Jump to content

Radio France et le DAB+


jerobel

Recommended Posts

 Radio France va probablement, se lancer dans une diffusion nationale en DAB+, Sibyle Veil, la nouvelle présidente de radio France y était favorable lors de son audition devant le CSA.

Ce qui va être intéressant, c'est comment cela va être financer, le gouvernement a déjà demander à radio France, 20 millions d'euros d’économie d'ici 2022.

Radio France va elle se réserver un multiplex entier ? comme c'est le cas dans beaucoup de pays européens Dans ce qu'a faudra créer de nouvelles radios car un multiplex c'est 13 radios.

Je verrai bien comme nouvelles radios : france kids (pour les enfants) radio france Maxximum (dans le style de la radio privée du début des années 90), et une radio pour les personnes agées.

Ou alors, Radio France ne va pas créer de nouvelles radios et se partager le multiplex avec des radios privées.

Ou encore coup de théâtre, radio France, incapable de trouver un financement renonce au dab+.

Pour financer la diffusion en DAB+, je pense qu'il va falloir supprimer des fréquences fm. il n'est pas rare que dans certains endroits, on capte INTER, CULTURE MUSIQUE sur plusieurs fréquences. Supprimer quelques fréquences de confort, ou alors carrément arrêter  la diffusion nationale en fm d'une radio. (je pense à France Musique car c'est la radio qui fait le mois d'audience)

Peut être qu'il y a un autre  financement que de supprimer des fréquences, diminuer des frais de gestion, ..? (j'y croit pas de trop surtout supprimer des emplois)

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, jerobel a dit :

 Radio France va probablement, se lancer dans une diffusion nationale en DAB+, Sibyle Veil, la nouvelle présidente de radio France y était favorable lors de son audition devant le CSA.

Ou alors, Radio France ne va pas créer de nouvelles radios et se partager le multiplex avec des radios privées.

Ou encore coup de théâtre, radio France, incapable de trouver un financement renonce au dab+.

J'en rigole : vous êtes un visionnaire !

Ca démontre qu'on peut être favorable à une politique sans se donner les moyens véritables de l'accomplir.

Du coup, on aboutit à l'effet inverse : la politique de la girouette, c'est tout un art !

Il ne nous reste plus que la tristesse et l'aigreur : pourquoi ne pas faire la promo des mouchoirs afin d'essuyer nos larmes ?!?

image.png.033ce8a515ecfe69f60d2f8da9ba7611.png

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, jerobel a dit :

 Radio France va probablement, se lancer dans une diffusion nationale en DAB+, Sibyle Veil, la nouvelle présidente de radio France y était favorable lors de son audition devant le CSA.

Ce qui va être intéressant, c'est comment cela va être financer, le gouvernement a déjà demander à radio France, 20 millions d'euros d’économie d'ici 2022.

Radio France va elle se réserver un multiplex entier ? comme c'est le cas dans beaucoup de pays européens Dans ce qu'a faudra créer de nouvelles radios car un multiplex c'est 13 radios.

Je verrai bien comme nouvelles radios : france kids (pour les enfants) radio france Maxximum (dans le style de la radio privée du début des années 90), et une radio pour les personnes agées.

Ou alors, Radio France ne va pas créer de nouvelles radios et se partager le multiplex avec des radios privées.

Ou encore coup de théâtre, radio France, incapable de trouver un financement renonce au dab+.

Pour financer la diffusion en DAB+, je pense qu'il va falloir supprimer des fréquences fm. il n'est pas rare que dans certains endroits, on capte INTER, CULTURE MUSIQUE sur plusieurs fréquences. Supprimer quelques fréquences de confort, ou alors carrément arrêter  la diffusion nationale en fm d'une radio. (je pense à France Musique car c'est la radio qui fait le mois d'audience)

Peut être qu'il y a un autre  financement que de supprimer des fréquences, diminuer des frais de gestion, ..? (j'y croit pas de trop surtout supprimer des emplois)

Le développement de certaines stations de Radio France (Mouv' et FIP notamment) figure dans le Contrat d'Objectifs et de Moyens signé avec l'Etat. Mais il est fort à parier que les stations de Radio France, à l'exception des France Bleu, soient présentes sur un des multiplex nationaux aux côtés d'autres radios. Vu les économies demandées à Radio France, pas sûr que le groupe public se lance dans la création de nouvelles stations. 

Pour le financement de la diffusion en DAB+, les économies générées par l'arrêt des OL et OM (près de 20 millions d'euros annuels) peuvent financer la diffusion en DAB+. Il est évoqué le passage de Mouv' sur le numérique et donc l'arrêt en FM. Le gouvernement souhaite que l'audiovisuel public se modernise et investisse 150 millions d'euros dans le numérique, le DAB+ peut en faire partie et ne consommerait qu'une petite partie de cette enveloppe.

Link to comment
Share on other sites

Rationaliser le réseau France-Bleu ne serait pas un luxe. 13 régions = 13 stations France-Bleu serait un bon début. Au lieu de ça on a soit 1 station pour une région, parfois 2 ou une station pour une ville, bref rien de bien clair.

Une fusion France-Musique/FIP ne serait pas pour me déplaire non plus et puis effectivement revoir la répartition des fréquences et le nombre d'émetteurs (souvent en polarisation H d'ailleurs)

On pourrait également s'interroger en période de vaches maigres s'il est judicieux de recruter ou d'employer des stars médiatiques à prix d'or (Nagui par ex).

Sans oublier la chasse aux emplois fictifs, mais là...

Link to comment
Share on other sites

Pour Lyon et France bleu Lyon Ils parlent  de re aménagement de fréquence en supprimant ou remplacement par France bleu Lyon qq re émetteur de radio France pourrait etre éteint afin d évité du brouillage du coup économie

comme dirait la vrai radio le financement du DAB+ sera de l enveloppe au budget au numérique

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ondemania a dit :

Pour Lyon et France bleu Lyon Ils parlent  de re aménagement de fréquence en supprimant ou remplacement par France bleu Lyon qq re émetteur de radio France pourrait etre éteint afin d évité du brouillage du coup économie

comme dirait la vrai radio le financement du DAB+ sera de l enveloppe au budget au numérique

Je n'ai pas dit que le déploiement du DAB+ pour Radio France se fera sur cette enveloppe de 150 millions consacrée au numérique. J'ai dit que ça peut en faire partie... Nuance ;)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ondemania a dit :

Pour Lyon et France bleu Lyon Ils parlent  de re aménagement de fréquence en supprimant ou remplacement par France bleu Lyon qq re émetteur de radio France pourrait etre éteint afin d évité du brouillage du coup économie

comme dirait la vrai radio le financement du DAB+ sera de l enveloppe au budget au numérique

Je suis très pessimiste quant à l'arrivée de FRANCE bleU Lyon : ce n'est pas cette mesure qui permettra des gains d'audience dans cette region.

En Rhone-Alpes, France BLEU fait office de produit-mort !

Au lieu de s'acharner à trouver des millions pour des mesures steriles et improductives, vaudrait mieux rappeler Madame CHADAL pour esperer occuper le terrain ....

image.png.369895a27dbbb640c6ad958e46f3c3a5.png

Link to comment
Share on other sites

Je serais plus d'avis de diffuser les 6 chaines nationales sur un multiplexe national partagé avec les radios privée. Pourquoi ne pas également réserver un (ou plusieurs) canal supplémentaire pour une chaine évènementielle, ou pour des chaine supplémentaires (déclinaisons des chaines actuelles : Mouv'Electro, Bleu 80's, ... , ou création de nouvelles chaines comme l'a fait la RTBF avec Tarmac).

Je pense que radio France coupera la diffusion FM de certaines chaines, ne resterait en FM que France Inter, France Bleu, et éventuellement France Info (qui récupérerait les Fréquences de F Culture ou F Musique la ou c'est nécessaire pour assurer la couverture nationale), la plupart des petits réémetteurs de confort de ces radios serait également coupés. La question est surtout quand, pourquoi pas 5 ans après la couverture nationale en DAB+ ?

Il faudrait également que le CSA arrête de renouveler les autorisation en FM, histoire de plus ou moins forcer le passage au DAB+, mais les décisions ne pourront être prise que une fois que la couverture sera Nationale, et le taux d'équipement suffisant (un peu comme lors du passage a la TNT). On pourrait également imaginer un système permettant de simplifier l'accès au DAB+ (prioritaire aux appels a candidatures) contre une coupure de la FM, ou un assouplissement des règles de quotas pour la diffusion DAB+.

A terme la FM ne permettrait plus qu'une réception de secours comme l'a été la diffusion de France Inter en GO jusqu’à la coupure de l’émetteur d'Allouis.

Link to comment
Share on other sites

Guest claude

pour financer radio France  tout simplement sans augmenter la taxe audiovisuel la publicité commerciale  sur inter bleu info qui est autorise  depuis  avril 2016 a 17 mn par jour de quelques minutes en plus je sais que l'auditeur d'inter y est allergique 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, etdu24 a dit :

Je serais plus d'avis de diffuser les 6 chaines nationales sur un multiplexe national partagé avec les radios privée. Pourquoi ne pas également réserver un (ou plusieurs) canal supplémentaire pour une chaine évènementielle, ou pour des chaine supplémentaires (déclinaisons des chaines actuelles : Mouv'Electro, Bleu 80's, ... , ou création de nouvelles chaines comme l'a fait la RTBF avec Tarmac).

Je pense que radio France coupera la diffusion FM de certaines chaines, ne resterait en FM que France Inter, France Bleu, et éventuellement France Info (qui récupérerait les Fréquences de F Culture ou F Musique la ou c'est nécessaire pour assurer la couverture nationale), la plupart des petits réémetteurs de confort de ces radios serait également coupés. La question est surtout quand, pourquoi pas 5 ans après la couverture nationale en DAB+ ?

Il faudrait également que le CSA arrête de renouveler les autorisation en FM, histoire de plus ou moins forcer le passage au DAB+, mais les décisions ne pourront être prise que une fois que la couverture sera Nationale, et le taux d'équipement suffisant (un peu comme lors du passage a la TNT). On pourrait également imaginer un système permettant de simplifier l'accès au DAB+ (prioritaire aux appels a candidatures) contre une coupure de la FM, ou un assouplissement des règles de quotas pour la diffusion DAB+.

A terme la FM ne permettrait plus qu'une réception de secours comme l'a été la diffusion de France Inter en GO jusqu’à la coupure de l’émetteur d'Allouis.

Vu les contraintes budgétaires que Radio France va avoir à travers les économies qu'elle devra réaliser, pas sûr qu'il y ait l'envie/les moyens de créer un/des nouveau/x programme/s. Il faudra, à mon humble avis, se contenter des 6 chaînes nationales actuelles sur les mux nationaux et France Bleu sur les mux étendus.

Mais sinon, il faut savoir que les radios bénéficiant d'une autorisation d'émettre en FM sur une zone donnée voient cette autorisation prolongée de 5 ans si elles ont postulé et ont été sélectionnées en DAB+ comme c'est le cas de Nova à Avignon par exemple. C'est déjà une première compensation que le CSA offre aux radios privées. Je me demande même si les grands groupes n'auraient pas négocié quelques fréquences FM supplémentaires avec le CSA en guise de compensation pour leur arrivée sur le DAB+. Ce ne serait pas impossible...

Link to comment
Share on other sites

Guest Curieux1

Radio France souhaite ? installer FIP et Mouv dans les grandes villes en DAB +...(ça ne veut rien dire : quelles grandes villes seraient concernées LILLE LYON ET ENSUITE ?? )

Y mettre FIP et Mouv où il n y a pas de diffusion en FM !! .... car la FM est saturée selon la nouvelle Directrice de FIP...

Mais avec qui la fm est saturée ? je constate dans ma métropole de 212 000 habitants : xxx xxx fréquences pour Info Inter Musique Culture France bleu. aucune fréquence pour la pépite de Radio France : FIP et une fréquence pour Mouv..

Faudrait refaire le ménage ? je n y crois plus du tout dans ce pays mais alors plus du tout c est désespérant ce pays, ça c est la vérité.........Pauvre France...et l histoire du pognon DAB +  pour Radio France... au secours..,,

et les travaux à la Maison de la Radio ça avance ???

Link to comment
Share on other sites

A mon avis vous rêvez un peu, par ces temps de restrictions budgetaires, ils ne vont pas se lancer dans une techno pour 3 pekins qui écoutent. Déja qu'ils sont obligé de supprimer des chaines, alors la ce serait le ponpon. Supprimer france 4 et france 0 pour avoir un doublon de FM, ce serait n'importe quoi.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, jerobel a dit :

 Radio France va probablement, se lancer dans une diffusion nationale en DAB+, Sibyle Veil, la nouvelle présidente de radio France y était favorable lors de son audition devant le CSA.

Ce qui va être intéressant, c'est comment cela va être financer, le gouvernement a déjà demander à radio France, 20 millions d'euros d’économie d'ici 2022.

Radio France va elle se réserver un multiplex entier ? comme c'est le cas dans beaucoup de pays européens Dans ce qu'a faudra créer de nouvelles radios car un multiplex c'est 13 radios. D'un point de vue technique c'est 13 radios mais rien n'empêche de n'en diffuser que 7, 8, 9 ou encore d'avoir des doublons avec des décrochements. Ou au mieux mutualiser avec des reseaux pour baisser le coût. On pourrait même imaginer que l'état finance le lancement d'un multiplexe et loue la moitié de ses ressources à des opérateurs privés pour que ça s'autofinance

Je verrai bien comme nouvelles radios : france kids (pour les enfants) radio france Maxximum (dans le style de la radio privée du début des années 90), et une radio pour les personnes agées.

Ou alors, Radio France ne va pas créer de nouvelles radios et se partager le multiplex avec des radios privées. +1

Ou encore coup de théâtre, radio France, incapable de trouver un financement renonce au dab+. Ça c'est le rêve le plus fou des détracteurs...

Pour financer la diffusion en DAB+, je pense qu'il va falloir supprimer des fréquences fm. il n'est pas rare que dans certains endroits, on capte INTER, CULTURE MUSIQUE sur plusieurs fréquences. Supprimer quelques fréquences de confort, ou alors carrément arrêter  la diffusion nationale en fm d'une radio. (je pense à France Musique car c'est la radio qui fait le mois d'audience) Les doublons sont dus au fait qu'à des endroits les signaux se croisent mais cela ne signifie pas qu'il y a des fréquences a couper. Exemple, en Bresse tu captés inter de Nuits ou de Gex parce-que tu es entre les deux émetteurs régionaux mais tu ne peux pas couper l'un ou l'autre sous prétexte qu'on les captes deux fois en rase campagne et qu'on pourrait y mettre des commerciales a la place...

Peut être qu'il y a un autre  financement que de supprimer des fréquences, diminuer des frais de gestion, ..? (j'y croit pas de trop surtout supprimer des emplois) Le gouvernement peut aussi revoir sa dotation dans le cadre de la modernisation...

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, StanX a dit :

Rationaliser le réseau France-Bleu ne serait pas un luxe. 13 régions = 13 stations France-Bleu serait un bon début. Au lieu de ça on a soit 1 station pour une région, parfois 2 ou une station pour une ville, bref rien de bien clair. Alors là c'est le raisonnement debile de  base... les 13 régions: Ce sont des régions administratives qui n'ont rien à voir avec la typologie des auditeurs, faut voir plus loin que le bout de son nez: Le savoyard, il s'en branle de la fête de l'andouille de Clermont-Ferrand pourtant c'est la même région sur le papier. Justement les bleues ont une audience liée à leur proximité, tu regionnalise, c'est mort.

Une fusion France-Musique/FIP ne serait pas pour me déplaire non plus et puis effectivement revoir la répartition des fréquences et le nombre d'émetteurs (souvent en polarisation H d'ailleurs)

On pourrait également s'interroger en période de vaches maigres s'il est judicieux de recruter ou d'employer des stars médiatiques à prix d'or (Nagui par ex). C'est vrai que ça ferait plaisir aux privées d'avoir une coquille vide en face.

Sans oublier la chasse aux emplois fictifs, mais là...: Realisateur, techniciens, programmateurs, etc?  C'est vrai que c'est mieux une radio vide qui manque de personnel et qui paient le peu de main d'oeuvre restante au smic.. Vous voulez que des programmes en voice track réalisés a Madagascar a 1€ l'heure....

 

Link to comment
Share on other sites

Je suis persuadé qu'un programme "supra régional" le week end l'après-midi pour remplacer les tranches de Paris serait un plus, ne serait-ce que pour l'info trafic ou les loisirs.
Par exemple faire un programme Centre Est pour les locales d'Auvergne Rhône Alpes et Bourgogne Franche Comté. Faire un programme Méditerranée de Perpignan à Nice, un programme Sud Ouest incluant Toulouse et les radios de Nouvelle Aquitaine etc. 

Après tout entre ces régions il y aura toujours plus de points communs que les programmes effectués actuellement depuis Paris où les gens appellent pour choisir des titres. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, dorian73 a dit :

Je suis persuadé qu'un programme "supra régional" le week end l'après-midi pour remplacer les tranches de Paris serait un plus, ne serait-ce que pour l'info trafic ou les loisirs.
Par exemple faire un programme Centre Est pour les locales d'Auvergne Rhône Alpes et Bourgogne Franche Comté. Faire un programme Méditerranée de Perpignan à Nice, un programme Sud Ouest incluant Toulouse et les radios de Nouvelle Aquitaine etc.

Sans aller jusqu'au "supra regional", il y a certainement moyen de faire du "supra-local" . Pourquoi devrait-on amputer des radios qui font 20 points d'audience de leurs programmes locaux ?

il y a 28 minutes, dorian73 a dit :

Après tout entre ces régions il y aura toujours plus de points communs que les programmes effectués actuellement depuis Paris où les gens appellent pour choisir des titres. 

On se demande même pourquoi ils ne pourraient pas choisir ces disques dans leurs locales ?!?

A croire que seule Paris aurait la capacité de distraire les gens avec des emissions musicales : on nage dans le surréalisme !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, bugey libre a dit :

Realisateur, techniciens, programmateurs, etc?  C'est vrai que c'est mieux une radio vide qui manque de personnel et qui paient le peu de main d'oeuvre restante au smic.. Vous voulez que des programmes en voice track réalisés a Madagascar a 1€ l'heure....

Les emplois fictifs sont rarement au niveau des gens de terrain sans vouloir faire de jugements de valeurs.

 

Il y a 2 heures, bugey libre a dit :

C'est vrai que ça ferait plaisir aux privées d'avoir une coquille vide en face.

Pourquoi une coquille vide ? Pas besoin de stars surpayées  pour faire de la qualité d'autant plus lorsqu'il s'agit d'argent public

 

Il y a 2 heures, bugey libre a dit :

Alors là c'est le raisonnement debile de  base.

Ok

Par contre si vous pouviez éditer vos messages afin de les rendre plus lisibles :)

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Prunelle a dit :

Vouloir faire 13 locales France Bleu est un non-sens.

Quand j'écoute France Bleu Périgord c'est pour savoir ce qui se passe dans mon département et non en Creuse, à Saintes ou à Pau.

 

Et 44 locales c'est pas un peu trop ? Et pour quel résultat ? C'est vrai qu'on vit une époque formidable où l'argent coule à flot et qu'on peut tout se permettre.
Le non-sens je le verrai plus dans ce qui suit (liste non exhaustive) :
Pourquoi France-Bleu Auxerre alors qu'il existe France-Bleu Bourgogne ?
Pour 2 France-Bleu en Bretagne, idem en Lorraine
Pourquoi France-Bleu Cotentin alors qu'il existe France-Bleu Normandie ?
Pourquoi aucun émetteur dans le département de l'Aisne pour France-Bleu Picardie ?
etc...
On peut aussi parler des programmes dont on se demande vraiment s'il s'agit de proximité comme ces émissions dites "de service" qu'on retrouve sur l'ensemble du réseau, déclinées à sa façon par chaque locale en particulier les matins de week-end et qui vont de la recette pâtissière de tante Suzanne en passant les conseils de jardinage, de bricolage, de soins aux animaux et même de dépannage informatique (entendu sur France-Bleu Nord, en plus c'était nul). C'est de la proximité ça ? Il n'y aurait pas moyen de mutualiser un peu tout cela ?
Alors oui, je suis favorable à un réseau France-Bleu régional qui sans se restreindre aux 13 régions administratives (vu que  ça vous choque) pourrait tout au plus se limiter au régions historiques. Ce qui n'empêcherait pas des décrochages locaux à certaines heures de la journée pour y diffuser des infos où lors d'évènements artistiques ou sportifs.

(si on pouvait aussi changer le nom du réseau parce que s'appeler "France-Bleu" pour une radio c'est vraiment pas terrible)

Tchuss

Link to comment
Share on other sites

Je me demande aussi l'intérêt de France Bleu Creuse, je passe peut-être pour un français méprisable mais il s'y passe beaucoup de choses dans ce département ?

@StanX, il n'y a pas 13 France 3 à ce que je sache mais des France 3 Auvergne, France 3 Rhône-Alpes, France 3 Alpes (locale de Grenoble), France 3 Bourgogne, France 3 Franche-Comté, France 3 Alsace, France 3 Lorraine...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Gaël01 a dit :

Je me demande aussi l'intérêt de France Bleu Creuse, je passe peut-être pour un français méprisable mais il s'y passe beaucoup de choses dans ce département ?

Peut être pas mais en Creuse il ne reste plus beaucoup de service public et France Bleu est un peu l'exception.

Les creusois sont extrêmement attachés à leur radio qui y réalise 30 points d'AC, le record en France.

Alors laissons leur au moins ça.

Et je préfère une France Bleu qui fait 30 points sur un département comme la Creuse (où il ne se passe pas grand chose) qu'une France Bleu qui fait des scores misérables en IDF.

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Gaël01 a dit :

@StanX, il n'y a pas 13 France 3 à ce que je sache mais des France 3 Auvergne, France 3 Rhône-Alpes, France 3 Alpes (locale de Grenoble), France 3 Bourgogne, France 3 Franche-Comté, France 3 Alsace, France 3 Lorraine...

Oui et c'est très bien ainsi, France-Bleu pourrait s'en inspirer plutôt que multiplier à l'envie des locales dont je m'interroge sur la nécessité. D'ailleurs je ne serai pas contre un rapprochement FR3/France-Bleu même si cela fait un peu retour au 70's

(Ok j’admets avoir été un peu rude avec les 13 régions ;) )

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Prunelle a dit :

Vouloir faire 13 locales France Bleu est un non-sens.

Quand j'écoute France Bleu Périgord c'est pour savoir ce qui se passe dans mon département et non en Creuse, à Saintes ou à Pau.

Pau c'est pas en Périgord c'est Pyrénées-Atlantique.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Tout est prétexte à vouloir faire des économies aujourd'hui. On ne sait plus vraiment trop à quoi s'attaquer pour économiser des sousous.

Quant à la Creuse, oui il s'y passe des choses comme dans beaucoup de départements ruraux. Mais pas les mêmes choses que dans les zones urbaines.
Si on enlève tout (hôpitaux, maternités, postes, écoles, radio publique) là oui il ne s'y passera plus rien.

La seule chose censée, ça serait de remplacer les tranches actuellement assurées par Paris (qui à mes yeux ne servent à rien) par des tranches assurées pour 6 grandes zones distinctes :
- Auvergne-Rhône-Alpes + Bourgogne-Franche Comté
- Grand Est + Hauts de France
- Normandie + Bretagne
- Nouvelle Aquitaine + l'ancienne Midi Pyrénées
- Pays de la Loire + Centre Val de Loire
- Méditerranée (de Perpignan à Nice)

Des tranches avec infos régionales (l'info régionale de France 3 fonctionne à la télé, pourquoi pas à la radio ?) tourisme, jeux et info trafic ça sera toujours plus intéressant que ce qui est diffusé actuellement le week-end l'après-midi.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Prunelle a dit :

Vouloir faire 13 locales France Bleu est un non-sens.

Quand j'écoute France Bleu Périgord c'est pour savoir ce qui se passe dans mon département et non en Creuse, à Saintes ou à Pau.

C'est plus complexe puisque le tout n'est pas d'ouvrir mais de fédérer un public conséquent.

Dans une région, vous pouvez avoir une départementale qui fait 20 et une régionale qui fait 7; le tout risque d'être improductif et ne permettra pas à la radio de gagner de l'audience en national.

Si vous prenez la Normandie, on peut remarquer que Rouen et Caen ne se débrouillent pas si mal et font des scores à deux chiffres dans la région. La locale à Cherbourg fonctionne également.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, StanX a dit :

Personne ne dit le contraire !

Relis le message de Prunelle, avec un effort tu vas comprendre

Sinon des nouvelles de Boomerang ? :)

Oui c'est ce que j'ai dit, Pau n'est pas en Dordogne !

 

il y a 6 minutes, dorian73 a dit :

La seule chose censée, ça serait de remplacer les tranches actuellement assurées par Paris (qui à mes yeux ne servent à rien) par des tranches assurées pour 6 grandes zones distinctes :

- Auvergne-Rhône-Alpes + Bourgogne-Franche Comté
- Grand Est + Hauts de France
- Normandie + Bretagne
- Nouvelle Aquitaine + l'ancienne Midi Pyrénées
- Pays de la Loire + Centre Val de Loire
- Méditerranée (de Perpignan à Nice)

Des tranches avec infos régionales (l'info régionale de France 3 fonctionne à la télé, pourquoi pas à la radio ?) tourisme, jeux et info trafic ça sera toujours plus intéressant que ce qui est diffusé actuellement le week-end l'après-midi.

Là je suis d'accord pourquoi pas des créneaux régionaux (comme c'était le cas l'été) la semaine entre 14h et 16h et même entre 20h et 22h + le we entre 14h et 19h.

Parce que franchement les programmes nationaux sont vraiment nuls (à part France Bleu Midi).

Link to comment
Share on other sites

Quand on voit la carte 22 allotissements on peu mettre du cat C et réduire le nombre de France bleu local par 2

  • FB Alsace
  • FB Lorraine
  • FB Haut de FRance
  • FB Bretagne
  • FB Normandie
  • FB Rhône
  • FB Loire
  • FB Aquitaine
  • FB Pyrennées
  • FB Var
  • FB Provence
  • FB Bourgogne Champagne

ETC...

mux_metropolitain_1_CSA_180621.PNG

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Prunelle a dit :

Peut être pas mais en Creuse il ne reste plus beaucoup de service public et France Bleu est un peu l'exception.

Les creusois sont extrêmement attachés à leur radio qui y réalise 30 points d'AC, le record en France.

Alors laissons leur au moins ça.

Et je préfère une France Bleu qui fait 30 points sur un département comme la Creuse (où il ne se passe pas grand chose) qu'une France Bleu qui fait des scores misérables en IDF.

Le fait que France Bleu Creuse fasse des records d'audience ne me surprend pas totalement car on en avait discuté, France Bleu cartonne plus dans les départements plus ruraux (en disant ça, je regrette que mon département l'Ain n'ait pas de France Bleu à part les limitrophes qui sont reçues : FB Isère et Pays de Savoie).

Dans les régions plus citadines, ce sont les radios locales commerciales qui font le plus d'audience car je dirais qu'elles ciblent un auditoire légèrement plus jeune que France Bleu (et c'est bien connu, la ville a une population plus jeune qu'à la campagne).

Link to comment
Share on other sites

Guest Gilbert

en parlant du DAB+, et de la propagande en faveur de cette technologie  voici une info intéressante venant de la page facebook radios du monde

 

20882264_1256979987760914_52585892040700
 
 

Norvège : le retour à la FM ?
La Norvège a été le premier pays européen à couper la diffusion FM au profit du DAB. C'était à la fin de l'année dernière. Depuis l'écoute de la radio est descendue en flèche.
Au temps de le FM, l'écoute était de 56,1% à 56,8% au cours de la semaine 29 de 2016 et 2017. 
Pour la même semaine de l'année 2018, la tendance à la baisse s'est poursuivie et est tombée à 48,2%. 
Le Senterpartiet réclame maintenant la réactivation des émetteurs FM dans l'attente que la couverture DAB soit améliorée et que les auditeurs soient équipés.
Selon l'opérateur de réseau Norkring, les stations FM ont depuis longtemps été démontées et les composants ont été recyclés.
Selon d'autres sources, des émetteurs ont été donnés en Afrique pour améliorer l'infrastructure VHF de pays en développement.
Une chose est claire: la reconstruction d’un réseau VHF national en Norvège serait une affaire coûteuse et ne devrait pas être sérieusement envisagée.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Gaël01 a dit :

Le fait que France Bleu Creuse fasse des records d'audience ne me surprend pas totalement car on en avait discuté, France Bleu cartonne plus dans les départements plus ruraux (en disant ça, je regrette que mon département l'Ain n'ait pas de France Bleu à part les limitrophes qui sont reçues : FB Isère et Pays de Savoie).

Il est vrai que cette radio cartonne car elle semble adaptée au public rural : aux dernières nouvelles, FB CREUSE continuerait de programmer de l’accordéon le dimanche.

Les dernières locales ne diffusent plus de programmes thématiques comme le fait FB Creuse. Elles semblent ne pas interesser les ruraux.

Quant au departement de l'Ain, il est frontalier du JURA : France BLEU Besancon pourrait le desservir en partie.

Il est frontalier de la Bourgogne et du Rhône.

Quant à l'ISERE, ce serait une éventualité : malheureusement, la radio ne fait pas de gros scores et semble ne pas trop s’intéresser à la montagne.

Au lieu de créer une antenne à Lyon, ce serait plus pertinent de créer une locale qui couvrirait l'Ain et le JURA; du coup, Saint-Etienne pourrait être une extension de LYON.

Dans cette région, je trouve que le découpage des locales a été fait de facon déconcertante : c'est sans doute ce qui explique les audiences mitigées  :

  • en Rhone-Alpes
  • mais aussi en Auvergne et en Bourgogne

image.png.88414eac4bab7a4bf7882539aaa83326.png

Dans cette région, on ecoute FB Pays de Savoie parce qu'elle apporte des infos sur la montagne. Rien pour l’Isère et la DROME !

image.png

Link to comment
Share on other sites

Le 13/08/2018 à 11:40, ondemania a dit :

Quand on voit la carte 22 allotissements on peu mettre du cat C et réduire le nombre de France bleu local par 2

  • FB Alsace
  • FB Lorraine
  • FB Haut de FRance
  • FB Bretagne
  • FB Normandie
  • FB Rhône
  • FB Loire
  • FB Aquitaine
  • FB Pyrennées
  • FB Var
  • FB Provence
  • FB Bourgogne Champagne

ETC...

mux_metropolitain_1_CSA_180621.PNG

 

C'est du découpage à la serpe ! :lol:

Le l'allotissement 9D couvrant Champagne + Bourgogne + Franche Comté est énorme, comme le 10B entre Alpes du Sud et Massif Central :mrgreen:

De même que le 9A à cheval entre Nord Lot et Garonne et Sud Dordogne (Hello Prunelle et Julien ! :P ) est ridiculement petit.

Pas évident de trouver le découpage le plus rationnel pour France Bleu... 

De même, séparer les Vosges de la Lorraine pour les adjoindre à l'Alsace, c'est bizarre. D'autant plus qu'il y a un massif montagneux qui fait obstacle entre les deux zones. À moins que ce soit pour des raisons techniques en vue d'éviter les brouillages avec le reste de la Lorraine dont les fréquences FM arrivent à moustacher les émetteurs locaux ??? :wacko:

En tout cas, certains allotissements pourraient être couverts par des grands émetteurs régionaux comme le 6C Pic du Midi) et le 7A (Pic de Nore) dans le Sud Ouest. Quelques réémetteurs locaux en isofréquence (avantage du DAB+) pourraient compléter la couverture de certaines vallées. Probablement de quoi économiser l'équivalent de quelques dizaines d'emetteurs FM pour les grands réseaux  :razz:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Lolo54 a dit :

Le l'allotissement 9D couvrant Champagne + Bourgogne + Franche Comté est énorme, comme le 10B entre Alpes du Sud et Massif Central :mrgreen:

Cet allotissement mériterait d'être revu : c'est une zone où France BLEU réalise une contre perf.

Il y a 14 heures, Lolo54 a dit :

De même que le 9A à cheval entre Nord Lot et Garonne et Sud Dordogne (Hello Prunelle et Julien ! :P ) est ridiculement petit.

Il tient la route; hélas, la Gironde ne permet pas à France BLEU de fortes audiences; les Landes ayant un peu perdu et les Pyrénées etant aux audiences à 10, la situation est un peu homogène.

En ce qui concerne le Rhone-Alpes, l'Auvergne est loin de faire une perf : la rattacher au Rhone-Alpes ne reglerait rien !

Quant à la 8C, éventuellement : l'ennui, c'est que la SARTHE et le MAINE ET LOIRE ne font pas grand chose.

L'allotissement 9 D m'apparait complétement irréaliste et contre-productif !

Enfin, je remarque une distortion entre de larges territoires (Besancon, Laon, Bourges !) et des micro-territoires (Perpignan) : completement incoherent ....

Link to comment
Share on other sites

Je pense que pour la diffusion de France Bleu en DAB+ il ne faut pas établir de règles concernant l'utilisation d'un multiplexe local ou étendu.

Chaque région aura ses multiplexes et Radio France choisira le ou les multiplexe permettant de couvrir au mieux les zones de service des France Bleu.

De plus il ne faut pas oublier que les cartes du CSA sont plutôt indicatives et que la couverture réelle sera plus large (il y aura des zones ou on recevra des multiplexes locaux ou étendus destinés sur le papier a des zones différentes).

Enfin rien n’empêche qu'une France Bleu soit capté au delà de sa zone de service (c'est de toute façon déjà le cas en FM), ou que plusieurs France Bleu soient diffusé sur le même multiplexe (il y a bien des émetteurs qui diffusent 2 France Bleu en FM, ou 2 décrochages régionaux de France 3 sur la TNT).

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, je pense qu'il est possible de proposer 13 radios pour la DAB+ avec le budget actuel de Radio France.

On commence en 2019 avec 5 émetteurs : Paris, Lille, Lyon, Marseille et Strasbourg.

Radios :

Exemple : émetteur de Lille

France Culture

France Info

France Inter

France Musique

FIP

Mouv (qui reviendrait généraliste jeune multigenres)

France Bleu Nord

France Bleu Picardie

France Info Sports

Mouv' Hip Hop

Mouv' Rock

France Souvenirs (Radio Seniors)

FIP Classic Rock

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, etdu24 a dit :

Je pense que pour la diffusion de France Bleu en DAB+ il ne faut pas établir de règles concernant l'utilisation d'un multiplexe local ou étendu.

Chaque région aura ses multiplexes et Radio France choisira le ou les multiplexe permettant de couvrir au mieux les zones de service des France Bleu.

De plus il ne faut pas oublier que les cartes du CSA sont plutôt indicatives et que la couverture réelle sera plus large (il y aura des zones ou on recevra des multiplexes locaux ou étendus destinés sur le papier a des zones différentes).

Enfin rien n’empêche qu'une France Bleu soit capté au delà de sa zone de service (c'est de toute façon déjà le cas en FM), ou que plusieurs France Bleu soient diffusé sur le même multiplexe (il y a bien des émetteurs qui diffusent 2 France Bleu en FM, ou 2 décrochages régionaux de France 3 sur la TNT).

Pour ma part, je propose que chaque Mux diffuse 2 France Bleu :

pour Paris, FB Ile de France et FB Picardie

Pour Marseille, FB Provence et FB Azur

Pour Strasbourg, FB Alsace et FB Ellass (version en alsacien)

Pour Lille FB Nord et FB Picardie (L'Intégrale Hauts de France)

et pour Lyon la future FB Lyon et FB Isère.

Link to comment
Share on other sites

Le 12/08/2018 à 10:48, StanX a dit :

Rationaliser le réseau France-Bleu ne serait pas un luxe. 13 régions = 13 stations France-Bleu serait un bon début. Au lieu de ça on a soit 1 station pour une région, parfois 2 ou une station pour une ville, bref rien de bien clair.

Une fusion France-Musique/FIP ne serait pas pour me déplaire non plus et puis effectivement revoir la répartition des fréquences et le nombre d'émetteurs (souvent en polarisation H d'ailleurs)

On pourrait également s'interroger en période de vaches maigres s'il est judicieux de recruter ou d'employer des stars médiatiques à prix d'or (Nagui par ex).

Sans oublier la chasse aux emplois fictifs, mais là...

Une fusion FIP et France Musique ?

Non merci, on a vu ce que les fusions ont donné avec Métropolys/MaXXimum qui ont donné M40 et Radio Bleue et Les Locales de Radio France même si j'aime France Bleu.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Grandes Ondes a dit :

Une fusion FIP et France Musique ?

Non merci, on a vu ce que les fusions ont donné avec Métropolys/MaXXimum qui ont donné M40 et Radio Bleue et Les Locales de Radio France même si j'aime France Bleu.

Et quelle identité aurait cette radio où on retrouve à la fois de la musique classique, de l'opéra et la programmation de FIP ?

Ça existe au Québec via Espace Musique et ça fait moins de 2% d'audience.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, brigitteamarett a dit :

A paris j'ai des problème récepteur RNT qui ne peux recevoir bien les station de Radio France.

je me demande combien ça leur coûte par trimestre?

 

Normal que tu aies des problèmes de réception, les fréquences de radio france en DAB+ à Paris visent à ne couvrir qu'un quartier où en FM la réception est difficile  ;)

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Prunelle a dit :

Et quelle identité aurait cette radio où on retrouve à la fois de la musique classique, de l'opéra et la programmation de FIP ?

Ça existe au Québec via Espace Musique et ça fait moins de 2% d'audience.

Il faut aussi se rendre à l'evidence : France Musique a glissé dans le talk.

Les audiences sont beaucoup moins bonnes en agglo et les auditeurs lui reprochent de passer les sempiternelles mêmes musiques que radio Classique.

On l'a d'ailleurs remarqué : apparemment, France musique devrait ses bonnes audiences en France dans les déserts radiophoniques autrement dit grace aux ruraux.

Je veux bien que cettemaison se felicite des obnnes audiences de F Musique mais c'est loin d'être acquis : surtout si elle met des emetteurs de France Bleu dans ces zones !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Prunelle a dit :

Et quelle identité aurait cette radio où on retrouve à la fois de la musique classique, de l'opéra et la programmation de FIP ?

De toutes façons, France-Musique a toujours eu du mal trouver sa propre identité, elle s'est même un jour appelée France-Musiques du temps de Bouteiller. Un jour c'est trop de blabla et pas assez de musique, un autre c'est trop de musicologie, pas assez de jazz ou trop ou encore un autre jour elle pompe radio Classique etc...etc... Je ne suis pas contre la musicologie (et le blabla), je comprends même très bien qu'on s'y intéresse mais dans ce cas pourquoi ne pas aborder ce thème sur France-Culture ?

La fusion de France-Musique/FIP aurait l'avantage de créer une véritable chaîne dédiée à la musique, musicale à 90% avec une programmation éclectique et surtout audible en FM sur l'ensemble du territoire contrairement à FIP même si la RNT devrait arranger cela dans quelques années.

Il y a 3 heures, Prunelle a dit :

Ça existe au Québec via Espace Musique et ça fait moins de 2% d'audience.

Je suppose que tu veux parler d'ICI Musique Radio-Canada ?

Il m'arrive de l'écouter et je la trouve agréable à l'oreille (la musique classique y est dominante toutefois). Quant aux audiences on sait pertinemment que ce genre de concept ne fera jamais un carton mais au moins il a le mérite d'exister d'autant plus au sein d'un service public.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, StanX a dit :

Je suppose que tu veux parler d'ICI Musique Radio-Canada ?

Il m'arrive de l'écouter et je la trouve agréable à l'oreille (la musique classique y est dominante toutefois). Quant aux audiences on sait pertinemment que ce genre de concept ne fera jamais un carton mais au moins il a le mérite d'exister d'autant plus au sein d'un service public.

Oui c'est Ici Musique maintenant qui a remplacé La Chaîne Culturelle qui proposait de la musique classique, de l'opéra, du jazz et des émissions culturelles.

La musique classique, l'opéra et le jazz ont été conservés.

Les programmes culturels ont basculé sur La Première Chaîne (aujourd'hui Ici Première) qui a migré ses émissions musicales sur Espace Musique.

Le but était d'avoir une radio axée infos et culture (Première) et une radio musicale (Musique) et surtout de remonter l'audience de la seconde chaîne.

Peine perdue l'audience est restée stable même si Ici Musique reste agréable à écouter.

Link to comment
Share on other sites

Guest claude

==

Il y a 6 heures, Lolo54 a dit :

Normal que tu aies des problèmes de réception, les fréquences de radio france en DAB+ à Paris visent à ne couvrir qu'un quartier où en FM la réception est difficile  ;)

a 15 km des mercuriales je reçois  bien radio France en dab + entre 50 et 75 % donc plus qu'un quartier je suis a Gonesse en rdc reception possible jusqu'à Montgeron(91) mais dans cette ville quelques coupures passe bien aussi dans le 13 eme 14 eme et 5 eme sans coupure 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Prunelle a dit :

Et quelle identité aurait cette radio où on retrouve à la fois de la musique classique, de l'opéra et la programmation de FIP ?

Ça existe au Québec via Espace Musique et ça fait moins de 2% d'audience.

J'espère que ça arrivera jamais, les deux radios ont leur propre identité depuis plusieurs années, et les auditeurs fidèles seraient désorientés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Grandes Ondes a dit :

J'espère que ça arrivera jamais, les deux radios ont leur propre identité depuis plusieurs années, et les auditeurs fidèles seraient désorientés.

La solution supprimer Mouv' et y mettre FIP ou elle n'est pas en fm et créer Radio France sports  (radio comme BBC 5 live en Angleterre ) en RNT : elle aurait du succès c'est sur  : Sporza en Belgique à du succès auprès des auditeurs Flamands 

Link to comment
Share on other sites

Les auditeurs fidèles ?

L' âge médian des auditeurs de France-Musique est de 65 ans, vous ne trouvez pas qu'il y a comme un problème là, et qu'un peu de nouveauté permettrait d'attirer d'autres générations, peut-être ceux qui justement écoutent FIP ?

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...