Aller au contenu

etdu24

Membres
  • Compteur de contenus

    317
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de etdu24

  • Rang
    Initié Radio

Visiteurs récents du profil

1 101 visualisations du profil
  1. Julie Leclerc quitte Europe 1

    Ou peut-être qu'elle va partir tout simplement à la retraite. On ne l'entendait déjà plus trop depuis que la précédente direction avait supprimé les speekerines l'été dernier (elle n'était plus que dans la chronique de Canteloup). En tout cas pas la manière dont elle est mise à la porte, n'est vraiment pas une bonne nouvelle (une de plus) pour Europe 1, dont la nouvelle direction semble vouloir tirer un trait sur le passé de la station.
  2. "Salut, c'est Vianney sur Chérie FM"

    Oui et ?
  3. Titre sur FG ne s'affiche pas

    En même temps il n'y a pas non plus de titrage sur le DAB+ ("FG RADIO 320" sur les mux TDF), ni sur le flux web (alors qu'il y en a bien sur Maxximum).
  4. @Lecantaloup Je ne dit pas que le Europe 1 version bolloré sera un échec a terme, je dit qu'avec les changement a venir, les auditeurs vont commencer par fuir (comme ça a été le cas quand "Le Mouv' " est devenu "Mouv' ", ou quand "I>Télé" a été transformée en "CNews"), mais il est possible que d'autres les remplacent. Concernant le DAB+, évidement ce n'est pas intéressant pour les radios qui ont déjà une couverture quasi nationale (que le signal d'une radio soit en FM, ou en DAB+, a part un logo sur le poste, ça ne change rien), mais le DAB+ permettra d’élargir l'offre (qui va doubler, tripler voir plus par endroits), et auditeur qui trouvera un nouveau programme a sa convenance, sera un auditeur qui continuera a écouter la radio. Par ailleurs la plupart des grandes radio nationales, auront enfin une réelle couverture nationale, et donc seront aussi recevable dans les zones rurales (où il n'y a souvent que 3 ou 4 station nationale, la France Bleu, une radio B, et 1 ou 2 associatives).
  5. NRJ Group sur le DAB

    Tout dépend du comportement du récepteur. Avec les propagations récentes j'ai pu capter en même temps les blocs locaux d'Arcachon et de Bordeaux, les 2 diffusant un programme local de NRJ. Dans la liste des radios seul "NRJ Arcachon" apparaissait, lors de la sélection, soit j'avais effectivement le programme d'Arcachon, soit (quand le bloc d'Arcachon n'était pas reçu) le poste basculait automatiquement sur Bordeaux, mais a aucun moment je n'ai eu le choix entre les 2 décrochages.
  6. A Nantes il y a une très bonne bande FM : tous les grands réseaux + les B du coin (Alouette, Hit West, RCA) + des excellentes radios A (SUN, Euradio, Prun', ...) . Et on peut aussi compter le DAB+ qui rajoute des réseaux thématique et les locales voisines (ok il y a aussi Radio Bonheur ) A Clermont-Ferrand aussi c'est pas trop mal, avec toutes les grand réseau + quelques thématiques (parcontre on perd vite le signal des qu'on s'éloigne, logique vu le relief).
  7. Les radios étrangères qui émettent en France

    Il me semble qu'il n'est pas possible a des radios étrangères d'émettre en France. Pour Nice la diffusion des radios italiennes s'effectue depuis Monaco, qui ouvre ses fréquences a qui le veut (comprendre au plus offrant). Pour Médi1 je ne sais pas quelle technique ils utilisent pour être considéré comme une radio Française, et donc avoir le droit d'émettre a Paris (décrochage spécifique pour Paris ? Une partie des programmes réalisés depuis des studios a Paris). On retrouve également des programmes de différents radios internationales sur des radios associatives (surtout communautaires). Sinon dans le pays basque il est assez facile de capter des radios Espagnoles, il s'agit bien évidemment de débordement venant de l'Espagne, mais celui-ci semble volontaire (les émetteurs sont dans les Pyrénées, proche de la Frontière, et diffusent autant du côté Espagnol que du côté Français, contrairement aux émetteurs Français tout proches que l'on ne reçois plus assez rapidement après avoir passé la frontière).
  8. NRJ Group sur le DAB

    Malheureusement, pour l'instant dans les grandes radio nationales, seul les locales du groupe NRJ (en fonction des places qui se libèrent), et de France Bleu se déploient en DAB+ sur les bloc locaux et étendus. Les autres grosses radios nationales (Radio France, groupe M6/RTL, groupe altice, groupe Lagardère, programmes Nationaux du groupe NRJ) arriverons suivant un autre calendrier avec le déploiement des 2 blocs métropolitains (mais sans décrochage local).
  9. Entre Bolloré, qui va faire fuir les derniers auditeurs d'Europe 1, et RTL qui passe ses pubs toutes les 5 minutes, les habitués des radios généralistes iront vers France Inter. Du coté des musicales, si la programmation ne change pas (positivement), c'est open bar pour les Spotify, Deezer et autres clés USB branchées sur l'autoradio. Le DAB+ pourrait commencer a avoir des auditeurs, avec le lancement des blocs nationaux (et surtout la promo qu'en feront les radios nationales), mais au vu du nombre de postes compatibles et de l'absence de ces blocs nationaux dans beaucoup de régions au lancement ça continuera a rester marginal pendant encore quelques temps (le gain pour l'auditeur n'est pas aussi important que celui qu'avait la TNT a son lancement). Si les radios commerciales, n'avaient pas tout fait pour saborder le DAB+ pendant des années (vision a court terme pour éviter aux radios concurrentes d’arriver), le media radio se porterai certainement mieux aujourd'hui (vision a long terme pour la radio en général).
  10. Radio France ne pense pas aux jeunes

    Perso j’écoute plus souvent France Inter, Culture ou même Musique (que je doit écouter environ 5 min par mois grand max), que NRJ (ou même Fun ses derniers temps). Pourtant je suis dans une classe d'age considéré comme jeune. Autant je trouve que la répartition des fréquences en fonctions des chaines chez radio France n'est pas logique, autant je trouve que chaque antenne du service public est légitime.
  11. Un système sur le fonctionnement technique n'est pas possible dans de nombreux pays d’Europe comme la France en raison du manque de place sur la bande FM. Aux USA il y a un pas de 0.2khz entre chaque stations (un poste FM américain passera directement de 90.1 a 90.3, sans s’arrêter sur 90.2 car aucune station américaine n'a cette fréquence), la ou en Europe on a un pas de 0.1. Des lors, les radios se retrouvent avec un canal de 200khz. Or pour de la FM classique un canal de 150khz suffit, c'est les 2*75khz d'excursion qu'il vaut mieux respecter pour éviter de brouiller les stations voisine (et de recevoir des courriers du CSA). Du coup le système HD Radio utilise les 50khz non utilisés en y diffusant des porteuses numériques. Quand a élargir l'offre, c'est la station principale qui reste titulaire de l'autorisation d’émettre, et qui du coup va diffuser sur les canaux complémentaires des radios thématiques lui appartenant (dans le même genre que les web radios que l'on retrouve sur les site web des radios commerciales chez nous). Donc niveau élargissement de l'offre on repassera. En Europe, un autre choix a été fait, ou il y a un opérateur qui est titulaire de l'autorisation d’émettre, et qui diffuse sur cette fréquence autorisé des stations (13 pour la France) sélectionnés par le régulateur. Ce système est plus complexe au niveau administratif, mais a le mérite de permettre a de nouveaux acteurs de diffuser. Chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Que ce soit en Europe ou aux Usa sur la télévision hertzienne (TNT) c'est le même principe : Aux USA : une fréquence = 1 chaine + des canaux supplémentaires (appartenant au même groupe), apparaissant dans la liste de chaine sous la forme XX.X (le 1er nombre correspond au Canal UHF, le 2eme au numéro de programme) En Europe : une fréquence = plusieurs chaines d’opérateurs qui peuvent être différents (par ex en France : France 5, M6 et Arte sont sur la même fréquence TNT), apparaissant dans un plan de numérotation défini au niveau national et indépendant du canal UHF.
  12. Aux USA il y a un système de radio numérique "HD Radio". Contrairement a ce que l'on a en Europe avec le DAB qui utilise un réseau de diffusion complètement indépendant et sur d'autres bandes de fréquences, le HD Radio s'appuie sur les émetteurs FM et AM déjà existant (ajout de porteuses numériques en parallèle du signal analogique classique). Sur ce signal numérique il y a 3 canaux, le 1er transporte le même programme que le signal analogique, et les 2 autres permettent de porter des programmes supplémentaires.
  13. Salut, Autant ont peut douter de la légitimité des "influenceurs" (gérer un compte sur un réseau social ce n'est pas la même chose que tenir une antenne), autant animer une émission sur YouTube (ou encore mieux Twitch) se rapproche beaucoup de ce est fait à la radio. Après il faut accepter les limitations qu'imposent la radios (horaires, pauses musicales et publicitaires), même si certaines devrait être plus souples sur certains points, notamment quand il s'agit de récupérer quelqu'un qui est habitué a un média qui laisse plus de liberté sur ces points (on se souvient de Domingo qui avait regretté les nombreuses coupures musicales, et la programmation, que lui avait imposé NRJ).
  14. mikl sur virgin radio à la rentrée

    Vu sur le Twitter de Freddo (Patron de Virgin, qui était a NRJ a l’époque de L’Émission Sans Interdit de MIKL), un première photo de tout le monde en studio
  15. France BLEU LYON

    Complétement d’accord Je vois chez moi en Dordogne : France Bleu Périgord a 10 fréquences, 2 a grande puissances (91.7 Les Cars 100Kw ; 99.0 Audrix 26Kw) et 8 fréquences de confort (entre 100w et 500w, dont 2 en dehors du département). Bien sur, les sites de confort (et grande puissances) prennent le plus souvent 4 fréquences chacuns (Bleu Périgord, Inter, Culture, Musique). Ajoutons a cela que l'on reçoit quasiment sur l'ensemble du département France Bleu Limousin (103.5 Les Cars 158Kw), et on reçoit aussi (par débordement normal) par endroits Bleu Gironde (100.1 Bordeaux 6 Kw) et Bleu La Rochelle (103.9 Saintes 60Kw). Résultats, les autres radios n'ont que les miettes avec des petits 500w ou 1kw (sans confort). Les grandes radios nationales ne sont elles recevable qu'a Bergerac, Périgueux et Sarlat (et encore pas toutes, loin de la), et sont difficilement recevable des que l'on s’éloignent de ces viles (ce qui est dommage pour un département rural). Et en plus France Info (qui est pourtant plus important au niveau national que Culture et Musique) est difficilement recevable par endroits, et ne parlons pas de FIP (recevable uniquement a l'ouest du département par le débordement du 96.7 de Bordeaux) ou de Mouv' (dont le 87.7 de Bordeaux, ou le 107.6 de Limoges n'arrivent pas a atteindre le département). Par contre on paye le même prix qu'un Parisien (ou un Bordelais) niveau redevance. Malgrés des demandes pour l'ensemble du département dans une récente consultation du CTA, des recherches de fréquences seront ouvertes pour Sarlat et Périgueux sur le département, mais il n'y aura pas de recherche de fréquence en dehors de ces villes et France Bleu restera l'unique radio locale* écoutable sur l'ensemble du département. (* local de 6h à 12h08 et de 16h02 à 19h, Journal national les après-midis) Vivement le DAB+ ... (mais la aussi il va falloir attendre) (et pour le petit malin qui va me sortir son forfait 4G illimité, on attends aussi les antennes ...)
×