Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

Eryx2

Bolloré rachète Europe1

Messages recommandés

C'est les jours qui relaie la rumeur. 

Vincent Bolloré est sur le point de racheter Europe 1. Ce serait même une question de jours avant l'annonce officielle.

Les directeurs de Cnews et d'E1 serait même en pourparlers pour la mise en place de la prochaine grille.

Info avérée ? Nouvelle rumeur?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau locaux ou Europe 1 reste au même endroit ?

Un renommage futur ?

Et pour Virgin et RFM ? Elles restent seules dans les locaux actuels ?

Modifié par m4w

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 2 heures, Eryx2 a dit :

C'est les jours qui relaie la rumeur. 

Vincent Bolloré est sur le point de racheter Europe 1. Ce serait même une question de jours avant l'annonce officielle.

Exact, Zemmour fera le 6h-10h et Hanouna le 10h-15h sur "La nouvelle Europe 1" !

Pour le 15h-20h Patrick Sébastien est bien placé mais ce n'est pas encore confirmé !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Inconnu25 a dit :

CNEWS Radio ?

Sans aller jusqu'au changement de nom de la station, il paraît évident que la ligne éditoriale sera commune aux 2 médias. Cela risque de souffler fort dans l'actuelle rédaction d'Europe 1 ! Pour les stars pas de problèmes elles seront recasées mais pour les autres ça risque d'être chaud.

Et puis il y a cela aussi :

" Par ailleurs, précise le site d’actualité, Europe 1 ayant un statut d’agence de presse, les journalistes de sa rédaction ne pourront avoir accès à la clause de cession permettant de partir, une fois le rachat acté, en bénéficiant d’indémnités de licenciement et du chômage. " (source : 20 minutes)

Finalement le Fox News radio TV Français que le gouvernement actuel craignait va se réaliser et 2022 c'est dans un an.

Au tour de RTL et M6 maintenant, Bolloré serait également sur le coup

Modifié par PhiP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité curieux1

Si c est vrai, ça tombe "bien" avant les élections à venir !! hum hum....................

Et l avenir de RFM et Virgin ??

RFM la radio couleur "2021" ça me plairait...on peut rêver...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Vincent BOLLORE reprend EUROPE 1 cela risque de modifier pas mal de choses dans les futures campagnes électorales , notamment celle de 2022 ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, PhiP a dit :

 

Au tour de RTL et M6 maintenant, Bolloré serait également sur le coup

La, ce serait le début du musellement via une dictature médiatique à la Berlusconnerie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, DRM+ a dit :

Si Vincent BOLLORE reprend EUROPE 1 cela risque de modifier pas mal de choses dans les futures campagnes électorales , notamment celle de 2022 ! 

Mais pas sur que ça aille sans son sens... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
il y a 34 minutes, DRM+ a dit :

Si Vincent BOLLORE reprend EUROPE 1 cela risque de modifier pas mal de choses dans les futures campagnes électorales , notamment celle de 2022 ! 

A condition que la station remonte au-delà de 10 AC; pour l'instant, l'audience en fait une radio de niche.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 3 heures, Invité curieux1 a dit :

Si c est vrai, ça tombe "bien" avant les élections à venir !! hum hum....................

Et l avenir de RFM et Virgin ??

RFM la radio couleur "2021" ça me plairait...on peut rêver...

On abandonne Virgin et on revient à Europe 2 avec un format rock !

On relance "Happy Rock Hours" en soirée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, PhiP a dit :

Sans aller jusqu'au changement de nom de la station, il paraît évident que la ligne éditoriale sera commune aux 2 médias. Cela risque de souffler fort dans l'actuelle rédaction d'Europe 1 ! Pour les stars pas de problèmes elles seront recasées mais pour les autres ça risque d'être chaud.

Et puis il y a cela aussi :

" Par ailleurs, précise le site d’actualité, Europe 1 ayant un statut d’agence de presse, les journalistes de sa rédaction ne pourront avoir accès à la clause de cession permettant de partir, une fois le rachat acté, en bénéficiant d’indémnités de licenciement et du chômage. " (source : 20 minutes)

Finalement le Fox News radio TV Français que le gouvernement actuel craignait va se réaliser et 2022 c'est dans un an.

Au tour de RTL et M6 maintenant, Bolloré serait également sur le coup

Bolloré ne pourra pas, à mon avis, avoir RTL et Europe 1.

Pour le Groupe M6, il y a donc peu de chances que ce soit Bolloré (à moins que Bolloré rachète directement E1 sans passer par Vivendi; et que Vivendi reprenne le Groupe M6)

Modifié par Virgini.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jean - Etienne
Il y a 4 heures, Virgini.fr a dit :

Bolloré ne pourra pas, à mon avis, avoir RTL et Europe 1.

Pour le Groupe M6, il y a donc peu de chances que ce soit Bolloré (à moins que Bolloré rachète directement E1 sans passer par Vivendi; et que Vivendi reprenne le Groupe M6)

Déclaration de RTL Group

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Virgini.fr a dit :

Bolloré ne pourra pas, à mon avis, avoir RTL et Europe 1.

Pour le Groupe M6, il y a donc peu de chances que ce soit Bolloré (à moins que Bolloré rachète directement E1 sans passer par Vivendi; et que Vivendi reprenne le Groupe M6)

Il y a de quoi douter. Le site d l Obs stipule en effet que les 2 grandes périphériques sont à vendre, Bolloré préfère Europe 1 à RTL... mais qu en est il des relations entre ce dernier et chef de l état ? n y a t il pas un espèce d accord au plus haut sommet de l État qui vise surtout à protéger Lagardere ? Est ce que RTL( qui compte déjà dans ses rangs 2 journalistes de C news) n est elle pas plus influente ? Ne pas oublier non plus qu il y a quelques années Bolloré voulait aussi prendre le contrôle de TF1 avant d acquérir le groupe canal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, Invité Jean - Etienne a dit :

Déclaration de RTL Group

Dans laquelle on lit  :

"RTL Group examine continuellement de telles options, avec pour objectif de créer de la valeur pour ses actionnaires"

Cela semble très clair. Ce sera donc Bolloré ou un autre, à partir du moment où l'actionnariat est satisfait et que ça plaise ou non au gouvernement français qui sur le coup n'y pourra pas grand chose.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Grandes Ondes a dit :

Mauvaise nouvelle !

Europe 1 mérite mieux que devenir une CNews version Radio ! une France Inter a l'envers !

Justement, une France Inter à l'envers avec la même qualité mais simplement un fond de couleur politique bien plus à droite, ça pourrait cartonner ! 

On aime ou pas CNEWS mais ce n'est pas si "café du commerce" que ça, surtout le soir entre 19h et 20h où il y a très souvent des débats de haute volée. 

Les radios "estampillées de droite" n'ont pas vraiment une image très qualitative (RMC, Sud Radio... contrairement à Inter ou Culture).

Une France Inter de droite, c'est justement tout ce qu'il manque dans le paysage des généralistes et ce fut pendant près de 30 ans, le public type d'Europe 1 (du milieu des années 80 jusque dans les années 2010). 

Une radio "premium" bien de gauche, une radio "premium" bien de droite, une grande radio populaire neutre et des radios de "niches" tout autour, ça ressemblerait tout simplement à ce qu'il se passe depuis des siècles dans la presse écrite. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, misterpoussin a dit :

On aime ou pas CNEWS mais ce n'est pas si "café du commerce" que ça, surtout le soir entre 19h et 20h où il y a très souvent des débats de haute volée.

Je suis d'accord mais c'est tellement facile de déglinguer C-News et pourtant un débat entre Eric Zemmour et Michel Onfray vaut largement qu'on s'y attarde.

Modifié par PhiP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BOUCHET
il y a 45 minutes, misterpoussin a dit :

Justement, une France Inter à l'envers avec la même qualité mais simplement un fond de couleur politique bien plus à droite, ça pourrait cartonner ! 

On aime ou pas CNEWS mais ce n'est pas si "café du commerce" que ça, surtout le soir entre 19h et 20h où il y a très souvent des débats de haute volée. 

Les radios "estampillées de droite" n'ont pas vraiment une image très qualitative (RMC, Sud Radio... contrairement à Inter ou Culture).

Une France Inter de droite, c'est justement tout ce qu'il manque dans le paysage des généralistes et ce fut pendant près de 30 ans, le public type d'Europe 1 (du milieu des années 80 jusque dans les années 2010). 

Une radio "premium" bien de gauche, une radio "premium" bien de droite, une grande radio populaire neutre et des radios de "niches" tout autour, ça ressemblerait tout simplement à ce qu'il se passe depuis des siècles dans la presse écrite. 

Pour écouter à cette époque,je ne pense pas qu'Europe1 n' ait été une radio de droite.

De pensé libérale : oui mais il n'y existait pas d'ouverture vers une droite dure ou extrême comme cela existe sur C-News actuellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BOUCHET

Personnellement je serai attentif à ce que toutes les sensibilités aient droit à la parole. Si ce n'était pas le cas je m'en irai vers France Info.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BOUCHET

Je pense qu'Europe 1 n'est actuellement ni de droite ni de gauche mais plutôt du centre.

Si cette station arborait franchement une couleur politique dominante des 2 extrêmes (RN ou LFI) je la quitterai sûrement mais à mon grand regret pour le service public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité babeth

Sud radio ne doit pas voir d'un très bon oeil un éventuel rapprochement entre C news et Europe 1...C'est le même auditoire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité VinZ78

Ce rachat entraînera-t-il le départ de Pascal Praud de RTL sur Europe ?

Si c'est le cas, à titre personnel, je dirais enfin je pourrais peut-être écouter à nouveau RTL le midi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Invité babeth a dit :

Sud radio ne doit pas voir d'un très bon oeil un éventuel rapprochement entre C news et Europe 1...C'est le même auditoire

En effet Bolloré devrait peut-être plutôt reprendre Sud radio, sachant que le propriétaire natixis n est pas un professionnel des médias et que la couleur politique est déjà très connotée. Pour RTL, je verrais plutôt un Bernard Arnault reprendre à 50/50. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 6 heures, misterpoussin a dit :

Justement, une France Inter à l'envers avec la même qualité mais simplement un fond de couleur politique bien plus à droite, ça pourrait cartonner ! 

On aime ou pas CNEWS mais ce n'est pas si "café du commerce" que ça, surtout le soir entre 19h et 20h où il y a très souvent des débats de haute volée. 

Les radios "estampillées de droite" n'ont pas vraiment une image très qualitative (RMC, Sud Radio... contrairement à Inter ou Culture).

Une France Inter de droite, c'est justement tout ce qu'il manque dans le paysage des généralistes et ce fut pendant près de 30 ans, le public type d'Europe 1 (du milieu des années 80 jusque dans les années 2010). 

Une radio "premium" bien de gauche, une radio "premium" bien de droite, une grande radio populaire neutre et des radios de "niches" tout autour, ça ressemblerait tout simplement à ce qu'il se passe depuis des siècles dans la presse écrite. 

J’adhère totalement à votre raisonnement sauf que je ne peux me résoudre à ce qu’une radio publique se permette d’afficher une couleur politique avec une telle impunité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité curieux1

Ces rachats ne sont pas toujours positifs pour l auditeur ! Assez Inquiétant l'avenir avec tout ce cinéma...

Il nous reste le service public à qui on demande d'être neutre !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Right now

Ce serait une bonne chose pour le pluralisme , Europe 1 pourrait ainsi contrebalancer la gauchiste France Inter 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/02/2021 à 15:18, misterpoussin a dit :

Justement, une France Inter à l'envers avec la même qualité mais simplement un fond de couleur politique bien plus à droite, ça pourrait cartonner ! 

On aime ou pas CNEWS mais ce n'est pas si "café du commerce" que ça, surtout le soir entre 19h et 20h où il y a très souvent des débats de haute volée. 

Les radios "estampillées de droite" n'ont pas vraiment une image très qualitative (RMC, Sud Radio... contrairement à Inter ou Culture).

Une France Inter de droite, c'est justement tout ce qu'il manque dans le paysage des généralistes et ce fut pendant près de 30 ans, le public type d'Europe 1 (du milieu des années 80 jusque dans les années 2010). 

Une radio "premium" bien de gauche, une radio "premium" bien de droite, une grande radio populaire neutre et des radios de "niches" tout autour, ça ressemblerait tout simplement à ce qu'il se passe depuis des siècles dans la presse écrite. 

Europe 1 était une radio de droite (attention de vraie droite libérale - pas de droite extrême), c'était la radio des cadres et des CSP+.

Début des années 2000 c'était la première radio de France sur les CSP+.

Beaucoup de gens ont délaissé le média radio ou ont migré vers une tendance plus "gauche caviar" vers Inter car une radio certainement plus qualitative. 

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA 2

On voit que les téléspectateurs de C News se sont retrouvés ici... Je ne vois pas en quoi France Inter est plus de gauche qu'une autre.

Mais, j'ai une question à vous poser : si France Inter est à gauche, ça ne vous dérangerait pas d'avoir deux radios de droite si Europe 1 était rachetée par Bolloré ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Le 09/02/2021 à 17:31, Invité Bobby a dit :

Exact, Zemmour fera le 6h-10h et Hanouna le 10h-15h sur "La nouvelle Europe 1" !

Pour le 15h-20h Patrick Sébastien est bien placé mais ce n'est pas encore confirmé !

Et le nom de Michel Onfray circule pour la libre antenne 20h - minuit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 13 heures, Invité CRICRI DE CHACHA 2 a dit :

On voit que les téléspectateurs de C News se sont retrouvés ici... Je ne vois pas en quoi France Inter est plus de gauche qu'une autre.

Mais, j'ai une question à vous poser : si France Inter est à gauche, ça ne vous dérangerait pas d'avoir deux radios de droite si Europe 1 était rachetée par Bolloré ?

Il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre mais ce sont les provocations habituelles des gens d’extrême-gauche. Que l’orientation politique de France inter vous corresponde  est une chose, le problème 1000 fois soulevé ici est qu’une radio de service public se doit d’être neutre politiquement compte tenu de la structure de son financement. Son cahier des charges n’est donc pas respecté. Que le privé milite avec son propre argent n’est pas un problème, tout comme le fait la presse bien qu’elle profite de subventions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA 2
Le 12/02/2021 à 09:39, Invité Radio 7 a dit :

Il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre mais ce sont les provocations habituelles des gens d’extrême-gauche. Que l’orientation politique de France inter vous corresponde  est une chose, le problème 1000 fois soulevé ici est qu’une radio de service public se doit d’être neutre politiquement compte tenu de la structure de son financement. Son cahier des charges n’est donc pas respecté. Que le privé milite avec son propre argent n’est pas un problème, tout comme le fait la presse bien qu’elle profite de subventions...

Vous n’avez pas répondu à ma question. Si Bolloré rachetait Europe 1, ça ne vous dérangerait pas d’avoir deux radios de droite ? En quoi ce ne serait pas choquant pour le pluralisme que vous défendez tant ?

Dites-moi en quoi France Inter est plus de gauche. Ne reçoivent-ils que des gens de gauche ? Applaudissent-ils tout ce que la gauche fait ou dit (sachant que la gauche est inexistante politiquement) ? Je ne savais pas que la Terre au Carré ou La Librairie Francophone, par exemple, étaient des émissions de gauche... Si France Inter ne respectait pas son cahier des charges, ça ferait longtemps que le CSA serait intervenu. 

Si France Inter passait son temps à lécher le derrière des gens d’En Marche, vous les accuseriez d’être à la botte du pouvoir. Si France Inter passait son temps à encenser les Républicains, vous l’accuseriez d’être de droite.  
Vous dites que c’est une radio de gauche car vous ne retrouvez pas vos opinions politiques sur cette antenne. Nous pouvons supposer que vous avez un cœur plutôt à droite. Mais savez-vous que vous avez d’autres radios disponibles ? Savez-vous que vous n’êtes pas obligé d’écouter France Inter H24 ?

Au passage, utiliser comme pseudo le nom d’une ancienne radio publique pour quelqu’un qui passe son temps à dauber sur le service public est plutôt cocasse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Le 11/02/2021 à 18:19, fonzy a dit :

Europe 1 était une radio de droite (attention de vraie droite libérale - pas de droite extrême), c'était la radio des cadres et des CSP+.

Début des années 2000 c'était la première radio de France sur les CSP+.

Beaucoup de gens ont délaissé le média radio ou ont migré vers une tendance plus "gauche caviar" vers Inter car une radio certainement plus qualitative. 

 

12 % d'audience pour France Inter et 6 % pour Benoît Harmon aux élections. Y'a un truc qui cloche ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Le 11/02/2021 à 20:11, Invité CRICRI DE CHACHA 2 a dit :

On voit que les téléspectateurs de C News se sont retrouvés ici... Je ne vois pas en quoi France Inter est plus de gauche qu'une autre.

Mais, j'ai une question à vous poser : si France Inter est à gauche, ça ne vous dérangerait pas d'avoir deux radios de droite si Europe 1 était rachetée par Bolloré ?

Je ne sais pas si France Inter est de gauche, mais il semble assez net que son auditoire l'est majoritairement (une étude avait même été faite il y a quelques années qui montrait que 72% des auditeurs de France Inter se situaient à gauche). Certains avancent même qu'au depart, France Inter a dragué les auditeurs de gauche non par conviction mais avec une simple arrière pensée marketing, puisque cette clientèle là (les gens de gauche) était délaissée par Europe et Rtl... Maintenant qu'on a dit ça, on peut se demander si c'est bien ou mal. Vu que les radios privées sont généralement détenues par des capitalistes, voire des milliardaires (qui sont rarement de gauche, et JB Doumeng est mort), on se dit que c'est plutôt pas mal pour maintenir un certain pluralisme... Certains vont hurler en disant que le service public doit être neutre, à cause de la redevance, etc. Que veut on ? Des radios de droite d'un côté , et une radio neutre de l'autre (si tant est que cela puisse exister) ? La belle affaire... si l'argent de la redevance permet de favoriser un courant de pensée de gauche, je dis pourquoi pas si cela va dans le sens d'un équilibre général. Le principe des impôts, c'est d'organiser une redistribution équitable. On le fait pour les aides sociales, pourquoi pas pour les idées ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 19 heures, Invité CRICRI DE CHACHA 2 a dit :

Vous n’avez pas répondu à ma question. Si Bolloré rachetait Europe 1, ça ne vous dérangerait pas d’avoir deux radios de droite ? En quoi ce ne serait pas choquant pour le pluralisme que vous défendez tant ?

Dites-moi en quoi France Inter est plus de gauche. Ne reçoivent-ils que des gens de gauche ? Applaudissent-ils tout ce que la gauche fait ou dit (sachant que la gauche est inexistante politiquement) ? Je ne savais pas que la Terre au Carré ou La Librairie Francophone, par exemple, étaient des émissions de gauche... Si France Inter ne respectait pas son cahier des charges, ça ferait longtemps que le CSA serait intervenu. 

Si France Inter passait son temps à lécher le derrière des gens d’En Marche, vous les accuseriez d’être à la botte du pouvoir. Si France Inter passait son temps à encenser les Républicains, vous l’accuseriez d’être de droite.  
Vous dites que c’est une radio de gauche car vous ne retrouvez pas vos opinions politiques sur cette antenne. Nous pouvons supposer que vous avez un cœur plutôt à droite. Mais savez-vous que vous avez d’autres radios disponibles ? Savez-vous que vous n’êtes pas obligé d’écouter France Inter H24 ?

Au passage, utiliser comme pseudo le nom d’une ancienne radio publique pour quelqu’un qui passe son temps à dauber sur le service public est plutôt cocasse...

Effectivement, ça ne me dérangerait pas d'avoir une radio privée de droite si Bolloré rachetait Europe1 (vous ne dites pas quelle serait la seconde donc je ne peux pas deviner). Le marché décidera de la pertinence de son choix.

France inter se complait dans un entre-soi évident et assumé. Les questions orientées, les invités plus ou moins bien traités selon leur couleur politique, les éditos sournois des ricaneurs auto-proclamés humoristes qui tapent toujours dans la même direction, les thèmes majoritairement à la gloire des courants progressistes, écologistes... Il y a les personnes, les partis et les idées que l'on critique systématiquement et puis ce que l'on ne critique jamais, il faut être sourd et de bien mauvaise fois pour ne pas se rendre à l'évidence. C'est un fait unanimement reconnu. Et non, France inter ne respecte pas son cahier des charges, et oui c'est scandaleux car ce n'est pas son rôle.

Ne vous occupez pas de mes opinions politiques, je les réserve pour l'isoloir. Je défends la neutralité sur le service public et non la gauche, la droite ou le centre pour qu'un média financé par tous permette à l'auditeur de façonner son opinion sur la société et l'offre politique sans que la réalité ne soit déformée. Dans le cas inverse c'est de la propagande et de la manipulation. Je n'ignore pas que je ne suis pas obligé d'écouter France inter mais je suis obligé de la financer, donc j'ai largement le droit de donner mon opinion, ne vous en déplaise.

Le choix de mon pseudo est peut-être cocasse à vos yeux et je ne m'en justifierai pas, mais vous en profiterez pour nous expliquer la pertinence qui se cache derrière CRICRI DE CHACHA 2...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 16 heures, Invité M. LOYAL a dit :

12 % d'audience pour France Inter et 6 % pour Benoît Harmon aux élections. Y'a un truc qui cloche ...

Vous oubliez beaucoup de monde. La gauche c’est aussi les verts, le centre-gauche Larem, et son extrême avec LFI.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 15 heures, Invité M. LOYAL a dit :

Je ne sais pas si France Inter est de gauche, mais il semble assez net que son auditoire l'est majoritairement (une étude avait même été faite il y a quelques années qui montrait que 72% des auditeurs de France Inter se situaient à gauche). Certains avancent même qu'au depart, France Inter a dragué les auditeurs de gauche non par conviction mais avec une simple arrière pensée marketing, puisque cette clientèle là (les gens de gauche) était délaissée par Europe et Rtl... Maintenant qu'on a dit ça, on peut se demander si c'est bien ou mal.

Vous posez une tres bonne question : être de gauche ne saurait se réduire à un argument marketing.

Il  y a un jour où on finit par se trahir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 22 heures, Invité CRICRI DE CHACHA 2 a dit :

Vous n’avez pas répondu à ma question. Si Bolloré rachetait Europe 1, ça ne vous dérangerait pas d’avoir deux radios de droite ? En quoi ce ne serait pas choquant pour le pluralisme que vous défendez tant ?

1 - il existe plusieurs droites en France et on est loin d'avoir fait le ménage.

Il y a 22 heures, Invité CRICRI DE CHACHA 2 a dit :

Dites-moi en quoi France Inter est plus de gauche. Ne reçoivent-ils que des gens de gauche ? Applaudissent-ils tout ce que la gauche fait ou dit (sachant que la gauche est inexistante politiquement) ? Je ne savais pas que la Terre au Carré ou La Librairie Francophone, par exemple, étaient des émissions de gauche... Si France Inter ne respectait pas son cahier des charges, ça ferait longtemps que le CSA serait intervenu.

C'est aussi une strategie de marketing face à deux radios à droite, tout comme RMC a fait le choix d'une droite plus liberale.

Mais RTL n'est-elle pas plutot centriste ?

Il y a 22 heures, Invité CRICRI DE CHACHA 2 a dit :

Si France Inter passait son temps à lécher le derrière des gens d’En Marche, vous les accuseriez d’être à la botte du pouvoir. Si France Inter passait son temps à encenser les Républicains, vous l’accuseriez d’être de droite.  
 

D'une certaine facon, c'est ce qu'ils font : mais c'est sans doute subtil pour vous.

D'une certaine facon, le contre-exemple est europe 1 qui est devenu un media de leche au fil des présidentielles et qui ne s'est jamais remis de l’échec de la droite de Sarkozy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Il y a 1 heure, Invité Radio 7 a dit :

Vous oubliez beaucoup de monde. La gauche c’est aussi les verts, le centre-gauche Larem, et son extrême avec LFI.

C'est vrai. Maisbim y a aussi d'autres radios de gauche, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Il y a 3 heures, Invité Radio 7 a dit :

Effectivement, ça ne me dérangerait pas d'avoir une radio privée de droite si Bolloré rachetait Europe1 (vous ne dites pas quelle serait la seconde donc je ne peux pas deviner). Le marché décidera de la pertinence de son choix.

France inter se complait dans un entre-soi évident et assumé. Les questions orientées, les invités plus ou moins bien traités selon leur couleur politique, les éditos sournois des ricaneurs auto-proclamés humoristes qui tapent toujours dans la même direction, les thèmes majoritairement à la gloire des courants progressistes, écologistes... Il y a les personnes, les partis et les idées que l'on critique systématiquement et puis ce que l'on ne critique jamais, il faut être sourd et de bien mauvaise fois pour ne pas se rendre à l'évidence. C'est un fait unanimement reconnu. Et non, France inter ne respecte pas son cahier des charges, et oui c'est scandaleux car ce n'est pas son rôle.

Ne vous occupez pas de mes opinions politiques, je les réserve pour l'isoloir. Je défends la neutralité sur le service public et non la gauche, la droite ou le centre pour qu'un média financé par tous permette à l'auditeur de façonner son opinion sur la société et l'offre politique sans que la réalité ne soit déformée. Dans le cas inverse c'est de la propagande et de la manipulation. Je n'ignore pas que je ne suis pas obligé d'écouter France inter mais je suis obligé de la financer, donc j'ai largement le droit de donner mon opinion, ne vous en déplaise.

Le choix de mon pseudo est peut-être cocasse à vos yeux et je ne m'en justifierai pas, mais vous en profiterez pour nous expliquer la pertinence qui se cache derrière CRICRI DE CHACHA 2...

Mais la notion de neutralité n'existe pas dans le cahier des charges de Radio France. Elle doit respecter le pluralisme et ça, elle le fait. La neutralité, cele n'existe pas dans le traitement de l'information. Ou alors sur Fip en ne traitant aucun sujet polémique 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RADIOIDAR
Il y a 16 heures, Invité Radio 7 a dit :

Effectivement, ça ne me dérangerait pas d'avoir une radio privée de droite si Bolloré rachetait Europe1 (vous ne dites pas quelle serait la seconde donc je ne peux pas deviner). Le marché décidera de la pertinence de son choix.

France inter se complait dans un entre-soi évident et assumé. Les questions orientées, les invités plus ou moins bien traités selon leur couleur politique, les éditos sournois des ricaneurs auto-proclamés humoristes qui tapent toujours dans la même direction, les thèmes majoritairement à la gloire des courants progressistes, écologistes... Il y a les personnes, les partis et les idées que l'on critique systématiquement et puis ce que l'on ne critique jamais, il faut être sourd et de bien mauvaise fois pour ne pas se rendre à l'évidence. C'est un fait unanimement reconnu. Et non, France inter ne respecte pas son cahier des charges, et oui c'est scandaleux car ce n'est pas son rôle.

Ne vous occupez pas de mes opinions politiques, je les réserve pour l'isoloir. Je défends la neutralité sur le service public et non la gauche, la droite ou le centre pour qu'un média financé par tous permette à l'auditeur de façonner son opinion sur la société et l'offre politique sans que la réalité ne soit déformée. Dans le cas inverse c'est de la propagande et de la manipulation. Je n'ignore pas que je ne suis pas obligé d'écouter France inter mais je suis obligé de la financer, donc j'ai largement le droit de donner mon opinion, ne vous en déplaise.

Le choix de mon pseudo est peut-être cocasse à vos yeux et je ne m'en justifierai pas, mais vous en profiterez pour nous expliquer la pertinence qui se cache derrière CRICRI DE CHACHA 2...

Parce que les "ricaneurs auto-proclamés humoristes" ne tapent que sur la majorité ou la droite ? Peut-être devriez-vous écouter un peu plus... Quand ils doivent critiquer Anne Hidalgo, qui n'est ni LREM ni de droite au passage, ils le font. Et ce n'est qu'un exemple.

"Les thèmes majoritairement à la gloire des courants progressistes, écologistes" : est-ce là un mauvais parti pris pour France Inter ? Je ne crois pas. Pour une fois que nous avons une radio qui n'est pas un comptoir de café du commerce avec des sujets incitant à la réflexion plutôt qu'à la polémique, nous devrions nous en réjouir ! A moins que ce que vous préférez, c'est d'entendre de sempiternels débats sur l'islamisme, le port du voile, la petite phrase d'untel, etc... Personnellement, je préfère entendre parler d'écologie.

"Les personnes, les partis et les idées que l'on critique systématiquement et puis ce que l'on ne critique jamais" : pouvez-vous nous dire quelles personnes, partis ou idées sont critiquées et celles qui ne le sont pas ? Là aussi, peut-être devriez-vous écouter un peu plus... 
A titre d'exemple, ont été invités en février dans la matinale : Geoffroy Roux de Bézieux, Barbara Pompili, Eric Piolle, Clément Beaune, Gérald Darmanin, Nicolas Baverez (Institut Montaigne)... En janvier : Christophe Castaner, François Bayrou, Olivier Véran, Adrien Quatennens, Bruno Lemaire, Xavier Bertrand... Que des gens de gauche ? 

C'est facile de critiquer lorsque l'on écoute d'autres personnes parler d'un sujet sans écouter pour se faire sa propre opinion. Ne seriez-vous pas un fidèle téléspectateur de Pascal Praud qui passe son temps à critiquer France Inter alors qu'il ferait peut-être mieux de s'interroger sur les pratiques de sa direction qui vire à tour de bras des gens pour avoir participé à un sketch ? Je pense avoir une idée de la réponse...

En matière d'information et de journalisme, la neutralité devrait s'appliquer PARTOUT. Les médias publics sont certes financés par nos deniers. Mais les médias privés le sont indirectement aussi par la consommation de produits promus sur leurs antennes, par les journaux que l'on achète... Mais là, ça ne choque personne. Le français a décidément la critique sélective.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre, ca tombe bien, mais pour les musicales, on n'a pas de doublons. Bolloré peut conserver Foune, Virgin, RTL2 et RFM. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 18 heures, Invité RADIOIDAR a dit :

En matière d'information et de journalisme, la neutralité devrait s'appliquer PARTOUT. Les médias publics sont certes financés par nos deniers. Mais les médias privés le sont indirectement aussi par la consommation de produits promus sur leurs antennes, par les journaux que l'on achète... Mais là, ça ne choque personne. Le français a décidément la critique sélective.

Là, je suis completement d'accord avec vous; et ce qui me scandalise, c'est que :

1 cette neutralité n'est pas appliquée

2 de facon scandaleuse, on en profite pour faire le jeu du privé en exacerbant ce qui peut contribuer à renforcer les parts de marché.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Le 15/02/2021 à 00:36, Invité RADIOIDAR a dit :

Parce que les "ricaneurs auto-proclamés humoristes" ne tapent que sur la majorité ou la droite ? Peut-être devriez-vous écouter un peu plus... Quand ils doivent critiquer Anne Hidalgo, qui n'est ni LREM ni de droite au passage, ils le font. Et ce n'est qu'un exemple.

"Les thèmes majoritairement à la gloire des courants progressistes, écologistes" : est-ce là un mauvais parti pris pour France Inter ? Je ne crois pas. Pour une fois que nous avons une radio qui n'est pas un comptoir de café du commerce avec des sujets incitant à la réflexion plutôt qu'à la polémique, nous devrions nous en réjouir ! A moins que ce que vous préférez, c'est d'entendre de sempiternels débats sur l'islamisme, le port du voile, la petite phrase d'untel, etc... Personnellement, je préfère entendre parler d'écologie.

"Les personnes, les partis et les idées que l'on critique systématiquement et puis ce que l'on ne critique jamais" : pouvez-vous nous dire quelles personnes, partis ou idées sont critiquées et celles qui ne le sont pas ? Là aussi, peut-être devriez-vous écouter un peu plus... 
A titre d'exemple, ont été invités en février dans la matinale : Geoffroy Roux de Bézieux, Barbara Pompili, Eric Piolle, Clément Beaune, Gérald Darmanin, Nicolas Baverez (Institut Montaigne)... En janvier : Christophe Castaner, François Bayrou, Olivier Véran, Adrien Quatennens, Bruno Lemaire, Xavier Bertrand... Que des gens de gauche ? 

C'est facile de critiquer lorsque l'on écoute d'autres personnes parler d'un sujet sans écouter pour se faire sa propre opinion. Ne seriez-vous pas un fidèle téléspectateur de Pascal Praud qui passe son temps à critiquer France Inter alors qu'il ferait peut-être mieux de s'interroger sur les pratiques de sa direction qui vire à tour de bras des gens pour avoir participé à un sketch ? Je pense avoir une idée de la réponse...

En matière d'information et de journalisme, la neutralité devrait s'appliquer PARTOUT. Les médias publics sont certes financés par nos deniers. Mais les médias privés le sont indirectement aussi par la consommation de produits promus sur leurs antennes, par les journaux que l'on achète... Mais là, ça ne choque personne. Le français a décidément la critique sélective.

Votre réponse est dans la droite ligne des idées de cette radio militante, si l'on critique ou ne partage pas les idées cela veut dire que l'on est un beauf, un dupont-lajoie, un populiste qui se prosterne devant Pascal Praud, ect... A quoi bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
il y a 19 minutes, Edouard tout court a dit :

Un retour de Morandini sur Europe du coup ?

Sans doute mais des bruits de couloir alimentent des rumeurs de transfert, notemment Pascal PRAUD, ce qui peut sembler legitime pour le communiquant du groupe Canal : pas question d'aller à la concurrence !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Difolle
Il y a 6 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

Sans doute mais des bruits de couloir alimentent des rumeurs de transfert, notemment Pascal PRAUD, ce qui peut sembler legitime pour le communiquant du groupe Canal : pas question d'aller à la concurrence !

Quelles rumeurs sinon celles que vous créez ou lisez ici ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×