Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

misterpoussin

Membres
  • Compteur de contenus

    44
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

2 Neutre

À propos de misterpoussin

  • Rang
    Advanced Member
  1. Soupe à la grimace chez Top music en Alsace

    Pas forcément. France Bleu en Midi-Pyrénées a obtenu un nombre incalculable de nouvelles fréquences (plus encore que TLSE FM et 100%) et pourtant FB régresse... et vu le point de départ très très bas, c'est un exploit ! Si ton produit ne correspond pas ou si la greffe ne prend pas, tu peux ouvrir toutes les fréquences que tu veux, ça ne marchera pas (il y aussi le cas Radio Star dans l'Est).
  2. RTL / Laurent Boyer / Fréquenstar

    Avouez que c'était quand même particulièrement rare surtout qu'en dehors des Grosses têtes, dans les années 80 et 90, RTL était en direct pratiquement 24h/24. Ce qui est arrivé à Boyer dans votre exemple, est un aléa du direct (une auditrice qui répond "mon mari est mort"). Moi je vous parle d'incidents imputables à une erreur humaine ou un manque de professionnamisme et je persiste à penser qu'RTL en avait vraiment très peu. A l'inverse dans mes souvenirs, Europe 1 et Inter étaient bien plus touchées par les "pains" que RTL : micros pas ouvert, bobs qui ne partent pas, blancs, erreurs de sons dans la conduite, mauvais montages, comblages foireux, émissions pas montées avec les bruts qui passent à l'antenne, mauvais lancements... etc. J'entendais toujours ce genre de problèmes sur E1 et Inter tout en me demandant ce que ces mêmes incidents donneraient sur RTL mais je n'en ai jamais entendu... sauf ces deux dernières années !
  3. RTL / Laurent Boyer / Fréquenstar

    Hallucinant et révélateur de ce que deviens RTL en interne. Pendant des décennies, elle était l'exemple de la radio populaire de qualité avec une antenne toujours maîtrisée (quasiment aucun incident, ni même de blanc... parfois cette perfection était même oppressante) et cette qualité etait surtout le fait d'un grand professionnalisme des équipes et des dirigeants. Aujourd'hui, j'ai l'impression que dans les couloirs, on préfère écouter France Inter plutôt que de vérifier les produits diffusés sur la chaîne (la grille d'été est catastrophique et sans intérêt... même Europe 1 tente encore des trucs). Inimaginable, il y a encore quelques années... même la moins pro des associatives n'aurait pas mis ça à l'antenne.
  4. NRJ Fluidité

    Je crois que personne n'a saisi l'ironie du premier message !!!
  5. Julian Bugier sur Europe 1

    Le Europe 1 de Jérôme Bellay (dernière fois où cette radio a eu du succès sur une longue période : 1997-2005) avait des petits airs de BFMTV version audio, ce n'est pas faux. Il y avait à l'époque une matinale tout en direct avec quasiment aucun BOB enregistré à l'avance (y compris les reportages), des flashs à heure pile et à la demi de chaque heure, une grande soirée info le dimanche soir, des émissions de décryptage très régulières sur l'antenne et une ligne éditoriale axée sur l'économie. C'était une petite France inter sans le côté "gauche parisienne" et ça marchait très bien. Aujourd'hui France Inter cartonne et pourtant elle est très très politique ! Coluche c'était dans les années 80, les temps ont changé, il faut savoir se libérer de son histoire aussi, sinon France Inter serait toujours la radio de droite qu'elle était dans les années 60 et 70.
  6. Julian Bugier sur Europe 1

    Europe 1 et ses vieux démons comme d'habitude, aucune chance que ça marche si on ne laisse pas le temps aux concepts et aux équipes de reconquérir un public. On est pas dans le cas d'une radio qui marche et qui baisse subitement sur une saison... C'est une radio qui repart de zero ! Le 18/20 de cette saison était loin d'être mauvais mais personne n'aura eu le temps de s'en rendre compte, encore une fois... Il faut au moins deux saisons pour arriver à un frémissement quand on est au niveau d'e1. Et en plus, si c'est pour prendre le mec le plus fade et lisse du moment, plus intéressé par la télé que par la radio, je ne vois absolument pas l'intérêt. On sait déjà que pendant les vacances de Lapix au 20h de la deux, il se mettra en retrait d'Europe 1 pour aller la remplacer... Alors que la reconquête d'une radio demande un investissement à 200%. Bugier, plus politiquement correct, tu meurs + Pascale Clark, on voit où veut en venir Europe et c'est une belle erreur... E1 s'était sauvée à l'époque en devenant la radio du centre droit, des cadres, de l'économie et des CSP+ agacés par l'orientation de gauche d'inter... mais ça ils ne l'ont toujours pas compris.
  7. Morgan Serrano de retour chez NRJ

    Cauet va lui réserver le meilleur des accueils ! Je pense que Cauet a largement eu le temps de signer et de négocier un gros contrat de 3 ans en mettant sûrement dans la balance, le fait de ne pas recevoir d'ordre de Serano. Le 16h-20h va devenir un petit royaume, ça va être très sympa ! Il manque des rendez-vous musicaux à concept sur NRJ (comme l'euro hot 30), c'est là dessus que Serano pourra faire quelque chose mais en contenu, il a intérêt à foutre la paix à Cauet car il a bien montré à RMC que ce n'était pas son truc.
  8. Jean-Mathieu Pernin RTL

    Je trouve que Jean-Mathieu Pernin n'a jamais vraiment coupé le cordon avec France Inter et il m'insupporte avec ses leçons de morale, ses grands airs en tout genre, son petit ton qui penche à gauche, ses sarcasmes... etc. Si j'écoute RTL, ce n'est pas pour retrouver les défauts d'inter. Alors, c'est peut être ce que cherche RTL pour rivaliser avec la première radio de France mais pour moi, ce serait une grosse erreur. J'attends plutôt la bienveillance et la neutralité d'un Thomas Sotto ou d'un Thomas Hugues sur cette station.
  9. Morgan à RMC : l'échec

    Je ne porte pas Morgan dans mon cœur... mais honnêtement, quels risques a t'il pris à RMC ?? Les émissions ont toutes plus de 10 ans de vie (et même 20 ans pour certaines). Il n'y a rien de nouveau à part la voix féminine dans l'habillage et Philippe Lellouche l'après midi qui a gardé exactement la même émission que Maitena Biraben et même Roselyne Bachelot avant. Par contre, depuis le confinement, "mobilisation générale" est très sympa à écouter mais au bout de 4 semaines, il va peut être falloir passer à autre chose ! C'est justement la lassitude qui fait baisser RMC, certainement pas les nouveautés et les prises de risques.
  10. Nommer un flux ajouté sur TuneIn

    Il n'y a qu'une seule possibilité pour nommer tes flux URL, c'est de les ajouter à partir de l'appli sur un iPhone. Après avoir ajouté ton adresse, tu cliques sur le cœur et l'appli va te demander le nom de ton flux avant de l'enregistrer (seulement au moment de l'ajouter, après c'est fini, tu ne peux plus rien faire). Sur Android, ça ne marche pas et il n'y a également que sur l'iphone que l'on peut ordonner toutes ses radios, impossible de les bouger depuis l'appli sur Android. Je n'ai gardé mon vieil iPhone que pour TuneIn.
  11. François Sorel - RMC - Les Experts

    Moi c'est toute l'antenne d'RMC qui me fait cette impression de lassitude et de bridage. Je pense qu'il s'agit bien d'un effet serrano !
  12. Difool : Fin de marathon ?

    Je me suis fait la même réflexion en écoutant l'émission du soir de ce jeudi 2 octobre. On sent très clairement beaucoup de fatigue et ça dans toute l'équipe, c'était très triste à écouter sans Romano et Cédric. J'ai l'impression qu'il se passe des trucs hors antenne à Skyrock : l'ambiance n'est plus là, il y a comme un flottement, une sorte de malaise qui va au delà des problèmes de santé de Romano (autant de personnes "malades" en même temps dans une équipe, ce n'est jamais un hasard). La libre antenne de Skyrock est unique au monde : une émission sur une radio jeune qui dure depuis 22 ans, ça n’existe nulle part ailleurs. Les enfants des jeunes de 1997 écoutent, pour certains, la même radio que leurs parents à l'époque, c'est une prouesse.
  13. Les grosses têtes de Ruquier

    Les grosses têtes de Bouvard sont devenues ringardes dans les années 2000 mais pendant près de 20 ans, ce fut une émission extraordinaire avec de la culture mais aussi de la gauloiserie, des improvisations magnifiques, des répliques cultes et des sociétaires aussi "gaulois" que cultivés. Ruquier et sa version de l'émission sont devenus ringards environ 3 ans après son arrivée (sociétaires venus de M6, vulgarité crasse, private joke, inculture érigée systématiquement en ressort comique, invitation des petits copains de la bande uniquement, règlements de comptes souvent avec des personnes extérieures, méchanceté totalement gratuite et pas drôle). Depuis l'arrivée d'Elie Semoun, Muriel Robin, Stéphane Plaza ou encore Yoann Rioux... le niveau a encore baissé et il est très très très bas, on apprend plus rien du tout. Comparer Ruquier à Bouvard est donc très flatteur pour lui, qu'il tienne déjà 25 ans cette émission comme Bouvard et on en reparlera.
  14. Eddy buisson sur Nostalgie

    Hier entre 14h et 15h, je suis tombé sur une animatrice (c'est plutôt rare sur Nostalgie). Elle était parfaite : bonne voix souriante et un peu grave, naturelle tout en ayant archi préparé ses micros (ça s'entendait puisque que toutes ses interventions contenaient des petites infos ou anecdotes). J'ai adoré mais je n'ai pas entendu son nom.
  15. France inter ,les raisons du succès

    Selon les intermédiaires de la vague avril-juin 2019, France Inter n'est déjà plus première radio de France, RTL a retrouvé son niveau précédent. Il s'agissait donc bien d'un "incident de parcours" même si Inter reste une très bonne radio avec des résultats d'audience très élevés. Pour rester durablement numero un, il faudrait qu'elle se détache de ce ton parisianiste qui ne disparaît pas malgré quelques petits efforts. Ces dernières semaines, j'ai aussi remarqué que le côté "donneur de leçons" était revenu au galop. Les vieux démons d'inter traînent encore sur l'antenne, vraiment dommage.
×