Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Invité Curieux1

Assouplir les quotas dans la radio ?

Messages recommandés

Invité Curieux1

Encore ce sujet qui revient !!!!!!!!!!!!

Selon Les Echos, concernant l audiovisuel privé,

Le Ministère de la Culture travaille sur les quotas de chansons françaises, ils pourraient être assouplis même si rien n est arbitré à ce stade.

Parallèlement, de nouvelles obligations pourraient être appliquées aux plate-formes de streaming sur la mise en avant du "made in France" dans leurs catalogues.

Cela pourrait d ailleurs être l une des conditions pour que les plate-formes puissent entrer dans l e passe culture (une aide versée aux jeunes).

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assouplir pour la radio, ça ne serait pas un mal. On le dit assez ici (donc inutile de refaire tout le débat ^^) !

En revanche, l'appliquer au plateforme de streaming, je trouve que c'est encore plus un non-sens, même si je comprends la volonté du gouvernement de vouloir mettre en avant la vitrine musicale française (encore que si on mettait les vrais artistes français talentueux en avant, mais ça aussi c'est un autre débat). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Labouise

Et ce serait tout à fait logique de l'appliquer aux plateformes d'écoute. Si on impose quelque chose quelque part, il faut l'imposer aussi sur un secteur tiers qui peut faire concurrence au premier. Or, c'est totalement le cas. Et ça forcera peut-être les maisons de disque à sortir des morceaux enfin valables et non pas de la soupe comme d'habitude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx

Usine à gaz ou tempète dans un verre d'eau encore ; un truc débile sortis d'un cerveau qui risque de finir au fond de tiroir bloquer a cause des rentiers ou futurs rentiers majors & cie ! dormez tranquille les maisons de disque et chanteurs français ! elle est pas belle la vie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assouplir les quotas, je ne peux que dire oui, en espérant que Fun Radio et compagnie joueront de la bonne musique digne de ce nom, et qu'ils ne se transforment pas en robinet anglophone. A mon avis, ça pourrait faire remonter la qualité musicale des radios, bien qu'il faut avouer que cette mauvaise qualité musicale qu'on retrouve sur un bon paquet de radios, n'est pas qu'uniquement due au quota des 40%, si les radios innovaient et recherchaient des petits artistes francophones moins connus, sans passer leurs musiques toutes les heures,  ça irait déjà mieux.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité remarque

Il est plus que  temps qu'ils arrêtent avec leurs quotas! Avec la RNT il va y avoir de la place pour beaucoup de radios. Alors qu'ils sélectionnent MFM et chante France dans toute la France pour les quotas, et qu'ils mettent zéros quotas pour les autres radios.

ça permettra peut être de faire ENFIN revenir MAXXIMUM, radio regrettée par tant de personnes!

maxximum.png.5d06cd533d74848840827bd405d038a0.png

maxximum.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal28

A mon avis, si assouplissement il y a, on verra peut-être quelques améliorations sur quelques radios locales et/ou associatives volontaires mais un peu corsetées par l'obligation de chanson française car peu compatible avec leurs thématiques. Mais pour les réseaux, je ne me fais aucune illusion. Il suffit de regarder la tristesse et la pauvreté de playlists des radios qui se veulent spécialisées dans la chanson française (Chante France et M Radio pour ne pas les nommer), et qui ne devraient donc pas se sentir contraintes dans leurs programmations par les quotas, pour comprendre que ces programmations pauvres, répétitives et ultra prévisibles sont le fruit d'un choix éditorial et d'une stratégie commerciale et pas vraiment le résultat d'une programmation sous la contrainte.

Si les quotas sont assouplis, je vous parie que le seul résultat sur les réseaux parisiens sera qu'on entendra un peu moins de Maitre Gims et un peu plus de Shawn Mendes. Quelques améliorations à la marge qui permettront de s'affranchir de quelques titres qui sont là pour remplir, mais pas de quoi révolutionner le monde vis à vis de la diversité des titres diffusés... Et peut-être verra-t-on une radio adulte glisser vers une programmation concurrente à Nostalgie mais avec une orientation plus pop internationale (pour ressembler à une radio "classic hits" à l'anglo-saxonne)

Le seul petit espoir viendra sans doute de quelques locales (et peut-être régionales) qui pourront essayer d'aller s'aventurer dans des thématiques qu'il est difficile de couvrir sérieusement avec 40% de titres en langue française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tom
Il y a 8 heures, Invité Curieux1 a dit :

Encore ce sujet qui revient !!!!!!!!!!!!

Selon Les Echos, concernant l audiovisuel privé,

Le Ministère de la Culture travaille sur les quotas de chansons françaises, ils pourraient être assouplis même si rien n est arbitré à ce stade.

Parallèlement, de nouvelles obligations pourraient être appliquées aux plate-formes de streaming sur la mise en avant du "made in France" dans leurs catalogues.

Cela pourrait d ailleurs être l une des conditions pour que les plate-formes puissent entrer dans l e passe culture (une aide versée aux jeunes).

 

 

 

C a empechera pas aux gens d écpouter des radios étrangères sans quotas. Encore une fois on tue le made in france avec les quotas. Heureusement que les chiffres des radios étrangères ne sont pas prises en compte en france. On aurait des surprises........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Brieuc a dit :

Assouplir les quotas, je ne peux que dire oui, en espérant que Fun Radio et compagnie joueront de la bonne musique digne de ce nom, et qu'ils ne se transforment pas en robinet anglophone. A mon avis, ça pourrait faire remonter la qualité musicale des radios, bien qu'il faut avouer que cette mauvaise qualité musicale qu'on retrouve sur un bon paquet de radios, n'est pas qu'uniquement due au quota des 40%, si les radios innovaient et recherchaient des petits artistes francophones moins connus, sans passer leurs musiques toutes les heures,  ça irait déjà mieux.

Surtout en voyant que Fun Radio, le son dancefloor, en est réduit à jouer du Vianney, Dadju et il y a quelques temps il y avait "Mon Everest" de Soprano et Marina Kaye et même "Chandelier" de Sia.

C'est dire, en 2018 on peut avoir des titres en commun sur Fun Radio et Chérie, bizarre je me souviens que Bruno aimait bien dire que Chérie FM ne réveillait pas les auditeurs le matin...hypocrisie quand tu nous tiens !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bof, je vois surtout en l'assouplissement des quotas un superbe cadeau faits aux stations privées...

...tandis que le Service Public est gentiment invité à faire des économies, et à se délester de deux chaînes de TV.

Quant à ceux qui pensent que cette future décision va permettre à ces pauvres stations privées d'étoffer leur playlist, je pense qu'ils sont légèrement naïfs - doux euphémisme lol - de toute façon, les radios qui font l'effort d'offrir une programmation variée le faisait déjà avant les quotas.

Modifié par AUGUSTUS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Brieuc a dit :

et qu'ils ne se transforment pas en robinet anglophone

Dans ce cas, on devrait faire des quotas pour imposer un petit pourcentage de diffusion de musique venue d'Allemagne, d'Italie, de Russie, de Pologne, de Chine, de Croatie, d'Argentine, du Nigeria, bref, histoire d'avoir une vraie diversité. En plus, je suis sûr qu'on trouve de vraies pépites dans d'autres pays mais qu'on n'entend pas par chez nous, parce qu'on sait que l'anglais, ça fait vendre (ainsi que l'espagnol, l'été), et qu'actuellement, on a 40% de français. En même temps, on s'est tellement habitué à l'anglais qu'on ne risque rien d'autre, et c'est bien dommage… Car si on s'habituait à plus de diversité, plus de langues, plus de cultures, ça finirait par en devenir naturel et ça se vendrait tout autant.

C'est pourtant pas faute d'avoir eu des titres comme « Run away » de Sunstroke Project (plus connu sous le nom de "Epic Sax Guy") qui ont fait un vrai carton après l'Eurovision et qui est même devenu un mème sur Internet, mais que je ne me souviens pas avoir entendu une seule fois sur les ondes françaises (toutefois, je me trompe peut-être).

Pour le coup, j'ai arrêté d'écouter Manu Lévy depuis quelques années maintenant, mais je me souviens qu'à l'époque, il faisait régulièrement un "tour du monde de ce qui est numéro 1 dans les autres pays", et perso j'y ai entendu des chansons géniales, mais qui ont été totalement absentes de la programmation française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lou80
Il y a 10 heures, Invité tom a dit :

C a empechera pas aux gens d écpouter des radios étrangères sans quotas. Encore une fois on tue le made in france avec les quotas. Heureusement que les chiffres des radios étrangères ne sont pas prises en compte en france. On aurait des surprises........

Je ne suis pas pro quotas non plus, ni même un maniaque de l’orthographe et du coup, quand je vois ton post, j’en déduit que plus de 2 décennies de quotas n’ont pas apporté grand chose à la pratique du Français.

Près de 25 ans pour se rendre compte que le résultat des Quotas est à l’opposé de ce qui était attendu.

L’ exception culturelle se traduit par la médiocrité de notre paysage musical face à ceux de nos voisins, triste constat!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 12 heures, Invité remarque a dit :

Il est plus que  temps qu'ils arrêtent avec leurs quotas! Avec la RNT il va y avoir de la place pour beaucoup de radios. Alors qu'ils sélectionnent MFM et chante France dans toute la France pour les quotas, et qu'ils mettent zéros quotas pour les autres radios.

ça permettra peut être de faire ENFIN revenir MAXXIMUM, radio regrettée par tant de personnes!

maxximum.png.5d06cd533d74848840827bd405d038a0.png

maxximum.png

La RNT et le retour de Maxximum. Autant de rêves que je qualifierai même d’utopies...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, LaVraieRadio a dit :

Si ça peut permettre un peu plus de diversité dans les titres diffusés à la radio, oui, je suis pour assouplir les quotas.

Le president de Radio RENNES appréciera !

Y'a des fois où je me demande si vous êtes conscient de vos énormités : à croire que vous ne prêchez que pour votre paroisse !

 

Modifié par RADIOPIRATE
  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité à l'aide à l'aide à moi

Le seul fait de réduire ce pourcentage ne changera sans doute guère l'état 

de déprime général des playlists de nos radios , en fait le CSA devrait parallèlement

à cet assouplissement mettre en place une obligation d'écart de 4 heures

pour la rediffusion du même morceau musical ! Voilà qui serait de nature

à redonner un grand bol d'air à nos radios étriquées et répépépépépépéptitives

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité jacky
il y a une heure, Invité à l'aide à l'aide à moi a dit :

Le seul fait de réduire ce pourcentage ne changera sans doute guère l'état 

de déprime général des playlists de nos radios , en fait le CSA devrait parallèlement

à cet assouplissement mettre en place une obligation d'écart de 4 heures

pour la rediffusion du même morceau musical ! Voilà qui serait de nature

à redonner un grand bol d'air à nos radios étriquées et répépépépépépéptitives

Suffit de limiter à 4 fois par jour le même titre. au lieu de 10.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Invité à l'aide à l'aide à moi a dit :

Le seul fait de réduire ce pourcentage ne changera sans doute guère l'état 

de déprime général des playlists de nos radios , en fait le CSA devrait parallèlement

à cet assouplissement mettre en place une obligation d'écart de 4 heures

pour la rediffusion du même morceau musical ! Voilà qui serait de nature

à redonner un grand bol d'air à nos radios étriquées et répépépépépépéptitives

Il fut un temps où l'ancetre du Csa etait regardant quand c'etait les mêmes bandes qui tournaient.

Aujourd'hui, les auditeurs ont juste l'impression qu'on leur passe les mêmes cassettes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/08/2018 à 00:36, christophermh44 a dit :

je suis sûr qu'on trouve de vraies pépites dans d'autres pays mais qu'on n'entend pas par chez nous, parce qu'on sait que l'anglais, ça fait vendre (ainsi que l'espagnol, l'été), et qu'actuellement, on a 40% de français. En même temps, on s'est tellement habitué à l'anglais qu'on ne risque rien d'autre, et c'est bien dommage… Car si on s'habituait à plus de diversité, plus de langues, plus de cultures, ça finirait par en devenir naturel et ça se vendrait tout autant.

Pour le coup, j'ai arrêté d'écouter Manu Lévy depuis quelques années maintenant, mais je me souviens qu'à l'époque, il faisait régulièrement un "tour du monde de ce qui est numéro 1 dans les autres pays", et perso j'y ai entendu des chansons géniales, mais qui ont été totalement absentes de la programmation française.

Si un jour je devais m'occuper de programmation musicale, cela ressemblerait à ça ! (peut-être avec un focus sur l'Europe géographique)

Du temps ou seule la FM était dispo, au Portugal, des radios musicales passaient Daho, Rita Mitsouko ou Brel, etc... + de la pop anglo-saxonne plus musicale que "simple hit" + des titres en portugais bien evidemment. J'ai l'impression que c'est moins le cas aujourd'hui. En France, c'était inimaginable. Il fallait chercher des programmes un peu spécialisés pour entendre autre chose. Si aujourd'hui le zapping webradiophonique, les plateformes permettent d'écouter d'autres sonorités je n'ai pas l'impression que culturellement cela ait beaucoup avancé. Votre message me fait donc plaisir ! Bon après, selon les pays, si le musette est ici "bêtement ringardisé" dans d'autres contrées ce style vient parfois en plein milieu d'une prog. ou occupe quasiment toute l'antenne. Quelque soit la langue je n'arrive pas à m'y faire mais effectivement il y a des perles dans tous les styles : rap, rock, traditionnel, chanson, etc...

J'ai pu entendre la différence avant et après les quotas. A priori, sans chiffres ni recherches, ils ont eu un effet positif sur la production musicale française et la variété musicale sur l'antenne des radios privés. Puisque ce thème a été mille fois débattu, je m'abstiens de continuer. 

Modifié par vieira

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, vieira a dit :

J'ai pu entendre la différence avant et après les quotas. A priori, sans chiffres ni recherches, ils ont eu un effet positif sur la production musicale française et la variété musicale sur l'antenne des radios privés. Puisque ce thème a été mille fois débattu, je m'abstiens de continuer. 

Malheureusement, on ne peut dire que les quotas ont eu un effet bénéfique sur les radios.

Ce sont les chaines de télévision qui diffusent aujourd'hui le plus de titres francophones et souvent issus de la scene alternative. La radio suit longtemps après.

Je remarque aussi que d'excellents titres ne sont absolument pas diffusés et soutenus.

Il y a 15 heures, vieira a dit :

 Bon après, selon les pays, si le musette est ici "bêtement ringardisé" dans d'autres contrées ce style vient parfois en plein milieu d'une prog. ou occupe quasiment toute l'antenne. Quelque soit la langue je n'arrive pas à m'y faire mais effectivement il y a des perles dans tous les styles : rap, rock, traditionnel, chanson, etc...

Il existe des différences culturelles : en Allemagne, le "kitsch" est développé régulièrement avec des classements qui attestent de la vigueur de la production.

En France, ce n'est guère la cas : limite si on n'est pas resté à LICENCE 4 (presque 30 ans de retard) sans la capacité de développer le moindre concept.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/08/2018 à 14:49, christophermh44 a dit :

(encore que si on mettait les vrais artistes français talentueux en avant, mais ça aussi c'est un autre débat). 

Le seul et unique débat ... 

Le 06/08/2018 à 15:49, Invité Labouise a dit :

Et ce serait tout à fait logique de l'appliquer aux plateformes d'écoute. Si on impose quelque chose quelque part, il faut l'imposer aussi sur un secteur tiers qui peut faire concurrence au premier. Or, c'est totalement le cas. Et ça forcera peut-être les maisons de disque à sortir des morceaux enfin valables et non pas de la soupe comme d'habitude.

Après sur une plateforme de streaming tu fais ce que tu veux tu veux une prog sans français tu l'as fait, je ne vois pas comment cela serait possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/08/2018 à 11:52, RADIOPIRATE a dit :

Malheureusement, on ne peut dire que les quotas ont eu un effet bénéfique sur les radios.

Disons que comme jeune auditeur, j'ai eu l'impression que les quotas ont apporté davantage de chansons et d'artistes francophones sur les antennes. Effectivement, ce n'est pas forcement bénéfique pour les radios.

Le 09/08/2018 à 11:52, RADIOPIRATE a dit :

En France, ce n'est guère la cas : limite si on n'est pas resté à LICENCE 4 (presque 30 ans de retard) sans la capacité de développer le moindre concept.

Toujours là, parmi les pionniers de la webradio : Bide et musique ! Avec une discothèque aussi improbable qu'incroyable. Ok, leur concept ce n'est pas tout à fait le "musette/populaire" mais plutôt des titres euh, euh, je ne sais pas comment formuler. Mais au moins il y a un concept.

P.S. J'ai l'impression que les liens vers l'article des Echos n'apparaît pas : 

- c'est vague : https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0302063046478-vers-une-presidence-commune-dans-laudiovisuel-public-2195778.php

- le point de vue du Sirti en résumé : https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0301715300141-reforme-audiovisuelle-les-radios-independantes-veulent-se-faire-entendre-2178347.php

-sur le fond les demandes du Sirti : http://www.sirti.info/actualites/reforme-de-laudiovisuel-21-propositions-du-sirti-pour-construire-lavenir-de-la-radio/  Il y a un chapitre sur les quotas. Money first...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx
Il y a 14 heures, vieira a dit :

Disons que comme jeune auditeur, j'ai eu l'impression que les quotas ont apporté davantage de chansons et d'artistes francophones sur les antennes. Effectivement, ce n'est pas forcement bénéfique pour les radios.

.

On peut citer , vianney christophe mahé , louane , maitre gims , pascal nègre etc ... pourquoi leurs enlever le pain de la bouche ? depuis 1996 la chanson française ne s'est jamais aussi bien porté au détriment des radios musicales accusé de rotation (horrible) imposée par les propres majors ! comment voulez vous assouplir quoi que ce soit ?   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Invité Nyx a dit :

On peut citer , vianney christophe mahé , louane , maitre gims , pascal nègre etc ... pourquoi leurs enlever le pain de la bouche ? depuis 1996 la chanson française ne s'est jamais aussi bien porté au détriment des radios musicales accusé de rotation (horrible) imposée par les propres majors ! comment voulez vous assouplir quoi que ce soit ?   

Eh oui.. L'argent prime sur la qualité musicale malheureusement.. Seul les passionnés peuvent encore fournir des programmes de qualité malgré le quota, mais évidemment, ils diffusent au mieux sur une fréquence en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais aller à contre courant, pour moi les quotas ne sont pas un obstacle à une radio de qualité.

Il y a beaucoup de talents en France qui valent la production étrangère (99.9% anglo saxonne) qui a l'avantage que la plupart ne comprennent pas ce qui est chanté et qui est souvent au niveau du débile.

Alors faisons chanter les artistes français en mauvais anglais comme certain(e)s le font déjà

Vouloir à toute force faire de la radio avec de la musique étrangère c'est renier notre culture, ce qui est hélas une pente dangereuse.

Lorsque l'ion va à l'étranger on constate que beaucoup de radios donnent la priorité à la production nationale et ce ne sont pas les moins écoutées.

Modifié par balvenie
ajout

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, balvenie a dit :

Lorsque l'ion va à l'étranger on constate que beaucoup de radios donnent la priorité à la production nationale et ce ne sont pas les moins écoutées.

Je confirme qu'en Allemagne et en Autriche, ils ont bombardé une chanson de Black M qui a fait un joli score dans les charts.

Absolument inconnu au bataillon en France : à croire que ces gens sont aveugles et méconnaissent tout ce qui se joue ailleurs !

C'est le moment de vous remercier Messieurs-dames de contribuer à relancer le disque hors de nos frontières ....

image.png.f322d1ccac3d228e006bbd40eea6b831.png

image.png.d5ed88261fc43495aff5aec05e0b38ba.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité christophe vieille france
Le 11/08/2018 à 19:46, balvenie a dit :

Je vais aller à contre courant, pour moi les quotas ne sont pas un obstacle à une radio de qualité.

Ça peut le devenir lorsque c'est appliqué à toutes les catégories de radios

Il y a beaucoup de talents en France qui valent la production étrangère (99.9% anglo saxonne) qui a l'avantage que la plupart ne comprennent pas ce qui est chanté et qui est souvent au niveau du débile.

évidemment en France , nous n'avons que de belles chansons poétiques aux belles paroles censées!!!

Alors faisons chanter les artistes français en mauvais anglais comme certain(e)s le font déjà

Même dans le service publique de ce pays aucune radio 100% chansons françaises n'existe , ça serait pourtant à l'état de montrer l'exemple et d'être le garant de notre belle langue !!!!!

Vouloir à toute force faire de la radio avec de la musique étrangère c'est renier notre culture, ce qui est hélas une pente dangereuse.

On peut se demander si ce ne sont pas justement CES quotas qui sont à l'origine de cette pente ...si dangereuse 

Lorsque l'ion va à l'étranger on constate que beaucoup de radios donnent la priorité à la production nationale et ce ne sont pas les moins écoutées.

Et pourtant chez la plupart de nos voisins il n'y a pas de quotas imposés aux radios , sauf que , hélas , le patriotisme de nos voisins est souvent bien plus

fort que chez nous .... si si c'est pourtant une triste réalité

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui en chanson française on a aussi des nanars que tout le monde comprend, alors que les nanars anglais passent inaperçus, la France étant hélas un pays ou peu de gens maîtrisent une langue étrangère l'anglais en particulier.

LA plupart des chansons anglo saxonnes sont composées d'un ou deux couplets et un refrain repris pour faire 3'30""

A cote de chez moi une radio 100% française RFN  (Radio Fréquence Nîmes) fait un tabac sur un public senior et je ne crois pas qu'elle soit la seule. Mais il n'est pas interdit d'imaginer une radio avec des quotas actuels inversés.

Je suis tout à fait d'accord sur votre opinion sur le patriotisme, qui en terme de musique est aussi une notion culturelle associée à la patrie, les deux étant indissociables, d'où ma remarque sur la mauvaise pente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, balvenie a dit :

A cote de chez moi une radio 100% française RFN  (Radio Fréquence Nîmes) fait un tabac sur un public senior et je ne crois pas qu'elle soit la seule. Mais il n'est pas interdit d'imaginer une radio avec des quotas actuels inversés.

Elle s'appelle Radio Nîmes, Avé l'accent aujourd'hui ?

Modifié par Gaël01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui tout à fait, au départ je pense qu' elle ne pouvait pas s'appeler Radio Nimes car il y avait une station de feu la RTF qui s'appelait ainsi, comme Radio Lille Limoges etc....

Cela lui a permis d'abandonner le sigle RFN un peu trop marqué, mais qui ne gênait pas le créateur aujourd'hui décédé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a part l anglais et le français et l arabe a la radio les autres langue sont bannie

j'ai découvert ce titre sur le DAB+ allemand ou suisse :)  

 

Modifié par ondemania

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, je me suis un peu perdu dans les chiffres... Il faudrait un peu plus de temps. Les documents ci-dessous semblent établir un état des lieux de la diffusion radiophonique et de la production française (territoire pris en compte : France).

Pour le stream, le nombre de titres écoutés, en français, semble quasi équivalent à celui imposé aux radios. Encore une fois, c'est une interprétation rapide de cette source, à vérifier par soi même. L'étude prend uniquement en compte la partie payante. 

http://www.snepmusique.com/wp-content/uploads/2018/07/07-2018-DP-Musique-enregistrée_Les-performances-du-1er-semestre-2018.pdf

Pour la diversité sur les ondes, les situations semblent variables, l'IRMA conclue à une progression de la diversité musicale. 

http://www.irma.asso.fr/Plus-de-diversite-musicale-sur-les

Version complète, pour une longue lecture... https://www.cnv.fr/sites/cnv.fr/files/documents/PDF/Ressource/Obs eco/DMR_2017.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi quelques chansons en italien, en espagnol, en portugais (Brésil) rarement en allemand, mais cela n'est qu'un faible pourcentage de la masse de chansons étrangères.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/08/2018 à 13:20, vieira a dit :

Bon, je me suis un peu perdu dans les chiffres...

Va falloir faire un peu de tri : on ne s'improvise pas analyste de datas comme ca !

Le premier truc à voir : ca remonte un peu ...

image.png.29982f84d57e54819050985284db329a.png

La deuxieme chose : la part de représentation de la television est superieure à la radio.

Les genres dominants sont : le rap et l'electro-dance.

Vous remarquerez que les tableaux de l'irma nous renseignent sur une baisse drastique du nombre de titres differents en playliste sur France BLEU (- 25% sur un an !). Les nouveautés ont été amputées de 18%. Une entreprise de decervelage pour une radio qui represente 33 % du budget de radio France ....

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nimp
Le 07/08/2018 à 00:36, christophermh44 a dit :

Dans ce cas, on devrait faire des quotas pour imposer un petit pourcentage de diffusion de musique venue d'Allemagne, d'Italie, de Russie, de Pologne, de Chine, de Croatie, d'Argentine, du Nigeria, bref, histoire d'avoir une vraie diversité. En plus, je suis sûr qu'on trouve de vraies pépites dans d'autres pays mais qu'on n'entend pas par chez nous, parce qu'on sait que l'anglais, ça fait vendre (ainsi que l'espagnol, l'été), et qu'actuellement, on a 40% de français. En même temps, on s'est tellement habitué à l'anglais qu'on ne risque rien d'autre, et c'est bien dommage… Car si on s'habituait à plus de diversité, plus de langues, plus de cultures, ça finirait par en devenir naturel et ça se vendrait tout autant.

C'est pourtant pas faute d'avoir eu des titres comme « Run away » de Sunstroke Project (plus connu sous le nom de "Epic Sax Guy") qui ont fait un vrai carton après l'Eurovision et qui est même devenu un mème sur Internet, mais que je ne me souviens pas avoir entendu une seule fois sur les ondes françaises (toutefois, je me trompe peut-être).

Pour le coup, j'ai arrêté d'écouter Manu Lévy depuis quelques années maintenant, mais je me souviens qu'à l'époque, il faisait régulièrement un "tour du monde de ce qui est numéro 1 dans les autres pays", et perso j'y ai entendu des chansons géniales, mais qui ont été totalement absentes de la programmation française.

Oui ou alors on peut tout simplement imposer des playlist certifiées et créers par l’état... 

Comme ça quand les audiences seront mauvaises seul l’état sera responsable^^

Les programmateurs ne seront plus que des programmeurs... le talent ne sera plus un facteur de qualité et le copinage des maisons de disques avec le gouvernement fera loi... Youpi ! 

Et pendant ce temps, liberté total sur internet... voilà voilà 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Invité Nimp a dit :

Oui ou alors on peut tout simplement imposer des playlist certifiées et créers par l’état... 

Comme ça quand les audiences seront mauvaises seul l’état sera responsable^^

Les programmateurs ne seront plus que des programmeurs... le talent ne sera plus un facteur de qualité et le copinage des maisons de disques avec le gouvernement fera loi... Youpi ! 

Et pendant ce temps, liberté total sur internet... voilà voilà 

Évidemment que ce n'est pas réalisable d'appliquer un quota pour chacun des pays du monde :) C'est plus un raisonnement par l'absurde (mais j'avoue qu'en relisant mon message, c'est pas forcément clair).

Et évidemment, il ne faut pas laisser la programmation aux seules mains de l'État. En revanche, je persiste en disant qu'on ne devrait pas appliquer un quota de 40% de chanson française. Peut-être moins, voire pas du tout. Et peut-être appliquer un quota de chanson anglaise finalement, pour être sûr d'avoir plus de diversité. Mais je ne suis pas du tout expert en la matière donc difficile pour moi de proposer quelque chose de pertinent :P .

Il me semble aussi tout à fait normal de laisser la liberté éditoriale aux radios et à leur programmateur pour qu'ils puissent apporter une vraie identité à leur station.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx
Il y a 2 heures, christophermh44 a dit :

Il me semble aussi tout à fait normal de laisser la liberté éditoriale aux radios et à leur programmateur pour qu'ils puissent apporter une vraie identité à leur station.

C'est là que le bat blesse !! les radios sans cesse citée dans ce forum ne respectent plus leurs identité ! mème leurs claims .. autant l'enlevé ; si ce n'est pour toutes ces FM musicales françaises biberonnées (à l'urbain) ajoutée à l'acronyme "playlist"  cela vous donne la nausée pour les 30/40 ans , les 15/25 ans eux font leurs deuils des rotations musicales ... sont déjà passées a autres choses -_-

Juste pour rappel , les fameux quotas encore & toujours qui date d'Hérode demain ne serviront plus a rien avec une multitude de canaux numérique ou digital , bref une hérésie en 2018 . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/08/2018 à 11:48, ondemania a dit :

a part l anglais et le français et l arabe a la radio les autres langue sont bannie

j'ai découvert ce titre sur le DAB+ allemand ou suisse :)  

 

Il est vrai que nos voisins germaniques (Allemagne,Suisse,Autriche) diffusent une part non négligeable de musiques francophones sur leurs ondes, pourtant leurs radios ne sont pas soumises à des quotas . On peut en effet se demander pourquoi notre grand réseau musical national qui se veut européen NRJ ne programme pas cette chanson (plutôt sympa), elle cadrerait très bien dans leur playlist à 80%  "urbaine" . C'est tout de même un comble que se soient des chanteurs issues de l'immigration qui tentent de réconcilier les français des allemands . Le fameux cliché du "Schleu" à encore de beaux jours devant lui en France . La fameuse construction Européenne avec comme locomotive le "pseudo" couple Franco-Allemand passe aussi par la musique . Même dans les années 80 lorsque les quotas n'étaient pas encore d'actualité les radios françaises diffusaient plus de musiques européennes . D'ailleurs la dernière fois qu'une chansons en langue Allemande était diffusée sur NRJ ça doit être Falco avec Der Kommisar et Nena avec son 99 Luftballons en 1983 , donc c'est vous dire si ça date !!!!!

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×