Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

christophermh44

Membres
  • Compteur de contenus

    164
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

52 Excellente

4 abonnés

À propos de christophermh44

  • Rang
    Semi-Initié Radio
  • Date de naissance 06/11/1992

Contact Methods

  • Website URL
    https://leschacals.fr/
  • Facebook
    https://facebook.com/christophermh44

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Nantes
  • Votre Radio / Webradio
    Futuradios

Visiteurs récents du profil

1 210 visualisations du profil
  1. L'avenir des radios musicales

    Pour le coup, je pense que c'est aussi pour éviter de réentendre 2 fois la même chansons dans ce laps de temps qu'ils n'écoutent pas plus longtemps.
  2. Bruno GUILLON en Guerre avec sa direction?

    En même temps, ça peut se comprendre. Travailler avec du matos qui fonctionne, c'est quand même une condition sine qua non pour réaliser une émission. L'animation dépend de ce matériel qui est là pour apporter un vrai contexte sonore, ça enrichit ce qui est dit à l'antenne et c'est ce qui fait toute la différence. Surtout que Bruno maîtrise vraiment bien les samples et les beds qu'il envoie. Pour lui, ça doit être vraiment frustrant de ne pas pouvoir s'en servir. Encore, ça arriverait de façon très occasionnelle (comme ça a pu arriver de temps en temps, quand ils étaient Rue Bayard), ça ne serait pas un souci, mais là, il semblerait que ça soit très (trop) fréquent. De plus, ce matin, le standard téléphonique a, lui aussi, rencontré des difficultés techniques (en plein jeu des 30 secondes). Ça a probablement été la goutte d'eau pour Bruno qui, cette fois-ci, avait une certaine responsabilité vis-à-vis des auditeurs étant donné que son émission est censée offrir un super cadeau au vainqueur et que là, aucun des deux joueurs ni même l'auditrice "de secours" n'a pu jouer. Et si la frustration vient des auditeurs, c'est encore pire pour une émission… Il va vraiment falloir que la technique de Fun se penche sérieusement sur le problème car … … je ne sais pas si ça sent vraiment la dernière saison. On a pu effectivement voir Bruno officier dans d'autres émissions (sur RTL l'été avec Caroline Diamant) et il s'en sort très bien. Mais il a quand même un grande fanbase et peut y trouver beaucoup de soutien. Difficile de partir quand on en est à ce stade. Vaut-il mieux partir quand tout fonctionne encore à peu près bien, en toute dignité, au risque de frustrer son auditoire, ou quand on est au plus bas ? Il faut dire que la question du matos pourrait précipiter cette réflexion… Pour ma part, j'écoute leur émission tous les matins, j'adore ce qu'ils y font et ça m'embêterait vraiment qu'un jour ils rendent l'antenne. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin… Il arrive à faire des émissions 80s, 90s et 2000s parce que manifestement, il passe en force. Il serait probablement plus à l'aise à le faire sur RTL2 mais y trouverait-il la même notoriété ? Musicalement parlant, ça n'accroche pas le même public et je doute que si toute son équipe passait sur RTL2, le public serait réceptif à l'humour et la cohésion d'équipe qui fonctionne vraiment bien sur Fun. L'avenir nous le dira !
  3. L'avenir des radios musicales

    Hello, Personnellement, je pense que le format ne va pas tellement bouger d'ici 5 ou 10 ans. Les radios continueront d'exister et l'offre va même s'agrandir avec la DAB+ (si un jour elle est officialisée…) En revanche, ce sont les interactions qui vont continuer d'évoluer. Beaucoup de stations musicales jeunes, qui cherchent à cibler leur public là où il se trouve et qui vont donc continuellement s'adapter à eux : depuis quelques années maintenant, les musicales jeunes se sont bien implantées sur les réseaux sociaux, et en général, comme la société et les radios ont une influence mutuelle, les autres stations suivent aussi. Ce qui veut dire que si le Web évolue dans ses usages, que les gens se tournent vers l'IP et que d'autres usages innovants se mettent en place (par exemple avec les enceintes connectées), les grands groupes chercheront toujours à s'adapter à tout cela, puisque le Web est au cœur de nos vies aujourd'hui. Bref, les formats resteront les mêmes, évolueront peut-être en fonction des réglementations et quotas en vigueurs, mais la façon de consommer la radio évoluera un peu… mais pas tant que ça non plus ^^.
  4. Coup de gueule contre ce système de votes

    Si maintenant, il faut être ultra-calé et pointu en matière de radio pour débattre ici…
  5. Virgin radio promo déguisé

    Ben non en fait, maestro, ça se prononce "maéstro" : larousse.fr/dictionnaires/francais/maestro/48505 & fr.wiktionary.org/wiki/maestro
  6. Que faites vous pendant la PUB à la radio ?

    Ça m'évoque ce sketch des 2' du peuple : youtube.com/watch?v=By9bBOfODfA
  7. le mauvais systeme des notations

    Quand le débat est un vrai dialogue de sourd, basé sur des arguments infondés, déplacés ou qui déforment les propos des gens, il ne peut pas être pertinent et fructueux. Ça va quand ça arrive une fois de temps en temps. Quand c'est systématique, forcément les propos ne font plus sens et on finit forcément par assimiler ça a du troll ou une volonté explicite de vouloir f**tre la m**de quelque part. Personne n'a jamais été persécuté parce qu'il pensait différemment, tant que le débat restait constructif, ce qui n'était pas le cas pour toi RadioPirate (oui, on t'a tous reconnu, comme dit @ddance).
  8. Lexique collaboratif radio

    Haha !! ça se voit que vous maîtrisez le sujet @RADIOPIRATE Un bed peut tout aussi bien être utilisé pendant des temps de paroles de 5, 10 ou 15 minutes (dans des libres antennes par exemple). Et ça vient râler sur la pertinence d'un lexique !!
  9. RTL873

    Effectivement, un tweet semble le confirmer : twitter.com/yannicklemaire/status/1048100079192690689 C'est vrai que vu le teasing qui a été fait, on s'attendait à quelque chose de plus extraordinaire ^^ Et je veux bien que 100, 1000 ou 2000 n'ait pas plus de sens et de pertinence que 873, même si on aime bien les chiffres ronds… on se demande pourquoi ils ont, d'un seul coup, décidé d'investir la matinale d'Yves Calvi. "Les Grosses Têtes" serait-elle dans une petite forme au point de venir faire un peu de pub entre 9h et 9h30 ?
  10. Lexique collaboratif radio

    En fait, vous faites ça à longueur de temps sans vous en rendre compte. "Inutile d'en faire des tonnes" → D'où la proposition d'en faire des tonnes de @dorian73 qui se résume à une petite phrase, représente "des tonnes" ? C'est pathétique. "vous réduisez ce métier à des mots" → Bah non, vous interprétez très mal cette façon de faire. Ou alors, vous devez détestez les dictionnaires qui réduisent la langue française à des mots alors qu'il y a tellement plus : grammaire, figures de style, … Vous deviez détester recopier des définitions en cours au collège ou au lycée, parce que ça réduit les disciplines que l'on vous enseigne à des mots. C'est complètement absurde comme réflexion. "Un drôle d'esprit "collaboratif" qui consiste à soutenir des experiences non-vécues et non-pratiquées" → Le but d'un forum, c'est de partager des expériences, généralement sur un thème commun. La création d'un lexique que j'ai voulu partager ici en fait tout à fait partie. Mais manifestement, vous avez l'air de mépriser tous ceux qui débutent dans le métier, comme s'ils devaient déjà connaître tout le vocabulaire pour commencer à faire de la radio. Personnellement, ça fait 10 ans que je baigne dans le milieu de la radio. Comme tout le monde, j'ai commencé en faisant des émissions que je pensais géniales, mais qu'aujourd'hui je trouve inécoutables. Ça s'appelle progresser. Mais une fois rendu à un certain niveau, qu'est-ce qui me permet de prétendre que j'ai le savoir absolu sur un sujet ? Rien, et cela que j'ai 10, 20 ou 40 ans d'expérience. Alors je partage ce que je sais pour tous ceux qui ont envie de se lancer dans la radio. Peut-être devriez-vous remettre en question votre vision des choses car mépriser ceux qui commencent et qui ne savent pas, c'est purement égoïste comme vision des choses et vous donnez une très mauvaise image de notre métier. J'ai d'ailleurs vu dans une de vos réponses récentes que vous méprisiez également le travail des associatives. Vous faites des généralités sur quelques expériences que vous avez eues. Bravo pour les amalgames. Il y a des associatives qui font un boulot digne des stations en FM (certaines ont des fréquences en FM, n'en vous déplaisent) mais non, vous il vous faut l'élite, la crème de la crème, parce que ceux qui veulent essayer de faire quelque chose de bien alors qu'ils débutent ou qu'ils ne sont pas pro : beurk ! Laissons ce bas peuple de côté et continuons de s'auto-congratuler ! (Voyez, c'est chiant de déformer les propos des gens…) "etrange que vous utilisez ce mot "collaboratif"; quand on le raccourcit, les gens sont prets à porter plainte !" → Une allusion probablement à la 2nde Guerre Mondiale je présume ? Bravo pour le point Godwin, mais ça n'a aucun rapport. Relisez ce dictionnaire que vous méprisez tant, et vous vous rendrez compte que "collaboratif" désigne surtout un travail commun. "Et voilà, après le "troll", on s'en prend aux philosophes ! Il n'etait pas question de philosophie, mais de linguistique" → Jamais je ne m'en suis pris aux philosophe, j'ai employé le terme "philosopher". Rien à voir. Ou alors, vous ne savez pas lire un message, ce qui expliquerait les nombreux propos incohérents. Il vous faut d'autres exemples de déformation de propos ? J'en ai à la pelle ! Je serais bien tenté de dire, une fois de plus, que je ne répondrais plus aux trolls, mais parfois, ça soulage de débunker ce qui a pu être dit.
  11. Lexique collaboratif radio

    Merci pour les suggestions Je vais attendre d'en avoir un peu plus s'il y en a qui arrivent, et je tâcherai de le mettre régulièrement à jour. Pour ce qui est de la réponse de @RADIOPIRATE je vais capituler dès maintenant, parce que ça ne m'intéresse pas de dialoguer avec des gens qui déforment les propos des autres pour étayer des thèses qui n'ont même pas lieu d'être
  12. Lexique collaboratif radio

    1- Soit vous trollez et vous êtes vraiment très fort au quel cas je ne devrais pas vous accorder d'importance... Peut-être des rancœur de cet été quand j'expliquais pourquoi Brigitte n'avait pas sa place sur ce forum à votre grand désarroi ? Vu la façon avec laquelle vous m'adressez la parole, je ne serais pas surpris. Sachez juste que le troll avec moi, ça ne marche pas, car je me fais un malin plaisir de lui répondre. Sauf quand il radote, là ce n'est plus drôle du tout. Du coup je passe en mode DFTT. 2- ... Mais je m'y risque quand même. Il n'y a aucune intention de philosopher derrière ce lexique et aucune intention de réduire un métier à des mots. Toutefois, quand une personne rejoint mon association et ne connaît pas la radio, alors que mon équipe et moi parlons naturellement avec du jargon, forcément qu'il y a un manque à combler et un lexique qui n'est pas là pour représenter 100% de la réalité d'un métier, quel qu'il soit, ne fait jamais de mal. Je n'ai jamais prétendu le faire, faut arrêter de voir le mal partout. Ça me débecte quand même de devoir vous expliquer à quoi sert un lexique. 3- Du coup je me suis dit que ça pourrait être bien de faire quelque chose de collaboratif afin de mettre nos connaissances acquises en commun et en me basant sur le travail que j'avais déjà commencé. 4- Enfin, oui il manque certains mots. Certains comme les noms des métiers ne figurent pas ici car ils constituaient un autre paragraphe de mon document d'accueil. Il peut effectivement être judicieux de les ajouter à ce glossaire. Mais c'est aussi le but de ce post : y ajouter tout ce qui manque, proposer des définitions rectifiées, etc. Bref, si le côté collaboratif ne vous plaît pas, vous pouvez passer votre chemin. Ce post pourra intéresser tous ceux qui recherchent ce type de ressource, avec un tant soi peu de jugeote pour comprendre qu'il ne s'agit pas d'une référence absolue.
  13. Questions concernant Nostalgie

    Je pense plutôt qu'ils sont dans une démarche où ils diffusent les titres d'il y a X années, avec un X qui va continuer d'avancer dans le temps avec l'âge des auditeurs. Si bien qu'en 2050, on pourrait bien avoir du Maître Gims sur Nostalgie…
  14. RTL873

    Est-ce que RTL ferait une vraie opé de comm avec teasing sur son antenne et les réseaux sociaux, pour un dispositif technique inconnu par la plupart des français ? Ou alors, RTL voudrait mettre en avant son côté innovant en voulant taper du point sur la table et en disant "à un moment, c'est bon, il faut passer au tout numérique" ?
  15. Lexique collaboratif radio

    Hello tous, J'avais commencé un lexique de radio il y a quelques temps pour le diffuser dans mon asso en interne. Je me disais que ça pourrait être bien de le compléter ou le corriger de façon collaborative (n'hésitez pas à me dire si vous pensez que certaines définitions sont inexactes). Qu'en dites-vous ? Voici ce que j'ai pour l'instant :
×