Jump to content

Bonne prog musicale sur France Bleu Paris !


Bullitos

Recommended Posts

Guest HorsSujet
Il y a 2 heures, MAXXIMUM83 a dit :

Bonjour les gens,

Aimons-nous vivants,

N’attendons pas que la mort nous trouve du talent.

Peux tu fournir un traducteur pour ce post incompréhensible ?

Encore hors sujet

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Bullitos a dit :

Merci à France Bleu d'avoir diffusé François Valery-Elle danse marie à 9h 55, ça fait du bien d entendre des perles de la "pop" française. Surtout François Valery qui est trop peu diffusé sur les ondes. Très bon choix, bravo ! 

Totre non-exclusif puisque nostalgie le diffuse depuis un bail : ca demontre encore la capacité de ce reseau à diffuser des choses originales.

A part voler les contenus des autres, aucune offre singuliere.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, RADIOPIRATE a dit :

Totre non-exclusif puisque nostalgie le diffuse depuis un bail : ca demontre encore la capacité de ce reseau à diffuser des choses originales.

A part voler les contenus des autres, aucune offre singuliere.

France Bleu comprend enfin qu'une partie de ses auditeurs est allée depuis un moment chercher sur Nostalgie les standards 80's qu'ils n'entendaient plus et qui ont été remplacés par Dua Lipa ou Gayle.

Ce recentrage musical est salutaire, même s'il donne parfois lieu à des enchainements étranges (comme entendre Dave juste après Angèle) et qu'il ne suffira pas à lui seul à faire remonter l'audience.

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Bullitos a dit :

Bien sûr que non il n est pas hors sujet, puisque Aimons nous vivants est aussi une chanson de François Valery ! 

Merci Bullitos.

Je plains les collègues de notre ami qui m’adore.

On est foutu s’il bosse en radio.

Puisqu’il faut à certain une explication de texte (pourvu qu’il comprenne) : profitons des bonnes choses et du moment présent, en radio comme ailleurs.

Avec de la reconnaissance de son vivant.

Link to comment
Share on other sites

Effectivement, ça fait un bien fou de retrouver ce genre de gold sur France Bleu. 

Malheureusement, Nostalgie a totalement pris ce créneau et ce sera difficile d'avoir une "expertise" sur le format gold 80's. Bleu arrive beaucoup trop tard. 

De plus, ces petites "aérations" sont encore une exception et on reste sur un format fourre-tout à mi chemin entre RTL2 et une Indé top 40 avec un petit soupçon de "Nostalgie". Une super idée pour ne plaire à aucun des auditeurs de ces formats bien identifiés ailleurs. 

Et tout ça ne répond pas à la question : "quand je me branche sur France Bleu, je vais trouver quoi ?". Plutôt Gold, plutôt moderne, plutôt oldies, plutôt français... etc. Personne ne sait. 

Tant qu'une promesse claire ne sera pas de nouveau proposée sur l'antenne, ça ne remontera pas. 

Quand Bleu était à 8pts, son slogan était "les plus belles chansons françaises", c'était clair, net, précis, reconnu... et apprécié. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, misterpoussin a dit :

Effectivement, ça fait un bien fou de retrouver ce genre de gold sur France Bleu. 

Malheureusement, Nostalgie a totalement pris ce créneau et ce sera difficile d'avoir une "expertise" sur le format gold 80's. Bleu arrive beaucoup trop tard. 

De plus, ces petites "aérations" sont encore une exception et on reste sur un format fourre-tout à mi chemin entre RTL2 et une Indé top 40 avec un petit soupçon de "Nostalgie". Une super idée pour ne plaire à aucun des auditeurs de ces formats bien identifiés ailleurs. 

Et tout ça ne répond pas à la question : "quand je me branche sur France Bleu, je vais trouver quoi ?". Plutôt Gold, plutôt moderne, plutôt oldies, plutôt français... etc. Personne ne sait. 

Tant qu'une promesse claire ne sera pas de nouveau proposée sur l'antenne, ça ne remontera pas. 

Quand Bleu était à 8pts, son slogan était "les plus belles chansons françaises", c'était clair, net, précis, reconnu... et apprécié. 

France Bleu diffusait les standards de la décennie 80 bien avant que Nostalgie ne s'y mette, ce fut une grosse erreur d'en supprimer une bonne partie car le créneau a entre temps était largement récupéré par cette dernière qui partage avec France Bleu la même cible.

Comme vous le dîtes, la programmation actuelle fait un peu fourre-tout, sur une locale hier entre 10h30 et 12h00 ils ont passé Ed Sheeran, les Forbans et Gérard Lenorman. En entendant ça, effectivement on a du mal à comprendre quel est le public visé.

Lors de la période avec le slogan "les plus belles chansons françaises", on savait ce que l'on allait y trouver, il y avait un titre français en début de chaque 1/2 heure avec une programmation adulte qui intégrait aussi des nouveautés "pop", l'ensemble était cohérent, agréable et bénéficiait d'un très beau son (couplage Sound4/Omnia One) qui est bien loin de celui actuel.

A cette époque, la programmation était gérée par des connaisseurs, Nicolas Varenne et Dominique Bourron notamment.

 

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, misterpoussin a dit :

Malheureusement, Nostalgie a totalement pris ce créneau et ce sera difficile d'avoir une "expertise" sur le format gold 80's. Bleu arrive beaucoup trop tard. 

De plus, ces petites "aérations" sont encore une exception et on reste sur un format fourre-tout à mi chemin entre RTL2 et une Indé top 40 avec un petit soupçon de "Nostalgie". Une super idée pour ne plaire à aucun des auditeurs de ces formats bien identifiés ailleurs. 

Et tout ça ne répond pas à la question : "quand je me branche sur France Bleu, je vais trouver quoi ?". Plutôt Gold, plutôt moderne, plutôt oldies, plutôt français... etc. Personne ne sait. 

Tant qu'une promesse claire ne sera pas de nouveau proposée sur l'antenne, ça ne remontera pas. 

Quand Bleu était à 8pts, son slogan était "les plus belles chansons françaises", c'était clair, net, précis, reconnu... et apprécié. 

Effectivement et à force de nous faire du "pick-up", je n'ai pas l'impression qu'ils comprennent vraiment ce qu'ils font.

Aujourd'hui, Francois VALERY et demain Kylie Minogue et Claude FRANCOIS ?

En revanche, pour ce qui est de Dalida, va falloir attendre trois decennies.

Ce type de prog n'a aucun sens.

En fait, cette maniere de faire qui n'est pas nouvelle, nous renseigne sur le sens du plan Cavada : l'objectif a ete ni plus ni moins de tirer sur le format oldies de Nostalgie qui enregistrait des records d'audience.

Il est beau le service public qui se garagarise sur les contenus du privé.

Tout ca devrait être démantelé.

Edited by RADIOPIRATE
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Prunelle a dit :

France Bleu diffusait les standards de la décennie 80 bien avant que Nostalgie ne s'y mette, ce fut une grosse erreur d'en supprimer une bonne partie car le créneau a entre temps était largement récupéré par cette dernière qui partage avec France Bleu la même cible.

Comme vous le dîtes, la programmation actuelle fait un peu fourre-tout, sur une locale hier entre 10h30 et 12h00 ils ont passé Ed Sheeran, les Forbans et Gérard Lenorman. En entendant ça, effectivement on a du mal à comprendre quel est le public visé.

 

 

Mais Justement, France Bleu est une radio de service Public. A partir du moment où on cible, le service public ne se saborde t il pas lui même ? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Bullitos a dit :

Mais Justement, France Bleu est une radio de service Public. A partir du moment où on cible, le service public ne se saborde t il pas lui même ? 

Pourquoi une radio publique n'aurait pas une cible définie? A force de vouloir s'adresser et plaire à tout le monde, on arrive à faire fuir tous les auditeurs et aligner un 4.5 d'AC dans les sondages. C'est l'intérêt d'une radio publique comme France Bleu d'avoir des chiffres d'audience si catastrophiques?

Les radios publiques qui performent à l'étranger ont bien une cible : regardez BBC Radio 2 (leader au Royaume-Uni), OE3 (leader en Autriche), SR P4 (leader en Suède), Vivacité et Classic 21 (respectivement 3ème et 5ème radio en Wallonie) ou les radios de l'ARD en Allemagne qui sont en tête dans quasiment tous les landers.

 

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Prunelle a dit :

Pourquoi une radio publique n'aurait pas une cible définie?

Si l'on examine les radios publiques, elles visent toutes plus ou moins une cible bien définie et c'est effectivement normal dans le sens où Radio France dans sa mission de service public se doit de s'adresser à tout le monde à travers différents types de programmes. Qu'elle le fasse bien ou pas avec plus ou moins de pluralité c'est un autre débat.

 

Il y a 4 heures, Prunelle a dit :

A force de vouloir s'adresser et plaire à tout le monde, on arrive à faire fuir tous les auditeurs

Ah les limites du "en même temps" cher à kivousavé :mrgreen:

Link to comment
Share on other sites

Le 18/07/2023 à 10:17, Bullitos a dit :

Mais Justement, France Bleu est une radio de service Public. A partir du moment où on cible, le service public ne se saborde t il pas lui même ? 

Tres bonne question mais on se doit de rappeler que la même cible pour les 44 locales était une heresie.

France BLEU, c'est un reseau de 44 radios locales : la "pretendue tête de pont" n'existe pas en tant que telle; il avait ete prevue de creer une banque de programmes comme pouvait l'être sofia et permettre aux differentes locales d'avoir une marque "france bleu".

Il fallait aussi tenir compte des formats specifiques : certaines locales comme la Creuse , la Manche ou la Mayenne, c'est un format oldies qui leur correspond le mieux.

En revanche, ce type de format ne convient pas vraiment pour Auxerre, Armorique ou Rouen. Pour Armorique, c'est plus un format rock-soul-funk qui punche.

Dans les années 90, certains RP ont même eu de tres bons résultats en ajoutant dans leur playliste des choses singulières qu'on pouvait entendre sur FIP ou chez Lenoir. Ca ne les empêchait pas de jouer des golds.

Depuis quelques années, on nous assure qu'Inter est la premiere radio de France : pourquoi France Bleu trouve-t'elle le moyen d'aller piocher chez nostalgie ?!?

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
Guest Local-Global
Le 19/07/2023 à 21:25, RADIOPIRATE a dit :

France BLEU, c'est un reseau de 44 radios locales : la "pretendue tête de pont" n'existe pas en tant que telle; il avait ete prevue de creer une banque de programmes comme pouvait l'être sofia et permettre aux differentes locales d'avoir une marque "france bleu".

La banque de programme existe depuis les années 1980, dénommée MODULATION FRANCE, pour les radios locales de Radio France.

En 2002, elle a été renommée BLEU MODULATION pour France Bleu.

Le problème est dans la composition de la playliste nationale, qui a évolué au cours des années. Elle traduit une volonté de rajeunir le public de France Bleu, alors que l'auditoire traditionnel de la radio était plutôt 35+ voire 50+

SOPHIA est une banque de programme, créée par Radio France en 1996, destinée à alimenter des radios privées, associatives ou commerciales indépendantes, suite à l'arrêt du service BBC Infos. L'AFP Audio se retrouvait alors en situation de monopole après la disparition de tous ses concurrents, et la création de Sophia offrait aux stations un choix entre 2 offres.

Ensuite, se pose la question de l'utilité d'un réseau de radios locales de service public.

Dans certains pays européens il n'y a pas de réseau de locales publiques, mais des décrochages du programme national :

En Italie le journal radio régional (GRR) sur RAI Radio 1 à 7h20, 12h10 et 18h30, en Espagne décrochages sur le 1er programme Radio Nacional et sur Radio 5.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Invité Local-Global a dit :

La banque de programme existe depuis les années 1980, dénommée MODULATION FRANCE, pour les radios locales de Radio France.

Merci pour ces precisions; on dira que c'etait un genre de fil musical qui permettait aux radios d’insérer du contenu comme la meteo ou les sorties du week-end. Incroyable d'ailleurs comment cette maison a utilisé les nouvelles technologies : elle en a profité pour sucrer toutes les heures de programmes en soirée.

Aujourd'hui, il n'y a plus rien ....

Il y a 1 heure, Invité Local-Global a dit :

En 2002, elle a été renommée BLEU MODULATION pour France Bleu.

Cette info est incroyable, mais j'irai plus loin que vous.

Vous nous expliquez que "Bleu Modulation" aurait été créée en 2002 et aurait remplacé "Modulation France". Si celà est vrai, celà reviendrait à dire que "Modulation france " et "Bleu Modulation" auraient perpétué durant ces deux années, tel un doublon !

Celà expliquerait pourquoi entre 2000 et 2002, les animateurs de France Bleu parlaient sur le fil musical; à l'epoque, je me suis emu que "la pretendue tête de reseau" etait dans l'incapacité de decrocher pour faire un reel programme local.

J'ai la conviction qu'on a renommé pour faire bien; mais il doit encore y avoir des traces de "bleu modulation". Ce n'est jamais simple dans cette maison où tout est fait pour embrouiller le chaland qui passe. Peut-être vont-ils bientôt le remonter ?!?

Il y a 1 heure, Invité Local-Global a dit :

SOPHIA est une banque de programme, créée par Radio France en 1996, destinée à alimenter des radios privées, associatives ou commerciales indépendantes, suite à l'arrêt du service BBC Infos. L'AFP Audio se retrouvait alors en situation de monopole après la disparition de tous ses concurrents, et la création de Sophia offrait aux stations un choix entre 2 offres.

Merci pour ce rappel : pendant des années, Radio FRANCE avait la volonté d'aider les associations; depuis dix ans, cette volonté est passée aux oubliettes : les locales doivent être en mal de financement et de subventions. Sophia n'existe plus.

Il y a 1 heure, Invité Local-Global a dit :

Ensuite, se pose la question de l'utilité d'un réseau de radios locales de service public.

A vrai dire, tel qu'on nous presente la bécane, il n'y en a aucun.

  • France Bleu Paris est toujours aux audiences absentes : la tête de pont parfaitement credible !
  • Les locales qui étaient leaders sont devenues des microlocales en perte de vitesse.
  • On a decrete que les microlocales, devaient fermer.

Le démantèlement est proche.

Link to comment
Share on other sites

Guest Local-Global
il y a 58 minutes, RADIOPIRATE a dit :

Vous nous expliquez que "Bleu Modulation" aurait été créée en 2002 et aurait remplacé "Modulation France". Si celà est vrai, celà reviendrait à dire que "Modulation france " et "Bleu Modulation" auraient perpétué durant ces deux années, tel un doublon !

Bleu Modulation est le nouveau nom de Modulation France en septembre 2002, lorsque les radios locales de Radio France ont été rebaptisées France Bleu. Il n'y a pas eu de "doublon". Ces noms ne sont pas très connus car pas destinés au grand public, mais à usage interne de Radio France. Le changement de nom du programme correspond au changement de nom de la radio, rien de plus.

Radio France était novateur en 1985/86 lors du lancement du fil musical destiné à alimenter les radios locales, avec son automate de programmation appelé REGIS. l'une des premières utilisations de l'automation informatisée en France.

Le même système était utilisé par la radio privée parisienne HIT FM qui n'avait quasiment aucun animateur, une sorte de précurseur du voice-track.

Un article du magazine Sono de 1986 ou 1987 présentait le système. Il est vrai que l'on ne trouve pas d'informations sur le Web.

il y a 58 minutes, RADIOPIRATE a dit :

Celà expliquerait pourquoi entre 2000 et 2002, les animateurs de France Bleu parlaient sur le fil musical; à l'epoque, je me suis emu que "la pretendue tête de reseau" etait dans l'incapacité de decrocher pour faire un reel programme local.

A l'origine le fil musical, bien que diffusé 24h/24, était conçu pour les périodes où la radio locale de RF n'assurait pas de programme local, en soirée et la nuit. Au fil des années la durée du local se réduisant pour raisons économiques, la part du national augmente. Aujourd'hui, les programmes locaux sont des décrochages du programme national de France Bleu.

Le fil musical national existait avant la création de France Bleu Paris en 2002, qui n'est que la radio locale de Paris. La meilleure période de FB Paris est selon moi 2002-2006 avec l'appellation La City Radio. Elle avait trouvé une véritable identité qu'elle a perdu ensuite.

il y a 58 minutes, RADIOPIRATE a dit :

Sophia n'existe plus.

Effectivement Sophia a disparu en plein milieu de la crise pandémique, sans faire de bruit médiatique. Son utilité était moindre qu'en 1996, l'informatisation a tout changé. Dans les années 80 lorsqu'une station n'avait pas assez d'animateurs pour remplir une grille, il était d'usage de passer une bande pré-enregistrée sur un magnéto à bande de type Revox B77. Donc un peu trop répétitif à la longue. Les banques de programmes répondaient à un véritable besoin des petites radios. Aujourd'hui, n'importe quel logiciel d'automation permet de construire une prog musicale variée pour sa radio ou webradio. Plus le voice-track. Reste le sujet des infos nationales/internationales pour les stations qui n'ont pas de journaliste professionnel. L'A2PRL à Toulouse https://a2prl.fr  a repris les activités de l'AFP Audio, et son concurrent Goodnewspresse https://www.goodnewspresse.fr/ proposent des packages infos.

Pour Sophia, voir sur le site officiel :

https://www.radiofrance.com/professionnels/sophia-radio-france
L’activité de la banque de programmes Sophia proposée par Radio France a cessé depuis le 26 juin 2020

Link to comment
Share on other sites

@BullO2 Le fil Bleu Modulation existe toujours, c'est justement celui qui est retransmis via France Bleu Évènementiel (mais qui ne bénéficie d'aucun traitement de son).

On y retrouve donc un flux 100% musical pendant les tranches de programmes locaux (6h/12h08 et 16h/19h la semaine, 7h/10h le week-end).

Link to comment
Share on other sites

J'ai entendu sur un marché de Noël où France Bleu est partenaire, dans les hauts parleurs une programmation 100% musique de Noël entrecoupé de jingles France Bleu

Ca ressemble à une webradio

Auriez-vous le lien du flux ?

Link to comment
Share on other sites

Le signal France Bleu Évènementiel peut a tout moment être remplacé par un autre programme en cas d’évènement (logique)

A ma connaissance le seul moyen d'avoir ce signal Bleu Modulation c'est sur le satellite Eutelsat 5W (qui porte notamment le bouquet Fransat) sur la fréquence 11472 H 9900, sur le programme identifié "France Bleu Natio". A noter aussi la présence d'un autre programme "RF Contrib" sur cette même fréquence (et qui retransmet lui aussi la plupart du temps le signal Bleu Modulation).

https://www.digitalbitrate.com/dtv.php?live=62&mux=11472&liste=1&lang=fr

Link to comment
Share on other sites

Pour moi ce flux événementiel c'est un canal pour une radio d'urgence, ou une radio temporaire en cas d'événement, prêt à être mis en route en cas de besoin (d'ailleurs il y a le domaine urgence . radiofrance . fr qui redirige dessus). Pour moi il faut le voir comme une locale supplémentaire de France Bleu, qui pourrait décrocher a tout moment.

Pour les locales c'est un autre signal qui sert de programme national, soit diffusé par un flux audio interne au réseau de Radio France, soit via le satellite (les 2 je pense avec le satellite en secours).

Quand a ce signal Événement il doit pouvoir être diffusé par satellite en cas de besoin, soit par le signal "RF Contrib" (aucune idée de son utilité), soit via les fréquences TDF ou Towercast qui portent les radio nationales (il ya des signaux "Sec TDF1/2/3" sur 11480 H, et un "CANAL EVENT" sur 11461 H de Towercast).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, etdu24 a dit :

Le signal France Bleu Évènementiel peut a tout moment être remplacé par un autre programme en cas d’évènement (logique)

A ma connaissance le seul moyen d'avoir ce signal Bleu Modulation c'est sur le satellite Eutelsat 5W (qui porte notamment le bouquet Fransat) sur la fréquence 11472 H 9900, sur le programme identifié "France Bleu Natio". A noter aussi la présence d'un autre programme "RF Contrib" sur cette même fréquence (et qui retransmet lui aussi la plupart du temps le signal Bleu Modulation).

https://www.digitalbitrate.com/dtv.php?live=62&mux=11472&liste=1&lang=fr

Quelqu'un a Flux 

de France Bleu National

sil vous plait ?

Link to comment
Share on other sites

Par exemple si une locale ne pouvait plus diffuser ses programmes, Paris reprendrait la main à travers ce flux d'urgence?

Cette situation est déjà arrivée à France Bleu Isère suite à l'incendie de leurs locaux et c'est France Bleu Pays de Savoie qui avait été diffusé à la place.

Idem lorsque les studios de France Bleu Bourgogne n'ont plus été alimentés électriquement fin octobre 2023, c'est France Bleu Auxerre qui pouvait être entendue.

 

Link to comment
Share on other sites

Non c'est plus dans le cas où radio France doit mettre en place une radio temporaire comme il y a eu avec "Urgence Info Iles du nord" en 2017 suite au passage d'un ouragan sur les Illes de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. La radio avait émis sur les fréquences FM locales de France Inter, et sur ce canal Événement, et était réalisé par les équipes de France Info. Il y avait eu le même genre de radio d'urgence suite a l'explosion de l'usine AZF a Toulouse en 2001 (où il n'y avait pas de France Bleu a l'époque).

Outre les cas d'urgences, il peut aussi s'agir de radios temporaire, par exemple je vois qu'en 2019, France Bleu Provence avait émis "Radio Trafic GP" sur une fréquence temporaire pour guider les automobilistes a l'occasion d'un Grand Prix de F1 au circuit du Castelet.

Pour des problèmes au niveau des locales, pas besoin d'utiliser un canal supplémentaire, ils mettent le programme de la locale voisine sur le réseau de diffusion de la locale défaillante (après est-ce que ça commute au niveau de la maison de la radio ou au niveau du diffuseur ??)

Edited by etdu24
Link to comment
Share on other sites

Le 06/12/2023 à 20:07, Invité Local-Global a dit :

Bleu Modulation est le nouveau nom de Modulation France en septembre 2002, lorsque les radios locales de Radio France ont été rebaptisées France Bleu. Il n'y a pas eu de "doublon". Ces noms ne sont pas très connus car pas destinés au grand public, mais à usage interne de Radio France. Le changement de nom du programme correspond au changement de nom de la radio, rien de plus.

 

Erreur : il y a bien eu doublon puisqu'il y avait bleu national et ce machin issu des FIL qui peinait à se moderniser et qui etait utilisé le matin et l’après-midi pour certaines locales. La nuit, ce "module-bidule" peine à se mettre en marche et on remarque que la transition est tout sauf facile durant la nuit. Ce serait tellement plus simple si ca sortait de la tête de pont; mais non, c'est un machin supplementaire piloté par je ne sais qui, qui s'ajoutte à tous ces flux des stations sous tutelle.

Radio France prend vraiment son personnel pour des demeurés.

Le 06/12/2023 à 20:07, Invité Local-Global a dit :

Le même système était utilisé par la radio privée parisienne HIT FM qui n'avait quasiment aucun animateur, une sorte de précurseur du voice-track.
 

Systeme qui n'a pas fait long feu : Hit FM est vite passé à Europe 2. Precurseur ou non, l'objectif était à l’époque de sortir des sempiternelles bandes.

Le 06/12/2023 à 20:07, Invité Local-Global a dit :

A l'origine le fil musical, bien que diffusé 24h/24, était conçu pour les périodes où la radio locale de RF n'assurait pas de programme local, en soirée et la nuit. Au fil des années la durée du local se réduisant pour raisons économiques, la part du national augmente. Aujourd'hui, les programmes locaux sont des décrochages du programme national de France Bleu.
 

A supposer que la production de "ce fil" ne coutait pas un bras ....

Mais encore une fois, vous allez un peu vite en besogne avec  "votre programme national". France Bleu etant absente des ecrans-radars à Paris, Lyon et en IDF, on ne peut soutenir l'existence d'un programme qui fonctionne par intermittence, comme étant national. C'est une erreur ....

Décidément, si on ne se syndique pas à la radio moscou, on n'est pas satisfait dans ce pays.

Le 06/12/2023 à 20:07, Invité Local-Global a dit :

Reste le sujet des infos nationales/internationales pour les stations qui n'ont pas de journaliste professionnel. L'A2PRL à Toulouse https://a2prl.fr  a repris les activités de l'AFP Audio, et son concurrent Goodnewspresse 

Y'avait de bonnes chroniques sur Sophia; c'est juste dommage d'avoir arrêté le genre .....

Le 07/12/2023 à 17:26, Valentin67 a dit :

Quelqu'un a Flux 

de France Bleu National

sil vous plait ?

Il n'existe pas : la "radio nationale" est une radio qui fonctionne par intermittence.

Edited by RADIOPIRATE
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...