Jump to content

Que reste-t-il à inventer en radio?


lolo33

Recommended Posts

Guest Technoman

A inventé rien mais oser et faire des découvertes musicales et ne pas se laisser guider par les majors

passer 3 à 4 fois maxi un titre en avant et pas 12 fois/j

et diffuser de la musique Electronique plus pointu

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, RADIOPIRATE a dit :

Vous savez; il faudra patienter avant le renouveau : il se fera au prix d'une lente agonie.

On est dans la lente agonie depuis bien 15 ans déjà.

C'est mort, dans 10 ans, les gens ne verront plus l'intérêt de se brancher sur une radio pour écouter de la pub et toutes les daubes musicales formatées.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Invité Max a dit :

On est dans la lente agonie depuis bien 15 ans déjà.

C'est mort, dans 10 ans, les gens ne verront plus l'intérêt de se brancher sur une radio pour écouter de la pub et toutes les daubes musicales formatées.

Qu'est-ce qui empeche de passer autre chose ? Des golds ou des imports ?

La folie, c'est que personne n'est capable de tenir la route en titres exclusifs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Invité Technoman a dit :

A inventé rien mais oser et faire des découvertes musicales et ne pas se laisser guider par les majors

passer 3 à 4 fois maxi un titre en avant et pas 12 fois/j

et diffuser de la musique Electronique plus pointu

Entierrement d'accord : oser mixer de la variete avec de la techno & jouer Skrillex plein-pôt !

 

 

Edited by RADIOPIRATE
Link to comment
Share on other sites

Il faudrait surtout que les radios Gold cessent l'hyper formatage et osent la diversité dans leur programmation en élargissant considérablement leur play-list, en programmant des titres différents chaque jour (hormis les nouveautés bien sûr, on ne devrait pas entendre plusieurs fois le même titre dans la même semaine), et en surprenant régulièrement les auditeurs par la diffusion de titres plus rares.

Link to comment
Share on other sites

Guest Curieux1

Peut on vraiment parler d agonie dans les musicales dans 10 ans ? dans 30 ans peut être....

Le service public a inventé FIP ! Merci ! et bientôt en dab + national

Pour les musicales du privé ? que faire ? à elles de se réinventer !!!!

Link to comment
Share on other sites

Guest Grenouille01

Je pense qu'il faut faire une BBC1 à la française, plus de titres, plus d'info sur la musique et les artistes...

Une radio musicale qui parle de la musique et fait des découvrir les artistes.

Un drive RTL2 en continu. 

Link to comment
Share on other sites

la radio de demain ressemblera a Radio Lac ou LFM en Suisse

ou n'existera plus ... !

les 40 tubes cramés sans contenu parlé c'est fini ... on s'ennuie a mourir. Deezer et spotify et you tube ont deja seduit,

et ça va continuer ...

Des radios comme Sud Radio pourrait changer et imposer un nouveau format qualitatif musical et info

sans polemique ou interviews steriles, bfm et rmc le font tres bien ! surtout à l'heure du dab + national  des 2020 !

Quelle radio aura le courage de faire du France Bleu + pechu, sans les chroniques chiantes ?

Dans les années 1985, nous avions en province des radios locales ( radio 2000 dijon par exemple)

qui ressemblait a du RTL local, entre 1989 et 1991, la defunte 95.2 emettant sur 200 km depuis mirebel à 800 m d'altitude (vers LONS) sur une seule frequence

etait canon qualitativement (music, info, jeu, couverture) et à l'epoque flirtait avec les 100 000 auditeurs / jour pour 1m200 000 personnes couvertes.

Aujourd'hui, ces radios si elles existaient encore feraient un carton.

Car les voix pubères, tristes de minous du studec c'est 0 !

Bref ce qui paiera c'est du contenu de proximité de qualité associé aux relais digitaux (reseaux sociaux).

Des voix males viriles associées a des voix feminines sexy comme celles des fipettes ...

Le luxe en France ne connait pas la crise, à quant une radio de luxe sur la FM ? cela nous changera

des radios mac do sans ame ...

Link to comment
Share on other sites

Le 02/09/2019 à 21:15, Nosta a dit :

Il faudrait surtout que les radios Gold cessent l'hyper formatage et osent la diversité dans leur programmation en élargissant considérablement leur play-list, en programmant des titres différents chaque jour (hormis les nouveautés bien sûr, on ne devrait pas entendre plusieurs fois le même titre dans la même semaine), et en surprenant régulièrement les auditeurs par la diffusion de titres plus rares.

Il serait aussi souhaitable que les radios "oldies" fassent vraiment de l'oldies en évitant de trop centrer leur playliste sur de l'oldies trop thématique.

Incroyable de ne plus entendre MIKE Brant, Sylvie VARTAN apres tant d'années de diffusion !

Link to comment
Share on other sites

Le 03.09.2019 à 17:04, Invité expert a dit :

la radio de demain ressemblera a Radio Lac ou LFM en Suisse

ou n'existera plus ... !

les 40 tubes cramés sans contenu parlé c'est fini ... on s'ennuie a mourir. Deezer et spotify et you tube ont deja seduit,

et ça va continuer ...

Personnellement je n’y crois pas, en tout cas tant que ce sera les mêmes dirigeants sur les grosses natios comme FUN, virgin, RTL2 et autres ca ne changera pas. Pour moi NRJ devrait prendre exemple sur Rouge, ou il y a des animateurs qui ne parlent pas 10 secondes pour juste annoncer les titres, il y a des émissions sympa comme Rouge Latino le vendredi, des journées spéciales comme Rouge Rock il n’y a pas longtemps où il y avait une playlist en 100% Rock pendant 2 jours. 

 

Je verrais bien RFM prendre le format d’LFM. 

Link to comment
Share on other sites

Le 03/09/2019 à 17:04, Invité expert a dit :

Aujourd'hui, ces radios si elles existaient encore feraient un carton.

Tu parles, ces radios seraient membres des Indéradios et seraient aussi formatées que les autres. Il n'y a qu'à voir ce que sont devenus Alouette ou Wit FM qui étaient des généralistes à la base.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Prunelle a dit :

Tu parles, ces radios seraient membres des Indéradios et seraient aussi formatées que les autres. Il n'y a qu'à voir ce que sont devenus Alouette ou Wit FM qui étaient des généralistes à la base.

Un problème de coût : les généralistes régionales ont fonctionné durant l'âge d'or de la FM : pas d'internet, pas de smartphones, moins de chaînes de TV, moins de concurrence (les réseaux nationaux qu'ils soient D ou E avaient nettement moins de fréquences dans les années 90). Et encore, même Sud Radio n'était pas rentable, elle était je crois surtout un actif de prestige du groupe Fabre mais pas une machine à cash.

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Hot AC a dit :

Un problème de coût : les généralistes régionales ont fonctionné durant l'âge d'or de la FM : pas d'internet, pas de smartphones, moins de chaînes de TV, moins de concurrence (les réseaux nationaux qu'ils soient D ou E avaient nettement moins de fréquences dans les années 90). Et encore, même Sud Radio n'était pas rentable, elle était je crois surtout un actif de prestige du groupe Fabre mais pas une machine à cash.

Effectivement, Sud Radio n'était pas rentable, le groupe Fabre sortait le chéquier tous les ans.

Même après son rachat par Start puis Fiducial, la radio n'a jamais rien rapporté à ses propriétaires.

La facture TDF doit plomber les comptes, faut avoir les moyens pour se payer 72 Kw au Pic du Midi, 80 Kw au Pic de Nore et 10 Kw au Pic du Neulos!

Link to comment
Share on other sites

Repondons à la question : avant d'inventer la radio, il serait souhaitable de l'ecouter et d'apporter une reponse pertinente à ce qui se fait.

Helas, même dans le milieu, personne n’écoute la radio.

On signale des anomalies ou des evidences : on vous fait passer pour un dingue !

On préfère s'extasier sur des flux non-animés en non-stop ....

Continuons comme celà : lorsque le naufrage viendra, ca nous fera plein de frequences à reprendre.

Evidemment, on risque de se retrouver dans la situation de la bande AM laissée à l'abandon : il va falloir quinze ans pour nous faire des plans de frequences.

Edited by RADIOPIRATE
Link to comment
Share on other sites

Le 03/09/2019 à 17:04, Invité expert a dit :

Aujourd'hui, ces radios si elles existaient encore feraient un carton.

Et à votre avis, pourquoi n'existent-t-elles plus ? (sujet déjà mainte fois évoqué)

Avec des "si" ...

 

Il y a 17 heures, Prunelle a dit :

Tu parles, ces radios seraient membres des Indéradios et seraient aussi formatées que les autres. Il n'y a qu'à voir ce que sont devenus Alouette ou Wit FM qui étaient des généralistes à la base.

Si celles-ci ont réussi à passer le difficile cap des années 90, c'est probablement parce qu'elle se sont regroupées pour créer le GIE (les dérives ultérieures, c'est une autre histoire).

Link to comment
Share on other sites

Je vous trouve vachement défaitiste !

Si nous sommes sur ce forum c'est que l'on aime la radio, on travaille pour elle, on la fait vivre, grandir et aimer !

Au lieu de pleurer sur ce qui se passe, il faut imaginer comment se transformer, comment faire rêver.

La radio ne doit pas vivre l'effet Kodak, la radio doit être le média d'avenir de proximité, de fiabilité et d'incarnation de chacun. La voix à toute sa place dans le digital et dans la voiture de demain.

Allez on y croit ... on doit inventer la radio de demain et elle est là déja aujourd'hui !!!

Link to comment
Share on other sites

Guest JaiLaScienceInfuse
Il y a 5 heures, RADIOPIRATE a dit :

On préfère s'extasier sur des flux non-animés en non-stop ....

Prenons comme modèle la station de RADIOPIRATE puisqu'elle est le meilleur exemple d''un produit de qualité, écouté par des millions de personnes (pour les ignares qui ne connaissent pas l'adresse : https://fr.radioking.com/radio/coccinelle  )

Une information objective proposée des journalistes et chroniqueurs indépendants qui ne donnent pas dans la propagande

Un habillage novateur qui ridiculise même les plus grands réseaux

Un son inégalé

Et, bien entendu, une programmation que la planète entière nous envie.

Si son audience n'apparaît nulle part, c'est simplement parce que les grands groupes font pression. Dans le milieu, tout le monde sait qu'un lobby anti-Coccinelle est en place depuis des années afin de ne pas faire de l'ombre à Lagardère, RTL Group, NRJ Group et Espace pour ce citer que ceux-ci. Juste un point négatif, à mon goût : il manque les pronostics hippiques.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Invité JaiLaScienceInfuse a dit :

Prenons comme modèle la station de RADIOPIRATE puisqu'elle est le meilleur exemple d''un produit de qualité, écouté par des millions de personnes (pour les ignares qui ne connaissent pas l'adresse : https://fr.radioking.com/radio/coccinelle  )

Vous etes parfaitement hors-sujet; outre le fait de faire de la delation, vous savez tres bien que les webradios ne font pas 1 million d'auditeurs.

Link to comment
Share on other sites

Guest Radio Malheur
il y a une heure, RADIOPIRATE a dit :

Vous etes parfaitement hors-sujet; outre le fait de faire de la delation, vous savez tres bien que les webradios ne font pas 1 million d'auditeurs.

En quoi faire la promotion de votre webradio est faire de la délation ?

Vous êtes si prompt à donner des leçons aux autres, nous ne demandons qu'à vérifier si vous appliquez les principes que vous donnez à propos des autres radios sur la vôtre. Mais force est de constater qu'à part faire du flux musical ininterrompu avec absence de toute cohérence et sans habillage ni programme, vous ne savez rien faire d'autre. Charité bien ordonnée commence par soi-même...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Invité Radio Malheur a dit :

Vous êtes si prompt à donner des leçons aux autres, nous ne demandons qu'à vérifier si vous appliquez les principes que vous donnez à propos des autres radios sur la vôtre. Mais force est de constater qu'à part faire du flux musical ininterrompu avec absence de toute cohérence et sans habillage ni programme, vous ne savez rien faire d'autre. Charité bien ordonnée commence par soi-même...

En attendant, vous ne repondez pas au sujet et êtes parfaitement muet sur la radio de demain.

La radio de demain ne répondra sans doute pas à votre cohérence.

Link to comment
Share on other sites

Guest Radio Malheur
Il y a 3 heures, RADIOPIRATE a dit :

En attendant, vous ne repondez pas au sujet et êtes parfaitement muet sur la radio de demain.

La radio de demain ne répondra sans doute pas à votre cohérence.

En attendant, vous détournez bien ce que j'avance dans mon message pour me pointer du doigt. Aurais-je touché un point sensible ?

Qu'avez-vous à dire sur votre promptitude à dire ce que les autres radios devraient faire alors que vous n'appliquez même pas ce que vous dites sur la vôtre ? Ayez au moins l'honnêteté et le courage de répondre à mon précédent message plutôt que de le contourner.

Pour en revenir au sujet et donner mon avis : les radios devront se réinventer pour survivre face aux plate-formes de streaming musical. Plus de prise de risques, plus de nouveautés (et pas forcément au niveau musical), plus de créativité... Repenser les formats musicaux et, plus largement, la façon de faire la radio. Mais avant de commenter mon avis sur le sujet, merci de répondre à la première partie de ce message.

Link to comment
Share on other sites

Guest JaiLaScienceInfuse
Il y a 16 heures, Invité Radio Malheur a dit :

Qu'avez-vous à dire sur votre promptitude à dire ce que les autres radios devraient faire alors que vous n'appliquez même pas ce que vous dites sur la vôtre ? Ayez au moins l'honnêteté et le courage de répondre à mon précédent message plutôt que de le contourner.

Je n'aurais pas dit mieux. Il semble que cette façon de procéder soit commune à tous les donneurs de leçons. J'avoue avoir été terriblement déçu en découvrant la station de ce ponte de la radio, qui s'érige en moralisateur en prodiguant généreusement ses conseils à qui veut bien les entendre mais en servant une soupe au moins aussi insipide que celle qu'il dénonce. Un vulgaire juke-box, bien loin de ce qu'on aurait pu espérer en lisant sa prose.

Parler de "délation" alors que je fais sa promotion ... Quel manque de respect ! Vous devriez être ravi que je fasse connaître votre antenne au plus grand nombre.

Quant au fait que les webradios n'aient pas 'un million d'auditeurs" : c'était une image, une métaphore, une allégorie. Toutefois, à vous lire, la radio 'parfaite' dont vous connaissez la recette devrait vampiriser toute l'audience et atteindre au minimum ce chiffre. Il me tarde que vous la mettiez en onde plutôt que de noyer le poisson en vous retranchant derrière des esquives qui ne dupent plus grand-monde.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Guest Très simple

1 généraliser la RadioVision en multicast TNT FM DAB SAT APP 

2 Etre en Live 24h/24h 

2 Créer de l’interactivité avec les réseaux sociaux à l’antenne et sur l’écran. 

3 Remplir les stades avec des concerts en live et backstage. 

4 Enrichir la playlist avec 1 nouveauté par H. 

Pour l’exemple je vous laisse découvrir la radio vision Italienne RTL102.5. J’ai eu un choc à l’hôtel quand j’ai découvert ça en congés. Gros investissements et possible émission depuis tout le pays 1 présentateur à Milan en même temps que son collègue a Rome. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Invité JaiLaScienceInfuse a dit :

Je n'aurais pas dit mieux. Il semble que cette façon de procéder soit commune à tous les donneurs de leçons. J'avoue avoir été terriblement déçu en découvrant la station de ce ponte de la radio, qui s'érige en moralisateur en prodiguant généreusement ses conseils à qui veut bien les entendre mais en servant une soupe au moins aussi insipide que celle qu'il dénonce. Un vulgaire juke-box, bien loin de ce qu'on aurait pu espérer en lisant sa prose.

Encore hors sujet : il s'agissait de se demander ce qu'il restait à inventer en radio. Apparemment, vous n'avez pas d'idées.

Par ailleurs, votre prose illustre parfaitement ce que vous semblez dénoncer et sans rien proposer

Il y a 21 heures, Invité JaiLaScienceInfuse a dit :

Parler de "délation" alors que je fais sa promotion ... Quel manque de respect ! Vous devriez être ravi que je fasse connaître votre antenne au plus grand nombre.

Le proprietaire n'a pas envie qu'on fasse sa promotion.

Enfin, une weradio n'est pas une antenne puisqu'elle ne diffuse pas sur les ondes. Elle n’émet donc pas.

Il y a 21 heures, Invité JaiLaScienceInfuse a dit :

Quant au fait que les webradios n'aient pas 'un million d'auditeurs" : c'était une image, une métaphore, une allégorie. Toutefois, à vous lire, la radio 'parfaite' dont vous connaissez la recette devrait vampiriser toute l'audience et atteindre au minimum ce chiffre. Il me tarde que vous la mettiez en onde plutôt que de noyer le poisson en vous retranchant derrière des esquives qui ne dupent plus grand-monde.

Ne soyez pas défaitiste : à chaque fois qu'on s'adresse à des radios pour tenter de faire des choses dont redresser les audiences, y'a jamais personne.

Autant faire sa start-up ....

Il m'apparait presomptueux de mettre sur un meme plan d'echelle des modestes webradios et des sociétés qui diffusent sur un departement à coup de centaines de milliers d'euros.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 07/09/2019 à 21:26, Invité Radio Malheur a dit :

Qu'avez-vous à dire sur votre promptitude à dire ce que les autres radios devraient faire alors que vous n'appliquez même pas ce que vous dites sur la vôtre ? Ayez au moins l'honnêteté et le courage de répondre à mon précédent message plutôt que de le contourner.

En mode "dance-techno" et pas mal d'imports, c'est plutot reussi.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, RADIOPIRATE a dit :

Il m'apparait presomptueux de mettre sur un meme plan d'echelle des modestes webradios et des sociétés qui diffusent sur un departement à coup de centaines de milliers d'euros.

Ce n'est pas faux.

Et par ailleurs, on ne peut pas mettre sur le même plan le fait de se faire un jouet sur le web (où il n'y a pas un nombre de places limité, chacun peut s'amuser s'il le souhaite) et le fait d'utiliser une ressource spectrale (limitée) concédée par l’État.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Ben a dit :

Et par ailleurs, on ne peut pas mettre sur le même plan le fait de se faire un jouet sur le web (où il n'y a pas un nombre de places limité, chacun peut s'amuser s'il le souhaite) et le fait d'utiliser une ressource spectrale (limitée) concédée par l’État.

Entierement d'accord avec ces propos : je constate d'ailleurs que depuis tres longtemps, plus personne :

  • ne fait des recherches sur les programmes
  • n’écoute des disques
  • n'achete des disques
  • teste des choses

Enfin, il n'est pas interdit effectivement de donner un cote ludique.

Dans l'histoire, il a ete oublié une chose :

  • la radio est et sera toujours la culture du détournement

Si certains prennent tres au serieux des formats qu'ils tiennent acquis (sans toutefois les comprendre et les analyser), rien n'interdit de les détourner et retourner à souhait pour les remercier ....

C'est ce qui s'appelle un retour à l'envoyeur.

Link to comment
Share on other sites

Guest Radio Malheur
Il y a 5 heures, RADIOPIRATE a dit :

Entierement d'accord avec ces propos : je constate d'ailleurs que depuis tres longtemps, plus personne :

  • ne fait des recherches sur les programmes
  • n’écoute des disques
  • n'achete des disques
  • teste des choses

Enfin, il n'est pas interdit effectivement de donner un cote ludique.

Dans l'histoire, il a ete oublié une chose :

  • la radio est et sera toujours la culture du détournement

Si certains prennent tres au serieux des formats qu'ils tiennent acquis (sans toutefois les comprendre et les analyser), rien n'interdit de les détourner et retourner à souhait pour les remercier ....

C'est ce qui s'appelle un retour à l'envoyeur.

Il n'y a pas que la radio qui a la culture du détournement... Vous aussi visiblement.

On attend toujours votre avis sur votre façon de dicter ce que les radios doivent appliquer comme directives. Directives que vous n'appliquez même pas sur votre webradio.

Link to comment
Share on other sites

Le 09/09/2019 à 17:30, Invité Radio Malheur a dit :

On attend toujours votre avis sur votre façon de dicter ce que les radios doivent appliquer comme directives. Directives que vous n'appliquez même pas sur votre webradio.

C'est normal, mon bien tres cher : les directives sont faites pour être détournées. A quoi bon donc ?!?

En ce qui me concerne, je suis religieusement la tête de reseau tout en etant une force de proposition.

Link to comment
Share on other sites

Guest Radio Malheur
Le 10/09/2019 à 19:21, RADIOPIRATE a dit :

C'est normal, mon bien tres cher : les directives sont faites pour être détournées. A quoi bon donc ?!?

En ce qui me concerne, je suis religieusement la tête de reseau tout en etant une force de proposition.

"Faites ce que je dis mais pas ce que je fais". Quelle drôle de conception de la radio. Encore une fois, vous ne maîtrisez rien au sujet de la radio ce qui fait que vous méprisez totalement le secteur et la passion pour la radio que quelques uns, dont je fais partie, peuvent avoir.

Vous dénoncez les "radios mortes" mais la vôtre n'est pas du tout vivante. Il n'y a pas d'âme, pas de présence, pas de cohérence... Rien ! Et après, vous osez donner des leçons ? Vous devriez mieux vous abstenir et vous taire.

Link to comment
Share on other sites

Le 13/09/2019 à 05:43, Invité Radio Malheur a dit :

"Faites ce que je dis mais pas ce que je fais". Quelle drôle de conception de la radio. Encore une fois, vous ne maîtrisez rien au sujet de la radio ce qui fait que vous méprisez totalement le secteur et la passion pour la radio que quelques uns, dont je fais partie, peuvent avoir.

On a compris que vous etiez un passionné; vous ne voyez jamais rien venir et n'avez que trop peu d'idées.

Link to comment
Share on other sites

Guest Radio Malheur
Le 14/09/2019 à 16:12, RADIOPIRATE a dit :

On a compris que vous etiez un passionné; vous ne voyez jamais rien venir et n'avez que trop peu d'idées.

Je ne prétends pas révolutionner la radio comme vous le faites avec le flux de Coccinelle. D'ailleurs, comment révolutionner quoi que ce soit avec une telle programmation qui perd toute cohérence ?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
Guest Mais bien-sûr !
Le 31/08/2019 à 16:15, Invité nothing a dit :

RIEN.

Aucune chance que la radio "musicale" ne soit encore vivante d'ici 10 ans grand maximum.
L'agonie va être très longue...

D'accord.

Merci pour cette intervention riche en entendement.

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Le 31/08/2019 à 16:11, lolo33 a dit :

Tout est dans le titre....

Regardez-moi ces "piailles pialles" qui viennent lancer des pseudo-debats pour trouver des idées.

L'ennui est bien de savoir si vous avez encore des choses à dire ou à partager.

Manifestement, la reponse est negative.

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Le 15/09/2019 à 16:27, Invité Radio Malheur a dit :

Je ne prétends pas révolutionner la radio comme vous le faites avec le flux de Coccinelle. D'ailleurs, comment révolutionner quoi que ce soit avec une telle programmation qui perd toute cohérence ?

C'est normal, Monsieur le Commissaire : la prog est folle.

En general, quand c'est fou, il ne faut pas s'attendre à trouver beaucoup de coherence; si ce n'est un sens que vous ne comprenez pas.

Merci pour la pub et que vive la techno ....

Link to comment
Share on other sites

Le 01/02/2023 à 19:50, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

Regardez-moi ces "piailles pialles" qui viennent lancer des pseudo-debats pour trouver des idées.

L'ennui est bien de savoir si vous avez encore des choses à dire ou à partager.

Manifestement, la reponse est negative.

...dit celui qui se parle et se répond à lui même 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 06/09/2019 à 16:42, Prunelle a dit :

Exact, parce que malgré leur succès, elles n'avaient pas la solidité financière pour faire face à la concurrence.

Ca ne veut plus rien dire de nos jours "avoir la solidité financière".

Un groupe leader et puissant, tel que le groupe NRJ par exemple, peut très bien se faire dépasser par des radios indépendantes, surtout avec le développement du DAB+ en France.

Lorsque la RNT sera déployée partout la France (je parle d'un déploiement national dans toutes les régions et dans toutes les villes et tous les villages de France, dans 40 ans sans doute du coup vu la lenteur typiquement française, mais ça c'est un autre débat…), nous aurons la surprise de voir de petites radios grimper en flèche au niveau national, si celles-ci proposent des offres musicales inédites avec des styles musicaux inédits sur la Bande FM en France et des émissions novatrices par exemple.

Tout peut changer avec les années à venir.
Ce n'est pas parce que l'on fait parti d'un grand groupe national/international que l'on est pas à l'abri de se faire dépasser par de plus petits concurrents.

C'est d'ailleurs valable pour tous les médias, la radio compris.

Link to comment
Share on other sites

Je rajoute que ce qui compte de nos jours pour évoluer, attirer les auditeurs et progresser, ce n'est autre que l'innovation, avoir de l'audace et savoir réinventer la radio.
Ni plus, ni moins.

Même en ayant peu de ressources financières, si l'on innove, que l'on sort un concept innovant et inédit en France, avec des styles musicaux qui plaisent au public et qui adhère à la demande des auditeurs, de bonnes programmations musicales dynamiques, de bonnes émissions avec de bons animateurs, de bons jingles, sans voice-track et avec de bon speechs à l'antenne, en sachant doser les publicités sans abuser des coupures publicitaires, alors les futures radios ont tout à gagner pour l'avenir !

La concurrence est rude à l'ère des nouvelles technologies, des plateformes musicales comme Spotify, ITunes, Deezer et même YouTube...

Il faut avoir le cran et l'audace d'innover, de bousculer les codes, de changer ce qui ne va pas et de moderniser l'offre actuelle des radios !

Je suis sûr qu'un dirigeant y parviendra d'ici quelques temps, mais par contre c'est maintenant qu'il faut agir.
Dans 5 à 10 ans, il sera trop tard ! Les plateformes d'écoute musicale seront leader si rien ne change aujourd'hui et la radio sera définitivement devenu un média "has-been" et démodé !

Alors à bon entendeur : c'est maintenant ou jamais pour faire évoluer la radio dans le bon sens ! Les dirigeants et les grands patrons ont toutes les cartes en main.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...