Aller au contenu

Hot AC

Membres +
  • Compteur de contenus

    438
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Hot AC

  • Rang
    Initié Radio
  1. Une chanson que vos radios ne diffusent pas

    Ce n'est pas une radio régionale mais ce titre a souvent été diffusé sur FG. A la première seconde en entendant ce titre, je pense immédiatement à Radio FG. On pouvait parfois l'entendre aussi je crois en comblage de fin d'heure entre 2 sets de DJ la nuit. Et c'est vrai que l'atmosphère particulière de ce morceau se prête bien à une diffusion nocturne.
  2. Oui, comme l'a dit PGM, c'est courant sur Skyrock depuis des années. Il y a aussi le liner "96 FM, c"est Skyrock" superposé régulièrement au début de certains morceaux. Difool fait parfois le matin un court speak avec la météo sur les premières secondes du cache écran diffusés parallèlement à Paris (lorsqu'il n'y a pas de pubs locales) et en natio. Sur le flux natio, il y a le titre seul qui démarre et à Paris le speak avec en fond le début du même titre. ça rappelle un peu ce qui se faisait sur FIP avec des interventions d'animatrices superposées sur des morceaux instrumentaux diffusés parallèlement sans speak sur le flux natio
  3. BBC Radio vs Radio France

    @etdu24 a bien très résumé l'histoire ! Pour en ajouter encore, je dirais que pendant longtemps le paysage radio britannique était très différent du français. Alors que la France a autorisé la constitution de réseaux dès les années 80 et leur a permis d'exploser dans les années 90 et de se consolider dans les années 2000, au Royaume-Uni jusqu'à récemment les réseaux nationaux n’existaient pas en FM (à l'exception de Classic FM). Il n'y avait aucun équivalent de NRJ, Skyrock, Fun Radio,... BBC Radio 1 était la seule grande radio musicale jeune à grand budget. Elle faisait face à des radios locales ou au mieux régionales, d'ailleurs pas si nombreuses, la bande FM britannique étant moins chargée que la française. Le développement du DAB puis de récentes évolutions réglementaires ont permis la constitution de réseaux nationaux privés (Capital, Kiss,...) mais BBC Radio 1 était une institution déjà en place depuis des décennies. C'est loin d'être toujours le cas mais sur le coup la France a été plus libérale que le Royaume-Uni. Comme l'a dit @etdu24, Radio France s'est longtemps concentrée sur des formats délaissés par le privé. Peut-être qu'il y a eu aussi longtemps un refus de "s'abaisser" à faire une station populaire jouant de la musique commerciales (ce que fait Radio 1 en journée avant les émissions du soir plus spécialisées). Et pourquoi le choix du hip-hop aujourd'hui ? Il a sans doute été considéré que pour lancer une nouvelle radio (refonte de 2015) il fallait une identité musicale claire pour s'accrocher à une communauté de goûts musicaux, qu'il était trop tard pour lancer une musicale généraliste. Le choix de la couleur musicale correspond tout simplement au genre le plus populaire chez les moins de 25 ans
  4. Europe 1 LA GRILLE DE RENTRÉE DÉVOILÉE

    Ok, merci à vous. Un débat entre éditorialistes. Comme s’il n’y avait pas déjà un trop plein de ce type de programmes entre les différentes radios et les TV.
  5. "Missing" de Everything But The Girl

    Merci pour la vérification ! Et oui, décembre 2019 pour la spéciale avec Max, 20 mois déjà. Bizarrement il ne s’est pas passé grand chose depuis en direction des 90s. Les tests doivent être mauvais auprès de la cible sur les 90s
  6. "Missing" de Everything But The Girl

    Oui dommage. Peut-être lors de la soirée spéciale années 90 qui a été présentée par Max (en décembre 2020 je crois ?). La présence des années 90 reste encore bien timide sur Nostalgie. Ça fait une bonne quinzaine d’années que les années 80 ont été introduites, logiquement les années 90 devraient être bien présentes si l’on suit la même logique de rajeunir la musique au même rythme que le temps passe. Mais si la cible commerciale n’en a que pour les 80s…
  7. Europe 1 LA GRILLE DE RENTRÉE DÉVOILÉE

    La description de la nouvelle matinale reste silencieuse sur la dernière demi-heure (8h30-9h). C’est pourtant une case très attendue depuis l’annonce de départ de Nicolas Canteloup. Ils veulent réserver la surprise ou des y a-t-il des ajustements de dernière minute ?
  8. "Missing" de Everything But The Girl

    C’est un titre de 1995 ! Tu as plus de chances de l’entendre sur Nostalgie que sur NRJ
  9. Il faut dire qu’entre le traitement de son de Skyrock et le pitch systématique qu’ils pratiquent, ça donne plus de puissance au morceau
  10. Fun radio 2021-2022

    Mardi vers 13h50, Morgan a fait un speak très intéressant. Alors qu’il desannonçait Freed from desire de Gala, il a ajouté qu’il était récemment en vacances en Espagne, a écouté une radio espagnole spécialisée dans les classiques dance et qu’il voulait en faire aussi profiter les auditeurs en France. On pense évidemment à Loca FM. Ça ne veut pas dire que Fun Radio va adopter ce format à la rentrée, c’est un format de niche qui serait plus adapté à un petit réseau multivilles ou au DAB+. Mais les golds pourraient garder une bonne place à la rentrée depuis leur arrivée en force. Dans la playlist actuellement il y a par exemple Whenever, Wherever de Shakira. Le genre de titres qu’on entendait plus sur Fun Radio depuis 15 ans
  11. DKL, une radio de l'Est totalement à l'Ouest !

    J'ai visité le site de DKL par curiosité et suis tombé en page d'accueil sur ça : Assez curieux pour une radio qui cible un public plutôt conservateur, non ?
  12. Skyrock Klassiks DAB+

    Ces pourcentages sont largement faux. Skyrock diffusait environ autant de titres US que de titres français (dont effectivement les artistes que tu cites). Et dans les titres US, il n'y avait pas que du rap, il y avait aussi beaucoup de RNB : Brandy & Monica, Destiny's Child, TLC, Aaliyah, Blackstreet, R Kelly, Montel Jordan,... Voici une archive d'une heure de Skyrock de 1998. On peut notamment y entendre que 2 titres US pouvaient être enchaînées, ce qui serait improbable s'ils ne représentaient que 10 % de la prog : https://www.youtube.com/watch?v=HH40Z0Thsr4 Et d'ailleurs, dans les premières années de Planète Rap, il y avait régulièrement des invités américains. Ce n'est plus le cas depuis longtemps
  13. Skyrock Klassiks DAB+

    Salut, Je m'interroge aussi sur la programmation musicale. Actuellement, il y a (très approximativement) dans les 25 % de titres francophones pour environ 75 % de titres anglophones et 0 nouveauté. Avec le régime des quotas, même en utilisant la catégorie spéciale radios golds, un tel format est impossible à tenir. Pour rappel, le régime de quotas pour les radios dites « de patrimoine » prévoit : au moins 60 % de chansons d’expression française un pourcentage de nouvelles productions d’expression française pouvant aller jusqu’à 10 %, avec, en moyenne, une nouvelle production francophone par heure le respect de ces deux obligations étant apprécié sur un rythme mensuel aux heures d’écoute significatives (du lundi au vendredi de 6h30 à 22h30 et le samedi et le dimanche de 8h à 22h30). Même en utilisant le "bonus permettant la modulation à la baisse des quotas globaux de chansons d’expression française dans la limite de 5 points et sous réserve du respect de plusieurs conditions cumulatives portant notamment sur des engagements substantiels et quantifiés en vue de promouvoir la diversité de la programmation musicale", ça ne change pas grand chose (55 % de francophone minimum au lieu de 60 %). Donc Skyrock Klassiks va-t-elle radicalement modifier sa programmation, en multipliant par 2,5 la part des titres francophones diffusés ? Et diffuser une nouveauté francophone chaque heure ? Si oui, les auditeurs habituels de la radio via l'appli et qui ne connaissent pas le DAB+ vont être surpris que brutalement la couleur musicale change autant. Les amateurs de rap français apprécieront, ceux qui préfèrent le hip-hop et rnb cainri seront déçus.
  14. La Radio en 2026 !

    Cette critique revient souvent. Mais écoutez-vous réellement son émission de temps en temps ? Le contenu dont vous parlez correspond peut-être à ce qu'il faisait il y a 25 ans et plus dans Lovin'Fun mais ça ne représente pas la libre-antenne d'aujourd'hui. La radio libre de Difool, c'est : environ 50 % des auditeurs qui passent à l'antenne qui ont plus de 25 ans beaucoup de trentenaires des mineurs peu présents à l'antenne, seulement un peu durant la première heure entre 21h et 22h beaucoup de rubriques humoristiques et canulars téléphoniques : double appel, clash de la drague, problème du mois, question pour un gros con, Pamela des discussions sur l'actualité. Depuis la crise du coronavirus, ils parlent en long et en large des restrictions, des annonces, etc. Difool se montre d'ailleurs assez engagé politiquement, en protégeant systématiquement l'exécutif contre les critiques sur les mesures concernant les confinements, les masques, etc et en se moquant des opposants comme le professeur Raoult. des matches de foot en fil rouge des problèmes d'auditeurs qui concernent plus les relations de couple ou celles avec leurs proches en général et moins les problèmes purement sexuels, même si c'est aussi un sujet abordé. Donc à ceux qui n'ont pas écouté Difool depuis quelques décennies, votre image d'un animateur qui explique la sexualité aux auditeurs de 14 ans est loin de la réalité
  15. Les pubs qui agacent !

    Led pubs qui m’agacent sont celles de Bouygues Telecom à cause de la voix et du ton de la voix masculine qui annonce les personnages fictifs utilisés pour ma pub, surtout la façon qu’il a de donner les prénoms. Concernant Skyrock et Europe 2, une grande différence était qu’il y a 20 ans ces radios avaient un espace de pubs locales de 6 minutes par heures (2x3 minutes). Si tu écoutais ces radios dans des villes sans pubs locales ou avec peu de pubs locales (sur Europe 2 il y en avait en principe partout autrefois), tu avais forcément l’impression de moins de pubs car tu entendais beaucoup de titres en cache écran dont l’emplacement a depuis été en partie remplacé par des pubs nationales. Il n’y a plus que 3 minutes de pubs locales maxi par heure sur Skyrock (dans les rares villes où il y en a encore) et 3 minutes 30 par heure sur Fun et Virgin. Il y avait en plus de ça certainement moins de pubs nationales sur Fun et Sky mais concernant Europe 2, je crois que les écrans étaient déjà bien remplis avec 2 minutes nationales + 3 minutes locales vers h20, à nouveau 2+3 minutes vers h40 et enfin 2 minutes de nationales à h58, soit 12 minutes par heure au total. Le fait d’avoir 3 écrans par heure au lieu de 2 aujourd’hui pouvait peut-être donner l’impression qu’il y avait moins de pubs ? Concernant NRJ, je ne suis pas tout à fait d’accord. Il y a longtemps, les pubs locales étaient séparées des pubs nationales. Les pubs locales (3 minutes) passaient à h08 (et n’étaient jamais précédés d’un speak) et les pubs nationales (2x4’30) passaient à h19 (ou h23) et h48. Pour ce dernier écran c’était un peu plus compliqué car la fin était aussi utilisée pour un décrochage à Paris, ailleurs il y avait des pubs pour des concerts).
×