Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Ben

Membres +
  • Compteur de contenus

    2 995
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

52 Excellente

1 abonné

À propos de Ben

  • Rang
    Gold Radio
  • Date de naissance 01/01/1970
  1. atténuation / réduction de puissance par secteur

    Si une radio n'a pas de restriction, elle peut aller sur un système d'antenne qui n'a pas le diagramme omnidirectionnel idéal. C'est souvent le cas, car faire de l'omnidirectionnel supposerait d'utiliser des système de panneaux lourds et chers, ou une GP en tête de pylône (ou une colinéaire). Cela engendre juste un rayonnement moins fort que celui qui serait autorisé dans certaines directions, mais ce ne sont généralement pas les directions les plus stratégiques. Par contre, une radio dont la fréquence est soumise à restrictions doit respecter les restrictions en question. Si le système d'antennes ne le permet pas, cela nécessitera une baisse de puissance en sortie d'émetteur, ce qui peut se traduire par une mauvaise couverture de la zone principale à couvrir. Par exemple, s'il y a une restriction à l'arrière de 12dB, mais que le système d'antenne (genre dipôle) n'atténue à l'arrière que de 5dB, alors il faudra baisser la puissance de 7dB en sortie d'émetteur pour respecter la contrainte. Cela signifie que la PAR dans la direction principale serait d'environ 1/4 de ce qu'elle aurait pu être si le système était bien adapté ! Autant dire qu'aucune radio n'a intérêt à faire cela ! Le plus important pour une fréquence soumise à restriction, c' est la position géographique du site par rapport à la zone que l'on souhaite couvrir. S'il y a une restriction vers l'est, il faut un site situé à l'est de la zone à couvrir, de façon à ce que cette zone soit dans la direction où l'on envoie le plus de puissance.
  2. Alouette, Number One à Nantes

    Effectivement. La marge d'erreur est assez élevée sur ce genre de résultats. Et puis il faut savoir de quoi on parle. AC (Alouette 4.1%, Hitwest 3.6%) ? PDA (Alouette 1.4%, Hitwest 3.1%) ?
  3. atténuation / réduction de puissance par secteur

    Il faut choisir le bon type d'antenne. 10 x log (300w / 1000w) = -5.23dB Il te faut donc une antenne (ou un système constitué de plusieurs antennes) avec au moins 5.23dB d'atténuation à l'arrière, sur un secteur d'au moins (180-90) = 90° Sur un diagramme de doc technique d'antenne où la direction principale est représentée à 0°, l'atténuation maximale se situera généralement à l'opposé, ce qui donne une restriction de 135° à 225° (sur le diagramme du constructeur, pour faire ton choix). Une fois que tu auras trouvé le bon modèle d'antenne, il faudra la monter sur le pylône en direction de ((180+90)/2 + 180) mod 360 = 315° , comme précisé plus haut par JEJE40 (cet azimut correspond au 0° du diagramme de ton antenne). Deux catalogues pour faire ton choix (il y en a d'autres, mais ce sont les deux qui me viennent à l'esprit en écrivant ce message) : https://fr.calameo.com/read/004256174d9be1e6193fa?page=9 https://www.aldena.it/index.php/products-uk/vhf-band-fm.html
  4. Les locales des reseaux avec la rnt

    +1 Et par ailleurs, imaginez le cauchemar pour les équipes commerciales qui devraient alors vendre de la pub locale sans pouvoir garantir à leurs clients qu'elle sera entendue...
  5. Vos pronostiques pour le DAB+ natio

    Pour l'instant personne n'a rien obtenu puisque l'appel est en cours... Après, ces groupes ont le droit de déposer des dossiers pour des nouveaux programmes...
  6. Nova Lyon / Nova DAB+

    Appel DAB+: - décision n° 2016-478 du 1er juin 2016 du conseil relative à un appel aux candidatures pour l'édition de services de radio multiplexés diffusés par voie hertzienne terrestre en mode numérique à temps complet ou partagé en bande III ; - décision n° 2016-861 du 3 novembre 2016 du conseil fixant la liste des candidats dont le dossier est recevable dans le cadre de l'appel aux candidatures pour l'édition de services de radio multiplexés diffusés par voie hertzienne terrestre en mode numérique à temps complet ou partagé en bande III ; Appel FM: - décision n° 2016-673 du 13 juillet 2016 du conseil relative à un appel aux candidatures pour l'exploitation de services de radio par voie hertzienne terrestre en modulation de fréquence à temps complet ou à temps partagé dans le ressort du comité territorial de l'audiovisuel de Lyon ; - décision n° 2017-04 du 11 janvier 2017 du conseil déclarant recevables les candidats dans le cadre de l'appel aux candidatures lancé dans le ressort du comité territorial de l'audiovisuel de Lyon ; Pour un appel plus récent portant sur une quinzaine de zones: La liste des candidats dont le dossier est déclaré recevable dans le cadre de l'appel aux candidatures du 18 juillet 2018 est la suivante : Catégorie C 2018 XV C001 SAS NRJ Réseau (NRJ Saône-et-Loire et NRJ Marseille). 2018 XV C002 SAS Chérie FM Réseau (Chérie Côte Basque, Chérie Besançon, Chérie Dijon, Chérie Alpes, Chérie Grenoble, Chérie Saint Etienne, Chérie Toulon, Chérie Poitiers et Chérie Val de Loire). 2018 XV C003 SAS NRJ Réseau (NRJ Côte Basque, NRJ La Rochelle, NRJ Pyrénées, NRJ Alpes, NRJ Léman, NRJ Grenoble, NRJ Saint Etienne, NRJ Avignon,NRJ Orléans et NRJ Tours). 2018 XV C004 SAS Chérie FM Réseau (Chérie Alpes et Chérie Avignon). 2018 XV C005 SAS Radio Nostalgie Réseau (Nostalgie Charente, Nostalgie Dijon, Nostalgie Léman, Nostalgie Grenoble, Nostalgie Vaucluse, Nostalgie Toulon et Nostalgie Orléans). 2018 XV C006 SAS Radio Nostalgie Réseau (Nostalgie Bordeaux, Nostalgie Léman, Nostalgie Lyon et Nostalgie Orléans). 2018 XV C007 SAS SNB (Radio Nova Bordeaux). 2018 XV C008 SAS RTU (Nova Lyon).
  7. Est-ce pertinent de sonder encore les 13 - 18 ans.. !?

    Peut-être que les 13-18 n'ont pas forcément tous envie de cramer leurs forfaits pour écouter la radio... les budgets sont limités, à cet age là ! Bref, les 13-19 (c'est cette tranche là qui est détaillée dans les études Médiamétrie) écoutent encore un peu la radio, ils sont encore 69.8% à l'écouter (tous supports confondus: fm, ordi, mobile).
  8. Recevabilité radio DAB+ 15 zones du 18 juillet

    Non, D et E...
  9. 1 - Si ton opinion est déjà faite, pourquoi poses-tu la question ? 2 - La réalité est plus complexe, et dépend essentiellement de la zone dans laquelle est diffusée la radio. Si tu es dans une zone économiquement dynamique, avec peu de concurrence sur le marché local de la pub, il peut effectivement être préférable de réserver l'espace publicitaire pour des spots mieux rémunérés. Si le marché local est sinistré et que le prix du spot a été massacré par la concurrence locale, le problème se pose différemment. Si tu penses vraiment possible de vendre assez de spots à plus de 5€ (net, une fois déduis les couts de fonctionnement de ta régie publicitaire) pour remplir tes écrans, alors fonce ! Mais n'oublie pas qu'il faudra faire en sorte de ne pas être trop dépendant de quelques gros annonceurs, et faire en sorte de ne pas être trop dépendant d'un seul commercial ! Bref, la prudence me dicterait de diversifier les ressources : de la pub natio ET de la pub locale. Après on peut discuter de la stratégie du GIE, qui négocie un minimum garanti, ce qui se traduit par du bourrage d'écran... Mais je le répète, les calculs doivent se faire en fonction des audiences réelles et de l'état du marché local, et le raisonnement ne sera pas le même à 10 000 auditeurs qu'à 40 000.
  10. Environ 6€ / auditeur / an. Donc à 40 000 auditeurs, ça fait environ 20 000 € par mois, ce qui permet, par exemple, de payer deux diffusions chez un prestataire, un loyer, l'électricité, 3 ou 4 salaires + charges. Donc à 40 000 auditeurs, c'est intéressant. Par contre, en dessous de 10 000 auditeurs, ça n'a, à mon avis, aucun intérêt : ça génère trop de contraintes, ça prend trop de temps d'antenne. En plus, à ce niveau d'audience, la marge d'erreur des sondages fait que l'audience peut varier de manière importante d'une année sur l'autre, et engendrer des variations importantes de revenu (même si maintenant il y a un lissage sur le calcul des clefs).
  11. Recevabilité radio nationale DAB+

    Une radio peut être présente au niveau national avec les allotissements étendus... Réfléchissez un peu au modèle économique de tout ça... Elles devront lâcher leurs places en local ou étendu. RCF est un ensemble de A. L'appel métropolitain n'est clairement pas fait pour eux.
  12. Budget, combien de studios, quelles fonctionnalités pour chaque studio, quelles fonctionnalités pour les autres outils et pour les maillons de la chaîne de diffusion, sur quel(s) support(s) sera diffusée la radio, sur combien de zones ?
  13. Commence par nous parler de ta radio. Est-ce un projet ou une radio existante ? Quel format, quel cahier des charges ?
  14. DAB+ en Alsace

    Si tu veux une bonne réception en indoor, il vaut mieux des sites situés au plus près des agglomérations. Pour être reçu sur un poste de cuisine à 30€ au rez de chaussée d'un immeuble en béton, il faut du champ. C'est pas jouable avec un site éloigné, car les puissances sont limitées par la planification des fréquences. Sur l'aspect tarifaire, les sites élevés sont chers. Si ces sites ne permettent pas une bonne couverture indoor en agglomération et qu'il faut mettre plein d'émetteurs sur les zones urbaines, cela n'a finalement aucun intérêt.
×