Jump to content

La radio de nuit


Prunelle
 Share

Recommended Posts

Merci Prunelle pour cet entretien très passionnant

J'aimerais bien savoir ce que fait Prunelle dans la vie, elle a le monde de la radio dans le sang et depuis de nombreuses années ne fait que des interventions très pertinentes sur Radioactu. Çà apporte de l'air pur par rapport aux nombreux troll et fan de Fun sur ce site.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, aqui a dit :

Merci Prunelle pour cet entretien très passionnant

J'aimerais bien savoir ce que fait Prunelle dans la vie, elle a le monde de la radio dans le sang et depuis de nombreuses années ne fait que des interventions très pertinentes sur Radioactu. Çà apporte de l'air pur par rapport aux nombreux troll et fan de Fun sur ce site.

Tout à fait d accord. 

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA

En même temps, vous conviendrez que France Culture ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes et qu'on n'a pas besoin de cette radio pour experimenter des choses la nuit.

En fait, Radio France est litteralement complice de ce systeme verreux où on ne fait quasimment plus de radio et où la radio en elle-même ressemble à de la radio-bob dans sa plus simple expression.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

En même temps, vous conviendrez que France Culture ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes et qu'on n'a pas besoin de cette radio pour experimenter des choses la nuit.

En fait, Radio France est litteralement complice de ce systeme verreux où on ne fait quasimment plus de radio et où la radio en elle-même ressemble à de la radio-bob dans sa plus simple expression.

Comment parler pour ne rien dire...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

En même temps, vous conviendrez que France Culture ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes et qu'on n'a pas besoin de cette radio pour experimenter des choses la nuit.

En fait, Radio France est litteralement complice de ce systeme verreux où on ne fait quasimment plus de radio et où la radio en elle-même ressemble à de la radio-bob dans sa plus simple expression.

Rien compris ! C’est quoi la radio bob ? Ca veux absolument rien dire…

Edited by Lecantaloup
Link to comment
Share on other sites

Très bon article de fond. Merci pour le partage.

Il illustre bien le pouvoir de la radio sur certains auditeurs et quelque soit la radio et la tranche d'âge. Chaque génération a eu ses émissions cultes.

Mais surtout elle illustre à quel point cela s'est perdu, aujourd'hui peu de créativité, beaucoup de rediffusions, on sent que c'est le robinet à économie alors qu'il y a une demande sur ces créneaux. Dommage.

Link to comment
Share on other sites

La demande peut -être satisfaite par les podcasts. On en trouve à foison, gratuits ou payants et dont beaucoup sont issus de programmes de chaînes de radios. Le contenu radiophonique existe sauf qu'il ne s'écoute plus de la même façon à moins d'être dépourvu ou rétif à toute forme d'approche web. Ceci étant, on sent bien que la tendance est aux économies à tout prix comme dans d'autres secteurs et hélas pas toujours justifiées, la crise que nous vivons actuellement en est la preuve mais certaines radios font encore un peu de résistance telle France Culture qui donne encore sa chance aux fictions radiophoniques même si là aussi il y a désormais aussi beaucoup de rediffs.

Link to comment
Share on other sites

Excellent article de FC . Il s'agit d'une mise à jour du thème déjà évoqué sur RFI dans l'excellent Atelier des Médias en mai 2015 : "Dans les coulisses de la radio de nuit" (49m30s)

https://www.rfi.fr/fr/emission/20150523-medias-radio-nuit  et la rediffusion

https://www.rfi.fr/fr/emission/20150829-beccarelli-nuits-ondes-radio-coulisses

Marine Beccarelli est LA spécialiste de la radio de nuit : un mémoire de master, puis une thèse de doctorat sur le sujet. Je vous recommande son livre « Les Nuits du bout des ondes », paru aux éditions de l’INA. A la même époque elle était aussi animatrice sur Radio Campus Paris.

Merci Prunelle.

Link to comment
Share on other sites

Définition extraite du Wiktionnaire :

bob
(Audiovisuel) Diminutif de bobineau.
(Par métonymie) Son enregistré, initialement sur un bobineau puis par la suite sur support numérique, et destiné à être diffusé à la radio.

Entre eux, les journalistes radio (essentiellement ceux de plus de 40 ans) parlent souvent d’un « bob* » pour évoquer un « son ». Ce mot porte la mémoire de l’époque où la bande graphite qui sortait du Nagra*, l’enregistreur qui battait les flancs du reporter, était enroulée sur une flasque en métal ou en plastique pour former le fameux « bobineau ». — (Laurent Gauriat et ‎Joël Cuoq, Journaliste radio : Une voix, un micro, une écriture, Fontaine, Presses universitaires de Grenoble, 2016).

Donc radio-bob = station qui ne diffuse que des programmes pré-enregistrés, aujourd'hui stockés sur disque dur / serveur et très rarement sur un bob / une bande magnétique.

Dans beaucoup de radios locales avant l'an 2000 le programme de nuit était assuré par un magnétophone à bande Revox B77 ou équivalent, souvent appelé "Bob".

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Hier soir sur ARTE dans l'émission 28 minutes, une chronique a été consacrée à la radio la nuit. L'invitée était l'historienne Marine Beccarelli dont l'ouvrage "Micros de nuit" vient de sortir.

copier/coller le lien ci-dessous pour avoir accès à l'émisson, la chronique débute à 29mn38s :

www.arte.tv/fr/videos/103958-044-A/28-minutes/

Marine Beccarelli avait fait l'objet d'une interview dans Telerama en 2015 sur le même sujet :

copier/coller le lien ci-dessous pour avoir accès à l'article :

www.telerama.fr/radio/la-radio-la-nuit-c-est-plus-feutre-intime-marine-beccarelli,124436.php

 

Link to comment
Share on other sites

Guest LIONNE AMOR
Le 13/09/2021 à 18:53, PhiP a dit :

La demande peut -être satisfaite par les podcasts. On en trouve à foison, gratuits ou payants et dont beaucoup sont issus de programmes de chaînes de radios. Le contenu radiophonique existe sauf qu'il ne s'écoute plus de la même façon à moins d'être dépourvu ou rétif à toute forme d'approche web. Ceci étant, on sent bien que la tendance est aux économies à tout prix comme dans d'autres secteurs et hélas pas toujours justifiées, la crise que nous vivons actuellement en est la preuve mais certaines radios font encore un peu de résistance telle France Culture qui donne encore sa chance aux fictions radiophoniques même si là aussi il y a désormais aussi beaucoup de rediffs.

Si une offre etait stimulante la nuit, peut-être que certains rencheriraient ?

Helas, l'offre est aux abonnés absents et on prefere diffuser des banalités qui font dormir.

Même un flash, une chronique peut pourtant faire la difference.

Link to comment
Share on other sites

Guest LIONNE AMOR
Le 13/09/2021 à 09:34, Lecantaloup a dit :

Rien compris ! C’est quoi la radio bob ? Ca veux absolument rien dire…

La radio "bob" est une expression americaine qui designe les radios qui nous font de la musique enchainée avec tres peu d'habillage; en fait, c'est la radio qui nous passe les sempiternelles mêmes bandes.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...