Jump to content

Les webradios servent à rien


Guest Lafmestencorelà
 Share

Recommended Posts

Guest Lafmestencorelà

Les dossiers de webradios sont systématiquement bannis par les investisseurs et les financiers,  bref ce média n'a jamais fonctionner en France, seule une minorité et encore aucune ne rivalise avec une radio départementale

Et ce n'est pas avec twitch que ça va s'arranger 

 

Link to comment
Share on other sites

En même temps, c'est compliqué de faire la promotion d'une webradio au milieu de toutes les autres radios. Seules des webradios reconnues (car en place depuis très longtemps), et celles associés a des marques reconnues (a commencer par des radios présentes sur la bande FM) arrivent a faire un peu d'audience.

Malheureusement (et même si la couverture mobile permet désormais une écoute des webradios en mobilité), la tendance est plus a l’écoute des plateformes musicales ou de podcasts (qui est plus ou moins une forme de radio). Comme pour la télé, le direct n'a désormais d’intérêt plus que pour les actualités en direct et pour le sport (pas étonnant que France Info soit la seule radio qui voit son audience augmenter).

Après tout pourquoi écouter un ordinateur qui passe de la musique en aléatoire, alors que Deezer et Spotify proposent des playlists réalisées par des programmateurs musicaux, par des algorithmes qui personnalisent le fil musical, et ou on peut zapper un titre qui ne plait pas.

Link to comment
Share on other sites

C'est le lobbing de la FM qui parle! mdr, la programattion est bien plus diversifiée sur les webradios que la Fm! Et certaines webradios sont de meilleures qualité niveau traitement de son! 

Link to comment
Share on other sites

Guest Questions

Le milieu des webradios est tel qu'il est difficile de faire la part des choses entre les amusements de préados et les projets réels, structurés pour peu que ces derniers existent bien.

Comment faire un tri ?

Comment se retrouver dans les milliers de propositions ?

Par ailleurs se pose la question du modèle économique. Combien de ces diffuseurs sont réellement et sérieusement financés et comment ?

Quelle est la volatilité de ces diffuseurs ? Leur durée de vie moyenne ? Leur réelle audience (prouvée) ?

Autant de questions qui restent à ce jour sans réponse.

La création d'une sorte de "Label" de sérieux est un point de passage obligé. Dans le cas contraire, on peut penser qu'il n'en ressortira rien

Link to comment
Share on other sites

Et pourtant, il y a des web-radios qui marchent !

La Grosse Radio par exemple. En n'étant adossé à aucun groupe, ils ont réussi à avoir une bonne notoriété.

Bide&Musique - dans un tout autre style - ont su fédérer une communauté plutôt sympathique.

À l'étranger on peut citer SomaFM, Radio Paradise qui sont selon moi de belles réussites.

Maxxima a même pu obtenir plusieurs fréquences sur le DAB en Suisse, donc on peut considérer que le projet était plutôt solide.

Alors c'est peut-être une goute d'eau dans un océan de web-radios dont l'intérêt n'est pas toujours évident, mais cela prouve qu'il y a des projets qui fonctionnent !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, AUGUSTUS a dit :

Bide&Musique - dans un tout autre style - ont su fédérer une communauté plutôt sympathique.

Une référence de 20 ans d'âge avec un site internet qui n'a pas changé (ou presque) depuis sa création et accessoirement un bon remède contre les coups de blues !

(on y trouve de ces trucs musicaux parfois :mrgreen: )

J'écoute surtout Radio Paradise via son application dispo sur Androïd et IOS. Une appli vraiment bien faite qui permet de choisir sa qualité de flux (prend en compte les formats FLAC et ALAC) avec un réglage de cache qui permet de passer au travers les coupures réseau. J'ai pu faire récemment Niort-Rouen par autoroute avec Radio Paradise en bluethoot sur l'auto-radio sans aucune coupure.

 

Link to comment
Share on other sites

Guest Questions
Il y a 9 heures, AUGUSTUS a dit :

Et pourtant, il y a des web-radios qui marchent !

La Grosse Radio par exemple. En n'étant adossé à aucun groupe, ils ont réussi à avoir une bonne notoriété.

Bide&Musique - dans un tout autre style - ont su fédérer une communauté plutôt sympathique.

À l'étranger on peut citer SomaFM, Radio Paradise qui sont selon moi de belles réussites.

Maxxima a même pu obtenir plusieurs fréquences sur le DAB en Suisse, donc on peut considérer que le projet était plutôt solide.

Alors c'est peut-être une goute d'eau dans un océan de web-radios dont l'intérêt n'est pas toujours évident, mais cela prouve qu'il y a des projets qui fonctionnent !

Bonjour,

Il est difficile de conclure à partir de vos informations. Vous indiquez que les radios citées "marchent". Qu'entendez-vous par là ? Il ne suffit pas de disposer d'une "certaine notoriété" mais de dégager des ressources pour proposer une grille attirante. Être sympathique ne suffit hélas pas.  C'est quoi au juste de "belles réussites" ? Pourriez vous par exemple nous donner le nombre d'auditeurs de  ces webradios, mesure effectuée à partir d'une source fiable et homologuée ?

Mais je partage votre conclusion. Une goutte d'eau dans l'océan des webradios dont l’énorme majorité est sans réel intérêt.

Je persiste à penser qu'elles doivent se structurer entre professionnels sérieux et se démarquer ainsi des amateurs il est vrai sympathiques, mais sans avenir.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, PhiP a dit :

Une référence de 20 ans d'âge avec un site internet qui n'a pas changé (ou presque) depuis sa création et accessoirement un bon remède contre les coups de blues !

Avec des artistes tels que Michel Farinet comment avoir le blues ? :-)))

Justement, une station telle que Radio Paradise aurait toute sa place sur le DAB. (Ou du moins, une radio équivalente.)

Link to comment
Share on other sites

Guest Lafmestencorelà
Il y a 9 heures, PhiP a dit :

Une référence de 20 ans d'âge avec un site internet qui n'a pas changé (ou presque) depuis sa création et accessoirement un bon remède contre les coups de blues !

(on y trouve de ces trucs musicaux parfois :mrgreen: )

J'écoute surtout Radio Paradise via son application dispo sur Androïd et IOS. Une appli vraiment bien faite qui permet de choisir sa qualité de flux (prend en compte les formats FLAC et ALAC) avec un réglage de cache qui permet de passer au travers les coupures réseau. J'ai pu faire récemment Niort-Rouen par autoroute avec Radio Paradise en bluethoot sur l'auto-radio sans aucune coupure.

 

Combien D'auditeurs, surement pas grand choses

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, AUGUSTUS a dit :

Avec des artistes tels que Michel Farinet comment avoir le blues ? :-)))

Ah un connaisseur ! :mrgreen:

Michel est une pointure, une épée, une star de B&M. Comme beaucoup j'ai découvert cet immense artiste, virtuose du Bontempi, par son hymne intergalactique et intemporel à la gloire de l'Olympique Saint-Quentinois. L'oeuvre du Grand Michel Farinet s'est bâtie sur le travail, l'abnégation, la surprise et, reconnaissons le, l'improbable.

Gloire à toi Michel 👏

Il y a 15 heures, AUGUSTUS a dit :

Justement, une station telle que Radio Paradise aurait toute sa place sur le DAB. (Ou du moins, une radio équivalente.)

Tout à fait.

L'appli internet permet également de switcher entre différents types de programmes.

- RP Main Mix

- RP Mellow Mix

- RP Rock Mix

- RP Global Mix

Il y a 15 heures, Invité Lafmestencorelà a dit :

Combien D'auditeurs, surement pas grand choses

Qu'importe, après des années B&M est toujours là, n'embête personne et fait le bonheur des amateurs francophones de nanars musicaux férus de second degré et d'auto-dérision, c'est le principal.

B&M c'est l'anti-prise de tête

Link to comment
Share on other sites

Guest Lafmestencorelà
Il y a 21 heures, PhiP a dit :

Qu'importe, après des années B&M est toujours là, n'embête personne et fait le bonheur des amateurs francophones de nanars musicaux férus de second degré et d'auto-dérision, c'est le principal.

B&M c'est l'anti-prise de tête

Oui mais là on parle de business sérieux, les webradios n'ont jamais été capable de développer au vu de leurs audiences ridicule,  un comble pour ce média  apprès 25 Ans d'existence

Link to comment
Share on other sites

Le 23/09/2022 à 11:23, Invité Questions a dit :

Bonjour,

Il est difficile de conclure à partir de vos informations. Vous indiquez que les radios citées "marchent". Qu'entendez-vous par là ? Il ne suffit pas de disposer d'une "certaine notoriété" mais de dégager des ressources pour proposer une grille attirante. Être sympathique ne suffit hélas pas.  C'est quoi au juste de "belles réussites" ? Pourriez vous par exemple nous donner le nombre d'auditeurs de  ces webradios, mesure effectuée à partir d'une source fiable et homologuée ?

Alors désolé, je ne possède pas de données concernant le nombre d'auditeurs. Je n'ai rien trouvé, y compris sur le site de l'ACPM.

Mais si tu veux des chiffres, en voici toutefois quelques uns.

La Grosse Radio est né en 2003, Radio Paradise et Bide & Musique en 2000, je n'ai pas trouvé la date pour Maxxima, mais je me souviens de l'écouter au moins depuis 10 ans.

Donc avec de telles longévités, on ne peut pas dire que ça soit des projets bancals ou à l'économie incertaine. Malgré les frais qu'elles ont à leur charge. Ce qui prouve que leurs audiences sont assez conséquentes. De plus, je le répète sans le support de gros groupes genre 1981, Ngroup ou Radio France...

Hormis Radio Paradise dont le statut serait à peu près celui d'une petite radio B (la publicité en moins), les autres sont des associations loi 1901. Ce sont par conséquent des structures solides.

Évidemment ça ne veut pas dire que tout est parfait, l'envie de passer à autre chose pour les fondateurs, personne pour reprendre la suite, ou quand des ennuis financiers peuvent arriver très vite... Ce n'est toutefois pas spécifique aux web-radios. Rappelle-toi de RMC (pas celle d'aujourd'hui mais celle des années 1970-1990). Au milieu des années 1990, elle n'existait même plus dans les sondages et finira par sombrer corps et biens.

D'autre part le problème, n'est pas la web-radio créé par un/une ado dans sa chambre pour faire écouter à son entourage, puisqu'il s'agit avant tout d'un hobby, mais des multiples stations dont les thématiques sont souvent similaires et sans grande originalité.

Edited by AUGUSTUS
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...