Jump to content

Fun et ses audiences : Un scandale ?


Guest Guest

Recommended Posts

Guest Guest

C'est sans doute le plus gros scandale jamais dévoilé autour des audiences radios Médiamétrie que peut vous révéler ce soir en exclusivité jeanmarcmorandini.com .

Les plus grosses radios françaises - à l'exception des stations de service public - accusent Fun Radio et l'animateur Bruno Guillon de manipuler et de fausser les audiences radios.

Les plaintes sont signées de Lagardère Group, Next Radio, Skyrock et les Indés Radios.

 

La situation est si grave que toutes ces radios se sont unies pour mettre en demeure Fun Radio de cesser immédiatement ces pratiques, mais elles demandent également à Médiamétrie de stopper immédiatement la vague de mesure en cours qui serait totalement faussée.

Voici donc concrètement comment les choses se déroulent.

1/ Comment est mesurée l'audience radio ?

L’étude 126 000 radio est la mesure d’audience permanente de la radio.

126 000 comme 126 000 interviews réalisées de septembre à juin pour suivre toute la saison radiophonique.

Les interviews sont réalisées par téléphone tous les jours entre 17h30 et 21h30.

Elles permettent de recueillir l’audience des dernières 24 heures auprès des personnes résidant en France.

Le recueil d’audience commence par une question sur l’écoute de la radio au moment du réveil jusqu’au moment de l’interview puis la veille de l’après midi jusqu’au coucher.

Cette mesure d’audience en déclaratif permet de recueillir les sessions d’écoute de la radio quel que soit le mode d’écoute – sur un poste traditionnel, ou bien via la télévision, internet, un téléphone mobile et également quel que soit le lieu (au travail au domicile, en voiture ou ailleurs).

Il est demandé à l’interviewé quelle station il a écouté, à partir de quelle heure, jusqu’à quelle heure ?

Tout est donc basé sur la parole et la sincérité de la personne interrogée qui dans l'absolu n'a aucune raison de mentir

2/ Comment est organisée la fraude ?

Depuis plusieurs semaines, Bruno Guillon, animateur des matinales de la station demande à ses auditeurs, non seulement de répondre systématiquement s'ils sont interrogés par Médiamétrie, mais surtout il leur demande de mentir depuis au moins le mois de septembre 2015..

3/ Quelles preuves ?

Les preuves sont simples et incontestables, car il s'agit des appels lancés à l'antenne par Bruno Guillon sur Fun Radio.

Une simple écoute des piges de l'antenne permet de mettre en avant la répétition à l'antenne des appels aux auditeurs pour fausser les résultats des audiences.

Voici quelques une des phrases entendues dans la matinale de Fun Radio:

"Vous pouvez dire Fun Radio même si vous ne nous écoutez pas"

"Faites le pour nous ! Vous pouvez écoutez NRJ, mais si on vous demande dites que vous écoutez Fun Radio"

"Il faut mentir"

"Même si vous êtes parti écouter Skyrock pendant les pubs dites Fun Radio (...) Je fais un peu la manche des auditeurs mais qu'est ce que j'en ai à foutre"

"Dites autour de vous, à votre famille de faire pareil"

De plus, selon les radios plaignantes, de nombreux tweets et messages Facebook attestent que cet appel a été suivi d'effets.

Les radios ont également demandé au CESP, organe indépendant chargé par l'interprofession d'auditer et de contrôler les études médias en France.

Le résultat est accablant pour Fun Radio, le CESP évoquant une campagne de grande ampleur avec des messages incitant au mensonge.

Certains auditeurs demandent même une contrepartie en échange de leur mensonge.

4/ Quelles conséquences ?

Mystérieusement depuis plusieurs semaines, la durée d'audience de Fun Radio s'est envolée.

En clair, un auditeur qui écoutait Fun Radio le matin, NRJ le midi et Europe 1 le soir se voit poussé par Bruno Guillon à déclarer qu'il écoute Fun Radio du matin au soir.

Résultat, mécaniquement, la durée d'écoute de Fun Radio grimpe, Médiamétrie enregistrant l'auditeur comme un fidèle de Fun Radio du matin au soir.

5/ Et maintenant ?

Les radios estiment donc que la vague de sondage en cours portant sur les mois d'Avril, Mai et Juin est totalement faussée par cette manoeuvre frauduleuse.

Les radios demandent donc la suspension immédiate du sondage et, fait exceptionnel, qu'aucune audience ne soit publiée après le 15 juillet, moment clef où les résultats de ces 3 mois doivent être rendus publics.

 

 

Copier de Morandini Blog

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

C'est vraiment ridicule !

Un scandale pour rien, simplement des jaloux qui n'assume pas de voir Bruno Guillon grimper au dessus de tout le monde.

 

Bruno dans la Radio est de toute façon pour moi, la meilleure matinale musicale de France, sans aucun doute.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Rien à craindre pour Fun radio. C'est purement de la jalousie des autres radios qui concurrencent Fun ou qui sont talonnées. On retrouve NRJ, Skyrock, Europe1, RMC.

En écoutant les extraits, y'a aucun scandale ! C'est juste pour faire du buzz !

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Seigneur Jésus ! là aussi y aurait scandale ??? ça me parait un peu gros.

Mais faudrait peut être revoir Tout le Système des sondages...sauf

si c est "trop compliqué"..donc impossible !!

Comment bien faire les sondages ?

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

NRJ voit que FUN monte et ils en ont peur. On rajoute à cela la haine que porte Serrano sur Fun et le fait que le petit chouchou de Morgan (Guillaume) est convoité par Fun, on comprend sa tentative débile de décridibiliser Fun.

 

Skyrock se bat pour la place de 2ème radio musicale avec Fun, donc on comprend qu'ils soient entrer dans ce petit jeu.

 

RMC et Lagardère c'est surtout pour taper sur RTL je pense. Car RMC n'est en rien concurrent avec Fun, et Virgin ne rattrapera jamais Fun.

 

Et surtout : Comment un auditeur qui n'écoute pas Fun peut entendre cet appel de Bruno ? Donc soit il entend l'appel de bruno, donc il écoute fun et ne ment pas à médiamétrie, et là aucune tricherie. Soit il n'entend pas l'appel de Bruno car n'écoute pas fun, donc ne risque pas de répondre Fun !

 

Et surtout, pendant que ce pseudo scandale avait lieu et que Morgan taclait fun sur facebook avec ses pseudos amis, Manu Levy et Bruno Guillon était ensemble pour regarder le match de foot !

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Voilà qui donne des sondages une image intéressante ...

C'est toute la crédibilité du dispositif qui est en cause.

Et qui nous dit que les mêmes actions n'ont pas lieu ailleurs, peut-être plus discrètement.

Je me souviens d'une radio, en Bretagne ...

Laquelle ? Devinez !

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

C'est de bonne guerre et tout le monde le fait depuis la nuit des temps ...

Au début des années 90, personne n'a rien dit quand les animateurs de skyrock incitaient à ne surtout pas dire à mediametrie qu'ils ecoutaient FUN ou NRJ. Technique utilisée aussi dans les emissions d'ARTHUR !

 

A force de prendre les radios en tenaille ou de se prendre pour la tète de réseau, on va dire que "certains franchisés" commencent à se rebeller ...

Peut-être que les "années Maxximum-FUN" ne font que commencer ?

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Au passage, évoquons l'émission de Morandini sur Europe 1, où il donne la parole à 3 patrons de radios qui attaquent, mais pas de droit de réponse à Fun ... quel journaliste ce Morandini ...

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

lol, les concurrents ne feulent pas de publication des sondages de fun car il sont soit disant erronés mais supposons que ce soit le cas, ca voudrait dire que les sondages des stations concurrentes sont également erronées donc elle ne doivent pas paraitre non plus

Vivement le 13 juillet que fun explose ds les sondages et que la concurrence se remette en question.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Lol c est ridicule comme attaque des autres radios. Allez y faites monter le buzz, mediatisez a fond tout ca que fun prenne encore des points, ce sera encore pire lors des prochains sondages pour NRJ, sky et autres.

On va bien rire en juillet en novembre et en janvier.

Bruno a tout a fait raison d inciter a faire monter fun, ca change des vannes pipi caca des autres radios.

 

Bref fun va porter plainte et ils ont raison, car rien n interdit de faire ca dans la convention du CSA.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Au départ ce n'est pas les radios jalouses comme vous dites mais bien Mediametrie qui a appelé Fun en janvier pour leur dire d'arrêter ce genre de chose . Alors bon l'excuse de Fun qui dit que si les auditeurs n'écoutent pas Bruno ne peuvent pas répondre Fun radio quand ont les appels est bidon . Il y a eu un vrai gros problème puisque Mediametrie s'en ai mêlée et à détecté le problème et bien avant les autres radios . Ouvrez les yeux ce n'est pas que Nrj mais bien toute les radios de France et et ne me dites pas que dans le lot ,elles vont toutes faire de mauvaises audiences et ont peur de Fun . Il y a donc un vrai problème !!!!

Link to comment
Share on other sites

Je ne vois pas ou est le scandale, ils ont simplement demandé aux auditeurs, si parmi eux, certains étaient contacté par médiametrie de bien répondre au sondage.

 

Ils y a plusieurs radios qui font un appel similaire régulièrement sur leurs antennes, par exemple radio Rezo au sud de paris, radio Emotion à paris et sur la cote d"azur et aussi radio bonheur en Bretagne.

 

C'est pas plus scandaleux que de faire des jeux avec la question quelle radio écoutez vous ? Et si on répond bien : 1500 euros de gagné.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Apparemment l'enquête de base est de médiamétrie, s'ils le font c'est que c'est pas net quand même. Le boss de Fun dit qu'il l'a fait entre Septembre et décembre puis plus rien mais c'est faux. Moi même j'ai entendu Guillon le faire encore plusieurs fois en mai. Alors certes il dit que c'est une blague mais le ton et l'insistence qu'il utilise montre quand même que si il peut faire passer le message ca lui sera en bénéfice. Je pnese que l'histoire a été exagèré aussi mais je pense que cela a quand même du jouer un petit peu. Tout le monde fracasse les autres radios, mais l'enquête n'a pas été demandé par celles-ci apparemment. Si médiamétrie s'en mêle c'est qu'ils savent surement autre chose derrière.

Pour ma part, je trouve que l'histoire prend une ampleur trop énorme, mais que Guillon (que j'aime beaucoup sur Fun) et Fun devrait être sanctionné car il a vraiment pendant des mois demandé aux gens de mentir. De dire "dites que vous écoutez fun toute la journée même si c'est faux et dites à vos amis de faire la même chose", avec le bouche à oreille cela peut quand même changer des chiffres.

On ne doit juste pas laisser faire ce genre de chose sans ne serait ce qu'une petite sanction.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

La jalousie envers Fun Radio en devient pathétique mais plus particulièrement de NRJ qui doit avoir des sondages catastrophiques, notamment sur le morning.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

MDR c'est grace à la matinale de BRUNO que FUN réalise une grande partie de son audience car je pense que sur la musique c'est moins performant donc voila tout est dit.

Link to comment
Share on other sites

Tempête dans un verre d'eau (une "enquête" à la Morandini), même si le système de sondage de médiamétrie conserve un côté aléatoire, les appels de Bruno Guillon ont été entendu par... ses auditeurs, il n'y a donc pas triche. Si la matinale de Guillon marche c'est qu'il a du talent, une bonne équipe et une vrai proximité avec ses auditeurs. Pour le reste de la journée, Fun Radio fait des scores honnêtes mais rien d'exceptionnel.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Quand même, depuis 15 ans, Difool dit très souvent, à l'occasion de la promo du jeu des 1500 euros : "si on vous appelle et qu'on vous parle radio au téléphone, répondez Skyrock". Cette phrase souvent répétée ne peut avoir pour but que d'entretenir la confusion entre le jeu des 1500 euros et les appels de Médiamétrie, même si, habilement, il n'y a jamais de référence explicite aux sondages dans le cadre de ce jeu. Ce serait suffisant de dire : "si on vous appelle et qu'on vous demande quelle est votre radio préférée, répondez Skyrock" mais non il dit "si on vous appelle et qu'on vous parle radio au téléphone, répondez Skyrock", ce n'est pas innocent.

 

Ce qu'a fait Bruno Guillon va un peut-être un peu plus loin mais s'inscrit quand même dans un usage répandu des radios d'inciter les auditeurs à bien répondre aux sondages.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Comme beaucoup le save, c'est très simple d'écarter les "fausses" déclarations.

Médiametrie possède une fiche par ITW, il suffit de faire un simple tri et d’analyser les ITW qui semblent douteuses et de les écarter du calcul. (Médiamétrie le fait déja quand certaines ITW sont "douteuse"

A mon avis, pas de quoi en faire une affaire d'état, mais c'est bien que l'organisme de contrôle s'en soit aperçu.

Coté image, c'est dévastateur pour la regie pub de Fun Radio aux yeux de certains annonceurs.

Et précision toutes les radios utilisent dans leur marketing antenne des phrase issues du questionnaire Médiametrie pour "influencer" les auditeurs a déclaré qu'ils écoutent leur radio.

Des phrase du type :A la maison, en voiture, au bureau et où que vous soyez, écouter (nom de la radio). Bref rien de nouveaux à mon avis.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

"Comme beaucoup le save, c’est très simple d’écarter les « fausses » déclarations.

Médiametrie possède une fiche par ITW, il suffit de faire un simple tri et d’analyser les ITW qui semblent douteuses et de les écarter du calcul. (Médiamétrie le fait déja quand certaines ITW sont « douteuse »

A mon avis, pas de quoi en faire une affaire d’état, mais c’est bien que l’organisme de contrôle s’en soit aperçu."

 

C'est quand même pas la faute à FUN si leurs auditeurs font avaler des bananes à mediametrie !

Et s'ils jouent le jeu, c'est bien la preuve qu'ils ecoutent FUN ...

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Je suis ok avec toi "Radio Pirate", comme je le disais, toutes les radios le fond et c'est claire que le Morning de Bruno est excellent. C'est pour cela que je précisais dans mon post :

 

"Et précision toutes les radios utilisent dans leur marketing antenne des phrase issues du questionnaire Médiametrie pour « influencer » les auditeurs a déclaré qu’ils écoutent leur radio.

Des phrase du type :A la maison, en voiture, au bureau et où que vous soyez, écouter (nom de la radio). Bref rien de nouveaux à mon avis."

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Guest Guest

Médiamétrie en rendu sa décision, suite à cette affaire, ainsi, les résultats parus sur la précédente vague (janvier/mars) et celles à venir seront neutralisées pour la radio musicale jeune du groupe RTL.

Quelles conséquences en terme de recettes, notamment avec les annonceurs, sur quels bases vont-ils pouvoir négocier les fenêtres pubs.

Comment va réagir Fun ?

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Je répondrais FUN radio a chaque fois que je serai sondé, et toutes mes connaissances feront de même( et même mes grands mères), rien que pour dénoncer un système pourri par la concurrence.

C'est quand ils veulent, qu ils mettent le système de boitiers, bien plus fiable.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Mediametrie ne veut pas faire aparaitre FUN radio dans les prochains sondages, ca c'est un gros scandale.

On voit clairement que médiamètrie est corrompu

Fun devrait faire appel a un autre institut de sondages pour bien faire CH... la concurrence

 

Donc les sondages de juillet seront tous faux....... bref personne sera gagnant.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Je pense qu'aujourd'hui Mediametrie devrait modifier la façon de sonder les auditeurs dans de nombreux pays les audiences se font grâce a une enregistreur que porte les sondés (souvent une montre) et qui enregistre en temps réel tout ce qui est ecouté. Si dans leur voiture ils écoutents Fun, puis qu'ils vont au restaurant et que ChérieFm est diffusée puis qu'ils vont dans un magasin ou c,est Nostalgie puis dans un taxi qui écoute RTL tout est relevé. Là au moins c'est juste comme audience.

 

En plus ce système donne des radios beaucoup plus agréables a écouter. Imaginez 20 minutes de musiques enchaînés a la perfection sans le moindre jingle ou liner. Ca fait un bien fou pour les oreilles.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Les autres radios peuvent se frotter les mains : avec ce "scandale", elles vont pouvoir se partager les points de FUN puisque mediametrie ne va créditer FUN dans les sondages ; récupérer 7 points d'un coup, c'est tout-benef !

Pendant ce temps, les audiences continuent de patiner et on excelle dans la nullité bien crasse ...

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

radio pirate: les sondages seront faux donc je vois pas l interet.....

Encore moi crédible médiamètrie, déja que peu de monde crois a la fiabilité de ces sondages, la ce sera 100% pas fiable.......

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Regardez comment les autres radios deviennent complètement folles, ridicules : objectif détruire cette radio pour gagner le partage des 4.000.000 d'auditeurs. C'est vraiment la guerre ! Ils veulent encore aller plus loin.

Les huissiers ont débarqué chez Fun par surprise ce matin à la demande des radios comme NRJ, Europe1 et RMC.

Link to comment
Share on other sites

Encore une affaire qui va ternir l'image de la radio...

J'ai noté de nombreux commentaires selon lesquels il était fréquent sur les grandes radios musicales d'entendre ce genre de messages. Avez-vous d'autres exemples de radios qui incitent, de la même manière que Fun Radio, a répondre d'une certaine façon à leurs auditeurs ?

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Affaire ridicule qui décrédibilise encore une fois l'univers de la radio...

J'ai lu dans beaucoup de commentaires que ces incitations à répondre d'une certaine façon à Médiamétrie étaient courantes à la radio française.

Avez-vous des exemples d'autres radios que Fun, qui incitent de la même façon les auditeurs ?

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 months later...

Ce ne sont pas les pochettes qui mettent mal à l’aise, ce sont les réactions (n’est pas Stooper ?). En fait ces pochettes sont toutes anciennes, et lorsqu’elles ont été créées, personne n’y voyait de “malaise”. Mais quelques décennies plus tard, après une bonne dose de lavage de cerveau publicitaire, on a obtenu une population narcissique imbue d’elle-même qui veut se croire “supérieure” (n’est-ce pas Stooper ?) en consommant des merdes inutiles dont on leur dit depuis le plus jeune âge (d’où l’efficacité du message) que c’est indispensable. Du coup maintenant si tu oses ne serait-ce que porter des sous-vêtements d’il y a 10 ans, t’es has-been, même si ça se voit pas et même si c’est futile. Les gens ne résistent plus à la pression marketing, ils obéissent en grande majorité, et ils ont l’impression qu’en se soumettant, ils deviennent meilleurs. C’est évidemment tout l’inverse. Le consumérisme a de beaux jours devant lui, et surtout les gens qui en tirent profit (les grands patrons, qui eux ne vont pas se précipiter chez H&M afin d’être à la mode, mais vont, évidemment, se vêtir de manière traditionnelle chez un tailleur de Savile Row, à la mode d’il y a 50 ans). Un jour, quand le français moyen ressemblera à Steevy, on se moquera des pochettes de disque actuelles. Tout en se croyant malin, évidemment.

Link to comment
Share on other sites

Je dois avoir moi aussi une bonne dizaine de paires de sandales… Quand je pars en vacances, j’hésite pendant des heures avant de boucler ma valise. Celles-là seront parfaites si je vais danser, celles-là pour le marché, celles-ci pour la plage… Au final j’en emporte beaucoup trop et ça se termine toujours dans mes éternelles Birkenstocks couleur bronze. Pourtant, chaque année, j’en achète. Cette année, déjà deux nouvelles paires. Ma façon peut-être de me faire croire qu’on est en été, alors qu’il ne fait que 15 petits degrés. Chais pas. J’adore. Alors les sandales du BM, je ne peux que cautionner. À fond. Moi aussi, ravie de cette rencontre samedi. Dormir douze heures… Ô bonheur. Je ne savais même plus que c’était possible…

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...