Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

ElRom16

Membres +
  • Compteur de contenus

    901
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

70 Excellente

3 abonnés

À propos de ElRom16

  • Rang
    Pro Radio
  1. RNT Monaco : arrivée de Kiss FM

    Lesquelles radios ? Cela veut dire qu'on a encore un peu d'écoute, ce qui est réjouissant !
  2. du rap avec nos impots

    On est bien d'accord que ce n'est pas un bon investissement en terme d'auditeurs pour la somme dépensée. Mais on peut aussi dire pareil de FIP, qui n'a pas beaucoup d'auditeurs non plus, malgré ses excellentes audiences pour un format si spécifique. Notons également que l'une et l'autre n'ont pas un gros bassin potentiel d'auditeurs, à comparer avec un Inter ou Bleu. C'est plus le fait que cette station à réussie à faire 700 000 auditeurs et 1,3 % d'AC vers 2005. Je viens de regarder, j'étais pas trop loin : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouv' https://www.lesechos.fr/2016/04/comment-radio-france-cherche-a-redresser-sa-station-mouv-205362 https://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2017/04/27/mouv-enregistre-des-resultats-encourageants_5118850_1655027.html
  3. du rap avec nos impots

    Quelques dizaines d'€, c'est pour l'intégralité de Radio France ! Vu le budget de Mouv', de 20 millions d'€ si j'ai bonne mémoire, c'est quelques petits € seulement. La variété d'un maximum de genres musicaux, voir tous les genres musicaux possible. Cela fera certainement moins d'audience que le format Rock qu'elle avait à l'origine, mais cela permet de faire la promotion de la musiques sous toutes ces formes. Donc parfaitement dans la mission de service publique. Quand le service publique (et pas que Radio France) essaye de parler aux jeunes, voila le résultat !
  4. Virgin Radio - 11 ans après, succès ou échec ?

    Je dirais même mieux : Depuis plus de 15 ans, la station fait le minimum possible en ce qui concerne les locales. Alors que c'est une force publicitaire énorme, et NRJ l'a bien compris. Pour avoir eu l'occasion de discuter avec un certain nombre d'animateurs de Virgin/RFM, ils se sentent abandonnés et délaissés parce qu'il y'a pratiquement aucune communication avec Paris. En plus du fait qu'ils n'ont aucune plus-value vu qu'ils ont interdiction de changer les titres diffusés en playlist, que les speaks sont très (trop) courts, avec juste le temps de mettre le nom de la ville voir une petite information puis c'est tout. Notons d'ailleurs que l'animateur fait un peu tout dans sa locale, parce qu'ils ont réduit le personnel au strict minimum, voir en dessous du minimum. Oui, faut remettre du contenu local avec beaucoup de moyens, il faut que les auditeurs sentent que l'animateur s'adresse à eux et leurs localité. C'est une chance unique, que la station a toujours vu comme un fardeau, un point négatif, alors que c'est justement pas le cas. Même financièrement, le CA de Virgin a baissé de près de 60% en 15 ans, avec un bénéfice qui a chuté de moitié ... Maintenant qu'il ne reste qu'une vingtaine de locales sur les 230 que comptait le réseau, c'est malheureusement trop tard pour une stratégie locale sur l'ensemble de la France. En plus, cela permettait de former et de recruter des jeunes animateurs, puis d'envoyer ensuite les plus talentueux à Paris. Je suis même persuadé que cette méthode aurait permis de recruter les futurs Cauet, Guillon ou Difool ! L'idée de changer de nom était pas une mauvaise idée, même si je regrette Europe 2. Comme le disait Eric Madelon, le problème c'est que Lagardère n'a pas suivi les méthodes publicitaires que Virgin leur avait fourni pour le lancement de la marque en France. C'est à dire une énorme campagne publicitaire pendant plusieurs mois dès le premier jour du changement de nom de la station, avec un format clair et précis pour que l'auditeur ne soit pas perdu. Le premier format était bon, si il était resté plus de 6/7 mois, il aurait eu du succès, sans aucun doute. Virgin / Europe 2 n'a jamais essayé de format 100% musique Rock. Certains formats ont eu plus ou moins de Rock, mais cela n'a jamais dépassé les 10/15 % du total, sauf pendant la période Un Maxx' De Tubes. Puis quand tu mélange du Rock avec de la Pop archi molle, logique qu'aucun auditeur n'aime. En mème temps, à part Oui FM, les radios Rock y'en a pas eu énormément dans le pays ! A part le morning, le reste c'est que du flux, avec nombre d'animateurs en voice track. Autant dire que la grille est vite faite ! Il manque clairement de nombreuses émissions dans la journée/soirée, pour être moins morning dépendant. Pour Combal, son choix à l'air de soit se porter sur Europe 1 ou NRJ. Hâte de savoir le choix qu'il va faire.
  5. NRJ c'est plus possible

    Oui, c'est bien trop pour une radio musicale. Cela fait plusieurs saisons que c'est ainsi, donc c'est preuve que cette stratégie leurs convient au niveau des audiences. Même si pour moi, c'est plus un caprice de Serrano qu'une réelle envie de faire évoluer le format de la radio. Le problème numéro un de cette stratégie, c'est qu'NRJ est obligé de mettre plus de musique dans ses émissions talks. Résultat, dans l'émission de Cauet particulièrement, la part de talk est beaucoup plus faible que ce qu'il a pu avoir quand il est arrivé à NRJ y'a 10 ans. Et cela rend l'émission trop fragmentée, limite brouillonne. Pour les golds, NRJ devrait programmer des titres des années 90/début 2000, au moins un par heure. Cela ferait respirer la playlist qui en bien besoin. La réponse se trouve ailleurs : Des émissions avec un genre musical particulier, et des titres qu'on entends pas ailleurs. Pourquoi NRJ ne pourrait pas diffuser des genres musicaux, qu'on trouve notamment dans ses webradios ? Tout ça présenté par quelqu'un qui légitime pour ce genre musical ? Avec cette stratégie, tu as une plus-value qu'un Spotify n'aura jamais. Même si c'est loin d’être mauvais.
  6. Mixx FM

    Comme je le craignais depuis le début : Mixx FM n'aura plus d'identité dans un futur proche. Traitement de son moyen, habillage néant total, du voice track à fond pour les nouveaux animateurs, et toujours moins de "dance" à la Mixx FM en playlist. Je me demande comment les audiences vont évoluer dans les prochaines années. Quelle tristesse que cette radio n'est survécue en tant qu'indépendante ... D'ailleurs, est-ce que le chiffre de la vente de Mixx FM a fuité ?
  7. Sotto sur RTL

    Si je dis pas de bêtises : 2007, Jacques Pradel. 2008, Marc-Olivier Fogiel. (Et l'arrivée d'Alexandre Bompard.) 2011, Bruce Toussaint. 2013, Thomas Sotto. 2017, Patrick Cohen. 2018, Nikos Aliagas.
  8. Mixx FM

    Effectivement, la grille des programmes a été mise à jour vendredi soir. Deux nouvelles têtes : https://www.mixxfm.fr/emissions A voir si ils sont dans les studios, ou si c'est du voice track fait à l'autre bout de la France. Flora a complètement disparue par contre.
  9. RTL TROP DE PUBLICITE FAIT FUIR LES AUDITEURS...

    C'est un miracle ! Merci ! RTL étant pourtant coutumier de dégager assez rapidement les podcasts. Je récupère vite tout ce petit monde. Sachant qu'ils sont apparus comme par hasard au moment du rachat, cela me parait trop gros. Puis ils sont là (trop) souvent, ce qui me fait encore plus douter. Dans tous les cas, le niveau baisse chaque année un peu plus, ce qui me lasse de plus en plus. Dommage. En 2000, il était en bonne forme, mais justement, il aurait laissé cette image. Car on peut pas dire que cela soit le cas aujourd'hui ! Le pire étant "Allo Bouvard" qui a été l'émission de trop. De toute façon, je crois que Bouvard n'avait plus envie de chercher de nouveaux sociétaires, pour garder une relative continuité de ce qu'il voulait. Je te confirme que oui, y'a beaucoup de petites mains formidables derrière l'émission, car on l'oublie tous un peu D'un coté, quelle idée de dégager Bouvard. Alors qu'en 2000, son émission était un énorme succès d'audience, qui tirait RTL pas loin des 20 points. 20 points, qu'RTL n'a jamais réussie à récupérer. Que cela soit un Ruquier ou un Bouvard, ils sont bons pour mener une bande, pas pour en faire partie. Ce qui est aussi le contraire, comme pour Dechavanne en ce qui concerne la radio. Le lien a été posté plus haut : https://www.rtl.fr/emission/les-grosses-tetes-dans-la-nuit-des-temps
  10. Sotto sur RTL

    Sotto correspondait parfaitement à l'auditeur type de Europe 1. Les études de popularité effectuées sur lui étaient excellentes. Rien que ça aurait du faire réfléchir Europe 1 avant de le sortir violemment. Quand je vois que de nombreux auditeurs voudraient aussi le retour de Morandini, cela prouve que Europe 1 n'arrive pas à tourner à la page. Pourtant, les saisons ont beaucoup défilées depuis ... Comme quoi, rien n'est définitif ! Sincèrement, j'ai du mal à l'imaginer dans un tel poste. C'est quand même bien loin de ce qu'il fait quotidiennement sur RTL. Avec Serrano qui dirige désormais RMC, leurs choix sont déconcertants.
  11. RTL TROP DE PUBLICITE FAIT FUIR LES AUDITEURS...

    Le problème, c'est qu'on a pas trouvé mieux que tout ceux que tu cite dans les sociétaires. Pire, le niveau a baissé depuis leur départ. Je ne suis pas certain que nous soyons nombreux (dans les auditeurs) à faire la comparaison, et à avoir des souvenirs assez précis pour en faire la comparaison. J'aurais dis vers 2009/2011, mais je me trompe peut-être. Faut dire que la différence de niveau est tellement énorme, que oui cela fait un gros choc C'est quand même dommage qu'on ne soit plus capable d'un tel niveau en 2019. Cela prouve parfaitement le nivellement par le bas des médias dans son ensemble. J'étais de ton avis jusqu'au rachat par M6. Maintenant, les stars d'M6 viennent presque tous les jours, et gâchent l'émission. Je me demande d'ailleurs ce qu'en pense Ruquier, de ce faire imposer des sociétaires qu'il ne recevait jamais avant. Le niveau restera inégalé et inégalable par rapport aux 20/25 premières saisons des Grosses Têtes. Je te rejoins que Ruquier fait ce qu'il peut. Il a essayé de trouver un bon compromis entre les historiques de l'émission, ceux de On Va Se Gêner, plus les nouveaux arrivés depuis. Je regrette énormément On Va Se Gêner, parce que Ruquier était bien meilleur dedans. Bouvard aurait du s'arrêter bien avant. Son départ en 2000, était de mon point de vue, le meilleur moment. Ils ont pas trouvés le bon remplaçant à se moment là, ce qui a tout fait capoté.
  12. RADIO FG indépendante

    C'est quand même bien faible 15 300 € de bénéfices, pour une radio possédant autant de fréquences. Certes, cela reste positif ! D'ailleurs, ils sont tombés à 9200 € en 2016, tout en étant à 29 200 € en 2015. Ce qui est plus surprenant, c'est le - 25 400 € en 2014, - 31 800 € en 2013, - 33 300 € en 2012. Les années précédentes c'est positif, avec un très beau 85 000 € en 2005 et 174 000 en 2006. De ce que j'en conclus, c'est que FG compense la perte d'audience à Paris avec ses fréquences en province pour garder un CA global similaire. Mais vu qu'un émetteur cela coute cher, les bénéfices fondent et compensent tout juste ce que la pub leur rapporte. Évidemment certaines fréquences, celles avec un décrochage local, leur rapporte plus, mais est-ce réellement suffisant ? De ce que certains publient en audiences des Médialocales chaque année, les audiences sont quand même bien décevantes dans l'ensemble. Encore plus quand on voit le peu de concurrence la plupart du temps. Cela reste à l'image de ce que FG diffuse en playlist depuis plus de 10 ans, un gout de gâchis
  13. RTL TROP DE PUBLICITE FAIT FUIR LES AUDITEURS...

    Au bout d'autant d'années, du changement cela ne fait jamais de mal ! Les Grosses Têtes des années 70/80 et début 90, c'était excellent en tout point, et d'un niveau qui restera à jamais inégalable. Y'a quelques années, RTL avait proposé pendant la nuit des archives de ces périodes. Si l'idée de le refaire pouvait leur traverser l'esprit !
  14. Sotto sur RTL

    Même si on peut trouver mieux, je regrette beaucoup Thomas Sotto à la matinale d'Europe 1. Énorme erreur stratégique de l'avoir dégagé aussi lâchement. Comparativement à ce qui s'est passé ensuite en audiences avec Cohen et Aliagas, ainsi que de l'évolution de ses audiences sur 4 saisons, c'était loin d’être si catastrophique que ce qu'Europe 1 avait laissé entendre.
  15. Rtl2.fr transféré sur 6play

    C'est vraiment dommage que tout fusionne à l’extrême. Surtout que ce design n'est vraiment pas intuitif, vu le nombre de marques qui se côtoient. Et via ce site, impossible de regarder les lives radio de France ! Totalement de ton avis. Mais quand tu sais que c'est M6 Web qui a fait coulé Clubic et jeuxvideo.fr, alors que les deux sites étaient en excellente forme lors du rachat, rien n'est impossible avec eux ! Ce choix est complètement stupide, car cela dénature tout, en particulier les marques. On perd toutes les spécificités/rubriques/modules que chaque média proposait, donc l'internaute est perdant au final. Résultat, le nombre de clics par marque chute considérablement ! TF1 l'a aussi fait pour toutes ses chaines (ou presque !), et c'est catastrophique tant c'est compliqué de reste juste sur la chaine/programme qui t’intéresse.
×