Jump to content

Distance liaison optique


mrmazure

Recommended Posts

Salut tout le monde,

Dans quelque temps, nous allons changer de studios, et notre studio sera au rez-de-chaussée d'un immeuble de 7 étages (donc, une trentaine de mètres de haut).
Nous comptons donc placer notre émetteur au sommet de cette tour (juste sous l'antenne, elle aussi sur cet immeuble). Il nous faudra donc placer une liaison entre notre studio et l’émetteur.
Je réfléchi donc à une liaison numérique entre les deux, je me tourne donc vers l'optique (ou le coax). Cependant, j'aimerais savoir quelle distance maximale deux appareils peuvent atteindre grâce à ce genre de liaison !?

Je pense à ce genre d'appareil : http://www.thomann.de/fr/behringer_ultramatch_pro_src_2496.htm

Ou plus simplement : http://www.thomann.de/fr/lindy_audiokonverter_spdif_analog.htm

Merci d'avance pour vos réponses,

TOMi

Link to comment
Share on other sites

Qu'est ce qui vous empêche de  monter par une liaison analogique symétrique sur un bon câble ?

30m c'est tout à fait jouable.

+1

De toutes façons, analogique ou numérique, tu devras passer ton câble dans des gaines où il ne sera pas tout seul. Il passera peut-être à coté des alimentations électriques de tous les étages, à coté du câble qui alimente l'ascenseur, etc. Au final, il arrivera à coté de l'émetteur, où il y aura forcément de la HF qui traîne. Donc évites les solutions en câble asymétrique type SPDIF !!!

Fibre optique, pourquoi pas, ça présente l'avantage d'être insensible aux perturbations électromagnétiques, mais n'est-ce pas se compliquer inutilement la vie ?

Les bonnes vieilles solutions en analogique symétrique, éventuellement sur transfo, sont éprouvées et économiques. Avec du Starquad (convenablement câblé, sinon autant prendre un câble symétrique ordinaire !), des bons transfos en haut et en bas, et un respect des impédances (impédance de sortie basse pour la source, et charge à 600ohms en haut), tu auras quelque chose de simple, efficace, fiable et durable, même en environnement perturbé. Le Belden 1192 est un des câbles les plus efficaces en environnement très perturbé (si bien utilisé).

Si l'environnement n'est pas trop perturbé, un câble 2 paires blindé par feuillard peut suffire (genre CAE MPAI rubaflex 2, avec un blindage général et un blindage par paire).

Évites d'utiliser des petits trucs électroniques mal blindés (voire pas blindés du tout) au pieds de tes antennes !

Genre de transfo utilisables: http://www.thomann.de/fr/la_audio_dbt_plus.htm

Après, ça dépend aussi des équipements que vous avez déja ! Quel traitement/codeur en haut ? Quelle source en bas ?

Link to comment
Share on other sites

Ce que j'adore sur ce forum, c'est qu'on n’a jamais la réponse à la question simple qu'on a posée à la base.... JE PLAISANTE (à moitié) ! (je vais me faire incendier)   :mrgreen: 

Sinon merci pour ta solution Ben, il faut voire en terme de coût, quel est la différence réel. Le problème - comme tu l'as très justement relevé - est celui des perturbations électriques. Car je ne sais pas comment a été construit l’immeuble,  je ne sais donc pas avec quoi l'on va se retrouver. La seule chose que je sais, c'est qu'on va surement devoir "bricoler" quelque chose et nous n’aurons surement pas une grande marge de manœuvre. Donc je voulais avoir la solution qui permet une installation facile un peu "tout-terrain". C'est pourquoi je pense que la fibre - qui ne revient au final, pas si chère - me garantit une totale imperturbabilité du signal.

Je garde malgré tout tes idées sous le coude. Mais je n'ai (comme je le disais en haut) toujours pas de réponse à ma première question : y a-t-il une limite de distance entre deux appareils avec de la fibre optique - j'imagine facilement que oui -, mais de combien est-elle ?

Merci pour vos réponses,
Thomas
 

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre à la question initiale , cela dépend des moyens mis en oeuvre, mais il n'y a pas de problèmes particulier pour 30m.

Cela peut aller jusqu'à des kilomètres.

 

Pour revenir à l'exposé de Ben et du mien (moins détaillé) cela se justifie par le fait qu'une laison symétrique offre une parfaite immunité aux perturbations, et qu'il n'est pas nécessaire de faire venir une pelleteuse pour planter un bégonia :mrgreen:. 

J'en ai vu sur plusieurs centaines de mètres en milieu urbain, sans soucis particulier.

Link to comment
Share on other sites

Ce que j'adore sur ce forum, c'est qu'on n’a jamais la réponse à la question simple qu'on a posée à la base...

...La seule chose que je sais, c'est qu'on va surement devoir "bricoler" quelque chose et nous n’aurons surement pas une grande marge de manœuvre. Donc je voulais avoir la solution qui permet une installation facile un peu "tout-terrain". C'est pourquoi je pense que la fibre - qui ne revient au final, pas si chère - me garantit une totale imperturbabilité du signal.

... Mais je n'ai (comme je le disais en haut) toujours pas de réponse à ma première question : y a-t-il une limite de distance entre deux appareils avec de la fibre optique - j'imagine facilement que oui -, mais de combien est-elle ?

Réponse à la question sur la distance: la limite, avec la fibre optique, peut dépasser la centaine de KM ! Tout dépend de la qualité de la fibre, du mode de fonctionnement, de la puissance et du type d'équipements à chaque bout, et du débit souhaité. Te voilà bien avancé, hein ? (car non, la question n'est pas si simple que cela !)

Je parlais de vraie fibre optique, bien sur, pas d'un bout de plastique utilisé pour faire du Toslink. Dans ce dernier cas, on trouve des câbles qui peuvent dépasser les 10m... A l'émission, c'est une simple led, et la fibre est un bout de plastique, donc il ne faut pas s'attendre à des miracles, mais pour les 1.5MB/s d'un SPDif ça suffit, si les équipements sont bons. A tester, ça peut marcher plus ou moins bien...

Après, si tu préfères acheter des convertisseurs bas de gamme et tenter une liaison SPDif / Toslink, plutôt que d'utiliser une solution éprouvée depuis des décennies (et qui te coutera pas plus cher), c'est toi que ça regarde !

Et pour l'installation facile, franchement, tu crois vraiment que c'est plus facile d'installer une (vraie) fibre optique qu'un câble audio ? Avec la fibre optique, il te faudra respecter un rayon de courbure, et les connecteurs ne s'installent pas avec un simple fer à souder ! Avec un câble audio souple, tu n'auras pas ces problèmes.

Link to comment
Share on other sites

Et pour l'installation facile, franchement, tu crois vraiment que c'est plus facile d'installer une (vraie) fibre optique qu'un câble audio ? Avec la fibre optique, il te faudra respecter un rayon de courbure, et les connecteurs ne s'installent pas avec un simple fer à souder ! Avec un câble audio souple, tu n'auras pas ces problèmes.

 

Merci pour ta réponse Ben, dommage qu'à chaque fois qu'on fait une remarque ici, ça semble toujours perçu comme une attaque absolue ! Fin bon :neutral: 

Sinon je ne parle pas spécialement de facilité d’installation, je parle du fait que nous devrons faire avec ce que l'on à (nos câbles passants peut être près de câbles de tensions). Donc je réfléchis à la solution qui créerait le moins d’interférences ! Car je ne sais (je me répète) absolument pas avec quoi je vais me retrouver. 

Merci pour les éclaircissements sur la fibre optique =) ! Mais comme je le disais, je garde ta solution interessant sous le coude, et on y réfléchira en temps voulu.

Encore merci :)

Link to comment
Share on other sites

Ben a raison, une bonne ligne analogique symétrique (avec du câble de marque) fonctionne très bien. J'ai eu le cas d'une FM avec les studios au rez-de-chaussée et l'antenne (émetteur) au dessus sur le toit d'un immeuble de 8 étages. Soit environ 30 mètres de câbles audio ligne et aucun problème. Il ne faut pas avoir peur de cette solution "basique" bien au contraire. Souvenez-vous tous que plus c'est simple mieux ça marche.

Link to comment
Share on other sites

Je vais peut-être dire une connerie... Mais pourquoi ne pas mettre l’émetteur dans vos studios et juste passer le coax. jusqu’à l'antenne ?

 

Ben pourra apporter une bien meilleure réponse que la mienne, mais en gros parce qu'il y a, entre autres, bien plus de perte sur du coax à cause de son impédance qu'avec un câble audio.

Link to comment
Share on other sites

Je vais peut-être dire une connerie... Mais pourquoi ne pas mettre l’émetteur dans vos studios et juste passer le coax. jusqu’à l'antenne ?

A cause des pertes ! Il faudrait un coax assez rigide, avec un rayon de courbure assez élevé, assez cher, et au final, il y aurait quand même des pertes !

Link to comment
Share on other sites

Ah bon ?

Pris la main dans le sac.... non mais je me suis mal exprimé. Je parlais de facilité quant aux interférences !!! Je partais du principe (qui est visiblement erroné vu les messages de tout le monde), que si je place une liaison analogique, il devrait y avoir des dispositions prises, pour ne pas engendrer de perturbations à cause des câbles de tensions à proximité (si câbles il y a). Donc, ma remarque était de dire : si nous ne pouvons pas faire de modifications de l’espace et qu’il y a risque d’interférences, ne serait-ce pas plus facile de placer une connexion optique, donc le signale ne risque pas la perturbation.

Mais encore une fois, vous me faites tous savoir qu'il n'y aura pas risque d’interférences avec un câble et un signal analogique. Et quant à ma question de base de la distance de la fibre optique, j'ai eu ma réponse, DONC je suis un homme comblé ! :mrgreen:

Ben a raison, une bonne ligne analogique symétrique (avec du câble de marque) fonctionne très bien. J'ai eu le cas d'une FM avec les studios au rez-de-chaussée et l'antenne (émetteur) au dessus sur le toit d'un immeuble de 8 étages. Soit environ 30 mètres de câbles audio ligne et aucun problème. Il ne faut pas avoir peur de cette solution "basique" bien au contraire. Souvenez-vous tous que plus c'est simple mieux ça marche.

Le cas est similaire, merci de ton message ! :)

Link to comment
Share on other sites

Mettre l'émetteur au studio, ne présenta aucun avantage:

- perte dans le coaxial qui sur 30m sera obligatoirement du 1/2 pouce rigide, difficile à passer dans les colonne sèches, sans compter les perturbations possibles aux réseau faibles courants (oui un coax n'est pas complétement étanche surtout s'il y a un peu de TOS)

- probabilité de retour HF et perturbations,  sur les équipements BF

 

Tirer 30m de multipaire symétrique ne présente pas la même difficulte, et si l'on tire un vrai multipaire, on aura des "fils" de réserve pour d'autres usages comme par exemple de la télé commande, ou l'envoi de fichier txt pour un PS défilant

 

Donc ne pas hésiter à mettre un 4 voire 6 paires.

 

Une radio que j'ai connue dans les Landes a longtemps utilisé une liaison symétrique tirée dans les gaines d'alimentation d'éclairage public et autres services municipaux, sans aucune interférence.

Link to comment
Share on other sites

pour abonder dans le sens des remarques faites précédemment, dans notre station, notre liaison a l'émetteur consiste en deux cables symétriques qui courent à travers un batiment plutôt grand, et doivent cotoyer à peu près tout et n'importe quoi le long de leur parcours (électricité, réseau, ascenseur...). La longueur de câble est comprise entre 100 et 200 mètres, à la louche. Sans problèmes d'interférences ou quoi que ce soit.
Notre cable est sûrement du pas cher voire super cheap vu l'âge et les conditions de l'installation. Il y a des transfos à chaque bout de la liaison me semble-t-il.

edit. Quitte à passer du cable dans le batiment, je mettrais un cable Gigabit Ethernet avec.

Link to comment
Share on other sites

Il y a généralement une colonne courant faible dans les bâtiments, pas grand risque d'interférences.

 

Tu peux très bien passer un coax directement.

Faut juste bien calculer les pertes et prendre le câble adapté.

 

Edit : juste pour exemple, un 5/8" à 100 Mhz, c'est 0.62 dB pour 100 m mais c'est cher, plus de 10 € le mètre.

 

Mais c'est loin d'être la solution la moins cher.

 

 

- Pas grand risque d'interférences... dans un sens ! Mais si coax n'est pas parfaitement étanche, il peut rayonner sur les autres installations de l'immeuble (téléphone, interphones, distribution télé). Cette étanchéité dépend de la nature du câble, mais aussi d'autres facteurs (mises à la terre notamment, adaptations d'impédances).

 

- 0.62dB de pertes pour 100m à 100MHz, il me semble que ce n'est pas avec du 5/8" mais du 1 5/8".

Avec du 5/8", le rayon de courbure minimal est de 20cm (Andrew Heliax LDF4.5-50), et environ 1.5dB de pertes par 100m.

Avec du 1 5/8" le rayon de courbure minimal est également de 20cm (pour un simple coude), et effectivement 0.6dB de pertes par 100m

 

Donc c'est envisageable s'il y a un chemin en ligne droite, et en passant de préférence loin des courants faibles (sinon, aucun intérêt). Mais cela reste cher. Et les pertes, même si on arrive à les réduire, ça reste de l'argent perdu sur la facture d'électricité !

 

Et puis en cas de coup de foudre, je préfère que l'émetteur soit là-haut, alimenté par des câbles BF protégées par transfos...

Link to comment
Share on other sites

Faut voir la situation, placer du matériel de valeur dans des parties communes, c'est pas forcement la meilleure solution. Le but est de la proposer le plus de solutions possible, c'est à lui de voir trouver la plus adaptée.

 

Imagines que tu sois un cambrioleur pas spécialiste en radiodiffusion. Tu iras plus spontanément casser la porte des locaux de la radio au RDC en espérant trouver du matériel facile à revendre (matériel audio, informatique), ou tu t'aventureras au dernier étage dans les accès aux machineries d’ascenseurs et autres chemins improbables, échelles et skydomes ?

 

J'ai souvent vu des radios laisser sans aucun problème des émetteurs dans des endroits assez peu protégés... Après, on n'est évidement pas à l'abri d'un vandalisme, il faut évidement s'adapter à l'environnement (si tu vois de quel site je veux parler)...

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...