Jump to content

Le takshow/libre antenne en Web


RobinR

Recommended Posts

Bonsoir à tous,

Je voudrais vous soumettre un débat que plusieurs ont régulièrement.

Pensez vous que le talkshow/libre antenne à ses chances en webradios?

Les faits que je constate: l'audience d'une webradio chute (rapidement) lorsqu'il y a plus de 5 minutes de talk à l'antenne

Les conclusions qui semblent s'imposer:

- Les français ne sont pas majoritaires à l'écoute des webradios francophones

- Les auditeurs ne rechercheraient que le flux musical

- La libre antenne, déjà en perte de vitesse en FM, n'aurait pas de réel avenir

Est-il alors nécessaire d'avoir des animateurs sur des webradios alors que les internautes semblent rechercher des robinets à musique sans interruptions?

Dans cette mesure la webradio ne peut être comparée à la radio et toute la magie qui tourne autour...

webradio et radio, deux mondes différents ?

Link to comment
Share on other sites

Les faits que je constate: l'audience d'une webradio chute (rapidement) lorsqu'il y a plus de 5 minutes de talk à l'antenne

Les faits montrent le même genre de chose pour les FM musicales.

Les conclusions qui semblent s'imposer:

- Les français ne sont pas majoritaires à l'écoute des webradios francophones

- Les auditeurs ne rechercheraient que le flux musical

- La libre antenne, déjà en perte de vitesse en FM, n'aurait pas de réel avenir

Conclusions un peu simples à mon avis. Il faut peut-être se poser d'autres questions avant de donner ce genre de conclusions. Par exemple:

- Que représentent ce que tu appelles "les webradios francophones", dans l'offre globale, face, notamment, aux flux des radios FM, aux bouquets de webradios thématiques édités par les grands groupes de radios, ou aux webradios étrangères ?

- Dans quel contexte un auditeur est-il amené à écouter un programme en streaming ?

- Quelle est l'auditeur type d'un médium en streaming ?

Pensez vous que le talkshow/libre antenne à ses chances en webradios?

Dans cette mesure la webradio ne peut être comparée à la radio et toute la magie qui tourne autour...

webradio et radio, deux mondes différents ?

Deux mondes différents, je ne crois pas. Je crois plutôt qu'avant de se poser des questions sur la webradio, il faut regarder ce qui se passe en radio.

Tu parles de talk-shows et de libre antenne. Dans les deux cas, ce qui compte réellement, c'est le contenu, l'originalité, ce que cela apporte aux auditeurs.

Le talk-show est un art difficile basé sur trois piliers: la personnalité de son (ou ses) animateur(s), les sujets abordés (en adéquation avec la cible de la radio), et le professionnalisme (rythme, etc.). En face, il faut avoir des auditeurs réceptifs, ce qui ne va pas de soi, car la radio est souvent écoutée d'une oreille distraite.

La libre-antenne, c'est encore pire. Cela part du principe que quelques auditeurs ont des choses intéressantes à raconter à l'ensemble des auditeurs de la station, ou des problèmes qui peuvent les intéresser. Si l'on peut faire parfois intervenir les auditeurs sur des sujets bien précis, ou leur faire poser des questions à des invités, à l'inverse, le concept de "libre antenne", qui par définition permet aux auditeurs de s'exprimer sur tout et n'importe quoi n'apporte pas grand chose, à part de meubler certaines tranches horaires de faible audience sur des radios musicales qui ne savent plus quoi inventer pour limiter l'érosion de leur audience ! La libre-antenne a un point commun avec les jeux en radio: cela fait participer une poignée infime d'auditeurs, cela en intéresse une minorité, tandis que cela emm**** ou laisse indifférente la majorité. La différence est qu'un jeu ne dure pas longtemps, une émission de libre-antenne, si !

Partant de ces quelques principes, c'est toujours la même histoire de part de gâteau qui s'impose. Une libre-antenne peut parfaitement trouver son public, si elle est vraiment bien faite, si sa cible est disponible, et si elle ne risque pas de faire partir le reste (c-à-d la majorité) des auditeurs de la radio (par exemple, parce que le reste des auditeurs est déjà parti regarder la télé !). Ensuite, ce genre d'émission ne peut se faire que sur une radio qui a une audience significative, sinon cela peut rapidement devenir ridicule. Il faut pouvoir sélectionner les quelques auditeurs intéressants parmi une foule de gens qui n'ont rien à dire (à part vouloir passer à la radio selon un principe très "warholien") ce qui suppose une audience significative. Toutes les radios ne s'appellent pas Skyrock et tous les animateurs ne s'appellent pas David Massart.

Est-il alors nécessaire d'avoir des animateurs sur des webradios alors que les internautes semblent rechercher des robinets à musique sans interruptions?

La question en radio comme en webradio est celle de la promesse faite aux auditeurs: il en faut pour tous les goûts, mais le plus important est de fidéliser sur la durée. Une (web)radio qui communique sur les hits doit passer des hits, sinon l'auditeur aura l'impression d'être trompé. Une (web)radio qui se définit comme une radio "talk" doit faire du talk, et n'utiliser la musique que pour rendre ses programmes plus digeste, un peu comme la pub après le 20h à la télé qui permet d'aller remplir le lave-vaisselle ou d'aller aux toilettes. En gros, libérer l'attention de l'auditeur, le laisser souffler (car si l'auditeur se libère tout seul, cela veut dire que le programme n'est pas assez intéressant !).

Une (web)radio musicale peut avoir des animateurs, car cela apporte une présence. A une condition: cette présence doit constituer un accompagnement agréable. Cela ne doit pas servir qu'à faire la promo du service de sms surtaxé et annoncer le disque suivant.

Cependant, il ne faut pas se le cacher, la webradio est probablement beaucoup plus concurrencée par les fichiers mp3 que ne peut l'être actuellement la radio (qui l'est évidement aussi, en particulier sur les cibles jeunes, mais dans une moindre mesure), et ce pour une raison très simple: tout appareil permettant d'écouter des flux permet d'écouter des mp3, ce qui n'est pas (encore) le cas pour la radio ! De plus, les stats montrent que la consommation de l'écoute des flux se fait beaucoup sur les lieux de travail, et les formats exclusivement musicaux sont effectivement plus adaptés ! Le podcasting est particulièrement adapté à l'écoute de programmes "talk", car cela permet de choisir le moment le mieux adapté à une écoute attentive, et permet de mettre en pause et reprendre l'écoute...

Le vrai problème, à la base, sera toujours le même: quel programme pour quelle cible, et à quel moment ? Ensuite, vouloir faire du "talk" suppose des moyens, et vouloir ouvrir son antenne aux auditeurs suppose d'en avoir suffisamment, et d'avoir un concept solide !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Il est vrais q'03p est pas mâle bien foutu pour une libre antenne sur le web ! j'avoue qu'après l'arrêt de l'open space a l' époque sur féquence3 il n'y a plus rien eu de réellement intéressant sur le web en thermes de talk show ENJOY et son O3P est une belle réussite ! ceci est mon avis :wink:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à chacun

mille excuses de deterrer ainsi le débat, c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup.

Je me permets de rebondir sur les propos de Ben.

Je suis absolument d'accord avec toi.

J'ai noté une phrase qui m'a fait dresser l'oreille:

De plus, les stats montrent que la consommation de l'écoute des flux se fait beaucoup sur les lieux de travail, et les formats exclusivement musicaux sont effectivement plus adaptés

Je suis à la recherche de ce genre de données(j'en avais parlé dans un précédent post il y a quelques mois)

Pourrais-tu me dire s'il est possible d'avoir accès à ce genre de stats ? et où ?

Merci par avance

Mixout

Link to comment
Share on other sites

Les webradios on les écoute ce n'est pas pour retrouver la même chose qu'un FM, si on écoute les webradios c'est que l'on veut de la différence contrairement aux FM.

Donc pour moi les libre antenne sur le net c'est une chose à ne pas faire, tout simplement mais c'est mon avis après chacun pense et fait ce qu'il lui va le mieux et ce qu'il veut faire.

Amicalement

Manu

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à chacun

mille excuses de deterrer ainsi le débat, c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup.

Je me permets de rebondir sur les propos de Ben.

Je suis absolument d'accord avec toi.

J'ai noté une phrase qui m'a fait dresser l'oreille:

De plus, les stats montrent que la consommation de l'écoute des flux se fait beaucoup sur les lieux de travail, et les formats exclusivement musicaux sont effectivement plus adaptés

Je suis à la recherche de ce genre de données(j'en avais parlé dans un précédent post il y a quelques mois)

Pourrais-tu me dire s'il est possible d'avoir accès à ce genre de stats ? et où ?

Merci par avance

Mixout

Il y a eu une étude de faite en 2007 , tu peux la retrouver en cherchant par google : chiffres clés webradios

par exemple.

Link to comment
Share on other sites

Et que pensez-vous de mon nouveau jeans ? Non, sérieux les gars... merci pour ce beau hors-débat.

Alex.

on est en plein dans le débat Alex !

On parle de Libre Antenne, EnjOy est une webradio qui a une Libre Antenne.

Je ne voit donc aucun mal à la citer comme exemple ...

Ne fait pas ton méchant de RadioActu, ne voit pas le mal partout ... STP ... la question de Tiger n'était pas une AutoPromo.

Merci

Link to comment
Share on other sites

Et que pensez-vous de mon nouveau jeans ? Non, sérieux les gars... merci pour ce beau hors-débat.

Alex.

On parle de Libre Antenne, EnjOy est une webradio qui a une Libre Antenne.

Je ne voit donc aucun mal à la citer comme exemple ...

Ne fait pas ton méchant de RadioActu, ne voit pas le mal partout ... STP ... la question de Tiger n'était pas une AutoPromo.

Pour moi, c'étais aussi une AutoPromo.

On ne la cite pas comme exemple, mais on demande un avis dessus, c'est donc transformer le sujet qui parle du principe de la LA. :wink:

Link to comment
Share on other sites

La Libre antenne O3P est en effet très sympathique , c'est dynamique , les animateurs sont bon et agréable .

Pour ce qui est des flux musicaux , il est vrai que les auditeurs déserte assez facilement lorsque il y'a du talk , beaucoup recherche du flux musical pur et dur , et maxxhits en est l'éxemple méme puisque l"audiences augmente de jour en jour , aujourd'hui entre 700 et 800 auditeurs le soir .

Link to comment
Share on other sites

Moi je comprend pas que les gens recherches de la musique enfin c'est toute a fais l'opposé de ce que je recherche et de ce que je fais. Au moins je mais de musique au mieux je me porte. Bon je vais donner mon avis qui ne regarde que moi, mais le bon temps des gens qui parlais pendant 45min sans disque c'était le pied. Bon c'est claire que maintenant se farcir 45min de crétins qui viennent parce que leur meufs les ont quittés c'est bon quoi ! Je me demande si ces les mentalités qui évolues. A l'époque des libres antenne sur fun, sky, etc. Des millions d'auditeurs venais écouter ces émissions mais c'était un pied terrible. Maintenant c'est claire que les libre antennes sont devenu un truc mais plus que cadré et je pense que le jour ou on retrouvera une libre antenne sur une radio (ou webradio) un truc mais vraiment kiffant, les gens vont peu à peu se tourner vers se genre de trucs, maintenant les gens ne savent pas le faire vu que cassis aucune émissions de ce genre ne sont connus. Revenons sur la musique à l'époque je pouvais comprendre c'était le seul moyen la radio d'écouter la musique mais maintenant avec les plateformes d'écoutes l'égales genre jiwa ou deezer ... on écoute ce que l'on veux. Enfin bon je sais pas j'suis le seul à trouver que la radio maintenant sa devrai se tourner vers le talk, j'suis vraiment encore le seul à penser que écouter la radio pour la musique c'est pas la peine ... ? (Bon je connais quelques potes qui pensent le contraire donc ça me rassure) :lol:

Link to comment
Share on other sites

Ecoute, pour avoir tenté le concept LA en webradio (petite structure), je dois dire que c'est assez peu suivi...

Mo j'ai revu la chose du LA, le principe, débattre mais entre les anim's et là dessus caler les réactions des auditeurs via Chat/téléphone. Tu podcast et voila.

Ca fait à peu près un mois que je suis passé sous cette forme, et de mon côté je m'amuse plus, et j'ai de très bons retour d'auditeurs.

Après moi suis sur une petite structure...ce qui est plus difficilement comparable!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Salut à tous.

J'ai crée une webradio il ya 2 ans, elle à durée 4 mois, j'ai arrêter car un gros manque de temps vue le taf que j'avais, pour mon cas la libre antenne à plu à beaucoup de personnes, certes je n'avais pas eu le temps d'avoir 600 à 800 auditeurs, mais j'avais quand même un passage de 100 à 300 auditeurs qui écoutais, pas tous en même temps, c'est bien dommage. mais pour en revenir au débat lorsque je prenais l'antenne avec ma complice les auditeurs venais, et lorsque je partais mon audience chutais, certes je passais 3 heures par jour à faire des canulars des dédicaces, de l'info, plein de conneries, mais il aime ça, et pour les musiques quand vous leurs donner la possibilité de choisir leurs musiques, je pense qu'il sont encore plus content surtout quand il peuvent la dédicacé, avec juste 3 pc, 1 pour difuser, 1 pour le tchat et les page web, 1 pour recevoir les coup de téléphone via un compte pro skype, ce qui ma permis d'avoir 3 à 4 personnes en même temps au téléphone, le tous relié a la radio. les jeux aussi comme les blindtests, les défis, les concoures de chant (lol) et j'en passe.

J'ai recommencer ma radio depuis 1 semaine et je constate que sans pub j'ai déjà a 20 auditeurs simultanés, et plus de 150 par jours, et les 20 simultanés c'est pendant la libre antenne.

Donc pour conclure je pense que la webradio si on l'anime sans taboo et si on fait plaisir au auditeurs, je pense que ça peut marcher, maintenant dans mon cas je ne peut pas assuré une antenne tous les jour à heures fix avec mon taf donc je sais que je ne vais pas avoir un monde hallucinant, mais le peut de monde qui vient c'est que du bonheur pour eux et pour moi, je dit tous ça car j'ai un tchat relié à ma radio et je vois bien les réactions des auditeurs.

C'est un peu long mais c'est mon opinion.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • 11 months later...
  • 4 months later...

Debat interessant, demarre en 2008, il est peut-etre interessant de le faire resortir de terre pour l'actualiser

Je suis peut-etre un vieux croulant de la radio, mais le concept de libre-antenne a eu son heure de gloire dans les annees 80/90, pour un ensemble de raison simple qu'il ne faut pas oublier:

et la je fais mon petit cours d'histoire

  • avant 81, point de radio-libre, donc pas de libre antenne
  • depuis les annees 2000, il est un nouvel outils de communication disruptif: Internet

Le principe de la libre antenne etait avant tout une solution cathartique, le quart-d'heure warholien: je passe a la radio, les "autres" ont conscience que j'existe...

Autant dire que la libre antenne en 2011, de mon avis personel, c'est un peu etrange

Link to comment
Share on other sites

Autant dire que la libre antenne en 2011, de mon avis personel, c'est un peu etrange

Je crois que l`on ne vit pas dans le meme momde radiophonique mom ami...

Meme si le principe de la libre antenne comme tu l`a dit (et tu dois avoir raison) date des annees 80,90`, il ne faut pas oublier que en FM les libres antennes/talk show, fleurissent comme des petits pains. Je prend l`exemple auquel tout le monde a du penser, ''Difool'', il fait enormement d`audience et c`est un peu grace a lui que sky est sky. Autre exemple, en debut d`annee NRJ a remplace une libre antenne par..... Une autre libre antenne (en plein dans le mille 0o ). En webradio, c`est pareil, meme si elles sont + ou - grande les webradios diffusent des libres antennes car c`est la solution de facilite... (quelques animateurs sans taboo : qui peuvent parler de Cu* ou de drogue sans probleme, des auditeurs qui appelle pour parler de leurs peines de coeur, 2 ou 3 canulars telephoniques, et un habbilage jeune, et le tour est joue ! ) La libre antenne a reelememt de beaux et longs jours devant elle...

Link to comment
Share on other sites

il n'y a pas , il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais de libre antenne sur nrj , 1 gugus et 2 comparses qui font un show ce n'est pas une libre antenne.

une libre antenne c'est un endroit ou les auditeurs ont la paroles, sans triages , etc. si pour vous une libre antenne c'est des prods faite a l'avance des faux auditeurs, etc on est loin des libre antenne.

Link to comment
Share on other sites

Je suis bien d'accord. La libre antenne, si on peut encore utiliser ce terme, est bien morte. Tout est prévu à l'avance et comme le dit Georges80, les faux auditeurs ont laissé place aux réels auditeurs qui souhaitent s'exprimer. Vive le briefing antenne et le choix du sujet ... En même temps, vu les sujets de LA : pipi, caca et sexe ! Ça laisse rêveur ... Mais je conçois que les LA marchent très bien sur la population (très) jeune.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • admin unpinned this topic

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...