Jump to content

L' animateur (trice) radio a perdu de son importance...


Vintagesound

Recommended Posts

Salut !

 Ayant connu les débuts radios durant les années 80 (et étant toujours en poste à ce jour en radio) j'ai pu constater le manque de reconnaissance ou plutôt le désintérêt croissant de certaines radios régionales, principalement les B et bureaux locaux des nationales, envers leurs animateurs (trices).

 Il y a encore 15 20 ans l'animateur, sa voix, son ton etc.. faisait "l'empreinte" d'une émission et l'équipe donnait, en plus de la programmation, la couleur la tendance de la radio ...

Aujourd'hui, et je passerai sur les VT, je trouve que la place de l'animateur a été complétement relégué à un simple poste parmi tant d'autres dans la radio en lui accordant autant d'importance qu'à une stagiaire assise à l'accueil entre la plante verte et le poster de la radio... (caricature évidemment)

Seules les radios nationales musicales et généralistes jouent la carte de la starisation ou de la mise en avant de leurs animateurs ... (oui bon en local ce serait idiot de vouloir stariser un animateur mais entre les deux il y a tout de même un juste milieu non ?)

Pourquoi les reponsables ou directeurs de radio ont ils abandonné cet intérêt qu'ils devraient porté à leur équipe d'animation ? 

Aujourd'hui nous en sommes arrivé a gérer des animateurs comme des kleenex car il n'est pas rare, sauf celles et ceux qui font partie de l'historique de certaines radios, de voir des turn-over trés fréquents dans la plupart des radios (je ne parle pas des départs volontaires évidemment).

Je précise, pour celles et ceux qui vont se hâter de me répondre, que je ne suis plus derrière le micro et que ce n'est donc pas un ressenti du moment mais une constatation au vu des trois dernières décennies durant lesquelles j'ai pu voir cette évolution ... 

 

Link to comment
Share on other sites

Salut !

Dans les radips locales, j'ai un exemple d'animateur qui remonte le niveau, c'est Boris de Virage Radio (5 fréquences en Rhône-Alpes) qui apporte un esprit un peu plus rock que les autres qui sont en VT.

Link to comment
Share on other sites

Il convient de relativiser : l'animation peut être intéressante mais hélas, elle ne fait pas tout; elle vient en complément d'un habillage, d'une programmation ou de jingles plus sophistiqués !

Paradoxalement, certains animent mais n'ont rien à dire : le comble quand on fait de la com !

Link to comment
Share on other sites

Guest bruno

Salut,

Je pense que c'est la même chose dans un peu tous les domaines. Les rois ce sont les managers qui n'hésitent pas à jeter des gens compétents pour un oui ou pour un non.

C'est sans doute du a la crise. Il faut espérer que bientôt cette crise s'arrête enfin, et que tous ces managers se fassent jeter à leur tour. Ils l'auront bien mérité.

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
Le 16/03/2018 à 16:19, Oldschoolspeaker a dit :

Salut !

 Ayant connu les débuts radios durant les années 80 (et étant toujours en poste à ce jour en radio) j'ai pu constater le manque de reconnaissance ou plutôt le désintérêt croissant de certaines radios régionales, principalement les B et bureaux locaux des nationales, envers leurs animateurs (trices).

 Il y a encore 15 20 ans l'animateur, sa voix, son ton etc.. faisait "l'empreinte" d'une émission et l'équipe donnait, en plus de la programmation, la couleur la tendance de la radio ...

Aujourd'hui, et je passerai sur les VT, je trouve que la place de l'animateur a été complétement relégué à un simple poste parmi tant d'autres dans la radio en lui accordant autant d'importance qu'à une stagiaire assise à l'accueil entre la plante verte et le poster de la radio... (caricature évidemment)

Seules les radios nationales musicales et généralistes jouent la carte de la starisation ou de la mise en avant de leurs animateurs ... (oui bon en local ce serait idiot de vouloir stariser un animateur mais entre les deux il y a tout de même un juste milieu non ?)

Pourquoi les reponsables ou directeurs de radio ont ils abandonné cet intérêt qu'ils devraient porté à leur équipe d'animation ? 

Aujourd'hui nous en sommes arrivé a gérer des animateurs comme des kleenex car il n'est pas rare, sauf celles et ceux qui font partie de l'historique de certaines radios, de voir des turn-over trés fréquents dans la plupart des radios (je ne parle pas des départs volontaires évidemment).

Je précise, pour celles et ceux qui vont se hâter de me répondre, que je ne suis plus derrière le micro et que ce n'est donc pas un ressenti du moment mais une constatation au vu des trois dernières décennies durant lesquelles j'ai pu voir cette évolution ... 

 

 

Le 16/03/2018 à 19:13, Gaël01 a dit :

Salut !

Dans les radips locales, j'ai un exemple d'animateur qui remonte le niveau, c'est Boris de Virage Radio (5 fréquences en Rhône-Alpes) qui apporte un esprit un peu plus rock que les autres qui sont en VT.

 

Le 16/03/2018 à 19:41, RADIOPIRATE a dit :

Il convient de relativiser : l'animation peut être intéressante mais hélas, elle ne fait pas tout; elle vient en complément d'un habillage, d'une programmation ou de jingles plus sophistiqués !

Paradoxalement, certains animent mais n'ont rien à dire : le comble quand on fait de la com !

Pas faux.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...