Jump to content

Funradio veut moins de chansons françaises...


Daraprak

Recommended Posts

Fun Radio veut moins de chansons françaises

Selon nos informations, Fun Radio va demander officiellement demain une révision des quotas de diffusion des chansons françaises à la radio. Le CSA impose en France aux radios de diffuser au minimum « 40 % de chansons d'expression française », un vrai casse-tête pour des stations musicales comme Fun Radio dont la programmation repose sur des titres électro sans paroles ou en anglais, y compris lorsqu'il s'agit de titres signés par des artistes français.

Dans un communiqué qu'elle diffusera demain, Fun Radio s'appuiera sur la nomination d'artistes français comme David Guetta, Bob Sinclar ou Justice aux prochaines Victoires de la Musique pour demander cette révision des quotas.

Source : Imedias.biz

Link to comment
Share on other sites

Personnellement, je suis pour.

Sans retourner dans ce sempiternel débat sur les quotats français, je pense qu'effectivement, une radio un temps soit peu thématique doit pouvoir bénéficier de vrais aménagements de ces quotats.

Je me suis souvent demandé pourquoi j'entendais du Sheryfa Luna sur fun Radio alors que pour moi, ça n'a rien à y faire. Je mettais ça sur le compte d'un programmateur amoureux de la belle lol... mais je pense qu'effectivement les quotats français et de nouveaux talents sont difficiles à maintenir sur un format "dancefloor".

Cette volonté de la part de Fun me donne l'impression qu'ils veulent assumer pleinement leur format dancefloor et je pense que ça ne peut être que bénéfique pour Fun radio.

J'espère qu'ils obtiendront ce qu'ils demandent.

Link to comment
Share on other sites

Le problème des quotas (qui pourri l'antenne de certaines radios en France, et qui fait que l'on entend les mêmes "nouveaux talents vus à la télé" sur plein de radios), c'est que le texte concerné est un texte de loi ("amendement Pelchat"). A ce titre, le CSA est chargé de la faire respecter, mais n'a pas le pouvoir de la modifier.

Link to comment
Share on other sites

Le problème des quotas (qui pourri l'antenne de certaines radios en France, et qui fait que l'on entend les mêmes "nouveaux talents vus à la télé" sur plein de radios), c'est que le texte concerné est un texte de loi ("amendement Pelchat"). A ce titre, le CSA est chargé de la faire respecter, mais n'a pas le pouvoir de la modifier.

Si j'ai bien compris, ce texte de loi doit être donc être "ré-étudié" par le Parlement afin de redéfinir un quota acceptable pour les radios FM ?

Link to comment
Share on other sites

Est-ce que l'on a le même problème en Belgique ?

Une question. Je prépare un exposé sur la technique en studio radio ( matos, logiciel, ... ).

Et je souhaiterais a cette occasion diffuser sur la FM pendant cette journée, mais suis-je obliger de composé un dossier de 5 cm pour faire cela et l'envoyer au CSA ? Je sais qu'il faut obligatoirement avoir la fréquence enregistré mais c'ets le dossier épais de 5 cm qui me pose problème.

Link to comment
Share on other sites

Qu'en est il des webradios ? L'équipe de WalangProd. va prochainement lancer une webradio et je ne sais pas si le respect des 40% est obligatoire, ce qui d'ailleurs serait un vrai calvaire.

Je pense sincèrement qu'une radio thématique devrait avoir le droit de choisir les artistes diffusés, surtout que la production musicale française est quand même, pour certain style, loin d'être à la hauteur de beaucoup d'autres pays ...

Eban

Link to comment
Share on other sites

Est-ce que l'on a le même problème en Belgique ? ...

Même problème, pas vraiment...

Certes les quotas de musique francophone existe mais ce qui fait souffrir ( et ce qui fera souffrir les futurs opérateurs du nouveau cadastre prévu pour juin ) c'est le taux des productions propre à la radio.

Cela dis, il existe bien entendu des dérogations pour être dispensés de ses quotas, mais également de la langue française en parlé et sur les productions propre :)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

A ma connaissance, il n’y a que les radios associatives qui peuvent bénéficier d’une dérogation de Quota, non ?… Je prends pour exemple « Radio Antenne Portugaise », radio associative tourangelle 100% lusophone.

Autre flou des règles du quota :

-si je diffuse un track de Laurent Garnier, un morceau purement instrumental… dois-je le considérer comme :

*non quota, l’instrumental est considéré comme international

*hors quota : ce n’est ni francophone, ni international

*dans le quota : on considère que la musique instrumentale composée par un français entre dans les 40% de quotas.

Si quelqu’un a la réponse, je suis preneur.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...