Jump to content

Régie Pub


frs

Recommended Posts

Salut à tous,

trouver un moyen de financement n'est pas tjrs chose facile. Subventions, cotisations, dons ne suffisent pas, il ne reste plus que la pubicité.

Mais là nous sommes confronté à un autre problème :"qui dans une équipe peut s'occuper de rechercher les clients" ?

C'est pourquoi, une régie pub peut régler tous ces freins.

En connaissez vous pour les radios locales et webradio ? Attention IP-FRANCE n'offre le services qu'aux nationales : fun radio, rtl etc...

merci

frs

Link to comment
Share on other sites

Le GIE "Les Indépendants"fédère la majorité des radios locales et régionales de ce pays, principalement des B il est vrai, mais également quelques A. Ce fut du moins le cas jadis, je ne sais plus trop à présent. Et ces A avaient vocation à devenir des B ou des D plus tard.

En revanche de tels revenus pour une radio A peut compromettre l'obtention du FSER, des soucis de ce genre se sont déjà produits...

Cela peut donc être une solution intéressante pour une radio ayant une audience certaine, mais un mauvais calcul dans le cas inverse.

Sinon des régies locales (Networks, Europe Régie et j'en passe) ne seront probablement pas contre le fait de commercialiser localement une radio associative qui a une audience significative, et stable sur plusieurs périodes de sondage, dans la limite de ce qui est permis par la convention signée par la radio avec le CSA.

Pour les webradios, je n'en sais rien, je ne suis plus de la partie depuis longtemps.

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous,

trouver un moyen de financement n'est pas tjrs chose facile. Subventions, cotisations, dons ne suffisent pas, il ne reste plus que la pubicité.

Mais là nous sommes confronté à un autre problème :"qui dans une équipe peut s'occuper de rechercher les clients" ?

C'est pourquoi, une régie pub peut régler tous ces freins.

En connaissez vous pour les radios locales et webradio ? Attention IP-FRANCE n'offre le services qu'aux nationales : fun radio, rtl etc...

merci

frs

IP commercialise des locales (à commencer par les locales de RTL2 et FUN, mais aussi d'autres radios). Par contre, il faut effectivement avoir une audience significative.

Mais surtout, je doute qu'une régie sérieuse s'intéresse à des radios temporaires.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir

Il faut savoir que cela est évident en ce qui concerne les régies pub. Elles ne s'intéressent qu'aux webradios générant du trafic. Il faut tenter par des courriers et appeler. J'ouvre ma webradio en 2010 et un gros groupe m'a accepté pour les publicités. je ne peux dire le nom car sous contrat et n'ayant pas eu d'annonces officielles rien ne peut être dit, cela sera dit sur leur site :) mais comme quoi un petit courrier avec vos projets peut peut être des fois débloqués certaines choses. Pour ma webradio elle sera 100% Locale (pas d'animateurs en dehors de ma region) et l'état finance ma webradio.

Moi je dis, tout est possible, il suffit de l'ouvrir et ca marche :) :lol: :lol:

Courage

Link to comment
Share on other sites

Il faut savoir que cela est évident en ce qui concerne les régies pub. Elles ne s'intéressent qu'aux webradios générant du trafic. Il faut tenter par des courriers et appeler. J'ouvre ma webradio en 2010 et un gros groupe m'a accepté pour les publicités. je ne peux dire le nom car sous contrat et n'ayant pas eu d'annonces officielles rien ne peut être dit, cela sera dit sur leur site :)

Mais biensûr !

Dans le même post:

-Elles ne s'intéressent qu'aux webradios générant du trafic

-J'ouvre ma webradio en 2010 et un gros groupe m'a accepté pour les publicités*

* comment expliques-tu pouvoir prévoir un traffic pour un projet qui ne verra le jour l'année prochaine ?

C'est quoi le prochain truc, tu rachètes FUN, mais tu ne peux pas encore en parler ?

Link to comment
Share on other sites

Mais biensûr !

Dans le même post:

-Elles ne s'intéressent qu'aux webradios générant du trafic

-J'ouvre ma webradio en 2010 et un gros groupe m'a accepté pour les publicités*

* comment expliques-tu pouvoir prévoir un traffic pour un projet qui ne verra le jour l'année prochaine ?

C'est quoi le prochain truc, tu rachètes FUN, mais tu ne peux pas encore en parler ?

On ne peux vraiment plus rien dire sur ce forum ... Tu verras bien pour ta question ...

Bye

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

et merci pour vos infos.

La réponse qui m'a attiré le plus d'attention est celle-ci :

Le GIE "Les Indépendants"fédère la majorité des radios locales et régionales de ce pays, principalement des B il est vrai, mais également quelques A. Ce fut du moins le cas jadis, je ne sais plus trop à présent. Et ces A avaient vocation à devenir des B ou des D plus tard.

En revanche de tels revenus pour une radio A peut compromettre l'obtention du FSER, des soucis de ce genre se sont déjà produits...

Cela peut donc être une solution intéressante pour une radio ayant une audience certaine, mais un mauvais calcul dans le cas inverse.

Sinon des régies locales (Networks, Europe Régie et j'en passe) ne seront probablement pas contre le fait de commercialiser localement une radio associative qui a une audience significative, et stable sur plusieurs périodes de sondage, dans la limite de ce qui est permis par la convention signée par la radio avec le CSA.

Pour les webradios, je n'en sais rien, je ne suis plus de la partie depuis longtemps.

Merci pour ton info.

C'est ce que je pensais sur les radios tempo. C'est regrettable car "ces radios tempo" existent pourtant bel et bien, touchent un public bien précis, sont au coeur de l'action et souvent 200% proximité et donc local, enfin, elles existent pendant une période qui est non négligeable (fêtes commerciales...).

C'est encore les grosses qui en profitent et dont je ne me souci pas de leur situation financière.

frs

Link to comment
Share on other sites

Le problème frs c'est qu'une régie à besoin de temps pour intégrer une radio. Il faut l'intégrer aux supports de comm, en parler dans les agences médias...etc.

Tout ceci prend du temps alors on ne le fait que poiur les projets permanents et de toute façon bien souvent, la radio temporaire est terminée pendant ce fameux temps "d'intégration".

Bon courage.

Anto

Link to comment
Share on other sites

C'est encore les grosses qui en profitent et dont je ne me souci pas de leur situation financière.frs

Dire que les petites radios sont sur la paille et les grosses roulent sur l'or est un raccourci un peu rapide, et surtout parfaitement erroné dans de nombreux cas de figure.

Si on pouvait éviter les généralités un peu bébettes, ce serait fort aimable.

Link to comment
Share on other sites

C'est ce que je pensais sur les radios tempo. C'est regrettable car "ces radios tempo" existent pourtant bel et bien, touchent un public bien précis, sont au coeur de l'action et souvent 200% proximité et donc local, enfin, elles existent pendant une période qui est non négligeable (fêtes commerciales...).

C'est encore les grosses qui en profitent et dont je ne me souci pas de leur situation financière.

Justement, un projet de radio temporaire bien ficelé, dans le cadre d'évènements locaux, ne devrait pas avoir à se poser la question d'une régie pub externe. Ce sont des occasions de mobiliser des associations de commerçants, des organismes de promotion locaux genre syndicats d'initiative, etc. qui peuvent tous contribuer à l'économie d'un projet de radio temporaire. Pourquoi laisser un pourcentage de commission à une régie externe pour faire ce que vous auriez intérêt à faire vous même ? La commercialisation d'une radio est directement liée à son audience d'une part, et d'autre part à sa notoriété auprès des annonceurs potentiels. Ce ne sont pas forcément les atouts majeurs d'une radio temporaire, qui aura donc intérêt à se vendre différemment.

Quand tu dis "ce sont les grosses qui en profitent", précises ta pensée. Qui profitent de quoi ? Du travail de leurs régies ? Ca parait normal non ? D'ailleurs, en général, les plus grosses radios ne sont pas celles qui feront des efforts en terme de démarchage pub sur les petits bassins de population, et des radios bien implantées localement, si elles font bien leur travail, peuvent tirer profit de la proximité.

Mais attention, tout commence par un projet solide, capable d'intéresser les auditeurs. Et évidement il faudra faire connaitre l'existence du projet.

Link to comment
Share on other sites

Le GIE "Les Indépendants"fédère la majorité des radios locales et régionales de ce pays, principalement des B il est vrai, mais également quelques A. Ce fut du moins le cas jadis, je ne sais plus trop à présent. Et ces A avaient vocation à devenir des B ou des D plus tard.

En revanche de tels revenus pour une radio A peut compromettre l'obtention du FSER, des soucis de ce genre se sont déjà produits...

Pour les A qui touchent le FSER, la situation est simple: les ressources publicitaires ne peuvent dépasser 20% des ressources totales de la radio. Au delà, effectivement, cela compromet l'obtention du FSER.

Donc si le FSER est la principale ressource de la radio, le seuil des ressources pub à ne pas dépasser est assez bas. Si la radio touche d'autres subventions, ou que son association dispose d'autres ressources, cela augmente le seuil du CA pub.

Les "Messages d'intérêt collectif" (campagnes de pub institutionnelles notamment) ne rentrent pas dans le calcul du CA pub.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

voilà un sujet intéressant et qui demande discussion ;) Cela change de certains posts inutiles sur le forum...

Si on pouvait éviter les généralités un peu bébettes, ce serait fort aimable.

Lorsque je parle de "Grosses Radios" j'entends par là les groupes tels que RTL, Europe1 ou encore NRJ.

En effet et je ne pense pas me tromper en disant tout haut que je ne me fais pas de soucis pour elles :shock: ! Quand on sait aujourd'hui que ces stations peuvent se permettre de financer un système numérique , et pourtant investissement à perte !

Ce sont des occasions de mobiliser des associations de commerçants, des organismes de promotion locaux genre syndicats d'initiative, etc. qui peuvent tous contribuer à l'économie d'un projet de radio temporaire.

On y pense justement et comme tu dis, il faut un projet bien ficelé :wink:

En raison de notre situation de "Radio Temporaire" nous n'avons pas droit au FSER, encore un truc bien calculé ça :roll: !! Enfin bref.

J'ai une équipe qui se démène et je pense qu'on va s'en sortir cette année encore.

Merci en tout cas pour vos interventions

frs

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...