Jump to content

France Bleu vers la fin des infos locales le soir ?


Guest Rhône 69

Recommended Posts

Guest Rhône 69

La quasi totalité des locales de France Bleu ne proposent pas d'infos locales les après-midi le week-end. Ce choix éditorial est-il en passe de se généraliser à l'ensemble de la semaine ?

Il ne reste plus que France Bleu Nord et France Bleu RCFM pour diffuser des infos locales l'après-midi 7= 365 jours par an. France Bleu Provence a renoncé l'été 2021 aux infos locales le week-end les après-midis. France Bleu Isère ne diffuse des infos locales le week-end que le samedi à 17h et 18h hors vacances scolaires.

Du lundi au vendredi, France Bleu Île-de-France et France Bleu Limousin ne diffusent aucun bulletin d'informations locales entre 12h08 et 6h du matin ! Ce choix éditorial contre-productif pour des radios locales va-t-il s'étendre au reste du réseau France Bleu ? On peut le craindre. Il y a déjà sur certaines locales des flashes à 17h et 18h d'une durée inférieure à 3 min, avec aucun extrait sonore. Il y  désormais des locales qui renoncent à programmer des bulletins locaux certains jours. Est-ce la conséquence d'un manque de journalistes, au tableau de service du jour ? Cela montre au moins le peu d'intérêt désormais porté par les directeurs des stations et les rédacteurs en chef aux éditions locales de 17h et 18h. Par exemple, France Bleu Pays de Savoie vient de supprimer ses flashes locaux vendredi 25 février et mardi 2 mars ! Heureusement d'autres stations proposent encore des journaux complets à 17h et 18h du lundi au vendredi, comme France Bleu Isère.

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Il y a 13 heures, Invité Rhône 69 a dit :

 Est-ce la conséquence d'un manque de journalistes, au tableau de service du jour ? Cela montre au moins le peu d'intérêt désormais porté par les directeurs des stations et les rédacteurs en chef aux éditions locales de 17h et 18h. Par exemple, France Bleu Pays de Savoie vient de supprimer ses flashes locaux vendredi 25 février et mardi 2 mars ! Heureusement d'autres stations proposent encore des journaux complets à 17h et 18h du lundi au vendredi, comme France Bleu Isère.

Beaucoup de directeurs viennent d'ailleurs et se contentent de suivre des pseudo-directives.

L'ennui avec toutes ces suppressions, c'est qu'on glisse surement mais doucement vers un no-man's land radiophonique; pas de programme local ou très peu et priorité à la pseudo-tête de pont qui n'est même pas reconnu à Paris et en IDF.

Link to comment
Share on other sites

Le désastre continue, tout comme l'incohérence... On a supprimé les journaux nationaux de 7h30 et 8h30 pour y proposer à la place des informations locales et maintenant on supprime ces mêmes informations locales en fin d'après-midi.

France Bleu, il est 17h, tout de suite Bob Sinclar, Angele et The Weeknd!

On va se marrer aux prochains sondages... Je me demande comment les salariés des locales arrivent encore à trouver la moindre motivation à produire un programme qui va de plus en plus à l'encontre de ce qu'attendent leurs auditeurs.

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Le 03/03/2022 à 22:19, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

Beaucoup de directeurs viennent d'ailleurs et se contentent de suivre des pseudo-directives.

L'ennui avec toutes ces suppressions, c'est qu'on glisse surement mais doucement vers un no-man's land radiophonique; pas de programme local ou très peu et priorité à la pseudo-tête de pont qui n'est même pas reconnu à Paris et en IDF.

Les directeurs d'ici ou d'ailleurs n'ont plus leur mot à dire, ils ne sont mêmes plus consultés et parfois même plus informés des changements.

Quant à la tête de pont, elle semble essentiellement composée de gens qui n'ont jamais foutu les pieds dans une locale, qui ne connaissent rien de l'histoire de ce réseau et ne savent pas ce que c'est que de parler de proximité. Faire du mauvais RTL sur la tranche 12h08/16h et 19h/20h, ça ils savent faire par contre.

Link to comment
Share on other sites

Guest Merci !
Il y a 10 heures, Prunelle a dit :

Les directeurs d'ici ou d'ailleurs n'ont plus leur mot à dire, ils ne sont mêmes plus consultés et parfois même plus informés des changements.

Quant à la tête de pont, elle semble essentiellement composée de gens qui n'ont jamais foutu les pieds dans une locale, qui ne connaissent rien de l'histoire de ce réseau et ne savent pas ce que c'est que de parler de proximité. Faire du mauvais RTL sur la tranche 12h08/16h et 19h/20h, ça ils savent faire par contre.

Je te remercie pour le mauvais RTL du 19-20

C'est à moi qu'incombe cette tache ; c'est mon objectif et je mets beaucoup de coeur pour y arriver. Saluer ainsi la qualité de mon travail et mon abnégation personnelle me touche au plus haut point et m'élève autant professionnellement que spirituellement. J'ai la chance de lire, ici, des commentaires qui me permettent d'apprendre à faire mon métier encore mieux tous les jours et pour cela, reçois, recevez, ma gratitude éternelle. Si jamais tu disposes d'une cagnotte Leetchi pour constituer des fonds afin de subventionner ta fondation de "gars-qui-pensent-bien" je serai heureux d'y contribuer. 

Ne lâchons rien. Et poursuivons parce que, qui sait ? Faire du "bon RTL" sera peut-être la prochaine étape. 

MERCI À TOUS 

Arnold Derek

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Invité Merci ! a dit :

Je te remercie pour le mauvais RTL du 19-20

C'est à moi qu'incombe cette tache ; c'est mon objectif et je mets beaucoup de coeur pour y arriver. Saluer ainsi la qualité de mon travail et mon abnégation personnelle me touche au plus haut point et m'élève autant professionnellement que spirituellement. J'ai la chance de lire, ici, des commentaires qui me permettent d'apprendre à faire mon métier encore mieux tous les jours et pour cela, reçois, recevez, ma gratitude éternelle. Si jamais tu disposes d'une cagnotte Leetchi pour constituer des fonds afin de subventionner ta fondation de "gars-qui-pensent-bien" je serai heureux d'y contribuer. 

Ne lâchons rien. Et poursuivons parce que, qui sait ? Faire du "bon RTL" sera peut-être la prochaine étape. 

MERCI À TOUS 

Arnold Derek

Pouvez-vous me donner les résultats d'audience de votre tranche horaire svp? Et nous expliquer pourquoi l'audience de France Bleu fond comme neige au soleil depuis la suppression des programmes locaux et la nouvelle stratégie musicale? Et pourquoi certaines locales historiques ne sont plus leader dans leur zone et sont devancées par France Inter?

Je n'ai pas la prétention de vous apprendre votre métier, je me désole surtout ce qu'est devenu le réseau France Bleu et de ces tranches parlées que sont devenues le 14h/16h et 19h/20h alors qu'elles devraient être plutôt musicales.

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Guest Bleu des régions

On devrait peut-être simplifier ce réseau pour lui donner de vrais moyens 

12 régions = 12 france bleu 

avec de l’info régionale h24

et un quota de 20% de chansons en langue régionale (breton , basque , occitan, etc) 

 

fini les départements de 200 000 habitants avec 40 agents radiophoniques  de la fonction publique 

 

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Il y a 4 heures, Invité Merci ! a dit :

Je te remercie pour le mauvais RTL du 19-20

C'est à moi qu'incombe cette tache ; c'est mon objectif et je mets beaucoup de coeur pour y arriver. Saluer ainsi la qualité de mon travail et mon abnégation personnelle me touche au plus haut point et m'élève autant professionnellement que spirituellement. J'ai la chance de lire, ici, des commentaires qui me permettent d'apprendre à faire mon métier encore mieux tous les jours et pour cela, reçois, recevez, ma gratitude éternelle. Si jamais tu disposes d'une cagnotte Leetchi pour constituer des fonds afin de subventionner ta fondation de "gars-qui-pensent-bien" je serai heureux d'y contribuer. 

Ne lâchons rien. Et poursuivons parce que, qui sait ? Faire du "bon RTL" sera peut-être la prochaine étape. 

MERCI À TOUS 

Arnold Derek

N'hesitez pas à revenir lorsque vous demontrerez que vous avez la capacité de toucher un public à Paris et en IDF.

A ce jour, on en est loin et vous comprendrez que votre pseudo-programme national peut froisser maintes directeurs de station qui n'ont pas eu besoin de vos servies pour faire 20 points d'audiences.

C'est tout un art d'avoir le gros chou, de se croire indispensable jusqu'à mepriser et sacager le travail des locales qui vous diffusent et dont la diffusion qui n'etait qu'une option est devenue une injonction.

Que celà vous deplaise ou pas, vous n'etes qu'un clown : ca pretend faire de belles lecons de radios en singeant RTL : sur le terrain (Paris et IDF), ca ne fait strictement rien.

En fait, on vous preferait à FUN !

Link to comment
Share on other sites

Guest Auditeur

Honnêtement France Bleu c’est devenu un peu n’importe quoi …

Le week-end sur les locales (Orleans, Berry) pour le peu que j’en ai entendu c’est Paris qui a la main … Quand au programme musical on a parfois l’impression d’écouter la B du coin … Heureusement il reste encore des rendez vous du matin après la matinale mais pour le reste, depuis 2/3 ans c’est partit dans le mauvais sens.

Link to comment
Share on other sites

Guest Mais bien sûr...

Désolé ? On ne dirait vraiment pas ! A ce que je peux lire des réactions de l'ensemble des intervenants sur ce forum, tout le monde se délecte au contraire des chutes d'audiences quand il y en a et, bien entendu, aucun message de félicitations, d'encouragements lorsque les résultats sont à la hausse. A ce propos, depuis quand juge-t-on la qualité d'une émission au regard de ses résultats d'audiences ? Si c'est le cas, comment expliquer que certaines stations musicales soient bien au-delà de France Culture ? Mon émission n'enregistre pas de bons résultats, du moins pas ceux escomptés ; est-ce que cela fait de moi un mauvais animateur ? est-ce que cela condamne le travail de toute une équipe ? Petite précision - sans enfoncer mes collègues pour lesquels j'ai beaucoup de respect - la chute d'audience en début de soirée est aussi due aux 3h de programmes locaux précédents qui, hélas, s'effondrent. Si vous avez des doléances à formuler quant aux programmes locaux en berne, adressez-vous directement aux responsables des antennes concernées. Quant à la nouvelle stratégie musicale, avez-vous remarqué que les auditeurs vieillissent, qu'il faut s'adapter pour rester en vie ? Qu'on ne pourra plus passer les André Verchuren et Charles Aznavour emblématiques d'une France d'avant ? Préférer salir l'immense travail des équipes de France Bleu tout ça parce que vous préféreriez écouter une heure de musique entre 19 et 20h en dit long sur votre étroitesse d'esprit. Restez chez vous et passez des disques, vous serez plus heureux

Link to comment
Share on other sites

Guest Radioc

Prunelle a toujours fait preuve de rigueur et de pertinence dans ses différents messages. Je ne doute pas de votre implication au côté de votre équipe pour proposer un bon programme. Je me pose de nombreuses questions sur ce réseau et j’ai du mal à définir la complémentarité entre un programme local et un programme national. Pouvez-vous définir s’il vous plaît ce qu’est France Bleu aujourd’hui ? 

Link to comment
Share on other sites

Guest LIONNE PREMIERE
Il y a 6 heures, Invité Mais bien sûr... a dit :

 Petite précision - sans enfoncer mes collègues pour lesquels j'ai beaucoup de respect - la chute d'audience en début de soirée est aussi due aux 3h de programmes locaux précédents qui, hélas, s'effondrent.

Et quelle serait votre solution ? Ne convient-il pas de preciser que ces programmes locaux arrivent après des programmes nationaux qui ne remplissent absolument pas la salle ?

Madame Chadal avait bien milité qu'il n"y avait pas de place pour l'intermittence des programmes; soit on fait du local, soit on démantèle.

Enfin, votre conception sur les disques d'Aznavour n'engagent que vous; il arrive un moment lorsque les disques ne sont plus diffusés que c'est justement ces disques qui sont les plus recherchés.

Il vous est rappelé qu'on ne peut affirmer qu'une banque de programmes - ce qu'etait france bleu - puisse être assimilée à une équipe.

Evitez votre melon et commencez par faire vos preuves à Paris et en IDF.

Link to comment
Share on other sites

Guest LIONNE PREMIERE
il y a 33 minutes, Invité Radioc a dit :

Je me pose de nombreuses questions sur ce réseau et j’ai du mal à définir la complémentarité entre un programme local et un programme national. Pouvez-vous définir s’il vous plaît ce qu’est France Bleu aujourd’hui ? 

On ne sait pas, mon bon Monsieur : il n'y a pas de réelle definition d"une radio nationale, si ce n'est un programme qui a fait ses preuves à Paris et qui a été elargi en province.

 

Link to comment
Share on other sites

Guest LIONNE PREMIERE
Il y a 6 heures, Invité Mais bien sûr... a dit :

 A ce propos, depuis quand juge-t-on la qualité d'une émission au regard de ses résultats d'audiences ?

Lorsqu'on pretend être une tête de pont jusqu'à emmerder tous les gens qui ont aussi la capacité de faire des programmes sur le terrain et qui ne vous ont pas attendu pour en faire, c'est aux audiences de cette pseudo tête que nous jugeons les resultats.

Or, une radio inexistante en terme d'audience sur le bassin parisien et qui utilise des ressources - la mutualisation - pour dicter des compétences qu'elle n'a pas, reste une etrangeté.

Nous pouvons legitimement nous interroger sur cette gouvernance de rien.

Link to comment
Share on other sites

Guest LIONNE PREMIERE
Il y a 6 heures, Invité Mais bien sûr... a dit :

Restez chez vous et passez des disques, vous serez plus heureux.

Justement, on aimerait pouvoir les passer à la radio ; manifestement, à en juger par votre déplorable travail en région parisienne, nous pouvons avoir une certitude :

Ce ne sont pas les bons !

En plus d'avoir affaire à des gens qui ont le melon, nous avons affaire à des mauvais programmateurs.

Link to comment
Share on other sites

Guest LIONNE PREMIERE
Il y a 23 heures, Invité Merci ! a dit :

Ne lâchons rien. Et poursuivons parce que, qui sait ? Faire du "bon RTL" sera peut-être la prochaine étape. 

MERCI À TOUS 

Arnold Derek

Sans vouloir vous decourager, il y a du travail à Paris et en IDF.

Il semblerait que la radio "papotte" ou "people", ce n'est pas ce que recherchent les auditeurs à PARIS ET EN IDF.

Vous n'aurez jamais la carrure d'un Cauet ou Difool, cher Monsieur.

Link to comment
Share on other sites

Arnold, personne ne se délecte de chutes d'audience bien au contraire, lisez les réactions, beaucoup se désolent de ce qu'est devenue France Bleu.

Vous n'en êtes bien évidement pas le responsable et, encore une fois, je ne remets pas en cause ni votre professionnalisme, ni votre engagement.

Ce que je critique (et je ne suis pas le seul) c'est cette stratégie complètement illisible engagée depuis des années et qui fait fuir les auditeurs. Vous dites  "mon émission n'enregistre pas de bons résultats, du moins pas ceux escomptés" et " la chute d'audience en début de soirée est aussi due aux 3h de programmes locaux précédents qui, hélas, s'effondrent".

Et pourquoi cette chute en début de soirée et cette effondrement du créneau ultra-stratégique qu'est le 16h/19H? Peut être parce que les auditeurs ne reconnaissent plus en France Bleu une vraie radio de proximité adulte? Info locale réduite à son stricte minimum, quand elle n'est pas supprimée ici ou là, positionnement musical en total décalage (on ne demande pas le retour de l'accordéon ou de Jacques Brel mais pas plutôt une programmation majoritairement gold avec quelques hits pop du moment), moins d'interactivité qu'avant... Et je passe sur l'erreur absolument historique fait en régionalisant le programme local lors du 1er confinement. Au moment où la population avait le plus besoin d'être rassurée, de savoir ce qu'il se passait autour d'elle et de maintenir un lien avec leurs proches, on a produit des programmes diffusés simultanément sur 4 ou 5 départements.

Chez France Bleu, on pense que le contact avec les auditeurs passe désormais par la retransmission télévisée du 7h/9h... Là aussi, je serais curieux de connaître les résultats d'audience de France 3 sur ce créneau...

Quant aux directeurs des antennes concernées, je crains que les responsables des locales n'aient plus aucune marge de manœuvre, ils se doivent d'appliquer les directives venues de Paris par des gens qui ne connaissent absolument rien à ce réseau et encore moins au lien tissé depuis des années avec ses auditeurs, du moins ceux qui sont restés.

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Guest mais bien sûr...

France bleu n'est plus le France Bleu que vous avez connu et aimeriez encore écouter. Il lui faut évoluer comme dans n'importe quelle autre entreprise qui a ses affiliés un peu partout ; il doit y avoir une stratégie commune qui est dictée, que cela vous plaise ou non, par ce que vous nommez une tête de pont. Pour certains, c'est regrettable mais c'est ainsi. Lorsque l'on s'affilie à une entreprise, on accepte d'en appliquer la stratégie et ne pas faire selon ses propres idées. Que diriez-vous si chaque concessionnaire Renault partout en France appliquait à ses véhicules ses propres critères ? C 'est exactement la même chose en radio : vous ne pouvez pas vous affilier à une entreprise, profiter de ses avantages sans en suivre la vision. Personne n'a jamais empêché les locales de faire des programmes de proximité ; et ces programmes existent je les écoute quand je suis en région. Pour le programme de complément considérez ça comme un liant entre les programmes des différentes régions. Pensez aux auditeurs qui ont besoin d'informations, de divertissements sur un mode plus global, vous n'êtes pas les seuls à écouter la radio et la radio n'est pas qu'un médium local. On nous demande légitimement de parler le plus souvent possible des régions dans nos programmes "de complément" ; c'est ce que nous nous employons à faire au mieux. Si cela vous a échappé, c'est que vous n'écoutez pas ou parlez sans connaitre, et c'est gênant surtout quand on lit les commentaires de certains qui se répandent de façon insultante. Les régions sont toujours présentes dans notre discours, nous portons toujours les régions vers le haut car nous les aimons. L'inverse n'est pas toujours vrai. 

Link to comment
Share on other sites

Justement je suis un défenseur de cette stratégie commune qui date de l'époque de Mme Chadal, je ne suis pas favorable à des stations 100% autonomes avec autant de programmes différents.

Oui aux programmes locaux en journée et au programme national le soir et la nuit (et qui devrait être essentiellement musical). C'était les caractéristiques du France Bleu que j'avais connu et qui performait beaucoup plus que l'actuel. Pour rappel, sous Mme Chadal, France Bleu frôlait les 8 pts d'AC et était leader dans 2 ou 3 fois plus de départements qu'aujourd'hui.

Link to comment
Share on other sites

Guest PARLjupiter

Arnold, ce n'est pas toi qui parle, ce n'est pas possible ??? Comparer la fabrication d'un programme radio cohérent à celle d'une voiture Renault, tu es sérieux ??? On parle d'un réseau de radios LOCALES, pas d'une chaîne nationale, je serais d'accord avec toi sinon. Vas faire le tour de France des locales comme le fait Willy Rovelli, tu vas vite te rendre compte de l'ADN et de l'histoire de cette radio, je me doutais qu'à Paris vous aviez des soucis à comprendre ça mais pas à ce point. Inter a réussi à évoluer mais sans remettre en cause ni son ADN, ni son histoire. A France Bleu, on a oublié notre ADN. Je comprends mieux la déroute de cette chaîne avec une mentalité pareil. Le problème n'est pas le personnel en région qui exprime une opinion, je considère qu'il a la légitimité pour le faire. Avoir des idées et des critiques pour sa chaîne n'a jamais empêché personne de bien appliquer les règles... et elles sont particulièrement bien appliquées sur le réseau et c'est peut être ça qui explique le 16h-19h catastrophique qui te plombe tellement. Évidemment, c'est toujours la faute des autres mais en l'occurrence, les locales font exactement ce qu'on leur demande (comme toi d'ailleurs) depuis les bureaux pas très loin du tiens ! Personne ne réclame le retour de Verchuren sur France Bleu (quelle caricature grossière) mais simplement une radio cohérente, ADULTE, avec les régions en toile de fond systématique, populaire et qui sait parfaitement à qui elle parle... pour moi France Bleu, doit être la version audio du 13h de TF1 car il répond à une demande et il arrive même à la créer, que l'on aime ou pas. Notre but commun, c'est de faire une radio qui marche (évidemment que la réussite d'une stratégie se mesure à son audience y compris dans le service public, je ne comprends pas ta logique). Et depuis au moins trois ans, l'objectif n'est pas rempli dans la grande majorité des zones. Et dans au moins une quinzaine de secteurs qui ont toujours fonctionné, c'est même un massacre (c'est bien qu'il y a un problème à la source). J'aimerai savoir comment tu expliques ça ? Je n'ai rien contre les programmes natio, bien au contraire. Il y a quelques années, "c'est ma chanson" fonctionnait très bien entre 19h et 21h et "la compil" également, le programme n'était même pas identifié comme "national" en régions et les auditeurs nous en parlaient beaucoup. Normal, il y avait une continuité avec la proposition des tranches locales, c'était cohérent  Aujourd'hui, quand tu reçois un artiste qui parle de son spectacle parisiens pendant une heure, est-ce vraiment le cas ??? Est-ce que c'est ce qu'on attend de France Bleu ??? Est-ce vraiment la faute du 16h-19h juste avant ??? Pourquoi ne pas admettre que le nouveau format n'est pas "porteur" et que vouloir rajeunir l'audience en se donnant une image qui n'a JAMAIS été la nôtre est un échec. 3 ans pour faire ses preuves, si l'idée avait du potentiel, on l'aurait vu et je serais le premier à vous applaudir même en étant en désaccord avec l'idée. Quand à l'allusion sur le personnel local qui profite des avantages de la boîte, ingérable car toujours en train de critiquer... j'ai l'impression d'entendre un collègue du privé. Je suis triste de lire ça. Je me demande vraiment de quel côté sont les "vieux cons" obtus et persuadés de connaître les bonnes recettes sans jamais faire leurs preuves. Le personnel en régions est peut être "râleur" mais c'est lui qui a fait le succès de France Bleu... quand ça marchait.

Link to comment
Share on other sites

Bravo à PARLjupiter qui a vraiment tout dit notamment sur les spectaculaires chutes d'audience dans des zones qui historiquement fonctionnaient très bien. Mais visiblement à Paris on est convaincu que le produit fonctionne malgré que les franciliens eux-mêmes ne l'écoute plus depuis bien longtemps.

Le succès de France Bleu ne s'est pas fabriqué à Paris mais bien dans les régions qui sont désormais les grandes oubliées, c'est vrai que depuis la maison ronde on doit considérer que les pauvres provinciaux ne savent pas faire de la radio et construire des grilles qui fonctionnent.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Invité LIONNE PREMIERE a dit :

Ne convient-il pas de preciser que ces programmes locaux arrivent après des programmes nationaux qui ne remplissent absolument pas la salle ?

Le problème est aussi là: les auditeurs désertent dés la pause déjeuner pour ne pas écouter un programme national qui ne leur parle pas et ne prennent même plus la peine de revenir à 16h.

Sous Mme Chadal, les auditeurs arrivaient dès 6h et restaient jusqu'à minuit!

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Guest PARLjupiter
Il y a 11 heures, Invité Mais bien sûr... a dit :

la chute d'audience en début de soirée est aussi due aux 3h de programmes locaux précédents qui, hélas, s'effondrent.

Je n'en reviens toujours pas de ce culot ! 

Je viens de faire un petit tour dans les derniers sondages. 

C'est vrai que le 13h-16h est un immense succès qui ne plombe pas du tout le 16h-19h des locales, pas du tout !!!!

A l'inverse, à 12h08, vous bénéficiez d'une salle remplie grâce aux programmes locaux... que vous videz intégralement en moins d'une heure. 

J'adore Willy Rovelli mais il faut dire que l'audience de cette heure est très très fluctuante (ce qui n'est jamais bon signe) là où les 9h-12h en régions sont relativement stables. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Invité PARLjupiter a dit :

C'est vrai que le 13h-16h est un immense succès qui ne plombe pas du tout le 16h-19h des locales, pas du tout !!!!

A l'inverse, à 12h08, vous bénéficiez d'une salle remplie grâce aux programmes locaux... que vous videz intégralement en moins d'une heure. 

J'adore Willy Rovelli mais il faut dire que l'audience de cette heure est très très fluctuante (ce qui n'est jamais bon signe) là où les 9h-12h en régions sont relativement stables. 

Avant les programmes locaux portaient le programme national, à 19h les auditeurs restaient pour écouter "c'est ma chanson" puis "la compil' des auditeurs".

Désormais, c'est le programme national qui plombe les programmes locaux.

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Il y a 14 heures, Prunelle a dit :

Le problème est aussi là: les auditeurs désertent dés la pause déjeuner pour ne pas écouter un programme national qui ne leur parle pas et ne prennent même plus la peine de revenir à 16h.

Sous Mme Chadal, les auditeurs arrivaient dès 6h et restaient jusqu'à minuit!

J'ai toujours milité que les radios ne devaient surtout pas faire dans l'intermittence : les auditeurs ne comprennent pas et on en arrive à se couper des publics.

Les zozos de Paris ne peuvent comprendre ce principe : ca fait vingt ans que leur radio ne decolle pas du point.  Ils n'ont pas de public.  On ne sait plus qui fait qui et qui fait quoi; il etait mieux, le temps de Melun.

Au moins, les auditeurs pouvaient faire passer des messages le dimanche matin.

Link to comment
Share on other sites

Guest Prunion
Il y a 17 heures, Prunelle a dit :

(on ne demande pas le retour de l'accordéon ou de Jacques Brel

On a compris que vous êtes américain et anti France

Il y a 17 heures, Prunelle a dit :

plutôt une programmation majoritairement gold avec quelques hits pop du moment)

Non le Rap RNB et la Trap c'est mieux que vos vieilleries des années 80 2000

Link to comment
Share on other sites

Guest mais bien sûr...
Il y a 16 heures, Prunelle a dit :

Bravo à PARLjupiter qui a vraiment tout dit notamment sur les spectaculaires chutes d'audience dans des zones qui historiquement fonctionnaient très bien. Mais visiblement à Paris on est convaincu que le produit fonctionne malgré que les franciliens eux-mêmes ne l'écoute plus depuis bien longtemps.

Le succès de France Bleu ne s'est pas fabriqué à Paris mais bien dans les régions qui sont désormais les grandes oubliées, c'est vrai que depuis la maison ronde on doit considérer que les pauvres provinciaux ne savent pas faire de la radio et construire des grilles qui fonctionnent.

d'accord, c'est bien compris : Paris = gros mauvais prétentieux, Régions = les gentils qui ont tout compris. Je ne vois pas pourquoi je continue à échanger, c'est sans fin. En revanche, désormais je n'aurais plus aucune indulgence dans ce que j'entendrai dans les locales et m'en émouvrais dans les mêmes termes que ceux que vous employez. et j'ai du vocabulaire. 

Link to comment
Share on other sites

Guest mais bien sûr...
Le 05/03/2022 à 19:17, Prunelle a dit :

Pouvez-vous me donner les résultats d'audience de votre tranche horaire svp? Et nous expliquer pourquoi l'audience de France Bleu fond comme neige au soleil depuis la suppression des programmes locaux et la nouvelle stratégie musicale? Et pourquoi certaines locales historiques ne sont plus leader dans leur zone et sont devancées par France Inter?

Je n'ai pas la prétention de vous apprendre votre métier, je me désole surtout ce qu'est devenu le réseau France Bleu et de ces tranches parlées que sont devenues le 14h/16h et 19h/20h alors qu'elles devraient être plutôt musicales.

 

Il y a 16 heures, Prunelle a dit :

Bravo à PARLjupiter qui a vraiment tout dit notamment sur les spectaculaires chutes d'audience dans des zones qui historiquement fonctionnaient très bien. Mais visiblement à Paris on est convaincu que le produit fonctionne malgré que les franciliens eux-mêmes ne l'écoute plus depuis bien longtemps.

Le succès de France Bleu ne s'est pas fabriqué à Paris mais bien dans les régions qui sont désormais les grandes oubliées, c'est vrai que depuis la maison ronde on doit considérer que les pauvres provinciaux ne savent pas faire de la radio et construire des grilles qui fonctionnent.

 

Il y a 18 heures, Invité PARLjupiter a dit :

Arnold, ce n'est pas toi qui parle, ce n'est pas possible ??? Comparer la fabrication d'un programme radio cohérent à celle d'une voiture Renault, tu es sérieux ??? On parle d'un réseau de radios LOCALES, pas d'une chaîne nationale, je serais d'accord avec toi sinon. Vas faire le tour de France des locales comme le fait Willy Rovelli, tu vas vite te rendre compte de l'ADN et de l'histoire de cette radio, je me doutais qu'à Paris vous aviez des soucis à comprendre ça mais pas à ce point. Inter a réussi à évoluer mais sans remettre en cause ni son ADN, ni son histoire. A France Bleu, on a oublié notre ADN. Je comprends mieux la déroute de cette chaîne avec une mentalité pareil. Le problème n'est pas le personnel en région qui exprime une opinion, je considère qu'il a la légitimité pour le faire. Avoir des idées et des critiques pour sa chaîne n'a jamais empêché personne de bien appliquer les règles... et elles sont particulièrement bien appliquées sur le réseau et c'est peut être ça qui explique le 16h-19h catastrophique qui te plombe tellement. Évidemment, c'est toujours la faute des autres mais en l'occurrence, les locales font exactement ce qu'on leur demande (comme toi d'ailleurs) depuis les bureaux pas très loin du tiens ! Personne ne réclame le retour de Verchuren sur France Bleu (quelle caricature grossière) mais simplement une radio cohérente, ADULTE, avec les régions en toile de fond systématique, populaire et qui sait parfaitement à qui elle parle... pour moi France Bleu, doit être la version audio du 13h de TF1 car il répond à une demande et il arrive même à la créer, que l'on aime ou pas. Notre but commun, c'est de faire une radio qui marche (évidemment que la réussite d'une stratégie se mesure à son audience y compris dans le service public, je ne comprends pas ta logique). Et depuis au moins trois ans, l'objectif n'est pas rempli dans la grande majorité des zones. Et dans au moins une quinzaine de secteurs qui ont toujours fonctionné, c'est même un massacre (c'est bien qu'il y a un problème à la source). J'aimerai savoir comment tu expliques ça ? Je n'ai rien contre les programmes natio, bien au contraire. Il y a quelques années, "c'est ma chanson" fonctionnait très bien entre 19h et 21h et "la compil" également, le programme n'était même pas identifié comme "national" en régions et les auditeurs nous en parlaient beaucoup. Normal, il y avait une continuité avec la proposition des tranches locales, c'était cohérent  Aujourd'hui, quand tu reçois un artiste qui parle de son spectacle parisiens pendant une heure, est-ce vraiment le cas ??? Est-ce que c'est ce qu'on attend de France Bleu ??? Est-ce vraiment la faute du 16h-19h juste avant ??? Pourquoi ne pas admettre que le nouveau format n'est pas "porteur" et que vouloir rajeunir l'audience en se donnant une image qui n'a JAMAIS été la nôtre est un échec. 3 ans pour faire ses preuves, si l'idée avait du potentiel, on l'aurait vu et je serais le premier à vous applaudir même en étant en désaccord avec l'idée. Quand à l'allusion sur le personnel local qui profite des avantages de la boîte, ingérable car toujours en train de critiquer... j'ai l'impression d'entendre un collègue du privé. Je suis triste de lire ça. Je me demande vraiment de quel côté sont les "vieux cons" obtus et persuadés de connaître les bonnes recettes sans jamais faire leurs preuves. Le personnel en régions est peut être "râleur" mais c'est lui qui a fait le succès de France Bleu... quand ça marchait.

J'aimerais déjà savoir à qui je m'apprête à répondre puisqu'il semble que nous nous connaissons... 

Link to comment
Share on other sites

Guest mais bien sûr...
Il y a 2 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

J'ai toujours milité que les radios ne devaient surtout pas faire dans l'intermittence : les auditeurs ne comprennent pas et on en arrive à se couper des publics.

Les zozos de Paris ne peuvent comprendre ce principe : ca fait vingt ans que leur radio ne decolle pas du point.  Ils n'ont pas de public.  On ne sait plus qui fait qui et qui fait quoi; il etait mieux, le temps de Melun.

Au moins, les auditeurs pouvaient faire passer des messages le dimanche matin.

Bouge pas, je te construis une machine à remonter le temps. tu me dis ta couleur préférée tu seras bien 

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Il y a 20 heures, Invité mais bien sûr... a dit :

Lorsque l'on s'affilie à une entreprise, on accepte d'en appliquer la stratégie et ne pas faire selon ses propres idées. Que diriez-vous si chaque concessionnaire Renault partout en France appliquait à ses véhicules ses propres critères ? C 'est exactement la même chose en radio : vous ne pouvez pas vous affilier à une entreprise, profiter de ses avantages sans en suivre la vision.

Pure salade votre demonstration :

1 le reseau "france bleu" est tout sauf des radios affiliés; c'est un service public de radios locales qui font partie d'un réseau sans en être affiliés. Aucun contrat de filiation n'existe.

Il y a 19 heures, Invité PARLjupiter a dit :

 On parle d'un réseau de radios LOCALES, pas d'une chaîne nationale, je serais d'accord avec toi sinon. Vas faire le tour de France des locales comme le fait Willy Rovelli, tu vas vite te rendre compte de l'ADN et de l'histoire de cette radio, je me doutais qu'à Paris vous aviez des soucis à comprendre ça mais pas à ce point.

Arnold a encore une vision de la radio rétrograde et ancestrale digne de Skyrock qui proposait de s'affilier à des locales pour leur prendre leur frequence et les gérer à leur place. Il démontre qu'il est tout sauf une lumière.

C'est aussi l'occasion de le remercier pour l'excellent travail de déboulonnage des locales de FUN dans les années 90 avant de disparaitre des antennes. Un veritable savoir-faire digne d'une torpille !

Il y a 20 heures, Invité mais bien sûr... a dit :

 Pour le programme de complément considérez ça comme un liant entre les programmes des différentes régions. Pensez aux auditeurs qui ont besoin d'informations, de divertissements sur un mode plus global, vous n'êtes pas les seuls à écouter la radio et la radio n'est pas qu'un médium local.

1 le programme de complément est tout sauf une obligation; la marque "france bleu" était juste un lien de simplification.

2 votre conception de "medium local" reste à démontrer. Du coup, à Paris et en IDF, ca donne quoi si ce n'est que le medium n'existe pas.

3 vous n'avez absolument pas le monopole du divertissement : le point à Paris n'est pas atteint.

Il y a 19 heures, Invité PARLjupiter a dit :

Je me demande vraiment de quel côté sont les "vieux cons" obtus et persuadés de connaître les bonnes recettes sans jamais faire leurs preuves. Le personnel en régions est peut être "râleur" mais c'est lui qui a fait le succès de France Bleu... quand ça marchait.

Ils attendent les résultats des gens comme Arnold qui parlent dans le vide à Paris et en Ile de France. Pour l'instant, c'est mauvais et ce n'est pas probant.

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
il y a une heure, Invité mais bien sûr... a dit :

Bouge pas, je te construis une machine à remonter le temps. tu me dis ta couleur préférée tu seras bien 

Pas besoin d'une machine à remonter le temps, chere Madame !

Avec vous, on pille direct vers la conception de l'apres-guerre : 4 heures de programmes, la mire et on repart pour une heure avant de retrouver le fil national ...

Franchement, votre conception, c'est la parfaite radio de Moscou !

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
il y a une heure, Invité mais bien sûr... a dit :

J'aimerais déjà savoir à qui je m'apprête à répondre puisqu'il semble que nous nous connaissons... 

Inutile d'apporter de reponse : vous n'en avez pas et ne demontrez pas dans votre fief votre capacité à faire de la radio nationale.

Quand on fait moins de 1 point à Paris et en IDF, on ne peut avoir sa place sur une radio nationale : c'est de la radio associative !

Et bien , je n'adhere pas à votre association et encore moins à votre delire.

Et laissez-nous diffuser Yves Duteil !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Invité mais bien sûr... a dit :

d'accord, c'est bien compris : Paris = gros mauvais prétentieux, Régions = les gentils qui ont tout compris. Je ne vois pas pourquoi je continue à échanger, c'est sans fin. En revanche, désormais je n'aurais plus aucune indulgence dans ce que j'entendrai dans les locales et m'en émouvrais dans les mêmes termes que ceux que vous employez. et j'ai du vocabulaire. 

Ce que vous entendrez dans les locales correspondra à ce que Paris veut que l'on y entende...

Effectivement ce dialogue est sans fin... Pourtant ça ne me semble pas compliqué de comparer les audiences d'aujourd'hui, où le programme national est majoritaire, avec celles d'il y a 10 ans, où on faisait du local 12h par jour en semaine et presque autant le week-end.

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Le 07/03/2022 à 13:26, Invité mais bien sûr... a dit :

d'accord, c'est bien compris : Paris = gros mauvais prétentieux, Régions = les gentils qui ont tout compris. Je ne vois pas pourquoi je continue à échanger, c'est sans fin. En revanche, désormais je n'aurais plus aucune indulgence dans ce que j'entendrai dans les locales et m'en émouvrais dans les mêmes termes que ceux que vous employez. et j'ai du vocabulaire. 

Vous avez oublié un qualificatif, cher Monsieur :

 Mauvais, pretentieux, autoritaire et malhonnête.

En fait, on utilise les moyens du service public et des locales qu'on dépouille pour tenter de créer des pseudo-stars de la radio; comme le dit le directeur, "des produits emblematiques de la station" !

Ces produits de votre parfaite loose sont retournés à l'envoyeur : constatez les degats; Ca ne fonctionne pas.

Pour la locale de Paris, il n'est pas trop tard pour arrêter le delire et la fermer : tout le monde sera tranquille !

Pour ce qui est de votre indulgence, votre manège ne prend pas : vous ne faites pas d'audience à Paris et n'êtes pas qualifié pour parler d'animateurs qui font des audiences confortables en region.

Vous prendriez-vous pour le nombril du monde ?

C'est pas avec de piteux resultats à Paris et en IDF que vous irez sur RTL.

Limite si vous avez le niveau de radio notre dame !

 

Link to comment
Share on other sites

Guest Parisien

Le seule moment au la locale de Paris a eu de l’audience (enfin un peu) c’est à l’époque de France bleu 107.1, une radio qui rendait service aux gueux (selon les têtes pensantes) … Radio France a préféré tous changer il y a quelques années … alors écoute France bleu paris - Paris île de France - Paris Région parisienne … les têtes pensantes sont devenues des têtes perdantes … Déjà ce code rds  Bleu  tout seul, ça fait vraiment « radio parisienne au dessus des gueux de provinces » et c’est un manque de respect … Ça fait aussi radio sans concept ni idée … France Bleu n’est pas un réseau c’est un ensemble de stations locales regrouper sous une marque commune.

Link to comment
Share on other sites

Guest claudece
Le 3/7/2022 à 14:48, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

Pure salade votre demonstration :

1 le reseau "france bleu" est tout sauf des radios affiliés; c'est un service public de radios locales qui font partie d'un réseau sans en être affiliés. Aucun contrat de filiation n'existe.

Arnold a encore une vision de la radio rétrograde et ancestrale digne de Skyrock qui proposait de s'affilier à des locales pour leur prendre leur frequence et les gérer à leur place. Il démontre qu'il est tout sauf une lumière.

C'est aussi l'occasion de le remercier pour l'excellent travail de déboulonnage des locales de FUN dans les années 90 avant de disparaitre des antennes. Un veritable savoir-faire digne d'une torpille !

1 le programme de complément est tout sauf une obligation; la marque "france bleu" était juste un lien de simplification.

2 votre conception de "medium local" reste à démontrer. Du coup, à Paris et en IDF, ca donne quoi si ce n'est que le medium n'existe pas.

3 vous n'avez absolument pas le monopole du divertissement : le point à Paris n'est pas atteint.

Ils attendent les résultats des gens comme Arnold qui parlent dans le vide à Paris et en Ile de France. Pour l'instant, c'est mauvais et ce n'est pas probant.

france bleu paris 1 maximum 1,50 %  dans tous les sondages !!!!

Link to comment
Share on other sites

Guest tsouin tsouin
Le 06/03/2022 à 10:25, Invité Mais bien sûr... a dit :

. Quant à la nouvelle stratégie musicale, avez-vous remarqué que les auditeurs vieillissent, qu'il faut s'adapter pour rester en vie ? Qu'on ne pourra plus passer les André Verchuren et Charles Aznavour emblématiques d'une France d'avant ? 

On dit pas de rester bloqué en 1975 pour la programmation mais mettre au moins un ou deux titres par heures des années 60 /70 ou des chanteurs français incontournables de notre patrimoine pour que tout le monde puisse apprécier les titres diffusés.... combien de personnes d auditeurs (peut etre de plus de 50 ans mais pas que !) déplorent le format musical horriblement rajeuni voire trop "anglais"  pour une radio comme France Bleutsouin

Link to comment
Share on other sites

Guest Rhône 69

Et France Bleu poursuit sa décadence.

Pour le second vendredi consécutif les auditeurs de France Bleu Pays de Savoie ont été privés de leurs infos locales à 17h et 18h ! Et cette fois-ci impossibilité de diffuser à la place les flashes nationaux de 17h et de 18h, car il n'y avait pas ce vendredi 11 mars.

A l'inverse les auditeurs de France Bleu Limousin et France Bleu Paris ont eux retrouvé des flashes locaux à 17h et 18h ce vendredi 11 mars.

 

Link to comment
Share on other sites

Guest PARLjupiter
Il y a 13 heures, Invité tsouin tsouin a dit :

Combien de personnes d auditeurs (peut etre de plus de 50 ans mais pas que !) déplorent le format musical horriblement rajeuni voire trop "anglais"  pour une radio comme France Bleutsouin

Je pourrais t'en parler pendant des heures ! Il suffirait que le staff "parisien" se déplace sur n'importe quel événement un temps soit peu populaire de "province" et il se rendrait vite compte que leur format ne peut pas marcher. 

Il est vrai aussi que le fait de ne pas avoir d'auditeurs les mets à l'abri de ce genre de "désagréments". Tellement pratique. 

Qu'Arnold vienne s'expliquer avec ces auditeurs mécontents avec son argumentaire sur le nouveau France Bleu, on va se marrer (le même argumentaire que l'on devait surement entendre dans les couloirs d'Europe 1, il y a quelques années)... mais pour le coup, c'est bien le personnel de "province" qui s'occupe du service après vente. 

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Il y a 12 heures, Invité PARLjupiter a dit :

Je pourrais t'en parler pendant des heures ! Il suffirait que le staff "parisien" se déplace sur n'importe quel événement un temps soit peu populaire de "province" et il se rendrait vite compte que leur format ne peut pas marcher.

Même maladie que FUN : un pseudo-format incomplet, non-reflechi et inefficace !

Il y a 12 heures, Invité PARLjupiter a dit :

Il est vrai aussi que le fait de ne pas avoir d'auditeurs les mets à l'abri de ce genre de "désagréments". Tellement pratique.

C'est vrai que c'est pas des lumieres à Paris; aussi bêtes que Latour qui avait décrété qu'Aznavour n’était plus un artiste nostalgie. Par contre, on te bastonne toujours les Beattles !

Quelques années auparavant, Nostalgie avait enregistré une perf de 6  AC à Paris et en IDF avec Nana Mouskouri l'enfant au tambour, Enrico Macias et Mireille Matthieu.

Il y a 12 heures, Invité PARLjupiter a dit :

Qu'Arnold vienne s'expliquer avec ces auditeurs mécontents avec son argumentaire sur le nouveau France Bleu, on va se marrer (le même argumentaire que l'on devait surement entendre dans les couloirs d'Europe 1, il y a quelques années)... mais pour le coup, c'est bien le personnel de "province" qui s'occupe du service après vente. 

Peu probable qu'il vienne : ce qui l'interesse, c'est de travailler sur un réseau à son image.

Comme à Paris, il n'y a pas d'alternatives entre RFM et Nostalgie, on utilise le service public pour inventer ce qui manque : surréaliste !

Il y a de la place à Europe 1 : Monsieur peut tenter d'appliquer ses idées ....

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Le 11/03/2022 à 07:34, Invité tsouin tsouin a dit :

On dit pas de rester bloqué en 1975 pour la programmation mais mettre au moins un ou deux titres par heures des années 60 /70 ou des chanteurs français incontournables de notre patrimoine pour que tout le monde puisse apprécier les titres diffusés.... combien de personnes d auditeurs (peut etre de plus de 50 ans mais pas que !) déplorent le format musical horriblement rajeuni voire trop "anglais"  pour une radio comme France Bleutsouin

L'emission "collector" est une honte : pas un seul chanteur francais !

France Bleu se prend-elle pour la BBC ?!?

Même pas une seule identification sur le programma national .....

Link to comment
Share on other sites

Guest David69-1985

Bonjour. 
FRANCE BLEU, est un véritable gâchis, le programme local avant était du lundi au dimanche de 5h00 à 12h30  et de 14h00 à 20h, et bien sûr les radios locales pouvaient toujours bouleversées les antennes.
C'est fini, il faut a tout prix mettre le programme national devant, une programmation musicale complètement mauvaise, digne des radios commerciales locales des Indes radios, rendez-nous le vrai France Bleu, Proche de l'auditeur, avec du vrai local, du lundi au dimanche. Svp de vrai programmes. Merci 

Link to comment
Share on other sites

Guest tsouin tsouin
Il y a 22 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

L'emission "collector" est une honte : pas un seul chanteur francais !

Une honte non je ne suis pas d accord c est  une bonne idée moi je trouve, ça ressemble un peu aux Nocturnes de George Lang mais hélas tous les auditeurs ne peuvent pas rester tard la nuit pour 'l'ecouter mais ça ne doit pas servir d excuse pour empêcher de programmer le reste de la journée des titres multi générationnels anciens ou bien français qui faisait parti du patrimoine et du format  qu avait France bleu jusqu'à son rajeunissement musical ... Et aussi que penser de la promo avec les auditeurs à H30 "wesh france bleu .."....vous avez perdu la tête.  ? Allez postuler à Skyrock ceux qui ont créé ce truc!

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
il y a une heure, Invité tsouin tsouin a dit :

Une honte non je ne suis pas d accord c est  une bonne idée moi je trouve, ça ressemble un peu aux Nocturnes de George Lang.

J'adore le "ca ressemble" : funeste photocopie du privé.

Et le plus incroyable, c'est qu'on en est arrivé à disserter sur des flux automatiques non-parlés.

 

il y a une heure, Invité tsouin tsouin a dit :

mais ça ne doit pas servir d excuse pour empêcher de programmer le reste de la journée des titres multi générationnels anciens ou bien français qui faisait parti du patrimoine et du format  qu avait France bleu jusqu'à son rajeunissement musical ...

Effectivement mais il n'etait pas absurde de réadapter cette emission du soir.

A croire que c'est le billboard qui fait vibrer les auditeurs ?!?

Certains titres francais meriteraient d'être diffusés au lieu d'aller singer RTL.

En fait, ce pretendu service public ne sait plus qui il est; on a d'un coté Inter qui est la premiere radio de France avec une playliste quasi-exclusive.

De facon incroyable pour France Bleu, quand l s'agit de piocher des idées de prog, on préfère piocher sur RTL quand on ne va pas sur nostalgie.

A croire qu'il n'y a aucune synergie entre Inter, F BLEU et FIP .....

Link to comment
Share on other sites

Bonjour 

France Bleu propose des programme en national de 12H à 16H et de 19H à 6H 

et le week end je vous en parle même pas de 12H30 à 7H sauf sur certaine locale de le week end de 16H A 19H 

mon avis :

je n'écoute même plus France bleu,  car il y a de moins en moins programme en local dans les régions ,

il y a trop de programme en national depuis paris 

Link to comment
Share on other sites

Guest La province

Tiens puisque l’on parle de France bleu, ou est le respect de la direction parisienne lors des pannes intermittentes de son il y a quelques temps (3 ans environ)… tous ça pour une histoire d’économie de bout de ficelle … et de gestion parisienne … aujourd’hui le signal principal sur les sites primaires n’est plus le Fh depuis le studio locale de France bleu mais le satellite … Bizarre pour une radio prétendument locale ? Pourquoi se priver de l’ancien système et de sa qualité sonore bien meilleur ?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Guest CRICRI DE CHACHA
Le 13/03/2022 à 23:34, Invité La province a dit :

le signal principal sur les sites primaires n’est plus le Fh depuis le studio locale de France bleu mais le satellite … Bizarre pour une radio prétendument locale ? Pourquoi se priver de l’ancien système et de sa qualité sonore bien meilleur ?

Le rêve est devenu réalité et celà démontre par la force que la radio nationale existe et contrôle tout de A à Z.

Une radio nationale qui n'a plus aucune raison d'être depuis l'extinction de radio Bleue mais qui a quintuplé son budget tout en éteignant la bande AM : sympa les économies ....

En fait, c'est une structure schizophrénique qui se nourrit du cadavre de radio Bleue sans avoir toutefois sa force de frappe et son audience.

N'en deplaise à ces gens, tant que France BLEU ne demontrera pas qu'elle peut jouer dans la cour d'Europe1 ou de RTL à Paris et en IDF, la radio nationale est dors et déjà condamnée : elle n'a aucune raison d'être et ne peut être  un relai.

C'est elle qui se fait relayer tout en se prenant pour une tête de pont qu'elle n'est pas .....

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...