Jump to content

Lente érosion de l audience radio


Guest Curieux1
 Share

Recommended Posts

Guest Curieux1

Les derniers chiffres d audience publiés par Médiamétrie indiquent que la couverture radio est passée de 79.5 % de la population en audience cumulée en septembre octobre 2017 à 78.6 % en septembre octobre 2018 ! la suite sera à suivre de près.

Pourquoi cette LENTE érosion ? je vois des pistes : le trop trop de pubs sur les radios privées et (service public).

Les radios musicales (privées) qui ne sont plus à la hauteur depuis longtemps, les auditeurs écoutent la musique sur d autres supports.

le trop de blabla sur des musicales le soir ? le peu d audience comparé "aux années 80" !!!

Des animateurs fatigués, usés ?

Concernant l info : L info spectacle ou trop orientée ou proche du pouvoir !

Un point positif : France Culture  ...qui se démarque.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Invité Curieux1 a dit :

Les derniers chiffres d audience publiés par Médiamétrie indiquent que la couverture radio est passée de 79.5 % de la population en audience cumulée en septembre octobre 2017 à 78.6 % en septembre octobre 2018 ! la suite sera à suivre de près.

Pourquoi cette LENTE érosion ? je vois des pistes : le trop trop de pubs sur les radios privées et (service public).

Les radios musicales (privées) qui ne sont plus à la hauteur depuis longtemps, les auditeurs écoutent la musique sur d autres supports.

le trop de blabla sur des musicales le soir ? le peu d audience comparé "aux années 80" !!!

Des animateurs fatigués, usés ?

Concernant l info : L info spectacle ou trop orientée ou proche du pouvoir !

Un point positif : France Culture  ...qui se démarque.

 

 

Bonjour, bonne analyse !

Les radios B commerciales jouent en general 40 top usés 10 fois par jour, usent du voice track souvent,

peu de contenu local interessant ...

Quelques unes se demarquent en France : 100 % et Totem notamment dans le sud ouest.

Les auditeurs d'auj et de demain ont besoin de presence HUMAINE en direct, de radio "services", le succes des F Bleu depuis 20 ans est un bel exemple !

Quant vous savez par exemple que dans l'est une radio musicale B  du gie emets avec plus de 20 frequences couvre 1m500 000 habitants

et realise 55 000 auditeurs par jour, il y a quelques années elle etait a 90 000 / jour ...

en meme temps son " équipe " se resume à 2 jeunes animateurs, des tranches en VT de maxilair (matinale et drive)

des infos enregistrées dans le 78 chez goodnews avec la mauvaise prononciation qui va avec ...

0 journaliste sur place a la radio ... et 4 pc qui gerent plusieurs departs de zone pour les pubs ...

Voila un bel exemple de radio B en chute mais on sait pourquoi !

L'erosion va se poursuivre, deezer / spotify et d'autres sont la ...

Pourquoi s'ennuyer a ecouter radio PUB nationale du GIE sans rien de local a coté ??

pas d'info radar, pas de plan pour les sorties, idem pour le jeux, 0 partenariats en exterieur, pas de visibilite numerique,

aucune web radio thematique musicale en ligne sur leur site ... un facebook pauvre !

au meme titres que les correspondants de presse, les auditeurs doivent devenir des acteurs de leurs zone

pour une radio (temperatures locales en direct, concerts, expo, rencontres sportives)

il n'y a que comme cela que les auditeurs reprendront gout a ecouter la radio d'ici de chez eux ...

bien entendu il faut investir dans les humains et moins dans les pc ...

Quant vous savez qu'a coté une C avec 1 seule frequence fait 14 % d'audience et que la B en question fait ... 4,9 % sur la meme zone ...

la c a un journaliste local + 1 animateur, la B avec 20 frequences 0 journaliste sur place et 2 animateurs junior ... cqfd ?

un site interne a l'abandon avec la grille 2017 / juin 2018 encore en ligne en novembre 2018.

Ces radios comme celles ci il y en a en France ...

Le contenu TALK regional comme F Bleu en + pechu, comme RMC (en adaptant aux attentes regionales) avec son succes grandissant depuis 20 ans

c'est la seule solution avec une programmation moins lisse, avec des surprises que des hits biensur

mais pas la meme soupe top 40 et quelques golds.

L'auditeur doit etre au centre de la radio, pas juste un ecoutant de pub !

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Invité expert a dit :

Bonjour, bonne analyse !

Les radios B commerciales jouent en general 40 top usés 10 fois par jour, usent du voice track souvent,

peu de contenu local interessant ...

Quelques unes se demarquent en France : 100 % et Totem notamment dans le sud ouest.

Les auditeurs d'auj et de demain ont besoin de presence HUMAINE en direct, de radio "services", le succes des F Bleu depuis 20 ans est un bel exemple !

Quant vous savez par exemple que dans l'est une radio musicale B  du gie emets avec plus de 20 frequences couvre 1m500 000 habitants

et realise 55 000 auditeurs par jour, il y a quelques années elle etait a 90 000 / jour ...

en meme temps son " équipe " se resume à 2 jeunes animateurs, des tranches en VT de maxilair (matinale et drive)

des infos enregistrées dans le 78 chez goodnews avec la mauvaise prononciation qui va avec ...

0 journaliste sur place a la radio ... et 4 pc qui gerent plusieurs departs de zone pour les pubs ...

Voila un bel exemple de radio B en chute mais on sait pourquoi !

 

Vous avez un litige avec Radio Star et ses dirigeants ou quoi ? Vous flinguez cette radio à chacune de vos interventions (même si sur le fond je partage votre diagnostic, Radio Star ne vaut rien).

Et pour France Bleu regardez les sondages de ce matin, au niveau national ce n'est pas fameux non plus.

Link to comment
Share on other sites

Guest TATA CHRISTIANE
Il y a 5 heures, Invité Curieux1 a dit :

Pourquoi cette LENTE érosion ? je vois des pistes : le trop trop de pubs sur les radios privées et (service public).

Le trop de pub est loin d'être un phenomene nouveau ....

La problematique vient du fait que les radios sont devenues moutonnieres et trop peu de titres exclusifs sont mis à disposition du public.

Comme il y a trop peu de titres exclusifs, les radios ont du mal à trouver un public et leur public les deserte ....

C'est un cercle vicieux ....

Remettez-nous Daniel Guichard !

Link to comment
Share on other sites

Guest Julien 74
il y a 50 minutes, balvenie a dit :

Maintenant 0.9% d'écart on est dans la marge d'erreur des sondages.

Y a pas à dithyramber 

Les radios du GIE qui prenne des risques on les comptes à peine sur les doights d'une main. 

Elles sont trop peur et les labels foutent une pression sur le Gie avec des classements que les radios doivent suivre au plus pres.

FG/Nova/Tsf Jazz/

(C Radio) pas du Gie

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, aie aie aie a dit :

Que des chansons actuelles sur NRJ et FUN donc de la merd* PURE !!!!! Ca s'est trop dégradée avec du rap et du RNB

Ca n'avantage que Skyrock même si le public est limité pour ce genre de musique !

La faute a qui ? a trop de pub !? certainement , mais qui est-ce qui inonde le monde de la musique en France ? la mode (pop-urbaine) que les 13/25 ans écoutent en majorité ...rien n'a voir mais que croyez vous que les discothèques jouent en ce moment ? seul Nostalgie joue la contre programmation avec les (années80) Nrj joue de moins en moins de hits et se place sur les talks ... Skyrock je vous laisse deviner , RTL2 du pop-rock copiée par Virgin depuis 2013 ... RFM un fourre tout que certains encensent ; Cherie a part enlever le fm , RTL glisse lentement puis FUN subjuguer par Mr Baldelli . 

A force d'enfoncer des portes ouvertes et vouloir attraper des mouches avec du vinaigre , cela donne des post-ruptures ; comme le dit "Sébastien C , certains baisseront puis d'autres remontront" ou pas . Les plus forts seront sur le circuit , les plus faibles sur le bas-coté et ne compter pas de retour en arrière des jeunes en radio/tv , ces derniers ont trouver leurs bannières ailleurs ! Un mur est tombé . 

Link to comment
Share on other sites

Guest TATA CHRISTIANE
Le 15/11/2018 à 13:22, Invité Curieux1 a dit :

Pourquoi cette LENTE érosion ? je vois des pistes : le trop trop de pubs sur les radios privées et (service public).

Une autre explication : la mediocrité des acteurs !

Jamais le niveau n'a été aussi bas, peu creatif : nos radios sont rongés par l'improductivité !

Link to comment
Share on other sites

Guest TATA CHRISTIANE
Il y a 5 heures, Invité Nyx a dit :

A force d'enfoncer des portes ouvertes et vouloir attraper des mouches avec du vinaigre , cela donne des post-ruptures ; comme le dit "Sébastien C , certains baisseront puis d'autres remontront" ou pas . Les plus forts seront sur le circuit , les plus faibles sur le bas-coté et ne compter pas de retour en arrière des jeunes en radio/tv , ces derniers ont trouver leurs bannières ailleurs ! Un mur est tombé . 

Si on veut; mais j'ai surtout la conviction qu'avec le temps, les savoirs-faire se sont évaporés !

 

Link to comment
Share on other sites

Au delà de tout ça les tranches musicales des réseaux « jeunes » se cassent la gueule  

très inquiétant pour eux 

la seule audience qui reste est sur les tranches « talk » 

la musicale jeune est morte 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...