Jump to content

Tarif info en Voice Track


Guest Infoman 69
 Share

Recommended Posts

Guest Infoman 69

Bonjour,

Journaliste radio avec 10 ans d'experiences notamment sur des reseaux musicaux ou thematiques, j'ai postulé

dernièrement auprès de plusieurs radios B du Gie pour realiser à distance des flash infos prets à diffuser.

L'une d'elle me propose un peu plus de 10 € brut par flash (7,80 € net après urssaf), sachant que cela represente 1h de travail par flash

(recherche d'infos, ecriture, enregistrement, mixage, envoi sur FTP), mais surtout il s'agit d'une matinale,

donc obligation de se lever à 4h45 pour le 1er flash à 6h ...

Une agence de presse serieuse m'a indiqué qu'en independant, pour que cela soit rentable,

je devrai facturer 30 € / flash car impossibilité de le mutualiser et le vendre à plusieurs clients,

puisque ce sont des flash locaux.

Sachant qu'un journaliste salarié à le 13eme mois, les conges payés et n'utilise pas son matos perso ...

Avez vous des tarifs à m'indiquer ? en tout cas à 10 € hors de question d'etre esclave d'une B

ultra rentable qui paye au lance pierre ... nicomouk !

A ce tarif la je retourne chez france bleu en CDD avec les frais de missions et avantages,

j'aurai dans les 2500 € nets / mois ... halte à la précarisation de notre métier par des entreprises peu scrupuleuses  pour 10 € le flash

j'aurai du demander si la vaseline etait offerte ou pas !

ou je realise des voix pub (mon ancienne activité) pour 10 € et 2 prises j'en ai pour 6 minutes soit 100 € Brut de l'heure ...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Guest Skyfan
Le 14/04/2022 à 11:42, Invité Infoman 69 a dit :

Bonjour,

Journaliste radio avec 10 ans d'experiences notamment sur des reseaux musicaux ou thematiques, j'ai postulé

dernièrement auprès de plusieurs radios B du Gie pour realiser à distance des flash infos prets à diffuser.

L'une d'elle me propose un peu plus de 10 € brut par flash (7,80 € net après urssaf), sachant que cela represente 1h de travail par flash

(recherche d'infos, ecriture, enregistrement, mixage, envoi sur FTP), mais surtout il s'agit d'une matinale,

donc obligation de se lever à 4h45 pour le 1er flash à 6h ...

Une agence de presse serieuse m'a indiqué qu'en independant, pour que cela soit rentable,

je devrai facturer 30 € / flash car impossibilité de le mutualiser et le vendre à plusieurs clients,

puisque ce sont des flash locaux.

Sachant qu'un journaliste salarié à le 13eme mois, les conges payés et n'utilise pas son matos perso ...

Avez vous des tarifs à m'indiquer ? en tout cas à 10 € hors de question d'etre esclave d'une B

ultra rentable qui paye au lance pierre ... nicomouk !

A ce tarif la je retourne chez france bleu en CDD avec les frais de missions et avantages,

j'aurai dans les 2500 € nets / mois ... halte à la précarisation de notre métier par des entreprises peu scrupuleuses  pour 10 € le flash

j'aurai du demander si la vaseline etait offerte ou pas !

ou je realise des voix pub (mon ancienne activité) pour 10 € et 2 prises j'en ai pour 6 minutes soit 100 € Brut de l'heure ...

La voix off pour des pubs ne rapportent plus aujourd’hui ? Avec le nombre de vidéos publicitaires et les différents canaux de distribution je pensais que la demande avait explosé 

Link to comment
Share on other sites

Hello

Je pensais qu'hormis les agences de presse qui fournissent du contenu (flash, chroniques ... ) le statut d'auto-entrepreneur pour un journaliste était interdit non seulement par les syndicats de journalistes mais aussi par la loi .... et notamment que le métier de journaliste n'était pas répertorié dans les métiers possible à exercer en qualité d'auto-entrepreneur ... 

Link to comment
Share on other sites

Guest Antoine Marienne
Le 26/04/2022 à 08:50, Oldschoolspeaker a dit :

Hello

Je pensais qu'hormis les agences de presse qui fournissent du contenu (flash, chroniques ... ) le statut d'auto-entrepreneur pour un journaliste était interdit non seulement par les syndicats de journalistes mais aussi par la loi .... et notamment que le métier de journaliste n'était pas répertorié dans les métiers possible à exercer en qualité d'auto-entrepreneur ... 

Nombreuses sont les radios qui prennent au format auto entrepreneur, cela coute moins cher et moins de législation à respecter.

Meme des nouvelles "agences" d'infos Smart Radio semble le faire sinon ca couterait trop cher. Bienvenue dans l'uberisation de la radio et des VT.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Invité Antoine Marienne a dit :

Nombreuses sont les radios qui prennent au format auto entrepreneur, cela coute moins cher et moins de législation à respecter.

Meme des nouvelles "agences" d'infos Smart Radio semble le faire sinon ca couterait trop cher. Bienvenue dans l'uberisation de la radio et des VT.

 

Ok donc cela sous entend que celles et ceux qui proposent des flashs, de l'info etc... en qualité d'auto entrepreneur ne déclarent pas nommément leur activité comme étant une activité journalistique ou comme étant journaliste simplement... à l'Urssaf ou dés leur déclaration d'activité... 

Link to comment
Share on other sites

Guest Pass Pass
Il y a 1 heure, Oldschoolspeaker a dit :

Ok donc cela sous entend que celles et ceux qui proposent des flashs, de l'info etc... en qualité d'auto entrepreneur ne déclarent pas nommément leur activité comme étant une activité journalistique ou comme étant journaliste simplement... à l'Urssaf ou dés leur déclaration d'activité... 

Rien ne les oblige à être "journalistes". Ils peuvent très bien vendre une prestation de simple "présentateur", ou de "voix off". Ce qui est d'ailleurs le cas, dans la réalité.

Présenter des flashs d'info de 2 min sur des radios musicales, en reprenant l'actu natio sur l'AFP ou sur d'autres médias, et y ajouter un court résumé d'une ou deux infos locales reprises dans la PQR ou fournies par la radio.... on ne peut pas réellement parler de "journalisme", soyons honnêtes.

Link to comment
Share on other sites

Guest CRICRI DE CHACHA
Il y a 9 heures, Oldschoolspeaker a dit :

Ok donc cela sous entend que celles et ceux qui proposent des flashs, de l'info etc... en qualité d'auto entrepreneur ne déclarent pas nommément leur activité comme étant une activité journalistique ou comme étant journaliste simplement... à l'Urssaf ou dés leur déclaration d'activité... 

Au terme de la loi, ca ne peut pas être une activité journalistique qui enonce que pour l'exercer, il faut le faire à temps plein et que cette activité soit principale.

Honnetement, la radio a plus à gagner à faire lire les breves par la femme de ménage; avec un peu de chances, celà piquera la curiosité des auditeurs.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...