Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Oldschoolspeaker

Membres
  • Compteur de contenus

    36
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

7 Neutre

À propos de Oldschoolspeaker

  • Rang
    Advanced Member

Profile Information

  • Votre Radio / Webradio
    noradio.com
  1. prix d'un spot publicitaire

    Hello ! Même constat pour moi qui évolue dans la radio depuis plus de 30 ans... Avant chaque radio avait une marque identifiable ou plutôt une identité sonore identifiable à travers leur jingles.... Pour exemple la plupart des radios B aujourd'hui on les mêmes tendances de jingles chantés et les virgulés décro pub idem (dans le Sud cet été j'ai écouté Kiss fm et lors de certaines virgules et jingles avant pub le "sonal" était identique à deux radios B de la région Rhône-Alpes ... Maintenant est-ce une forme de politique imposé par les indépendants pour l'ensemble des B..... C'est un peu comme les mornings avec une animatrice et un animateur qui font des vannes (qui ne font rire qu'eux la plupart du temps) concept que l'on retrouve chez la plupart des B ... Bonjour la créativité ...
  2. L'absortion ou la reprise d'une A par une autre A ?

    Salut ! Est-il possible (au delà du simple échange de programmes ou de la diffusion du programme d'une A sur une autre A entre 6h et 20h par ex.) qu'une radio de catégorie A puisse acquérir ou récupérer une A qui serait en difficulté ? Si oui un même bureau peut-il gérer deux radios A ou bien faut il un bureau spécifique pour la A qui est reprise par exemple est-ce qu'un Président d'une A peut également être Président d'une autre A voire de plusieurs autres ? Quelles sont les limites en matière de législation ? Merci pour vos retours !
  3. Ridicule : les speaks filmés des animateurs de flux!

    Hello ! Pour ma part, vieille école peut-être, j'ai toujours trouvé que filmer les studios de radios et par là même les émissions (hormis les émissions politiques, culture etc.. sur les généralistes afin de voir les intervenants ... invités..) était totalement anti esprit radio... En effet une partie de "l'essence" de la radio c'est bien, pour l'auditeur (trice), de se laisser à deviner qui se cache derrière la voix qu'il écoute chaque jour ... de se demander à quoi ressemble son animateur (trice) favori (te) etc.. Surtout en premier lieu l'esprit radio c'est tout d'abord de se faire accompagner, à n'importe quel moment de la journée ou de la nuit, par une voix et non devoir se connecter systématiquement sur les cams des radios .. L' effet pervers c'est la mise en scène la bonne humeur forcée etc.. que l'on voudrait nous faire croire habituelle et naturelle qui régne dans les studios car filmés sur 24 sur 24... A l'époque des Super Nana et autre Malher l''ambiance était bien plus véridique et on pouvait rire dans la voiture, chez soi... rien qu'en écoutant l'équipe pas besoin d' être filmé pour livrer la bonne humeur et l'ambiance joviale qui régnait auprés de l'auditoire.....
  4. Les programmateurs sont ils fautifs?

    Hello ! En un peu plus de 30 ans de radios j'ai pu constater également le recul de la prise de risque en matière de programmation musicale ou plutôt le manque de renouveau, de diversité ou encore d'élargissement de programmation de titres pour les artistes les plus connus notamment ... Pour moi il y a 5 raisons principales (cela reste mon avis et mon ressenti) : 1/ Manque de culture musicale pour certains jeunes programmateurs / Ou manque d'intérêt pour développer leur PROPRE culture musicale 2/ Service marketing beaucoup plus présent sur les prises de décisions en matière de programmation que ce soit directement ou indirectement 3/ Quotas de chansons françaises qui limite les thématiques possibles - Aujourd'hui les trois thématiques en matière de chansons françaises sont les suivantes : Rap/hip hop - Electro - Variétés et Pop-Rock je parle de productions interprétées et non de titres "dub" ou productions electro, pop-rock.. françaises avec des paroles anglo-saxonnes ... 4/ Impossibilité pour les programmateurs d'avoir une totale autonomie dans la programmation sans hiérarchie pesante et omni-présente (ce qui a été dit plus haut) 5/ Enfin principalement seulement 4 grandes offres de radios émergent chez les musicales : TOP 40 (en national ou en locale) On retrouve les mêmes hits du moment chaque jour en programmation à forte rotation POP-ROCK (jeune-adultes) RTL2, OUï FM ... ADULT CONTEMPORARY (jeune-adultes - golds/variétés) RFM - NOSTALGIE - CHERIE FM URBAIN (Jeunes) SKYROCK, LE MOUV, FG, FUN.. Chacune de ces thématiques (hormis l'Urbain puisque la France est le 2e marché du Hip-Hop/Rap dans le monde) ne propose que peu de renouveau toujours les mêmes hits pour chaque artiste (3 titres pour Depeche Mode, Phil Collins, Imagination, JJ Goldman etc... ) alors que le simple fait de programmer d'autres titres, d'artistes connus et reconnus, permettrait simplement de donner une nouvelle sensation à l'auditoire avec une forme de "fraicheur"... Bouger les lignes, mêmes en filigrane, sur des radios nationales est difficile car les "boss" ne veulent pas prendre de risque et il vaut mieux stagner en milieu de tableau que de risquer de tomber dans les nimbes des classements Médiamétrie et autres classements... C'est pourquoi on s'aperçoit que des radios prennent qq fois 1 point sur une vague puis les perde la fois d'aprés etc... Il n' y a pas de révolution en matière de sondages à qq exceptions prés car l'offre n'est pas renouvelée et l'auditeur (trice) devient versatile à un moment... L'auditeur (trice) souhaite changer ces habitudes d'écoute et ne peux accorder son écoute sur la durée auprés d'une radio qui propose quasiment toujours la même chose.... d'où encore une fois le mouvement en yoyo de certaines radios. Enfin les thématiques citées plus haut résument à elles seules le manque de renouveau car ces radios ne peuvent "taper" dans des registres musicaux (même trés riches) qui ne correspondent pas à leur thématique cela créé un enfermement... . Durant les années 80 et 90 j'ai bossé pour des radios commerciales locales on avait une richesse de thématiques : newwave, funk, dance 80's, electro, français variétés, pop-rock etc.. Ne pas oublier aussi que depuis une vingtaine d'années avec l'arrivée du GIE, notamment les radios locales top 40, ces dernières ont eu pour consigne, officieuse, de faire un copié collé de ce que faisait NRJ du coup cela a stop complétement l'aspect diversité dans la programmation... "Ordre" était donné de réduire dans la programmation le nombre de titres diffusés en augmentant la rotation des hits du moment uniquement ....
  5. L'année 1984 : completement méconnue !

    Signaler ce message Posté(e) il y a 10 heures Faudra que tu nous cites le nom des ces A qui programment encore ces titres !!! Dans ma ville ça fait des décennies que je n'entends plus les titres cités plus haut et dans dans mes nombreux déplacements en voiture je ne perçois pas la moindre bride d'un de ces tubes des années 80 !!!! ...... J'ai bien précisé dans des émissions 80's et certains en rotation en journée... Pour les radios qui diffusent ces titres j'en ai entendu dans les Bouches du Rhône... il y a 8 mois à peu prés lors d'un déplacement (nom de la radio ? désolé plus en tête) ainsi qu'en région Auvergne Rhône-Alpes (qui aprés l'Ile de France) est un des régions où la concentration des radios A est la plus importante de France... Fait un tour sur Radio King ou Radionomy tu écouteras certaines radios A (et non les radios qui diffusent sur ces plateformes) et tu te rendras compte, sans faire le tour de France en déplacement, qu'il y a des radios A locales qui diffusent à certaines heures ces titres...
  6. L'année 1984 : completement méconnue !

    Salut ! Attention Hypnotic Tango est sorti en 83 et non 84 et les plus grands de Time Bandits sont sortis entre 81 et 83 .... Ceci étant généraliser en disant que ces titres ne sont jamais programmés en radio je connais des radios locales (A) qui programment dans leur playlist journalière ces titres avec des émissions 80's tout en version maxi avec des groupes comme : Masha Raven "catch me" ... Deborah Kinley "Surprise"... Miko Mission (ces 3 ou 4 hits)... Company B ... Anne Claire "All i want"..... et bp d'autre titres italo disco ... Voici l'un de ceux qui restent pour moi l'un des titres mi newwave mi dance du début des années 80 ... One Two Three "Runaway"...
  7. Nrj Saint Tropez

    Salut ! Entièrement d'accord... Je trouve aussi que cela donne un peu d'originalité et surtout que cela nous renvoie deux à trois décennies en arrière avec une forme "d'esprit radio pas trop pro" et surtout un ressenti de "je fais comme je veux avec la radio que je dirige et ne rentre pas dans le formatage imposée" même si en haut lieu à Paris cela ne doit pas plaire à bp de de monde...
  8. Médialocales Grenoble... ça chute pour beaucoup de radios ...

    Salut ! Malgré votre argument qui est plausible.. Quand je regarde ces résultats je reconnais comme Anthony69 que les radios adultes tirent leur épingle du jeu en comparaison des radios top 40 urbaines... et que les micro coupures d'Nrj ne peuvent être à elles seules la cause d'une perte de - 5.1 points .. Grenoble se retrouve saturée de radios B et surtout de radios ayant une programmation quasi similaire ... Une vraie radio locale jeune-adulte sur Grenoble pourrait faire LA vraie différence je pense avec une programmation axée 80 90 2000 et des chroniques 100 % Grenoble + infos locales ....
  9. Ma passion se meurt

    Salut ! Je rejoins un peu vos propos ! J'ai également connus et vécu de l'intérieur les "belles" années radiophoniques (j'ai débuté en 85 mais je suis tombé dans le chaudron en 81 !) .. Je ne sais pas également si je suis un vieux (50 piges mais avec un état d'esprit toujours aussi jeune.. l'univers de la radio y est pour beaucoup je pense !) mais je reconnais que certaines pratiques et l'évolution de la radio tant sur l'état d'esprit que sur le métier en lui même ne me font plus autant rêver qu'avant... Je me souviens que l'on se battait chez les disquaires pour avoir les denriers imports ou/et nouveautés à diffuser en premier dans nos émissions, on inviter certains samedi soirs les autres animateurs pour faire des émissions "clubs" en direct de 19h à 6 h du matin avec libre antenne etc.. (comme quoi les émissions talks d'aujourd'hui ne sont pas novatrices), l'animateur était le producteur de son émission il assurait sa technique, le standard, la programmation des pubs des jingles et l'animation... Il pouvait intégrer des titres de sa sélection personnelle (enfin sur les radios associatives car les commerciales imposaient trés tôt la programmation !).. Je passerais sur les singles 45 tours calés en 33 tours et qui pleuraient à l'antenne ou l'inverse des 33 tours en 45 tours ... On "branchait" les auditrices au standard jusqu'à leur donner des rdv ... Enfin je me souviens de ma première radio associative qui avait pour luxe d'avoir une présence antenne en direct de 6h du matin à minuit uniquement avec des passionnés bénévoles qui passaient la majeure partie de leur temps libre à la radio .... Des tonnes d'autres anecdotes pourraient être écrites ici ... Mais je reconnais qu'aujourd'hui avec la force du web on peut écouter les sons que l'on veut quand on veut avec des centaines de radios thématiques du monde entier donc oui l'évolution a aussi du bon ...
  10. Audience medialocales Annecy, Sallanches, Chamonix

    Hello ! Il est normal que la plupart des radios du groupe Espace fonctionnent avec des bouts de ficelle puisque le PDG du groupe C. Mahé a eu une boulimie d'acquisitions depuis le début des années 2000... Au départ les équipes restaient en place dans les radios acquises (Alpes 1, Plus, Ods, Espace etc..) Puis le voice track aidant une grande partie a été centralisé sur Lyon du coup cela se ressent tout de suite que le local n'est plus au rdv et que l'on fabrique de la radio "discount" car il faut bien amortir sur la durée toutes ces acquisitions... Résultat bp de radios du groupe on chuté ... Il y a deux écoles en radio celles du pur business et celle du véritable métier média et si le business prime trop et bien l'aspect contenu, artistique etc.. est souvent délaissé au profit d'une radio à moindre coût ... Le PDG (que j'ai eu l'occasion de rencontrer) est un passionné de l'univers de la radio mais avant tout c'est un homme d'affaires je crois que tout est dit même si certains me diront que des hommes d'affaires dans le secteur des médias ont trés bien réussi ... oui mais avec des marques connues et reconnues et des moyens multiplié par 10 ...
  11. La place des femmes sur Nostalgie

    Salut ! On pourrait en France arrêter avec les quotas de toutes sortes et privilégier une bonne fois pour toute la compétence.... Un peu ras le bol de la discrimination positive, du féminisme etc... A chaque représentant communautaire (ethnique, sociétal etc..) une représentation dans le milieu professionnel ! NON NON et NON .. à cette mentalité pseudo bien pensante j'oppose la compétence ... Si j'étais issu d'une communauté (homosexuel, féministe, ethnique etc..) je n'apprécierais qu'à moitié avoir été recruté avec pour seule motivation, du recruteur, mon appartenance à une communauté dont je suis issu, et non pour mes compétrences, histoire de respecter un quota au sein de l'entreprise ...
  12. RADIO MADE IN 80

    Salut ! Vous avez tous les deux raison (Radio Pirate et Nyx) car d'un côté la thématique années 80 est surexploitée depuis qq années que ce soit sur le net comme en fm.. Par contre si l'on parle du vivier en matière de productions et de thématiques musicales programmées là il est vrai que cela tourne en rond ... On nous abreuve des sempiternelles hits fm connus, reconnus par toutes et tous... Il existe encore bon nombre de titres qui ont soit marqués le début des radios libres soit qui restent de trés bons titres mais qui n'ont pas été programmés auprés du grand public... Juste pour info pour ma part j'ai un disque dur de 30 Go de sons 80's rien qu'en matière de sons funk, groove rare groove il y a un vivier énorme ... Les thématiques à l'époque étaient trés riches et variés (funk, hip-hop, electro 80's, dance 80's, italo-disco, newwave, cold wave, pop-rock, rock fm, rock, punk (début 80), etc..autant de thématiques qui regorgent d'autant de titres... Aprés s'il on s'arrête à Kool and the gang, M.Jackson et autres Julie Pietri oui là on a largement fait le tour...
  13. La Radio italienne de Lyon (et du Rhône) va-t-elle disparaître ?

    Salut ! En effet la Radio Italienne de Grenoble (1ere radio à l'origine de ce mini réseau) existe depuis plus de 30 ans. Je pense qu'il pourrait s'agir, je parle bien au conditionnel, d'un problème financier .. En effet depuis deux trois ans les conditions d'obtention des subventions de fonctionnement du FSER, par zone géographique couverte, sont devenues plus strictes. En effet il faut qu'il y ait une adresse par zone mais surtout un studio et au moins un animateur sur chaque zone. Le FSER a compris depuis qq temps que bp de radios A ont plusieurs fréquences mais n'ont pas autant de studios que de fréquences hors comment élaborer un programme de proximité etc.. sans présence sur le terrain ou du moins sur la zone couverte... Donc je pense que la radio italienne n'avait pas soit les moyens pour mettre en place des studios dans chaque ville soit ont eu des subventions supprimées suite à l'absence de leur studio de Lyon ou alors c'est une question d'audience....
  14. Hello ! Un p'tit clin d'oeil rapide ce jour sur le site SFX RADIO (pourvoyeur de fx et autres voix et bruitages pour les radios) hors il y a encore une promo pour Noël qui perdure ! Des infos dont les dernières datent de 2016 ... Aucun renouvellement parmi les medleys ... Qu'en est il exactement ? Le site paraît limite à l'abandon ...
  15. Bonjour, Suite au changement de matériels et un prochain déménagement nous nous séparons de notre mobilier broadcast. Celui-ci est composé d'un meuble : plateau + meuble rack 19'' (couleur gris clair et antracite) + d'un table d'animation avec trois dispatchs casques déjà intégrés. Le mobilier acquis fin 2017 est TOTALEMENT NEUF et peut accueillir tout types de console de mixage (une ouverture sur le plateau de 30 sur 60 cm pour câble est déjà présente) Le montage et démontage est trés facile. Idéal pour une radio A ou petite radio B ou web radio Prix de vente : 2900 euros (pris d'achat 4300 euros) Livraison par nos soins possible si proche de notre région (région rhône-alpes auvergne) De préférence à venir chercher sur place (peu encombrant pour du mobilier broadcast) Photos et dimensions sur simple demande à l'adresse suivante : phil38100@gmail.com Premier contact par cette même adresse email.
×