Jump to content

Les radios B aujourd'hui !


Guest Analyste
 Share

Recommended Posts

Guest Analyste

Les radios commerciales independantes, regroupées en GIE, touchent 6 € par auditeur et par an de pub natio (Carrefour, Renault ...), soit par exemple pour 50000 auditeurs / jour au medialocales :

300 000 € / an = 25 000 € / mois, autant dire qu'avec ce pactole les salaires animateurs, journalistes, commerciaux sont normalement deja payés !

Cote local, comme elles vivent sur leurs acquis et ce matelas doré, parfois pour certaines c'est light !

Consequences : programme vide sans interet, sans contenus.

Alors qu'ils suffiraient comme un parfum de luxe de mettre les moyens pour avoir un contenu différent des autres et cartonner ...

Contenus dit : infos locales en DIRECT par exemple, decentralisation 1 à 2 fois par semaine sur les villes couvertes (aujourd'hui cela ne coute quasimment rien, 1 tel android + 1 micro + 1 adaptateur report it et le tour est joué ..., combien le font ? ...)

Alors maintenant quant on voit le DAB + arriver, par exemple en Bourgogne et F Comté, je me demande comment Frequence Plus pourra remonter son audience

apres une perte de plus de 30000 auditeurs en 5 ans ! et c'est la meme chose sur d'autres secteurs : un top 40 en boucle, des VT low cost made In Douai ou Paris, les infos

made in 78 by Badnews agence de communication ... bref de la daube, de la daube, de la daube ... et elle n'est pas du Sud Ouest celle-la !

Quant une radio regionale aura le culot comme RMC de proposer un format un peu plus talk, plus federateur en France en terme de contenu

comme par exemple Radio Lac en Suisse (ça a de la gueule !) ? en clair du France Bleu + péchu, - bavard et + branché !

Les voix puberes des stagiaires du studec qui se prennent pour les nouveaux caids de la Fm ... on se lasse vite, c'est gaminou, sans ame, vide, sans ton ...

La radio Fm se casse la figure et ça ne fait que commencer, you tube, spotify, deezer ont deja bien seduit les nouveaux auditeurs qui delaissent les radios fm ... CQFD !

A quant des formats ENFIN adultes en radios B avec des grosses voix de mecs experimentés, bref un retour aux fondamentaux.

Quant on voit des France Bleu en Franche Comté à 20 % d'audience, des Nostalgie en local à 8 ou 9 % qu'attendez vous pour enfin proposer ces formats porteurs ?

Car si l'auditeur zappe un format top 40, pour le seduire seul un format semi talk bien foutu pourra le retenir, mais cela au vu des zones couvertes

par les B, doit passer par une embauche massive de personnel pour construire du contenu local, regional et digital elaboré !

On va rire avec les sondages Dab + dans 5 ans ... si rien n'a changé !

Regardez les derniers sondages de ces radios : Radio STAR (Marseille) et EST,  Frequence + (39) et tellement d'autres exemples ... se cassent la figure et tombent à pic !

Il n'y a qu'a ecouter par le web les radios europeennes pour se rendre compte qu'en France, on nivele par le bas, les sondages confirment !!!

Alors que les radios n'ont jamais ete si rentables, on prefere embaucher des debutants en CDD-U à 1500 € Brut, que des pro à 2500 € bruts qui eux feront remonter l'audience ...

chercher l'erreur ! du vt à donf y compris pour les infos ...

en fait aujourd'hui la FM  commerciale en B partout en France c'est du hamburger, sans gout facon mac do ...

alors que l'on trouve de tres bonnes brasseries avec produits regionaux qui cartonnent ...

Ecoutez juste les radios Suisse : Radio Lac, LFM, BNJ, RFJ, Chablais ... c'est autre chose que nos radios avec 40 pauvres hits cramés et 500 golds en rotation !

Link to comment
Share on other sites

Guest viva la radio

malheureusement ,

le constat est la! la radio c'est plus du contenu c'est du support pub, de toute maniére on a appliqué la recette tnt a la radio donc meme cause meme éffect et puis les gens en on marre de ce taper les meme morceaux depuis les années 80 et vu la super vivacité du marché du disque  what else? et puis c'est la france , comme disais coluche , quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend , on a raison de penser ce qu'on pense 

voila amusez vous bien 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Invité Analyste a dit :

Consequences : programme vide sans interet, sans contenus.

Alors qu'ils suffiraient comme un parfum de luxe de mettre les moyens pour avoir un contenu différent des autres et cartonner ...

Un programme vide et des radios qui deviennent des rentes pou rles interessés et qui ne cherchent pas à progresser; l'ennui, c'est que ces gens sont les premiers à reclamer au CSA de ne pas rajouter de B pour leur faire de l'ombre.

La question se pose : que veut-on aujourd’hui ?!?

Si l'objectif est d'amasser sans la moindre prise de risque, ce mode de gestion trouve ses limites .....

Plus de trente ans d'existence pour certaines B et toujours 2 points d'audience dans la zone : est-ce normal de toujours truster les frequences lors des appels ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Invité Analyste a dit :

300 000 € / an = 25 000 € / mois, autant dire qu'avec ce pactole les salaires animateurs, journalistes, commerciaux sont normalement deja payés !

Voyons ce que l'on peut faire avec ce "pactole" ! 

D'abord payer la SACEM et la SPRÉ. Environ 13%,  il reste donc environ 22000. Ensuite, on va compter 2000 de loyer, électricité des locaux, assurance, etc. Reste 20000. Ce qui permet de payer environ 4 salaires 2500€ net (avant prélèvement à la source) ou environ 5 salaires à 2000€ net. Et dans ce calcul on n'a pas encore payé le matériel ou la diffusion.

Soyons clair: je suis globalement d'accord sur le constat de la pauvreté des programmes de certaines B. Mais la réalité économique n'est pas aussi brillante et confortable que ce que tu décris, pour les petites B. Ces radios qui font 50000 auditeurs ou moins sont généralement coincées: trop de concurrence sur des bassins de populations trop petits. Le marché local, avec les commerces des centre-ville qui déclinent, n'est pas toujours aussi rentable que tu l'imagines (d'autant que la radio qui diffuse de la pub nationale aura du mal à vendre des spots au Leclerc ou Carrefour du coin).

Il y a 18 heures, Invité Analyste a dit :

Il n'y a qu'a ecouter par le web les radios europeennes pour se rendre compte qu'en France, on nivele par le bas, les sondages confirment !!!

Il y a 17 heures, Invité Analyste a dit :

Ecoutez juste les radios Suisse : Radio Lac, LFM, BNJ, RFJ, Chablais ... c'est autre chose que nos radios avec 40 pauvres hits cramés et 500 golds en rotation !

Ces radios ont moins de concurrence ! Ne comparez pas des situations qui ne sont pas comparables ! Si vous voulez comparer la France et la Suisse, alors regardez ce qui se faisait en radio en France dans la seconde moitié des années 80 (avant le massacre engendré par le développement massif et anarchique des réseaux nationaux) quand des radios locales qui ne couvraient qu'une ou deux villes moyennes pouvaient tourner avec des équipes de 20 à 25 personnes... Combien de pays ont 15 à 20 réseaux nationaux ? 

 

Après, effectivement, beaucoup de radios en mode "survie médiocre" feraient mieux de se remettre en cause. Mais cela suppose de le faire sans dépenser de l'argent qu'elles n'ont pas, juste en étant plus malines, en  osant un peu plus, et en concentrant les moyens sur ce qui peut faire la différence: typiquement, pour une B, la proximité, l'information locale ! L'embauche massive, pour reprendre votre expression n'est évidemment pas possible, mais l'embauche intelligente devrait être la règle, il vaut mieux (à mon humble avis) payer un bon journaliste local plutôt que deux studecboys... 

Attention, je parle des "petites" B, celles qui couvrent des petits bassins de population. Parce que à côté de celles-ci, il y a les réseaux départementaux ou régionaux qui auraient, elles, moyen de faire 10 fois mieux, comme vous l'avez dit plus haut. Parfois ces radios ont trop cherché à s'étendre, et ont de ce fait perdu une partie de leur encrage local et fait augmenter leurs coût de diffusion... Ce n'était pas toujours un bon calcul.

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Ben a dit :

D'abord payer la SACEM et la SPRÉ. Environ 13%,  il reste donc environ 22000. Ensuite, on va compter 2000 de loyer, électricité des locaux, assurance, etc. Reste 20000. Ce qui permet de payer environ 4 salaires 2500€ net (avant prélèvement à la source) ou environ 5 salaires à 2000€ net. Et dans ce calcul on n'a pas encore payé le matériel ou la diffusion.

Il existe une solution : diffuser des titres hors-sacem et payer la gema !

Quant aux salaires, c'est surtout des commerciaux; inutile de rêver dans des petites structures ...

En conclusion, on monopolise des ressources pour payer des gens qui te vendent des trucs sans un copek de moyen.

il y a 14 minutes, Ben a dit :

Après, effectivement, beaucoup de radios en mode "survie médiocre" feraient mieux de se remettre en cause. Mais cela suppose de le faire sans dépenser de l'argent qu'elles n'ont pas, juste en étant plus malines, en  osant un peu plus, et en concentrant les moyens sur ce qui peut faire la différence: typiquement, pour une B, la proximité, l'information locale ! L'embauche massive, pour reprendre votre expression n'est évidemment pas possible, mais l'embauche intelligente devrait être la règle, il vaut mieux (à mon humble avis) payer un bon journaliste local plutôt que deux studecboys...

Beaucoup de litterature pour pas grand chose; un truc qui peut faire la difference, c 'est juste de faire de la contreprog. C'est souvent comme ca qu'on reussit les meilleurs coups.

il y a 16 minutes, Ben a dit :

L'embauche massive, pour reprendre votre expression n'est évidemment pas possible, mais l'embauche intelligente devrait être la règle, il vaut mieux (à mon humble avis) payer un bon journaliste local plutôt que deux studecboys...

Autant confier l'info aux "studecsboys" : ils vont récupérer la carte de presse.

Dans l'histoire, on a quand même une penurie de :

  • techniciens et de programmateurs

Dès qu'il s'agit de gerer du direct, y'a plus personne. Les gens sont devenus inaptes au moindre mixe.

Link to comment
Share on other sites

Guest trump FM

il est triste de mettre toutes les radios B dans le même panier: des radios comme 100%, Totem et Scoop font du bon job.

Forcement  si tu es en Franche Comté, tu n'es pas bien servi avec Fréquence Plus

Link to comment
Share on other sites

Dans ma ville j'en connais une de B qui ne va pas avoir de quoi rentabiliser les pubs nationales diffusées à longueur de journées : avec 2900 auditeurs crédités lors des dernières médialocales le calcul est vite vu pour un résultat inférieur à 18000€ de revenus du GIE sur une année...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ju_onair24 a dit :

Dans ma ville j'en connais une de B qui ne va pas avoir de quoi rentabiliser les pubs nationales diffusées à longueur de journées : avec 2900 auditeurs crédités lors des dernières médialocales le calcul est vite vu pour un résultat inférieur à 18000€ de revenus du GIE sur une année...

Si la programmation musicale était moins affligeante l'audience serait peut être meilleure !

Link to comment
Share on other sites

@Ben assez d'accord avec toi !

Même avec les sommes redistribuées par le GIE les radios n'ont pas forcément les moyens d'employer 20 ou 30 personnes.

Quand il faut choisir entre employer un commercial qui vendra de la pub locale et un animateur qui fera uniquement du flux entre 13h et 16h, on regarde celui qui rapportera la plus à la structure.

Autant les speaks entre 13h et 16h peuvent être externalisés, le commercial lui doit être sur place pour faire son job.

 

Link to comment
Share on other sites

Guest moulinois

Il faudrait que les locales B se thématisent !

Il n'existe AUCUNE radio FM qui diffuse uniquement du Reggae ou du Rock Gothique (des exemples par tant d'autres...)

Là il y a des créneaux à prendre.

 

Latina, Jazz, Oui FM l'ont fait ! Pourquoi pas d'autres !!!

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Prunelle a dit :

Si la programmation musicale était moins affligeante l'audience serait peut être meilleure !

Entierement d'accord : tout le  monde à l'unisson les mêmes trucs et les sempiternels Balavoine-Cock Robin.

Même l'habillage est desolant : les mêmes jingles sur la même base musicale .....

Link to comment
Share on other sites

Guest Rognons sauce madère

une radio avec 50000 auditeurs par jour et 300000 € de gie

en toute logique doit sortir en local minimum 800000 € par an ...je dirai plutot 1 M/1M200 000 € par an en local

Ex : Frequence Plus 1,5 M d' € (CA total GIE + local) par an pour ... 40 000 auditeurs / 11 frequences

      Plein Air 1,5 M d' € par an pour 60 000 auditeurs / 6 frequences

     Radio Star (rien n'est + blaireau !)  1,5 M d' € par an pour 40 000 auditeurs ... / 23 frequences (lol !!!)

 

Et à part ça meme avec ces cas de figure ce n'est pas rentable ? Comme dit JP Baudecroux ironiquement

à part le trafic de drogue, la radio reste aussi rentable !

Ah la Franche Comté, région bien sinistrée par la voice track mania, les voix de canards qui parlent du nez, les vannes en dessous de la ceinture

de certaines vedettes des années 80 ... et les resultats en berne sauf pour Plein Air qui sort du lot.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Invité trump FM a dit :

il est triste de mettre toutes les radios B dans le même panier: des radios comme 100%, Totem et Scoop font du bon job.

Exact ! Véritable rédaction locale, présence sur le terrain, animateurs "maison" et la majorité du temps en direct.

Résultat : des scores très flatteurs et une présence dans le top 5 sur leurs zones historiques (Tarn et Aude pour 100%, Aveyron et Lozère pour Totem, Rhône et Lyon pour Scoop).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Prunelle a dit :

Si la programmation musicale était moins affligeante l'audience serait peut être meilleure !

S'il n'y avait que la programmation musicale d'affligeante... même le contenu laisse vraiment à désirer avec des flash locaux non remis à jour, toujours les mêmes actualités du matin au soir et une grille des plus plates sans compter les couacs réguliers en programmation.

À une époque (pas si lointaine d'ailleurs) et même si la musique n'était pas forcément au top les magazines et journaux avaient au moins le mérite de sauver les meubles ce qui n'est plus du tout le cas à ce jour pour eux !

Link to comment
Share on other sites

Les radios qui pourraient s'en sortir le mieux, ce sont certaines radios de catégorie A. Elles font du local, sont proches des auditeurs, ont plus de liberté que les radios trop formatées et sont un peu plus créatives...

Le problème c'est qu'elles manquent parfois de rigueur, de constance et de professionnalisme.

Mais quelques A font très bien le job sans les moyens d'une B...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, ju_onair24 a dit :

S'il n'y avait que la programmation musicale d'affligeante... même le contenu laisse vraiment à désirer avec des flash locaux non remis à jour, toujours les mêmes actualités du matin au soir et une grille des plus plates sans compter les couacs réguliers en programmation.

À une époque (pas si lointaine d'ailleurs) et même si la musique n'était pas forcément au top les magazines et journaux avaient au moins le mérite de sauver les meubles ce qui n'est plus du tout le cas à ce jour pour eux !

Le contenu ne s'est pas amélioré depuis son arrivée aux Indéradios.

Hormis la musique qui est nulle, les infos sont moins travaillées et la pub a envahi l'antenne comme jamais : entre les 2 écrans du GIE et le 2 écrans pour la publicité locale, on atteint largement les 10 minutes pour heure (avec un écran globalement toutes les 10/15 minutes !).

Mais rien de surprenant quand une seule personne doit s'occuper quasiment de tout : grille des programmes, programmation musicale, planification pub, animation du 6h/9h et du 12h/14.

Edited by Prunelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Prunelle a dit :

Hormis la musique qui est nulle, les infos sont moins travaillées et la pub a envahi l'antenne comme jamais : entre les 2 écrans du GIE et le 2 écrans pour la publicité locale, on atteint largement les 10 minutes pour heure (avec un écran globalement toutes les 10/15 minutes !).

 

Pour les pubs c'est beaucoup plus calme depuis quelques mois, beaucoup d'annonceurs locaux ayant fuit cette radio pour les raisons principalement évoquées avant. De plus, tous les anciens ont quitté la station en quelques mois, entre départs à la retraite, décès d'un des animateurs, départ de l'ancien directeur d'antenne... en définitive il n'y reste plus que des jeunes mais sans expérience concrète pour apporter une nouvelle dynamique d'antenne en toute bonne stratégie. Enfin, pour en terminer, le 6/7h est désormais assuré par une toute jeune animatrice mais semble-t-il en voice-track et c'est un emploi jeune mairie à ma connaissance, cette même personne y présente aussi ponctuellement les bulletins météo et les pages agenda : une radio Indé qui tourne donc à minima et sans la moindre ambition de développement pour en résumer brièvement la situation. 

Link to comment
Share on other sites

Guest bergerax
Il y a 2 heures, ju_onair24 a dit :

Pour les pubs c'est beaucoup plus calme depuis quelques mois, beaucoup d'annonceurs locaux ayant fuit cette radio pour les raisons principalement évoquées avant. De plus, tous les anciens ont quitté la station en quelques mois, entre départs à la retraite, décès d'un des animateurs, départ de l'ancien directeur d'antenne... en définitive il n'y reste plus que des jeunes mais sans expérience concrète pour apporter une nouvelle dynamique d'antenne en toute bonne stratégie. Enfin, pour en terminer, le 6/7h est désormais assuré par une toute jeune animatrice mais semble-t-il en voice-track et c'est un emploi jeune mairie à ma connaissance, cette même personne y présente aussi ponctuellement les bulletins météo et les pages agenda : une radio Indé qui tourne donc à minima et sans la moindre ambition de développement pour en résumer brièvement la situation. 

Vous parlez de Bergerac 95 je suppose ? c'est bizarre ayant rencontré le president celui ci m'avait fait part de son ambition de develloppement.

Ensuite ayant rencontré l'equipe de la mairie, je leur ai parlé du DAB + sur la Dordogne et la blocage ... comme si il fallait rester enfermer sur Bergerac ...

en meme temps avec la subvention de la mairie de 120 000 € par an de memoire je comprends ... mais en mai 2020 il y a les elections ...

et peut etre une autre majorité qui ne financera plus la radio a hauteur de 120 000 € par an ...

Que deviens la "petite" vedette de Bordeaux qui a été finalement embauché ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Invité bergerax a dit :

Vous parlez de Bergerac 95 je suppose ? c'est bizarre ayant rencontré le president celui ci m'avait fait part de son ambition de develloppement.

Ensuite ayant rencontré l'equipe de la mairie, je leur ai parlé du DAB + sur la Dordogne et la blocage ... comme si il fallait rester enfermer sur Bergerac ...

en meme temps avec la subvention de la mairie de 120 000 € par an de memoire je comprends ... mais en mai 2020 il y a les elections ...

et peut etre une autre majorité qui ne financera plus la radio a hauteur de 120 000 € par an ...

Que deviens la "petite" vedette de Bordeaux qui a été finalement embauché ?

Bonsoir oui il s'agit bien de Bergerac 95. Pour les subventions annuelles de la mairie on m'a parlé de 160000€ dernièrement, des enveloppes variables tous les ans. L'animateur de Bordeaux récemment embauché y officie toujours mais je pense qu'il n'a pas la main sur la radio et que d'autres personnes décident pour lui... et pour leur position sur le DAB+ je ne serais pas étonné qu'ils n'y aillent pas .

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...