Aller au contenu
auditeur sélectif

RFM ressuscite la Radio en Or

Messages recommandés

RFM fait renaitre de ses cendres la fameuse Radio en OR : http://www.rfm.fr/news/40-ans-RFM-decouvrez-la-radio-digitale-RFM-la-radio-en-or-22538

Ce n'est qu'un robinet à musique sans animation sans le son analogique de la fin des années 90 mais le clin d’œil est appréciable.
Quelques jingles de ce magnifique habillage devraient être rajoutés notamment le top horaire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nrj 2

On prend ce qui vient (à l'heure ou la FM s'endort) ce n'est dejà pas si mal ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu...  Mais c'est n'importe quoi.. 

rfm.jpg

rfm2.jpg

rfm3.jpg

Modifié par Eryx2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FJL
Il y a 7 heures, Eryx2 a dit :

Heu...  Mais c'est n'importe quoi.. 

rfm.jpg

rfm2.jpg

rfm3.jpg

Je pense que c’est une mauvaise formulation, le format "La radio en or" c’était entre 1994 et 1997. Ces titres là étaient peut-être diffusés lors de ce format, enfin c’est la seule explication plausible.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Eryx2 a dit :

Heu...  Mais c'est n'importe quoi.. 

rfm.jpg

rfm2.jpg

rfm3.jpg

1994-1997 fait référence à la période de l'Or sur RFM (1994 étant la naissance) et pas la date de sortie des titres diffusés à cette époque.

Modifié par auditeur sélectif
rajout fin de phrase

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal -06

Je pense qu'elle reprend les programmations de RFM La Radio en OR entre 1994 et 1997 et même celles de Europe 2 - Le Meilleur de la Musique peut être.

Lagardére Active n'aurait jamais du abandonner Europe 2 - Le Meilleur de la Musique et RFM - La Radio en OR.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont enfin compris ! LA RADIO EN OR ! Le format culte de RFM qui a marqué plusieurs auditeurs !

Pour l'instant en Webradio mais pourquoi pas en septembre 2021 ! pour le monde d'après, reprenons le meilleur du monde d'avant, et d'il y a plus de 20 ans !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Invité FJL a dit :

Je pense que c’est une mauvaise formulation, le format "La radio en or" c’était entre 1994 et 1997. Ces titres là étaient peut-être diffusés lors de ce format, enfin c’est la seule explication plausible.

 

J'espere que c'est ca!  Les 3 morceaux se suivaient (j'avoue que j'ai changé apres) :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, auditeur sélectif a dit :

1994-1997 fait référence à la période de l'Or sur RFM (1994 étant la naissance) et pas la date de sortie des titres diffusés à cette époque.

Moi, ce que je comprends, vous allez écouter le meilleur de la musique de 1994 à 1997.... Et forcément, quand on tombe sur cette programmation, on se pose des questions :)  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, radio kill video star a dit :

Mon cher, vous n'allez pas vous faire des amis si vous rentrez dans la critique. Je rajouterai en plus, que des titres cramés!

Je m'en doute bien, mais j'essaie juste de comprendre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lamiral13

La radio en or, c’est entre le 1er septembre 1994 et le 6 novembre 2001... avec des variations de playlist... des périodes Edith Piaf, Brel et compagnie ... mais pas toujours ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal28

Je trouve que l'idée est bonne. Ca permet de faire une webradio originale qui fait vivre l'histoire de la marque et qui fait plaisir aux nostalgiques à moindre coûts. En plus "la radio en or", ils ont aussi ressuscité  "la radio couleur" et son habillage d'époque, lui aussi, qui a marqué son époque.

En revanche, j'ai écouté un peu la radio en or, ce n'est pas désagréable, mais je ne suis pas vraiment convaincu du respect de la programmation d'époque. J'ai l'impression qu'on est dans une caricature un peu approximative faite par quelqu'un qui n'écoutait pas à l'époque. C'est assez éloigné de mon souvenir.

Du coup, je suis un peu déçu car j'espérais découvrir le style de la version "radio couleur" dont j'ai beaucoup entendu parlé mais dont j'ai très peu de souvenir car j'étais trop jeune. Si la programmation est aussi fidèle que pour "la radio en or", j'ai bien peur que ce ne soit pas pour cette fois-ci.

Reste pour les 2 versions le plaisir de réentendre les jingles d'époque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, lemalin a dit :

Merci pour l'info, si c'est vraiment le retour de la Radio En Or, enfin le Meilleur De La Musique....

Non La Radio en Or c'est La Radio en Or... "Le Meilleur de la Musique" c'était plutôt Europe 2, bien avant que RFM ne reprenne ce slogan! 

Ne commençons pas à tout mélanger lol

D'ailleurs les 2 formats étaient en place en même temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Invité Pascal28 a dit :

Je trouve que l'idée est bonne. Ca permet de faire une webradio originale qui fait vivre l'histoire de la marque et qui fait plaisir aux nostalgiques à moindre coûts. En plus "la radio en or", ils ont aussi ressuscité  "la radio couleur" et son habillage d'époque, lui aussi, qui a marqué son époque.

En revanche, j'ai écouté un peu la radio en or, ce n'est pas désagréable, mais je ne suis pas vraiment convaincu du respect de la programmation d'époque. J'ai l'impression qu'on est dans une caricature un peu approximative faite par quelqu'un qui n'écoutait pas à l'époque. C'est assez éloigné de mon souvenir.

Du coup, je suis un peu déçu car j'espérais découvrir le style de la version "radio couleur" dont j'ai beaucoup entendu parlé mais dont j'ai très peu de souvenir car j'étais trop jeune. Si la programmation est aussi fidèle que pour "la radio en or", j'ai bien peur que ce ne soit pas pour cette fois-ci.

Reste pour les 2 versions le plaisir de réentendre les jingles d'époque.

Il y a eu plusieurs versions de la Radio en Or !

celle proposée sur la Webradio ressemble plus a celle de 1995, avec les Grands Poètes de la Chanson Française.

il y a eu : 1994-1997, première version, avec Principalement des titres Soft-Rock et les Grands Poètes de la Chanson Française.

1997-1999, une programmation rajeunie, exit les Poètes et on mise sur le Soft-Rock et les Années 80.

1999-2001, on revieillit pour contrer Nostalgie avec + de Golds 60 et 70.

2001, les 20 ans de RFM, on garde le Soft-Rock, de la Chanson Française, et on passe une majorité de sons de la Radio Couleur, et du Classic Rock en journée !

Cette version a duré trois mois et Christophe Sabot a tout détruit !

 

 

Modifié par Grandes Ondes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 28/03/2021 à 19:37, Eryx2 a dit :

J'espere que c'est ca!  Les 3 morceaux se suivaient (j'avoue que j'ai changé apres) :D 

C'est une mauvaise formulation... ce n'est pas des titres de 1994 a 1997 mais la programmation de ces années là sur RFM !

en plus La Radio en Or a été diffusée jusqu'en 2001 ! mais avec des formules différentes (une plus Gold, une plus Soft-Rock et une dernière reprenant principalement la programmation de RFM La Radio Couleur qui a été diffusé trois mois !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sathoy

C'est vrai que la radio en Or a été faite de plusieurs formats. N'aurait-il pas été judicieux de mélanger les formats de 94 à 2001 sur cette webradio ? Car je les vois mal proposer <<La radio en Or 2>> pour la période 97/2001 . Cette période avait aussi son charme pourtant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 12 heures, Grandes Ondes a dit :

Il y a eu plusieurs versions de la Radio en Or !

celle proposée sur la Webradio ressemble plus a celle de 1995, avec les Grands Poètes de la Chanson Française.

il y a eu : 1994-1997, première version, avec Principalement des titres Soft-Rock et les Grands Poètes de la Chanson Française.

1997-1999, une programmation rajeunie, exit les Poètes et on mise sur le Soft-Rock et les Années 80.

1999-2001, on revieillit pour contrer Nostalgie avec + de Golds 60 et 70.

2001, les 20 ans de RFM, on garde le Soft-Rock, de la Chanson Française, et on passe une majorité de sons de la Radio Couleur, et du Classic Rock en journée !

Cette version a duré trois mois et Christophe Sabot a tout détruit !

 

D'apres ce que vous nous dites, RFM a changé quand même son "format" trois fois en l'espace de cinq ans.

Un coup, jte mets les poetes avant de les virer et de les rediffuser.

Et toujours cette rêgle absurde du BPM : un coup , jte mets Boney M avant de le virer avant de le remettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité xavier

La radio en or était la seule radio incarnant la classe melant une prog douce et travaillée un son de velours et un habillage soigné la voix de Tom Novembre et de magnifiques voix à l'antenne. Sans doute peut etre trop élitiste pour notre époque où toutes les radios s'occupent à se copier les unes les autres perdant toutes leur saveur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tsouin-Tsouin

Merci d avoir posté un sujet pareil, j'ignorais que RFM avait mis en web radios ses anciens "formats"!

Que ça fait du bien d entendre la radio couleur et la radio en or avec tous ces magnifiques jingles ces titres qu on n entend plus vraiment  sur la FM et la voix  de Tom Novembre ...C est du caviar!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Invité xavier a dit :

La radio en or était la seule radio incarnant la classe melant une prog douce et travaillée un son de velours et un habillage soigné la voix de Tom Novembre et de magnifiques voix à l'antenne. Sans doute peut etre trop élitiste pour notre époque où toutes les radios s'occupent à se copier les unes les autres perdant toutes leur saveur.

Il est clair que c'est complètement inimaginable en 2021, en France. Elitiste, le mot est laché.

Les patrons de radios ont la mémoire sélective (ils ont pourtant TRES BIEN connu ce format), et dépendent aujourd'hui exclusivement, de consultants, de la loi du Sélector à laquelle ils ne savent pas déroger, et de la pression des maisons de disque. Ah non j'oubliais... les régies pub font aussi leur loi. Pas facile de pondre un bon format dans ces conditions, ca va de soit!

Rajoutez à cela le fait que la majorité des auditeurs ont désormais de la M ....  dans les oreilles, vous avez bouclé la boucle.

Non, en 2021 c'est définitivement impossible de refaire un tel format avec un tel son et un tel travail antenne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 2 heures, Virgini.fr a dit :

Non, en 2021 c'est définitivement impossible de refaire un tel format avec un tel son et un tel travail antenne.

Un travail d'antenne certes mais peu productif puisqu'il a ete reconnu qu'en l'espace de six ans, le format avait ete modifié à l'extreme trois fois avant d'être jugé peu viable.

Il a le merite d'être reposant et singulier; mais ca ne suffit pas toujours. Beaucoup trop lineaire : l'auditeur de 2021 decrocherait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal28
Il y a 20 heures, Grandes Ondes a dit :

Il y a eu plusieurs versions de la Radio en Or !

celle proposée sur la Webradio ressemble plus a celle de 1995, avec les Grands Poètes de la Chanson Française.

il y a eu : 1994-1997, première version, avec Principalement des titres Soft-Rock et les Grands Poètes de la Chanson Française.

1997-1999, une programmation rajeunie, exit les Poètes et on mise sur le Soft-Rock et les Années 80.

1999-2001, on revieillit pour contrer Nostalgie avec + de Golds 60 et 70.

2001, les 20 ans de RFM, on garde le Soft-Rock, de la Chanson Française, et on passe une majorité de sons de la Radio Couleur, et du Classic Rock en journée !

Cette version a duré trois mois et Christophe Sabot a tout détruit !

 

 

Merci Grandes Ondes pour ce rappel.

Je me souviens bien des premières périodes, en revanche, comme en 2001, j'étais à l'étranger, j'ai manqué la période "classic Rock". J'aurais été curieux d'entendre ça.

Quand je compare la webradio, c'est avec la 1ere version de la radio en or.

Après plusieurs jours d'écoute, je maintiens mon impression : ce n'est pas une copie conforme de la version originale. Il y a de gros manques (en 3 jours, je n'ai toujours pas entendu un titre de Serge Reggiani, je n'ai eu qu'un seul Brel ou Ferrat alors que c'était des artistes qui passaient assez souvent). Il y a des titres d'artistes qui passaient, mais pas avec ces chansons là. Il y a des ajouts bien trouvés qui auraient pu passer à l'époque mais qui avaient été oubliés par le programmateur de l'époque. Il y a également la présence de titres plus rythmés qui font plus penser à la 2eme période de la radio en or. J'ai même repéré quelques titres qui étaient plus issus de la programmation de Chérie FM de la même époque.

Globalement, après 3 jours, j'aime bien. Il y a même par certains cotés des améliorations par rapport à la programmation originale (ajouts de quelques titres vraiment rares et quelques titres un peu plus rythmés qui corrigent le coté un peu soporifique qu'avait le RFM de 1994). Mais, s'il faut être précis, c'est plus une programmation inspirée de "la radio en or" qu'un véritable retour. En fait, on est plus proche d'une adaptation française des radios "softs" qu'on trouve assez souvent des les pays d'influence anglo-saxonne (Smooth FM au Royaume Uni et en Australie, Sunshine à Dublin, Lett Bylgjan en Islande). C'est d'ailleurs un format que j'aime beaucoup et qui est parfaitement adaptable en intégrant de la chanson française (ce qui est plus délicat avec d'autres formats, je le reconnais). C'est étonnant que ce format assez présent à l'étranger et qui accepte assez facilement la contrainte "quotas" n'ait pas son adaptation en France. 

Du coté des reproches que je pourrais faire à cette nouvelle version de la radio en or on peut trouver les éléments suivants :

- quelques oublis majeurs dans la programmation de titres présents à l'époque,

- quitte à avoir pris des libertés avec le format original, je trouve dommage de ne pas l'avoir un peu mis à jour en intégrant quelques titres plus récents et même, éventuellement, quelques nouveautés bien choisies (il y avait bien "les pépites" à l'époque). Mais là, je comprends bien la démarche, le but était de faire un juke box dont il ne serait pas trop nécessaire de s'occuper.

- l'habillage d'époque n'est pas exploité à fond. Il y avait de multiples variations dans les textes chantés. Là, à part "la radio en or", il n'y a rien d'autre. Ça fait un peu répétitif. Même défaut avec la voix de Tom Novembre. Il n'avait pas enregistré qu'une phrase ! :D

- les rotations ne sont pas toujours bien gérées. Alors que la programmation est globalement très variée, il y a eu quelques titres que j'ai trouvé le moyen d'entendre 2 fois à 4h d’intervalle. C'est étonnant.

- On entend que ce qui faisait le charme de RFM était aussi dans la qualité de réalisation pour enchainements et le traitement de son. J'avoue que quand les points de mix sont mal paramétrés et avec un traitement de son presque inexistant, c'est un peu terne. C'est d'ailleurs étonnant de ne pas avoir fait un petit effort sur le son quand on voit la quantité de pugin qui existent pour traiter le son. Sans pour autant reproduire le son tel qu'il était à l'époque (je vois mal ressortir tout le matériel d'époque pour une webradio), je trouve dommage de ne pas avoir passé 1h sur un plugin pour colorer un peu le son. D'autant que cela a été fait pour "la radio couleur". Et puis, il faudrait revoir les points de mix car parfois, ça fait un peu "le réalisateur s'est endormi".

 

Mais bon, malgré ces quelques reproches, je remercie Auditeur Sélectif de nous avoir alerté et RFM d'avoir eu cette initiative de retour de "la radio en or", car j'ai écouté ça hier et aujourd'hui en travaillant, c'était très agréable.

 

Il y a suffisamment de messages pour râler sur ce forum, pour une fois qu'il y a une occasion de laisser un message positif, j'en profite. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal28
Il y a 6 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

Un travail d'antenne certes mais peu productif puisqu'il a ete reconnu qu'en l'espace de six ans, le format avait ete modifié à l'extreme trois fois avant d'être jugé peu viable.

Il a le merite d'être reposant et singulier; mais ca ne suffit pas toujours. Beaucoup trop lineaire : l'auditeur de 2021 decrocherait.

Je pense qu'il ne faut pas surinterpréter le descriptif des différents positionnements de la radio en or présenté par Grandes Ondes. Bien sûr, il y a eu des ajustements. Mais on n'a pas été non plus dans un changement radical de positionnement d'un coup à l'autre. On a été loin d'une modification "à l'extrême". On est resté dans une programmation soft / anti-stress sur fond de soft rock et de chanson française. Au cours de sa période "radio en or", RFM n'a pas été sans être face à de gros changements chez la concurrence dans le segment des radios adultes.

Les ajustements décrits ressemblent plus à une adaptation vis à vis de la concurrence qu'autre chose.

En 1997, on a RTL2 qui se trouve enfin avec son positionnement "soft rock". On peut imaginer que RFM a voulu réagir à cette nouvelle concurrence en glissant vers un positionnement plus pop (tout en restant dans la douceur anti-stress qui était sa marque de fabrique).

En 1998, on a le pôle des radios musicales adultes du groupe NRJ qui se repositionne complétement avec l'arrivée de Nostalgie dans le groupe (qui conduit à un rajeunissement de Chérie FM d'un coté et un vieillissement de Nostalgie de l'autre). Là aussi on peut imaginer qu'on est dans un ajustement du positionnement de RFM face à cette nouvelle concurrence. Mais là non plus, on n'était pas dans une révolution complète dans le positionnement de RFM. OK, on a remis un peu plus d'années 60/70 (qui n'avaient pas été totalement enlevés) sans pour autant renier les fondamentaux. D'ailleurs, dans le même temps, Europe 2 a connu également des changements pendant cette période et ils étaient bien plus radicaux. Normal que RFM s'ajuste au sein du groupe.

Le véritable changement a été au passage vers "le meilleur de la musique" où, là, RFM a totalement rompu avec l'ADN de la radio en or.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 16 heures, Invité Pascal28 a dit :

Je pense qu'il ne faut pas surinterpréter le descriptif des différents positionnements de la radio en or présenté par Grandes Ondes. Bien sûr, il y a eu des ajustements. Mais on n'a pas été non plus dans un changement radical de positionnement d'un coup à l'autre. On a été loin d'une modification "à l'extrême". On est resté dans une programmation soft / anti-stress sur fond de soft rock et de chanson française. Au cours de sa période "radio en or", RFM n'a pas été sans être face à de gros changements chez la concurrence dans le segment des radios adultes.

Loin de moi de "surrinterpreter" : je me borne à constater des faits exactement comme aujourd'hui, on nous sucre des titres italo ou dancefloor avant de les recaser 5 semaines apres , à la suite d'une vague de sondage desastreuse. Celà peut paraitre normal : on a viré tout ce que les auditeurs aimaient et attendaient !

Contrairement à ce que vous affirmez, nettoyer les standarts francais du jour au lendemain est tout aussi radical; ca fait penser aux methode d'un directeur qui avait decrete qu'Aznavour n'etait plus un artiste essentiel d'une radio tout en maintenant Gerard Lenormand. Y'en a qui ont de droles de conceptions; on vire Dalida mais on maintient Francois Valery !

La question qu'il convient de se poser apres toutes ces années est la methode de gestion de cette "programmation anti-stress" qui devait être eprouvante pour certains puisqu'on a viré d'un pole à un autre sans discernement.

Il y a 17 heures, Invité Pascal28 a dit :

Les ajustements décrits ressemblent plus à une adaptation vis à vis de la concurrence qu'autre chose.

En 1997, on a RTL2 qui se trouve enfin avec son positionnement "soft rock". On peut imaginer que RFM a voulu réagir à cette nouvelle concurrence en glissant vers un positionnement plus pop (tout en restant dans la douceur anti-stress qui était sa marque de fabrique).

En 1998, on a le pôle des radios musicales adultes du groupe NRJ qui se repositionne complétement avec l'arrivée de Nostalgie dans le groupe (qui conduit à un rajeunissement de Chérie FM d'un coté et un vieillissement de Nostalgie de l'autre). Là aussi on peut imaginer qu'on est dans un ajustement du positionnement de RFM face à cette nouvelle concurrence. Mais là non plus, on n'était pas dans une révolution complète dans le positionnement de RFM. OK, on a remis un peu plus d'années 60/70 (qui n'avaient pas été totalement enlevés) sans pour autant renier les fondamentaux. D'ailleurs, dans le même temps, Europe 2 a connu également des changements pendant cette période et ils étaient bien plus radicaux. Normal que RFM s'ajuste au sein du groupe.

Vous enfoncez le clou avec RTL2 et Nostalgie; d'un coté, RTL 2 se voulait plus "soft" apres plusieurs années où la strategie etait de surprendre les adultes et etait positionnée comme une radio "oldies" assez hot-tempo.

De l'autre coté, Nostalgie a relancé le genre et se positionnait comme une radio "hot -tempo" mettant à mal la rêgle du BPM soft du dit-format en or.

On ne peut certes considerer qu'il s'agissait d'une revolution; cependant, le format "soft et langoureux" trouvait une serieuse concurrence avec Nostalgie qui l'explosait litteralement, tant du point de vue de la variété (assez drole au passage) que de RTL2 qui le rendait plutot obsolete.

Je concede qu'apres toutes ces années, tant d'idées ont ete vite abandonnées : celà semble militer sur le fait qu'en depit de formats empruntés assez innovant, personne n'a vraiment compris où il allait et ce qu'il aurait dû faire pour maintenir et faire evoluer ces formats interessants.

D'ailleurs, RFM n'a jamais vraiment repondu à cette concurrence et le genre a vite ete abandonnée dans les années 2000. Tout aussi radical !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité david69-1985

RFM debut 2000 c'etait quand meme radio plus 80's 90's dans sa prog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour faire un parallèle, M Radio, anciennement Mfm a aussi connu un certain nombre de changements en l espace de pas moins de 10 ans... avant de devenir 100% chansons françaises. Le syndrome Nostalgie, notamment après son rapprochement avec Gérard louvin dans les années 2000.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/03/2021 à 19:07, Invité David69-1985 a dit :

 

Chouette pépite, merci David !Rfm ressemblait finalement presque à ce qu'est désormais Fip, la seule radio qui diffuse encore Yves simon ou Jean Louis Murât. Je dirais 1994 pour l année, compte tenu des informations ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David69-1985

Il manque une période, celle de la radio au point,,, schoop 


En janvier 1989, Patrick MEYER finit par revendre une partie du capital de la radio à un groupe anglais :  Crown Communication., le premier groupe de radio de Grande-Bretagne.
Le groupe n'est pas connu en France, mais en Angleterre, il est omniprésent dans la radio, la télévision et la vidéo. La radio est sa spécialité. Il possède LBS à 100%, la plus importante radio privée d'Europe consacrée à l'information et qui fournit son programme via IRN à 45 radios commerciales de Grande Bretagne.
Le capital est réparti à 35 % à Crown Communication, 35 % à Patrick Meyer, et 30 % au Crédit Mutuel Artois.
L'anglais Andrew MANDERSTAM (ex correspondant à Londres de RTL et de RMC) en devient PDG, Patrick Meyer restant vice-président, avant de quitter définitivement la station. La programmation rock devient plus soft.

A l'antenne, on retrouve : Antoine De CAUNE,Karl ZERO, Albert ALGOULD, Eddy MITCHELL, Malher, Christophe DUBREUIL, Jean-François LATOUR, Guillaume AUBERT, Jean-Luc REICHMANN, Thierry LEGRAND, Karine AMBROSIO, Nicolas LESPAULE, IsabelleROBIN, Gilles MARINO, Gérard TERRIEUX, Eric LANGE, Michel MONTANA, Thierry WEIGERT, Fabrice LECUYER, Bruno SOLO,Yvan Le BOLLOCH, GROUCHO ET CHICO

La radio devient plus formatée, mais elle perd de son identité. Le succès n'est pas au rendez-vous.

Michel BRILLE (ex Europe 1) est nommé directeur des programmes et revient au fondamentaux de RFM.

Dès 1992, la Crown Communication cherche à se désengager de la radio, qui ne décolle toujours pas dans les sondages. NRJ est candidate mais le CSA refuse. NRJ avait déjà conclu le rachat des 49% détenus par Crown Communication dans le capital de RFM.
La régie de la radio devient celle d'Europe 1, Régie Radio Music.
En septembre 1992, la Générale Occidentale (filiale communication du groupe Alcatel Alsthom), présente par le passé au capital de RMC et de Radio Nostalgie, se dit intéressée par RFM.
Europe 1 entre progressivement dans le capital de la radio. Aujourd'hui, elle en est propriétaire à 100 %.
En 1992, elle se développe aussi en Belgique à Liège, avant de s'étendre aussi à Bruxelles, Namur et Charleroi. Elle envisageait de s'installer aussi à Saint-Pétersbourg et à Moscou.


En janvier 1993, le CSA refuse au groupe Crown Communication le droit de vendre sa participation au capital de RFM. Le CSA estime que le groupe a pris 70% du capital du réseau sans l'avertir et sans distribuer au personnel les 21% qu'il s'était engagé à lui céder. Il écarte NRJ de la reprise du réseau.
En 1993, L'évenement du Jeudi est candidat à la reprise de RFM. Le 4 février 1993, RFM dépose le bilan.
Le réseau musical est en redressement judiciaire. Il emploie 32 salariés, dont 5 journalistes.
Un plan de continuation est alors présenté par les salariés sous la houlette d'Andrew Manderstam, le PDG de la station. Le producteur Jacques MAROUANI déclare alors qu'il se retire de la course. Selon le plan "Manderstam", le tour de table serait composé de : L'Evènement du Jeudi 20%, Incom (Caisse des Dépôts) 20%, les salariés 21%, la banque britannique Hambros 21%, l'industriel Frédéric MONNIER et Andrew MANDERSTAM 4%. Ce plan prévoit une augmentation de capital de 10 millions. Jacques MAROUANI explique, après étude du dossier, que "les conditions nécessaires au redressement de RFM et à la pérénité de son réseau ne sont pas réunies". Parmi les plans présentés à l'administrateur, Maître Hubert LAFONT, figuraient aussi le tandem formé par Alain AYACHE et NRJ, qui s'associe à Antoine SCHWARTZ, ex-directeur de RMC.

En août 1994, le CSA autorise Europe 1 Communication à racheter 29% du capital de RFM, placée en redressement judiciaire. Le CSA a préféré cette solution à celle présentée par Alain AYACHE et par NRJ. Europe 1 possède déjà, en régie, Europe 2 et Skyrock.
En septembre 1994, naît RFM, la radio en or, un concept consacré aux golds français ou internationaux, des années 60 à 90. Un nouveau logo apparaît avec les trois lettres sur un carré noir et un disque d'or. On confie la voix-off à Tom NOVEMBRE.
Le succès est immédiat : la radio, bien implantée en France, double son audience en 18 mois et la triple en 4 ans. Les artisans de ce succès sont Eric ELISSALDE puis Jean-Pierre MILLET, venu de MTV, qui seront chargés des programmes. RFM déclinera la radio en or jusqu'en 2001.

Les animateurs de la période La radio en or (1994-2001) :
Patrice CLECH, Thierry WEIGERT, Bruno LABOURE, Jean-François LATOUR, Karine AMBROSIO, Isabelle ROBIN, Philippe DANTIN, Christian ALLAERT, Yann LE MOELLIC, Thierry LEGRAND.
Yann ARRIBARD, Olivier PIN, Corinne MADEC, Pascal HERNANDEZ, Cyrille LAPORTE, Valérie ZYSMAN, Pascal LANGLOIS, Lionel SAFFRE, Christophe LEDOUX, Eric LANGE, Frédéric FERRER, Nathalie AVRIL, Laurent PETITGUILLAUME, Franck PELLOUX, Hugo LAROCHE.

En janvier 1995, L'Evènement du Jeudi, qui connaît quelques problèmes financiers, négocie la cession de sa participation dans RFM (14%). Canal + (déjà présente il y a quelques années en radio avec Kiss FM) est candidate. Le groupe Europe 1 en possède alors 29%. L'Evènement du Jeudi souhaite se recentrer sur l'hebdomadaire et renonce à plusieurs participations.En mars, le CSA autorise cette cession et le capital se compose à l'époque alors ainsi : Europe Développement (groupe Europe 1) 20.37%, PH SA 17.9%, HEVL 17.28%, Incom 3.29%. Le Conseil de Surveillance, présidé par Brigitte GAUTHIER-DARCET, secrétaire général d'Europe 1, a renouvelé sa confiance au directoire, présidé par Andrew MANDERSTAM (2.66% du capital). Le directeur général de RFM est, depuis 1993, Frédéric SCHLESINGER. Lyess MEDDAHI, directeur d'Europe Régies depuis 1991 a été chargé du marketing, de la communication et de la promotion de la radio.

A l'été 1996, elle rejoint les locaux d'Europe 1 et Europe 2, rue François 1er à Paris.
Ces dernières années, "la radio en or" a bien réussi à densifier son réseau , dont beaucoup de fréquences sont actives (avec décrochages locaux).

Le 12 janvier 1998, elle assure tous ses programmes (programmation musicale, flashs d'information et chroniques) de 9h à 20h en direct de Val d'Isère, du village du Club Med.
Jean-Pierre MILLET, directeur des programmes, se félicite alors des derniers sondages, RFM atteignant 3.8 %. La station escompte délocaliser son antenne à raison de 2 à 3 évènements par an. Une délocalisation similaire pendant le Festival de Cannes est préparée en mai.

En 1999, Europe 1 devient l'actionnaire de référence. En décembre, RFM lance son site internet : www.rfm.fr
RFM atteint alors 5.2 % d'audience (15 ans et +, Médiamétrie), un record !

En 2001, sa programmation musicale, ciblée adultes, est faite de golds de qualité, plutôt détendants. RFM cherche d'ailleurs à retrouver son son d'origine, et l'on retrouve à nouveau des titres un peu plus rock. La station fait d'ailleurs à cette occasion état de l'anniversaire de ses 20 ans sur son antenne. Elle a notamment rediffusé des jingles de ses débuts pour les nostalgiques. Cependant, elle est contrainte à diffuser 60% de chansons françaises par la loi, ce qui ne lui permettrait pas de redevenir ce qu'elle était à l'origine. De plus, rien ne garantit qu'un tel format marcherait commercialement parlant de nos jours.

Septembre 2001 : alors que Nostalgie rencontre un succès fulgurant avec sa programmation sixties et seventies et que RFM ne trouve toujours pas le succès, la direction décide d'imiter sa concurrente. Elle installe de plus une libre-antenne le soir, chose inédite sur une réseau musical adulte. L'émission en question, "Ça va vous faire coucher tard", est animée par MALHER, un ancien de RFM des années 80, et Éric LANGE. Cette libre-antenne durera jusqu'en décembre.

Début Novembre 2001 : Christophe SABOT, ancien directeur de NRJ et de MFM, devient directeur du pôle FM du groupe Lagardère (Europe 1).
19 Novembre 2001 : les sondages Médiamétrie étant mauvais pour RFM, Christophe Sabot instaure un nouveau recentrage des programmes, avec une programmation musicale "soft-pop", tournée années 80 et 90. La libre antenne du soir est abandonnée.

Le 2 juillet 2002, le CSA agréé la modification de capital de la SNC Performances, qui exploite RFM : Europe FM détient 99.6% du capital et RFM Entreprises 0.04%.

En 2005, le slogan de RFM devient "Le meilleur des années 80 à nos jours", Jean-Luc REICHMANNN anime la matinale et Bruno ROBLES le 16h-19h.

En septembre 2008, c'est Laurent PETITGUILLAUME qui prend en charge la matinale.

En 2009, elle adopte le cleam "Le meilleur de la musique" (ancien cleam d'Europe 2 en 1996).
En 2009-2010, la nouvelle grille est marquée par l'arrivée de Guillaume AUBERT (ex-RTL 2 mais aussi RFM dans les années 90). Stéfan CAZA et Laurent PETITGUILLAUME continuent l'animation de la matinale.
En décembre 2009, Sam ZNIBER, nommé mi 2018 à la direction des radios musicales du groupe, quitte ses fonctions. Jean ISNARD (ancien directeur d'antenne de Skyrock) le remplace. Bruno DUBOIS devient directeur des réseaux RFM et Virgin Radio. Jean-Philippe DENAC (ex-RTL 2) devient directeur des programmes de RFM.

En septembre 2010, la matinale "le meilleur des réveils" est animée par Justine FRAIOLI et Bruno ROBLES (jusqu'ici animateur d'une émission en fin d'après-midi, et ancien animateur de la matinale d'NRJ, le festival ROBLES). L'émission dépasse en quatre mois ses concurrents.
Carl rejoint l'équipe, débauché de RTL 2, dont il était un animateur phare. Frédéric LOPEZ intègre la station pour présenter une émission hebdomadaire avec des artistes.

En juin 2011, RFM fête ses 30 ans.
En septembre 2011, le logo est modifié. Les 3 lettres RFM sont plus hautes.

En octobre 2012, Jean-Philippe DENAC (ex-Fun Montpellier, NRJ, Radio Service, RTL 2) est nommé directeur délégué de RFM. Il était déjà directeur des programmes de la station.
Il quitte la station en juin 2015.
Il est remplacé par Thomas PAWLOSKI, précédemment directeur de la communication du pôle TV Radio d'Europe 1, comme directeur délégué de RFM.
Stéphane BOSC est nommé à la direction des programmes.
20 web radios sont lancées.

Le 2 octobre 2014, RFM relance RFM TV. c'est la 2ème chaîne musicale la plus regardée de France.

En 2015, Pascal GIGOT, directeur des antennes locales de RFM, quitte la station et retourne à l'animation sur Rire et Chansons à la matinale.
En juin 2015, Jean-Philippe DENAC quitte RFM.

En juin 2016, RFM fête ses 35 ans et fait revenir à l'antenne Eddy MITCHELL et Françoise HARDY. Patrick MEYER, le fondateur, est interviewé sur les débuts de la station.
Thomas PAWLOSKI charge Pascal NEGRE (ex patron d'Universal et producteur de disques) d'animer une émission avec des stars.
Bruno ROBLES quitte la station et la matinale est confiée à Albert SPANO avec Elodie GOSSUIN, accompagnés de l'imitateur Marc-Antoine LE BRET.
En août 2016, Thomas PAWLOSKI quitte le groupe Lagardère et la direction de RFM.

En 2017, avec plus de 3% d'audience, c'est la 2ème radio musicale adulte, devant RTL2 et Chérie FM, et la meilleure durée d'écoute des musicales avec plus d'1h40.
En janvier 2017, Stéphane BOSC est nommé directeur délégué de RFM. Il assurait cette fonction par intérim jusqu'ici, tout en étant directeur des programmes depuis 2015.

En janvier 2018, Thierry STEINER (ex-directeur territorial Ouest du réseau France Bleu) est nommé directeur du déveloopement et des réseaux Europe 1, RFM et Virgin Radio (Lagardère Active).
En 2018, le groupe Lagardère annonce quitter ses locaux historiques de la rue François 1er
 pour l'ancien siège de Canal +, de l'autre côté de la Seine. RFM suivra donc Europe 1 et Virgin Radio courant 2019, une fois les travaux terminés de ses nouveaux locaux.

Le 20 octobre 2018, RFM est la première des 3 radios du groupe Lagardère à emménager et à diffuser ses émissions depuis ses nouveaux locaux du 15ème arrondissement, au 85 quai André Citroën. Il s'agit de l'ancien siège de Canal Plus, réaménagé pour accueillir près de 200 personnes et des studios tout neufs.
RFM quitte ainsi la rue François 1er, qu'elle avait rejoint durant l'été 96.

Début juin 2019, les propos d'Arnaud LAGARDERE ne laissent que peu de doutes sur une vente prochaine des deux radios musicales du groupe LAGARDERE. Une vente "à la découpe" est fort probable et devrait rebattre les cartes. Europe 1, en mauvaise posture, est pour l'instant exclue de la vente.

En juillet 2020, Lionel GUILLAUME (exRTL 2) est à l'antenne dès midi.

Les cleams:

  • 1981 : "La Radio couleur"
  • 1990 : "RFM, La radio FM"
  • 1994 : "La Radio en Or"
  • 1997 : "Jamais une radio ne vous détendra autant"
  • 2001 : "Le Meilleur de la musique"
  • 2005 : "Le Meilleur des années 80 à aujourd'hui"
  • 2008 : "Tous les meilleurs hits"
  • depuis 2009 : "Le Meilleur 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 02/04/2021 à 00:18, Bullitos a dit :

Pour faire un parallèle, M Radio, anciennement Mfm a aussi connu un certain nombre de changements en l espace de pas moins de 10 ans... avant de devenir 100% chansons françaises. Le syndrome Nostalgie, notamment après son rapprochement avec Gérard louvin dans les années 2000.

Avant le rachat du groupe Espace, MFM faisait presque 2 points en national.

Depuis qu'on nous sert du 100% francais, ca n'a jamais depassé le point.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×