Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

Invité Supermux

Crise : le DAB en danger ?

Messages recommandés

Invité Supermux

Quasiment plus aucunes pub sur les antennes. Est ce que les radios vont avoir les moyens de diffusé en DAB+ 
Il faudra longtemps avant que ce soi rentable 

qu’en pensez vous 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théo

Tout dépendra de l'attitude du CSA, et du gouvernement (avec Radio France). 

Soit le CSA adopte une stratégie offensive et les radios mutent rapidement vers le numérique et le digital (mix IP/DAB+) soit il laisse les radios faire la loi, mais là, on connaît certains opérateur plus préoccupés par leur carnet de chèques que par la qualité de leurs programmes et leurs projets d'avenir.

Quant au gouvernement, l'attitude de Radio France sera déterminante.

Certains font du lobbying pour que le gouvernement planche sur des aides (impôts) pour la relance publicitaire et le développement du DAB+. Affaire à suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

A mon à avis et vu la situation actuelle , il n'y aura pas de mise en service de nouveau mux avant la rentrée prochaine , voir avant 2021, surtout que l'on va vite arriver aux vacances d'été.

On va malheureusement  vite arriver a 1 an d’arrêt au déploiement du DAB+ en France et toujours pas de nouvelles des sites de diffusion utilisés pour les zones de Toulouse et Bordeaux.

il y aussi le coté financier qui va entrer en jeu ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tata Christiane
Il y a 7 heures, Julien37540 a dit :

Bonjour,

A mon à avis et vu la situation actuelle , il n'y aura pas de mise en service de nouveau mux avant la rentrée prochaine , voir avant 2021, surtout que l'on va vite arriver aux vacances d'été.

On va malheureusement  vite arriver a 1 an d’arrêt au déploiement du DAB+ en France et toujours pas de nouvelles des sites de diffusion utilisés pour les zones de Toulouse et Bordeaux.

il y aussi le coté financier qui va entrer en jeu ...

C'est ce que je militais ...

D'une part, les mauvaises audiences des acteurs du bureau de la radio ne militaient pas pour investir dans ce truc couteux. On voit mal mettre de l'argent pour un retour sur investissement -les audiences - tout à fait improbable.

D'autre part, la crise engendré par ce covid-19 ne va pas inciter les menages à acheter des postes de radio qui ne leur parlent que trop peu.

Certains s'ingenuent à faire de la proximité; hélas, les auditeurs etant absents, on ne voit pas en quoi ces structures sont proches de leurs auditeurs.

En fait, la schizophrénie de ce milieu fait que cette "proximité" eloigne l'auditeur. Il n'y a donc rien de proche.

A ce jour, c'est l'impasse ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A Nice les radios ont jusqu'au 26 mai pour émettre sinon l'autorisation sera caduque. Je vois mal les radios commerciales venir sur ce support avec moins de recettes publicitaires à cause de la récession à venir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Zatax

En théorie oui mais dans la pratique le CSA ne retirera pas les autorisations même si les radios n'ont pas commencer à diffuser le 26 mai.
Vu le contexte, le CSA sera beaucoup plus tolérant, déjà qu'il était largement auparavant.
Ils n'ont aucun intérêt à retirer les autorisations pour repartir dans la spirale des procédures qui n'en finissent pas.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Il y a 17 heures, Invité Zatax a dit :

En théorie oui mais dans la pratique le CSA ne retirera pas les autorisations même si les radios n'ont pas commencer à diffuser le 26 mai.
Vu le contexte, le CSA sera beaucoup plus tolérant, déjà qu'il était largement auparavant.
Ils n'ont aucun intérêt à retirer les autorisations pour repartir dans la spirale des procédures qui n'en finissent pas.

D'autant plus que des petits malins pourraient les faire annuler et ca durera encore plus longtemps : un an pour demander la nullité et deux ans pour redemarrer un appel !

On rit ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Confinement

On attend depuis quelques années la revolution DAB. 2020 devait etre l'annee de l'explosion de cette technologie. Avec la pandemie, nous allons prendre 2 ans de retard minimum.. Vos avis les experts DAB- ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin bon... ça fait depuis les années 1990 que l'on attends le DAB "qui vous allez voir va révolutionner la radio dans quelques années, bla bla bla."

Et puis si c'est surtout se fader les mêmes programmes merdiques qu'en FM, ça n'a aucun intérêt.

Quand je vois ce qui est diffusé sur la TNT, ça peut laisser songeur...

Vive le digital mdr !!!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, AUGUSTUS a dit :

Quand je vois ce qui est diffusé sur la TNT, ça peut laisser songeur...

Ça c'est la faute du CSA qui a autorisé des chaines sur une convention qui n'est plus respectée au bout de quelques mois ou années et qui devient par le temps la nouvelle convention de fait.

Il faut se souvenir que toutes les chaines :

M6, NRJ12,W9,Europe2TV/VIRGIN17/CSTAR : avaient toutes des conventions de chaines musicales à l'origine. On sait ce qu'il en est advenu. Plus aucunes chaines musicales sur le Hertzien. Toutes plus ou moins devenues des généralistes, je traduis robinets à télé-réalité ou redifs de la maison mère.

Et je ne parle même pas de la blague 6Ter ou HD1/TF1SF ...

 

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité VinZ78

Et quand on voit que le seul moment où le CSA a réellement fait preuve de fermeté, avec TVDiversités (vente de Numéro 23 qui n'a JAMAIS respecté sa convention à NextRadioTV ; annulation de l'autorisation d'émettre), sa décision a été cassée par le Conseil d'Etat...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui prouve que le CSA n'a pas autant de pouvoirs que l'on veut bien lui prêter.

Le problème - aussi bien pour le DAB et la TNT - c'est que l'on a écarté tout projet innovant, au profit des grandes groupes. À l'époque Bolloré, Bouygues, Canal, M6 Group, la part congrue restant pour France Télévisions et deux ou trois chaînes anecdotiques.

C''est amusant d'ailleurs de voir que finalement les grands gagnants étaient au départ fermement opposés à la télévision numérique terrestre, de peur de voir leurs recettes publicitaires fondre, et ont tout fait pour retarder son démarrage (notamment TF1 et M6, et dans une moindre mesure Canal.)

Je crains que ça soit pareil pour le DAB, et que finalement les petits acteurs soient écartés.

Bon on s'est un peu écarté du monde de la radio, donc désolé. :-)

Modifié par AUGUSTUS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah non on s'est pas écarté du sujet.

L'histoire est toujours la même :

Dans les années 80, les radios périphériques dites Grandes Ondes, ne voulaient pas de la FM (une mode dixit RMC), de peur de perdre le monopole et puis les  postes de radios FM n'étaient pas si courant que cela début des années 80.

Début des années 90 : changement de discours. Toutes les radios périphériques ont fondu sur la FM pour s'y mettre après les  petites radios et construire chacune leur réseau à l’arrache, après que les petites radios locales ont commencé à percer et prendre une part de l'audience. Et tant qu'a faire y mettre une déclinaison de leurs programmes avec le coup fumeux de la syndication les fameux programme machin ( Europe 2, Chérie FM, Maxximum/RTL1/RTL2 ...)

Pour le DAB c'est la même chose : Peu de poste aujourd'hui. Une couverture aléatoire. Les grosses radios n'y vont pas. Une fois que les postes seront disponibles et que la techno percera notamment par l'intégration directe et obligatoire dans les voitures, la couverture conséquente et que les petites radios auront essuyées les plâtres (A, B et nouveaux projets), elles joueront des coudes pour s'y mettre d'office elles-mêmes avec un réseau national et probablement inventeront des nouvelles déclinaisons. Si c'est aussi long que la FM va falloir patienter 10 ans depuis le premier appel à candidature du DAB pour que les grosses y croient et y aillent pour ne pas y laisser des plumes comme pour la FM dans les années 90 dont elles ne voulaient pas.

Pour la TNT ce fut la même chose. Elles ne voulaient pas y aller (surtout TF1). Puis une fois que le matériel est dispo de fait on y va pour pas y laisser des plumes : Rachat de TMC + NT1 puisque plus de place car arrivé trop tard après tout le monde . Création de HD1 pour occuper l'espace encore ... Rien que ca.

Modifié par repeat
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Il y a 2 heures, AUGUSTUS a dit :

C''est amusant d'ailleurs de voir que finalement les grands gagnants étaient au départ fermement opposés à la télévision numérique terrestre, de peur de voir leurs recettes publicitaires fondre, et ont tout fait pour retarder son démarrage (notamment TF1 et M6, et dans une moindre mesure Canal.)

La TNT, c'est une arnaque : c'etait un truc pour prolonger les concessions; en principe, celle de Bouygues arrivait à expiration.

Il serait souhaitable de rappeler à cette administration que les concessions accordées ne sont pas les proprietes des radios.

Helas, l'administration est debordée et faut presque faire le taff à sa place !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx ⁰
Il y a 17 heures, Invité LA SORCIERE DE LA RADIO a dit :

La TNT, c'est une arnaque : c'etait un truc pour prolonger les concessions; en principe, celle de Bouygues arrivait à expiration.

Il serait souhaitable de rappeler à cette administration que les concessions accordées ne sont pas les proprietes des radios.

Helas, l'administration est debordée et faut presque faire le taff à sa place !

Oui et non , vous buvez le verre à moitié plein.  La TNT a apporté un souffle d'air à partir de 2005 ! Cest vrai avec son cortège de concentration de bêtise et rediffusions.. vrai aussi comme beaucoup de veille technologique des grands groupes qui monopolisent le spectre ! En RNT le même chemin ? A demi mots : oui et les arbres ne montent pas au ciel 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LE P-DG de Towercast annonce que le planning de déploiement DAB+ est maintenu 

 

Modifié par ondemania

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Le 07/04/2020 à 14:31, Invité Nyx ⁰ a dit :

Oui et non , vous buvez le verre à moitié plein.  La TNT a apporté un souffle d'air à partir de 2005 ! Cest vrai avec son cortège de concentration de bêtise et rediffusions.. vrai aussi comme beaucoup de veille technologique des grands groupes qui monopolisent le spectre ! En RNT le même chemin ? A demi mots : oui et les arbres ne montent pas au ciel 

Même reponse : oui et non.

Quand le verre est à moitie "plein", le contenu est douteux et mieux vaut ne pas le boire.

Ca ne suffit pas quand on a soif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

" Dans une autre lettre pour le CSA, les radios demandent deux dispositions précises.le report du lancement de la radio numérique terrestre et sur les quotas musicaux.

Source : Le Figaro.fr"

A lire ici :

https://www.lefigaro.fr/medias/face-a-une-chute-de-80-de-leurs-revenus-les-radios-privees-appellent-l-etat-et-le-csa-a-l-aide-20200409

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne peut pas accepté ça, en 2021 il y aura une autre bonne raison pour décaler le démarrage à l'année suivante, on aura jamais finie avec les 4 grandes groupe (Radio France, RTL,  Europe1, Next Radio). au départ il ne voulait pas allé dans la norme DAB+.

  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, pierre62500 a dit :

On ne peut pas accepté ça, en 2021 il y aura une autre bonne raison pour décaler le démarrage à l'année suivante, on aura jamais finie avec les 4 grandes groupe (Radio France, RTL,  Europe1, Next Radio). au départ il ne voulait pas allé dans la norme DAB+.

Je suis d'accord mais je crains qu'avec la crise économique qui se profile et la baisse des ressources publicitaires que les opérateurs soient plus frileux pour s'embarquer sur un mode de diffusion qui est encore loin d'avoir fait ses preuves.

La priorité sera peut être à la sauvegarde des structures pour déjà éviter de licencier voire même de restituer des fréquences pour limiter les coûts de diffusion.

Sauf si le CSA alerte sur le fait qu'il n'y aura pas d'autres attributions par la suite, c'est à dire que ce sera soit maintenant, soit jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Prunelle a dit :

je crains qu'avec la crise économique qui se profile et la baisse des ressources publicitaires que les opérateurs soient plus frileux pour s'embarquer sur un mode de diffusion qui est encore loin d'avoir fait ses preuves.

Je pense que depuis le départ ils (les grands groupes) y vont à reculons sur la RNT sinon ils auraient fait pression sur le CSA pour accélérer les choses, ce qu'ils ne font pas. Là j'aurais presqu'envie de dire que la crise du COVID se présente comme une (funeste) aubaine pour se désengager.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, StanX a dit :

Je pense que depuis le départ ils (les grands groupes) y vont à reculons sur la RNT sinon ils auraient fait pression sur le CSA pour accélérer les choses, ce qu'ils ne font pas. Là j'aurais presqu'envie de dire que la crise du COVID se présente comme une (funeste) aubaine pour se désengager.

Et aussi pour éliminer la concurrence notamment en local avec des petites structures qui pourraient ne pas tenir le coup surtout si les Indéradios ne reversent quasiment plus rien et que le marché publicitaire local se casse la gueule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Prunelle a dit :

Je pense que depuis le départ ils (les grands groupes) y vont à reculons sur la RNT sinon ils auraient fait pression sur le CSA pour accélérer les choses, ce qu'ils ne font pas. Là j'aurais presqu'envie de dire que la crise du COVID se présente comme une (funeste) aubaine pour se désengager.

La FM a donc encore de beaux jours devant elle, ne déplaise à ses détracteurs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théo

Les grands experts de Radio Actu.... qui commentent toujours et encore... sans souvent n'avoir ni les tenants, ni les aboutissants. C'est fabuleux. Le DAB recule de quelques mois et toutes les radios iront. Les voitures sortiront avec le DAB intégré et la Fm a encore des jours devant elle. Bonne fête les cloches

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Kalito a dit :

le DAB ne sert à rien, rien ne vaut les webradios de plus en plus qualitatives et beaucoup moins de pubs

Toujours le même discours avec toi.

La question initiale n’était pas de savoir si le DAB+ sert à quelque chose, mais de savoir si le déploiement de cette norme va être impacté par la crise actuelle.

Tu prouves une fois de plus que la compréhension d’un texte ou même simplement d’une phrase est au delà de tes compétences.

A moins que tu le ne fasses exprès, au quel cas tu serais donc un troll.

Et maintenant tu vas nous faire la pub pour ta nouvelle webradio qui, elle, par contre, ne sert clairement à rien et n’est écoutée par personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx
Il y a 1 heure, Invité Théo a dit :

Les grands experts de Radio Actu.... qui commentent toujours et encore... sans souvent n'avoir ni les tenants, ni les aboutissants. C'est fabuleux. Le DAB recule de quelques mois et toutes les radios iront. Les voitures sortiront avec le DAB intégré et la Fm a encore des jours devant elle. Bonne fête les cloches

Parfait alors & joyeuses paques :mrgreen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité DABForEver

Avec cette crise qui arrive à grands pas, l'arrivee du DAB (que le grand public ne reclame pas, ne connaissant meme pas son existence) risque de prendre 3 ans de retard. C'est une bonne nouvelle, la FM a encore de beaux jours 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx
Il y a 15 heures, Invité DABForEver a dit :

Avec cette crise qui arrive à grands pas, l'arrivee du DAB (que le grand public ne reclame pas, ne connaissant meme pas son existence) risque de prendre 3 ans de retard. C'est une bonne nouvelle, la FM a encore de beaux jours 

Ah oui ! Et après on fait quoi ? On rebranche L'am ?  On postule sur une FM qui soit disant n'est plus extensible ! On installe une 5g que personne ne veut .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité DABForEver
il y a 11 minutes, Invité Nyx a dit :

Ah oui ! Et après on fait quoi ? On rebranche L'am ?  On postule sur une FM qui soit disant n'est plus extensible ! On installe une 5g que personne ne veut .

La FM n'est pas extensible... mais elle est suffisante à l'offre. Un grand nombre de radios vont devoir se battre pour survivre donc inutile de vouloir un nouvelle norme qui va faire mourir les acteurs en place... Nous allons vivre une période de "rachats" après ce confinement... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/04/2020 à 18:01, Invité Théo a dit :

Les grands experts de Radio Actu.... qui commentent toujours et encore... sans souvent n'avoir ni les tenants, ni les aboutissants. C'est fabuleux. Le DAB recule de quelques mois et toutes les radios iront. Les voitures sortiront avec le DAB intégré et la Fm a encore des jours devant elle. Bonne fête les cloches

Et quels sont ces tenants et aboutissants que vous semblez si bien savoir?

Les radios alertent sur le fait que les investissements publicitaires ont subitement chuté de 80% en un seul mois et il est donc légitime de s'interroger sur la stratégie qui sera la leur vis à vis du DAB+ avec des ressources financières aussi amputées. Je ne suis pas contre le DAB+  bien au contraire, même si je trouve qu'il arrive un peu tard, mais je crains que les opérateurs les plus fragiles appuient sur le bouton off dans quelques mois faute de pouvoir payer les coûts de diffusion.

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lemurien
Il y a 6 heures, Prunelle a dit :

Et quels sont ces tenants et aboutissants que vous semblez si bien savoir?

Les radios alertent sur le fait que les investissements publicitaires ont subitement chuté de 80% en un seul mois et il est donc légitime de s'interroger sur la stratégie qui sera la leur vis à vis du DAB+ avec des ressources financières aussi amputées. Je ne suis pas contre le DAB+  bien au contraire, même si je trouve qu'il arrive un peu tard, mais je crains que les opérateurs les plus fragiles appuient sur le bouton off dans quelques mois faute de pouvoir payer les coûts de diffusion.

Bravo Prunelle, c'est du bon sens !! Les petits opérateurs ne vont jamais tenir ce mode de diffusion pour une audience qui approche du zéro. Ce n'est économiquement pas possible. La plupart des radios locales vont devoir se battre pour survivre (avec la chute du marché publicitaire). La priorité sera de maintenir les emplois, de permettre aux médias de retrouver une compta saine... Le DAB ne sera pas la priorité des entreprises. Il faut reculer le calendrier de 2/3 ans minimum, il y a d'autres priorités. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Prunelle a dit :

Je ne suis pas contre le DAB+  bien au contraire, même si je trouve qu'il arrive un peu tard, mais je crains que les opérateurs les plus fragiles appuient sur le bouton off dans quelques mois faute de pouvoir payer les coûts de diffusion.

Idem pour certaines radios en double diffusion FM/DAB sur une même zone (ou presque), si des économies sur les coûts de diffusion sont à prévoir suite à la crise actuelle, en toute logique on peut supposer que le DAB+ passera à la trappe, au moins le temps que ce mode de diffusion ait suffisamment gagné en notoriété pour que les annonceurs s'y intéressent vraiment.

Modifié par StanX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, StanX a dit :

au moins le temps que ce mode de diffusion ait suffisamment gagné en notoriété pour que les annonceurs s'y intéressent vraiment.

D'ici combien d'années à votre avis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la louche je dirais 5 à 10 ans (avis subjectif)

Déjà, Il faudra le temps nécessaire pour que que le parc automobile se renouvelle et soit équipé de série de récepteurs DAB+. C'est en cours mais il faudra quelques années quand même. Pour les achats de récepteurs domestiques, ce sera plus long. La majorité des foyers n'achète pas une radio sur un coup de tête ou par simple radiophilie  mais parce qu'il y a un besoin or si la FM et le ou les récepteurs donnent encore satisfaction, pourquoi les remplacer ?  L' achat d'un poste de radio n'est pas une dépense primordiale. Et puis il y a les smartphones mais là on s'embarque vers un débat sans fin.

Sinon comme Prunelle, sans être contre bien au contraire, je pense également que le DAB+ arrive un peu tard, on a perdu un temps fou en tergiversations, lenteurs administratives etc...avec entre temps les technologies réseaux qui évoluent (streaming). On en a souvent parler sur ce forum. Il n'y aurait que l'arrêt pur et simple de la FM qui pourrait booster la RNT mais heureusement c'est une option impensable dans l'état actuel des choses.

Pour l'anecdote, hier encore j'écoutais une radio locale qui diffuse en FM et en DAB+. Dans d'un message d'autopromotion de cette radio, il était question des différentes fréquences disponibles en FM dans la région, de la possibilité d'écoute par internet mais jamais il ne fut référence au DAB+ alors que cette radio est présente sur 2 mux. C'est quand même dingue non ?

Modifié par StanX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, StanX a dit :

Pour l'anecdote, hier encore j'écoutais une radio locale qui diffuse en FM et en DAB+. Dans d'un message d'autopromotion de cette radio, il était question des différentes fréquences disponibles en FM dans la région, de la possibilité d'écoute par internet mais jamais il ne fut référence au DAB+ alors que cette radio est présente sur 2 mux. C'est quand même dingue non ?

Contrairement à CLASSIC 21 en Belgique qui fait de l'auto-promo pour sa diffusion en DAB+ . Ils font même gagner des récepteurs incluant ce mode de réception. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, DRM+ a dit :

Contrairement à CLASSIC 21 en Belgique qui fait de l'auto-promo pour sa diffusion en DAB+ . Ils font même gagner des récepteurs incluant ce mode de réception. 

Alors que la radio est disponible en FM sur toute la Wallonie et Bruxelles, comme quoi!

Chez nous mêmes les radios pour qui le DAB+ permet la constitution de zones d'écoute supplémentaires n'en parle pas!

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème en France c'est la lenteur administrative  entre l'appel à candidature  et la diffusion il faut 24 à 30 mois entre temps il peut ce passer beaucoup de chose 

a ce compte la dans 10ans on y sera encore il faut faut absolument réduire le délai et faire un max de promo sur le DAB+ plus vite c'est couvert plus vite on peu couper ou réduire le nombre d 'émetteur FM 

Alors que dans les autres pays le délai est entre 6 à 12 mois en moyenne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théo

Le DAB+ est inscrit dans la loi sur l'audiovisuel et acté dans le budget de Radio France. Au pire (le terme est peut être mal choisi vu la qualité du service public), nous aurons les radios de service public sur le DAB+ (tout comme la RTBF en Belgique, NPO aux Pays-Bas, la BBC en Angleterre, l'ARD en Allemagne). Si les privés ne suivent plus, les gens pourront écouter les radios d'état. Maintenant, les privés ne laisseront pas une norme vacante surtout si leur concurrent public y va. Pour les B, je suis d'accord, il va y avoir des rachats à la pelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Prunelle a dit :

Alors que la radio est disponible en FM sur toute la Wallonie et Bruxelles, comme quoi!

Chez nous mêmes les radios pour qui le DAB+ permet la constitution de zones d'écoute supplémentaires n'en parle pas!

FG, par exemple, en parle régulièrement sur son antenne et propose même de faire gagner des postes DAB+...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec la crise que nous vivons actuellement , le développement du DAB+ n'est pas près de s'accélérer . Je m'explique :

Etant donné que les fonds du FSER sont principalement alimentés par des taxes payées par les annonceurs , les sommes attribuées aux catégories A seront soit réduites ,soit la sélection sera beaucoup plus drastique que d'habitude . Beaucoup de A ne s'en remettront pas et des fréquences FM seront disponibles . De même toujours à cause de cette crise sans précédent , certaines petites B vont mettre la clefs sous la porte . Là encore des fréquences de disponibles . Dans ces conditions pour les radios qui arriveront à sortir la tête de l'eau  et qui veulent étendre leurs zones de couverture , pourquoi aller sur le DAB+ alors que des fréquences FM vont être disponibles ? Ceci est mon avis et n'engage que moi . 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mandrake
il y a 32 minutes, DRM+ a dit :

Avec la crise que nous vivons actuellement , le développement du DAB+ n'est pas près de s'accélérer . Je m'explique :

Etant donné que les fonds du FSER sont principalement alimentés par des taxes payées par les annonceurs , les sommes attribuées aux catégories A seront soit réduites ,soit la sélection sera beaucoup plus drastique que d'habitude . Beaucoup de A ne s'en remettront pas et des fréquences FM seront disponibles . De même toujours à cause de cette crise sans précédent , certaines petites B vont mettre la clefs sous la porte . Là encore des fréquences de disponibles . Dans ces conditions pour les radios qui arriveront à sortir la tête de l'eau  et qui veulent étendre leurs zones de couverture , pourquoi aller sur le DAB+ alors que des fréquences FM vont être disponibles ? Ceci est mon avis et n'engage que moi . 

Bravo c'est du bon sens ! La radio est un média qui connait une profonde mutation depuis quelques années. Les experts des années 80 (les pros du DAB) vont tomber de haut. San argent, pas de DAB. Ils vont tous monter au créneau pour avoir des subventions mais il y aura d'autres priorités (et très vite). Merci DRM+ une personne qui a les pieds sur terre 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pendant ce temps-là de l'autre côté de la Manche, les radios locales de la BBC offre des récepteurs DAB+ en pleine période de confinement aux personnes vulnérables de plus de 70 ans... Je pense que c'est pas demain la veille qu'on risque de voir ça chez nous.

D'ailleurs voici un article de La Lettre Pro qui en parle >> https://www.lalettre.pro/Covid-19-la-BBC-offre-des-radios-DAB-aux-plus-de-70-ans_a22370.html

Modifié par Max-Hellraiser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/04/2020 à 10:51, Invité Théo a dit :

Maintenant, les privés ne laisseront pas une norme vacante surtout si leur concurrent public y va.

Le privé va là où ça lui rapporte. Si l'audience reste confidentielle sur la RNT malgré la présence du service public, il y a peu de chances que le privé s'y mette en suivant votre exemple.

Il y a 19 heures, Max-Hellraiser a dit :

Et pendant ce temps-là de l'autre côté de la Manche, les radios locales de la BBC offre des récepteurs DAB+ en pleine période de confinement aux personnes vulnérables de plus de 70 ans... Je pense que c'est pas demain la veille qu'on risque de voir ça chez nous.

Il me semble (à confirmer) que lors du lancement de la RNT en Suisse, des postes de radio DAB+ avait été offerts également et pas qu'aux personnes âgées. C'est un bon moyen de promouvoir ce mode de diffusion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Max-Hellraiser a dit :

Et pendant ce temps-là de l'autre côté de la Manche, les radios locales de la BBC offre des récepteurs DAB+ en pleine période de confinement aux personnes vulnérables de plus de 70 ans... Je pense que c'est pas demain la veille qu'on risque de voir ça chez nous.

Pour offrir des postes DAB+ faut-il encore avoir accès à cette technologie.

Et ce n'est pas avec la couverture actuelle que les gens en vont se ruer sur les postes.

Ça fonctionne au Royaume-Uni car le DAB+ est accessible sur tout le territoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, Invité Mandrake a dit :

Bravo c'est du bon sens ! La radio est un média qui connait une profonde mutation depuis quelques années. Les experts des années 80 (les pros du DAB) vont tomber de haut. San argent, pas de DAB. Ils vont tous monter au créneau pour avoir des subventions mais il y aura d'autres priorités (et très vite). Merci DRM+ une personne qui a les pieds sur terre 

Concernant les radios associatives, seules celles qui ne comptent pas que sur les subventions et qui sont les mieux structurées s'en sortiront. Les coquilles vides qui sont juste là pour brasser de l'argent public, moins.

Je suis dans une radio associative qui a postulé en DAB+ sur sa zone. Nous y croyons et avons anticipé cette évolution et nous travaillons avec d'autres radios de la même zone pour proposer une alternative à TDF & co qui prend en compte les impératifs économiques des radios associatives.

Pour info, nous ne sommes pas né dans les années 80, n'avons pas de "vieux briscards" (si j'ose dire) du début des radios libres dans le bureau, sommes bien structurés et avons une gestion raisonnée.

Et je crois que le CSA a bien compris qu'il fallait bien faire attention aux radios A dans cet épineux dossier...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, Prunelle a dit :

Ça fonctionne au Royaume-Uni car le DAB+ est accessible sur tout le territoire.

En GB Ils ont commencé plus tôt, ont perdu moins de temps en conjectures, la BBC a des mux pour elle toute seule, un choix diversifié et de qualité, bref ils ont été efficaces et le résultat est que là-bas ça marche.

Pareil pour les Pays-Bas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jeunes mais ignorants

Les gars, faut vous mettre à jour.

Depuis 2009, le FSER ne dépend plus tu tout des taxes sur la pub. 2009, ça vous dit quelque chose ? C’était après la crise de 2008, où les recettes publicitaires avaient baissé.

Donc, à partir de 2009, le Gouvernement a décidé de pérenniser ce soutien, en assurant son financement par des crédits budgétaires dès le projet de loi de finances pour 2009. Ce nouveau mode de financement sera l'occasion de ne plus lier le montant des aides versées aux radios associatives au rendement d'une taxe soumise aux aléas du marché publicitaire

Signé : un vieux briscard des années 80, qui est toujours là, qui fait de l’audience, et qui a participé au mouvement des radios libres qui te permet de faire de la radio aujourd’hui !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Digiradio
il y a 9 minutes, StanX a dit :

En GB Ils ont commencé plus tôt, ont perdu moins de temps en conjectures, la BBC a des mux pour elle toute seule, un choix diversifié et de qualité, bref ils ont été efficaces et le résultat est que là-bas ça marche.

Pareil pour les Pays-Bas.

Ça marche ? Aux Pays Bas En Angleterre ?  Chiffres d’affaires?  nombre de radios sur le DAB ? Part d’audience en DAB ? 
regardez bien et 
Ne vous enflammez pas 

ils sont loin du choix hyper diversifié que nous avons en France 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En Allemagne le mux nationale commence  en moyenne a 60% du territoire puis complète leur couverture en 8ans
si la France fesait pareille ça sera plus confortable pour la com du DAB+ 

commencer sur l'axe Lille Paris Marseille  c'est bien mais peu mieux faire et seulement 2ans après une autre phase déploiement  

faire l'axe Lille Paris Marseille + 2 ou 3 grosses villes si on divise la France en 4

Modifié par ondemania

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×