Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

GaelS

décalage stream

Messages recommandés

Kikou (lol) mdr

bon assez de plaisanterie "humour g33k"

J'ai une question concernant le décalage qu'il y a entre mon "bonjour" prononcer dans le micro et le "bonjour" qu'entendent les auditeurs.

Avec un radiobox j'ai quelques secondes de décalage.

Je sais qu'il existe de l'acc ou d'autres formats qui permettent de réduire cela.

Je souhaiterais simplement envoyer un flux audio d'un pc a un autre distant (sans pour autant passer par un seveur de dispatch de flux).

Auriez vous des solutions ? des pistes ?

Merci par avance

GaelS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

skype, pour une qualité douteuse... ou un service de voIP, je sais pas si il y a beaucoup de perte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je croit que en augmentant le kbps de ton flux tu peux améliorer le temps de décalage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lors d'un stream internet, le décalage est essentiellement dû à l'ADSL et reste incontournable.

La seule solution actuellement pour zéro délai (ou presque) reste le très coûteux numéris avec les codecs qui vont bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour le réduire je pensais utiliser du stream acc+ (faible latence).

Le but est d'envoyer un flux audio vers un autre PC... via Internet

Quelqu'un aurait un tuto ou une marche a suivre sur la façon de faire et le paramétrage du systeme ?

Comment avoir une adresse du genre 192.123.15.13:9001

Modifié par GaelS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'AAC est un format demandant moins de bande passante, mais cela n'influe, à mon avis, que peu sur le délai mais peu se montrer efficace pour faire face à des micro coupures de flux en cas de faible débit disponible.

Pour ton système, il te faut au moins une IP fixe et pouvoir paramètrer l'envoyeur ou le receveur par rapport à cette IP.

Par exemple il faudrait que tu aies une IP fixe à l'arrivée et que tu paramètres un logiciel de stream en fonction de cette adresse.

Disposes tu de celà, si oui on peut tenter un essai samedi.

Si non on peut essayer sur une petite durée avec les IP du moment.

Passes moi un tel en MP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lors d'un stream internet, le décalage est essentiellement dû à l'ADSL et reste incontournable.

La seule solution actuellement pour zéro délai (ou presque) reste le très coûteux numéris avec les codecs qui vont bien.

Pas si simple. Il y a des ordres de grandeurs différents selon les maillons de la chaîne et les technologies utilisées.

Avec des technologies de streaming genre Icecast / Shoutcast, le décalage est essentiellement du aux buffers qui servent à fiabiliser la liaison. Il y a un premier délai du au buffer du serveur (qui évite les ruptures de flux entre l'encodeur de flux et le serveur), et un second délai au niveau du player (qui permet d'éviter les ruptures de flux entre le serveur et le player). Ensuite, ce sont des systèmes qui fonctionnent en TCP. Ces mécanismes rendent le streaming fiable sans nécessiter, par exemple, des ajustements de QoS. C'est nécessaire notamment pour les gens qui écoutent la radio avec des connexions web ordinaires partagées entre plusieurs applications. Lorsque l'on parle de délais de plusieurs secondes, les délais de codage/décodage audio peuvent être considérés comme négligeables.

Mais si l'on souhaite juste faire une liaison point à point, en prenant certaines précautions (par exemple, reserver des accès internet à cette application), on peut descendre à des délais inférieurs à la seconde. Mais cela rend la liaison plus fragile. Lorsque l'on considère les choses pour ces ordres de grandeurs (moins d'une seconde), alors les délais d'encodage / décodage audio ne sont plus négligeables, et le choix de l'algorithme peut devenir un facteur important. Pour du "full duplex" permettant un dialogue, il est préférable de choisir des encodages dérivés de la téléphonie (pas le meilleur son, mais les délais les plus courts), ou des choses du genre AAC "low latency".

Donc tout dépend de l'usage. AMHA, pour des directs en extérieur, on peut tolérer un "scrouitch" de temps en temps, et donc réduire les délais. Pour une liaison studio/émetteur, il vaut mieux accepter un délai important, et faire que la liaison soit la plus fiable possible.

Pour ton système, il te faut au moins une IP fixe et pouvoir paramètrer l'envoyeur ou le receveur par rapport à cette IP.

Par exemple il faudrait que tu aies une IP fixe à l'arrivée et que tu paramètres un logiciel de stream en fonction de cette adresse.

Disposes tu de celà, si oui on peut tenter un essai samedi.

Sinon, au pire, il existe des systèmes comme no-ip ou dynDNS...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci Ben, effectivement je sais que la chaine des traitements est importante. Quand je travaillais pour le groupe tertio, apres avoir tout installer en numérique nous avions ce soucis. Un décalage d'une demi a une seconde.

Ce qui prend du temps dans les connexions internet c'est l'histoire du buffer intégrer pour palier au micro coupure.

Ah vivement la nouvelle génération de technologie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah vivement la nouvelle génération de technologie !

Ce n'est pas tellement une histoire de technologie, mais plutôt une histoire de qualité des tuyaux, et cette qualité ne dépend, finalement, que d'un seul facteur: les finances.

Il est parfaitement possible de faire des liaisons à très faible délai et parfaitement fiables, mais cela a un prix. On n'est plus du tout dans les abonnements à 24.90€...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas tellement une histoire de technologie, mais plutôt une histoire de qualité des tuyaux, et cette qualité ne dépend, finalement, que d'un seul facteur: les finances.

Il est parfaitement possible de faire des liaisons à très faible délai et parfaitement fiables, mais cela a un prix. On n'est plus du tout dans les abonnements à 24.90€...

Il faut passer par du VPN comme l'ancien Oleane, et là c'est plus cher que les anciennes lignes spécialisées, avec les problèmes en plus, les débits ne sont pas toujours respectés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut passer par du VPN comme l'ancien Oleane, et là c'est plus cher que les anciennes lignes spécialisées, avec les problèmes en plus, les débits ne sont pas toujours respectés.

Le mieux pour ce genre d'usage fixe est d'utiliser des couches plus basses que l'IP. En occurrence, de l'ATM, dont certains modes permettent des liaisons à débit vraiment garanti. On peut même émuler les anciennes liaison synchrones "Transfix" de France Telecom et réutiliser les codecs genre Hifiscoop LL. Et c'est généralement moins cher que les anciennes lignes spé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mieux pour ce genre d'usage fixe est d'utiliser des couches plus basses que l'IP. En occurrence, de l'ATM, dont certains modes permettent des liaisons à débit vraiment garanti. On peut même émuler les anciennes liaison synchrones "Transfix" de France Telecom et réutiliser les codecs genre Hifiscoop LL. Et c'est généralement moins cher que les anciennes lignes spé !

Je me doutais bien que l'on pouvait utiliser les Hifiscoop qui restent sur les étagères, mais je ne sais pas comment.

Une petite leçon m'intéresserait, mais sans doute est ce hors cadre du forum, ou peut être qu'un lien pourrait guider.

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je me doutais bien que l'on pouvait utiliser les Hifiscoop qui restent sur les étagères, mais je ne sais pas comment. Une petite leçon m'intéresserait, mais sans doute est ce hors cadre du forum, ou peut être qu'un lien pourrait guider.

Pour faire un résumé très rapide et un peu simpliste (et désolé pour le coté un peu "hors sujet" de la chose):

L'infrastructure actuelle d'Orange est en ATM. Cette techno de couche basse permet de transporter tous types de données: de l'ip, de la voix, de la vidéo, etc. C'est une technologie très souple, qui permet, avec une seule infrastructure, de pratiquement tout faire pour peu que le dimensionnement des équipements et des tuyaux soit adapté. C'est donc économique pour l'opérateur, car il n'a qu'une seule technologie de transport à gérer. Selon le type d'usage, il existe plusieurs modes de fonctionnements, appelés "AAL". Pour les usages critiques comme le transport du son, un "circuit virtuel" à débit constant peut être utilisé en utilisant le mode AAL1.

L'équipement terminal généralement utilisé est une "unité d'accès" du genre RAD LA110, qui peut servir à transporter de l’Ethernet (pour faire de l'ip, par exemple), mais dispose aussi d'une interface série synchrone.

http://www.rad-franc...-integree/7698/

post-55-0-78853500-1343318809_thumb.jpg

post-55-0-45376300-1343318821_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×