Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

iDroid27

Membres
  • Compteur de contenus

    38
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

-1 Négative

À propos de iDroid27

  • Rang
    Advanced Member

Visiteurs récents du profil

441 visualisations du profil
  1. L'émetteur de Montbéliard is down.

    Je n'ai jamais dit que c'était une coupure pour impayé, j'ai dit qu'en général quand on arrive à ce genre de situations c'est que c'est le fournisseur qui donne l'ordre de couper l'électricité (pour ce motif par exemple). Ce serait incroyable que plusieurs sites de diffusion tombent en rade pile au même moment par "malchance". Et je ne vois toujours pas le problème avec Linky... ? Puis... "Je vois que tu es toujours aussi doué." pour le peu de fois où j'interviens dans l'année (c'est-à-dire entre zéro à deux fois) c'est culotté de ta part.
  2. L'émetteur de Montbéliard is down.

    "on peut déja dire merci à Linky" Il a bon dos le Linky En revanche je ne comprends pas qu'est-ce qui peut mettre en panne plusieurs sites de diffusion pourtant suffisamment éloignés comme ça... ? Erreur de manip ? Parce que bon je veux bien qu'un site ait un problème mais plusieurs d'un coup on pourrait croire à une coupure pour impayé
  3. Interruption NRJ Rouen (FM)

    Oui en effet ça s'est bien reproduit en FM à Rouen hier aussi encore vers 17h30 Bizarre que ce soit à la même heure (à quelques minutes près).
  4. Interruption NRJ Rouen (FM)

    Intéressant, mais il y a un truc qui me pose problème dans l'histoire. En plein milieu du bug, j'ai écouté le flux web local (cdn.nrjaudio.fm audio1 fr 40009 aac_64.mp3) et ça fonctionnait, fin le programme national était retransmis. Du coup je me demande comment le signal passe lorsque le studio local est en "passif" (je suppose que c'est le mot pour) et également d'où proviennent (je parle de source sonore) les flux locaux.
  5. Interruption NRJ Rouen (FM)

    Cet après-midi aux alentours de 17h23/25 NRJ Rouen a cessé d'émettre, assez surprenant étant donné que les conditions météo ne prêtaient pas à ça (pas d'orage à l'horizon). Le son sautait (laissant des blancs de 3 à 4 secondes) et au bout d'une vingtaine de secondes gros blanc (donc l'émetteur fonctionnait encore) avant de complètement s'arrêter (bruit blanc). Cela a duré au moins 5 bonnes minutes puisque c'est revenu à 17h30. Le flux web était toujours opérationnel, donc manifestement soit un problème de liaison studio <-> émetteur ou l'émetteur lui-même. Je n'ai pas le début, j'enregistre pas en permanence j'ai coupé le passage sans signal aussi: A noter que Fun 107.0 fonctionnait correctement, et aussi France Inter 96.5. Le bourdonnement au début c'est juste moi qui appuie sur l'écran tactile de mon téléphone et les interférences vers 10s le tramway je suppose. Est-ce du aux tests de la RNT ? Maintenance express ?
  6. Mikl sur NRJ à 20h à partir du 26 août !

    C'est sûr l'horaire de fin à minuit ? Le tweet de MIKL semble mettre en lumière le contraire (ou du moins une imprécision pour l'instant). De plus je le vois mal n'avoir qu'une heure et demi d'écoute "non-CSA"...
  7. Plateformes musicales contre la Radio

    Crois moi on fait passer beaucoup de choses à travers une simple requête. Rien que l'accès au streaming lui-même peut-être géré par un script qui va d'abord récupérer tout ce qu'il peut, et le streaming en lui-même peut ne pas être un flux audio "véritable" (script qui va distribuer des fragments audio au fur et à mesure, ce qui ne l'empêche pas de faire autre chose derrière). Cette adresse IP permet d'en extraire beaucoup de choses: position géographique (plus ou moins précise, fiable à l'échelle départementale), moyens d'accès au média (est-ce que vous passez par des pubs ou non), habitudes d'écoute (quelle radio vous écoutez le plus, quand, sur ordinateur ou mobile). C'est certes à l'échelle d'un foyer mais en général cela suffit amplement, de plus avec des cookies on peut très bien identifier un appareil spécifique. Bien sûr après que ce n'est pas dramatique, après tout on est plus à ça près. Mais entendre que c'est du pur fantasme, ça me fait rire. Pour les recommandations locales, certes pas grand monde s'en sert mais TuneIn le fait ce qui est déjà pas mal (je n'ai aucun chiffre précis mais vu sa popularité il doit absorber une bonne partie de la demande d'écoute de radio).
  8. Ça serait bien si les locales de Skyrock reviennent.

    C'est sûr que cela rend le message complètement incompréhensible, c'est également incontestable que cela met directement fin au débat avant même qu'il n'ait commencé. Je me demande franchement comment c'est possible d'être aussi attardé sur l'orthographe alors qu'on n'est pas dans une école et que le sujet ne traite en aucun cas de ça. Bref... Pour en revenir au sujet initial, est-ce que ce serait rentable financièrement ? Et aussi est-ce que la cible de Skyrock n'est pas... "la bonne" pour du contenu local ? Sauf si c'est du NRJ-like (flux avec quelques infos musicales, sportives voire culturelles du coin) je doute que les auditeurs de Skyrock soient réellement intéressés par ça.
  9. Je recherche le titre d'une chanson française.

    De rien C'est vrai que pour le coup c'est regrettable qu'on ne puisse pas enregistrer depuis son PC et/ou envoyer un fichier audio à analyser, car coller le téléphone à l'oreille du casque c'est chiant
  10. Je recherche le titre d'une chanson française.

    Jacques A Dit de Christophe Willem
  11. Cauet à 16h sur NRJ (EXCLU)

    16 heures ça fait vachement tôt quand même de plus ça n'a pas vraiment de logique car je doute qu'il y ait énormément d'auditeurs sur NRJ entre 16h et 17h (par rapport à > 17h étant donné que les sorties de travail se font majoritairement à cette heure-là). Je miserais plus sur une gourde plutôt qu'autre chose, après je peux me tromper... (si c'est vraiment le cas le programme local va se terminer à l'heure où il commençait il y a à peine 5 ans ce qui montre bien le chamboulement de la grille puis il commencera à 12h sûrement si c'est ça)
  12. Qualité audio des radios

    Il n'a jamais prétendu le contraire, cependant pour du 24kbps il faut admettre que c'est une belle prouesse d'avoir un son aussi correct. De toute manière lorsqu'on est contraint en général de s'abaisser à du 24kbps c'est qu'on n'est pas chez soi, donc la préoccupation n°1 c'est un son continu et écoutable, après pour la qualité si ça doit sortir d'un HP de téléphone ou d'écouteurs franchement je doute que ça soit un problème (c'est vrai que c'est métallique souvent mais ça reste fort correct).
  13. Aymeric Bonnery et DominGo quittent NRJ : réactions

    Enfin pour le Rico Show, il était temps la blague a déjà trop durée. En revanche c'est vrai que c'est dommage pour Domingo, ça changeait et surtout ça a permis de brasser deux communautés (celle d'NRJ et celle de Domingo via Twitch ou YouTube). D'ailleurs il est censé poster une vidéo dans laquelle il va détailler pas mal de points sur son "futur" professionnel, du coup je pense qu'on connaîtra en détail les motivations qui le poussent à partir (si il part vraiment, car en attendant il n'y a rien d'officialisé sur son Twitter, etc même si il y a beaucoup de sources allant dans le sens contraire).
  14. Qualité audio des radios

    Je pense sincèrement que le MP3 128kbps et le AAC+ 64kbps sont de bons compromis en terme de rapport qualité/poids. L'envie de profiter d'un son "pure" est compréhensible mais il faut penser plus intelligemment. Sur quels types de support les radios ou webradios sont-elles écoutées ? Enceintes, haut-parleurs de téléphone ou encore casque - sachant que la majorité de la population ne disposent pas de casques Sennheiser ou d'autre marque de ce type, est-ce vraiment utile de fournir du > 192kbps voire même du FLAC tout en sachant qu'il ne sera pas vraiment exploité (honnêtement, un casque moyen/mauvais donnera un son moyen/mauvais même avec du WAV/FLAC) ? Le contenu musical le nécessite-t-il vraiment ? La radio en France, aujourd'hui c'est quoi, de la musique "contemporaine" en grande majorité (rap, rock, électro, pop, etc), du vintage ou de la voix (talk-show, information, etc). Ce genre de musiques requièrent-ils vraiment une grande qualité d'émission ? Qu'est-ce qu'on y gagnerait (franchement) ? La radio est-elle le bon média pour ça ? Lorsque monsieur tout le monde écoute la radio (comprenez ici, ce n'est sûrement pas votre cas sur ce forum, donc ne vous sentez pas insultés), c'est pour accompagner une tâche annexe (ménage, travail, conduite, etc). Je doute que ça intéresse grand monde de pouvoir entendre les fréquences que la méchante compression MP3 aura fait disparaître à la fin de la chaîne de traitement, après tout cela ne nous empêche pas de danser dessus, j'espère en tout cas. La force du AAC 64kbps c'est sa légèreté 64 kilobits par seconde, ça représente que 8 kilooctets par seconde. C'est rien. C'est moins que le débit maximal (et souvent effectif) théorique de l'EDGE (aka. le type de transmission de données le plus commun en campagne). L'AAC 64kbps (proposé par le groupe NRJ par exemple) est le seul qui est capable de passer partout en France, et je trouve que c'est un gros point positif. Dès lors que l'on monte en 128kbps on peut déjà oublier l'EDGE, alors au dessus il ne faut même pas y penser ce sera 3G ou rien (et encore par moments...). Pour conclure vite fait, c'est une bonne chose que certaines radios proposent des flux HQ (pour les puristes, chacun son délire après tout) mais je trouve que passé 128kbps (192kbps à la limite) cela ne sert plus à grand chose à part si on écoute du classique ou là oui ça peut éventuellement servir d'avoir une restitution complète et fidèle (c-à-d soit du MP3 > 320kbps ou du FLAC carrément mdr). Les radios écoutent monsieur tout le monde (leur cible directe), pas seulement les passionnés d'audio et de radio (une certaine minorité).
  15. Nostalgie infos: Trop de longs et prise de position !

    Je trouve que c'est assez idiot de se plaindre de la non-neutralité d'un média... Tout média est orienté, soit par celui qui le présente (les journalistes de Nostalgie en l'occurrence ici), soit parce que c'est "dicté" par la position politique du PDG. C'est comme ça partout, si vous n'avez tilté que pour Nostalgie c'est quand même assez inquiétant. Et surtout lorsque c'est du à un(e) journaliste, c'est pas forcément volontaire (même si en général on est conscient de ça lorsqu'on veut être journaliste), on ne peut jamais être objectif (ça peut se remarquer aux intonations par exemple). Un exemple assez flagrant, le fameux "Votez Macron" de Libération lors de la présidentielle, bon circonstance atténuante (ou pas à vous de juger) c'était contre l'ex-Front National mais reste qu'un journal vraiment neutre n'aurait jamais appelé au vote de qui que ce soit. Si vous voulez avoir une information neutre, croisez les infos de plusieurs sources (radios, journaux de tous bords) et ayez un regard critique sur la manière dont ils traitent tel ou tel événement. Faites-vous votre idée à partir de là, un journaliste ça vous livre une info et accessoirement son point de vue, son but n'est pas de construire le votre. Après pour la longueur des flashs, une poignée de minutes (moins de 5 je suppose) je trouve ça "convenable" sur une radio destinée aux 35-59 ans (tranche pour laquelle ils ont l'air de se vanter sur les stats Médiamétrie) qui ont pour la majorité quand même envie d'être informés (parfois il faut servir le plat même si vous ne l'avez pas demandé). Pour finir, le prenez pas mal mais je ne peux pas m'empêcher de vous identifier à ce genre de personnes, Facebook c'est pas un lieu sur lequel trouver des informations fiables (d'ailleurs fiable ne veut pas dire contre le gouvernement ).
×