Aller au contenu
ljalc

Les 23 commandements de l'animateur radio.

Messages recommandés

Pascal Cardonna, "grand philosophe du 21e siècle a dit" (E1) :

Aujourd’hui, c’est la magie de l’animation radio que je souhaite vous faire partager, en vous motivant, si cela est votre rêve, de vous lancer sans hésiter !

Chez Radio France, et particulièrement en régions, nous formons, nous recrutons des animatrices et des animateurs.

« Un bon animateur doit être généreux » , selon Gilles Bonbonny, le responsable des programmes de France Bleu à Nice. Il doit donner l’impression que tout se passe à merveille, qu’il connaît son sujet sur le bout des ongles.

Il n’est pourtant pas seulement un beau parleur…

Son rôle est bien plus étendu qu’on ne pourrait le penser. Il est la pierre angulaire de l’émission. Cela demande beaucoup de travail et d’endurance.

1 – L’animateur anime. Il donne une âme.

2 – Quand on n’a rien à dire, on se tait.

3 – L’animateur œuvre sur le terrain de la vie, de l’émotion, de la séduction et de l’imaginaire.

4 – Il raconte des histoires, car c’est le mode privilégié par l’humain pour transmettre le savoir. Il fait découvrir le monde.

5 – Il doit maîtriser sa prise de parole.

6 – Parler dans un micro, c’est : 1 -Réfléchir, 2 -Ecrire, 3 -Dire.

7 – L’improvisation est une exception.

8 – Il sert et défend les valeurs de sa chaîne et ne déprécie donc pas les éléments constitutifs de l’antenne, notamment la programmation musicale.

9 – Il est critique mais n’a pas de mépris.

10 – Il utilise noblement l’humour.

11 – Il pratique l’autodérision.

12 – Il suggère, met en œuvre et se réjouit d’images, d’actes et d’idées positives.

13 – Il est également là pour susciter la curiosité, la réflexion et la discussion.

14 – Il ne donne pas de leçons.

15 – Il a de fait un pouvoir. Il a conscience de sa responsabilité et il l’assume. Il s’adresse à une diversité de niveaux de savoir. Il intègre cette notion dans ses manières de communiquer.

15 – Il sait que la constance est payante. Que concision et clarté itou.

16 – Il conçoit la zone de diffusion comme « chez nous, ici ».

17 – Il n’enferme pas l’auditeur dans son studio en utilisant le jargon du métier, en parlant de sa condition professionnelle ou personnelle.

18 – Il s’enregistre et se réécoute pour bannir les tics et la routine.

19 – Il est libre et responsable. Il exerce sa curiosité, expérimente, développe et fait évoluer sa personnalité, son style et son univers radiophoniques.

20 – Il s’interdit d’utiliser formules ou clichés exprimant du sexisme, du racisme, ou du mépris social. Il respecte la dignité des personnes.

21 – Il cite explicitement les sources et documents qui ont largement nourri l’écriture d’un papier.

22 – Il s’interdit tout prosélytisme.

23 – Il sait qu’il fait un métier public ; il sait entendre la critique.

Pour y voir plus clair, http://vimeo.com/13629533 .

Bon courage pour la semaine à venir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout animateur de radio te dira : "Mais c'est évident"... et pourtant plus de la moitié (je suis gentil ;-) ) de ces commandements ne sont pas respectés.

Sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

France bleu sont très bon pour ça! autant la prog je suis pas spécialement la zik (quoi que je la préfère a ce que passe fun ou sky et autre) mais les interventions sont d'excellente qualité et d'une grande générosité!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime ce post ! C'est très bien écrit :) Et il est vrai que quand j'écoute la radio, la moitié de ces commandements ne sont pas respectés ...

Je vais bientôt me lancer dans la webradio, et j'espère acquérir tout ceci. Je le souhaite aussi à tous ceux qui se lancent comme moi :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et surtout a imprimer ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello l'ami,

très bon post,

or, il y a quelque chose qui me chagrine un peu Pascal Cardonna grand philosophe.

pour moi un grand philosophe qu'il soit platonicien ou autre est quelqu'un qui convainc et non qui persuade. Ce serait une erreur de mettre Pascal Cardonna dans le même sac que descartes kant heguel ou même freud. A travers ce post tu ne peux donc pas dire que c'est un grand philosophe "les exemples sont les béquilles du jugement" E.kant et pour bien d'autres raisons.

Si non, très bon post.

leconnu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve qu'il a raison,

Les écoles ne sont pas bénéfique à 100 %

C'est mieux de commencer jeune dans une petite radio local et découvrir progressivement les pratiques de l'animation.

Ca permet aussi de savoir si l'on est fait ou pas pour la radio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord Clem mais il y radio local et radio local, certaine ont une antenne de qualité et pour d'autre c'est un peu plus "faites ce que vous voulez comme vous le voulez" et c'est là qu'on risque d'avoir de mauvaises habitudes sans le savoir. Avoir le soutient de personne (école ou pas d'ailleurs) qui connaissent les règles et l'univers radiophonique permet, à un moment de son parcours, de continuer sur la bonne voie.

Si personne me dit que c'est mal de voler, je le saurais jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×