Aller au contenu
Prunelle

Appel à candidatures CTA Rennes

Messages recommandés

Un appel à candidatures a été lancé ces derniers jours sur le CTA de Rennes et on peut enfin dire que de nouvelles fréquences sont dégagées notamment en Bretagne!

2 fréquences seront disponibles sur Lesneven (Finistère) et du côté des allotissements/assignations, on peut annoncer l'arrivée d'Océane à Chateaulin et d'Hit West à Carhaix et Loudéac.

Lien: https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044395715

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Prunelle a dit :

Un appel à candidatures a été lancé ces derniers jours sur le CTA de Rennes et on peut enfin dire que de nouvelles fréquences sont dégagées notamment en Bretagne!

2 fréquences seront disponibles sur Lesneven (Finistère) et du côté des allotissements/assignations, on peut annoncer l'arrivée d'Océane à Chateaulin et d'Hit West à Carhaix et Loudéac.

Lien: https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044395715

DLB va se précipiter pour récupérer une nouvelle fréquence pour radio malheur ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 4 heures, Prunelle a dit :

Un appel à candidatures a été lancé ces derniers jours sur le CTA de Rennes et on peut enfin dire que de nouvelles fréquences sont dégagées notamment en Bretagne!

2 fréquences seront disponibles sur Lesneven (Finistère) et du côté des allotissements/assignations, on peut annoncer l'arrivée d'Océane à Chateaulin et d'Hit West à Carhaix et Loudéac.

Lien: https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044395715

 

Mais pourquoi donc la ville de Quimper est elle exclue de toute nouvelle fréquence par le CTA depuis 15 ans??

Le résultat est en totale contradiction avec ce qui était indiqué dans le rapport de la consultation publique:

Critère n° 2 : zones n’ayant pas bénéficié de travaux de planification FM depuis le dernier appel général, en particulier au cours des dix dernières années. Les dernières planifications de fréquences FM ont eu lieu : - en 2012, sur une zone FM : Guer (une nouvelle fréquence) ; - en 2015, sur quatre zones : Saint-Brieuc, Ploërmel, Cholet et Lorient (14 nouvelles fréquences au total). Ces cinq zones FM ne donneront par conséquent pas lieu à des recherches de fréquences.

 

Donc Lorient qui a été servie en nouvelles fréquences à chaque appel (5 ou 6 nouvelles fréquences en 15 ans)ne devrait plus en obtenir.

Et logiquement Quimper qui n'a pas obtenu de nouvelles fréquences depuis 15 ans devraient en obtenir!

Or, résultat:

Lorient: encore une nouvelle fréquence: 89.7

Quimper: 0 nouvelles fréquences (comme d'habitude on est habitués maintenant !!)

 

Pfff du grand n'importe quoi.

Pas étonnant que certaines personnes comme le président de Radio Bonheur obtiennent gain de cause en prenant des avocats pour contester les décisions du CTA!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Breizh
il y a une heure, DRM+ a dit :

DLB va se précipiter pour récupérer une nouvelle fréquence pour radio malheur ! 

Dlb à déjà récupéré le 95.9 de Lesneven pour Brest.

Le 89.8 de Plourin lès Morlaix également.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité curieux1
Il y a 5 heures, Prunelle a dit :

Un appel à candidatures a été lancé ces derniers jours sur le CTA de Rennes et on peut enfin dire que de nouvelles fréquences sont dégagées notamment en Bretagne!

2 fréquences seront disponibles sur Lesneven (Finistère) et du côté des allotissements/assignations, on peut annoncer l'arrivée d'Océane à Chateaulin et d'Hit West à Carhaix et Loudéac.

Lien: https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044395715

105.3 FM Lesneven ? pour INFO ????

(INFO 105.5 BREST)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, Invité vive la radio a dit :

 

Mais pourquoi donc la ville de Quimper est elle exclue de toute nouvelle fréquence par le CTA depuis 15 ans??

Le résultat est en totale contradiction avec ce qui était indiqué dans le rapport de la consultation publique:

Critère n° 2 : zones n’ayant pas bénéficié de travaux de planification FM depuis le dernier appel général, en particulier au cours des dix dernières années. Les dernières planifications de fréquences FM ont eu lieu : - en 2012, sur une zone FM : Guer (une nouvelle fréquence) ; - en 2015, sur quatre zones : Saint-Brieuc, Ploërmel, Cholet et Lorient (14 nouvelles fréquences au total). Ces cinq zones FM ne donneront par conséquent pas lieu à des recherches de fréquences.

 

Donc Lorient qui a été servie en nouvelles fréquences à chaque appel (5 ou 6 nouvelles fréquences en 15 ans)ne devrait plus en obtenir.

Et logiquement Quimper qui n'a pas obtenu de nouvelles fréquences depuis 15 ans devraient en obtenir!

Or, résultat:

Lorient: encore une nouvelle fréquence: 89.7

Quimper: 0 nouvelles fréquences (comme d'habitude on est habitués maintenant !!)

 

Pfff du grand n'importe quoi.

Pas étonnant que certaines personnes comme le président de Radio Bonheur obtiennent gain de cause en prenant des avocats pour contester les décisions du CTA!

 

Vous avez entièrement raison mais le problème de Quimper ne viendrait-il pas du fait qu'elle soit "pris en étau" entre Brest et Lorient rendant difficile le dégagement de nouvelles fréquences ? Sauf à donner du 500w avec contraintes.

Il y a un peu le même problème à Evreux, coincée entre Paris et Rouen.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Invité Breizh a dit :

Dlb à déjà récupéré le 95.9 de Lesneven pour Brest.

Le 89.8 de Plourin lès Morlaix également.

Rien n'indique dans l'appel une assignation ou un allotissement du 89.8.

L'arrivée de Bonheur sur Morlaix resterait néanmoins légitime à côté de Lannion et Brest mais en respectant les mêmes règles que les autres opérateurs. Toutes les fréquences ne lui sont pas dues au motif qu'il veut s'étendre un peu partout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Invité curieux1 a dit :

105.3 FM Lesneven ? pour INFO ????

(INFO 105.5 BREST)

Je me suis fait la même réflexion. Je vois mal un autre opérateur emporter le 105.3 sauf à avoir des grosses contraintes vers le sud.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, ChrisFanDeFoot a dit :

Vos pronostics pour le 88.2 de Saint Malo et 107.6 ? 
Puis Rennes le 91.6 vos pronostics ?

Le 91.6 de Rennes sera pour Alouette car en allotissement avec Chateaubriant.

Pour St Malo, pourquoi pas Hit West sur 107.6 car à St Brieuc sur 107.8?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si Tendance ouest franchissait la frontière normande pour débarquer à St-Malo? Il y aurait aussi un coup pour Alouette en plus de Rennes ...

Pour Paimpol, je verrai bien Nostalgie. (ou fréquence préemptée par RF?)

Modifié par Spendeau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 4 heures, Prunelle a dit :

Vous avez entièrement raison mais le problème de Quimper ne viendrait-il pas du fait qu'elle soit "pris en étau" entre Brest et Lorient rendant difficile le dégagement de nouvelles fréquences ? Sauf à donner du 500w avec contraintes.

Il y a un peu le même problème à Evreux, coincée entre Paris et Rouen.

C'est certain mais à Quimper, il a ete fait remarquer qu'il n'y avait plus de radios de proximité : elles ont toutes décroché et il serait temps d'en remettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Spendeau a dit :

Et si Tendance ouest franchissait la frontière normande pour débarquer à St-Malo? Il y aurait aussi un coup pour Alouette en plus de Rennes ...

Pour Paimpol, je verrai bien Nostagie.

Le CSA a étrangement dégagé le 107.5 pour Paimpol (22) et le 107.6 à St Malo (35) et entre ces 2 villes il y a St Brieuc avec Skyrock sur 107.4 et Hit West sur 107.8.

Le 107.4 et le 107.8 ne sont pas dans cet appel à candidatures mais j'ai du mal à imaginer une autre radio que Skyrock à Paimpol sachant que les radios émettant depuis Paimpol arrivent jusqu'aux portes de St Brieuc...

Et pour le 107.6 de St Malo, vu que Skyrock y est déjà présente sur 107.0, qu'Hit West n'a pas de fréquence là-bas et que le 107.8 avec 2Kw pousse assez loin, je vois mal Hit West ne pas l'obtenir.

Dans le cas contraire sur Paimpol et St Malo, bonjour le brouillage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Erwan 29790

La fréquence d'Audierne 107.9 a une contrainte ! Diffusion en mono et sans RDS ? Étrange .. aujourd'hui, RMC diffuse avec le RDS. Il devrait stopper la sous porteuse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 6 heures, Prunelle a dit :

Vous avez entièrement raison mais le problème de Quimper ne viendrait-il pas du fait qu'elle soit "pris en étau" entre Brest et Lorient rendant difficile le dégagement de nouvelles fréquences ? Sauf à donner du 500w avec contraintes.

Il y a un peu le même problème à Evreux, coincée entre Paris et Rouen.

Non car si on suit ce raisonnement Lorient est prise en étau entre Quimper, Vannes, Quimperlé, Pontivy. 

De plus la fréquence 107.5, par exemple, était libre sur tout le Sud Finistère. Elle n'était utilisée que de manière temporaire. Elle aurait très bien pu être attribuée à Quimper. De même que la fréquence 107.9 qui n'est utilisée qu'a Audierne. Cela fait des années que Quimper est systématiquement écartée de toute recherche de nouvelles fréquences. Pourvoir de petites villes de 5000 habitants comme Audierne ou Châteaulin au lieu de pourvoir Quimper ce n'est qu'une mascarade.

Les radios ne sont pourtant manifestement pas intéressées pour émettre dans les villes alentour: RMN avec sa nouvelle fréquence fait tout pour couvrir Quimper et non Concarneau (pourtant ville de 20000 habitants, bien plus grande qu'Audierne ou Chateaulin), Neptune qui avait obtenu une fréquence sur Douarnenez émet finalement sur Quimper car c'est leur souhait...

Quand on circule en voiture de Quimper à Brest l'écoute de certaines radios est devenue calamiteuse: il y a un basculement incessant entre les fréquences de Quimper, Chateaulin, Brest, pour NRJ et Nostalgie notamment. Or ces trois fréquences ne sont pas du tout synchronisées entre elles.. Fun Radio qui n'a que deux fréquences (Quimper et Brest) est bien plus écoutable. C'est le contraire qu'il aurait fallu faire: augmenter la puissance des radios à 2kw au lieu de 1kw

 

Océane va aussi apparemment obtenir une fréquence à Chateaulin, quel intéret?? Alors qu'une contrainte de son émetteur de Quimper a apparemment été mise en direction de Brest.

J'ai peur que pour la RNT ce soit le bourg de Gourlizon (900 habitants) qui soit sélectionné pour bénéficier de nouvelles fréquences à la place Quimper!

La raison de tout cela est à mon avis (ça ne tient qu'à moi de dire cela...)que l'on souhaite à tout prix protéger la radio historique de Quimper de trop de concurrence...

J'aime beaucoup les musiques électroniques. Le CTR aurait très bien pu allouer la fréquence 107.5 à Quimper, pour diffuser FG par exemple.

Bref c'est deux poids deux mesures. Lamentable!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Invité vive la radio a dit :

Non car si on suit ce raisonnement Lorient est prise en étau entre Quimper, Vannes, Quimperlé, Pontivy. 

De plus la fréquence 107.5, par exemple, était libre sur tout le Sud Finistère. Elle n'était utilisée que de manière temporaire. Elle aurait très bien pu être attribuée à Quimper. De même que la fréquence 107.9 qui n'est utilisée qu'a Audierne. Cela fait des années que Quimper est systématiquement écartée de toute recherche de nouvelles fréquences. Pourvoir de petites villes de 5000 habitants comme Audierne ou Châteaulin au lieu de pourvoir Quimper ce n'est qu'une mascarade.

Les radios ne sont pourtant manifestement pas intéressées pour émettre dans les villes alentour: RMN avec sa nouvelle fréquence fait tout pour couvrir Quimper et non Concarneau (pourtant ville de 20000 habitants, bien plus grande qu'Audierne ou Chateaulin), Neptune qui avait obtenu une fréquence sur Douarnenez émet finalement sur Quimper car c'est leur souhait...

Quand on circule en voiture de Quimper à Brest l'écoute de certaines radios est devenue calamiteuse: il y a un basculement incessant entre les fréquences de Quimper, Chateaulin, Brest, pour NRJ et Nostalgie notamment. Or ces trois fréquences ne sont pas du tout synchronisées entre elles.. Fun Radio qui n'a que deux fréquences (Quimper et Brest) est bien plus écoutable. C'est le contraire qu'il aurait fallu faire: augmenter la puissance des radios à 2kw au lieu de 1kw

 

Océane va aussi apparemment obtenir une fréquence à Chateaulin, quel intéret?? Alors qu'une contrainte de son émetteur de Quimper a apparemment été mise en direction de Brest.

J'ai peur que pour la RNT ce soit le bourg de Gourlizon (900 habitants) qui soit sélectionné pour bénéficier de nouvelles fréquences à la place Quimper!

La raison de tout cela est à mon avis (ça ne tient qu'à moi de dire cela...)que l'on souhaite à tout prix protéger la radio historique de Quimper de trop de concurrence...

J'aime beaucoup les musiques électroniques. Le CTR aurait très bien pu allouer la fréquence 107.5 à Quimper, pour diffuser FG par exemple.

Bref c'est deux poids deux mesures. Lamentable!!

Merci de ces précisions. Effectivement Quimper est un peu le parent pauvre de la FM bretonne comparé à Vannes, Lorient,  Brest voire même Pontivy (c'est dire!)

Question: quelle est la radio historique de Quimper car là je ne vois pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 10 heures, Prunelle a dit :

Question: quelle est la radio historique de Quimper car là je ne vois pas?

Il n'y en a plus : elles ont toutes disparu.

Tout  benef pour FBleu qui se revendique comme telle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

Il n'y en a plus : elles ont toutes disparu.

Tout  benef pour FBleu qui se revendique comme telle.

Et ça donne quoi en terme d'audience France Bleu sur Quimper et le Finistère en général?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 3 heures, Prunelle a dit :

Et ça donne quoi en terme d'audience France Bleu sur Quimper et le Finistère en général?

L'ennui, c'est qu'on est loin des scores de RBO. Ca reste du 5 à Brest et 7 à Quimper quand la locale en faisait, jadis, deux fois plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

L'ennui, c'est qu'on est loin des scores de RBO. Ca reste du 5 à Brest et 7 à Quimper quand la locale en faisait, jadis, deux fois plus.

Mouais pas terrible en effet. France Bleu n'a jamais trop réussi à s'imposer en Bretagne, ce qui est paradoxal au regard de la forte identité de cette région.

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Prunelle a dit :

Mouais pas terrible en effet. France Bleu n'a jamais trop réussi à s'imposer en Bretagne, ce qui est paradoxal au regard de la forte identité de cette région.

C’est justement parce que France Bleu, tant Breiz Izel qu’Armorique, ne jouent pas assez la carte de l’identité régionale de la Bretagne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité curieux1
Il y a 13 heures, Prunelle a dit :

Mouais pas terrible en effet. France Bleu n'a jamais trop réussi à s'imposer en Bretagne, ce qui est paradoxal au regard de la forte identité de cette région.

et avec les moyens considérables !! taxe audio, émetteurs....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Coccinulle a dit :

C’est justement parce que France Bleu, tant Breiz Izel qu’Armorique, ne jouent pas assez la carte de l’identité régionale de la Bretagne.

Pourtant celle de Brest dispose de davantage d'heure de programmes locaux que les autres et qui sont consacrés à la langue bretonne (le samedi après-midi je crois)?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 3 heures, Prunelle a dit :

Pourtant celle de Brest dispose de davantage d'heure de programmes locaux que les autres et qui sont consacrés à la langue bretonne (le samedi après-midi je crois)?

Ce qui intéresse les bretons c'est à mon avis surtout d'avoir de l'info locale. Il faudrait un flash d'info locale toutes les heures de 5 heures à minuit! Je pense que ça ça fonctionnerait très bien, quitte à rediffuser des mini flash d'info locale à certaines heures. Pour l'info nationale, il y a déjà toutes les autres radios. France Bleu a les moyens pour ça, davantage que les radios privées ou associatives. Son role est là à mon avis.

Quand à la langue bretonne, 95% des bretons ne parlent pas breton.! Donc que l'argent de la redevance et des subventions aux radios A serve au plus grand nombre de français, et pas à une minorité de gens.

France Bleu Paris est née début 2000, France Bleu Breiz Izel au début des années 80! Avoir voulu tout centraliser à Paris c'est une belle connerie!

Idem pour Le Mouv qui était une radio toulousaine et qui a complètement perdu son identité en déménageant à Paris. Désormais c'est une radio pour banlieusards qui oublie elle aussi le reste de la France.

Quand au plan de fréquence de radio France, notamment en Bretagne, il date lui aussi du début des années 80!

Le monde a changé. Aujourd'hui même dans des coins paumés en pleine campagne on a l'internet haut débit. Il serait temps que certaines choses évoluent un peu, notamment la vision centralisatrice de certains...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Invité vive la radio a dit :

Donc que l'argent de la redevance et des subventions aux radios A serve au plus grand nombre de français, et pas à une minorité de gens.

Parce que le service public et les radios associatives ne sont accessibles qu’à une partie de la population ? Il me semble pourtant que France Inter, première radio de France, peut-être reçue sur quasiment 100% du territoire…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 5 heures, Coccinulle a dit :

Parce que le service public et les radios associatives ne sont accessibles qu’à une partie de la population ? Il me semble pourtant que France Inter, première radio de France, peut-être reçue sur quasiment 100% du territoire…

Eh oui:

FIP ou Mouv ne sont pas accessibles à Quimper en FM: pas de fréquence.

Pas de fréquence non plus pour une radio associative "généraliste" ou étudiante. Ici la grande majorité des subventions va à Radio Kerne radio qui parle un langage que 95% des bretons ne comprennent pas...

France Inter première radio de France? ce ne serait pas étonnant vu le nombre de fréquences. Mais non RTL ou Europe 1 font bien mieux niveau audience avec quatre fois moins de fréquences!! 

Raz le bol de ce favoritisme! pas étonnant que la France se casse la figure dans tous les domaines vu ce qui se passe!

La RNT? A Brest en 2022 parait il. Donc pas à Quimper avant?...A moins que le CTA n'oublie encore une nouvelle fois cette zone...

La Bretagne autrefois région pionnière dans le domaine des télécoms...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Invité vive la radio a dit :

Pas de fréquence non plus pour une radio associative "généraliste" ou étudiante. Ici la grande majorité des subventions va à Radio Kerne radio qui parle un langage que 95% des bretons ne comprennent pas...

France Inter première radio de France? ce ne serait pas étonnant vu le nombre de fréquences. Mais non RTL ou Europe 1 font bien mieux niveau audience avec quatre fois moins de fréquences!!

Les subventions attribuées par le CR de la Bretagne sont à la limite du scandale: des sommes démesurées pour des radios peu écoutées et des clopinettes pour Radio Neptune, la radio associative la plus écoutée en Bretagne et qui, sur Brest, est devant France Musique ou Radio Classique.

Pour France Inter, personne n'avançait l'argument selon lequel elle serait avantagée en nombre de fréquences quand elle était derrière RTL ou NRJ.

A Paris, France Inter est très largement leader malgré plus de 50 radios  en face (si on compte le DAB+). Même position à Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Nantes, Rennes... des villes où l'offre radio est parmi les plus développées.

Certains ont du mal à accepter que le contenu de France Inter plait (je dis bien son contenu et pas forcément la ligne éditoriale très marquée de certaines de ses émissions) et que la faible présence de publicité est aussi un plus. Je me rappelle encore de ceux qui ici rigolaient la première fois que France Inter était sortie en tête des sondages, un accident qui n'allait pas durer selon eux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Prunelle a dit :

Les subventions attribuées par le CR de la Bretagne sont à la limite du scandale: des sommes démesurées pour des radios peu écoutées et des clopinettes pour Radio Neptune, la radio associative la plus écoutée en Bretagne et qui, sur Brest, est devant France Musique ou Radio Classique.

Pour France Inter, personne n'avançait l'argument selon lequel elle serait avantagée en nombre de fréquences quand elle était derrière RTL ou NRJ.

A Paris, France Inter est très largement leader malgré plus de 50 radios  en face (si on compte le DAB+). Même position à Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Nantes, Rennes... des villes où l'offre radio est parmi les plus développées.

Certains ont du mal à accepter que le contenu de France Inter plait (je dis bien son contenu et pas forcément la ligne éditoriale très marquée de certaines de ses émissions) et que la faible présence de publicité est aussi un plus. Je me rappelle encore de ceux qui ici rigolaient la première fois que France Inter était sortie en tête des sondages, un accident qui n'allait pas durer selon eux...

Avant de critiquer le principe d'attribution des subventions par le Conseil Régional de Bretagne, encore faudrait-il savoir comment ça marche. Voici les critères de subvention disponibles sur le site de la Région Bretagne :

  • Qualité et richesse de la programmation (production de programmes, créativité, originalité et diversité éditoriale…)
  • Vitalité de la vie associative (gouvernance, implication bénévole…)
  • Ancrage territorial (dynamique partenariale avec les autres acteurs locaux, valorisation des initiatives locales portées par des habitants et de l’actualité des territoires à travers des programmes ou magazines d’intérêt local…)
  • Mise en place d’actions culturelles de proximité, impliquant particulièrement la jeunesse
  • Soutien à la vie artistique locale et régionale (création musicale locale…)
  • Travail en réseau à l’échelle régionale et capacité des acteurs à mutualiser
  • Structuration professionnelle (formation et professionnalisation des salariés, formation des bénévoles)

Est-ce que Neptune remplit tous ces critères ? Visiblement, non.

Quand on y regarde de plus près, pour ne parler que des programmes, la grille de Radio Neptune est plutôt... vide. Musique classique entre 9h et 20h, jazz entre 20h et 9h selon ce qui est affiché sur leur site. Diffuser Metaclassique produit à l'extérieur, ça ne pèse pas très lourd dans un dossier de subvention... Il y a très très peu de contenu local.

Concernant l'audience, que Neptune s'affiche en première radio associative de Bretagne, pourquoi pas. Mais la question est : combien de radios associatives bretonnes ont le luxe de se payer une enquête Médiamétrie ? De plus, sur quoi se basent-ils ? Cela veut donc dire qu'ils sont accès aux chiffres des autres radios associatives ayant souscris à l'enquête alors que les études dédiées aux radios A ne sont pas rendues publiques comme peut l'être l'EAR. Enfin, est-ce que les subventions régionales ou des autres collectivités territoriales ont pour but de financer des sondages auprès d'entreprises privées ? J'en doute.

Je ne remets absolument pas en doute la qualité du format de Radio Neptune. Mais avant de crier au scandale, peut-être faudrait-il se remettre en question et voir si les critères de subventions sont respectés.

Modifié par Coccinulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pris connaissance des conditions d'attribution avant d'écrire mon message mais quand on reçoit 6000 € alors que d'autres se voient attribuer plus de 75 000 €, la différence est quand même énorme.

Et Radio Noaned qui émet en Loire-Atlantique et qui reçoit 30 000 € de subventions, je voudrais bien savoir en quoi elle s'implique dans la vie culturelle en Bretagne...

Ce système de subventions me semble quand même assez opaque... Pourquoi RCF Finistère a 15 000 € et RCF Côte d'Armor seulement 7 000 €?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Prunelle a dit :

J'ai pris connaissance des conditions d'attribution avant d'écrire mon message mais quand on reçoit 6000 € alors que d'autres se voient attribuer plus de 75 000 €, la différence est quand même énorme.

Et Radio Noaned qui émet en Loire-Atlantique et qui reçoit 30 000 € de subventions, je voudrais bien savoir en quoi elle s'implique dans la vie culturelle en Bretagne...

Ce système de subventions me semble quand même assez opaque... Pourquoi RCF Finistère a 15 000 € et RCF Côte d'Armor seulement 7 000 €?

Il faut savoir que les radios bretonnantes ou gallèses (Radio Kerne, Arvorig FM, Radio Kreiz Breizh, Radio Bro Gwened, Plum FM, Radio Naoned) sont soutenues non pas sur l'enveloppe dédiée aux radios associatives mais au titre de la "promotion de la langue". Sur ce point, elles ne perçoivent pas de subvention de fonctionnement de la Région au titre de la culture contrairement à leurs consœurs. Ce ne sont pas les mêmes lignes budgétaires. Il faut donc comparer ce qui est comparable.

Quant à la comparaison RCF Finistère et RCF Côtes d'Armor, est-ce que la première remplit plus les critères que la seconde ? Possible que oui.

Cette polémique n'est qu'une tempête dans un verre d'eau.

Je constate d'ailleurs que vous ne répondez pas, concernant Neptune, sur l'argument de l'audience. Se proclamer "première radio associative de Bretagne", alors que les radios A bretonnes souscrivant à l'enquête Médiamétrie doivent se compter sur les doigts d'une main (et je vois large), est sacrément osé. Pour reprendre les critères de la Région Bretagne : combien de bénévoles chez Neptune ? Combien de salariés ? Quelle présence sur le territoire ? Quel contenu local ? Quelles actions en matière de proximité ?
Puisque vous comparez avec les radios bretonnantes, ces dernières produisent un journal quotidien en breton diffusé sur toutes les radios bretonnantes alimenté par les journalistes des différentes stations. Et ce n'est qu'un exemple... Que fait Neptune en matière de contenu local ? 3 émissions hebdomadaires...

Modifié par Coccinulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 6 heures, Coccinulle a dit :

Avant de critiquer le principe d'attribution des subventions par le Conseil Régional de Bretagne, encore faudrait-il savoir comment ça marche. Voici les critères de subvention disponibles sur le site de la Région Bretagne :

  • Qualité et richesse de la programmation (production de programmes, créativité, originalité et diversité éditoriale…)
  • Vitalité de la vie associative (gouvernance, implication bénévole…)
  • Ancrage territorial (dynamique partenariale avec les autres acteurs locaux, valorisation des initiatives locales portées par des habitants et de l’actualité des territoires à travers des programmes ou magazines d’intérêt local…)
  • Mise en place d’actions culturelles de proximité, impliquant particulièrement la jeunesse
  • Soutien à la vie artistique locale et régionale (création musicale locale…)
  • Travail en réseau à l’échelle régionale et capacité des acteurs à mutualiser
  • Structuration professionnelle (formation et professionnalisation des salariés, formation des bénévoles)

Est-ce que Neptune remplit tous ces critères ? Visiblement, non.

Quand on y regarde de plus près, pour ne parler que des programmes, la grille de Radio Neptune est plutôt... vide. Musique classique entre 9h et 20h, jazz entre 20h et 9h selon ce qui est affiché sur leur site. Diffuser Metaclassique produit à l'extérieur, ça ne pèse pas très lourd dans un dossier de subvention... Il y a très très peu de contenu local.

Concernant l'audience, que Neptune s'affiche en première radio associative de Bretagne, pourquoi pas. Mais la question est : combien de radios associatives bretonnes ont le luxe de se payer une enquête Médiamétrie ? De plus, sur quoi se basent-ils ? Cela veut donc dire qu'ils sont accès aux chiffres des autres radios associatives ayant souscris à l'enquête alors que les études dédiées aux radios A ne sont pas rendues publiques comme peut l'être l'EAR. Enfin, est-ce que les subventions régionales ou des autres collectivités territoriales ont pour but de financer des sondages auprès d'entreprises privées ? J'en doute.

Je ne remets absolument pas en doute la qualité du format de Radio Neptune. Mais avant de crier au scandale, peut-être faudrait-il se remettre en question et voir si les critères de subventions sont respectés.

Quand l'animateur de radio Neptune parle, au moins on comprend ce qu'il dit! Quand l'animateur de radio Kerne parle, on ne comprend rien!!

Vous parlez d'intérêt local mais ou est l'intérêt local lorsque la radio locale parle dans un langage que l'immense majorité des locaux ne comprend pas???

Tiens demain je vais créer une association pour faire bouger les jeunes du quartier. Petite fantaisie je leur parlerai en allemand ils ne comprendront rien mais ce n'est pas grave.

Sérieusement il faut rétablir un équilibre dans l'attribution des subventions allouées aux radios et aussi dans l'attribution des fréquences, en fonction d'un nouveau critère, le BON SENS!)

 

 

m

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Invité vive la radio a dit :

Quand l'animateur de radio Neptune parle, au moins on comprend ce qu'il dit! Quand l'animateur de radio Kerne parle, on ne comprend rien!!

Vous parlez d'intérêt local mais ou est l'intérêt local lorsque la radio locale parle dans un langage que l'immense majorité des locaux ne comprend pas???

Tiens demain je vais créer une association pour faire bouger les jeunes du quartier. Petite fantaisie je leur parlerai en allemand ils ne comprendront rien mais ce n'est pas grave.

Sérieusement il faut rétablir un équilibre dans l'attribution des subventions allouées aux radios et aussi dans l'attribution des fréquences, en fonction d'un nouveau critère, le BON SENS!)

Si le CSA a attribué les fréquences à ces radios, c'est qu'il a jugé qu'il y avait un intérêt local.
Où est le contenu local de Neptune ? Où sont les émissions d'actualité locale de Neptune ? Où sont les émissions réalisées par les bénévoles de Radio Neptune ? Où sont les micros de Radio Neptune sur les évènements culturels locaux ? Je doute que vous sachiez répondre à ces questions car encore faudrait-il que vous soyez en Bretagne pour pouvoir clairement y répondre. On voit quand même plus les micros des radios bretonnantes sur le terrain...

Comme d'habitude, votre statut de troll anonyme vous fait dire n'importe quoi. Parce que dans votre quartier, l'allemand est une des langues reconnues ? A vous écouter, il faudrait supprimer les radios en alsacien, en corse, en basque, en occitan ?

Rétablir quel équilibre dans l'attribution des subventions allouées aux radios ? Les subventions sont attribuées par rapport à l'activité de la radio. Moins la radio en fait, moins elle perçoit. Plus la radio a de l'activité, plus elle se voit allouer des subventions. Logique !
Concernant les fréquences, comment jugez-vous ce qui rentre dans le bon sens et ce qui n'y rentre pas ? Au pifomètre ? Au doigt mouillé ?

Modifié par Coccinulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 10 heures, Coccinulle a dit :

Si le CSA a attribué les fréquences à ces radios, c'est qu'il a jugé qu'il y avait un intérêt local.
Où est le contenu local de Neptune ? Où sont les émissions d'actualité locale de Neptune ? Où sont les émissions réalisées par les bénévoles de Radio Neptune ? Où sont les micros de Radio Neptune sur les évènements culturels locaux ? Je doute que vous sachiez répondre à ces questions car encore faudrait-il que vous soyez en Bretagne pour pouvoir clairement y répondre. On voit quand même plus les micros des radios bretonnantes sur le terrain...

Comme d'habitude, votre statut de troll anonyme vous fait dire n'importe quoi. Parce que dans votre quartier, l'allemand est une des langues reconnues ? A vous écouter, il faudrait supprimer les radios en alsacien, en corse, en basque, en occitan ?

Rétablir quel équilibre dans l'attribution des subventions allouées aux radios ? Les subventions sont attribuées par rapport à l'activité de la radio. Moins la radio en fait, moins elle perçoit. Plus la radio a de l'activité, plus elle se voit allouer des subventions. Logique !
Concernant les fréquences, comment jugez-vous ce qui rentre dans le bon sens et ce qui n'y rentre pas ? Au pifomètre ? Au doigt mouillé ?

 

Mais je suis entièrement d'accord avec vous sur le fait que radio Neptune manque de contenu local. Mais pour faire du local il faut aussi des moyens et vu les subventions qu'ils touchent par rapport aux radios bretonnantes je peux comprendre qu'ils ne puissent pas s'investir pleinement dans du local ou dans une diffusion correcte et qu'ils soient un peu dégoutés...

Radio Kerne c'est de la musique à l'antenne les trois quart du temps, dont beaucoup de rock...

Les jeunes des quartiers  à Quimper ne parlent ni allemand ni breton: ils parlent français!! incroyable non?? vous pouvez leur faire écouter une émission en breton sur les événements culturels locaux ou bien sur la reproduction des phasmes en Afrique ils ne verront pas la différence vu que dans les deux cas ils ne comprendront rien!!  A Quimper on ne parle plus breton depuis combien de temps? 70 ans?? Donc pourquoi continuer à consacrer autant d'argent à cette langue morte??En 1992 lorsque la bande FM a été réorganisée en Bretagne les fréquences entre les villes étaient réparties de manière à peu près équitable. Une radio associative avec été retenue à Quimper, Concarneau, Lorient:  Elle se nommait fréquence mer.  C'était une très belle radio, diffusant des chants de marins et autres musiques tournées vers la mer. Il y avait aussi des bulletins d'information et la météo marine. Les jingles étaient très jolis et le son très soigné. Mais cette radio a du cesser d'émettre rapidement au bout de 100 jours faute de subventions. C'était pourtant une radio très en adéquation avec son environnement et qui aurait certainement intéressé beaucoup plus de monde que les radios bretonnantes. 

Logiquement si les choses étaient faites de manière plus équitable, on aurait fait la même chose à Quimper qu'à Lorient, qui sont deux villes moyennes a peu près identiques en nombres d'habitants, on aurait donc dégagé de nouvelles fréquences à Quimper: (107.5,107.9,100.3, 99.5, 88.1,94.2)

on aurait pu caser notamment une nouvelle radio associative (étudiante par exemple, en FRANCAIS), une radio diffusant des musiques alternatives (FG ou NOVA, JAZZ RADIO) ou RIRE ET CHANSONS, on aurait pu faire en sorte que Radio Neptune et RMN puissent émettre à Quimper sans se gêner (0.3mHz d'écart!).

Mais il y a visiblement la volonté que les radios bretonnantes soient prioritaires avant les autres, et qu'a Quimper il n'y ait plus de nouvelle radio. c'est deux poids deux mesures..

Il y a aussi une petite radio associative entre Quimper et Brest, radio Evasion 100.4: Cette radio mériterait d'avoir une fréquence à Quimper. La programmation est riche et variée, beaucoup d'émissions, très professionnelle, bien plus vivante que Radio kerne! Et au moins on comprend ce qu'ils racontent!

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Invité vive la radio a dit :

Mais pour faire du local il faut aussi des moyens et vu les subventions qu'ils touchent par rapport aux radios bretonnantes je peux comprendre qu'ils ne puissent pas s'investir pleinement dans du local ou dans une diffusion correcte et qu'ils soient un peu dégoutés...

Et pour avoir des subventions et des moyens, il faut faire du local. Faire du local, c'est aussi prendre des risques, c'est investir pour en récolter les fruits au travers des subventions. Pourquoi les collectivités territoriales verseraient des subventions à des radios qui ne font absolument rien ? Au lieu de payer des sondages à Médiamétrie, Neptune pourrait peut-être mieux utiliser cet argent pour justement contribuer à réaliser du contenu local. Passer du classique et du jazz, c'est osé de la part d'une radio associative et ils ont raison de le faire ! Mais ça ne rapporte pas grand chose dans les dossiers de subventions.

Je trouve tout à fait normal que des critères soient mis en place pour le versement des subventions. Des radios A plus jeunes que Neptune arrivent à produire du contenu local, je pense notamment à Fréquence 8 du côté de Montfort sur Meu (près de Rennes) qui existe depuis 2017 : matinale en direct, midinale en direct, émission de sport local... On en pense ce qu'on veut de ces programmes mais ils ont au moins le mérite de produire du contenu.

Il y a 1 heure, Invité vive la radio a dit :

Mais il y a visiblement la volonté que les radios bretonnantes soient prioritaires avant les autres, et qu'a Quimper il n'y ait plus de nouvelle radio. c'est deux poids deux mesures.

Regardez les dernières attributions de fréquences en Bretagne. Est-ce les radios bretonnantes ont été prioritaires et ont obtenu des fréquences ?

Il y a 1 heure, Invité vive la radio a dit :

Il y a aussi une petite radio associative entre Quimper et Brest, radio Evasion 100.4: Cette radio mériterait d'avoir une fréquence à Quimper. La programmation est riche et variée, beaucoup d'émissions, très professionnelle, bien plus vivante que Radio kerne! Et au moins on comprend ce qu'ils racontent!

Je suis d'accord avec vous au sujet de Radio Evasion au Faou. C'est une bonne radio locale et elle mériterait de pouvoir se développer sur d'autres zones.

Quant au "au moins, on comprend ce qu'ils racontent", rien ne vous oblige à écouter les radios bretonnantes. Vous avez d'autres radios disponibles que ce soit en FM ou sur le net. Les radios bretonnantes ont le droit d'exister. Au contraire, je trouve plutôt intéressant d'avoir des médias qui essaient de faire perdurer une langue régionale sur les ondes (chose abandonnée par le service public dont ça devrait être le rôle...). Ces radios, à travers leurs programmes, continuent à faire vivre cette identité régionale comme c'est le cas en Corse, dans le Pays Basque ou en Occitanie.

Et arrêtez de faire une fixette sur Quimper. Quimper n'est pas la Bretagne et la Bretagne n'est pas Quimper. Certes, la préfecture finistérienne est un des parents pauvres de la bande FM bretonne. Mais que dire du Centre Bretagne qui est tout aussi mal desservi alors que les habitants de cette partie de la Bretagne ne sont pas des citoyens de seconde zone et sont en droit de recevoir autre chose que France Bleu ou Radio Bonheur.

Modifié par Coccinulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Montfort
Il y a 2 heures, Coccinulle a dit :

Et pour avoir des subventions et des moyens, il faut faire du local. Faire du local, c'est aussi prendre des risques, c'est investir pour en récolter les fruits au travers des subventions. Pourquoi les collectivités territoriales verseraient des subventions à des radios qui ne font absolument rien ? Au lieu de payer des sondages à Médiamétrie, Neptune pourrait peut-être mieux utiliser cet argent pour justement contribuer à réaliser du contenu local. Passer du classique et du jazz, c'est osé de la part d'une radio associative et ils ont raison de le faire ! Mais ça ne rapporte pas grand chose dans les dossiers de subventions.

Je trouve tout à fait normal que des critères soient mis en place pour le versement des subventions. Des radios A plus jeunes que Neptune arrivent à produire du contenu local, je pense notamment à Fréquence 8 du côté de Montfort sur Meu (près de Rennes) qui existe depuis 2017 : matinale en direct, midinale en direct, émission de sport local... On en pense ce qu'on veut de ces programmes mais ils ont au moins le mérite de produire du contenu.

Regardez les dernières attributions de fréquences en Bretagne. Est-ce les radios bretonnantes ont été prioritaires et ont obtenu des fréquences ?

Je suis d'accord avec vous au sujet de Radio Evasion au Faou. C'est une bonne radio locale et elle mériterait de pouvoir se développer sur d'autres zones.

Quant au "au moins, on comprend ce qu'ils racontent", rien ne vous oblige à écouter les radios bretonnantes. Vous avez d'autres radios disponibles que ce soit en FM ou sur le net. Les radios bretonnantes ont le droit d'exister. Au contraire, je trouve plutôt intéressant d'avoir des médias qui essaient de faire perdurer une langue régionale sur les ondes (chose abandonnée par le service public dont ça devrait être le rôle...). Ces radios, à travers leurs programmes, continuent à faire vivre cette identité régionale comme c'est le cas en Corse, dans le Pays Basque ou en Occitanie.

Et arrêtez de faire une fixette sur Quimper. Quimper n'est pas la Bretagne et la Bretagne n'est pas Quimper. Certes, la préfecture finistérienne est un des parents pauvres de la bande FM bretonne. Mais que dire du Centre Bretagne qui est tout aussi mal desservi alors que les habitants de cette partie de la Bretagne ne sont pas des citoyens de seconde zone et sont en droit de recevoir autre chose que France Bleu ou Radio Bonheur.

Merci de parler de Fréquence 8 mais on a du personnel avec 1 salarié permanent et 1service civique et c’est quand même pas assez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 2 heures, Coccinulle a dit :

Et pour avoir des subventions et des moyens, il faut faire du local. Faire du local, c'est aussi prendre des risques, c'est investir pour en récolter les fruits au travers des subventions. Pourquoi les collectivités territoriales verseraient des subventions à des radios qui ne font absolument rien ? Au lieu de payer des sondages à Médiamétrie, Neptune pourrait peut-être mieux utiliser cet argent pour justement contribuer à réaliser du contenu local. Passer du classique et du jazz, c'est osé de la part d'une radio associative et ils ont raison de le faire ! Mais ça ne rapporte pas grand chose dans les dossiers de subventions.

Je trouve tout à fait normal que des critères soient mis en place pour le versement des subventions. Des radios A plus jeunes que Neptune arrivent à produire du contenu local, je pense notamment à Fréquence 8 du côté de Montfort sur Meu (près de Rennes) qui existe depuis 2017 : matinale en direct, midinale en direct, émission de sport local... On en pense ce qu'on veut de ces programmes mais ils ont au moins le mérite de produire du contenu.

Regardez les dernières attributions de fréquences en Bretagne. Est-ce les radios bretonnantes ont été prioritaires et ont obtenu des fréquences ?

Je suis d'accord avec vous au sujet de Radio Evasion au Faou. C'est une bonne radio locale et elle mériterait de pouvoir se développer sur d'autres zones.

Quant au "au moins, on comprend ce qu'ils racontent", rien ne vous oblige à écouter les radios bretonnantes. Vous avez d'autres radios disponibles que ce soit en FM ou sur le net. Les radios bretonnantes ont le droit d'exister. Au contraire, je trouve plutôt intéressant d'avoir des médias qui essaient de faire perdurer une langue régionale sur les ondes (chose abandonnée par le service public dont ça devrait être le rôle...). Ces radios, à travers leurs programmes, continuent à faire vivre cette identité régionale comme c'est le cas en Corse, dans le Pays Basque ou en Occitanie.

Et arrêtez de faire une fixette sur Quimper. Quimper n'est pas la Bretagne et la Bretagne n'est pas Quimper. Certes, la préfecture finistérienne est un des parents pauvres de la bande FM bretonne. Mais que dire du Centre Bretagne qui est tout aussi mal desservi alors que les habitants de cette partie de la Bretagne ne sont pas des citoyens de seconde zone et sont en droit de recevoir autre chose que France Bleu ou Radio Bonheur.

 

Faire du local c'est d'abord s'adresser aux gens dans un langage qu'ils comprennent. Pourquoi ne vous exprimez vous pas sur ce forum en Breton? Vous avez peur que personne ne vous comprenne et ne vous réponde? Vous avez raison car personne ne vous comprendrait!  Si vous touchiez des subventions pour promouvoir la langue bretonne en venant vous exprimer sur ce forum en Breton, et que du coup personne ne vous comprenne et ne vous réponde, seriez vous satisfait?  

Je parle de Quimper car c'est la ville ou j'habite. Etant passionné de radios depuis longtemps je scrute attentivement l'actualité radiophonique. Et lorsque il y a un appel a candidatures de lancé ça m'intéresse beaucoup et j'espère que la ville obtienne de nouvelles fréquences pour avoir de nouvelles radios diffusant des musiques alternatives par exemple. Mais la ça fait plusieurs appels successif ou aucune fréquence n'est dégagée dans cette ville. Alors que les autres villes moyennes vont désormais toutes en avoir. quand il est indiqué dans une consultation publique que les villes ayant déjà bénéficié de fréquences lors des précédents appels n'en auront pas cette fois ci, et qu'en définitive elles en ont quand même (Lorient qui a déjà obtenu rire et chansons, ouifm, mouv, radio balises, radio bonheur) en obtiendra encore une nouvelle bientôt (tant mieux pour eux! mais il devrait en être de même ailleurs), et que Quimper qui n'a rien obtenu n'obtient encore rien cette fois ci, j'ai le droit de trouver cela anormal.

Vous parlez de fréquence 8. Je suis 100% d'accord avec vous. Pourquoi ne avoir trouvé des fréquences afin de pouvoir sélectionner une radio associative de ce style a Quimper? ou bien ça pourrait être  radio U ou radio balises par exemple.

"Regardez les dernières attributions de fréquences en Bretagne. Est-ce les radios bretonnantes ont été prioritaires et ont obtenu des fréquences ?"

Je parle pour le sud finistère: radio kerne a été largement prioritaire en obtenant 3 fréquences lors des appels précédents rien que sur le sud finistère: Quimper+Douarnenez+Concarneau! Vous voudriez qu'elle en obtienne encore  lors de ce nouvel appel? Pendant que d'autres se voient recalés systématiquement dans leur demande comme Maxxi One. Pourtant les animateurs de Maxxi One parlent français donc seraient certainement plus a même de s'impliquer dans la vie locale. Non, vous trouvez que c'est mieux pour le développement local de ne rien comprendre à ce que disent les animateurs?

Au lieu d'avoir radio kerne sur trois fréquences on aurait pu avoir: radio kerne 90.2+radio evasion 97.5+ radio FG 92.00 (par exemple) avec répartition des subventions A EGALITE pour radio Kerne et Radio Evasion

Et les fréquences 107.5, 107.9 pourraient diffuser par exemple rire et chansons, radio bonheur, radio nova histoire d'avoir quelque chose d'un peu alternatif a entendre, comme ce qu'il y a dans la plupart des villes moyennes désormais...

Pour le centre bretagne ce serait plus judicieux que toutes ces subventions servent à aider les radios existantes à diffuser sur ces zones non rentable économiquement.

RMN avec une seule fréquence fait aussi bien en diffusion que radio kerne en couvrant Quimper+Concarneau. radio Kerne malgré ses trois fréquences est très moyennement reçue a Quimper....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 3 heures, Invité vive la radio a dit :

Vous parlez de fréquence 8. Je suis 100% d'accord avec vous. Pourquoi ne avoir trouvé des fréquences afin de pouvoir sélectionner une radio associative de ce style a Quimper? ou bien ça pourrait être  radio U ou radio balises par exemple.
 

Frequence 8 n'est pas une nouvelle radio; c'est juste le projet RLK qui a quelque peu évolué.

Il y a 3 heures, Invité vive la radio a dit :

Au lieu d'avoir radio kerne sur trois fréquences on aurait pu avoir: radio kerne 90.2+radio evasion 97.5+ radio FG 92.00 (par exemple) avec répartition des subventions A EGALITE pour radio Kerne et Radio Evasion
 

Il est vrai qu'on peut poser l'interet pour une associative de truster autant de frequences; est-il possible encore de monter des projets en 2021 en phase avec l'attente des auditeurs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Invité vive la radio a dit :

Faire du local c'est d'abord s'adresser aux gens dans un langage qu'ils comprennent. Pourquoi ne vous exprimez vous pas sur ce forum en Breton? Vous avez peur que personne ne vous comprenne et ne vous réponde? Vous avez raison car personne ne vous comprendrait!  Si vous touchiez des subventions pour promouvoir la langue bretonne en venant vous exprimer sur ce forum en Breton, et que du coup personne ne vous comprenne et ne vous réponde, seriez vous satisfait? 

A ce stade, c'est une obsession. Je ne peux que vous conseiller d'aller consulter.

Il y a 9 heures, Invité vive la radio a dit :

Vous parlez de fréquence 8. Je suis 100% d'accord avec vous. Pourquoi ne avoir trouvé des fréquences afin de pouvoir sélectionner une radio associative de ce style a Quimper? ou bien ça pourrait être  radio U ou radio balises par exemple.

Peut-être parce que Radio U a pour vocation de couvrir la métropole brestoise en s'adressant aux étudiants brestois ? Peut-être parce que Radio Balises a pour vocation de couvrir l'agglomération lorientaise ? Vous devriez peut-être monter un projet de radio et le proposer au CTA de Rennes pour le prochain appel à candidatures. Et avec un peu de chance, y obtenir une(des) fréquence(s) pouvant couvrir Quimper...

Il y a 9 heures, Invité vive la radio a dit :

Je parle pour le sud finistère: radio kerne a été largement prioritaire en obtenant 3 fréquences lors des appels précédents rien que sur le sud finistère: Quimper+Douarnenez+Concarneau! Vous voudriez qu'elle en obtienne encore  lors de ce nouvel appel? Pendant que d'autres se voient recalés systématiquement dans leur demande comme Maxxi One. Pourtant les animateurs de Maxxi One parlent français donc seraient certainement plus a même de s'impliquer dans la vie locale. Non, vous trouvez que c'est mieux pour le développement local de ne rien comprendre à ce que disent les animateurs?

Radio Kerne prioritaire ? Le 90.2 de Quimper attribué en 1998, le 92.0 de Douarnenez attribué en 2001, le 97.5 de Concarneau attribué en 2007. Et depuis ? Rien. Obtenir 3 fréquences en 9 ans, j'ai connu mieux en terme de priorités.

Concernant Maxxi One, qu'est-ce que cette dernière pourrait apporter de plus à la bande FM du Sud-Finistère ? En terme de programmation musicale, j'y vois un mélange entre pop, hits... Quoi de plus par rapport aux autres radios ? Néanmoins, j'ai lu qu'ils vont déposer un dossier et je leur souhaite d'obtenir une fréquence quand même. En espérant que ça ne soit pas un énième robinet à musique commerciale et qu'ils s'impliquent dans la vie locale de leur territoire.

Il y a 9 heures, Invité vive la radio a dit :

Au lieu d'avoir radio kerne sur trois fréquences on aurait pu avoir: radio kerne 90.2+radio evasion 97.5+ radio FG 92.00 (par exemple) avec répartition des subventions A EGALITE pour radio Kerne et Radio Evasion

Pourquoi mettre 3 radios sur des fréquences cadastrées sur 3 zones différentes ? Est-ce que FG serait intéressée pour couvrir Douarnenez ou Evasion pour couvrir Concarneau ? On ne peut pas mettre toutes les fréquences pour les grandes villes. A moins que vous vous foutez des gens qui résident dans des zones moins peuplées en les condamnant à écouter France Bleu.

Il y a 9 heures, Invité vive la radio a dit :

RMN avec une seule fréquence fait aussi bien en diffusion que radio kerne en couvrant Quimper+Concarneau. radio Kerne malgré ses trois fréquences est très moyennement reçue a Quimper

Avec un émetteur placé au plus près de Quimper pour RMN alors que la fréquence est prévue pour Concarneau... Un peu tiré par les cheveux quand même.

Il y a 5 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

Frequence 8 n'est pas une nouvelle radio; c'est juste le projet RLK qui a quelque peu évolué.

Même association porteuse ? Mêmes participants ? Non. CQFD.

Il y a 9 heures, Invité Montfort a dit :

Merci de parler de Fréquence 8 mais on a du personnel avec 1 salarié permanent et 1service civique et c’est quand même pas assez.

Certes, ce n'est pas forcément suffisant. Mais force est de reconnaître que vous faites de votre mieux avec vos moyens pour couvrir l'actualité de votre territoire et proposer du contenu local. Ce que certaines radios associatives ne font pas alors qu'elles viennent se plaindre de ne pas être soutenues (ou moins que les autres) ensuite. Et rien que pour ça, je vous tire mon chapeau car c'est en prenant des risques pour mener à bien ses missions que l'on récolte les fruits à un moment donné.

Modifié par Coccinulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 9 heures, Coccinulle a dit :

A ce stade, c'est une obsession. Je ne peux que vous conseiller d'aller consulter

Et moi je vous conseille d'aller méditer et vous reposer dans votre lit clos en grignotant une boite de galette bretonnes avant que votre radio ne vous réveille au son du biniou!

Il y a 9 heures, Coccinulle a dit :

Peut-être parce que Radio U a pour vocation de couvrir la métropole brestoise en s'adressant aux étudiants brestois ? Peut-être parce que Radio Balises a pour vocation de couvrir l'agglomération lorientaise ? Vous devriez peut-être monter un projet de radio et le proposer au CTA de Rennes pour le prochain appel à candidatures. Et avec un peu de chance, y obtenir une(des) fréquence(s) pouvant couvrir Quimper...

Peut être aussi que Radio U serait intéressée pour émettre à Quimper et peut être que ce serait logique étant donné que l'université de Quimper fait partie de l'UBO? Peut être que radio Balise souhaite couvrir une zone plus large?  Monter un projet de radio à Quimper? pourquoi perdrais je mon temps vu qu'il n'y a jamais de nouvelle fréquences? Si ça continue comme ça, dans 20 ans: Lorient +40 fréquences, Quimper: toujours 0!

 Le prochain appel a candidature?  Mais il est en cours!! Vous voulez qu'on attende encore et encore?

 

Il y a 9 heures, Coccinulle a dit :

Radio Kerne prioritaire ? Le 90.2 de Quimper attribué en 1998, le 92.0 de Douarnenez attribué en 2001, le 97.5 de Concarneau attribué en 2007. Et depuis ? Rien. Obtenir 3 fréquences en 9 ans, j'ai connu mieux en terme de priorités.

Allez dire ça a toutes les radios qui postulent en vain pour obtenir une seule fréquence ..

 

Il y a 10 heures, Coccinulle a dit :

Pourquoi mettre 3 radios sur des fréquences cadastrées sur 3 zones différentes ? Est-ce que FG serait intéressée pour couvrir Douarnenez ou Evasion pour couvrir Concarneau ? On ne peut pas mettre toutes les fréquences pour les grandes villes. A moins que vous vous foutez des gens qui résident dans des zones moins peuplées en les condamnant à écouter France Bleu.

Il suffirait de cadastrer au moins la fréquence 92.00 sur Quimper. A Douarnenez on capte à la fois les radios de Quimper et celles de Brest. On capte notamment radio Nova, Oui FM, rire et chansons.. (non disponibles à Quimper), Les quelques fréquences cadastrées sur Douarnenez servent à diffuser Virgin Radio Quimper et Chérie fm Quimper. il y a eu un décrochage spécifique à Douarnenez pour Europe 2 je crois mais ça n'a pas duré probablement car pas viable économiquement. FG serait certainement intéressée pour couvrir Quimper et radio évasion peut être aussi mais Douarnenez uniquement sans doute que non. Si on avait attribué une fréquence de FG à Quimper et bien les Douarnenistes et les concarnois en auraient également bénéficié! On reçoit notamment FUN RADIO Quimper et RTL2 Quimper dans ces deux villes de manière toute à fait correcte, car les émetteurs sont suffisament hauts. On ne peut pas mettre toutes les fréquences dans des petites villes non plus. Je ne me fous pas d'eux car ils bénéficient des radios des villes plus grandes avec une réception souvent correcte donc ils ont au final un bien plus grand choix. C'est vous qui vous foutez d'eux en voulant leur imposer en plus des radios bretonnantes qui ne s'adressent qu'à 5% d'entre eux! Il y a d'ailleurs le cas de la ville de Pont Aven ou la on ne capte vraiment pas grand chose! Eh bien une des seules radios que l'on peut capter la bas c'est radio kerne! Trouvez vous cela normal moi non je trouve qu'on marche sur la tête! Ne pensez vous pas qu'avoir RTL à la place de radio Kerne aurait intéressé davantage de monde à Pont Aven?? Bien sur que si!!

Il y a 10 heures, Coccinulle a dit :

Avec un émetteur placé au plus près de Quimper pour RMN alors que la fréquence est prévue pour Concarneau... Un peu tiré par les cheveux quand même.

Donc vous voudriez quoi? Que RMN se limite à diffuser sur Concarneau alors qu'ils ont la possibilité de couvrir Quimper avec la même fréquence? Eux au moins savent optimiser leur diffusion. RMN est une radio privée qui vit par ses propres moyens et non des subventions il faut bien qu'ils diffusent sur une zone viable économiquement! Et pour vous c'est encore trop d'avoir de cette manière enfin une nouvelle radio à Quimper?

Ce qui marche bien ce sont des émetteurs a faible puissance pour compléter la diffusion a Concarneau notamment NRJ et Cherie FM à sur des fréquences a 0.2mhz de celles de Quimper et une puissance de 200w ça ça fonctionne très bien c'est judicieux. Mais les fréquences d'audierne 107.9  chateaulin 107.5 skyrock 91.6 quel gachis elles auraient pu profiter a  la fois à quimper, concarneau, pont labbé, douarnenez

Si une diffusion des multiplexes locaux de  la RNT est prévue prochainement dans le sud finistère, dans ce cas ok. Mais je crains que l'on ne soit une nouvelle fois oubliés...

 

Citer ceci.url

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/12/2021 à 09:50, Invité vive la radio a dit :

Peut être aussi que Radio U serait intéressée pour émettre à Quimper et peut être que ce serait logique étant donné que l'université de Quimper fait partie de l'UBO? Peut être que radio Balise souhaite couvrir une zone plus large?  Monter un projet de radio à Quimper? pourquoi perdrais je mon temps vu qu'il n'y a jamais de nouvelle fréquences? Si ça continue comme ça, dans 20 ans: Lorient +40 fréquences, Quimper: toujours 0!

Radio U intéressée pour émettre à Quimper parce qu'il y a une antenne de l'UBO ? Nombre d'étudiants à Quimper : 5000. Vous qui vous plaignez que les radios bretonnantes ne sont pas écoutées et n'intéressent que "5% des bretonnants", quel serait l'intérêt pour Radio U d'investir pour émettre à Quimper pour être écoutée par potentiellement 5000 personnes (et encore si tous les étudiants quimpérois écoutaient Radio U...). Brest, c'est 29000 étudiants.

Radio Balises souhaite couvrir une zone plus large ? Peut-être. Mais leur zone de service, c'est Lorient. Et ont-ils envie de s'étendre ? Rien n'est moins sur.

Monter un projet de radio aux alentours de Quimper ? Vous qui vous plaignez sans cesse, vous devriez le faire ! Il y a des fréquences à prendre dans le Finistère. Certes, pas sur Quimper. Mais tout vient à point à qui sait attendre.

Le 08/12/2021 à 09:50, Invité vive la radio a dit :

Si une diffusion des multiplexes locaux de  la RNT est prévue prochainement dans le sud finistère, dans ce cas ok. Mais je crains que l'on ne soit une nouvelle fois oubliés...

Quimper fait partie des prochaines zones qui seront couvertes par le DAB+ en Bretagne avec Saint-Brieuc ou Lorient.

Le 08/12/2021 à 09:50, Invité vive la radio a dit :

Allez dire ça a toutes les radios qui postulent en vain pour obtenir une seule fréquence

Si vous parlez de Maxxi One, je repose la question que j'ai posé hier : qu'est-ce que Maxxi One apporterait de plus sur le Sud-Finistère ? En terme de programmation musicale, rien de bien innovant.

Le 08/12/2021 à 09:50, Invité vive la radio a dit :

Il suffirait de cadastrer au moins la fréquence 92.00 sur Quimper. A Douarnenez on capte à la fois les radios de Quimper et celles de Brest. On capte notamment radio Nova, Oui FM, rire et chansons.. (non disponibles à Quimper), Les quelques fréquences cadastrées sur Douarnenez servent à diffuser Virgin Radio Quimper et Chérie fm Quimper. il y a eu un décrochage spécifique à Douarnenez pour Europe 2 je crois mais ça n'a pas duré probablement car pas viable économiquement. FG serait certainement intéressée pour couvrir Quimper et radio évasion peut être aussi mais Douarnenez uniquement sans doute que non. Si on avait attribué une fréquence de FG à Quimper et bien les Douarnenistes et les concarnois en auraient également bénéficié! On reçoit notamment FUN RADIO Quimper et RTL2 Quimper dans ces deux villes de manière toute à fait correcte, car les émetteurs sont suffisament hauts. On ne peut pas mettre toutes les fréquences dans des petites villes non plus. Je ne me fous pas d'eux car ils bénéficient des radios des villes plus grandes avec une réception souvent correcte donc ils ont au final un bien plus grand choix. C'est vous qui vous foutez d'eux en voulant leur imposer en plus des radios bretonnantes qui ne s'adressent qu'à 5% d'entre eux! Il y a d'ailleurs le cas de la ville de Pont Aven ou la on ne capte vraiment pas grand chose! Eh bien une des seules radios que l'on peut capter la bas c'est radio kerne! Trouvez vous cela normal moi non je trouve qu'on marche sur la tête! Ne pensez vous pas qu'avoir RTL à la place de radio Kerne aurait intéressé davantage de monde à Pont Aven?? Bien sur que si!!

Cadastrer une fréquence de Douarnenez sur Quimper ? Vous confirmez bien ce que je dis : vous souhaiter déshabiller les villes moyennes pour habiller les grandes villes. Quel mépris pour ces habitants !

Vous affirmez que l'on reçoit des radios comme Nova, Oui FM, Rire et Chansons à Douarnenez. Certes. Mais comment faites-vous avec des contraintes dans le secteur de Douarnenez ?

Et je ne veux imposer aucune radio à qui que ce soit. Les radios bretonnantes ont tout à fait le droit d'exister. Vouloir les interdire comme vous souhaitez visiblement le faire serait nier l'identité et la culture bretonne, mépriser les auditeurs de ces radios (car oui, il y en a !). Tout ça pour quoi ? Mettre Rire et Chansons. Quelle blague... Vous seriez résident à Toulouse : vous interdisez les radios en occitan ? Vous seriez résident à Biarritz : vous interdisez les radios en basque ? Vous seriez habitant à Ajaccio : vous interdisez les radios en corse ?

Concernant Pont-Aven, est-ce qu'il ne faudrait pas étudier l'implantation d'un réémetteur de confort pour les radios qui le souhaitent ? Et encore si les radios acceptent de financer cette diffusion. Cela pourrait vous permettre de capter RTL par exemple. Si Radio Kerne est bien reçue, peut-être que la fréquence est bien dégagée, que l'émetteur est puissant et bien implanté pour que les ondes passent bien. Je ne vois pas en quoi cela est un problème. Votre racisme anti-radios bretonnantes commence à être lourd.

Le 08/12/2021 à 09:50, Invité vive la radio a dit :

Donc vous voudriez quoi? Que RMN se limite à diffuser sur Concarneau alors qu'ils ont la possibilité de couvrir Quimper avec la même fréquence? Eux au moins savent optimiser leur diffusion. RMN est une radio privée qui vit par ses propres moyens et non des subventions il faut bien qu'ils diffusent sur une zone viable économiquement! Et pour vous c'est encore trop d'avoir de cette manière enfin une nouvelle radio à Quimper?

Ce qui marche bien ce sont des émetteurs a faible puissance pour compléter la diffusion a Concarneau notamment NRJ et Cherie FM à sur des fréquences a 0.2mhz de celles de Quimper et une puissance de 200w ça ça fonctionne très bien c'est judicieux. Mais les fréquences d'audierne 107.9  chateaulin 107.5 skyrock 91.6 quel gachis elles auraient pu profiter a  la fois à quimper, concarneau, pont labbé, douarnenez

Où aies-je dit que RMN devait se limiter à Concarneau ?

Vous mélangez le fonctionnement des radios associatives à celui des radios commerciales. Les deux n'ont rien à voir. Déplacer un émetteur pour couvrir une zone non prévue de base, je n'appelle pas ça de l'optimisation. J'appelle ça de la triche. Mais si ça a été autorisé, tant mieux pour eux.

Et le 94.1 de RMN n'est pas implanté à Quimper mais à Concarneau. Ce qui, en terme de commercialisation de publicité, n'est pas du tout la même chose.

Modifié par Coccinulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Coccinulle a dit :

Cadastrer une fréquence de Douarnenez sur Quimper ? Vous confirmez bien ce que je dis : vous souhaiter déshabiller les villes moyennes pour habiller les grandes villes. Quel mépris pour ces habitants !

C’est ce qui s’est passé avec Neptune 93.8! Cette fréquence a été attribuée et cadastrée à Douarnenez. L’émetteur était et est toujours implanté sur les hauteurs de Quimper, bien loin de Douarnenez . Et hop, un beau jour, par magie, elle est devenu une fréquence quimpéroise. Comme Quimper n’as pas de nouvelles fréquences, en consolation on tolère d’aller piquer chez le voisin. Les douarnenistes n’y ont vu que du feu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 04/12/2021 à 09:32, Coccinulle a dit :

C’est justement parce que France Bleu, tant Breiz Izel qu’Armorique, ne jouent pas assez la carte de l’identité régionale de la Bretagne.

Sans doute mais c'est un cas d'ecole : à chaque fois où ces locales ont vu leur programme amputé, les audiences etaient moyennes.

Je constate que le week-end, c'est l'ennui total quand jadis, il y avait des emissions populaires axées sur l'accordeon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vive la radio
Il y a 2 heures, Erwan 29790 a dit :

C’est ce qui s’est passé avec Neptune 93.8! Cette fréquence a été attribuée et cadastrée à Douarnenez. L’émetteur était et est toujours implanté sur les hauteurs de Quimper, bien loin de Douarnenez . Et hop, un beau jour, par magie, elle est devenu une fréquence quimpéroise. Comme Quimper n’as pas de nouvelles fréquences, en consolation on tolère d’aller piquer chez le voisin. Les douarnenistes n’y ont vu que du feu !

Vous semblez ne pas connaitre la réalité du terrain: je vous détaille mon analyse:

Le site de diffusion de TDF CROAZ CAER situé sur les hauteurs au Nord de Quimper et à une quinzaine de kilomètres à peine de Douarnenez diffuse les programmes suivants, avec 1kw de puissance (sauf info) et des antennes haut perchées (200m?)

88.5  RMC
94.7  MFM
95.8  HIT WEST
97.2  OCEANE
101.6 CLASSIQUE
102     RTL2
104.3    RTL
105.5  INFO
107.1   FUN RADIO

Lorsque la bande FM a été replanifiée en 1992, il n'y avait alors quasiment que ce site pour diffuser les radios du sud Finistère (sauf Quimperlé) sur plusieurs villes: Quimper(65000 habitants), Concarneau(20000), Pont L'abbé(8000), , Douarnenez(15000), Châteaulin (5000). Aujourd'hui si on capte RMC, MFM, HIT WEST, CLASSIQUE, RTL2, FUN RADIO à Concarneau, Douarnenez , Pont l'abbé, c'est uniquement grâce à cet émetteur, qui n'est pas destiné à couvrir uniquement à Quimper, mais bien destiné à couvrir une bonne partie du sud Finistère.  Et ça marche tout de même plutôt bien. C'est suffisant sauf pour les programmes en catégorie C notamment qui nécessitent une très bonnes réception  dans les commerces des centres villes.

Il y a aussi un autre site à Quimper qui diffuse VIRGIN RADIO et RFM et là encore il couvre aussi DOUARNENEZ, PONT LABBE, CONCARNEAU, CHATEAULIN) pour ces radios

il y a aussi le site de TOWERCAST qui diffuse NRJ, CHERIE FM, NOSTALGIE mais dont la diffusion se limite surtout à la ville de Quimper car pas très haut. Auparavant ces radios étaient diffusées depuis le site de TDF. Des émetteurs supplémentaire ont du être mis en service a concarneau notamment avec une faible puissance, et en iso fréquence avec Lorient ou Quimperlé, ce qui a été fait avec bon sens car ces fréquences ne prennent pas trop de place.

Pour Douarnenez, c'est simple, c'est une ville en bord de mer qui est tout sauf plate: sur un versant on capte très bien les radios brestoises (a part la presqu'il de crozon, il n'y a que l'océan qui sépare Douarnenez de Brest et ses 3kw de puissance) et sur l'autre versant on capte très bien les radios de Quimper/Sud Finistère. Donc dans une bonne partie de Douarnenez on capte à la fois les radios de Brest (dont rire et chansons neptune mutine, ouifm, nova, RFM, RTL2 etc...) et celles de Quimper (OCEANE).

Donc Douarnenez est plutôt une ville bien lotie en radio, avec de nombreuses radios que l'on ne peut pas capter ni a Quimper, ni a Concarneau, ni à Pont L'Abbé...

A Douarnenez on capte donc assez bien RADIO NEPTUNE Brest sur 95 FM. Avoir une fréquence supplémentaire à Douarnenez n'était pas très utile. En déplaçant la fréquence sur Quimper on complète la diffusion à Douarnenez (sur le versant ou l'on ne reçoit pas Brest), et on permet à NEPTUNE d'être reçue correctement à Quimper, Pont L'abbé, Concarneau. 

ça fonctionne très bien comme ça c'est enfin faire preuve de bon sens et c'était du gaspillage de fréquence d'avoir cadastré cette fréquence sur DOUARNENEZ uniquement au départ. Pour compléter la diffusion sur Douarnenez il suffit de caser des fréquence à 0.2mHz de Quimper avec une faible puissance de 100w pas besoin de davantage. Même chose a Concarneau. 

Depuis 15 ans ne plus rien attribuer à la zone de Quimper, c'est pénaliser les habitants de Quimper, Douarnenez, Concarneau, Pont l'Abbé, Chateaulin de pouvoir capter de nouveaux programmes, soit plus de 100000 habitants!! .

Il y a 5 heures, Coccinulle a dit :

Radio U intéressée pour émettre à Quimper parce qu'il y a une antenne de l'UBO ? Nombre d'étudiants à Quimper : 5000. Vous qui vous plaignez que les radios bretonnantes ne sont pas écoutées et n'intéressent que "5% des bretonnants", quel serait l'intérêt pour Radio U d'investir pour émettre à Quimper pour être écoutée par potentiellement 5000 personnes (et encore si tous les étudiants quimpérois écoutaient Radio U...). Brest, c'est 29000 étudiants.

5000 c'est déjà pas mal. Une radio qui diffuse des musiques alternatives et des chroniques décalées et des infos n'intéresse pas que des étudiants, mais peut intéresser d'autres personnes sans avoir la barrière de la langue qui élimine 95% des auditeurs potentiels pour les chroniques et infos.

 

Il y a 5 heures, Coccinulle a dit :

Monter un projet de radio aux alentours de Quimper ? Vous qui vous plaignez sans cesse, vous devriez le faire ! Il y a des fréquences à prendre dans le Finistère. Certes, pas sur Quimper. Mais tout vient à point à qui sait attendre

Parce que ce n'est pas possible de monter une radio aux alentours de Quimper en n'ayant pas de fréquence aux alentours de Quimper....vous voudriez que "radio sud finistère la nouvelle radio du sud finistère" émette depuis Chateaulin? ou bien depuis Audierne?  Quel est le mieux d'après vous pour diffuser sur une zone qui me permet de m'adresser à la fois aux Quimperois, aux pont l'abbistes, aux concarnois, ou aux douarnenistes? Quelle est la meilleure de ces deux nouvelles fréquences que de toute façon on ne captera pas ni a Quimper, ni a Concarneau, ni a Douarnenez ?

 

Il y a 6 heures, Coccinulle a dit :

Cadastrer une fréquence de Douarnenez sur Quimper ? Vous confirmez bien ce que je dis : vous souhaiter déshabiller les villes moyennes pour habiller les grandes villes. Quel mépris pour ces habitants !

 89.8 ou 101.6 qui étaient cadastrées au départ sur Concarneau sont cadastrées depuis longtemps sur Quimper. 89.8=RFM Quimper que l'on peut bien sur écouter aussi a Concarneau et 101.6= radio classique que l'on peut écouter également à Concarneau...Et pour Harmonie Concarneau (anciennement studio 5 qui devait émettre il y a très longtemps sur 89.8) on a trouvé depuis la fréquence 88.8 qui n'est pas une fréquence qui aurait pu servir ailleurs car RMC sur 88.5. Donc quand on veut on peut!

Donc non c'est pas du mépris comme je vous l'ai expliqué précédemment car si on sélectionnait FG par exemple et bien FG serait reçue à Quimper, Douarnenez, Concarneau, Pont l'abbé, Châteaulin. Donc au final on capterait radio FG à Douarnenez wow! pas parfaitement bien sur mais tout de meme très bien. (1kw à 15kw ça le fait!)

C'est vous qui êtes méprisant envers les auditeurs du sud finistère. On a aussi le droit d'avoir de nouvelles radios de temps en temps.

Il y a 6 heures, Coccinulle a dit :

Vous affirmez que l'on reçoit des radios comme Nova, Oui FM, Rire et Chansons à Douarnenez. Certes. Mais comment faites-vous avec des contraintes dans le secteur de Douarnenez ?

Eh oui vous devriez venir faire un tour chez nous. Car visiblement vous êtes un peu déconnecté de la réalité du terrain.

il y a quelques jours je suis allé sur le port RHU de Douarnenez et lorsque j'écoutais OuiFM sur mon autoradio en contemplant l'illumination de l'ile Tristan et qu'en même temps Oui FM m'informait que la ligne 13 du métro était interrompue je me suis dit m... Ensuite j'ai zappé sur NRJ Brest je suis toujours impressionné par la qualité des décrochages sur cette radio dommage que chez nous NRJ ait fermé à la fin des années 80...Sur l'autoradio si vous circulez sur le port RHU la fréquence d'NRJ c'est celle de Brest qui l'emporte. Incroyable non?Les contraintes n'empêchent pas de recevoir Nrj brest à cet endroit pourtant situé en contrebas. Du coup radio bonheur 95.9 et Hit West 95.8 ça ne le fait pas! 

En augmentant la puissance des fréquences de Quimper a 2kw ça aurait été top, quitte a baisser celles de brest à 2kw.

Il y a 6 heures, Coccinulle a dit :

Et je ne veux imposer aucune radio à qui que ce soit. Les radios bretonnantes ont tout à fait le droit d'exister. Vouloir les interdire comme vous souhaitez visiblement le faire serait nier l'identité et la culture bretonne, mépriser les auditeurs de ces radios (car oui, il y en a !). Tout ça pour quoi ? Mettre Rire et Chansons. Quelle blague... Vous seriez résident à Toulouse : vous interdisez les radios en occitan ? Vous seriez résident à Biarritz : vous interdisez les radios en basque ? Vous seriez habitant à Ajaccio : vous interdisez les radios en corse ?

Je n'ai jamais dit qu'il fallait interdire les radios bretonnantes, mais radio kerne notamment devrait se contenter d'une seule fréquences sur le sud finsitère et optimiser sa diffusion. Avec une seule fréquence mais diffusée en hauteur comme FUN RADIO ou RTL2 ça marcherait tout aussi bien (ça marcherait mieux dans le centre ville de Quimper en tout cas) et ça libèrerait des fréquences pour les autres. après c'est sur radio kerne ne pourrait plus atteindre Brest avec son émetteur de Douarnenez...

rire et chansons est présente dans toutes les villes moyennes de bretagne désormais, sauf à Quimper. pourquoi pas dans le sud finistère également: radio kerne 90.2 avec meilleur site, rire et chansons 92.00. Ou encore mieux Rire et chansons 90.9 dans le sud finistère.

Toulouse est une grande ville, quimper n'est qu'une ville moyenne. Il y a foison de radio associatives à Toulouse me semble t il. Mais ce n'est pas comparable. il faudrait voir la répartition des subventions allouées aux radios parlant en occitan pas sur que ce soit aussi déséquilibré qu'en Bretagne...

Il y a 6 heures, Coccinulle a dit :

Concernant Pont-Aven, est-ce qu'il ne faudrait pas étudier l'implantation d'un réémetteur de confort pour les radios qui le souhaitent ? Et encore si les radios acceptent de financer cette diffusion. Cela pourrait vous permettre de capter RTL par exemple. Si Radio Kerne est bien reçue, peut-être que la fréquence est bien dégagée, que l'émetteur est puissant et bien implanté pour que les ondes passent bien. Je ne vois pas en quoi cela est un problème. Votre racisme anti-radios bretonnantes commence à être lourd.

Je ne suis pas raciste arrêtez avec vos termes. Je me met juste a la place d'un habitant de pont aven. En gros a part radio France radio kerne et oceane il n'a pas beaucoup de choix. Donc avoir sur ce maigre choix une radio qui ne s'adresse qu'aux bretonnants, je trouve qu'on marche sur la tete. Mais bon.

Depuis quinze ans pour les fréquences dans le sud Finistère c'est du saupoudrage de zones très faiblemen peuplées. Il n'y a plus aucune nouveautés sur la principale zone de diffusion. Les nouvelles fréquences ne sont la que pour répéter les même programmes dans des zones ou on captait déjà plutôt bien ces programmes. ça pénalise plus de 100000 habitants. Beaucoup d'autres zones de cette importance ont davantage de choix en captant NOVA ou FG ou OUI FM ou MOUV. Pas étonnant que l'audience générale de la radio soit en baisse avec si peu de volonté de proposer des programmes un peu alternatifs. Pour moi tout est incohérent: RMN n'est autorisée qu'à Concarneau ville de 20000 habitants ou il y a deja océane en catégorie B heureusement qu'ils savent se débrouiller en choisissant un site de diffusion judicieux.

Il y a 7 heures, Coccinulle a dit :

Vous mélangez le fonctionnement des radios associatives à celui des radios commerciales. Les deux n'ont rien à voir. Déplacer un émetteur pour couvrir une zone non prévue de base, je n'appelle pas ça de l'optimisation. J'appelle ça de la triche. Mais si ça a été autorisé, tant mieux pour eux.

Et le 94.1 de RMN n'est pas implanté à Quimper mais à Concarneau. Ce qui, en terme de commercialisation de publicité, n'est pas du tout la même chose.

C'est pas de la triche c'est du bon sens. C'est rendre à César ce qui lui appartient. (César=zone de Quimper=Quimper+concarneau+douarnenez+pont l'abbé=+ de 100000 habitants)

Je ne mélange rien au contraire les radios commerciales ont besoin de pouvoir émettre convenablement sur de bonnes fréquences sur des zones assez larges, sinon ce n'est pas viable économiquement. pour les radios associatives , c'est beaucoup moins graves si elles ne sont reçues que moyennement.

 

Il y a 7 heures, Coccinulle a dit :

Quimper fait partie des prochaines zones qui seront couvertes par le DAB+ en Bretagne avec Saint-Brieuc ou Lorient.

Le 08/12/2021 à 09:50, Invité vive la radio a dit :

Oui en espérant qu'on n'allume pas Quimper ou Lorient deux ou trois ans après Brest...

je vois déjà se profiler à l'horizon un nouveau multiplexe composé de 6 radios bretonnantes. avec diffusion sur des fréquences distinctes bien sur à Audierne, chateaulin, douarnenez, afin d'etre sur qu'il n'y ait pas de brouillages dus a l'isofréquence...:-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant RMN sur 94.10, la station ne couvre pas parfaitement Concarneau en outdoor, idem pour Quimper. La réception n'est sans doute pas terrible en indoor non plus.

A mettre un émetteur en campagne, je ne suis pas sur que le gain d'audience soit si fort que cela. "Je" pense que couvrir avec perfection la ville de Concarneau, aurait été bien plus judicieux. Quand on ne capte bien que quelques radios, forcément ont les écoutes ! (Voir exemple de Bonheur dans le 22 et centre 29).

Radiocéan l'avait bien compris. Il était et sont encore clairement leader sur Quimperlé, Concarneau et Rosporden notamment grâce a leurs 2 fréquences bien audible et dont la couverture des centres villes en out et indoor est très bonne. (Quimper, sa n'a jamais bien marché niveau audience).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
il y a une heure, Invité vive la radio a dit :

C'est pas de la triche c'est du bon sens. C'est rendre à César ce qui lui appartient. (César=zone de Quimper=Quimper+concarneau+douarnenez+pont l'abbé=+ de 100000 habitants)

Je ne mélange rien au contraire les radios commerciales ont besoin de pouvoir émettre convenablement sur de bonnes fréquences sur des zones assez larges, sinon ce n'est pas viable économiquement. pour les radios associatives , c'est beaucoup moins graves si elles ne sont reçues que moyennement.

 

Je suis completement d'accord avec vous et celà avait ete évoqué par Kenta E, il y a plusieurs années : la bande FM à Quimper a été complètement oubliée si ce n'est pas massacrée.

Des radios se sont créées, ont ete rachetées ou absorbées et le CSA n'a jamais renouvelé à tort le genre.

Ce qui est scandaleux, c'est que beaucoup profitent et abusent de cette situation en voulant à tout prix caser leur pion.

Est-ce que cette situation n'est pas voulu par Radio France qui y trouve egalement source de developpement et de profil ?!?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
il y a une heure, Invité vive la radio a dit :

Pour moi tout est incohérent: RMN n'est autorisée qu'à Concarneau ville de 20000 habitants ou il y a deja océane en catégorie B heureusement qu'ils savent se débrouiller en choisissant un site de diffusion judicieux.

Ne parlons pas de Bonheur qui ne produit aucun copek de programme local et dont le succes commence à boire la tasse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×