Aller au contenu
Invité radio de droite

scandaleux

Messages recommandés

Invité radio de droite

Entre Radio France, Les radios Campus et le réseau férarock la gauche est partout en radio,  nous on doit se contenté de sud radio et courtoisie qui ne couvre même pas la totalité du territoire

Conclusion aucune équité dans le paysage radiophonique Français

QUE FAIS LE CSA FACE A CE SCANDAL

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et vous avez C News qui sert votre propagande politique à longueur de journée. 

N’y aurait-il que les « Radio Campus » et le réseau Ferarock qui seraient de gauche ? Parce qu’entendre autre chose que les discours de Zemmour, les mêmes « éditorialistes » ou le même top 40 à longueur de temps, c’est être de gauche ?

Heureusement que vous n’êtes pas au pouvoir ! Votre vision est plutôt réductrice et biaisée…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Laurent

Bonjour,

Et si on avait des media indépendants, honnêtes, sans parti-pris ni esprit de propagande, de vrais media d'information, qui laissent s'exprimer toutes les opinions, toutes les tendances, en les modérant, en les modulant, en rétablissant la vérité, les faits avérés, en rappelant les faits, les tenants et les aboutissants, en dénonçant les fake-news, bref de vrais média d'infoermation qui nous laissent nous forger notre opinion? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Invité Laurent a dit :

Bonjour,

Et si on avait des media indépendants, honnêtes, sans parti-pris ni esprit de propagande, de vrais media d'information, qui laissent s'exprimer toutes les opinions, toutes les tendances, en les modérant, en les modulant, en rétablissant la vérité, les faits avérés, en rappelant les faits, les tenants et les aboutissants, en dénonçant les fake-news, bref de vrais média d'infoermation qui nous laissent nous forger notre opinion? 

Et pour avoir des médias honnêtes et indépendants, peut-être faudrait-il que les médias dits "dominants" ne soient pas entre les mains de financiers ou de groupes industriels proches des politiques et qui n'ont que l'argent pour seule ligne de mire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 3 heures, Invité radio de droite a dit :

Entre Radio France, Les radios Campus et le réseau férarock la gauche est partout en radio,  nous on doit se contenté de sud radio et courtoisie qui ne couvre même pas la totalité du territoire

Conclusion aucune équité dans le paysage radiophonique Français

QUE FAIS LE CSA FACE A CE SCANDAL

On s'en fout de la gauche et de la droite.

Ce qu'on veut c'est le retour de radios musicales de qualité !

Il y a 15/20 ans, on avait Skyrock qui passait du rap français de qualité, Le Mouv' qui programmait du bon rock, Europe 2 avait aussi une bonne programmation.

Et depuis 2010 (2015 pour la fin du Mouv') plus rien ! Que de la musique bas de gamme sur toutes les musicales !

Que fait le CSA face à ce scandale !

(heureusement il nous reste les webradios)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne t'inquiète pas un certain Vincent B. compte bien basculer EuropeEins totalement a droite (a l'image de sa chaine de ré-information), il faut dire qu'entre les revues politiques de SudRadio, et les débat sur les migrants que nous proposent RMC (entre autres) nos ondes sont vraiment envahis par les Gauchistes ... :ph34r:

Je crois qu'il vaut mieux en rire ... (rire jaune)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Invité radio de droite a dit :

Entre Radio France, Les radios Campus et le réseau férarock la gauche est partout en radio,  nous on doit se contenté de sud radio et courtoisie qui ne couvre même pas la totalité du territoire

Conclusion aucune équité dans le paysage radiophonique Français

QUE FAIS LE CSA FACE A CE SCANDAL

 

PAS TOUCHE AU RESEAU FERAROCK ! Les radios associatives n'ont pas de couleurs politiques. Ce sont toutes des radios respectables faites par des gens passionnés Respectez votre langage. Le poids des mots que vous utilisez revient a dire que les radios de loi 1901 sont vendues. Les radios cherchent tant bien que mal a survivre et vont mendier au premier venu . Rien de politique là dedans . Ca me tue de tels propos. RLM

Modifié par romain le malin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité edefvd

la gauche la droite ça se rejoint et ça forme le capitalo-communisme c'est la soupe qui nous est servie partout donc je ne vois aucune difference !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Bonjour,

Et si on avait des media indépendants, honnêtes, sans parti-pris ni esprit de propagande, de vrais media d'information, qui laissent s'exprimer toutes les opinions, toutes les tendances, en les modérant, en les modulant, en rétablissant la vérité, les faits avérés, en rappelant les faits, les tenants et les aboutissants, en dénonçant les fake-news, bref de vrais média d'infoermation qui nous laissent nous forger notre opinion? 

Ne vous en déplaise, mais il y  en a pour tout le monde !

De la presse écrite à Youtube en passant par les blogs, toutes les opinions s'expriment de nos jours. La diffusion de l'info ne se limite plus à la radio-Tv et quelques canards historiques, c'est fini ce temps là. Ensuite à chacun de se faire sa propre appréciation aidant en cela par de véritables enquêteurs (il y en a), c'est toute la différence par rapport à il y a 20 ou 30 ans où l'on subissait beaucoup plus sans trop se poser de questions...et aussi tout le problème sous ce flot continu d'informations

Modifié par PhiP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Neutral Médias
Il y a 15 heures, Coccinulle a dit :

Et pour avoir des médias honnêtes et indépendants, peut-être faudrait-il que les médias dits "dominants" ne soient pas entre les mains de financiers ou de groupes industriels proches des politiques et qui n'ont que l'argent pour seule ligne de mire.

Et pour les médias dits "dominants" entre les mains de l’État et qui n'ont que le progressisme pour seule ligne de mire?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, romain le malin a dit :

PAS TOUCHE AU RESEAU FERAROCK ! Les radios associatives n'ont pas de couleurs politiques. Ce sont toutes des radios respectables faites par des gens passionnés Respectez votre langage. Le poids des mots que vous utilisez revient a dire que les radios de loi 1901 sont vendues. Les radios cherchent tant bien que mal a survivre et vont mendier au premier venu . Rien de politique là dedans . Ca me tue de tels propos. RLM

Hello !

Ce qui me "tue" de mon côté ce sont vos propos .... Ayant évolué pas mal d'années dans le milieu radios associatives OUI je confirme l'idéologie de gauche "y" est largement répandue...

Je ne connais que trés peu de radios associatives pilotées par des personnes de droite ... En même temps la philosophie associative dans sa genése a toujours été porté par la gauche et la plupart des premières radios associatives créées il y a 40 ans l'ont été par des gens de gauche ... Dire le contraire ce n'est pas connaître cet univers... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les gens,

Lire en 2021 certains propos manichéens et limite staliniens, c'est ahurissant.

Surtout quand si on n'est pas d'accord, on doit subir, et forcément avoir tort.

Tout est véridique absolu et parole sacrée d'un côté, et pas de l'autre.

Si on n'est pas d'accord avec untel, on est donc fasciste, horriblement de droite ou archi libéral affilié au grand patronat c'est çà ?

Le service public, et tout organisme pouvant s'en réclamer avec cohérence et conformité, est censé être comme s'adresser à tout public.

Donc pour tout media éponyme : faire preuve d'une certaine conformité, équité, voire neutralité tout au long de l'année.

Alors au départ, quand on n'est pas content, on peut zapper ou éteindre son appareil, soit.

A partir du moment où c'est financé avec mon argent via la redevance, j'ai quant même le droit basique de déplorer cette moindre objectivité constante de fait qui règne notamment sur France Inter, comme dans certains JT ou émisions acces prime, où le wokisme est plus que de mise.

Ne confondez pas un media à financement(s) public(s) et un media privé (et financements idem).

Surtout quant les media publics couvrent plus que densément tout le territoire, avec souvent des fréquences radio en doublon (voire triplette).

D'autant plus que les media publics, qui ont préemption sur les appels candidatures, sont parfois en plusieurs exemplaires pour la même chose, au lieu d'être vraiment complémentaires : France 4, France 24 et TV5. France Info TV et Radio.

Où sont les économies, des audiences un tant soit peu un peu plus hautes, et la possibilité d'avoir un meilleur choix, plus diversifié, en FM ?

Car il y a aussi (ou a eu) des media privés dont la ligne éditoriale penche à gauche. Et c'est tant mieux pour la démocratie.

Autant fusionner CULTURE et MUSIQUE, pour soit céder certaines fréquences au privé, et aussi permettre au MOUV ou FIP de se développer en national.

Bonjour chez vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'autre jour au journal de 13h sur France-Inter le présentateur (je n'ose utiliser le terme de journaliste dans le cas présent) ouvrait un sujet à propos d'une enquête dont il sortait que l'électricité produite par les énergies renouvelables revenait moins chère que celle produite par les centrales nucléaires. Après tout pourquoi pas si l'argumentaire se tient ? Sauf que cette enquête a été diligentée par l'IRENA qui n'est rien d'autre que l'Agence internationale pour les énergies renouvelables dont le but est justement la promotion de ces dites "énergies renouvelables", ce qui sème déjà un doute sur le possible côté juge et partie de l'enquête et ce que n'a jamais relevé le présentateur du journal (un vrai journaliste l'aurait fait) qui de surcroît avait invité un représentant de l'association NEGAWATT dont on connaît l'amour qu'elle porte vis à vis de l'atome pour donner son avis sur cette enquête . Bref, c'est comme si on invitait Waylon pour entendre son opinion vis a vis de Metropolys, on ne s'attend pas à une surprise.

Crédibilité journalistique qu'ils disent souvent à Radio France....

Modifié par PhiP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, PhiP a dit :

Ne vous en déplaise, mais il y  en a pour tout le monde !

De la presse écrite à Youtube en passant par les blogs, toutes les opinions s'expriment de nos jours. La diffusion de l'info ne se limite plus à la radio-Tv et quelques canards historiques, c'est fini ce temps là. Ensuite à chacun de se faire sa propre appréciation aidant en cela par de véritables enquêteurs (il y en a), c'est toute la différence par rapport à il y a 20 ou 30 ans où l'on subissait beaucoup plus sans trop se poser de questions...et aussi tout le problème sous ce flot continu d'informations

100% d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les gens,

Donc soit je subis l'actuelle ligne d'INTER, payée avec notre redevance, ou j'écoute une radio privée.

On ne change rien et c'est très bien comme ça ?

Ben voyons ! Marre de cette gauche moralisatrice wokiste, écolo pastèque.

Ce n'est pas une simple question de ne pas entendre ce qui est de mes idées, le problème n'est pas là.

Heureusement qu'il y a des gens tolérants des 2 côtés politiques.

Bonjour chez vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Le 17/11/2021 à 09:51, PhiP a dit :

Ne vous en déplaise, mais il y  en a pour tout le monde !

De la presse écrite à Youtube en passant par les blogs, toutes les opinions s'expriment de nos jours. La diffusion de l'info ne se limite plus à la radio-Tv et quelques canards historiques, c'est fini ce temps là. Ensuite à chacun de se faire sa propre appréciation aidant en cela par de véritables enquêteurs (il y en a), c'est toute la différence par rapport à il y a 20 ou 30 ans où l'on subissait beaucoup plus sans trop se poser de questions...et aussi tout le problème sous ce flot continu d'informations

Sauf qu'il y a 20 ans tu pouvais trouver de bonnes radios musicales qui possédaient souvent aussi un contenu éditorial : Skyrock, Le Mouv', Europe 2...

Aujourd'hui elles n'existent plus, et c'est à toi de te créer ta propre radio, avec les webradios ou avec Spotify, Deezer...

Mais sur ces sites là, il n'y a pas de contenu éditorial, c'est encore à toi d'aller le chercher avec les podcasts, etc.

C'est pas le même esprit et puis ça oblige à consulter plein de sites différents au lieu de tout avoir sur une antenne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Invité Bobby a dit :

C'est pas le même esprit et puis ça oblige à consulter plein de sites différents au lieu de tout avoir sur une antenne.

Je suis bien d'accord, ça demande un effort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/11/2021 à 15:33, Invité radio de droite a dit :

Entre Radio France, Les radios Campus et le réseau férarock la gauche est partout en radio,  nous on doit se contenté de sud radio et courtoisie qui ne couvre même pas la totalité du territoire

Conclusion aucune équité dans le paysage radiophonique Français

QUE FAIS LE CSA FACE A CE SCANDAL

 

Ce scandal? Et que fait la modération contre des fautes d orthographe aussi grosses que ceux qui les écrivent ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 16 heures, PhiP a dit :

Je suis bien d'accord, ça demande un effort.

Tout à fait, nous sommes désormais confrontés à un éclatement (une archipellisation disent certains) de la société, du savoir, de l'information, etc.

Autrefois nous pouvions nous retrouver autour de certains médias, pourquoi pas une bonne radio musicale, qui offrait aussi de la libre antenne et des contenus éditoriaux ?

Ce n'est quasiment plus possible aujourd'hui. Il y a certes des programmes de qualité mais ils sont éparpillés au lieu d'être regroupés sur une antenne, comme par le passé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ex auditeur

Oui marre de payer la redevance pour écouter France Gaucho avec la Charline et tous son orchestre de gaucho pro ceci, pro cela … on dirait la moralisatrice Hidalgo, « ne venez pas en voiture à Paris » … alors qu’elle ne se déplace qu’en voiture - et se gare n’importe comment.  Marre de ces medias (on peut rajouter un r pour dire un autre mot) qui passent leurs temps à nous moraliser sur un tas de sujet (politique / social) … à la solde de groupes financier qui soit disant son là pour notre bien (voir reportages d’arte), mais dont le but de leurs médias (leurs danseuses) ne sont là que pour diviser les français et ramasser le pognon avec les publicités … Heureusement en ne les écoutant plus ils finiront par crever d’eux mêmes … Pour moi le positionnement actuel de sudradio est purement commercial - ils se disent « Radio libre » mais c’est uniquement dans le but de gagner des auditeurs … ils feront ensuite comme rmc, finit les auditeurs qui passent à l’antenne, place à l’entre soit et aux debats des pseudos experts - toujours les mêmes… ré écouter les grandes geule ou Bourdin de 2007/2008/2009 pour comprendre comment est devenu rmc. En même temps les gens ne sont pas dupes puisque leurs audience se casse la geule ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/11/2021 à 15:33, Invité radio de droite a dit :

Entre Radio France, Les radios Campus et le réseau férarock la gauche est partout en radio,  nous on doit se contenté de sud radio et courtoisie qui ne couvre même pas la totalité du territoire

Conclusion aucune équité dans le paysage radiophonique Français

QUE FAIS LE CSA FACE A CE SCANDAL

 

 

Ah... La Droite est la radio c'est "je t'aime, moi non plus".

Pour preuve, le premier à s'en servir largement en tant que support de propagande c'est Benito dans les années 20. En fait il a perçu l'avantage que représentait le fait de pouvoir clamer un discours à des millions de personnes en même temps. Et ça donne une image moderne telle que celle dont son mouvement se revendique (cf. le "cinéma des téléphones blancs" des années 30). En revanche il n'y a de place que pour SES programmes si l'on excepte Radio Vatican qui peut émettre à partir de 1931.

Ça marche si bien, que du côté des Rouges en Russie on fait la même. Aucune liberté en dehors de la propagande d'Etat... Sur ce point Bolchevisme et fascisme sont renvoyés dos à dos.

On sort de la seconde guerre mondiale, et en Europe les radios demeurent soit Nationalisées ou majoritairement tenues par des "sociétés d'Etat". C'est "Paris Inter" (Nationalisée) et l'histoire des "radios périphériques" en France qui implantent leurs émetteurs hors territoire métropolitain (Europe1, Luxembourg, Radio Monte Carlo, Sud Radio), cependant que la France est bien à Droite.

Quand apparaît la FM sur les postes récepteurs, le spectre est vide. Interdiction de diffuser autre chose que la radio nationale et ses nouvelles antennes (France Musique, France Inter Paris, Culture). Dans les 70's pas mal d'amateurs se lancent dans les radios pirates vis à vis desquelles l'Etat exerce une répression sans merci.... Là encore, le Pays est à Droite et seule la voix du pouvoir peut porter sur les ondes françaises en dehors des radios périphériques qui poussent leurs émetteurs pour couvrir au mieux le territoire.

C'est en 1981, que les radios dites "libres" déferlent sur les ondes (quelle belle période ce devait être !). À l'initiative de... La Gauche. Disparue du pouvoir en France depuis 1948, il lui faut marquer un changement de société, la radio y contribue.

Peu de temps encore avant la fin de son mandat, le Président de Droite, soi-disant "moderne",  faisait démanteler la radio Lorraine Cœur d'acier, en janvier 1981. Mais partout des petits émetteurs FM fleurissent, l'histoire est en marche. Et c'est sûrement ce qui facilite la libération des ondes en 1981.

Après le récit de cette Histoire simplifiée à l'extrême de la radio, on comprend mieux pourquoi une partie des associatives a encore le cœur qui bat à gauche. Et voyant d'où l'on vient, c'est presque rassurant d'avoir une antenne de service public qui se permet de tirer à boulets rouges sur le Gouvernement et ses sbires.

La radio n'est ni de gauche, ni de droite, mais sa libéralisation en France doit surtout à la Gauche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Lolo54

La gauche de 1981 n'avait rien à voir avec celle actuelle. Son lent déclin a commencé en 1983

Si elle est en si piteuse état en 2021 c'est qu'il y a une raison à commencer par sa déconnexion complète des vraies gens avec de vrais problèmes orchestrée par ses think tank du genre Terra Nova au début des années 2000. Qu'elle aille au diable cette "gauche" et sa batterie de cuisine wokiste.

Quant au problème des opinions exprimées à la radio, ça faisait déjà débat en 1951 :

copier/coller ce lien-->https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits- de-france-culture/tribune-de-paris-la-radio-doit-elle-tenir-compte-de-l-opinion-des-auditeurs-1ere-diffusion-25-01-1951-chaine-nationale

 

Modifié par PhiP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gilbert

Si tous les médias étaient de droite l'auteur du message d'origine n'aurait même pas écrit ce qu'il dit. Et ne pas confondre in objectivité et divergence de vue. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×