Aller au contenu
Invité Niko

BBC Radio vs Radio France

Messages recommandés

Invité Niko

Bonjour à tous,

J'aimerais lancer une réflexion sur 2 institutions : BBC Radio et Radio France, 2 institutions pas si éloignées que cela (d'un point de vue kilométrique) mais surtout sur les chaines dites "jeunes".

J'écoute depuis plusieurs mois BBC Radio 1 et je ne comprends pas pourquoi Radio France via Mouv n'a pas cette pluralité.

BBC Radio 1 c'est 4000 titres par mois, dans tous les styles (Dance, Pop, Rap, Rock, Chill,...), des émissions spé de folie, des émissions de découvertes musicales extraordinaires. Pourquoi aujourd'hui Radio France ne s'adresse qu'aux jeunes et jeunes adultes qui aiment le Rap/Hip Hop ? Pour les autres y'a rien.

Pourquoi n'est-on pas capable en France d'avoir notre BBC à la française ? Et je ne parle pas de 6 pour tout ce qui est musiques alternatives ou 2 sur un registre plus "ancien".

C'est simple, je ne parle pas anglais mais je me surprends à n'écouter plus que one et quand je retourne chez nous quelle pauvreté, des playlist de 100/150 titres en boucle un peu partout, un style de zic souvent.

Bref, jetez-y une oreille ou deux car pour moi, ça c'est de la radio, des animateurs libres dans leurs speaks, pas de libre antenne QQ, la musique et rien que cela.

Bravo la BBC, une vrai réussite de pluralités (zic, news, divertissement, sport).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que la raison de l'absence (ou plutôt une présence plus que réduite), vient d'une absence de volonté pour le service public Français de viser une audience jeune dans (et avant) les années 80, laissant une autoroute aux nouvelles radios de l'époque (libéralisation de la bande FM). Radio France a bien tenté de récupérer la jeunesse dans les années 80 avec Radio 7, mais la mode des radio pirates / libres / commerciales avait déjà pris (et le programme n’était diffusé qu'à Paris). A la fin des années 80, Radio France a décidé d’arrêter les frais, et a remplacé Radio 7 qui n'a jamais pris par un nouveau programme innovant pour l'époque, France Info.

Dans le milieu des années 90, alors que les NRJ, Fun Radio et autres Skyrock s’étaient imposées et avaient une couverture correcte, Radio France constate que son audience est vieillissante et décide de réagir en lançant une nouvelle antenne(Le Mouv'), sur les cendres d'une des locales qui fessait le moins d'audience (Radio France Toulouse). Mais en ce lanceant près de 20 ans après les concurrentes privées, le réseau de diffusion ne permettait a la petite dernière de lutter (même si elle a quand même atteint les 1% au niveau National). Autre détail n'ayant pas arrangé, en 2001, Radio France engage un plan bleu qui consiste a fusionner le programme oldies "Radio Bleue" avec le réseau des radio locales, un nouveau programme national apparait (France Bleu), et la ou ce programme n'a pas de fréquence, les émetteurs du Mouv' sont basculés (sur la locale la plus proche, ou sur le programme national en vu de créer un nouvelle locale).

Au cours des années 2000, le programme a évolué, d'une radio musicale a l'origine, Le Mouv' s'est progressivement transformé en radio généraliste. Et comme généralement sur une musicale des qu'il y a du blabla ça zappe, l'audience a chuté.

En 2010, Le Mouv' rentre a la Maison de la radio. A Toulouse, les studios sont transformé en une nouvelle locale de Radio France (France Bleu Toulouse, devenue France Bleu Occitanie en 2017), qui vient combler un trou sur la cartes des locales du service publique (avec le même succès niveau audience que l'ancienne Radio France Toulouse). Le Mouv' continue a être une radio généraliste pendant quelques années (ressemblant même par moment a une mini France Inter).

En 2014, Bruno Laforestrie qui avait contribué au succès de la radio Hip Hop parisienne Générations 88.2, est nommé directeur de l'antenne. A l'été 2014 la plupart des émissions ne sont pas reconduites, et les dernières s’arrentent définitivement en fin d'année. Sur la même période le Hip Hop commence a se mélanger puis remplacer le son Rock dans la playlist. Au mois de Janvier 2015 aucun animateur n'est présent a l'antenne, le Mouv' est une radio morte devenue un simple fil musical.

Le 2 Février 2015, le nouveau nom de Mouv' est en place et les nouvelles émissions commencent. Le peu de Rock qui restait en playlist disparait a l'été.

Depuis l'audience commence a remonter dans les villes ou la station est présente.

 

A l'inverse la BBC a lancé son programme jeune Radio 1 des les premières radios pirates dans les années 60 (Radio Caroline, emisse depuis un bateau en mer dans les eaux internationales), avec un programme ayant un couverture nationale. Ayant toujours connue une concurrente publique forte, les radios commerciales Anglaises sont donc beaucoup moins fortes que les Françaises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Niko

Entièrement d'accord avec toi etdu24 mais il n'est jamais trop tard pour bien faire. Imagine une BBC Radio 1 à la française sur le même modèle que la version anglaise (priorité à la musique, à la diversité, des animateurs libres), la claque pour les réseaux bourrés de pub et leur pauvre playlist !!!! Le rève. Quand je vois les dizaines de commentaires sur les pauvres 50 titres de Fun, latino, pas latino, ça fait mal, on est tombé bien bas en France. Ca tirerait peut-être les autres vers le haut ?

Ma proposition qui vaut ce qu'elle vaut. Je fusionne Culture et Musique, je récupère un réseau complet pour la radio jeune/jeune adulte. Je redonne le réseau Mouv à FIP.

La grande force de One c'est que même en s'adressant à un publique plutôt jeune, la radio fait sérieuse, mature, pas comme nos réseaux jeunes chez nous (Cartman le soir mais au secours, sur One hier soir 2/3 heures de nouveautés). En début d'aprèm un mini journal sur les JO Paralympiques (une autre pointure).

Preuve que le service public peut marcher si on s'en donne les moyens. Les 3 radios les plus écouées en Angleterre, Radio 2, Radio 4 et One dans l'ordre.

En 4/5 ans y'a moyen de faire son trou largement et pour pas plus cher. Mais avons nous encore des gens capables de faire cela en France, je finis par en douter.

J'aimerais avoir les 2 budgets pour comparer.

Radio France, branchez-vous sur la BBC bon sang.

En attendant, je n'ai plus qu'à me mettre à l'anglais !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA

Absence effectivement de volonté, non-definition des missions de service public et surtout on se borne à ne faire que ce que le privé fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 5 heures, Invité Niko a dit :

Bonjour à tous,

J'aimerais lancer une réflexion sur 2 institutions : BBC Radio et Radio France, 2 institutions pas si éloignées que cela (d'un point de vue kilométrique) mais surtout sur les chaines dites "jeunes".

J'écoute depuis plusieurs mois BBC Radio 1 et je ne comprends pas pourquoi Radio France via Mouv n'a pas cette pluralité.

BBC Radio 1 c'est 4000 titres par mois, dans tous les styles (Dance, Pop, Rap, Rock, Chill,...), des émissions spé de folie, des émissions de découvertes musicales extraordinaires. Pourquoi aujourd'hui Radio France ne s'adresse qu'aux jeunes et jeunes adultes qui aiment le Rap/Hip Hop ? Pour les autres y'a rien.

Attention tu dis "pas de libre antenne", mais cela dépend de quelle libre antenne on parle !

Il existe des libres antennes nulles et d'autres de qualité, comme Difool sur Skyrock, Lovin'Fun à l'époque de Doc et Difool sur Fun, Max sur Fun, Les filles du Mouv' sur Le Mouv'...

Donc oui à une libre antenne le soir, mais de qualité comme on en a connu dans le passé.

Pour le reste, je suis assez d'accord pour remettre sur Le Mouv' une programmation musicale éclectique, avec une majorité de sons pop-rock, mais aussi du rap, de l'électro, de la chanson, de la soul, etc. Et à côté de cette radio musicale éclectique sur la FM/DAB+ on met plusieurs webradios spécialisées, une rock, une rap, une électro, une chanson, etc.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 5 heures, Invité Niko a dit :

Bravo la BBC, une vrai réussite de pluralités (zic, news, divertissement, sport).

Pour le reste, j'ai regardé la grille de programmes de BBC Radio 4 et c'est vrai que cela a l'air d'être une excellente radio généraliste/culturelle !

Il va falloir que je me mette à l'écouter un peu, car plusieurs programmes ont vraiment l'air très intéressants (cela rappelle un peu France Culture il me semble).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@etdu24 a bien très résumé l'histoire !

Pour en ajouter encore, je dirais que pendant longtemps le paysage radio britannique était très différent du français. Alors que la France a autorisé la constitution de réseaux dès les années 80 et leur a permis d'exploser dans les années 90 et de se consolider dans les années 2000, au Royaume-Uni jusqu'à récemment les réseaux nationaux n’existaient pas en FM (à l'exception de Classic FM). Il n'y avait aucun équivalent de NRJ, Skyrock, Fun Radio,... BBC Radio 1 était la seule grande radio musicale jeune à grand budget. Elle faisait face à des radios locales ou au mieux régionales, d'ailleurs pas si nombreuses, la bande FM britannique étant moins chargée que la française. Le développement du DAB puis de récentes évolutions réglementaires ont permis la constitution de réseaux nationaux privés (Capital, Kiss,...) mais BBC Radio 1 était une institution déjà en place depuis des décennies.

C'est loin d'être toujours le cas mais sur le coup la France a été plus libérale que le Royaume-Uni. Comme l'a dit @etdu24, Radio France s'est longtemps concentrée sur des formats délaissés par le privé. Peut-être qu'il y a eu aussi longtemps un refus de "s'abaisser" à faire une station populaire jouant de la musique commerciales (ce que fait Radio 1 en journée avant les émissions du soir plus spécialisées).

Et pourquoi le choix du hip-hop aujourd'hui ? Il a sans doute été considéré que pour lancer une nouvelle radio (refonte de 2015) il fallait une identité musicale claire pour s'accrocher à une communauté de goûts musicaux, qu'il était trop tard pour lancer une musicale généraliste. Le choix de la couleur musicale correspond tout simplement au genre le plus populaire chez les moins de 25 ans

Modifié par Hot AC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 2 heures, Hot AC a dit :

@etdu24 a bien très résumé l'histoire !

Et pourquoi le choix du hip-hop aujourd'hui ? Il a sans doute été considéré que pour lancer une nouvelle radio (refonte de 2015) il fallait une identité musicale claire pour s'accrocher à une communauté de goûts musicaux, qu'il était trop tard pour lancer une musicale généraliste. Le choix de la couleur musicale correspond tout simplement au genre le plus populaire chez les moins de 25 ans

Oui, à condition de rappeler que Le Mouv' fonctionnait très bien, avec de belles audiences dans les villes universitaires, à l'époque de "L'esprit rock" (années 2000).

Ce format aurait donc pu continuer si la direction de Radio France ne s'était pas acharnée à détruire cette radio, en tout cas à réduire fortement son audience en la transformant (vers 2009 ou 2010) en "France Inter pour jeunes" avec plein d'émissions de "blabla" qui n'intéressaient pas la jeunesse et qui auraient davantage eu leur place sur Inter, justement, ou sur Culture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×