Aller au contenu
Invité Bobby

Racontez votre parcours d'auditeur radio (quelles stations, quelles émissions, quels animateurs ?)

Messages recommandés

Invité Bobby

Je sens que vous avez tous envie de connaître mon parcours en tant qu'auditeur, mais vous n'osez pas demander. Alors voilà !

J'ai commencé la radio avec Bonsoir la Planète ! sur Skyrock vers 1991 (animateur Malher). Rapidement, je suis passé sur Fun Radio, c'était la grande époque de la musique grunge et des "libre antenne" qui occupaient une grande partie de la grille de cette radio (Lovin' Fun, Max et Genie, Max tout seul...). Vers 1998, Fun a abandonné la musique pop rock pour passer au "groove and dance". J'ai donc cherché une autre radio musicale à écouter en journée, et Skyrock venait de commencer à diffuser du rap français de qualité qui me convenait tout à fait (NTM, IAM, Fonky Family, Doc Gynéco...). J'ai donc écouté Skyrock en journée jusqu'en 2001, mais le soir j'écoutais toujours Max "le star system" sur Fun Radio (avec les débats de Gérard le jeudi).

En 2001, je suis parti sur Strasbourg. Là bas, pas de Fun, pas de Skyrock, donc j'écoutais France Info et un peu RFM pour la musique.

En 2003, je suis revenu dans un pays civilisé où on pouvait capter toutes les grandes radios. J'ai donc recommencé à écouter Skyrock et France Info en journée, mais je me suis aussi mis à Europe 2 qui avait une programmation assez sympa, même si elle a varié au fil des années.

En 2004, je suis parti travailler à Clermont-Ferrand, ce qui m'a permis de découvrir une excellente radio destinée aux jeunes : Le Mouv' (qui avait pour slogan "L'esprit rock"). Donc j'ai pas mal écouté Le Mouv' dans les années qui ont suivi (émission Les filles du Mouv' avec Emilie en soirée, classement L'indé 30 consacré au rock français, émission La Métal Academy, etc). Je me suis mis à écouter un peu plus France Inter aussi. A la fin des années 90, j'avais commencé à écouter Inter avec la matinale de Stéphane Paoli (excellent journaliste). En 2006 est apparue "La tête au carré" une émission scientifique très bien faîte, accessible à tous et animée par Mathieu Vidard, je me suis mise à l'écouter régulièrement.

Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Après j'ai quitté Clermont-Ferrand, mais le nombre de fréquences du Mouv' avait augmenté, je pouvais donc l'écouter dans la nouvelle ville où j'étais. J'écoutais donc : Inter, Info, Europe 2, Le Mouv', Skyrock.

Vers la fin des années 2000, les choses ont commencé à se dégrader, notamment du côté des musicales : Europe 2 est devenue Virgin, Skyrock a commencé à diffuser de la "trap" et de la "pop urbaine" au lieu du rap de qualité, la direction de Radio France a voulu transformer Le Mouv' en "France Inter pour jeunes" avec plein d'émissions de bla bla inintéressantes, avec pour résultat une énorme chute de l'audience pour cette radio.

On commençait donc à entrer dans la situation que l'on connaît aujourd'hui. Dans les années 2010, j'ai commencé à écouter France Culture, une station remplie d'émissions de qualité. J'écoutais notamment la matinale de France Culture ainsi que les émissions scientifiques.

J'écoutais toujours France Inter (La tête au Carré), France Info et Le Mouv'. J'écoutais de moins en moins Skyrock, vu que leur programmation musicale s'était dégradée.

En 2015, la direction de Radio France a tué Le Mouv'. Il n'y avait donc, à ma connaissance, plus de stations musicales nationales écoutables sur la bande FM.

Récemment, je me suis mis à écouter des webradios, plutôt rock : celles de Ouï FM, de Virgin Radio Italy, d'Absolute Radio (UK). J'écoute un peu Radio Nova, qui semble être la dernière antenne musicale nationale à se soucier de proposer des programmes de qualité. Ah oui, de temps en temps, j'écoute encore un peu la "Radio libre" de Difool et Romano sur Skyrock (Difool, dernier représentant des "libre antenne" des années 90), mais je n'écoute plus cette radio en journée.

Sinon, il reste Radio France : Culture, Inter, Info. Mais depuis 2016, la direction de Radio France a décidé d'augmenter fortement la publicité à certaines heures sur Inter et Info. Quand on disait que la situation s'est dégradée...

J'allais oublier : RFI, excellente radio d'information internationale (j'aime bien notamment leurs émissions science et environnement "Autour de la question" et "C'est pas du vent"). Et BBC World Service qui constitue une autre référence en matière d'information. On m'a aussi conseillé sur ce forum BBC 6 Music, mais j'ai peu écouté pour l'instant. Voilà !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel beau parcours, chapeau ! 

Pour ma part, j ai commencé à écouter la radio très jeune, je me souviens encore de certaines émissions en fond sonore, dont Rien à cirer sur France inter, avec un Laurent Ruquier dont la carrière télévisuelle n avait pas encore décollé. J aimais bien aussi RTL dont le stop ou encore était alors animé par Julien lepers le week-end. J ai aussi en ma possession des bandes magnétiques d un ou deux enregistrements de diverses radios, dont Chérie FM et qui doivent probablement dater de 92 ou 93. Plus tard, ado, j aimais mieux le festival Robles sur NRJ et Cauet sur skyrock à la même heure. C était en 1996. Il m arrivait d apprécier aussi des formats beaucoup plus adultes, dont Mfm, qui était à l époque comparable avec la radio Nostalgie de la même période, mais en beaucoup plus pechue. C était aussi la période de transition entre radio Montmartre et Mfm (M comme Montmartre). J aimais bien aussi Fun avec Arthur l après midi. Mes généralistes préférées à l époque étaient alors RTL mais également France Inter, ce par tradition familiale. Je suis resté longtemps fidèle à RTL mais aujourd'hui j écoute plus volontiers son double musical, à savoir RTL2, peut-être parce que la musique y est plutôt bien mixée. En 2006, j ai zappe entre Cauet sur Fun et Nagui sur Europe 2, que j ai arrêté d écouter quand c est devenu Virgin. Pour Fun, jusqu'à une certaine période, j avais  également bien aimé Manu Levy, dont l humour était bien plus potache. Skyrock a été le dernier format cible 'jeune' que je me suis plu à écouter jusqu'à il n y a pas si longtemps, peut être parce que plus viril . Je pense aussi que l animation de Difool y est excellente. En revanche des généralistes comme Europe 1, Sud radio ou RMC n ont jamais réussi à me fideliser, parce que peut-être trop talk, à part peut-être pour cette dernière le débat des Grandes gueules (qui n etait pas encore retransmis à la télé). Les formats plus thématiques trouvent davantage grâce à mes yeux, je pense notamment à Radio classique ou encore France musique, même si c est plutôt rare. Plus tard  j'ai également opté pour France Bleu à la place de RTL, grâce auxquelles j ai aussi pu gagner pas mal de cadeaux. Il m arrive encore d écouter RTL aujourd'hui. En effet je ne me lasse pas du stop ou encore, désormais présenté d une main de maître par Éric Jeanjean. Pour France bleu, j aime bien Les collectors du soir. 

Pour conclure, je suis depuis 5 ans un inconditionnel de Fip, qui est une référence en matière musicale . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 5 heures, Bullitos a dit :

Quel beau parcours, chapeau ! 

Pour ma part, j ai commencé à écouter la radio très jeune, je me souviens encore de certaines émissions en fond sonore.

Merci pour ton témoignage !

Toi aussi tu as eu un parcours assez diversifié en matière de radios !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Franck radio

Bonne idée ce sujet Bobby. À mon tour.

Je suis insu de la génération 70's. Dans mon plus jeune age, la radio ne m'intéressait pas. En revanche mon père en était un grand consommateur. Mes début de journées étaient rythmées par la matinale de RTL. Le midi nous déjeunions au son du jeu des mille francs sur Fance Inter, animé par Lucien Jeunesse et son fameux "À demain si vous le voulez bien", et "À lundi si le cœur vous en dit" en fin de semaine. À mon grand regret, je n'ai pas suivi la libération de la bande FM au début des années 80. Il faut dire que les radios chez nous ne proposaient que les grandes ondes et petites ondes... Ce n'est qu'au milieu des années 80 que j'ai découvert la bande FM. Je n'étais pas un zappeur, ce que je regret, car je suis passé à côté de beaucoup de chose. J'ai écouté NRJ et je n'écoutais que ça. Je connaissais la grille des programmes par cœur. J'ai connu Mistou, Dominique Duforest, Marc Scalia, et bien d'autres. C'est un ami qui m'a ensuite parlé de Skyrock, alors qu'elle venait tout juste de naitre. Je suis allé écouter, mais je n'ai pas accroché. Retour sur NRJ. Mais il y a des jours ou la propagation FM n'était pas bonne, et je ne pouvais pas capter NRJ. J'ai été contraint d'écouter Skyrock que j'ai appris à aimer, pour finalement délaisser NRJ. Toujours à cause des problèmes de propagation qui m'obligeaient à zapper malgré moi, j'ai découvre Muppies FM. C'était une radio qui s'adressait aux enfants, l'ancêtre de Superloustic. Bien qu'elle faisait trop enfantillage pour mon age, je me suis mis à l'écouter, car cela sortait du format généraliste que proposaient toutes les radios FM à l'époque. Un matin je ne l'ai plus entendu. J'ai balayé toute la bande FM pour la retrouver, en vain ! Et pour cause, c'était une radio pirate, et l'ancêtre du CSA avait ordonner son arrêt immédiat. Retour sur Skyrock.

Au début des années 90, toujours à cause des problèmes de propagation qui m'empêchaient parfois d'écouter Skyrock, j'ai balayé la bande FM à la recherche de quelque chose qui me plaise. Bien qu'éclectique dans mes goûts musicaux, j'ai une préférence pour le hot tempo (dance, house, techno...) Skyrock en passait, mais avec parcimonie. Mais la radio sur laquelle je venais de tomber m'a tout de suite intéressé : un titre hot tempo, suivi d'un deuxième, puis d'un troisième, et un quatrième... Wouaou ! Géniale cette radio ! Je venais de découvrir Maxximum avec ses 2 X. Bye bye Skyrock, bonjour Maxximum. Me voilà Maxximaniac à donf ! Malheureusement nous étions à l'automne 1991, et j'ai pu profiter tout juste 3 mois de Maxximum. Je me suis endormi au son de Maxximum le dimanche 5 janvier 1992, pour me réveiller au son de M40 le lundi 6 janvier 1992. Comment dire... No comment...  Retour sur Skyrock. Cependant, la mauvaise réception qui survenait parfois, et la curiosité, me faisait revenir sur M40. J'aimais beaucoup l'émission Tous en boite avec Pascal Remy. Pendant la courte existence d'M40, je partageais mon temps d'écoute entre Skyrock et M40. C'est complètement par hasard que j'ai découvert qu'M40 était devenu RTL1, puis RTL2. Le format ne me plaisait pas du tout, retour sur Skyrock. J'ai connu les grandes heures de Skyrock : les Zigotos, les Monstres, Lorenzo et sa jingle en délire, Bob le cinglé, Skyman, Bonsoir la planète, Maurice, Super nana, La mouche... J'ai entendu le dérapage de JC dans la matinale, qui à valu 24 heures d'interdiction du programme Skyrock. C'est le Skyrock des années 90 qui m'a donné envie de faire de la radio moi aussi. Lorsque Skyrock a commencé à se spécialiser dans le rap & RnB, je n'ai pas accroché. Et c'est parce que j'aimais bien les animateurs que je suis resté. Par la suite, excepté Fred et Difool, tous sont partis, et je suis parti aussi.

Un jour sur mon lieu de travail, j'ai entendu un sketch de François Perusse, et ses 2 minutes du peuple. C'était dans la matinale d'Arthur sur Europe 2. Et me voilà auditeur d'Europe 2. J'ai connu ensuite les successeurs d'Arthur à la matinale : Remy Caccia, puis Jean-Yves Lafesse, et enfin Cauet. Quand Cauet est parti d'Europe 2 pour aller sur Fun Radio, je l'ai suivi. À cette époque la, je retrouvais dans la programmation de Fun Radio un semblant de ce qu'on entendait sur la radio de feu Maxximum. Depuis, j'y suis resté. Après le départ de Cauet succèdera Manu Levy, et enfin Bruno Guillion. 

Pour terminer mon parcours radios que j'écoute, je rajouterai également des radios locales proche de chez moi, et aussi pendant quelques temps RFM et Rire et chanson. Mais ces 2 dernières radios m'ont saoulé par leur programmation trop répétitive. Vous direz c'est pareil pour les autres radios, certes, mais je n'ai vraiment pas accroché pour celles-ci.

En conclusion, je suis très nostalgique de la radio des années 90. Et je regrette beaucoup de ne pas avoir assisté à la naissance de la bande FM, ainsi que Maxximum. Heureusement que l'on peu trouver des archives sur le net. Il y avait quelque chose dans les années 90, un état d'esprit que je n'arrive pas à expliquer, et que je ne retrouve pas dans les radios d'aujourd'hui. Devenu animateur radio à mon tour, il faut croire que j'ai été beaucoup influencé par la radio des années 90, car un animateur fraichement sorti du STUDEC m'a dit un jour que mon animation était has been... En tout cas, je délaisse de plus en plus la radio au profit des webradios telle Maxximum 90's qui me replonge avec plaisir dans les années Maxximum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 3 heures, Invité Franck radio a dit :

En conclusion, je suis très nostalgique de la radio des années 90. Et je regrette beaucoup de ne pas avoir assisté à la naissance de la bande FM, ainsi que Maxximum. Heureusement que l'on peu trouver des archives sur le net. Il y avait quelque chose dans les années 90, un état d'esprit que je n'arrive pas à expliquer, et que je ne retrouve pas dans les radios d'aujourd'hui.

Forcément je suis d'accord sur ce point ! Les années 90 (et 80, mais celles-ci je ne les ai pas connues) ont probablement marqué un certain âge d'or de la radio, avec les "libre antenne" et une grande liberté de ton et de programmation. Aujourd'hui les radios (notamment les stations musicales nationales) sont beaucoup plus formatées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL

Merci @Bobby pour ce sujet qui change ! Je me lance dans mon «autoradiographie» !

J’ai commencé à écouter la radio dans ma chambre vers l’âge de 15 ans (mes parents n’écoutaient pas la radio). Le hit parade de Jean-Loup Lafon sur Europe1, après l’école, (avec des pubs dont je me souviens des jingles chantés pour la crème Clearasil et Ferinel «propriétaire à la mer» et «propriétaire à la montagne»... La nuit, des radios étrangères : Alger Chaîne 3 que l’on recevait bien en grandes ondes dans le sud de la France (qui m’a fait découvrir Toto) et... Radio Moscou en ondes courtes qui diffusait des messages de propagande en français. J’aimais bien à cause de la voix de la présentatrice et de son léger accent que je trouvais très... sexy :586a2f087a19e_EmojiSmiley-06:. Je me souviens aussi avoir écouté RTL (Fabrice et le «Casino Parade» !) et même «les routiers sont sympas» avec Max Meynier. RTL et RMC s’étaient même associés un temps pour diffuser la même émission sur tout le territoire. Inimaginable aujourd’hui !

Je me suis mis à la FM dans ma chambre d’étudiant à Montpellier en 1985. D’abord Nrj, dont j’avais entendu parler sans pouvoir l’écouter, et qui est devenue «Fun» sans crier gare au retour des vacances de la toussaint. Le franchisé Nrj de Montpellier avait fait sécession et lancé son propre réseau, façon putsch ! Le Fun des débuts, 100 % local (programme et pub) cartonnait. Il suffisait de se balader au contre commercial polygone pour s’en rendre compte. Tous les commerces étaient branchés dessus. Un des points forts de Fun Montpellier, au-delà de la musique et d’un très gros son, c’était les pubs locales faites par un créatif très doué. Durant cette période j’écoutais aussi «la fréquence magique» qui allait devenir Europe 2 et le journal de 19 h sur France Inter de Patrice Bertin suivi de la chronique de Pierre Desproges : « Quant au mois de mars, je le dis pas pour cafter, mais ça m’étonnerait qu’il passe l’hiver »...

Je suis resté sur Fun + France Inter quelques années et j’ai adopté RTL2 qui a succédé à M40 au milieu des années 90. Je devais être exactement dans la cible à ce moment-là. RTL2, c’était un peu le Nostalgie des jeunes trentenaires... J’ai écouté aussi un peu Maurice qui me faisait marrer (sur Skyrock je crois), mais je me suis vite lassé du genre.

En approchant de la quarantaine, j’ai de moins en moins écouté les radios musicales pour consommer, de plus en plus, des stations du service public : France Inter et France Info principalement, et pour la route : Rire & Chansons dont j’aimais bien le format et la sélection musicale.

Aujourd’hui, je suis accroc au service public et j’ai ajouté l’écoute de France Culture, que je trouve moins pédante, plus ouverte qu’il y a 20 ans. Le journal de 12h30, qui fouille les sujets d’actualité, ou « les pieds sur terre » toujours passionnants, en direct ou en podcast. 

Côté musicales, j’écoute un peu RFM et quand je suis en voiture, je zappe entre les stations à la recherche de titres sympas entre deux tunnels de pub, mais je n’ai pas de station attitrée et je ne me retrouve pas dans ces radios qui se copient les unes les autres sans rien proposer de nouveau. Je guette les nouveautés sur le Dab+, espérant y retrouver quelques « sensations ». J’aime bien Tonic FM par exemple. Bonne musique, bon son...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Le 19/04/2021 à 11:54, Bullitos a dit :

Quel beau parcours, chapeau ! 

Pour ma part, j ai commencé à écouter la radio très jeune, je me souviens encore de certaines émissions en fond sonore, dont Rien à cirer sur France inter, avec un Laurent Ruquier dont la carrière télévisuelle n avait pas encore décollé. J aimais bien aussi RTL dont le stop ou encore était alors animé par Julien lepers le week-end. J ai aussi en ma possession des bandes magnétiques d un ou deux enregistrements de diverses radios, dont Chérie FM et qui doivent probablement dater de 92 ou 93. Plus tard, ado, j aimais mieux le festival Robles sur NRJ et Cauet sur skyrock à la même heure. C était en 1996. Il m arrivait d apprécier aussi des formats beaucoup plus adultes, dont Mfm, qui était à l époque comparable avec la radio Nostalgie de la même période, mais en beaucoup plus pechue. C était aussi la période de transition entre radio Montmartre et Mfm (M comme Montmartre). J aimais bien aussi Fun avec Arthur l après midi. Mes généralistes préférées à l époque étaient alors RTL mais également France Inter, ce par tradition familiale. Je suis resté longtemps fidèle à RTL mais aujourd'hui j écoute plus volontiers son double musical, à savoir RTL2, peut-être parce que la musique y est plutôt bien mixée. En 2006, j ai zappe entre Cauet sur Fun et Nagui sur Europe 2, que j ai arrêté d écouter quand c est devenu Virgin. Pour Fun, jusqu'à une certaine période, j avais  également bien aimé Manu Levy, dont l humour était bien plus potache. Skyrock a été le dernier format cible 'jeune' que je me suis plu à écouter jusqu'à il n y a pas si longtemps, peut être parce que plus viril . Je pense aussi que l animation de Difool y est excellente. En revanche des généralistes comme Europe 1, Sud radio ou RMC n ont jamais réussi à me fideliser, parce que peut-être trop talk, à part peut-être pour cette dernière le débat des Grandes gueules (qui n etait pas encore retransmis à la télé). Les formats plus thématiques trouvent davantage grâce à mes yeux, je pense notamment à Radio classique ou encore France musique, même si c est plutôt rare. Plus tard  j'ai également opté pour France Bleu à la place de RTL, grâce auxquelles j ai aussi pu gagner pas mal de cadeaux. Il m arrive encore d écouter RTL aujourd'hui. En effet je ne me lasse pas du stop ou encore, désormais présenté d une main de maître par Éric Jeanjean. Pour France bleu, j aime bien Les collectors du soir. 

Pour conclure, je suis depuis 5 ans un inconditionnel de Fip, qui est une référence en matière musicale . 

Oui, je me souviens des débuts de Laurent Ruquier sur France Inter, qui chroniquait dans "L'oreille en coin" le dimanche matin, avant d'avoir sa propre émission !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Il y a 22 heures, Invité Franck radio a dit :

Bonne idée ce sujet Bobby. À mon tour.

Je suis insu de la génération 70's. Dans mon plus jeune age, la radio ne m'intéressait pas. En revanche mon père en était un grand consommateur. Mes début de journées étaient rythmées par la matinale de RTL. Le midi nous déjeunions au son du jeu des mille francs sur Fance Inter, animé par Lucien Jeunesse et son fameux "À demain si vous le voulez bien", et "À lundi si le cœur vous en dit" en fin de semaine. À mon grand regret, je n'ai pas suivi la libération de la bande FM au début des années 80. Il faut dire que les radios chez nous ne proposaient que les grandes ondes et petites ondes... Ce n'est qu'au milieu des années 80 que j'ai découvert la bande FM. Je n'étais pas un zappeur, ce que je regret, car je suis passé à côté de beaucoup de chose. J'ai écouté NRJ et je n'écoutais que ça. Je connaissais la grille des programmes par cœur. J'ai connu Mistou, Dominique Duforest, Marc Scalia, et bien d'autres. C'est un ami qui m'a ensuite parlé de Skyrock, alors qu'elle venait tout juste de naitre. Je suis allé écouter, mais je n'ai pas accroché. Retour sur NRJ. Mais il y a des jours ou la propagation FM n'était pas bonne, et je ne pouvais pas capter NRJ. J'ai été contraint d'écouter Skyrock que j'ai appris à aimer, pour finalement délaisser NRJ. Toujours à cause des problèmes de propagation qui m'obligeaient à zapper malgré moi, j'ai découvre Muppies FM. C'était une radio qui s'adressait aux enfants, l'ancêtre de Superloustic. Bien qu'elle faisait trop enfantillage pour mon age, je me suis mis à l'écouter, car cela sortait du format généraliste que proposaient toutes les radios FM à l'époque. Un matin je ne l'ai plus entendu. J'ai balayé toute la bande FM pour la retrouver, en vain ! Et pour cause, c'était une radio pirate, et l'ancêtre du CSA avait ordonner son arrêt immédiat. Retour sur Skyrock.

Au début des années 90, toujours à cause des problèmes de propagation qui m'empêchaient parfois d'écouter Skyrock, j'ai balayé la bande FM à la recherche de quelque chose qui me plaise. Bien qu'éclectique dans mes goûts musicaux, j'ai une préférence pour le hot tempo (dance, house, techno...) Skyrock en passait, mais avec parcimonie. Mais la radio sur laquelle je venais de tomber m'a tout de suite intéressé : un titre hot tempo, suivi d'un deuxième, puis d'un troisième, et un quatrième... Wouaou ! Géniale cette radio ! Je venais de découvrir Maxximum avec ses 2 X. Bye bye Skyrock, bonjour Maxximum. Me voilà Maxximaniac à donf ! Malheureusement nous étions à l'automne 1991, et j'ai pu profiter tout juste 3 mois de Maxximum. Je me suis endormi au son de Maxximum le dimanche 5 janvier 1992, pour me réveiller au son de M40 le lundi 6 janvier 1992. Comment dire... No comment...  Retour sur Skyrock. Cependant, la mauvaise réception qui survenait parfois, et la curiosité, me faisait revenir sur M40. J'aimais beaucoup l'émission Tous en boite avec Pascal Remy. Pendant la courte existence d'M40, je partageais mon temps d'écoute entre Skyrock et M40. C'est complètement par hasard que j'ai découvert qu'M40 était devenu RTL1, puis RTL2. Le format ne me plaisait pas du tout, retour sur Skyrock. J'ai connu les grandes heures de Skyrock : les Zigotos, les Monstres, Lorenzo et sa jingle en délire, Bob le cinglé, Skyman, Bonsoir la planète, Maurice, Super nana, La mouche... J'ai entendu le dérapage de JC dans la matinale, qui à valu 24 heures d'interdiction du programme Skyrock. C'est le Skyrock des années 90 qui m'a donné envie de faire de la radio moi aussi. Lorsque Skyrock a commencé à se spécialiser dans le rap & RnB, je n'ai pas accroché. Et c'est parce que j'aimais bien les animateurs que je suis resté. Par la suite, excepté Fred et Difool, tous sont partis, et je suis parti aussi.

Un jour sur mon lieu de travail, j'ai entendu un sketch de François Perusse, et ses 2 minutes du peuple. C'était dans la matinale d'Arthur sur Europe 2. Et me voilà auditeur d'Europe 2. J'ai connu ensuite les successeurs d'Arthur à la matinale : Remy Caccia, puis Jean-Yves Lafesse, et enfin Cauet. Quand Cauet est parti d'Europe 2 pour aller sur Fun Radio, je l'ai suivi. À cette époque la, je retrouvais dans la programmation de Fun Radio un semblant de ce qu'on entendait sur la radio de feu Maxximum. Depuis, j'y suis resté. Après le départ de Cauet succèdera Manu Levy, et enfin Bruno Guillion. 

Pour terminer mon parcours radios que j'écoute, je rajouterai également des radios locales proche de chez moi, et aussi pendant quelques temps RFM et Rire et chanson. Mais ces 2 dernières radios m'ont saoulé par leur programmation trop répétitive. Vous direz c'est pareil pour les autres radios, certes, mais je n'ai vraiment pas accroché pour celles-ci.

En conclusion, je suis très nostalgique de la radio des années 90. Et je regrette beaucoup de ne pas avoir assisté à la naissance de la bande FM, ainsi que Maxximum. Heureusement que l'on peu trouver des archives sur le net. Il y avait quelque chose dans les années 90, un état d'esprit que je n'arrive pas à expliquer, et que je ne retrouve pas dans les radios d'aujourd'hui. Devenu animateur radio à mon tour, il faut croire que j'ai été beaucoup influencé par la radio des années 90, car un animateur fraichement sorti du STUDEC m'a dit un jour que mon animation était has been... En tout cas, je délaisse de plus en plus la radio au profit des webradios telle Maxximum 90's qui me replonge avec plaisir dans les années Maxximum.

Le jeu des mille francs ! Dans mon histoire j'ai oublié de citer Zappy Max et son "quitte ou double" sur RMC que j'écoutais en 77/78 avec mon grand-père qui tenait un café à Albi ! C'était à la même heure je crois, avant le journal de 13h...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Invité M. LOYAL a dit :

 

Je me suis mis à la FM dans ma chambre d’étudiant à Montpellier en 1985. D’abord Nrj, dont j’avais entendu parler sans pouvoir l’écouter, et qui est devenue «Fun» sans crier gare au retour des vacances de la toussaint. Le franchisé Nrj de Montpellier avait fait sécession et lancé son propre réseau, façon putsch ! Le Fun des débuts, 100 % local (programme et pub) cartonnait. Il suffisait de se balader au contre commercial polygone pour s’en rendre compte. Tous les commerces étaient branchés dessus. Un des points forts de Fun Montpellier, au-delà de la musique et d’un très gros son, c’était les pubs locales faites par un créatif très doué. Durant cette période j’écoutais aussi «la fréquence magique» qui allait devenir Europe 2 et le journal de 19 h sur France Inter de Patrice Bertin suivi de la chronique de Pierre Desproges : « Quant au mois de mars, je le dis pas pour cafter, mais ça m’étonnerait qu’il passe l’hiver »...

 

 

 

N etait ce pas justement sur Nrj Montpellier qu avait débuté Julien Courbet ? Je me souviens d une anecdote selon laquelle on lui avait justement demandé d assurer la transition entre NRJ et Fun à l époque où il se faisait encore appeler Frédéric... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lamiral13

J'habite dans le 13. 

1975-1981 Radio Monte Carlo 

1981-1985 Les radios libres de ma région

1985-1993 Radio Service (cat "B") - RFM - Europe 2 - Skyrock.

1993-2001 RFM - RTL2 (à sa création en 95) - Europe 1

2001-2005 Le Mouv' - RFM - Radio Star (cat "B") - Vitamine (cat "B") - RMC

2005-2020 RFM - Skyrock - RMC  - Nova 

Depuis le 15 mars 2020 : Déprogrammation de toutes les radios talks (Marre de l'info covid) - 0% Info 100% musique (Jazz radio - RFM - Radio Nova - OUI FM (en DAB) et Radio FG)

 

Au final, seule RFM a survécu à toutes mes périodes d'écoute de la radio "couleur" au meilleur de la musique en passant par la période "FM" et "Or", j'ai toujours aimé le style et l'habillage de cette station et ses animateurs. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 19 heures, Invité M. LOYAL a dit :

La nuit, des radios étrangères : Alger Chaîne 3 que l’on recevait bien en grandes ondes dans le sud de la France (qui m’a fait découvrir Toto) et... Radio Moscou en ondes courtes qui diffusait des messages de propagande en français. J’aimais bien à cause de la voix de la présentatrice et de son léger accent que je trouvais très... sexy :586a2f087a19e_EmojiSmiley-06:.

Ca c'est original la propagande de Radio Moscou !

Tu parles du DAB+, je ne me suis pas encore penché dessus, mais c'est vrai qu'il y a un certain nombre de nouvelles stations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Courbé
Il y a 6 heures, Bullitos a dit :

N etait ce pas justement sur Nrj Montpellier qu avait débuté Julien Courbet ? Je me souviens d une anecdote selon laquelle on lui avait justement demandé d assurer la transition entre NRJ et Fun à l époque où il se faisait encore appeler Frédéric... 

Non, il était à Bordeaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

Bon point pour le sujet !

Pour ma part tout commença dans ma chambre un soir d'hiver 81 (décembre) j'avais fait des pieds et des mains afin que mes parents m'achètent pour Noël mon premier gros poste radio fm k7 etc... .

A partir de là enregistrement de k7 sur k7 en semaine comme en week-end jusqu'à point d'heure (j'entends encore le bruit de la touche enregistrement/play qui sautait ...et qui me réveillait en fin de bande de k7  c60 et c90)  Inscriptions également sur un cahier des émissions disco-funk et newwave qui était proposées chaque jour sur différentes radios (je pense que je devais connaître par coeur les grilles d'antenne ;)) 

Par contre à la différence des précédents témoignages (hormis l'écoute du hit Rmc) j'était plus à l'écoute des radios locales (en Auvergne Rhône Alpes il y avait plétore de radios locales ... ) qui jouaient les sons clubs, disco-funk et chacune rivalisait sur le fait que telle ou telle nouveauté était diffusée chez l'une ou l'autre en premier !.... 

Dés que je rentrais de cours je ne pouvais m'empêcher d'écouter la radio ...

Je me souviens même d'émissions originales notamment "la bataille des lycées" 5 jeunes de deux lycées différents proposaient une programmation et les auditeurs - trices devaient voter pour la meilleure programmation pendant une heure .. Le lycée gagnant et notamment les 5 jeunes se voyaient proposer une heure d'antenne ... 

Sans oublier les émissions faites en direct des clubs/discothéques avec d'ailleurs des discothéques qui étaient même des radios en journée ! 

Puis milieu des années 80 ce fut l'arrivée de Fun, Nrj etc... ce qui m'a procuré un sentiment mitigé car l'arrivée de ces radios s'est faite avec le rachat de nombreuses locales .. du coup l'aspect plus pro de ces radios périphériques nouvelles avec des habillages Us me fascinés mais en parallèle j'étais déçu de l'arrêt des locales que j'écoutais chaque jour ...

 1989 1990 a été le choc, comme beaucoup ici,  avec l'arrivée de Maxximum... Dés que je l'ai écouté pour la première fois je suis resté bloqué sur la fréquence "et j'ai jeté le bouton" ...

Depuis début 2000 je ne reconnais plus l'esprit radio et j'avoue adhérer de moins en moins à l'évolution de la radio musicalement parlant.. mais là est un autre sujet... 

 

 

Modifié par Oldschoolspeaker

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Invité Courbé a dit :

Non, il était à Bordeaux.

Ha oui... Donc à Bordeaux aussi Fun avait du migrer sur l ancienne fréquence de NRJ ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité curieux1

Ecoute en PO ou FM de BBC RADIO 1 top 40 le dimanche soir début 80

Découverte en PO 1440 de RTL uk ! le soir. RTL 208. années 80

Ecoute des radios locales, Radio Gram. années 80

Découverte en 1986 Skyrock la superradio et pour ses bandes annonces - OUI fm le son qui a du sens 1987.

RFM la radio couleur.

la période programme Europe 2 1988....1991.. j adorais "tout va pour le mieux dans la meilleure des ondes". les jingles station magique, magie des nuits...

Montmartre aussi !! 1993..1995

1990 Maxximum parfois.

RTL 2 à sa création

RFM la radio en or c était pas mal, mais j ai préféré la radio couleur pour la musique et les jingles made in usa.

RTL les Nocturnes.

Maintenant FIP et RTBF Classic21 sur internet.

Je zappe souvent en voiture sur la FM ... rien d intéressant ..plus trop de pubs ..! J écoute de temps en temps INFO et la pub là aussi...

Vivement FIP en DAB+ (sans pub).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
il y a 27 minutes, Bullitos a dit :

Ha oui... Donc à Bordeaux aussi Fun avait du migrer sur l ancienne fréquence de NRJ ... 

Dans la cabale il y avait Fun Montpellier, Carcassonne, Toulouse, Nancy, Grenoble et Bordeaux effectivement. Julien Courbet en était, ainsi que Bernard Montiel. Julien Courbet avait aussi fait les beaux jours de Wit Fm à Bordeaux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Franck radio

Oui vraiment sympa ce sujet. :razz:

Je vois qu'on a des zappeurs ici. Comme je l'ai dit, excepté quand la propagation me jouait des tours, je ne zappais pas, et combien je le regrette !

@Oldschoolspeaker tu as connu Maxximum toi aussi. Moa yaime bien moa. As tu écouté la transition Maxximum -> M40 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Max

Né en 1991,

-Début des années 2000 : Le Starsystem de Max (Fun Radio)

-2003-2004 : Bob, Isa et Marin (Fun Radio) + Planet Arthur (Fun Radio)

-2004-2010 : MIKL Sans Interdit (NRJ Belgique puis France) + Patoche Club (Radio Contact) + Good Morning Mike & Olivier (Radio Contact)

-2009-2010 : Guillaume Pley (Fun Radio Belgique)

-2010-2012 : C'Cauet (NRJ)

-2011 : MIKL (Fun Radio Belgique)

-2011-2014 : Vinz (Fun Radio Belgique)

-2012-2015 : Guillaume Radio 2.0 (NRJ)

-2015-2020 : MIKL (Fun Radio puis NRJ)

-2020-2021 : Love In Fun avec MIKL et le Doc (Fun Belgique) + MIKL (Fun Belgique) + Les Fous du Soir (NRJ Belgique) + Les grosses têtes (RTL) + Ca peut vous arriver (RTL)

 

Bref, durant des années je suis resté autour des libres antennes (Mikl, Vinz, Guillaume) et depuis quelques mois je me diversifie pas mal, surtout via les podcasts.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa comme sujet !  ;)

 

J'ai grandi avec la radio... Mes premiers souvenirs sont, sauf exception, en Grandes Ondes, jusqu'à l'arrivée d'un poste FM dans la voiture de mes parents vers 1986/1987.

L'exception, c'est le souvenirs de la FM naissante à Grenoble au tout début des 80's. Je me souviens d'une radio qui diffusait des émissions pour les enfants que j'écoutais en jouant dans la salle à manger de mes parents... Et d'une radio en Italien qui passait de la musique qui me plaisait bien. J'avais 5 ou 6 ans :P.

En voiture on passait de RTL, où mon père adorait suivre "Les grosses têtes", et d'autres émissions que l'enfant que j'étais trouvait chiantes, à RMC où je préférais la musique qui passait. De temps à autre, on zappait sur Sud Radio quand nous descendions dans le Sud Ouest.

On a bougé à Belfort où la FM m'accompagnait pour faire mes devoirs, ainsi que les soirs... Il y avait Radio Soleil et Radio Bonheur qui m'ont marqué de 1982 à 1985. En voiture, on sillonnait la France, de préférence de nuit, et on écoutait "Les routiers sont sympas", avec Max pour RTL et Billie sur RMC. Les échanges entre les deux radios qui couvraient chacune une partie de la France me laissent de très bons souvenirs.

Puis on a déménagé dans le Sud Ouest, en 1985, et là c'est Sud Radio qui m'a marqué. Elle était jeune par rapport aux autres radios en G.O. mais la réception en P.O. était pas toujours facile et après 20h on n'entendait plus rien. Puis en même temps que le poste de la voiture paternelle a changé,  cette radio est arrivée en FM sur le 102 du Pic du Midi qui couvrait à lui seul plus que le 819 Khz, avec une qualité de son qui sonnait comme une révolution. Des émissions avec des DJ des discothèques du "Grand Sud", une radio généraliste et locale à la fois, c'était top. En même temps, plein de radios différentes rivalisaient d'inventivité dans la région où j'habitais : Fréquence 82, devenue Fun au début 90's ; FM 46 devenue Nostalgie ; Lot FM devenue Europe2 ensuite. Puis les réseaux sont arrivés, à commencer par NRJ que j'écoutais en allant sur Montauban et le 95 Mhz qui ne passait pas chez moi où un jour le tuner s'est arrêté sur le 93.7 Mhz. NRJ venait de débarquer dans ma ville, avec une qualité de son qui écrasait ce que les autres stations locales proposaient. Puis, un jour en decendant à Toulouse le 88.7 Mhz proposait une nouvelle radio appelée Skyrock. Elle allait diffuser en direct un concert de Supertremp le samedi suivant et je me navrais de ne pouvoir l'entendre... Quelques jours plus tard mon tuner s'est arrêté sur le 96.9 Mhz, Skyrock venait d'arriver chez moi ! La super radio, devenue un temps la radio sans pub, Bob le cinglé, Super Nana, Arnold, etc. Mais habitant sur les hauteurs de la ville je recevait des radios lointaines Cantal FM, Radio Beffroi, etc., à l'époque la bande FM était dégagée et ça portait loin.

Puis au début des 90's on a bougé à Verdun... A moi la découverte des radios Belges et Luxembourgeoises (radio21 sur 96.4 Mhz notamment et sa prog pointue, l'émission rock "Touti Fruti" les soirs, etc.) en plus de celle de Fun Radio... Période grunge, arrivée de Lov'in Fun, d'un petit jeune qui s'appelait Cauet, de Max, des filles, bref il ne me manquait que Skyrock où un certain Maurice commençait à officier. Je pouvais l'écouter parfois et j'étais assez fan du bonhomme.

Puis vinrent les études en 1994 et l'arrivée a Nancy, sur les hauteurs de la ville. Plein de radios à disposition, mais je Fun et Sky restèrent mes choix privilégiés pendant un temps. Jusqu'à ce que l'une devienne 1ère sur le rap et l'autre "Dance & groove". J'ai erré de Europe2 pour la matinale avec Arthur, puis Naguy, en passant par RFM, parfois RTL2, Radio Fajet, jusqu'à ce que je me lasse des radios françaises. Habitant sur les hauteurs de la ville, fin des 90's/début 2000, j'ai monté un tuner avec une put* d'antenne pour recevoir Radio Déclic sur 87.7 Mhz qui passait de la musique variée. C'est là que j'ai découvert que je recevait aussi une radio sur le 87.6 Mhz dont la programmation me mettait en PLS. Je venais de faire connaissance avec Classic21, que j'écoutais du matin au soir... Pas de pub, du son pop-rock bien lèché, le pied !

Lors d'une tentative d'installation en Suisse, j'ai mis l'oreille en 2001 sur Couleur3... 4 mois de pur bonheur !

Puis retour à Nancy et changement de quartier en raison de l'arrivée du gamin, toujours sur les hauteursde la ville mais sur un autre coteau... J'ai perdu Classic21 pour découvrir FIP sur 92.3 Mhz que je recevais depuis Strasbourg et qu'un copain là bas m'avais fait découvrir.

Enfin, internet est arrivé à la maison... La fête, et e-mule aussi... Mais ça c'était pour télécharger entre-autres la musique que j'entendais sur Radio Nova. La radio dont je ne me lasse pas, même si depuis quelques années je m'y retrouve un peu moins. Trop de pubs, comme sur l'ensemble des radios françaises. Je me suis donc rabattu sur ma petite assoviative Suisse, Grrif qui sonne un peu pareil la pub en moins.

Aujourd'hui je n'écoute plus la radio française, tout passe par internet jusque dans la voiture : Nova, Griff, Couleur3 et maintenant Radio Mi Amigo.

Voilà, simplifié ans l'extrême, le parcours d'un SDF des ondes ! Merci d'avoir lu si vous avez tenu jusqu'au bout ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nono27950

Pour l amateur de rock et classique rock que je suis après avoir écouté Rvs à Rouen europe2 rtl2 ouifm  je n écoute plus que classic 21 via les applis radios même en voiture. C est vrai entendre des titres rares de pink floyd ou Steel dan en pleine journée c est du bonheur. Comme c est belge en français ça s écouté bien 

Bravo nos amis belges 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 9 heures, Lolo54 a dit :

Enfin, internet est arrivé à la maison... La fête, et e-mule aussi... Mais ça c'était pour télécharger entre-autres la musique que j'entendais sur Radio Nova. La radio dont je ne me lasse pas, même si depuis quelques années je m'y retrouve un peu moins. Trop de pubs, comme sur l'ensemble des radios françaises. Je me suis donc rabattu sur ma petite assoviative Suisse, Grrif qui sonne un peu pareil la pub en moins.

Aujourd'hui je n'écoute plus la radio française, tout passe par internet jusque dans la voiture : Nova, Griff, Couleur3 et maintenant Radio Mi Amigo.

Voilà, simplifié ans l'extrême, le parcours d'un SDF des ondes ! Merci d'avoir lu si vous avez tenu jusqu'au bout ?

Merci de ton témoignage ! Mais Griff c'est plus rock que Nova, non ?

Je me suis mis à Nova depuis peu, ils ont aussi des webradios. Et il faudra que je tente Griff.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Lolo54 a dit :

Voilà, simplifié ans l'extrême, le parcours d'un SDF des ondes ! Merci d'avoir lu si vous avez tenu jusqu'au bout ?

J'ai tout lu et je ne te remercie pas. Tu viens de me faire déprimer lol.

Surtout quand je vois les radios d'aujourd'hui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors moi, je dois dire que ça a commencé avec Europe 1 en Grandes Ondes, dans les années 1980.

En FM - sur un petit radio-K7 que j'avais reçu comme cadeau de la part d'un de mes oncles - c'était Radio Mont Blanc et Radio Perrine.

Rarement les radios du service public que je trouvais assez austères, mais je changeai d'avis à ce sujet par la suite. :-)

Puis, ma mère m'acheta un plus gros radio-cassette Philips (avec double platine K7, la classe quoi), c'était la seconde partie des années 1980, je découvre les sons de l'époque sur Skyrock. En parallèle, je commence à me brancher sur France Inter, et un peu sur France Culture, mais ça reste des stations que j'écoute de manière occasionnelle. Je veux surtout entendre le dernier Images ou Bronski Beat sur KTFM, Radio France Pays de Savoie ou Fun Radio, époque La meilleure radio, 102 MhZ à Cluses...!

Ensuite arrive les années 1990, l'adolescence tout ça, je découvre (un peu) Maxximum à Lyon, par la suite M40.

Mais SURTOUT je me mets à écouter la station qui ne me quittera plus pendant plus de vingt ans, c'est France Inter. Notamment grâce à une géniale émission : "Passez les bornes,  y'a plus de limites". Ce fût le coup de foudre. Surtout qu'à l'époque, on ne cherchait pas à tout prix à attirer les jeunes, mais à plutôt proposer des programmes de qualité dont le but était de proposer d'autre choses. Je me souviens même que je me levais au milieu de la nuit pour pouvoir écouter Brigitte Kernel (en direct) alors que j'avais cours le lendemain !!!

Bien sûr, comme tout bon couple qui se respecte, on fait un peu preuve d'infidélité, alors, je me branche sur Fun Radio pour découvrir Lovin' Fun, les libres antennes de Max, Arnold, Cauet, sa programmation géniale rock et grunge, sans oublier Dance Machine en simultané sur M6 lol. Mais aussi Skyrock (Maurice, Cauet, DJ Bertrand vers 1995-96), Couleur 3 et ses métissages. Je laisse trainer mes oreilles un peu ailleurs aussi : qui se souvient de Radio Thollon ? :-D

Il y a aussi Europe 2, le meilleur de la musique...

Dans les années 2000, c'est l'arrivée des podcast que j'écoute frénétiquement, je devais en avoir une cinquantaine dans mon agrégateur de flux.

Hélas, les histoires d'amour finissent souvent mal. Dans les années 2010, les stations françaises m'ennuient de plus en plus. France Inter est détruit par Philippe Val, Jean-Luc Hees et Laurence Block. Du coup, en 2011, je me mets à écouter FIP sur le net. Et pour pouvoir l'écouter partout d'ailleurs, j'achète une radio wi-fi, ce qui me donnera l'occasion d'écouter aussi toutes les stations que je ne pouvais entendre que sur le net : Maxxima, Radio Salam, un peu plus tard BBC Radio 6 Music, je m'intéresse à France Culture, et aussi à France Musique.

Dernièrement, j'ai ajouté Jil FM (la radio jeunes du Service Public algérien) ainsi que M40 version web, et quelques mois auparavant Radio Canut, que je n'écoutais jamais lorsque j'étais à Lyon, c'est amusant ça, au contraire de Radio Salam.

Globalement j'aime toujours la radio, toutefois, je dois bien avouer qu'il y a de la concurrence : Youtube par exemple... et qu'il n'y a plus le même enthousiasme qu'à l'époque.

Voila c'était un résumé vraiment succinct de mon parcours radiophonique. J'espère que vous avez apprécié. :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Franck radio

Waouuu quel parcours Lolo54 ! SDF des ondes, j'adore :586a2f08b1cf4_EmojiSmiley-07: Quand je dis que moi je zappais très rarement, en lisant ton parcours Lolo54, je constate que je suis passé à côté de beaucoup de chose !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité StanX

Pour moi tout a commencé dans au début des années 70 (j'suis vieux je sais) avec les radios offshore (Caroline, Atlantis, Veronica, RNI) et BBC Radio 1 (en petites ondes sur 247m à l'époque) que j'écoutais sur un petit transistor Optalix (marque française !). Ce fut la découverte de la pop music et du rock anglo-américain, autant dire une baffe musicale magistrale pour l'ado que j'étais quand sur nos radios nationales, mise à part quelques exceptions, il fallait essentiellement se contenter des hits-parades et de Guy Lux à la TV. Puis ensuite ce fut la FM et la radio Belge Radio Cité le week-end sur "le canal 21" (93.2Mhz), une radio mythique fondée par le regretté Marc Moulin. Dans les années 80 vint le déferlement des radios FM avec sa cohorte de découvertes parfois iconoclastes accompagnées de beaucoup de bonnes volontés s'improvisant animateurs radio pas toujours convaincants. Années 90-2000, Europe 1, France-Inter, un peu RTL pour les généralistes et Classic 21 pour la musique. Aujourd'hui j'écoute la radio sur internet pour la musique, un peu France-Info pour les infos et pour le reste des podcasts récoltés ici et là sur différents fournisseurs radios francophones.

Bonus : Le magnifique jingle de Radio Caroline qui indiquait le début des programmes le soir à 19h après Mi Amigo avec en intro un morceau de Emerson, Lake & Palmer
Welcome back my friends to the show that nerver ends, come inside come inside

https://www.youtube.com/watch?v=m_ADVUWdYL0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Invité Bobby a dit :

Merci de ton témoignage ! Mais Griff c'est plus rock que Nova, non ?

Je me suis mis à Nova depuis peu, ils ont aussi des webradios. Et il faudra que je tente Griff.

L'émission de l'après-midi de 16h à 18h sent un peu le cambouis en effet, mais le reste de la programmation donne la part belle à beaucoup de genres musicaux.

À noter la diffusion sur cette antenne de l'émission "mythique" d'Yves Blanc qu'est "Planète Bleue" tous les 1er samedis du mois de 12h à 13h30. Un peu dans le style de "Sur les épaules de Darwin" que l'on peut entendre sur Inter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Trinita

Salut,

J'ai eu mon premier ''transistor'', un radio-cassette Thomson, en 1987, à 11 ans. Avant ça, j'écoutais parfois la radio avec une ''radio-casque'', mais qui n'était pas rien qu'à moi. Ce n'est pas le sujet, mais c'était mon introduction. Je précise au passage que l'histoire qui suit se déroule en Ile de France.

Ce n'était pas via mon transistor, mais j'ai beaucoup écouté – ou plutôt, entendu – RTL. Ah si, une fois au moins, j'ai écouté. Un jour de juin 86, alors que ma mère, de sa chambre, avait appelé mon père pour qu'il vienne écouter la radio, j'y suis allé, en profitant pour arrêter de jouer dans l'entrée avec mon frère. Le monsieur, dans le radio-réveil cubique blanc, annonçait la mort du comédien Coluche. Je ne comprenais pas pourquoi il le qualifiait de comédien, Coluche étant pour moi un clown, un rigolo, et les comédiens étant alors selon moi ces gens chiants qui faisaient du théâtre. Mais je digresse, et c'est pas fini, je vous préviens.

 

Je me souviens avoir écouté Muppies FM, ainsi que SuperLoustic.

En 89 je crois, le samedi matin j'écoutais le best of des Roucasseries du Midi sur Europe 1, présenté par Jacky Gallois et Michel Samissoff. Sur cette radio j'écoutais aussi le foot, avec notamment Eugène Saccomano. Et une émission du vendredi soir qui s'appelait ''Y a-t-il une vie après la télé ?'', avec Thierry Calvet et Laurent J. J comme Joulin. Il y avait eu une émission, que j'ai enregistrée, un 31 décembre, avec Laurent Violet et Jean-Yves Lafesse, qui faisaient peut-être bien partie de l'équipe habituelle. Sur cette station il y avait une autre émission humoristique, en 91, et peut-être hebdomadaire que j'ai un peu écoutée. J'en ignore le titre et les participants. Peut-être bien Jacques Mailhot, parmi eux.

(J'ai un souvenir de Babebibobu, sur RFM, avec Antoine de Caunes, Gilles Verlant, Karl Zéro et Albert Algoud).

 

J'écoutais aussi Radio Stars, une radio qui émettait depuis le Val d'Oise. On pouvait demander des chansons, et faire des dédicaces. Je l'avais fait par téléphone et par Minitel. Une demande faite au mois de mars était passée en juillet, à moins que ce soit l'inverse. Ca aurait pu être source de quiproquo, quant à la personne citée pour la dédicace. La radio a cessé d'émettre en 1992. Je me souviens qu'un animateur avait sous-entendu que, s'il y avait eu un extincteur de plus dans les locaux, la radio aurait pu continuer. Histoire de dire que ça ne tenait pas à grand-chose.

 

J'avais alors commencé à écouter Skyrock. En effet, le 1er janvier 92, plutôt exceptionnellement j'écoutais la radio le soir, (et là c'était sur une chaîne Amstrad à roulette), et plutôt exceptionnellement je suis resté à l'écoute de cette station alors qu'il s'agissait d'auditeurs qui passaient à l'antenne, truc qui jusque-là avait tendance à me gonfler, peut-être d'avoir trop entendu des émissions de RTL, que ma mère écoutait. Ma mère ou ses plantes. ''Et pour vous, qu'est-ce qu'on peut faire ?'' Pfff. Bref, ce 1er janvier 1992, si c'était pas la première de ''Bonsoir la Planète !'', c'en était pas loin. Plus tard je me suis mis à écouter beaucoup Skyrock, et ce que j'en retiens principalement, c'est surtout Malher bien sûr, mais aussi Lorenzo et sa ''Jungle en Délire'', Supernana, avec le Prince de Haynin ou Laurent Petitguillaume, et "Les Monstres" première période, période courte, avec Maître Levy et JC. Pendant les vacances de fin d'année en 94, dans des promos on entendait ces derniers dire ''A la rentrée, ça sera plus pareil !''. Bah à la rentrée, c'est vrai, ça n'a plus été pareil. ''Les Monstres'', comme avant déjà ''Bonjour Malher'' je crois et ''Les Joujournalistes'', j'écoutais sur le chemin du lycée - voire même... au lycée, pendant les cours. C'est mal, et c'était avec non pas une ''radio-casque'', mais avec un walkman faisant radio. Peut-être bien le top, à l'époque. J'avais failli en gagner un grâce à Lorenzo, en 93. Il avait un jour choisi un fait-divers que je lui avais envoyé, pour sa rubrique ''le connard de la jungle''. Habituellement, on y gagnait donc un walkman-radio. Mais ce jour-là, sur Skyrock c'était une journée spéciale U2. J'ai gagné un T-Shirt. N'empêche, je l'ai encore. (Je renonce à comparer la qualité ou encore l'usure dans le temps du T-shirt et celles du groupe. Et j'arrête de détailler le matériel).

Francisco del Campo et ses méditations aussi. On était d'abord un oiseau, puis on devenait un autre animal... Au début, je me foutais de lui. Puis j'ai tenté le truc, assis sur une chaise à côté de ma chaîne. Ensuite plus sérieusement, allongé sur mon lit. Et un soir, ça a marché son truc ! Je ne sais plus en quel animal il avait fallu s'imaginer mais j'ai ''décollé''. Heureusement, avant le réveil, on redevenait humain. Certains pourront contester l'aspect heureux de redevenir humain, mais je me souviens qu'un soir, un soir où je ne participais pas cause que les parents avaient invité des amis, j'étais quand même allé écouter et il fallait être une abeille. Sauf, là, il y a eu un problème technique et la diffusion du programme a été arrêtée avant la fin. Parfois je repense à tous ces gens qui se sont transformés en abeilles, et qui le sont restés. Ca a dû faire du monde chez les psy. :586a2f07d0eb7_EmojiSmiley-03:

 

En 94, j'avais aussi commencé à écouter M40. Mais le week-end. Le samedi, le "Weekly Top 40", mais surtout, le dimanche soir : ''M40Rock''. Avec Eddy. Le type avait trouvé le moyen de faire rester l'auditeur pendant la pub. Enfin... J'ai un souvenir précis en tous cas : Début d'une pub. La voix de la station annonce : ''M40 présente...'' Et Eddy qui balance : ''Encore une daube !''. A un moment, il a annoncé la dernière de ''M40Rock'', et le lendemain je l'ai retrouvé sur Skyrock... Il réalisait l'émission ''Les Monstres'' ! Bêtement, j'ai attendu des semaines avant d'aller écouter ce qui sur M40 le dimanche soir pouvait bien remplacer ''M40 Rock''. Bah c'était... ''M40 Rock... Magazine''. L'émission était enregistrée. Mais aussi bonne.

 

En 1995, Skyrock est partie d'un côté, et moi de l'autre. J'ai erré un peu. Puis je me suis arrêté sur OÜIFM. Kad et Olivier. J'ai dompté ma chaîne pour capter correctement la station, pour leur sitcom ''La Famille Gaillard'', puis l'émission entière, (''Le Rock'n'Roll Circus''), puis petit à petit j'ai enchaîné avec les autres émissions. ''Frais et Dispo'' de Dom Kiris, ''Le Grand Matin'' de Josquin, avec ''Perrin à la rue'' et Didier Porte... J'ai vraiment aimé cette radio. La musique, bien sûr, et j'appréciais que l'on me parle ''normalement''. C'était pas ''les crétins parlent aux crétins'', et les gens que j'y ai entendu, pendant des années, me semblaient ne pas être là par hasard. Mélanie Bauer, Yann Zitouni, Linda Laurin, Gilles Verlant, Christophe Crenel... Il y a une période, j'aurais pu écouter non-stop de 6h à 0h. Y compris la pub. Minuit parce que... ''LMDMF'' ! Fred Martin. Allez, je le dis : Culte. Puis mon premier vrai concert, c'était grâce à OÜIFM. Le suivant aussi... C'était la fête des 10 ans de la station ! Et 10 ans plus tard, j'ai eu le plaisir d'apporter ma petite contribution à l'émission que Dom avait présentée tout l'été, à l'occasion des 20 ans de cette radio.

Il y a eu une petite période durant laquelle le matin j'ai écouté l'émission d'Arthur sur Europe 2, avec les ''Deux minutes du peuple'', Levy, Elmaleh... Avant de me caler ''définitivement'' sur OÜIFM. Je ne détaillerai pas les hauts, brièvement évoqués, ni surtout les bas au sujet de cette station.

 

A partir de 2002, en plus de OÜIFM, j'ai écouté RadioNéo, grâce à qui j'ai pu découvrir énormément de chansons et d'artistes.

 

C'est je crois en 2007 que j'ai commencé à écouter un peu France Inter, ''Le Fou du Roi'' de Stéphane Bern, pour la chronique de Didier Porte. Puis y sont arrivés des anciens de LMDMF, Daniel Morin et Fred Martin. J'écoutais alors l'émission en entier pour pouvoir les entendre.

 

En 2010 ou 2011, en plus de OÜIFM, Néo et France Inter, Le Mouv', pour ''La Morinade'', dont j'ai beaucoup aimé la première saison, et bien aimé la suivante. Il y avait aussi ''Allô la Planète'', ''La République du Mouv'', et plus tard ''Le Pitsh'' de Jean -Mathieu Pernin. Encore un ancien de LMDMF, un des trois qui étaient dans la Morinade, dont j'ai écouté ''Les Informés'', lorsqu'il a animé cette émission à partir de 2014 sur France Info. Sur Le Mouv' j'ai aussi un peu écouté la matinale de Yassine Belattar.

 

En 2011 aussi, je suis retourné un peu sur Europe 1, le dimanche, pour écouter Laurent Baffie. Ca me fait repensé que je l'avais aussi écouté sur Europe 2, dans ''C'est quoi ce bordel''. Un jour de mai 2011, j'avais écrit un petit texte humoristique, qui évoquait l'émission de Baffie. Alors je lui ai envoyé, me disant que ça l'amuserait peut-être, mais en ne m'attendant pas à ce qu'il réponde, puisqu'il avait déjà dit qu'il mettait un point d'honneur à ne jamais répondre aux auditeurs, ce que je comprends. Le lendemain, un lundi, il enregistrait son émission pour le dimanche suivant. Et ce dimanche-là, j'écoutais, comme d'habitude. Et voilà que j'entends Baffie qui demande à son invité Guy Carlier de lire... mon texte. Sans dire qu'il s'agit d'un texte d'un auditeur. Il ne m'a jamais répondu. [Mode ironie /on] La grande classe. [Mode ironie \off]

 

Depuis quelques années, les radios musicales que j'aimais écouter, OÜIFM et Néo, m'ennuient, alors je les écoute peu, et je n'écoute quasiment plus que France Inter. Pas toutes les émissions, loin de là. ''Sur les épaules de Darwin'', ''Les petits bâteaux'', ''Le téléphone sonne''... Et il n'y en a que deux, que j'écoute depuis leurs débuts et dont, lorsque je les loupe, je télécharge les podcast : ''Popopop'' d'Antoine de Caunes et Charline Roux, et ''Par Jupiter'', de Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek, et leur bande. J'écoute aussi France Info, un petit peu.

 

A propos de podcast : J'ai repris récemment  un  petit forfait internet, et je télécharge des interviews de RadioItaliaAnni60, cause que j'apprends l'allemand – non, je déconne, j'apprends l'italien – et le ''Schrok Mel Sho ?'', de... Fred Martin. Et en ''travaillant'' à ce roman – euh, à ce message, j'ai découvert un site avec des podcast de Supernana. Pas impossible que j'y retourne.

 

J'aurais donc pu résumer ma vie d'auditeur par : Europe 1 et Radio Stars, Skyrock, OüiFM, RadioNéo, LeMouv et France Inter. C'est vrai que ça fait plus court.

 

En espérant ne pas vous avoir gonflé avec mes petites anecdotes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, je vais résumer... 

A la maison, petit, et ce depuis mes souvenirs de la fin des années 60 (je suis de 63) il y avait forcément la Radio. Chez nous, c'était RTL puis Europe1. L'époque de la radio populaire et des Hits parades. Puis vers la fin des années 70, j'ai découvert WRTL avec toute la bande dont le très Grand Georges Lang et sa voix qui me fascinait. Voix mais la Musique diffusée bien évidemment. A partir de 1981, une autre fascination, quasi indélébile celle ci, RFM la Radio Couleur. 

En effet, cette Radio apportait un ton nouveau en France. Musique que l'on entendait nulle part ailleurs, puissance d'émission et professionnalisme. Un claim sympa et évocateur, la Radio Couleur. On passait en France de la radio en noir et blanc à la couleur comme pour la télé auparavant et le mot Couleur donnait le ton et le format musical, la couleur musicale si vous préférez. Une vraie Radio américaine à tendance Rock. Radio californienne. 

Elle restera mon modèle de radio, encore à ce jour. Jamais égalée ni remplacée. Je dirais que c'est en partie WRTL et RFM la Radio Couleur qui ont forgé ma culture musicale. 

Puis est venu le temps du grand n'importe quoi en France avec les quotas, les rotations des titres diffusés (toujours les mêmes donc lassitude) et là, j'ai migré vers des radios thématiques de contenu. Radio Classique. Et notamment chez Radio France (France Culture et même Musique) . Les ex périphériques sont devenues totalement inécoutables et même anxiogènes. Les Radios Talk, pas pour moi non plus. Avec le Covid aujourd'hui, c'est encore pire et ça sent même quelquefois la propagande... 

J'ai un peu lâché la radio en 2021, hormis Classic 21, la Radio de la RTBF, et dernièrement, j'écoute la Radio Digitale de RFM la Radio Couleur, sortie à l'occasion des 40 ans. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca a commencé sur Bourg en Bresse, les radios proposées ne m’intéressaient pas, Radio 2, Chippy radio, Tonic et Macon 101 se tiraient la bourre! La discrète Chorus, m'interpellait plus. Elle partie trop vite, "asphyxie financière" comme marqué dans le journal.

Un vent de liberté est venu d'Ambérieu avec RFM la radio couleur. Puis il a fallu que j’aille voir voir plus loin, alors j'ai fabriqué des antennes. Je choppais la fréquence de NRJ Lyon à 60kilomètres malgré les 0.1 de décalage avec une radio du coin. Souvenir du hit des clubs de Poste4 à Villefranche/saone le samedi aprem. Fun radio Grenoble. Fréquence + Grenoble 101.5 et son émetteur ultra puissant, quand un vendredi soir ce n'est le top horaire de Fréquence plus que j'ai entendu mais celui d'NRJ, c'était fini. 

Mfm à Morestel et un autre MFM106.1/106.9 à Ferney voltaire, vendue trop vite à un réseau parisien.

Puis est venue 95.2 Jura, Coliad, Hit fm et ses bandes annonces de films qui donnaient un sacré genre. J'allais oublié moi aussi le temps de Babebibobu sur RFM, un grand moment. Évidemment M'radio St Étienne, un monument. Puis Maxximum et après plus rien, le désert radiophonique. Je reste pour RTL et BFM bizness. Pour le reste je suis parti sur le net. Merci Radio Mi amigo et quelques radios euro80'. La faute à qui?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, radio kill video star a dit :

Puis est venue 95.2 Jura, Coliad, Hit fm et ses bandes annonces de films qui donnaient un sacré genre. J'allais oublié moi aussi le temps de Babebibobu sur RFM, un grand moment. Évidemment M'radio St Étienne, un monument. Puis Maxximum et après plus rien, le désert radiophonique. Je reste pour RTL et BFM bizness. Pour le reste je suis parti sur le net. Merci Radio Mi amigo et quelques radios euro80'. La faute à qui?

M' Radio...  quels souvenirs fabuleux.. avec Difool (qui s'appelait encore David) au 17-20! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bobby
Il y a 21 heures, Invité Trinita a dit :

Francisco del Campo et ses méditations aussi. On était d'abord un oiseau, puis on devenait un autre animal... Au début, je me foutais de lui. Puis j'ai tenté le truc, assis sur une chaise à côté de ma chaîne. Ensuite plus sérieusement, allongé sur mon lit. Et un soir, ça a marché son truc ! Je ne sais plus en quel animal il avait fallu s'imaginer mais j'ai ''décollé''. Heureusement, avant le réveil, on redevenait humain. Certains pourront contester l'aspect heureux de redevenir humain, mais je me souviens qu'un soir, un soir où je ne participais pas cause que les parents avaient invité des amis, j'étais quand même allé écouter et il fallait être une abeille. Sauf, là, il y a eu un problème technique et la diffusion du programme a été arrêtée avant la fin. Parfois je repense à tous ces gens qui se sont transformés en abeilles, et qui le sont restés. Ca a dû faire du monde chez les psy. :586a2f07d0eb7_EmojiSmiley-03:

Très rigolo cette partie ! L'humour est toujours bienvenu, et on peut entendre de tout à la radio, c'est ça qui est bien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur France Inter, le vendredi soir à 20 heures (si je me souviens bien), il y  avait une émission présenté par Yves Bigot (en partenariat avec une animatrice Laurence Romance, si ma mémoire ne me fais pas défaut), qui s'appelait Stop 50.

La première partie - de 20 heures à 21 heures - consistait à "commenter" le classement du Top 50 - d'où le jeu de mot - et dans ladite émission les victimes étaient bien souvent les artistes un peu trop "kitchs" pour les deux animateurs. Moi je jubilais beaucoup sauf quand ils s'en prenaient à des morceaux que j'aimais, là ça passait moins bien mdr. Je me souviens aussi d'une revue de presse tout aussi déjanté.

La seconde partie - de 21 h à 21:30 h - que je trouvais un peu moins intéressante toutefois - était consacrée en la diffusion d'extraits de disques à partir d'un thème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Phil du 02

Pour ma part, habitant dans l'Aisne à environ 100 km de Paris, j'ai commencé l'écoute de la radio en 1981 par Fréquence Nord et Radio Thérouanne. Très vite, j'ai découvert RFM la radio couleur sur le 100.3 avec sa programmation qui surpassait les autres radios et un son de qualité inégalé depuis. Une pépite, dont l'émetteur était à quelques 120 km de chez moi. J'ai ensuite découvert plusieurs radios de l'Oise (Compiègne) : Canal 60, Radio 4, FMC, Puisaleine et plus tard son "rejeton" Radio Pholie. Dans les années qui suivent, j'ai découvert toutes les radios parisiennes qui émettaient avec une puissance excessive parmi lesquelles : NRJ, Radio Solidarité, le poste parisien, La voix du lézard devenue Skyrock ensuite, MVBS devenue MBS puis Musicbox puis de nouveau MBS, 95.2 (Montparnasse). Quand la propagation le permettait, j'écoutais RVS. J'étais néanmoins la plupart du temps sur RFM, que j'ai eu beaucoup plus de mal à recevoir dès que sa fréquence est passé sur 96,9. J'ai alors écouté NRJ, mais je me suis lassé de la répétitivité de sa programmation. Je fais partie aussi de ceux qui ont connu KISS FM Paris sur 98,2 où la puissance de l'émetteur était régulièrement augmentée pour devenir la radio parisienne que je recevais le mieux... avant que cette radio ne disparaisse complètement.

J'ai aussi pas mal écouté 88.6, radio locale de Reims à cette période avant qu'elle ne devienne FUN en 100% passif quelques temps après.

J'ai pas mal décroché depuis, suis revenu aux petites ondes sur des radios qui n'émettent plus sur ces fréquences (RTL sur 1440 kHz, Arrow sur 675 kHz). Aujourd'hui, je n'écoute la radio que via internet : Arrow Classic Rock, Studio Brussel, SUN (le Son UNique) et depuis peu le flux "RFM la radio couleur" pour les 40 ans de RFM. La programmation y reste intéressante, mais le traitement de son de l'époque manque cruellement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Trinita
Le 28/04/2021 à 19:58, Invité Bobby a dit :

Très rigolo cette partie ! L'humour est toujours bienvenu, et on peut entendre de tout à la radio, c'est ça qui est bien !

Ah bah je peux être rigolo... Ainsi que je ne l'ai pas caché, à l'âge de 13 ans j'ai écouté Jean Roucas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Franck radio
Le 28/04/2021 à 19:58, Invité Bobby a dit :

L'humour est toujours bienvenu, et on peut entendre de tout à la radio, c'est ça qui est bien !

Tout à fait d'accord Bobby, j'adore l'humour et je suis bon public. Cependant je corrigerai en disant que l'on pouvait entendre de tout à la radio, surtout à ses début dans les années 80. J'ai retrouvé des archives avec Super Nana et Jean-Yves Lafesse sur Carbone 14 extrêmement trash ! Si on entendait cela aujourd'hui le CSA monterait immédiatement au créneau ! Mais bon il faut dire que Carbone 14 était une radio pirate, donc ils se permettaient des écarts. Enfin bon même des radios autorisées ne se gênaient pas non plus...

Le 27/04/2021 à 22:32, Invité Trinita a dit :

Je me souviens avoir écouté Muppies FM

Ah tiens, toi aussi ! Tu l'as écouté longtemps ? Parce que moi je l'ai découverte environs 15 jours avant sa disparition. Un ovni dans le paysage radiophonique et ça faisait du bien.

Le 27/04/2021 à 22:32, Invité Trinita a dit :

J'écoutais aussi Radio Stars, une radio qui émettait depuis le Val d'Oise.

J'ai bossé avec un ancien animateur de Radio Stars, il se faisait appeler Kriss. Ça te dit quelque chose ? D'après ce qu'il m'a dit, les causes de l'arrêt de Radio Stars étaient bien plus compliqués que cela. Un espèce d’imbroglio à ne rien n'y comprendre. 

Le 27/04/2021 à 22:32, Invité Trinita a dit :

c'est surtout Malher bien sûr, mais aussi Lorenzo et sa ''Jungle en Délire'', Supernana, avec le Prince de Haynin ou Laurent Petitguillaume, et "Les Monstres" première période, période courte, avec Maître Levy et JC.

Ça c'était le VRAI Skyrock monsieur ! :586a2f087a19e_EmojiSmiley-06: J'ai bien connu cette période. As-tu entendu le dérapage de JC qui a valu à Skyrock 24 heures d'interdiction ? Lorenzo me faisait trop marrer. Quant à Malher et son émission Bonsoir la planète, je n'en loupais aucune.

Anecdote : un jour je cherchais ce qu'étaient devenus les anciens animateurs de Skyrock. Je tombe sur le site perso de Malher. Je lui envoi un message disant que j'étais un auditeur de l'époque de Bonsoir la planète. Il me demanda mon numéro et m’appela. J'ai passé un moment sympa au téléphone avec lui. Puis il m'a proposé d'intervenir dans son émission Le Malher circus qu'il animait sur Sud Radio. Au moment de passer à l'antenne, je me suis souvenu que les auditeurs qui intervenaient sur Skyrock criaient "Bonsoir la planèèèèèèète" en arrivant à l'antenne. Comme je suis d'un naturel taquin, une fois sur l'antenne de Sud Radio j'ai crié : "Bonsoir la pla..... Ah non pardon !" J'ai ressenti un gros malaise côté studio. Puis Malher a pris la parole en disant avec un rire gêné que je me trompais d'émission et de radio... Il me présenta ensuite comme étant un auditeur des années 90 qui avait retrouvé sa trace. À ce moment la je dis : "Oui quand tu étais sur..." Malher me coupa la parole et dit "Sur une autre radio oui voilà c'est ça." J'ai clairement compris qu'il ne fallait pas que je prononce le mot Skyrock sur l'antenne. Puis Malher me demanda si j'avais une copine, et enchaîna avec des questions assez perso sur ma relation, allant jusqu'à demander la fréquence de mes rapports sexuels. C'est quelque chose dont je ne parle jamais avec mes amis, alors encore moi sur une antenne radio. Malher pris un second auditeur à l'antenne. Lui en revanche n'avait aucune difficulté pour parler de ses relations sexuelles. Et puis sans être prévenu, ça raccrocha. J'ai écouté la suite du Malher circus, et ils ne parlèrent que de c*l pendant toute l'émission. C'est probablement la raison pour laquelle je fus retiré de l'antenne : je ne parlais pas de c*l je n'étais pas intéressant... Autant vous dire que l'anecdote m'a laissé un gout amer...

Le 27/04/2021 à 22:32, Invité Trinita a dit :

Francisco del Campo et ses méditations aussi.

J'adorais ça. C'est sans doute pour cela que j'adore l'ASMR et tout ce qui touche la relaxation aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Trinita
Il y a 2 heures, Invité Franck radio a dit :

Ah tiens, toi aussi ! Tu l'as écouté longtemps ? Parce que moi je l'ai découverte environs 15 jours avant sa disparition. Un ovni dans le paysage radiophonique et ça faisait du bien.

J'ai bossé avec un ancien animateur de Radio Stars, il se faisait appeler Kriss. Ça te dit quelque chose ? D'après ce qu'il m'a dit, les causes de l'arrêt de Radio Stars étaient bien plus compliqués que cela. Un espèce d’imbroglio à ne rien n'y comprendre. 

Ça c'était le VRAI Skyrock monsieur ! :586a2f087a19e_EmojiSmiley-06: J'ai bien connu cette période. As-tu entendu le dérapage de JC qui a valu à Skyrock 24 heures d'interdiction ? Lorenzo me faisait trop marrer. Quant à Malher et son émission Bonsoir la planète, je n'en loupais aucune.

 

Salut,

Muppies FM, non, je ne crois pas avoir écouté longtemps. En fait, je me souviens avoir écouté, je me souviens du nom, mais je n'ai pas de souvenir de ce que j'y ai entendu. Et même en creusant, peut-être que mes souvenirs les plus flous sont en fait des souvenirs de SuperLoustic.

Kriss  de Radio Stars ?! Non seulement je m'en souviens, mais j'ai failli le citer dans mon message. J'aurais écrit Chris. C'était surtout lui que j'écoutais, et je l'avais eu au téléphone, hors antenne, pour une de mes demandes de "dédicaces".

Le dérapage de JC ? J'ai écouté ce jour-là comme tous les autres jours, mais je n'écoutais pas encore à 6h, heure de la connerie. Je me souviens du merdier, après ça. Je dois encore avoir les coupures de journaux de l'époque. France Soir, en l'occurrence, le journal "disponible à  la maison", qui dégommait JC et Skyrock.

Je comprends ta gêne, concernant ton passage chez Malher. Il aurait pu te "brieffer" sur l'émission à laquelle il te proposait de participer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×