Aller au contenu
Invité Rhône 69

Fin de la FM en Suisse pour 2022/2023

Messages recommandés

Invité Rhône 69

La branche de la radio a convenu de réaliser le passage de la FM à la diffusion numérique via DAB+ en 2022 et 2023. Les membres des associations de radio et de la SSR ont approuvé le processus. La SSR débranchera ses émetteurs en août 2022, les radios privées au plus tard en janvier 2023.

La décision a été prise à une large majorité dans toutes les régions du pays. Voilà ce qu'ont annoncé l'Association suisse des radios privées (VSP), l'Union Romande des Radios Régionales (RRR), l'Union des radios locales non commerciales (Unikom) et la SSR le 21 décembre 2020. L'abandon de la FM est décidé compte tenu des signaux positifs du marché et de l'évolution du nombre d'utilisateurs Le plan d'abandon de la FM prévoit que la SSR mettra ses émetteurs hors service en août 2022 afin de faciliter la transition pour les diffuseurs commerciaux. En janvier 2023, les radios privées débrancheront à leur tour leurs émetteurs FM. 

Lire https://www.bakom.admin.ch/bakom/fr/page-daccueil/medias-electroniques/diffusion-et-technique/diffusion-numerique/les-emetteurs-fm-seront-debranches-en-2022-2023.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité loic
Il y a 3 heures, Invité Rhône 69 a dit :

La branche de la radio a convenu de réaliser le passage de la FM à la diffusion numérique via DAB+ en 2022 et 2023. Les membres des associations de radio et de la SSR ont approuvé le processus. La SSR débranchera ses émetteurs en août 2022, les radios privées au plus tard en janvier 2023.

La décision a été prise à une large majorité dans toutes les régions du pays. Voilà ce qu'ont annoncé l'Association suisse des radios privées (VSP), l'Union Romande des Radios Régionales (RRR), l'Union des radios locales non commerciales (Unikom) et la SSR le 21 décembre 2020. L'abandon de la FM est décidé compte tenu des signaux positifs du marché et de l'évolution du nombre d'utilisateurs Le plan d'abandon de la FM prévoit que la SSR mettra ses émetteurs hors service en août 2022 afin de faciliter la transition pour les diffuseurs commerciaux. En janvier 2023, les radios privées débrancheront à leur tour leurs émetteurs FM. 

Lire https://www.bakom.admin.ch/bakom/fr/page-daccueil/medias-electroniques/diffusion-et-technique/diffusion-numerique/les-emetteurs-fm-seront-debranches-en-2022-2023.html

Sauf revirement de situation d'ici la!!. Pas sure que les radios aient envie de partager le gateau publicitaire en ces temps de crise. Et comme beaucoup écoutent la radio sur Smartphone, ca marquera la fin du broadcast sur ce genre d'appareil. Pas tres pratique en cas de catastrophes naturelles. Heureusement qu'en France ils conservent la FM.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7

Suicidaire ! Les radios privées vont y laisser beaucoup d’auditeurs et ne pourront pas vivre de la seule diffusion en DAB+IP. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, DRM+ a dit :

Chic ! on va pouvoir racheter des émetteurs FM pour à la France à prix cassés 

Pas seulement, on va essayer de récupérer les fréquences Fm frontalières. Les fréquences d'Annecy ou Chambéry sont actuellement soumises a l'acceptation Suisse. Ça laisse des trous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Il y a 5 heures, Invité Radio 7 a dit :

Suicidaire ! Les radios privées vont y laisser beaucoup d’auditeurs et ne pourront pas vivre de la seule diffusion en DAB+IP. 

On peut dire beaucoup de choses de nos amis Suisses, mais pas qu'ils sont suicidaires...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL

Infographie de la lettre pro. Où l'on voit qu'au T2 2020, l'audience Fm+Am en Suisse ne représentait plus que 29% du volume d'écoute (la Fm ne pesant plus que 13 % et les Am 16%). Le risque est plutôt moins grand que celui pris par les Norvégiens en leur temps...

Screenshot_20210225-114429_Drive.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Invité Radio 7 a dit :

Suicidaire ! Les radios privées vont y laisser beaucoup d’auditeurs et ne pourront pas vivre de la seule diffusion en DAB+IP. 

Apres le foot, la médecine, les épidémies.. les français se révèlent experts en économie du monde médiatique helvétique..   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ricola

Si les Suisses sont si confiants dans le DAB au pont d’arrêter la Fm , il faut aussi qu’ils rendent leurs fréquences FM à la coordination internationale afin de les redistribuer aux pays limitrophes 

ça fera pas mal de fréquences dans le 01, 39,25 etc 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 2 heures, Eryx2 a dit :

Apres le foot, la médecine, les épidémies.. les français se révèlent experts en économie du monde médiatique helvétique..   

Puisque vous semblez si sur de vous, je vous invite à miser vos économies en actions des groupes de radios privées Helvétiques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, radio kill video star a dit :

Pas seulement, on va essayer de récupérer les fréquences Fm frontalières. Les fréquences d'Annecy ou Chambéry sont actuellement soumises a l'acceptation Suisse. Ça laisse des trous.

Des trous qui, espérons le, seront exploités par les radio françaises...

En cela je rejoins à priori la l'avis de Radio7 concernant le fait que les radios risquent d'y laisser des plumes. Sur le bassin Lémanique, on pourrait observer un report de l'écoute en FM au profit des radios françaises qui peuvent couvrir Genève et Lausanne.

En plus, si jamais des fréquences sont remises au pot de la coordination internationale, si jamais la Suisse va jusqu'au bout de l'idée, cela pourrait permettre à ceux qui ont la volonté de le faire de couvrir un bon bout de la Suisse romande... Pas de raisons que le pays s'y oppose puisque la norme sera le DAB+ de l'autre côté du massif du Jura.

La communication autour du DAB+ y est bien plus prolifique qu'elle ne l'est en France, en plus du choix que cela offre  par rapport aux réseaux FM trèslimitésen choix comme en couverturegéographique, c'est aussi ce qui explique les résultats des donnés liées aux modes d'écoute.

C'est pour bientôt et ça peut-être très instructif  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Invité Radio 7 a dit :

Puisque vous semblez si sur de vous, je vous invite à miser vos économies en actions des groupes de radios privées Helvétiques...

Si j'ai besoin de vos conseils (que c soit en sport, en économie, en médecine ou autres), soyez certains que je ne manquerai pas de vous en parler.. D'ici là, je vais m'abstenir.. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’dis ça j’dis rien mais c’est pas encore fait.

Rappelez vous de l’arrêt de l’émetteur AM d’option musique qui s’était soldé par une descente drastique de l’audience.

le service publique avait les moyens d’amortir le choc mais ce ne sera pas le cas des radios privéés.

J’attends de voir le switch off réel..

et sûr que l’ofcom ne rendra pas les fréquences comme ça, trop peur que les petits frouziens arrivent dans les cantons.

Je rappelle qu’un emetteur qui va bien placé en France peut couvrir une partie importante du bassin le plus peuplé : Genève et Vaud.

alors qu’ils rendent les fréquences, on sera heureux :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Suisse radio

J’ai hâte de voir la portée de RFM 105.5 de Cluses puisque cette fréquence sera très très propre quand Couleur 3 105.6 sera éteint.

Il est vrai que il y aura plein de fréquences libres, ce qui permettra aussi de capter plus facilement certaines radios qui proviennent de Bourgogne en Haute-Savoie, comme Fun Dijon 90.7 qui actuellement est brouillé par endroits par Option musique 90.8 de Genève.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère une arrivée d'un émetteur Funradio, Sky et RTL2 au Salève ou à Evian sur les fréquences de Rouge, One et LFM :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Suisse radio
Le 25/02/2021 à 11:49, Invité M. LOYAL a dit :

Infographie de la lettre pro. Où l'on voit qu'au T2 2020, l'audience Fm+Am en Suisse ne représentait plus que 29% du volume d'écoute (la Fm ne pesant plus que 13 % et les Am 16%). Le risque est plutôt moins grand que celui pris par les Norvégiens en leur temps...

Screenshot_20210225-114429_Drive.jpg

Am en Suisse .?ça fait depuis 2010 qu aucun émetteur n’est en fonction 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/02/2021 à 20:54, Invité Rhône 69 a dit :

La branche de la radio a convenu de réaliser le passage de la FM à la diffusion numérique via DAB+ en 2022 et 2023. Les membres des associations de radio et de la SSR ont approuvé le processus. La SSR débranchera ses émetteurs en août 2022, les radios privées au plus tard en janvier 2023.

La décision a été prise à une large majorité dans toutes les régions du pays. Voilà ce qu'ont annoncé l'Association suisse des radios privées (VSP), l'Union Romande des Radios Régionales (RRR), l'Union des radios locales non commerciales (Unikom) et la SSR le 21 décembre 2020. L'abandon de la FM est décidé compte tenu des signaux positifs du marché et de l'évolution du nombre d'utilisateurs Le plan d'abandon de la FM prévoit que la SSR mettra ses émetteurs hors service en août 2022 afin de faciliter la transition pour les diffuseurs commerciaux. En janvier 2023, les radios privées débrancheront à leur tour leurs émetteurs FM. 

Lire https://www.bakom.admin.ch/bakom/fr/page-daccueil/medias-electroniques/diffusion-et-technique/diffusion-numerique/les-emetteurs-fm-seront-debranches-en-2022-2023.html

• Suisse: le réseau d’urgence FM restera en place même après l’arrêt analogique.

 Même après le passage de l’exploitation de la radio au DAB+, la Suisse entretiendra un réseau de stations d’urgence FM qui s’élèverait en cas de défaillance de tous les autres canaux de communication. C’est ce que rapporte la semaine des médias qui paraît en Suisse. Il pourrait être utilisé en cas de coupure de courant à grande échelle et de longue durée ou lorsque la population doit se rendre dans les abris.   Il a également été examiné pour assurer l’approvisionnement d’urgence via la radio numérique DAB+, qui dispose en outre d’une fonctionnalité particulière avec l’avertissement de population EWF. Dans ce cas, les radios sont automatiquement réveillées de la veille ou commutés sur le canal d’avertissement lorsque le fonctionnement est en cours. Avec les VHF, un programme d’urgence peut également être reçu à travers le béton épais, ce qui ne serait pas possible avec le DAB+, dit-on de la Confédération suisse.  

Avec cette étape, il est également clair que de nombreuses fréquences libérées en Suisse ne peuvent être coordonnées et utilisées par les pays voisins après la fermeture des VHF. Du moins, cela concerne les canaux du réseau d’urgence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL
Le 02/03/2021 à 21:29, Invité Suisse radio a dit :

Am en Suisse .?ça fait depuis 2010 qu aucun émetteur n’est en fonction 

Peut être (je ne sais pas) mais l'audience des Am est bien là... des radios étrangères sans doute, qui semblent peser pas mal (16% du total)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhône 69
Le débranchement des émetteurs radio FM fait débat. Une pétition, demandant l'annulation de la mesure, a été déposée mercredi 21 juillet 2021 à la Chancellerie. Près de 60'000 personnes ont signé le texte.

Le pionnier suisse de la radio privée Roger Schawinski est à l'origine de la pétition, adressée à la conseillère fédérale en charge de la communication Simonetta Sommaruga, à l'Office fédéral de la communication (OFCOM) et à la direction générale de la SSR. Selon lui, les conséquences de la mesure seraient dévastatrices.

Plus de la moitié des voitures ne disposent pas de récepteur DAB+, pointe le directeur de Radio 1. Si la bande FM venait à être débranchée, "plusieurs millions de récepteurs radio en état de marche seraient jetés d’un seul coup à la ferraille, ce qui serait néfaste pour l’environnement". De plus, les Suisses se rabattraient sur des stations de radio étrangères, provoquant ainsi un coup dur pour les médias suisses.

Son texte a reçu plusieurs soutiens de poids, notamment de l'ancienne conseillère fédérale Doris Leuthard. Début juin, elle avait appelé le gouvernement à reporter le délai de débranchement.

L'ex-ministre de la communication était membre du Conseil fédéral lorsque celui-ci a décidé en 2017 de débrancher les ondes ultracourtes. A l'époque, elle pensait que l'écoute de la radio sur ces ondes était en voie de disparition et que les radios numériques s'imposeraient plus rapidement en Suisse.

Dans le reste de l'Europe, la date de péremption des ondes ultracourtes varie beaucoup. En Grande-Bretagne, elle est fixée à 2032. Dans d'autres pays dont l'Allemagne, aucune date n'a encore été choisie. "La Suisse n'a pas intérêt à faire cavalier seul. Les voitures doivent pouvoir capter la radio du nord de l'Allemagne au sud de l'Italie", a mis en garde l'Argovienne.

Plusieurs interventions parlementaires ont également été déposées contre le débranchement des ondes ultracourtes. Pour le gouvernement, la décision appartient à la branche, avait-il indiqué en réaction à la prise de position de Doris Leuthard.

La SSR entend retirer ses chaînes de la bande FM en août 2022 déjà. Les radios privées ont elles fixé la date à janvier 2023. Ces dernières années, le Conseil fédéral a créé une base légale en vue du basculement vers la réception numérique. La Confédération soutient les stations financièrement dans leurs travaux d'adaptation. Le délai maximal est prévu fin 2024.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fin de la FM suisse repoussée

https://www.letemps.ch/suisse/larret-diffusion-radio-fm-ninterviendra-fin-2024-suisse?fbclid=IwAR2-Bwu3uM3ebFcVVkDNiYT_0ggj7YbDh5NLY9YUtsM-HnZ6izcQ7EAk1hY

 

Ce sujet peut aussi intéresser les français frontaliers, en Alsace, Franche Comté, Bourgogne et Rhône-Alpes, du moins ceux qui captent les signaux des  émetteurs hybrides, TNT, DAB+ et FM, de la Barillette, ou du Mont Salève-Observatoire, ou du Chasseral, ou des Ordons ou de Bâle. 

Modifié par casimodo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité popol74
Le 26/02/2021 à 12:51, DJDan' a dit :

J'espère une arrivée d'un émetteur Funradio, Sky et RTL2 au Salève ou à Evian sur les fréquences de Rouge, One et LFM :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01:

Non, c'est pas comme-ça que ça se passe. Par contre moi sur ma commune, l'arrêt de la FM suisse en 2023 aura pour conséquence immédiate de recevoir 2 fois plus de radios françaises qu'actuellement sur les fréquences qui étaient occupées, notamment en provenance d'Annecy et Chambéry mais aussi de Bourgogne, même si c'est un signal faible, mais tout de même audible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Invité popol74 a dit :

Non, c'est pas comme-ça que ça se passe. Par contre moi sur ma commune, l'arrêt de la FM suisse en 2023 aura pour conséquence immédiate de recevoir 2 fois plus de radios françaises qu'actuellement sur les fréquences qui étaient occupées, notamment en provenance d'Annecy et Chambéry mais aussi de Bourgogne, même si c'est un signal faible, mais tout de même audible.

Non c’est désormais 2025 minimum, s’ils ne repoussent pas encore un p’tit coup :)

Modifié par cdrom16

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RadioAM

Vous êtes tous vraiment étroit d'esprit ou quoi ? Je pense plutôt que vous parlez sans rien comprendre...

Je sais rien mais je vous dirai tout !!

Avec un émetteur DAB+ on envoie dans les airs 13 radios avec une qualité (bande passante) bien plus importante qu'en analogique FM. 

Pourquoi aller contre cette technologie et s'accrocher à la FM ???

Rallumer les grandes ondes pendant que vous y êtes !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mikl
Il y a 13 heures, Invité RadioAM a dit :

Vous êtes tous vraiment étroit d'esprit ou quoi ? Je pense plutôt que vous parlez sans rien comprendre...

Je sais rien mais je vous dirai tout !!

Avec un émetteur DAB+ on envoie dans les airs 13 radios avec une qualité (bande passante) bien plus importante qu'en analogique FM. 

Pourquoi aller contre cette technologie et s'accrocher à la FM ???

Rallumer les grandes ondes pendant que vous y êtes !!

Revers de la médaille, les ondes passent moins dans les bâtiments, il faut changer de postes et surtout le dab+ bouffe bien plus de piles pour le consommateur qu'avec un poste fm a aiguille.

Aucun smartphone ne permet en plus d'écouter cette technologie contrairement à la fm.

La fm suffit pour la grande majorité des gens,

Se retrouver avec des clones de radios existantes sans intérêt. Non merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhône 69

La radio publique suisse et les stations privées éteindront leurs émetteurs FM le 31 décembre 2024, ainsi qu’en a décidé le Parlement helvète. À partir de cette date, on ne pourra écouter la radio en Suisse qu’avec un poste DAB + ou par internet. Dans la consultation sur la loi sur les médias, le gouvernement genevois s’est inquiété de cette perspective, « qui risque de créer un transfert d’audience sur les chaînes des pays voisins. »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×