Aller au contenu
Eryx2

Bolloré rachète Europe1

Messages recommandés

Le 13/02/2021 à 17:05, Invité M. LOYAL a dit :

12 % d'audience pour France Inter et 6 % pour Benoît Harmon aux élections. Y'a un truc qui cloche ...

On en est là, la gauche n'est pas que le PS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, fonzy a dit :

On en est là, la gauche n'est pas que le PS

non la gauche va de Lutte Ouvrière à LAREM, ne l'oublions pas! On reste actuellement avec un pouvoir "de gauche" (même s'il est très centriste).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité M. LOYAL

Après avoir tué l'esprit Canal, maté la rédaction d'I-tele pour en faire une fox news à la française, Bolloré se dit sans doute qu'il mettra facilement Europe1 au pas. Quelle honte, quelle tristesse d'abandonner des fleurons de nos médias à ce milliardaire sans scrupules ni déontologie. J'espère sincèrement que ce projet n'aboutira pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 23 heures, Invité M. LOYAL a dit :

Après avoir tué l'esprit Canal, maté la rédaction d'I-tele pour en faire une fox news à la française, Bolloré se dit sans doute qu'il mettra facilement Europe1 au pas. Quelle honte, quelle tristesse d'abandonner des fleurons de nos médias à ce milliardaire sans scrupules ni déontologie. J'espère sincèrement que ce projet n'aboutira pas

Interet de faire une fox à la francaise ?!? Déstabiliser INFO ou RMC ?!?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/02/2021 à 11:03, Invité M. LOYAL a dit :

Après avoir tué l'esprit Canal, maté la rédaction d'I-tele pour en faire une fox news à la française, Bolloré se dit sans doute qu'il mettra facilement Europe1 au pas. Quelle honte, quelle tristesse d'abandonner des fleurons de nos médias à ce milliardaire sans scrupules ni déontologie. J'espère sincèrement que ce projet n'aboutira pas

Tout à fait d accord, il n est pas simplement question de gauche ou de droite, mais d une espèce de gestion d un type qui je pense, veut faire un putsch en s emparant d une radio historique et qui d ailleurs, déontologiquement serait pas loin d un Berlusconi, voir même d un Trump. Espérons également que les journalistes  de la rédaction d Europe 1 ne paient pas une guerre qui se joue bien plus haut  (Lagardere aurait dû être épargné, les liens avec Sarkozy aidant ), et que le csa ait son mot à dire dans cette affaire . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/02/2021 à 08:35, fonzy a dit :

On en est là, la gauche n'est pas que le PS

Et n’y a pas que les gens de gauche qui écoute Inter. Rien que le manque de publicité est un argument. Dans la grille il y’a quelque émission plus neutre notamment le week-end ou sur des thématiques comme l’histoire ou la science.

J’apprécie mieux la neutralité de France Culture mais les émissions ne sont toujours pas très accessible 

Modifié par Lecantaloup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité _StanX
Le 17/02/2021 à 10:19, Virgini.fr a dit :

non la gauche va de Lutte Ouvrière à LAREM, ne l'oublions pas! On reste actuellement avec un pouvoir "de gauche" (même s'il est très centriste).

Un pouvoir de gauche dans les idées sociétales (PMA/GPA, LGBT, écriture inclusive, cancel culture etc...), enfin tous ces trucs qui meublent leur ennui et nous pollue à longueur de journée, parce que pour ce qui est des propositions économiques on reste bel et bien dans le néo-libéralisme eurobéat bureaucratique qui nous a mené à la mouise  dans laquelle nous trempons actuellement.

Le 17/02/2021 à 11:03, Invité M. LOYAL a dit :

Quelle honte, quelle tristesse d'abandonner des fleurons de nos médias à ce milliardaire sans scrupules ni déontologie

Tu aurais préféré Drahi, Niel, Arnaut, Bouygues, un milliardaire chinois, un fond de pension US ?

Les scrupules et la déontologie ça n'existe pas dans les affaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Bullitos a dit :

et que le csa ait son mot à dire dans cette affaire . 

Le CSA ?

Il exécutera les consignes données par sa Tutelle, rien de plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/02/2021 à 09:39, Invité Radio 7 a dit :

Il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre mais ce sont les provocations habituelles des gens d’extrême-gauche. Que l’orientation politique de France inter vous corresponde  est une chose, le problème 1000 fois soulevé ici est qu’une radio de service public se doit d’être neutre politiquement compte tenu de la structure de son financement. Son cahier des charges n’est donc pas respecté. Que le privé milite avec son propre argent n’est pas un problème, tout comme le fait la presse bien qu’elle profite de subventions...

L'extrême gauche n'est pas représentée dans les médias français... La gauche molle, ou la gauche caviars, si vous préférez l'est effectivement plus sur France Inter que sur RTL où pourtant Laurent Ruquier l'incarne.

Sur aucun média traditionnel je n'entends d'editorialistes "anticapitalistes" tels que ce qui  défini l'extrême gauche. En revanche du souverainiste, du populiste, voire les deux en même temps, on en entend à tous bouts de champ.

Demander à Inter d'avoir une ligne éditoriale "libérale" c'est attendre de ce média de faire la promotion d'un système qui mettrait son institution à mal... Vous ne trouvez pas ça paradoxal ? Ce sont bien des idées libérales qui voudraient ouvrir encore plus d'espaces publicitaires sur le service public afin de contenir les taux de la redevance, voire de la baisser. À L'extrême gauche  ce ne doit pas être une idée bien perçue...

On ne va pas attendre d'un média tenu par des fonds de pension de faire la promotion de l'anticapitalisme, à l'inverse n'attendez pas d'un service public qu'il tienne une ligne similaire à celle de CNews ou BFM.

Ne vous laissez pas aveugler par les clowns des émissions satiriques qui, sous couvert de positions alternatives (alermondialistes, anticapitalistes, etc.), peuvent se permettre de péter dans la soie bien loin des contraintes des smicards dont ils prétendent être les défenseurs.

Aujourd'hui, en France, sur les médias traditionnels, tous les points de vue ne sont pas représentés, toutes les conceptions d'un modèle de société n'ont pas voix au chapitre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, radio kill video star a dit :

La cinq de Berlusconi, la meilleur chaine de télé qu'on a connu. Les péripéties du mec on s'en tape.

C est plus l homme de médias qui s est lancé dans la politique qui me choque.  La 5 en elle même n'était pas une mauvaise chaîne, surtout les dernières années ( l habillage par jp goude était excellent) et aurait pu perdurer si les gestionnaires n avaient pas fait n importe quoi. Pour rappel dès le début il y avait des émissions très coûteuses  avec très peu de couverture sur le territoire. Idem pour le groupe Hersant qui s était desengage seulement quelques temps avant la reprise en main par le groupe Hachette. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Lolo54 a dit :

L'extrême gauche n'est pas représentée dans les médias français... La gauche molle, ou la gauche caviars, si vous préférez l'est effectivement plus sur France Inter que sur RTL où pourtant Laurent Ruquier l'incarne.

Sur aucun média traditionnel je n'entends d'editorialistes "anticapitalistes" tels que ce qui  défini l'extrême gauche. En revanche du souverainiste, du populiste, voire les deux en même temps, on en entend à tous bouts de champ.

Demander à Inter d'avoir une ligne éditoriale "libérale" c'est attendre de ce média de faire la promotion d'un système qui mettrait son institution à mal... Vous ne trouvez pas ça paradoxal ? Ce sont bien des idées libérales qui voudraient ouvrir encore plus d'espaces publicitaires sur le service public afin de contenir les taux de la redevance, voire de la baisser. À l'extrême gauche  ce ne doit pas être une idée bien perçue...

 

Oh si, l'extrème gauche est bien représentée dans les medias français, on mettra de côté toutes les (vaines) tentatives de lancer un réseaux d'extrême gauche (TSF s'y est cassé les dents); mais de nombreuses radios perpétuent aujourd'hui ce ton qui se veut différent si cher à nos "punks à chiens".  Bien sûr, ce sont des radios locales (on peut citer: Dio à St Etienne -dont le chat, son symbole, a mangé le rat, ou la toute nouvelle "le chantier" sur Clermont Ferrand.. Il y a également de nombreuses radios étudiantes qui fleurent bon l'extrême gauchisme). 
On ne terminera pas ce tour 'horizon" bien rouge sans citer la célèbre radio libertaire qui, sans dieu ni maitre ni publicité, pollue nos ondes franciliennes depuis 40 ans :P 

(j'imagine déjà tous ceux qui vont hurler.. Non, RL ne pollue pas et les amis chevelus ne sont pas des punks à chiens (ca serait salaud pour les chiens), c'était juste pour faire réagir.. :D:D

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 19 heures, Lolo54 a dit :

L'extrême gauche n'est pas représentée dans les médias français... La gauche molle, ou la gauche caviars, si vous préférez l'est effectivement plus sur France Inter que sur RTL où pourtant Laurent Ruquier l'incarne.

Sur aucun média traditionnel je n'entends d'editorialistes "anticapitalistes" tels que ce qui  défini l'extrême gauche. En revanche du souverainiste, du populiste, voire les deux en même temps, on en entend à tous bouts de champ.

Demander à Inter d'avoir une ligne éditoriale "libérale" c'est attendre de ce média de faire la promotion d'un système qui mettrait son institution à mal... Vous ne trouvez pas ça paradoxal ? Ce sont bien des idées libérales qui voudraient ouvrir encore plus d'espaces publicitaires sur le service public afin de contenir les taux de la redevance, voire de la baisser. À L'extrême gauche  ce ne doit pas être une idée bien perçue...

On ne va pas attendre d'un média tenu par des fonds de pension de faire la promotion de l'anticapitalisme, à l'inverse n'attendez pas d'un service public qu'il tienne une ligne similaire à celle de CNews ou BFM.

Ne vous laissez pas aveugler par les clowns des émissions satiriques qui, sous couvert de positions alternatives (alermondialistes, anticapitalistes, etc.), peuvent se permettre de péter dans la soie bien loin des contraintes des smicards dont ils prétendent être les défenseurs.

Aujourd'hui, en France, sur les médias traditionnels, tous les points de vue ne sont pas représentés, toutes les conceptions d'un modèle de société n'ont pas voix au chapitre.

Amusant, vous citez Ruquier alors qu'il reconnait publiquement être un électeur de Mélenchon, or LFI c'est l'extrême gauche. Il n'est pas demandé à France inter d'avoir une ligne éditoriale libérale mais d'afficher de la neutralité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/02/2021 à 07:15, Invité Radio 7 a dit :

Amusant, vous citez Ruquier alors qu'il reconnait publiquement être un électeur de Mélenchon, or LFI c'est l'extrême gauche. Il n'est pas demandé à France inter d'avoir une ligne éditoriale libérale mais d'afficher de la neutralité.

Si tu peux nous retrouver la source où il indique voter pour Méluche, ca m'intéresse. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité _StanX
Le 21/02/2021 à 07:15, Invité Radio 7 a dit :

...Il n'est pas demandé à France inter d'avoir une ligne éditoriale libérale mais d'afficher de la neutralité.

A ce propos, pourquoi France-Inter ne parle-elle pas du meurtre du responsable d'un centre d'asile à Pau contrairement aux autres radios ? France-Inter aurait-elle l'information sélective pour un auditorat bien précis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Invité _StanX a dit :

A ce propos, pourquoi France-Inter ne parle-elle pas du meurtre du responsable d'un centre d'asile à Pau contrairement aux autres radios ? France-Inter aurait-elle l'information sélective pour un auditorat bien précis ?

J écoutais Inter samedi dernier et ils en ont parlé aux informations. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Invité _StanX a dit :

A ce propos, pourquoi France-Inter ne parle-elle pas du meurtre du responsable d'un centre d'asile à Pau contrairement aux autres radios ? France-Inter aurait-elle l'information sélective pour un auditorat bien précis ?

Ils en ont parlé... Dommage pour vous. Votre haine contre France Inter ne fonctionnera pas sur ce coup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Le Merveilleux
il y a 1 minute, JulienBreizh a dit :

Ils en ont parlé... Dommage pour vous. Votre haine contre France Inter ne fonctionnera pas sur ce coup.

La remarque de StanX, orientée ou non, est soit une opinion, soit une question légitime qui est donc : Une radio d’etat peut-elle orienter son éditorial vers un électorat.

C’est vous qui attisez la haine et êtes toujours dans une contradiction agressive... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité _StanX
Il y a 2 heures, JulienBreizh a dit :

Ils en ont parlé... Dommage pour vous. Votre haine contre France Inter ne fonctionnera pas sur ce coup.

Ma "haine" de France-Inter, comme vous le prétendez, n'a d'égale que votre adulation pour cette radio partisane. Et je le parle pas du reste.

Certes ils en ont parlé mais avec du retard, volontaire ou pas...ou pas

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/goldnadel-france-inter-occulte-le-crime-de-pau-distraction-ou-islamo-gauchisme-mediatique-128755

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, JulienBreizh a dit :

Ils en ont parlé... Dommage pour vous. Votre haine contre France Inter ne fonctionnera pas sur ce coup.

Peut être pas une haine contre une radio, mais certains en ont contre le service public c est évident car, comme dans de nombreux domaines, ça les dérange qu il y en ait un... Du moins c est ce qu on peut se demander. Or il se trouve qu il est aussi garant de la bonne santé de nos institutions. En ce sens, on peut dire que la radio publique représente une alternative (bonne ou mauvaise ? C est selon les goûts) aux groupes privés, ils ne travaillent pas contre évidemment mais représentent un pilier tout de même en la matière . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité _StanX
Il y a 2 heures, Bullitos a dit :

Peut être pas une haine contre une radio, mais certains en ont contre le service public c est évident car, comme dans de nombreux domaines, ça les dérange qu il y en ait un...

Je n'ai aucune "haine" contre France-Inter et je suis absolument POUR le service public à condition que celui-ci soit digne de sa mission et respecte une certaine pluralité. France-Inter est orientée à 99,9% progressiste. La seule personne un tant soit peu conservatrice intervenant sur cette radio est Natacha Polony le samedi à midi, le reste trempe dans le tonneau progressiste sociétal bien gras. Alors on va me dire que tous les jours on a droit à la chronique quotidienne éco de Dominique Seux (des Echos), journaliste pas vraiment de gauche. Ok sauf son libéralisme mondialiste eurobéat, dont nous payons la note, sied à merveille avec le ton de la matinale du duo Demorand-Salamé pas vraiment réputé pour leur souverainisme économique.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7
Il y a 14 heures, Bullitos a dit :

Peut être pas une haine contre une radio, mais certains en ont contre le service public c est évident car, comme dans de nombreux domaines, ça les dérange qu il y en ait un... Du moins c est ce qu on peut se demander. Or il se trouve qu il est aussi garant de la bonne santé de nos institutions. En ce sens, on peut dire que la radio publique représente une alternative (bonne ou mauvaise ? C est selon les goûts) aux groupes privés, ils ne travaillent pas contre évidemment mais représentent un pilier tout de même en la matière . 

L'existence d'un service public est une bonne chose tant ce celui-ci reste au service de l'ensemble des Français et ne devient pas un outil de désinformation et de propagande, or ce n'est pas le cas. Par ailleurs, il n'est pas censé venir concurrencer et déstabiliser le marché des radios privées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

FB_IMG_1614180941997.jpg

Sans vouloir alimenter quelque haine que ce soit, je pose ça là...

Modifié par Lolo54

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/02/2021 à 18:28, PhiP a dit :

Sans aller jusqu'au changement de nom de la station, il paraît évident que la ligne éditoriale sera commune aux 2 médias. Cela risque de souffler fort dans l'actuelle rédaction d'Europe 1 ! Pour les stars pas de problèmes elles seront recasées mais pour les autres ça risque d'être chaud.

Et puis il y a cela aussi :

" Par ailleurs, précise le site d’actualité, Europe 1 ayant un statut d’agence de presse, les journalistes de sa rédaction ne pourront avoir accès à la clause de cession permettant de partir, une fois le rachat acté, en bénéficiant d’indémnités de licenciement et du chômage. " (source : 20 minutes)

Finalement le Fox News radio TV Français que le gouvernement actuel craignait va se réaliser et 2022 c'est dans un an.

Au tour de RTL et M6 maintenant, Bolloré serait également sur le coup

Hello !

Je peux me tromper mais la loi de concentration (si elle est toujours d'actualité) ne limite-t-elle pas les acquisitions trop monopolisantes par un seul et unique propriétaire notamment en matière d'audience etc... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/02/2021 à 06:55, Invité Radio 7 a dit :

L'existence d'un service public est une bonne chose tant ce celui-ci reste au service de l'ensemble des Français et ne devient pas un outil de désinformation et de propagande, or ce n'est pas le cas. Par ailleurs, il n'est pas censé venir concurrencer et déstabiliser le marché des radios privées.

Hello ! 

Bien résumé... Hélas le service public a bien démontré que l'idéologie et/ou la sensibilité politique dicte plus ou moins la ligne éditoriale ... cela est évident...

Hors des médias de service public devrait avoir une pluralité plus importante que ce soit au niveau des journalistes comme des chroniqueurs, intervenants etc... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Zboubi
Il y a 1 heure, Oldschoolspeaker a dit :

Hello !

Je peux me tromper mais la loi de concentration (si elle est toujours d'actualité) ne limite-t-elle pas les acquisitions trop monopolisantes par un seul et unique propriétaire notamment en matière d'audience etc... 

Complètement d'accord. Vous pensez que les autres groupes médias vont laisser faire .Alors oui avec la démographie le seul anti concentration a dû évoluer ou c'est dans les tuyaux. Mais jamais Bolloré ne pourra pas tout exploiter. Les médias concurrents vont monter aux créneaux, c'est sur . A moins que Mr Bolloré ne se déleste de quelques radios . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au fait, petite précision - et hors propos je le concède - on écrit "France Inter" sans trait d'union entre les deux mots.

Big up !

Modifié par AUGUSTUS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 25/02/2021 à 16:00, Oldschoolspeaker a dit :

Hello ! 

Bien résumé... Hélas le service public a bien démontré que l'idéologie et/ou la sensibilité politique dicte plus ou moins la ligne éditoriale ... cela est évident...

Hors des médias de service public devrait avoir une pluralité plus importante que ce soit au niveau des journalistes comme des chroniqueurs, intervenants etc... 

Je suis parfaitement d'accord avec cette analyse.

1 le service public est tout sauf neutre.

2 Limite si il ne se prend pas part à la danse du privé pour piquer les parts de marché : la mission de service public trouve parfois ses limites en faisant pareil que le privé et en le faisant perdre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je fais remonter le sujet. Avec la vente de Groupe M6, on en finit presque par oublier que Bolloré est TOUJOURS intéressé par E1 ;)  Par contre, quid de Virgin et RFM?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Eryx2 a dit :

Je fais remonter le sujet. Avec la vente de Groupe M6, on en finit presque par oublier que Bolloré est TOUJOURS intéressé par E1 ;)  Par contre, quid de Virgin et RFM?

Sans trop prendre de risques, je pense que ce sera vendu "en lot".

Lagardère a souvent évoqué la vente de RFM et VIRGIN, mais il ne voulait PAS vendre Europe 1.  Ce qui signifie que les musicales sont bien moins intéressantes pour Lagardère, que la radio amirale.

De fait, si E1 était vendue, je ne sais pas trop quel intérêt il aurait à garder juste RFM et Virgin (surtout que les rédactions sont plus ou moins liées à E1).

Donc je pense qu'il vendra l'ensemble (libre à l'acheteur ensuite de revendre RFM/Virgin).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Eryx2 a dit :

Je fais remonter le sujet. Avec la vente de Groupe M6, on en finit presque par oublier que Bolloré est TOUJOURS intéressé par E1 ;)  Par contre, quid de Virgin et RFM?

Je verrais bien Altice pour Virgin et TF1 pour RFM, ou alors les 2 pour cette dernière, avec éventuellement le rachat de chaînes du groupe M6 (surtout Gulli et Paris première). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Bullitos a dit :

Je verrais bien Altice pour Virgin et TF1 pour RFM, ou alors les 2 pour cette dernière, avec éventuellement le rachat de chaînes du groupe M6 (surtout Gulli et Paris première). 

altice pourrait racheter 1 réseau comme virgin sans tomber sur la loi anti concentration?  Je n'en suis pas certain.

Modifié par Eryx2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains sites, généralement bien informés, indiquent qu'il pourrait y avoir un sursis pour la vente. Cette vente pourrait avoir lieu après la présidentielle de 20222. Si Bollore rachetait E1, ca serait pour en faire une radio "de droite" (dans la lignée des fox news) et ca n'aiderait pas le "palais".  De plus, entre E1 et RTL, ca fait beaucoup de "trop" gros changements dans le paysage radiophonique.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus rien ne m'étonne, TF1 est sur le point de rafler M6 et tout ce qui va avec. Alors la concentration semble être le cadet des soucis de nos médias et de nos politiques qui vont dire un grand OUI à l'opération.

Donc pour revenir au sujet Bolloré rachète Europe 1, je pense que ca va se faire dans la foulée, puisque Bolloré n'aura pas RTL, c'est quasi acté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Virgini.fr a dit :

Donc pour revenir au sujet Bolloré rachète Europe 1, je pense que ca va se faire dans la foulée, puisque Bolloré n'aura pas RTL, c'est quasi acté.

Sauf que le palais ne le veut pas, ca devrait se faire apres les élections ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 20/02/2021 à 08:06, Lecantaloup a dit :

Et n’y a pas que les gens de gauche qui écoute Inter. Rien que le manque de publicité est un argument. Dans la grille il y’a quelque émission plus neutre notamment le week-end ou sur des thématiques comme l’histoire ou la science.

J’apprécie mieux la neutralité de France Culture mais les émissions ne sont toujours pas très accessible 

Effectivement, et un premier point, c'est qu'INTER surfe sur l'erosion d'Europe 1 et le mecontentement des auditeurs de F Bleu qui se rabattent sur cette radio de service public.

Le deuxieme point, c'est que ce succes est artificiel et repose en grande partie sur son animateur-star; d'une certaine facon, on fait aussi du RTL, ce qui met cette derniere en difficulté.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le groupe Lagardère a confirmé lundi qu'il étudiait sa transformation en société anonyme, un bouleversement de gouvernance qui ferait perdre à son patron Arnaud Lagardère le contrôle absolu du groupe hérité de son père, propriétaire d'Hachette Livre et de plusieurs médias dont Europe 1 et Paris Match. Le passage à une gouvernance plus classique marquerait le dénouement d'un conflit actionnarial entamé il y a plusieurs années.

Selon des médias dont Le Point et Les Echos, les actionnaires du groupe --à savoir Arnaud Lagardère, Bernard Arnault (Groupe Arnault), Vincent Bolloré (Vivendi), Joseph Oughourlian (Amber Capital), le fonds souverain du Qatar et la Caisse des dépôts-- sont sur le point de parvenir à un accord, après plusieurs mois de tractations.

"Lagardère SCA confirme qu'elle étudie actuellement un projet de transformation en société anonyme, au sujet duquel des discussions sont en cours entre elle et ses principaux actionnaires", selon un communiqué du groupe diffusé lundi matin. Un conseil de surveillance s'est tenu lundi, mais le sujet n'a pas été tranché, a indiqué en fin de journée à l'AFP une source proche du dossier, précisant que les négociations sur le changement de statut se poursuivent.

La fin de ce statut atypique, rempart contre les prises de contrôle actionnariale et qui donne aux associés-commandités un pouvoir quasi-total sur le groupe, est une demande de longue date du plus fervent détracteur d'Arnaud Lagardère, le fonds britannique Amber Capital.

Signe que le marché réagissait favorablement à la perspective de voir le groupe redevenir "opéable", le titre Lagardère s'est envolé à plus de 8% à l'ouverture de la Bourse de Paris, avant de ralentir l'allure en cours de séance: l'action a clôturé en hausse de 3,54% à 23,42 euros.

"Normalement, le principe de suppression de la commandite est acté. (Si l'accord est signé), c'est le début d'une nouvelle ère", a affirmé à l'AFP une source proche du dossier. "Lagardère redeviendra une entreprise normale avec des actionnaires enfin représentés", a ajouté cette source.

Quant à Arnaud Lagardère, gérant-commandité depuis le décès de son père Jean-Luc en 2003, il retrouverait, "en échange de son contrôle absolu et anormal, des moyens financiers" pour supporter son lourd endettement personnel. Cependant, dans ce dossier qui a connu de multiples revirements, "il n'y a pas de certitude quant à l'aboutissement des discussions en cours", indique le communiqué de Lagardère.

Arnaud Lagardère s'était montré en octobre ouvert à une "décommandite", à condition que les actionnaires ne cherchent pas à avoir son "scalp".

Selon la presse, à ce stade des négociations, le dirigeant aurait accepté de renoncer à son statut protecteur en l'échange d'un poste de PDG jusqu'en 2026 et l'équivalent d'environ 200 millions d'euros en nouvelles actions. Il détient aujourd'hui 7% des parts. Mais les négociations portent aussi sur le devenir des actifs du groupe. Vincent Bolloré, aux manettes de Vivendi entré au capital de Lagardère il y a un an et devenu depuis son premier actionnaire, ne cache pas son intérêt pour la radio Europe 1 et la branche d'édition qu'il pourrait marier à Editis.

Sous le coup de la crise sanitaire, le groupe Lagardère a creusé sa perte en 2020, à 660 millions d'euros. Le chiffre d'affaires global s'est effondré de 38% sur l'année. Il doit publier mardi matin son chiffre d'affaires sur le premier trimestre 2021.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FJL

Guillaume Meurice (France Inter) avait publié des photos où il posait avec un grand sourire aux côtés de Jean-Luc Mélenchon et une autre aux côtés de Philippe Poutou. Bien que politiquement je suis plus proche de Radio Courtoisie, je suis pour que tout le monde est son mot à dire, donc pour moi, une Radio Libertaire ou Radio Canut a tout autant sa place que Radio Courtoisie ou une potentielle Europe 1 version Bolloré/CNews. Ne nous plaignons pas, nous avons le choix, France Inter pour les électeurs PS/PCF/LFI, les radios A pour le NPA, RTL pour les centristes; LR modéré , France Info pour le centre et centre-gauche et Europe 1 pour les libéraux; LR plus à droite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 15 heures, Invité FJL a dit :

Guillaume Meurice (France Inter) avait publié des photos où il posait avec un grand sourire aux côtés de Jean-Luc Mélenchon et une autre aux côtés de Philippe Poutou. Bien que politiquement je suis plus proche de Radio Courtoisie, je suis pour que tout le monde est son mot à dire, donc pour moi, une Radio Libertaire ou Radio Canut a tout autant sa place que Radio Courtoisie ou une potentielle Europe 1 version Bolloré/CNews. Ne nous plaignons pas, nous avons le choix, France Inter pour les électeurs PS/PCF/LFI, les radios A pour le NPA, RTL pour les centristes; LR modéré , France Info pour le centre et centre-gauche et Europe 1 pour les libéraux; LR plus à droite.

J'ai la conviction qu'Europe 1 a un peu deplacé à gauche sa ligne editoriale et est loin d'etre liberale.  On est  loin des positions plus decontractées d'RTL qui n'hesite pas à taper sur le pouvoir. Même RMC semble s'être assagi !

Certes, celà ne lui a pas profité; cependant, les derniers sondages à Paris et en IDF militent pour une remontée d'audience.

Pour ce qui est du choix, je doute qu'on l'ait vraiment : l'absence d'ideologie transforme ces partis en coquille vide et pire incite à voter à contre-pied.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

les radios A pour le NPA

Les catégories A ne sont pas toutes proches du NPA , loin de là et que cela se sache ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nrj 2

Running - gag episode 2 ; un coup M6 group , de l'autre Europe 1 , ensuite M6 group puis Europe 1 etc etc etc . ça peut durer longtemps ces rumeurs ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 29/04/2021 à 10:16, Invité Nrj 2 a dit :

Running - gag episode 2 ; un coup M6 group , de l'autre Europe 1 , ensuite M6 group puis Europe 1 etc etc etc . ça peut durer longtemps ces rumeurs ! 

Partenariat dissimulé pour affaiblir RMC : et c'est reparti pour les methodes ancestrales des années 80.

Rendez-nous Bourdin !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 28/04/2021 à 14:00, DRM+ a dit :

Les catégories A ne sont pas toutes proches du NPA , loin de là et que cela se sache ! 

Radio Courtoisie, catégorie A, proche du NPA ? Il y en a certains qui feraient mieux de se taire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FJL
Le 28/4/2021 à 14:00, DRM+ a dit :

Les catégories A ne sont pas toutes proches du NPA , loin de là et que cela se sache ! 

Pas toutes mais quand même pas mal, en écrivant ce message je pensais à des radios comme Radio Canut, Radio Dio, Radio Libertaire, l’Eko des Garrigues, Radio Galère entres autres. Il y a aussi Divergence FM qui donne beaucoup la parole aux personnalités politiques de gauche et d’extrême-gauche de la région montpelliéraine, Muriel Ressiguier, députée de la FI est parfois interviewée par cette radio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une partie de la grille des programmes de CNews va-t-elle prochainement se retrouver sur Europe 1 ? Certains visages de la chaîne vont-ils animer d’autres émissions en radio ? Voilà quelques pistes qui se dessinent après l’annonce de la direction de la station de radio. Elle a déclaré aux salariés vouloir renforcer les liens entre la radio et la chaîne d’info CNews, qui partage le même actionnaire principal, Vincent Bolloré, a rapporté mercredi un représentant du personnel, confirmant des informations de presse.

Ce projet a été annoncé lors d’une réunion organisée mardi à la suite de l’annonce d’un projet de rupture conventionnelle collective (RCC) qui prévoit la suppression d’une quarantaine de postes à Europe 1.

 

« Ce n’est pas une honte de vouloir se rapprocher de CNews »

La direction a abordé dans ce cadre ses projets éditoriaux pour Europe 1, et a notamment évoqué pour la première fois son intention de développer des passerelles avec CNews, a précisé Olivier Samain, délégué syndical SNJ, comme l’avait rapporté le site Les Jours.

Selon lui, la direction a mis en avant le fait que Vincent Bolloré, qui contrôle Vivendi et sa filiale Canal+, est aussi le premier actionnaire du groupe Lagardère, maison mère d’Europe 1, et a cité en exemple les synergies entre M6 et RTL (groupe M6) ou entre RMC et BFMTV (groupe Altice).

« Le discours de la direction a clairement évolué. Jusqu’à présent, elle niait tout projet en lien avec une possible prise d’influence de Bolloré sur Europe 1, et maintenant elle reconnaît qu’il est possible de bâtir des ponts, et que ce n’est pas une honte de vouloir se rapprocher de CNews », a commenté le syndicaliste.

 

Des similarités éditoriales et managériales

« Cette évolution du discours de la direction, même si beaucoup de gens n’avaient pas trop de doutes sur ce possible scénario, crée un vrai trouble en interne », a-t-il ajouté.

Les salariés de la station craignent depuis des mois de voir Europe 1 passer tôt ou tard sous le contrôle de Vincent Bolloré, en raison non seulement de la ligne éditoriale jugée très à droite de CNews, mais aussi des méthodes de management en vigueur à Canal+, où des journalistes en désaccord avec la direction ont été poussés vers la sortie ou licenciés. Interrogée, la direction n’a pas souhaité s’exprimer.

Les deux médias codiffusent déjà l’émission dominicale Le grand rendez-vous et avaient organisé un débat commun pour les élections européennes en 2019. En outre, ils emploient tous deux la journaliste en vue Sonia Mabrouk.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin une vraie ligne directrice pilotée par un vrai patron : Bolloré 

Avec Cnews il a prouvé qu'il ne faisait pas ce qu'il aimait mais ce que les téléspectateurs souhaités. Résultat  Cnews va dépasser BFM.

Europe 1 va remonter s'ils prennent la même ligne éditoriale que Cnews. 

Terminée l'information de troubadour ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×