Aller au contenu
Eryx2

Bertelsmann pourrait mettre Groupe M6 (RTL etc..) en vente

Messages recommandés

Invité Pascal28
Il y a 1 heure, Invité Nrj 2 a dit :

Le groupe Arnault ? Celui qui gère radio classique et qui n'arrive pas a développé son réseau FM & DAB ? 

Et Niel, celui qui est impliqué dans Médiawan et qui nous avait promis une montée en gamme de chaines existantes et l'arrivée de plein de nouvelles chaines en reprenant le groupe AB ? A part quelques changements de noms, il ne s'est pas passé grand chose.

En effet, ils ne me semblent pas former un tandem de choc.

Le seul point positif de ce duo, ce serait que via Mediawan, ils arriveraient avec un stock de programmes qui pourraient alimenter du fond de grille ou les chaines secondaires du groupe M6 alors qu'ils ne sont actuellement exploités que sur les chaines thématiques du groupe AB.

Certes, ce serait toujours mieux que de voir le catalogue TF1 multi-diffusé sur encore plus de chaines, mais pas de quoi grimper au rideau non plus. A moins que disposer d'une chaine sur la TNT est l'élément qui leur manque pour disposer d'une vitrine et passer à la vitesse supérieure ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Virgini.fr a dit :

Une bonne solution était l'alliance NIEL/ARNAUT selon moi. 

-Nouvel entrant (peut donc potentiellement proposer quelque chose de "neuf" et inédit en terme de ligne éditoriale)

-Pas de problème de concentration dans les médias

-100% Français 

-Aucun souci financier (Arnaut première fortune de France)

 

Sur le papier il y avait tout les atouts.

 

Mais, Mais, Mais...  il est vrai que la tendance et le but de l'opération est de fabriquer un "géant" français dans les médias.

Et là il n'y avait effectivement que 2 solution, soit TF1, soit Vivendi.

 

La solution Vivendi avait l'avantage de ne pas créer un quasi monopole  sur la TV gratuite.

 

Evidemment après pour ce qui est de la radio, Le fait que ce soit TF1 qui reprenne le pôle RTL n'est pas gênant du tout (il faudra simplement abandonner la régie des IndéRadio). 

Il aurait fallu que Niel fasse un chèque plus élevé, s'il espérait l'emporter  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On me dit qu'Altice aurait jeté l'éponge, mais impossible de trouver une source fiable, donc je vous communique ca comme une "rumeur" 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ChoppeLeCovidBreton45Lorie
Il y a 4 heures, Logan59 a dit :

Soyons factuels 

Est ce que M. Loyal peut intervenir et reprendre ce sujet ? ils nous faut des chiffres

Relou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

M6 et Prisma cessent l'application "Audio Now" en France; 
Il faut savoir que cette appli de podcast était une partie active du projet "now" de RTL Group. TVNow est le service de replay payant de  RTL en Allemagne et aux Pays Bas.  Audio Now est son équivalent audio, il existe en Allemagne et existait aussi en France. 

S'il fallait un signe réel de la  vente du groupe M6, nous l'avons sous les yeux.  (On rappelle que Prisma, propriété de RTL en Espagne est en cours de rachat par Vivendi)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Zboubi

Si c'est TF1 Vivendi , il n'y aura pas que la régie indé radio à lâcher puisqu'ils vont récupérer la régie radio de M6 mais aussi des chaînes du groupe M6 . Il y a des seuils anti concentration et positions dominantes que les autres groupes ne laisseront pas passer . 
J'imagine déjà Miss France sur TF1 et les NRJ Music Awards sur M6 le même soir = carton d'audience. 
NRJ et TF1 ayant re signées pour plusieurs années de plus  .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Invité Zboubi a dit :

Si c'est TF1 Vivendi , il n'y aura pas que la régie indé radio à lâcher puisqu'ils vont récupérer la régie radio de M6 mais aussi des chaînes du groupe M6 . Il y a des seuils anti concentration et positions dominantes que les autres groupes ne laisseront pas passer . 
J'imagine déjà Miss France sur TF1 et les NRJ Music Awards sur M6 le même soir = carton d'audience. 
NRJ et TF1 ayant re signées pour plusieurs années de plus  .

Bien vu, ca va en donner des arbitrages à faire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal -06

La radio RTL, je la verrais bien être rachetée par NRJ Group, au moins ça leur ferait une radio généraliste.

Si le groupe TF 1 rachète M6, cela ne me plairait pas. Car avec la disparition de La Cinq en 1992, il aurait mis les 2 groupes audiovisuels étranger à bas sans aucun mérites. L' idéal serait que l'ensemble de M6 Groupe soit racheté par Mediaset.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal28

Comme c'est un sujet annexe à celui du pôle radiophonique du groupe M6, je ne vais pas m’étendre longuement, mais il y a quelques jours, j'avais réagit sur le fait qu'un intervenant parle du marché belge comme un marché porteur pour RTL Group. 

 

Et bien, comme pour appuyer mon propos, voici ce que je trouve en titre d'un article ce matin dans la presse belge : "RTL Group envisage une cession de ses activités belges" (sudinfo.be)

Voici la 1ere phrase de l'article qui donne le ton :

" RTL Group a mandaté la banque d’affaires JP Morgan pour étudier une cession de ses opérations en Belgique, rapporte mercredi L’Echo."

Je me demandais comment RTL Belgium allait pouvoir tenir le coup sans le renfort du groupe M6, je pense qu'on a un début de réponse...

On s'apprête donc à vivre un feuilleton médiatique passionnant en Belgique puisque là, on parle du plus gros groupe Radio-TV privé du marché belge francophone.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Invité Pascal28 a dit :

Comme c'est un sujet annexe à celui du pôle radiophonique du groupe M6, je ne vais pas m’étendre longuement, mais il y a quelques jours, j'avais réagit sur le fait qu'un intervenant parle du marché belge comme un marché porteur pour RTL Group. 

 

Et bien, comme pour appuyer mon propos, voici ce que je trouve en titre d'un article ce matin dans la presse belge : "RTL Group envisage une cession de ses activités belges" (sudinfo.be)

Voici la 1ere phrase de l'article qui donne le ton :

" RTL Group a mandaté la banque d’affaires JP Morgan pour étudier une cession de ses opérations en Belgique, rapporte mercredi L’Echo."

Je me demandais comment RTL Belgium allait pouvoir tenir le coup sans le renfort du groupe M6, je pense qu'on a un début de réponse...

On s'apprête donc à vivre un feuilleton médiatique passionnant en Belgique puisque là, on parle du plus gros groupe Radio-TV privé du marché belge francophone.

C'est étonnant surtout que RTL Group avait dit qu'il voulait conserver le marché belge.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nrj 2
Il y a 1 heure, Eryx2 a dit :

C'est étonnant surtout que RTL Group avait dit qu'il voulait conserver le marché belge.  

Cela veut surtout dire que à tres long terme les anciens actionnaires privées se délestent ou abandonnent progressivement le linéaire au profit du digital ! la FM pour exemple ne fait plus réver les portefeuilles ... je ne serais pas étonné que mème Nrj group se vendent un jour en france ! apres la crise du disque , du journal , voici la crise du secteur média .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Echos sont beaucoup plus complets: 

 

Citation

RTL Group scrute le marché à la recherche d'un repreneur pour sa filiale RTL Belgium, a-t-on appris auprès de plusieurs sources

D'après nos informations, le dossier belge s'inscrit dans le prolongement du dossier français "M6". RTL Group cherche en effet  à céder sa filiale hexagonale (à 48%), à bord de laquelle l'on retrouve aussi la famille Frère via la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP). Le premier groupe audiovisuel européen a confirmé étudier les options stratégiques pour sa filiale française à la mi-mars à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels.

La Belgique aurait initialement été proposée dans un package global avec M6. Mais les deux dossiers ont depuis été scindés. En cause?  "Soit il n'y avait pas assez d'intérêt pour le volet belge chez les candidats au rachat de M6, soit RTL pense qu'une vente séparée pourrait lui rapporter plus", analyse un observateur. JP Morgan conseille RTL aussi bien sur le volet français que sur le volet belge, nous revient-il.

RTL Group est seul maître à bord de sa filiale belge depuis la fin de l’année dernière, le groupe mettant la main sur les actions qui étaient entre les mains des actionnaires minoritaires (34%), soit les  éditeurs de journaux francophones (Rossel, IPM, Mediafin et Holding Echos - Mediafin). La filiale belge aurait alors été évaluée à environ 300 millions d'euros.

Sauf que depuis lors, RTL Belgium a connu une année difficile et souffert de l'effritement du marché publicitaire en 2020. Son chiffre d'affaires a ainsi baissé de 14% à 159 millions d'euros et son excédent brut d'exploitation a fondu de plus de moitié à 16 millions. Par ailleurs, commercialement, les chaînes télé du groupe (RTL-TVi, Club RTL, Plug RTL) ont tenu bon avec une part de marché cumulée de 36,1%, contre 34,5% en 2019.

Plusieurs candidats potentiels

Qui pourrait se porter acquéreur de RTL Belgique ? Parmi les candidats potentiels on pourrait retrouver le groupe de télévision flamand SBS (aux mains de Telenet), DPG Media (propriétaire de VTM), mais aussi Rossel (Le Soir, Sudpresse,...). Avant le rachat des parts des minoritaires à la fin 2020, ce dernier avait proposé de racheter lui-même le reste de RTL Belgique, mais en vain. Autre invité possible à la fête: TF1, ce dernier ayant déjà un pied sur le marché belge. IP, la régie publicitaire de RTL Belgium, œuvre déjà pour le compte du groupe détenu par Bouygues depuis plusieurs années.

Interrogé sur le processus initié, RTL Belgium ne souhaite pas faire de commentaires. Sa maison mère réagit traditionnellement à de possibles manœuvres autour de ses filiales en indiquant qu’il "existe de solides arguments en faveur d’une consolidation du secteur de la diffusion" en Europe. Mi-mars, Thomas Rabe (CEO de RTL Group) soulignait que cela s’appliquait aussi bien au dossier M6 "qu’à tous les autres pays européens".

L’homme fort du groupe semble ainsi jouer simultanément sur plusieurs tableaux. Objectif? Voir RTL se muer d'un groupe de radio et de télévision européen en un champion des médias en Allemagne, avec des activités dans le streaming, la télévision et, par le biais de sa maison mère Bertelsmann, des liens dans le monde de l'édition et de la musique.

En ce sens, il nous revient que le groupe a également l'idée de se défaire de sa filiale néerlandaise. Outre-Moerdijk, deux groupes lorgneraient sur la filiale locale de RTL : le tandem Ziggo-Vodafone et le belge DPG Media. Chez ce dernier on dit néanmoins n’être actif sur aucun dossier. 

 

Modifié par Eryx2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal28
Il y a 3 heures, Eryx2 a dit :

C'est étonnant surtout que RTL Group avait dit qu'il voulait conserver le marché belge.  

Aux échecs, tu dévoiles rarement ta stratégie avant de jouer tes coups...

En matière d'économie, je pense ce type de déclaration n'engage que ceux qui y croient.

La preuve, sans avoir entendu parlé de leur déclaration, rien qu'en analysant la situation, trouver "RTL Group" et "marché belge porteur" dans la même phrase m'avait semblé suspect... surtout avec le projet de vente de M6 dans les tuyaux...

Et visiblement, l'info a fuité trop tôt car durant midi, la presse belge a publié une déclaration de RTL Belgium qui dit que ce ne sont de des rumeurs. Mais jusqu'à quand cela ne sera qu'une rumeur ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui revient à dire que "RTL" c'est fini en dehors de l'Allemagne. Le groupe RTL ne sera plus que le marché Allemand à moyen terme. Difficile d'imaginer une TV Belge et une radio Française -et Belge- porter ce nom là (c'est comme si une TV en Allemagne s'appelait TF1)

Cela devrait, logiquement, engendrer des changements de noms pour la radio en France, ainsi que pour les 3 chaînes TV Belges (en France, M6 n'étant pas obligée d'être renommée).

 

L'envie de RTL Groupe de devenir un "géant Allemand" (et non plus Européen) entraine donc , par ses ventes, la création de "géants" dans chaque pays respectifs (si TF1 rachète M6, on imagine la taille du géant). Ils seront pas vraiment concurrents puisque chacun sur leur marché/pays, mais la stratégie est un peu bizarre.

Modifié par Virgini.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Virgini.fr a dit :

Ce qui revient à dire que "RTL" c'est fini en dehors de l'Allemagne. Le groupe RTL ne sera plus que le marché Allemand à moyen terme.

Et les déclinaisons RTL Autriche qu'en ferez-vous ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal -06

RTL Group a aussi des filiales télévisions en Croatie, Hongrie.. je crois. Il y a aussi les Pays Bas. Qu'est ce que tout cela va devenir ?

Bertelsmann en fusionnant avec la CLT dans la fin des années 90  n'a cessé de démenteller et de saboter les activités francophones de celle-ci que ça en devient écoeurrant.

 

Vive l'Allemagne là au moins c'est grandiose !.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 17/03/2021 à 15:35, Eryx2 a dit :

Il aurait fallu que Niel fasse un chèque plus élevé, s'il espérait l'emporter  ;)

Ca peut aussi être une strategie; si TF1 rafle la mise, 75% de l'audiovisuel leur reviendrait selon le canard du 24/3/2021 : ca redeviendrait une chaine publique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 18/03/2021 à 14:53, Eryx2 a dit :

On me dit qu'Altice aurait jeté l'éponge, mais impossible de trouver une source fiable, donc je vous communique ca comme une "rumeur" 

D'apres le Canard du 24/03, Altice n'aurait fait aucune offre; en revanche, parmi les candidats, NRJ Group aurait deposé une offre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, Invité CRICRI DE CHACHA a dit :

D'apres le Canard du 24/03, Altice n'aurait fait aucune offre; en revanche, parmi les candidats, NRJ Group aurait deposé une offre.

J'ai du mal à imaginer que Drahi ne fasse aucune offre, à moins qu'il n'ait pas les reins (financiers) assez solides, mais ce n'est pas quelque chose qui l'a retenu jusqu'à présent. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'après un autre article, RTL group aurait également mis ses chaines allemandes en vente?????? (Là, je suis tres perplexe) 

 

Citation
Allemagne, France, Belgique..RTL Group, vend tout !
Depuis des mois la stratégie de Bertelsmann pour mettre en vente les filiales de RTL Group se met en place.
Tout le monde le sait, on cherche un acquéreur pour M6 et RTL en France.
Le regroupement de RTL et de M6 était la première étape qui s'est jouée à Paris.
À Bruxelles, RTL Belgium appartenait en partie à RTL Group avec une participation de la presse belge (Rossel, IPM, Mediafin et Échos) .
Seconde étape : Fin de l'année dernière, le groupe a racheté les participations des journaux belges afin d'avoir toute liberté pour négocier la vente.
À l'antenne, les synergies entre Bruxelles et Paris se sont développées, outre les heures d'antenne de RTL diffusées sur BelRTL, on est arrivé à des émissions communes aux deux stations.
L'idée était de faciliter la vente groupée de M6 RTL et de RTL Belgium : On a habillé la mariée !
À l'heure où on estime que pour survivre, les médias doivent se regrouper, c'était une option presque obligatoire : comment les chaînes belges du groupe (RTL-TVi, Club RTL, Plug RTL et les radios) pouvaient-elles survivre ?
Ce n'est pas un hasard si c'est JP Morgan qui se charge des deux dossiers.
Toujours est-il que la vente groupée n'est qu'une option : Des groupes belges semblent aussi intéressés. Côté français, il faut savoir que les chaînes françaises diffusent, en décrochage, des publicités pour la Belgique. TF1 a d'ailleurs choisi IP Belgium comme régie publicitaire !
Outre la vente des chaînes belges et françaises, le groupe est aussi en négociation en Allemagne pour revendre ses chaînes... après avoir transféré une partie du personnel de Luxembourg à Cologne.
Affaire à suivre...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/03/2021 à 19:51, Invité Pascal -06 a dit :

La radio RTL, je la verrais bien être rachetée par NRJ Group, au moins ça leur ferait une radio généraliste.

Si le groupe TF 1 rachète M6, cela ne me plairait pas. Car avec la disparition de La Cinq en 1992, il aurait mis les 2 groupes audiovisuels étranger à bas sans aucun mérites. L' idéal serait que l'ensemble de M6 Groupe soit racheté par Mediaset.

Oui, comme NRJ aurait dû racheter RMC il y a 20ans et que le projet avait avorté.Mais quid de Fun et RTL 2, sans compter le risque  que RTL ne devienne tout Info?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Eryx2 a dit :

J'ai du mal à imaginer que Drahi ne fasse aucune offre, à moins qu'il n'ait pas les reins (financiers) assez solides, mais ce n'est pas quelque chose qui l'a retenu jusqu'à présent. 

Confirmation, Drahi a bien fait une offre :)

Pour la Belgique, ce matin, c'est la soupe à la grimace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Off
il y a 2 minutes, Eryx2 a dit :

Confirmation, Drahi a bien fait une offre :)

Pour la Belgique, ce matin, c'est la soupe à la grimace

Une raison de plus pour ne plus regarder M6 ou écouter RTL si c'est Drahi qui récupère la mise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Eryx2 a dit :



Pour la Belgique, ce matin, c'est la soupe à la grimace

Tu peux préciser cette phrase?  merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal28
Il y a 13 heures, Eryx2 a dit :

D'après un autre article, RTL group aurait également mis ses chaines allemandes en vente?????? (Là, je suis tres perplexe) 

 

 

On commence aussi a parler de la vente de la branche néerlandaise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, Virgini.fr a dit :

Tu peux préciser cette phrase?  merci

C'est un article que j'ai relevé dans la lettre pro: 

Citation

Les personnels de RTL Belgique sont sous le choc. Il y a quelques heures, ils apprenaient par la presse que RTL Group pourrait céder sa filiale belge, en plus de son projet de cession concernant M6 en France. Dans la foulée, la direction tentait de rassurer dans un communiqué en parlant de "spéculations". À Bruxelles, certains membres du personnel demandent des comptes.

La nouvelle a été vécue comme un coup de tonnerre par les salariés que La Lettre Pro a réussi à joindre. Même si, beaucoup sentaient le vent tourner depuis plusieurs semaines après l’annonce de la volonté de RTL Group de se désengager pour mieux recentrer sur sa mère patrie, l’Allemagne, les nouvelles parues dans la presse belge ne passent pas. Pas plus que le communiqué de la direction un brin ambigu. "Face à l’évolution de l’industrie audiovisuelle dans le monde, le groupe RTL, dans les différents marchés dans lesquels il est présent, investiguera les possibilités de consolidation de ses activités, qui peuvent se présenter sous différentes formes".

Une salarié amère l’affirme : "la dégringolade a commencé, il y a des années. En Belgique, on a raté le virage du digital. On a vécu un plan social douloureux avec une centaine de départs, pour en arriver là, aujourd’hui, c’est une honte". Une autre rappelle que, même si les recettes publicitaires sont en baisse à cause de la crise Covid, "RTL Belgique est encore bénéficiaire" (Le chiffre d'affaires a baissé de 14% à 159 millions d'euros et son excédent brut d'exploitation a chuté de plus de moitié à 16 millions d'euros).

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Invité David Off a dit :

Une raison de plus pour ne plus regarder M6 ou écouter RTL si c'est Drahi qui récupère la mise.

C'est toujours l'offre TF1 qui est privilégiée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, Invité Pascal28 a dit :

On commence aussi a parler de la vente de la branche néerlandaise.

Ca fait quelques semaines qu'on en parle, depuis que l'on sait que le but de RTL Group est de se recentrer sur l'Allemagne. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Eryx2 a dit :

C'est toujours l'offre TF1 qui est privilégiée

Evites de nous le rappeler ce cauchemar, et prions pour que ce ne soit pas TF1.

D'ailleurs, avec un contrôle de près de 70% du marché publicitaire en France (TV et radios) à l'issue du potentiel rachat , je me demande comment cela pourrait être possible que TF1 soit autorisée à racheter le groupe M6. Et rebelotte pour la Belgique avec TF1 là aussi intéressée... triste Europe!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Virgini.fr a dit :

Evites de nous le rappeler ce cauchemar, et prions pour que ce ne soit pas TF1.

D'ailleurs, avec un contrôle de près de 70% du marché publicitaire en France (TV et radios) à l'issue du potentiel rachat , je me demande comment cela pourrait être possible que TF1 soit autorisée à racheter le groupe M6. Et rebelotte pour la Belgique avec TF1 là aussi intéressée... triste Europe!

Quel cauchemar?  TF1 est un groupe puissant et nous avons besoin de ce genre de groupes en France. Je te rappelle qu'RTL était allemand. 
 

Pour la Belgique, ca va être simple, il y a 3 candidats en lisse: TF1 (groupe français), VTM (groupe flamand) et SBS (autre groupe flamand)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nrj 2
il y a 11 minutes, Eryx2 a dit :

Quel cauchemar?  TF1 est un groupe puissant et nous avons besoin de ce genre de groupes en France. Je te rappelle qu'RTL était allemand. 
 

Pour la Belgique, ca va être simple, il y a 3 candidats en lisse: TF1 (groupe français), VTM (groupe flamand) et SBS (autre groupe flamand)

Cela sera très dure pour TF1 en France (loi Anticoncentration , loi anti trust , autorité de la concurrence) rien n'est gagnée , en Belgique TF1 non plus va ramer !  Rossel et Nrj group vont lui mettre des battons dans les roues !! & le comble tf1 arrive dans un pays qu'il connait peu ou prou , rien n'est actée aussi là bas . IL y'a juste une fenètre de tire pour ce group (12 mois avant les élections présidentielles 2022) . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Il y a 3 heures, Virgini.fr a dit :

D'ailleurs, avec un contrôle de près de 70% du marché publicitaire en France (TV et radios) à l'issue du potentiel rachat , je me demande comment cela pourrait être possible que TF1 soit autorisée à racheter le groupe M6. Et rebelotte pour la Belgique avec TF1 là aussi intéressée... triste Europe!

Figurez-vous que je me pose la même question !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Eryx2 a dit :

Quel cauchemar?  TF1 est un groupe puissant et nous avons besoin de ce genre de groupes en France. Je te rappelle qu'RTL était allemand. 
 

Pour la Belgique, ca va être simple, il y a 3 candidats en lisse: TF1 (groupe français), VTM (groupe flamand) et SBS (autre groupe flamand)

Ce qui me dérange dans ce cas de figure c'est qu'il y aura UN groupe ultra prédominant dans les médias en France, au lieu de 3 plutôt équilibrés auparavant (TF1/M6/Vivendi-C+)

L'alliance TF1/M6 va former un groupe tellement puissant qu'il marginalisera Vivendi/C+ et les petits autres (NRJ, Altice, Médiawan).

 

En clair au lieu d'avoir 3 groupes avec 33% du gâteau, on va se retrouver avec 2 groupes, un à 66% (TF1/M6) , l'autre à 33% (Vivendi-C+)

Pour ces raisons de puissance publicitaire, mais aussi au final de "catalogues", j'aurais préféré largement l'option TF1/VIVENDI qui aurait permis de scinder le groupe M6 et de faire 2 grands groupes en France (TF1/RTL et Vivendi/M6) à peu près à 50% chacun du gâteau publicitaire, ce qui aurait fait AUSSI un équilibre dans les droits et catalogues de programme.

 

Moi la prédominance de TF1 (une fois M6 intégré) en france me pose un problème, c'est un quasi monopole qui sera nuisible pour le téléspectateur/auditeur . Car le catalogue TF1 et "l'esprit TF1" dupliqué sur 12 chaînes de la TNT ca ne va vraiment plus être possible! En radio ce sera moins gênant.

Modifié par Virgini.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Virgini.fr a dit :

Ce qui me dérange dans ce cas de figure c'est qu'il y aura UN groupe ultra prédominant dans les médias en France, au lieu de 3 plutôt équilibrés auparavant (TF1/M6/Vivendi-C+)

L'alliance TF1/M6 va former un groupe tellement puissant qu'il marginalisera Vivendi/C+ et les petits autres (NRJ, Altice, Médiawan).

 

En clair au lieu d'avoir 3 groupes avec 33% du gâteau, on va se retrouver avec 2 groupes, un à 66% (TF1/M6) , l'autre à 33% (Vivendi-C+)

Pour ces raisons de puissance publicitaire, mais aussi au final de "catalogues", j'aurais préféré largement l'option TF1/VIVENDI qui aurait permis de scinder le groupe M6 et de faire 2 grands groupes en France (TF1/RTL et Vivendi/M6) à peu près à 50% chacun du gâteau publicitaire, ce qui aurait fait AUSSI un équilibre dans les droits et catalogues de programme.

 

Moi la prédominance de TF1 (une fois M6 intégré) en france me pose un problème, c'est un quasi monopole qui sera nuisible pour le téléspectateur/auditeur . Car le catalogue TF1 et "l'esprit TF1" dupliqué sur 12 chaînes de la TNT ca ne va vraiment plus être possible! En radio ce sera moins gênant.

On ne connait pas encore comment va réagir Vivendi.  TF1 ne peut pas garder la totalité de l'offre TV (un groupe ne peut pas avoir plus de 7 chaines sur la TNT et TF1 en a déjà 6), il sera doc obligé d'en vendre certaines (on parle déjà des moins "puissantes" - Paris Premiere en tête). 
Avant la vente, TF1 etait largement dominante en France (où elle trustait plu de 50% d l'offre publicitaire), M6 était à la traine avec 20% et Vivendi ultra-minoritaire (moins de 10%). A l'international, les rapports de force s'inversait (Vivendi rêgnait en maître, suivi par RTL et TF1 était ultra-minoritaire). 

Moi, ce qui m'intéresse, c'est le rayonnement de la France à l'étranger et avoir 2 grands groupes (TF1 et Vivendi), je ne serai pas contre. 
Pour le télespectateur, j'ai laissé tomber depuis le jour où j'ai lu que même devant la mire, TF1 aurait toujours des téléspectateurs.   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal -06

RTL Group n'a vraiment pas de suites dans les idées, il a quand même acheter via M6 Groupe des chaînes auprès de Lagardére comme MCM, RFM TV... . Et maintenant il vend ses filiales, il y a de quoi donner le tournis.

En ce qui concerne la RNT, pourquoi avoir démarré le multiplexe Luxembourgeois et l'avoir arrêté ? Ils devraient le reprendre et ajouter des radios sous la marque RTL et ainsi diffuser la webradio RTL Gold dont la programmation est géniale.

Ces nouvelles concernant les ventes de RTL Group sont stupéfiantes et incroyables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Joey
il y a une heure, Invité Pascal -06 a dit :

RTL Group n'a vraiment pas de suites dans les idées, il a quand même acheter via M6 Groupe des chaînes auprès de Lagardére comme MCM, RFM TV... . Et maintenant il vend ses filiales, il y a de quoi donner le tournis.

En ce qui concerne la RNT, pourquoi avoir démarré le multiplexe Luxembourgeois et l'avoir arrêté ? Ils devraient le reprendre et ajouter des radios sous la marque RTL et ainsi diffuser la webradio RTL Gold dont la programmation est géniale.

Ces nouvelles concernant les ventes de RTL Group sont stupéfiantes et incroyables.

 Il y a juste la prise crise planétaire depuis la seconde guerre mondiale avec une pandémie. Cela oblige à accélérer des changements de stratégie, notamment dans les médias.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Invité Joey a dit :

 Il y a juste la prise crise planétaire depuis la seconde guerre mondiale avec une pandémie. Cela oblige à accélérer des changements de stratégie, notamment dans les médias.

Ca c'est du grand pipo, et le prétexte le plus grossier jamais trouvé! Quand l'économie globale à baissé en moyenne de 10% en 2020 (alors qu'on s'attendait à du -30 ou -40), il n'y a pas de quoi remettre tout en cause à tous les niveaux.

10% c'est une perte, mais ca laisse à tout ce beau petit monde 90% de "sauvé".

On ne parle que de l'effet "Confinement 1" , mais on ne parle jamais du rebond économique (et publicitaire) constaté au 2éme semestre!

La preuve même de ce que je raconte est la possibilité, actuellement pour ces 6 groupes médias de "sortir" 1.5 ou 1.9 milliards d'€uros pour acheter 48% de M6.

Si ca allait si mal, ils ne pourraient pas se le payer je pense, car c'est pas donné comme prix!

Modifié par Virgini.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CRICRI DE CHACHA
Le 25/03/2021 à 18:17, Invité Pascal -06 a dit :

Ces nouvelles concernant les ventes de RTL Group sont stupéfiantes et incroyables.

Ils ont dû trop fumer à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remonte ce sujet car selon plusieurs sources de ce jour et d'hier, il semblerait que, plus qu'un simple rachat, l'idée serait finalement de "fusionner" les groupes TF1 et M6 (pas les chaînes, évidemment).

RTL Group resterait finalement dans l'actionnariat, de manière très minoritaire, aux côtés de Bouygues.

C'est en tous cas l'option qu'a proposé RTL Group à Bouygues, mais aussi à Vivendi (même si RTL Group a une nette préférence pour l'option TF1/M6)

 

Au final ça ne change pas énormément la donne au niveau du résultat final pour les téléspectateurs et auditeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bertelsmann détient via sa filiale RTL Group 48,3% du capital du groupe M6, lequel possède plusieurs chaînes de télévision (M6, W9, 6ter, Teva, Gulli...) et radios dont RTL. Depuis plusieurs mois, le groupe allemand envisage de céder cette participation de contrôle et a reçu fin mars plusieurs offres.

Interrogé sur ce processus par la commission de la Culture du Sénat, le président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, a rappelé le dilemme qui se présentait devant l'actionnaire allemand.

Entre les deux options principales aujourd'hui étudiées par Bertelsmann --cession de ses parts à un acteur européen ou à un concurrent français--, la vente à un groupe européen serait "la plus facile" sur le plan réglementaire, car elle poserait moins de problèmes de concurrence. Mais la deuxième, bien qu'étant "la plus complexe" à mener, serait gage d'une plus grande "efficacité" car elle apporterait plus de synergies, a-t-il détaillé.

Fin mars, le PDG de Bertelsmann Thomas Rabe avait estimé qu'une cession à TF1 serait l'option la plus en phase avec les orientations du groupe, bien qu'elle se heurte à des "obstacles réglementaires". Selon des informations de presse, Vivendi (Canal+), Xavier Niel, ou encore l'entrepreneur tchèque Daniel Kretinsky sont également sur les rangs.

"En tous les cas, nous avons toujours été favorables à la consolidation" du secteur audiovisuel français "mais consolidation ne veut pas dire dilution, et nous sommes évidemment très attentifs à ce que le travail que nous avons fait depuis 34 ans pour développer des marques et des chaînes (...) auxquelles nous sommes profondément attachés ne disparai(sse) pas", a assuré Nicolas de Tavernost. "Et ce ne sera pas l'intérêt d'un éventuel repreneur que de les faire disparaître".

Le dirigeant de M6 a par ailleurs déclaré ne pas savoir quand le groupe serait fixé sur son avenir. Le PDG de Bertelsmann avait, lui, évoqué une décision au premier semestre.

"En ce qui concerne le calendrier, aujourd'hui il y a une complexité extrême pour faire le bon choix. Je ne peux vous dire quel sera le calendrier exact, mais je sais que mon actionnaire de contrôle y travaille", s'est contenté d'indiquer Nicolas de Tavernost.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal - 06

Il faut vendre au groupe Allemand BAUER en priorité. En second choix, il y aurait Vivendi/Canal +.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, pierre62500 a dit :

Peut-être que RTL ne sera pas dans le mux métropolitain (RNT) si est vendu, je pense que il vont rester sur fréquence 234 (Grandes ondes).

Je ne vois pas la lien entre les deux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité StanX
Il y a 12 heures, pierre62500 a dit :

Peut-être que RTL ne sera pas dans le mux métropolitain (RNT) si est vendu, je pense que il vont rester sur fréquence 234 (Grandes ondes).

N'importe quoi comme d'hab'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Source : Entreprendre.fr

 

 


"Et si, dans la reprise de M6 mise en vente par Bertelsmann (qui détient 48% de Métropole TV), TF1 et le groupe Bouygues n’étaient la que pour faire monter les enchères, et jouer les lièvres de service ?  

Une hypothèse qui n’est pas à exclure. Il n’est pas anodin de voir un homme aussi avisé que peut l’être  Nicolas de Tavernost, actuel président de M6, venir se faire devant le sénat (auditionné par la commission culturelle) l’avocat aussi zélé d’une reprise du groupe de chaînes qu’il dirige (M6, W9, RTL2, Gulli, Fun Radio…) par celui de la première chaîne hertzienne européenne. Dans ce cas, personne n’ignore que de longues négociations devront être conduites auprès de l’Autorité de la concurrence, et de sa présidente Isabelle de Silva.

Et que cela peut prendre des mois voire des années. Nous sommes un pays où la justice ne rechigne pas à prendre son temps, tout le monde le sait. Ce qui lui confère une certaine importance.

Quoiqu’il en soit au moment où le géant allemand des médias conduit à marche forcée son recentrage sur son marché domestique, il est certain que Berlin privilégiera une solution rapide avec le moins d’ aléas judiciaires possibles. Surtout si la proposition de rachat, on parle de 1,8 à 2,1 milliards d’euros pour M6,  n’est pas trop éloignée financièrement de celle de TF1. Voilà qui pourraient mettre en parfaite position les outsiders du trio Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton voire aussi le magnat franco-tchèque Daniel Kretinsky (Elle, Marianne, Le Monde, BSmart…), des chevaliers blancs idéaux. Sans même parler de Patrick Drahi , le patron d’Altice de plus en plus tourné vers ses affaires aux États-Unis.

Vincent Bolloré, quant à lui,  qui avait semblé vouloir dégainer le premier sur ce dossier, se tenant, comme à son habitude, toujours en embuscade pour alléger le poids du rachat d’un autre repreneur en mettant la main sur le seul pôle radio (RTL et Fun) par exemple. Ce qui pourrait très bien arranger par exemple le trublion des télécoms Xavier Niel. Même s’il est notoire que le président de Vivendi privilégie la reprise d’Europe 1 dans l’hypothèse imminente de la cession de Lagardère (détenue au 26,6% par Vivendi) en accord avec Bernard Arnault,le patron de LVMH (Le Parisien, Les Échos, Radio Classique..) récupérant, outre l’activité distribution en aéroports, les titres Paris Match ou le JDD. Le milliardaire breton, fort de ses 6 milliards d’euros de trésorerie, garde la main, même si comme pour TF1, il lui faudra ensuite pour respecter la loi faire le tri dans ses chaînes de télé.

On n’a pas fini de reparler de la recomposition du paysage médiatique dans notre pays qui reste encore régit dans notre pays sous des règles de concentration, désuètes et édictées avant l’avènement du numérique et des GAFAS. Ce qui a totalement changé la donne. Lire à ce sujet, l’édifiant papier de notre ami, toujours bien informé, l’excellent banquier d’affaires Jean-Claude Texier, président de la Compagnie Financière de Communication, dans le dernier magazine Entreprendre.

Robert Lafont"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nrj 2

ça va surtout faire plouf & pschitt ce projet ; avec des contraintes franco-françaises inadpatées aux google et bruxelles , instaurer un plafond de verre c'est invraisemblable ! demain avec un océan de choix ou multiples canaux de diff  , tellement obsolète ce plafond .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pascal - 06

Qu'est ce qu'il en est du marché belge ? J'ai visité les nouvelles webradios de Bel RTL et ça a l'air absolument génial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/04/2021 à 11:13, Invité Nrj 2 a dit :

ça va surtout faire plouf & pschitt ce projet ; avec des contraintes franco-françaises inadpatées aux google et bruxelles , instaurer un plafond de verre c'est invraisemblable ! demain avec un océan de choix ou multiples canaux de diff  , tellement obsolète ce plafond .

Non, ca ne va pas faire "psschitt" vu que Bertelsmann est vendeur! Il faudra bien qu'ils le vendent ! 
Après désolé, hein.. Mais le monopole, ce n'est pas vraiment une bonne chose! Donc, c'est plutôt bien qu'il y ait des contraintes pour empêcher un "duopole" (public/privé).. donc, vive les plafonds obsolètes!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×