Aller au contenu
jim59

Radio Belges Francophones côté Flamands

Messages recommandés

Bonsoir à tous,

 

J'ai une question qui me turlupine.

Je voyage souvent en région Flamande en Belgique et je m'aperçois qu'il n' y a pas beaucoup de radios Belges Francophones , à part Pure, Vivacité, La 1ère et Musiq 3.

Du côté Belges Francophones, il y a juste les radios VRT et quelques privées Q music, Studio Brussel.

Y'a-t-il encore une guerre radiophonique entre eux.

Si un ami Belges connaisseur peut éclairer ma lanterne.

Merci à vous ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello ! 

Les radios francophones ne couvrent en effet que le sud du pays, et les néerlandophones le nord.
Petite exception pour Bruxelles qui possède les deux types de radio.

Les quelques stations qu'on peut capter "partout" (ou presque) sont celles de la RTBF et de la VRT, dont la puissance des émetteur est juste exceptionnelle ahah 

Il n'y a pas de guerre à proprement parler... Mais disons que certains flamands se sont fait une spécialité de dénoncer à l'IBPT les radios francophones dont la zone de couverture déborderait sur la région flamande :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, il ne fallait pas supprimer l'émetteur ondes moyennes qui émettait sur 621 khz et qui rayonnait non seulement sur la Belgique mais aussi dans les pays limitrophes dont la Lorraine. En soirée il était possible d'écouter la Belgique dans toute la France mais aussi en Europe.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais ce que je ne comprends pas, on est en Belgique, Flamand, Wallons, peut importe, on peut écouter du flamand et du Français des deux côtés.

C'et comme si en France on mettait que des radios de régions , ailleurs on ne mettrait rien (par exemple à Paris on met ls radios parisiennes, à Marseille pareil) ,chacun de son coté , je trouve ça bizarre.

Mais d'un sens, les Flamand selon leurs histoires on vécut des drames dans le passé, je pense que cette haine envers le langage Français découle de ça.

Moi quand je vais là-bas, moi je parles en Français, mais eux te réponde en Flamand, comme si je comprend cette langue, et même si tu leurs dis que tu es Français, rien ne change.

Ici tu es en région Flamande , tu parles Flamand, du n'importe quoi. :):):)  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radios Flamandes.

En Flandre, les radios privées comme Q Music, Joe ou Nostalgie, ont des puissances allant jusqu'à 50 Kw en FM. Ces stations sont aussi en DAB+, avec en complément " Willy", la nouvelle radio rock de DPG Media ( Q Music, Joe...). Ensuite il y a des radios régionales comme VBRO qui propose de la chanson néerlandophone. Elle possèdes des déclinaisons sur le web et en DAB+, comme VBRO Evergreen ( hits des 60's et 70's ). Joe et Q Music ont aussi leurs webradios placées aussi en DAB+, comme Q Foute Radio ( musique festive du passé ), ou encore Joe 60's & 70s et bien d'autres. Il y a aussi Top Radio ( dance et électro ), Family Radio, Radio Kompas...Perso, j'écoute énormément Joe. La station joue les meilleurs hits des année 70, 80 et 90, avec aussi quelques récurrents actuels. On la capte en FM jusqu'à Calais sur 104.1 FM et en DAB+ ( plus difficilement ). J'ai la chance de me débrouiller en néerlandais. D'ailleurs quand je vais en Flandre, j'essaye de parler la langue. Mais en général, je n'ai pas de soucis avec l'accueil des Flamands eux-même ( certains ne veulent pas ou ne savent le français...Après tout, en Wallonie, ils ne parlent pas le néerlandais ). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le nationalisme Flamand a pour origine la Bataille de Courtrai (1302) et la défaite des troupes du Royaume de France face aux miliciens flamands.

Il y a 15 heures, jim59 a dit :

Moi quand je vais là-bas, moi je parles en Français

essaye plutôt l'anglais ! (c'est pas une blague)

Quant à l'absence de radios francophones en Flandres, la raison est peut-être tout simplement qu'il n'y a pas d'intérêt commercial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, StanX a dit :

Le nationalisme Flamand a pour origine la Bataille de Courtrai (1302) et la défaite des troupes du Royaume de France face aux miliciens flamands.

essaye plutôt l'anglais ! (c'est pas une blague)

Quant à l'absence de radios francophones en Flandres, la raison est peut-être tout simplement qu'il n'y a pas d'intérêt commercial.

Oui pourquoi pas l'Anglais, bien que la parles, mais je vais plutôt entant que touriste, je parles pas trop avec les habitants sauf à Anvers, qui sont plus ouverts vers l'extérieur.

Je peux comprendre que la région Flamande est trop petite pour avoir d'intérêt commerciaux Français, la mentalité est plus vers les Pays-Bas, voisins de la Belgique.

Leurs modèles est les Pays Bas, la langue plus les coutumes.

Après chacun fait ce qu'ils veux de sa vie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, StanX a dit :

Le nationalisme Flamand a pour origine la Bataille de Courtrai (1302) et la défaite des troupes du Royaume de France face aux miliciens flamands.

essaye plutôt l'anglais ! (c'est pas une blague)

Quant à l'absence de radios francophones en Flandres, la raison est peut-être tout simplement qu'il n'y a pas d'intérêt commercial.

Le nationalisme en Flandre a pour origine l'outrecuidance des wallons qui ont toujours refusé de faire l'effort d'apprendre le flamand (alors que les flamands apprenaient le français). Au début de la Belgique, la bourgeoisie et les richesses étaient au sud et en Wallonie. Le "nord" (flamand) n'avait que des paysans. 
Avec la fin de l'ère industrielle,  les forces se sont inversées. l'argent est au nord et, désormais, c'est le sud qui quémande. La Flandre ne veut plus fair l'effort de parler francais. 

Pour le reste, il faut arrêter de voir la Belgique comme un "pays", c'est une fédération de 3 régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles-Capitale). Autant les wallons peuvent encore  se considérer comme belges, autant pour les flamands, ils sont flamands! Donc, chaque région linguistique a les radios de son propre langage. Et la loi fédérale "oblige" à ce que certaines radios publiques émettent dans l'autre région, mais elles sont minoritaires. Et les 2 grands groupes privés (RTL pour la Wallonie et Medialaan pour la Flandre) ne sont pas publics. Diffuser dans l'autre région coûterait beaucoup trop cher pour une audience somme toute confidentielle. 

Modifié par Eryx2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lou 80

bah, dites donc, y'en a des theories sur le pourquoi du comment, presque autant que pour la chloroquine ;-)

je crois que pour tenter d'expliquer il faut regarder du coté des  des regulateurs  CSA en wallonie et VRM en flandres ceux ci  sont relativement hermétiques les uns aux autres, contrairement aux instances federales, ces regulateurs sont géré par les communautés wallone et flammandes. etcomme si ce clivage culturel ne suffisait pas, leur gestion est totalement differente. Quand le CSA applique des methodes et regles quasi identiques a son homologue Français, le VRM a une approche ultra liberale et commercial du paysage radiophonique Flammand.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Eryx2 a dit :

Le nationalisme en Flandre a pour origine l'outrecuidance des wallons qui ont toujours refusé de faire l'effort d'apprendre le flamand (alors que les flamands apprenaient le français). Au début de la Belgique, la bourgeoisie et les richesses étaient au sud et en Wallonie. Le "nord" (flamand) n'avait que des paysans. 
Avec la fin de l'ère industrielle,  les forces se sont inversées. l'argent est au nord et, désormais, c'est le sud qui quémande. La Flandre ne veut plus fair l'effort de parler francais. 

Pour le reste, il faut arrêter de voir la Belgique comme un "pays", c'est une fédération de 3 régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles-Capitale). Autant les wallons peuvent encore  se considérer comme belges, autant pour les flamands, ils sont flamands! Donc, chaque région linguistique a les radios de son propre langage. Et la loi fédérale "oblige" à ce que certaines radios publiques émettent dans l'autre région, mais elles sont minoritaires. Et les 2 grands groupes privés (RTL pour la Wallonie et Medialaan pour la Flandre) ne sont pas publics. Diffuser dans l'autre région coûterait beaucoup trop cher pour une audience somme toute confidentielle. 

La bataille de Courtrai est un fait historique de la montée de l'identité flamande, tu pourras vérifier par toi même.

Pour le reste de ton message je suis assez d'accord, il y eu inversion des pôles de richesse. L'industrie lourde (mines, sidérurgie etc...) qui faisait la prospérité de la Wallonie s'est peu à peu réduite avec comme corollaire une crise sociale du même type qu'ont connus la France ou le Royaume Uni ; mêmes causes mêmes effets. Si à cela on ajoute les problèmes communautaires ancestraux nappés d'un besoin de revanche d'une part de la population alors forcément ça coince. La Belgique est effectivement une fédération même si certains politiques (NVA par ex) seraient à priori prêts à franchir le pas vers une confédération.

La vision que j'aie de la Flandre Belge, dont je suis voisin, est qu'au niveau de la maîtrise des langues étrangères, les flamands sont très souvent bilingues voire trilingues ce qui leur confèrent un avantage sérieux d'autant plus qu'historiquement ce sont des commerçants.

Mais bon on sort un peu du cadre de ce forum là :)

 

Modifié par StanX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/07/2020 à 09:39, Invité Radios Flamandes. a dit :

En Flandre, les radios privées comme Q Music, Joe ou Nostalgie, ont des puissances allant jusqu'à 50 Kw en FM.

C'est bien la différence entre les radios en langue Française et les néerlandophone : plusieurs dizaines de kilowatts pour les radios privée en Flandre 20-50 KW (QMusic, Joe FM...) contre quelques centaine (et encore) de watts pour les radios privées de Wallonie.

Je ne parle pas des radios publiques a la puissance et au rayonnement assez conséquent, et même au delà de la frontière française.

Suffit de voir les puissances attribuées a Radio Contact en wallonie, en général de l'ordre de 100 Watts contre des Kilowatts coté flamand (5 KW à Egem).

Il y a donc bien une guerre larvées entre les radios belges Française et les néerlandophone, qui pour ces dernières lancent des fréquence sans trop ce soucier des plans de fréquences wallones.

Un exemple est Radio Contact Tournai 100.0 (environ 100 Watts) qui se trouvent en concurrence frontale avec Nostalgie 100.0 depuis la Flandres avec des kilowatts. Contact Tournai avant cette arrivée de Nostagie  était audible sur Lille assez correctement. Maintenant Radio Contact ne passe encore que sur Villeneuve d'Ascq, au delà c'est Nostalgie qui l'écrase. Je sais qu'il y avait eu un problème lors du démarrage de la fréquence de Nostalgie 100.0

Même chose pour Galaxie Lille qui est fortement perturbée par une radio adjacente flamande sur Lille qui mets à néant le confort d'écoute.

De même vis à vis de la France ou les radios émisent depuis Egem portent loin sur la cote jusqu'aux portes de Boulogne sans grosse perturbation (et écrase rapidement Contact Boulogne 90.4 en direction de Calais)  et passent bien sur Calais pourtant à 50 kms de la frontière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité California
il y a 56 minutes, repeat a dit :

C'est bien la différence entre les radios en langue Française et les néerlandophone : plusieurs dizaines de kilowatts pour les radios privée en Flandre 20-50 KW (QMusic, Joe FM...) contre quelques centaine (et encore) de watts pour les radios privées de Wallonie.

Un exemple est Radio Contact Tournai 100.0 (environ 100 Watts) qui se trouvent en concurrence frontale avec Nostalgie 100.0 depuis la Flandres avec des kilowatts. Contact Tournai avant cette arrivée de Nostagie  était audible sur Lille assez correctement. Maintenant Radio Contact ne passe encore que sur Villeneuve d'Ascq, au delà c'est Nostalgie qui l'écrase. Je sais qu'il y avait eu un problème lors du démarrage de la fréquence de Nostalgie 100.0

Même chose pour Galaxie Lille qui est fortement perturbée par une radio adjacente flamande sur Lille qui mets à néant le confort d'écoute.

Je ne vois pas de quels émetteurs tu parles. Sauf s'ils sont récents, l'émetteur qui peut brouiller Galaxie 95.3 est NRJ 95.2 en français à Comines (Wallonie) et je ne connais pas de Contact 100.0 à Tournai (d'après FMscan), par contre Nostalgie (Wallonie) émet sur cette fréquence à Bruxelles depuis des années. Il n'y a certainement pas de radio sur 100.0 en Flandres alors que la VRT Radio 2 émet sur 100.1 depuis Egem. Tous les exemples sont en Wallonie, pas en Flandres. Y a t-il de nouvelles fréquences ?

Ensuite, les puissances sont importantes en Flandres parce que des émetteurs régionaux suffisent à couvrir la plaine. En Wallonie, il y a davantage de relief, des émetteurs plus nombreux et de plus faible puissance constituent une meilleure solution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nostalgie Vlaanderen sur 101Mhz passe très bien dans la région Nord, tellement bien qu'en 2019 entre Noël et nouvel-an cette radio passait des pubs en français pour des commerces et services belges !

En DAB+ ça passe pas mal également.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, repeat a dit :

C'est bien la différence entre les radios en langue Française et les néerlandophone : plusieurs dizaines de kilowatts pour les radios privée en Flandre 20-50 KW (QMusic, Joe FM...) contre quelques centaine (et encore) de watts pour les radios privées de Wallonie.

Je ne parle pas des radios publiques a la puissance et au rayonnement assez conséquent, et même au delà de la frontière française.

Suffit de voir les puissances attribuées a Radio Contact en wallonie, en général de l'ordre de 100 Watts contre des Kilowatts coté flamand (5 KW à Egem).

Il y a donc bien une guerre larvées entre les radios belges Française et les néerlandophone, qui pour ces dernières lancent des fréquence sans trop ce soucier des plans de fréquences wallones.

Un exemple est Radio Contact Tournai 100.0 (environ 100 Watts) qui se trouvent en concurrence frontale avec Nostalgie 100.0 depuis la Flandres avec des kilowatts. Contact Tournai avant cette arrivée de Nostagie  était audible sur Lille assez correctement. Maintenant Radio Contact ne passe encore que sur Villeneuve d'Ascq, au delà c'est Nostalgie qui l'écrase. Je sais qu'il y avait eu un problème lors du démarrage de la fréquence de Nostalgie 100.0

Même chose pour Galaxie Lille qui est fortement perturbée par une radio adjacente flamande sur Lille qui mets à néant le confort d'écoute.

De même vis à vis de la France ou les radios émisent depuis Egem portent loin sur la cote jusqu'aux portes de Boulogne sans grosse perturbation (et écrase rapidement Contact Boulogne 90.4 en direction de Calais)  et passent bien sur Calais pourtant à 50 kms de la frontière.

Je me suis fait cette réflexion en regardant les cartes sur Fmscan. On remarque quelques énormes émetteurs privés en Flandre qui "couvrent" une grosse partie de la Wallonie, alors que l'inverse n'est pas vrai. 
Par contre, là où je suis surpris, c'est sur la guerre larvées des fréquences.  Il me semble (mais à confirmer) que ni les flamands, ni les wallons ne peuvent faire ce qu'ils veulent, il doit y avoir entente pour que des chevauchements n'aient pas lieu (encore plus si le problème déborde sur la France et empêche la bonne diffusion des émetteurs lillois)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/07/2020 à 13:11, Invité California a dit :

Je ne vois pas de quels émetteurs tu parles. Sauf s'ils sont récents, l'émetteur qui peut brouiller Galaxie 95.3 est NRJ 95.2 en français à Comines (Wallonie) et je ne connais pas de Contact 100.0 à Tournai (d'après FMscan), par contre Nostalgie (Wallonie) émet sur cette fréquence à Bruxelles depuis des années. Il n'y a certainement pas de radio sur 100.0 en Flandres alors que la VRT Radio 2 émet sur 100.1 depuis Egem. Tous les exemples sont en Wallonie, pas en Flandres. Y a t-il de nouvelles fréquences ?

Ensuite, les puissances sont importantes en Flandres parce que des émetteurs régionaux suffisent à couvrir la plaine. En Wallonie, il y a davantage de relief, des émetteurs plus nombreux et de plus faible puissance constituent une meilleure solution.

Erreur de frappe sur la fréquence, je parle de Contact Tournai 101.0 qui est un émetteur historique des années 80.

Nostalgie  est venue bien après. Dans les années fin 2000 je dirais.

Je vais essayer de retrouver aussi le nom de la Radio qui brouille Galaxie sur Lille. Galaxie étant déjà la radio Lilloise la plus mal reçue sur Lille, son signal étant assez faible, car son émetteur est de faible puissance en réel et assez éloigné de Lille (Wattrelos).

Si je me me souviens bien, la bande FM Belge avait été découpée en 2 partie à l'origine.

Le bas pour les flamands (88 - 100 environs)

et le haut pour les wallons (100 - 108)

Elle est en grande majorité aujourd'hui encore séparée.

La zone de friction se trouvant entre 100 et 101

Modifié par repeat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité California

Ok pour l'erreur de frappe (répétée plusieurs fois), avec Contact sur 101,0 et non 100,0 MHz à Tournai. Je l'ai compris après avec les réponses suivantes.

La partition de la bande FM en Belgique n'est pas liée à la région ou à la langue (ce serait idiot) mais à la puissance.

A l'origine : 88-100 pour le service public avec de fortes puissances (comme en France), 100-104 pour les locales avec puissance maximale de 100w. Cela date d'un arrêté royal du 20 août 1981, la bande des locales a ensuite été étendue à 100-108 en maintenant la puissance maximale de 100w.

Aujourd'hui (et depuis 1991) : 87,5-104,7 pour accueillir les émetteurs de fortes puissances, mais pas seulement, et 104,8-108,0 réservée aux faibles puissances uniquement.

Voir https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2009-28-page-5.htm pour plus de détails sur 30 ans de radios en communauté française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gilbert

Il est faux de dire que les émetteurs francophones des grosses radios privées n'ont pas beaucoup de puissances, les gros émetteurs de BEl-RTL et de Contact ont plusieurs kw mais les francophones ont "Splité" plusieurs grosses puissances afin d'utiliser des puissances de plusieurs kw dans diverses villes alors que les flamands ont laissés de grosses puissances sur une seule frequence. 
il faut aussi savoir que les plans de fréquences flamands ont été utilisés comme des armes politiques pour contrer un maximum la réception des programmes francophones en Flandre. 
La politique est en effet totalement differente du côté flamand où les radios indépendantes peuvent avoir, comme en France, plusieurs fréquences tandis qu'en Wallonie le Csa qui est bcp plus à gauche défend encore un modèle une radio une frequence pour les indés ce qui signifie de faibles moyens financiers et donc des moyens réduits pour passer loin même si c'est bien connus peu de radios francophones respectent les puissances légales 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×