Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

Invité LA SORCIERE DE LA RADIO

France Bleu : une nouvelle radio nationale ?!?

Messages recommandés

Invité LA SORCIERE DE LA RADIO

Il n'échappera pas à personne que les programmes de la dite "radio locale" tendent à se réduire comme peau de chagrin.

On veut bien admettre la théorie de la crise selon laquelle la fermeture des locaux serait justfiée.

Est-ce cependant suffisant pour admettre "ce flux national" dès midi ?!?

Jusqu'à quand va durer ce système ?!?

Des locales faisaient de la résistance en diffusant des flux locaux non-parlés entre 14h et 17h.

Désormais, c'est bleu-module (bidule)  pour tout le monde dès midi !

Le plus curieux, c'est que le CSA ne dit strictement rien face au cahier des charges littéralement violé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Cahier des charges

Bonjour,

sujet intéressant qui amène une autre question, plan bleu ou pas, comme chaque station de service public les locales de Radio France répondent à un cahier des charges en matière  de programmation musicale, info, ligne directrice pour les chroniques ,les parrainages et partenariat qui à ce jour ne correspond plus aux obligations qui étaient les leurs, cela fausse d'ailleurs la concurrence au niveau de la publicité locale avec le secteur des stations associatives et commerciales, alors oui que fait le CSA que font nos députés à quoi joue la direction de Radio France ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage on s éloigne de l ambition première qui demeure l information locale sur toutes les régions, pas plus de 3 programmes en commun (un le midi avec un animateur populaire, un fil musical "collectors" des 23h, un jeu le week-end) conviendrait pourtant tout à fait pour France bleu. 

Et renforcer la diversité musicale selon les choix par régions, en privilégiant  patrimoine musical des années 70 à 2000 talents locaux et nouvelle scène ainsi qu une programmation ouverte aux auditeurs (disques à la demande) serait une idée de base pour les réseaux locaux . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
il y a 58 minutes, Bullitos a dit :

Dommage on s éloigne de l ambition première qui demeure l information locale sur toutes les régions, pas plus de 3 programmes en commun (un le midi avec un animateur populaire, un fil musical "collectors" des 23h, un jeu le week-end) conviendrait pourtant tout à fait pour France bleu.

Surtout qu'on se passe largement de leurs programmes parlés; d'ailleurs, il n'est pas trop tard pour ameliorer la partition.

Les collectors peuvent tres bien demarrer à 21H avec des ouvertures sur la scene francaise ou la variete francophone; je ne vois pas d'incompatibilité à diffuser des titres de FIP ou d'Inter d'ailleurs.

Passé minuit, on peut aussi dans cet etat d'esprit mettre du rythme (disco/italo/rn'b)  jusqu'à 3/4 heures du matin.

J'ai le souvenir d'une saison sous l'ancien pdg où France BLEU diffusait de la musique disco tout en maintenant la prog de quelques titres francais.

Le week-end pourrait être consacré aux lives. On peut aussi deplorer le manque d'interraction avec les auditeurs le dimanche matin : pourquoi ne pas leur permettre de faire de la radio à la carte ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Anecdote personnelle, sans grand intérêt, mais qui pointe mon désarroi. Je rejoins ma région d'origine après la période de confinement.

Je sors de la gare TGV jeudi 4 juin un peu avant 18h. Mon premier réflexe dans la voiture est de mettre le France Bleu local.

Première mauvaise surprise, je comprends au jingle "France bleu France Bleeeuuuuuu" que c'est le programme national.

Ensuite, l'animateur incite les auditeurs à s'inscrire à un tirage au sort le lendemain pour gagner en "EXCLUSIVITE" le disque d'or de "Chromatica" le nouvel album de Lady Gaga.

M'enfin, chez France Bleu, vous vous prenez pour RFM? Qu'est ce que j'en ai à fiche du disque d'or de Lady Gaga? Je viens sur France Bleu pour savoir ce qui se passe dans la région.

 

il y a une heure, Bullitos a dit :

Dommage on s éloigne de l ambition première qui demeure l information locale sur toutes les régions, pas plus de 3 programmes en commun (un le midi avec un animateur populaire, un fil musical "collectors" des 23h, un jeu le week-end) conviendrait pourtant tout à fait pour France bleu.

La dérive a commencé le jour où on a embauché Patrick Sabatier en 2005-2007. L'argument était : ça fait plus d'audience qu'un programme local.

Mais quel est l'intérêt de vanter les audiences de France Bleu par communiqué et d'en faire l'alpha et l'oméga, si l'on siphonne peu à peu la raison d'être de ce réseau ?

 

Quand au sujet de maîtriser les budgets, là aussi on s'égare. Je me souviens avoir écouté il y a quelques années l'émission Mégahertz de France culture. Le sujet était "Radio France face aux radios libres : Radio 7 et Radio Mayenne". Le son est indisponible, mais je me souviens très bien avoir été surpris à quel point le style des émissions inaugurales de Radio Mayenne pouvaient paraître "amateur". A force de vouloir améliorer la qualité et d'homogénéiser les France Bleu, on les a bureaucratisées et on fait perdre l'esprit initial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Michka

Quand on voit les budgets hallucinants de cette radio on se demande où passe l’argent 

le peu de programmes locaux qui restent sont d’ailleurs très peu culturels 

des jeux de la cuisine des hits 

pas grand chose digne d’une radio de service public 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Commandant Massard-Greneta

Petit rappel, le budget de Radio France dépend de la redevance. Sur les 599,60 millions d'euros que touche Radio France, 33,6% part pour France Bleu.  

Ceci est une somme considérable, et je ne veux pas compter la publicité en plus, qui représente une infime partie des revenus. Pour rappel, Radio France n'a eu aucun scrupule à dépassé le plafond autorisé. 

Alors, je veux bien, mais la crise du "coronavirus" n'a pratiquement aucun impact sur les recettes de France Bleu. C'est juste encore une belle excuse de réduire les programmes à peau de chagrin, tout en complicité avec l'état. Le service public disparait petit à petit, alors qu'on a jamais eu autant besoin de proximité que maintenant.

Je suis déçu, triste de ce pays, qui ne fait rien pour ces radios. J'espère que France Bleu va faire de la résistance. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Il y a 13 heures, Invité désormais inscrit a dit :

Première mauvaise surprise, je comprends au jingle "France bleu France Bleeeuuuuuu" que c'est le programme national.

Ensuite, l'animateur incite les auditeurs à s'inscrire à un tirage au sort le lendemain pour gagner en "EXCLUSIVITE" le disque d'or de "Chromatica" le nouvel album de Lady Gaga.

M'enfin, chez France Bleu, vous vous prenez pour RFM? Qu'est ce que j'en ai à fiche du disque d'or de Lady Gaga? Je viens sur France Bleu pour savoir ce qui se passe dans la région.

Entierement d'accord; et mieux, on nous informe d'une bonne nouvelle dans les journaux : France BLEU est partenaire des concerts de Celine Dion (qu'on n'entend pratiquement pas en journée) !

Il y a 13 heures, maxx44000 a dit :

Il me semble qu'il y aura à nouveau du local en 16-19h à partir de lundi

Du coup, pour le 14h- 16 h, ca donne quoi pour les locales qui diffusaient netia ?

Il y a 13 heures, Invité Michka a dit :

Quand on voit les budgets hallucinants de cette radio on se demande où passe l’argent 

le peu de programmes locaux qui restent sont d’ailleurs très peu culturels 

des jeux de la cuisine des hits 

pas grand chose digne d’une radio de service public 

Une réponse avait été apportée, il y a quelques années : en examinant le budget des locales de radios France et de radio bleu, il avait fait remarquer que le budget etait de :

  • 14 millions pour radio bleue (diffusion AM)
  • 65/78 millions pour les radios locales

Quelques années plus tard, on est passé à 130 millions pour France BLEU pour atteindre presque 180 millions aujourd'hui.

Il etait tentant de militer que cette fusion n'a pas fait disparaitre le budget qui etait consacré à radio Bleue : la diffusion en AM avait ete perpetuée.

D'où l'idée d'une repartition que certains trouvaient farfelues :

  • les locales : 80 millions
  • radio bleue devenue france bleu : 50 / 60 millions, soit le budget d'Inter

On peut pousser le vice plus loin en militant l'hypothese que le budget des locales a ete reduit de moitié.

Ca nous donnerait :

  • les locales : 52 millions
  • radio bleue/France BLEU : 110 millions

Il avait ete fait remarquer que durant cette période, le budget de locales comme Clermont etait passé de 10 à 5, soit une division par deux. Même symphonie pour Cotentin, Mayenne et Nancy-Lorraine.

Conclusion : l'augmentation du budget ne venait pas des locales.

Vingt ans ont passé et cette anomalie s'est perpetuée sans pouvoir ne rien dire.

Des heures de programmes ont ete sucrées pour justifier le projet de LYON : à ce jour, France BLEU LYON a disparu de la circulation et nous avons eu droit à l'incendie de la locale en ISERE qui a dû retarder l'echeance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, pourquoi ne pas installer  France Bleu par région en tenant compte des anciennes régions  ? Par exemple France Bleu lorraine, France Bleue Alsace, etc.. Cela ferait sûrement des économies et permettrait d'avoir des infos pour chaque anciennes régions lors des bulletins d'informations, ce n'est qu'une suggestion...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Eryx
Il y a 14 heures, Invité désormais inscrit a dit :

Première mauvaise surprise, je comprends au jingle "France bleu France Bleeeuuuuuu" que c'est le programme national.

 

bonjour, 

 

Vous ne pouvez pas savoir la chance que vous avez d'avoir un top horaire personnalisé! Chez nous, (France Bleu Saint Etienne Loire) nous avons droit au "France bleu.. France bleeeeeuuuu" même pour les émissions locales. Toutes mes interrogations à la radio à ce sujet sont restées lettre morte. Prrsonne n'y a répondu! 

Je veux bien que FBSEL soit une station jeune, mais il y avait un top horaire personnalisé "avant"..   Mais ca, c'était avant.. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Flying91

Le réseau local de FRANCE BLEU fera les frais des économies décidé depuis Paris !

Quand j'entends la piètre qualité du son diffusé par BLEU MAINE sur les émetteurs de Sablé et La Flèche, qui ne sont même pas synchronisés avec le 96.0 du Mans, ce n'est pas gage de qualité pour un réseau disposant de tant de moyens. Pour une mutualisation de certains programmes communs à une région : prenant MAYENNE et MAINE, ne serait-il pas judicieux de faire des émissions communes, plutôt qu'un programme national fade ? Mais chaque antenne doit faire du local, ce sont les conditions du cahier des charges ! Mais depuis 10 ans les choses ont bien changé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
il y a 33 minutes, Luc5455 a dit :

Bonjour, pourquoi ne pas installer  France Bleu par région en tenant compte des anciennes régions  ? Par exemple France Bleu lorraine, France Bleue Alsace, etc.. Cela ferait sûrement des économies et permettrait d'avoir des infos pour chaque anciennes régions lors des bulletins d'informations, ce n'est qu'une suggestion...

L'ennui, c'est que ca s'est fait dans le passé lorsque les radios appartenaient à France 3.

Cette couverture était delicate et les auditeurs ne repondaient pas souvent presents.

Enfin, ce ne sont pas les locales qui coutent le plus d'argent : leur budget a été divisé par deux voire trois.

Ce qui coute, c'est radio bleue : une banque de programmes qui se prend pour une radio nationale et qui ne diffuse nulle part. L'antithese d'RCF !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité meghan hertz

Laissez tomber les amis et passionnés de radio, cela ne sert à rien d'écrire, les têtes bien pensantes de France Bleu et Radio France ne lisent pas cette LA...pas assez bien sans doute...

il y a des années que nous tirons l'alarme et cela ne fait qu'empirer....

pendant ce temps à radio France, nominations, promotions, augmentations, investissements, changement des peintures...

ah j'ai un truc pour vous, sachez le, les matinales filmés ont un coût, qui devaient être pris en totalité par France 3, sauf que non, c'est rf qui paye la facture et France trois qui doit rembourser dans les 5 ans...et je parle des installations techniques, pour les aménagements de studios, logos, formation des animateurs...etc, là c'est bien sur bleu qui régale...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gago

Et à 18h38, le slogan c'est "100% local", c'est à mourir de rire.

Aller, je vais postuler pour tenter de gagner le dernier CD de Lady Gaga.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Curieux1
Il y a 5 heures, Invité meghan hertz a dit :

Laissez tomber les amis et passionnés de radio, cela ne sert à rien d'écrire, les têtes bien pensantes de France Bleu et Radio France ne lisent pas cette LA...pas assez bien sans doute...

il y a des années que nous tirons l'alarme et cela ne fait qu'empirer....

pendant ce temps à radio France, nominations, promotions, augmentations, investissements, changement des peintures...

ah j'ai un truc pour vous, sachez le, les matinales filmés ont un coût, qui devaient être pris en totalité par France 3, sauf que non, c'est rf qui paye la facture et France trois qui doit rembourser dans les 5 ans...et je parle des installations techniques, pour les aménagements de studios, logos, formation des animateurs...etc, là c'est bien sur bleu qui régale...

???

Mais "Covid" est passé par là (et ce n est peut être pas fini cette saloperie) on entend dire ça ne sera plus jamais comme avant...

donc il y aura un avant et un après à Radio France comme ailleurs et peut être que des choses vont changer dans le bon sens ? Mais je sais on peut toujours rêver...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Il y a 21 heures, Invité meghan hertz a dit :

ah j'ai un truc pour vous, sachez le, les matinales filmés ont un coût, qui devaient être pris en totalité par France 3, sauf que non, c'est rf qui paye la facture et France trois qui doit rembourser dans les 5 ans...et je parle des installations techniques, pour les aménagements de studios, logos, formation des animateurs...etc, là c'est bien sur bleu qui régale...

Va falloir qu'on m'explique comment on fonctionne : le maillage des locales et de France 3 n'est pas tout à fait le même; de facon etonnante, certaines locales ont demarré dans des departements parce qu'il n'y avait pas de locales de France 3.

L'aurait-on oublié ?!?

Ce qui est redoutable, c'est que le plan-bleu etait censé homogénéiser les audiences disparates d'une locale à l'autre.

Vingt années ont passé et nous avons toujours ce constat : une locale fait 20 Ac; dans l'autre département, c'est 9 ou 12 voire 5.

25 AC dans le Doubts alors qu'en Isère, ca n'a jamais monté au-delà de 12.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Le 12/06/2020 à 10:51, Invité Flying91 a dit :

 Pour une mutualisation de certains programmes communs à une région : prenant MAYENNE et MAINE, ne serait-il pas judicieux de faire des émissions communes, plutôt qu'un programme national fade ? Mais chaque antenne doit faire du local, ce sont les conditions du cahier des charges ! Mais depuis 10 ans les choses ont bien changé.

Les choses ont tellement changé que desormais, c'est brouillage du 96.6 dans la Sarthe grace à RT2.

Etant donné que dans la region, on prefere France BLEU Mayenne, on se tire une epine dans le pied.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

À partir de 19h, cette soirée débutera avec "La Nouvelle Scène France Bleu", diffusée en Facebook live et qui recevra deux talents de demain : Noé Preszow et Saam. Suivra à partir de 20h, le concert de Claudio Capéo diffusé en direct sur France Bleu et sur francebleu.fr. Il chantera des extraits de son dernier album riche de 13 titres. Enfin, à 21h, Bénabar, sera sur la scène du France Bleu LIve. Bénabar est l’un des grands artistes fidèles de France Bleu et ce Live sera le second qu’il fera avec le réseau local de Radio France. Son dernier titre, "Tous les Divorcés", est d'ailleurs à découvrir en exclusivité sur France Bleu, ce jeudi 18 juin. Là aussi, sa prestation sera aussi diffusée en direct sur France Bleu et sur francebleu.fr.

OK, quand je lis tout ça, qu'est-ce que m'empêcherait de remplacer "France bleu" par exemple par "Chante France" ou "M Radio" ? Rien, ça ne ferait aucune différence.

Encore une fois, France Bleu sort de son rôle en s'instituant comme un énième réseau musical national. Et je m'étonne que les parlementaires qui sont censés contrôler le budget de l'Etat, particulièrement les Sénateurs qui sont censés représenter le point de vue des territoires, acceptent sans broncher un tel dévoiement de la mission initiale, qui est de constituer un réseau de radios décentralisées.

Modifié par Invité désormais inscrit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, Invité désormais inscrit a dit :

OK, quand je lis tout ça, qu'est-ce que m'empêcherait de remplacer "France bleu" par exemple par "Chante France" ou "M Radio" ? Rien, ça ne ferait aucune différence.

Encore une fois, France Bleu sort de son rôle en s'instituant comme un énième réseau musical national. Et je m'étonne que les parlementaires qui sont censés contrôler le budget de l'Etat, particulièrement les Sénateurs qui sont censés représenter le point de vue des territoires, acceptent sans broncher un tel dévoiement de la mission initiale, qui est de constituer un réseau de radios décentralisées.

Le cahier des missions et des charges de Radio France est pourtant clair:

Citation

La société conçoit et fait diffuser cinq programmes nationaux :

...

4° Un programme d'information, de services, de divertissement et de musique constituant notamment le complément des programmes spécifiques des stations locales

...

Après c'est sûr, on peut discuter du ratio national / local et du positionnement de certaines locales (France Bleu Paris) mais cela ne me choque pas qu'il y ait des émissions musicales en soirée avec en plus du live.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×