Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

Oldschoolspeaker

Covid-19 - Certaines B risquent de ne pas s'en remettre .. .?

Messages recommandés

Hello !

 Au vu de la situation économique tendue en matière de rentrée publicitaire nationale, pour les B et donc le GIE (suite interview de J.E.Valli), certaines B qui s'étaient un peu trop reposées sur la pub nationale sans trop travailler le local risquent de se retrouver en grande difficulté ... aprés le confinement ?....

Lors de son interview J.E Valli a déclaré que si le confinement devait encore perdurer deux mois le C.A en provenance de TF1 approcherait les 0 euros ... et qu'il faudrait en plus lors de l'éventuelle reprise de l'activité publicitaire attendre encore un certain délai pour que les radios puissent à nouveau  percevoir les recettes des campagnes nationales entre le moment où les campagnes sont mises en place, les réglements des clients etc...

Y-a-t-il d'ailleurs obligation d'un chiffre d'affaires local minimum imposé par le GIE pour percevoir le CA de la pub nationale ? je sais que pour entrer dans le GIE il faut, parmi les critères, pouvoir fonctionner pendant un an uniquement avec de la pub locale... mais ensuite qu'en est-il ? 

Bon courage à toutes et tous en cette période que vous soyez en confinement, en télétravail ou sur votre lieu de travail !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité h2o

Hello,

Pour répondre à ta dernière question, il faut un minimum d'audience sur la médialocale pour rentrer.

Ne t'inquiètes pas trop, le GIE est une grande famille, comme pour les autres secteurs, la solidarité devraient jouer...

++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'a va accélérer le rachat des petites B par les grands groupes ! Mrs PEREZ , DEVILLIERS, PAGES , ......... sortez vos chéquiers !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx
il y a une heure, DRM+ a dit :

C'a va accélérer le rachat des petites B par les grands groupes ! Mrs PEREZ , DEVILLIERS, PAGES , ......... sortez vos chéquiers !

Peut-ètre un fond de soutien , qui sait !? et dire qu'en (1997) on n'a crier au loup lorsque les catégorie C&D ont rendues des fréquences :ph34r:je dis ça je dis rien .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je pense qu’en pareille situation, il n’est plus nécessaire d’opposer les B qui se reposent sur le chiffre d’affaire national, de celles qui se reposent sur le local. Tout simplement parce qu’en local aussi, ça tend.

Le national tend pour les D et les E, le local pour les A, les B et les C.

Par la même occasion, considérer que les plus grosses structures vont forcément sortir le chéquier est une erreur, comme elles perdent le même pourcentage que les autres, leurs chiffres d’affaires étant plus gros, elles perdent plus.

Le plus inquiétant est de voir ailleurs les communiqués de ces radios :

-C’est ici que ça se passe, et nulle part ailleurs... (Donc pas la peine d’écouter ailleurs ?)

-Suivre l’évolution régionale en quasi-temps réel...  (Avec 2 ou 3 articles quotidien qui se battent en duel...)

Dans la profession, ça ne trompe heureusement personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, DRM+ a dit :

C'a va accélérer le rachat des petites B par les grands groupes ! Mrs PEREZ , DEVILLIERS, PAGES , ......... sortez vos chéquiers !

Tu as oublié MR Radio Malheur ! (DLB) !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'économie du pays est par terre, la récession va arriver, la plupart des annonceurs locaux vont déposer le bilan et ceux qui auront survécu n'auront plus la trésorerie pour refaire des campagnes publicitaires. Comme après la dernière crise de 2008 les B vont réduire la voilure avec plus de vt et d'externalisation des infos locales. Même chose pour les C avec un premier bilan à la fin du chômage partiel des salariés au plus tard dans six mois. Vu le contexte économique il ne serait pas étonnant que certaines locales ferment fautes d'annonceurs locaux suffisants. L'avenir s'annonce sombre pour les radios commerciales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, prurit a dit :

Comme après la dernière crise de 2008 les B vont réduire la voilure avec plus de vt et d'externalisation des infos locales. 

Pour certaines B ça va être compliqué de réduire encore plus la voilure...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Scop

Pour certaines B, l'avenir s'annonce bien sombre.. Des radios comme Delta Fm, Kiss ou Totem avec une grande redaction risquent de prendre l'eau rapidement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Bzh56 a dit :

Tu as oublié MR Radio Malheur ! (DLB) !

Avant de pouvoir racheter d'autres radio DLB va devoir sortir son chéquier pour payer les différentes affaires qu'il a au derrière : le procès qu'il a avec d'anciens employés et bientôt le CSA qui a mon avis va lui en coller une sévère après le démarrage en toute illégalité de l'émetteur de Brest 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Invité Scop a dit :

Pour certaines B, l'avenir s'annonce bien sombre.. Des radios comme Delta Fm, Kiss ou Totem avec une grande redaction risquent de prendre l'eau rapidement. 

Pour Kiss FM, les infos sont totalement externalisées (A2PRL) depuis quelques années maintenant.

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/04/2020 à 10:51, Invité h2o a dit :

Hello,

Pour répondre à ta dernière question, il faut un minimum d'audience sur la médialocale pour rentrer.

Ne t'inquiètes pas trop, le GIE est une grande famille, comme pour les autres secteurs, la solidarité devraient jouer...

++

Hello !

La "solidarité" de la part du GIE ou des autres B ? Car aprés pas mal d'année passées en radio je n'ai que de rares exemples de solidarités dans le secteur radiophonique et encore cela remonte aux années 80 et 90 ... Quand au GIE ce n'est pas le fonds de soutien si les annonceurs mettent des semaines à communiquer à nouveau je ne pense pas que ce groupement intervienne financièrement pour aider l'ensemble des B à remonter la pente... est-ce leur rôle d'ailleurs... Les radios B (comme pour les entreprises de certains autres secteurs) pourront profiter des prêts garantis par l'Etat... je pense..

Modifié par Oldschoolspeaker

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Optimiste
Il y a 16 heures, Invité Scop a dit :

Pour certaines B, l'avenir s'annonce bien sombre.. Des radios comme Delta Fm, Kiss ou Totem avec une grande redaction risquent de prendre l'eau rapidement. 

Au contraire ! L’avantage des radios qui ont gardé de l’humain est un double avantage :

-aujourd’hui elle assurent une véritable continuité de l’information locale là où celles qui ont externalisé cela a l’a2prl se retrouve à poil . Le public ne s’y trompera pas. Les nouvelles habitudes d’écoute de créent aujourd’hui. 

-cependant demain elles pourront réduire la voilure si nécessaire . Les autres déjà en mode low-cost passeront en mode off . 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RedresementJudiciaire

Pour les radios B que vous citez plus haut, certaines sont déjà en cessation de paiement. Ca sent l'incident nucléaire pour certaines structures avec des salariés dans tous les sens 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, DRM+ a dit :

Avant de pouvoir racheter d'autres radio DLB va devoir sortir son chéquier pour payer les différentes affaires qu'il a au derrière : le procès qu'il a avec d'anciens employés et bientôt le CSA qui a mon avis va lui en coller une sévère après le démarrage en toute illégalité de l'émetteur de Brest 

 

A t'il vraiment démarré sans autorisation sur Brest ;  ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Subventions

Et les radios qui vivent sur les subventions ? Vous pensez que l'état va continuer à donner sans limite ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, BullO2 a dit :

A t'il vraiment démarré sans autorisation sur Brest ;  ?

Aucune autorisation de changement de site paru au JO pour l'ex fréquence d'Emeraude , reprise d'Emeraude non statuée en justice , bref DLB est dans l'illégalité la plus complète . Même si comme d'habitude DLB fait sa pleureuse , c'est à mon avis trop gros cette fois ci pour que ç'a passe 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Celles qui limiteront la casse ce sont celles en auto-diffusion sur une majorité de site, quand à celles qui passent par un prestataire (TDF ...) pour une majorité de sites, voir tous leurs sites, bah faudra à un moment payer la diffusion. Et pub ou pas pub quand on connait les prix par sites chez TDF : çà va faire mal l'addition. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BravoRepeat

Bravo repeat belle analyse. Les radios avec 3 frequences + DAB chez TDF avec une masse salariale conséquente ne peuvent pas s'en sortir.. Ca sent le gaz à la sortie du confinement 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Invité RedresementJudiciaire a dit :

Pour les radios B que vous citez plus haut, certaines sont déjà en cessation de paiement. Ca sent l'incident nucléaire pour certaines structures avec des salariés dans tous les sens 

Vous parlez desquelles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Enquêteur
Il y a 5 heures, Invité RedresementJudiciaire a dit :

Pour les radios B que vous citez plus haut, certaines sont déjà en cessation de paiement. Ca sent l'incident nucléaire pour certaines structures avec des salariés dans tous les sens 

Monsieur je sais tout : des noms, des preuves, vous faites parti d'une d'entre-elles? vous avez accès aux comptes financiers ?  ou plutôt des ragots comme toujours. !

Les aigris c'est comme les virus, une fois immunisé, on est + fort !

Bon courage aux radios A et B qui font le job ! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité KungFu

L'interview de Jean Eric Valli est tres interessantes. Les radios n'ayant pas une capacite d'auto financement vont connaitre des heures noires. Le marche ne va pas repartir rapidement, les insolents devront apprendre à faire de la radio "low cost"... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, repeat a dit :

Et pub ou pas pub quand on connait les prix par sites chez TDF : çà va faire mal l'addition. 

Pour les radios qui émettent en DAB+,  une solidarité inter-radios sur leur mux respectif pour régler la facture, c'est envisageable ou pas en cas de difficultés pour certaines d'entre-elles ?

Modifié par StanX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, StanX a dit :

Pour les radios qui émettent en DAB+,  une solidarité inter-radios sur leur mux respectif pour régler la facture, c'est envisageable ou pas en cas de difficultés pour certaines d'entre-elles ?

C'est peut-être prévu pour les multiplex auto-diffusés. Je ne sais pas si TDF ou Towercast ont prévu cette disposition dans leurs contrats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Thierry
Il y a 17 heures, Prunelle a dit :

Vous parlez desquelles?

Que des affabulations ! Bravo a ces radios B et beaucoup d’autres qui ont une réelle utilité sociale en ces temps. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx
Il y a 11 heures, Invité KungFu a dit :

L'interview de Jean Eric Valli est tres interessantes. Les radios n'ayant pas une capacite d'auto financement vont connaitre des heures noires. Le marche ne va pas repartir rapidement, les insolents devront apprendre à faire de la radio "low cost"... 

Vous plaisantez ? de la radio low-cost : vous voulez des noms actuelle ?? des grilles vides , des radios qui offrent du pognon , cela existe déjà ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Comunication

communication de ALAIN LIBERTY (SIRTI)

CRÉDIT D'IMPÔTS POUR LES ANNONCEURS ET LES RADIOS

"Je ne pourrai pas me résoudre à ce que certaines radios puissent périr avec la situation que nous connaissons. Il est aussi du devoir de la collectivité d'accompagner les plus faibles. Il faut qu'elles se rapprochent du SIRTI afin qu'on les aide. Avant de jeter l'éponge, exploitons toutes les solutions !". Le SIRTI et les groupes de médias envisagent plusieurs initiatives dans le sens de celle de la députée Aurore Bergé qui plaide, selon Les Echos, pour la mise en place d'un crédit d'impôt sur les dépenses de communication.
"Nous allons adresser des courriers au ministère et au CSA" annonce Alain Liberty. "Nous avons pensé à plusieurs dispositifs : un accompagnement sur le déploiement du DAB+, le crédit d'impôt au bénéfice des entreprises de communication pour leurs investissements publicitaires vers les médias autorisés et diffusés en broadcast et un crédit d'impôt à la diffusion au sens large du terme. Le coût de diffusion étant souvent le 2ème poste de charge". 
Alain Liberty annonce le report de l'assemblée générale du SIRTI, prévue le 31 mars, le 12 octobre prochain. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BlackOut

Il y  aura des morts, des ventes de radios... et rapidement.. Les médias avec un statut caduque "Scop, etc.." ne tiendront pas, il va falloir serrer la vis et arrêter de faire de la radio comme dans les années 80 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx ⁰
Il y a 2 heures, Invité BlackOut a dit :

Il y  aura des morts, des ventes de radios... et rapidement.. Les médias avec un statut caduque "Scop, etc.." ne tiendront pas, il va falloir serrer la vis et arrêter de faire de la radio comme dans les années 80 

N'exagérons rien ! En 1987 les radios ont survecues  , en 1990 certaines ont résisté,  en 1993 elles se sont unis pour ne pas disparaître,  en 2008 cest passé crème ! Seul celles qui n'adopteront pas le fond de soutien auront des soucis financiers certes ... le groupe m6 a de la trésorerie devant-elle , nrj group est coutumier des économies , les interrogations actuelle sont à long terme next radio avec ces fonds de pension et le groupe Lagardère. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lyonnais
Il y a 3 heures, Invité BlackOut a dit :

Il y  aura des morts, des ventes de radios... et rapidement.. Les médias avec un statut caduque "Scop, etc.." ne tiendront pas, il va falloir serrer la vis et arrêter de faire de la radio comme dans les années 80 

N’importe quoi . Scoop est une radio solide ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Laraf
Il y a 1 heure, Invité Lyonnais a dit :

N’importe quoi . Scoop est une radio solide ! 

Non SCOP pas Scoop ! SCOP est un statut d'entreprise !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Invité Lyonnais a dit :

N’importe quoi . Scoop est une radio solide ! 

Les Scop, pas Radio Scoop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Catherine
Le 04/04/2020 à 23:15, DRM+ a dit :

Avant de pouvoir racheter d'autres radio DLB va devoir sortir son chéquier pour payer les différentes affaires qu'il a au derrière : le procès qu'il a avec d'anciens employés et bientôt le CSA qui a mon avis va lui en coller une sévère après le démarrage en toute illégalité de l'émetteur de Brest 

 

Le démarrage en toute illégalité? Comment ça? Il diffuse sur quelle fréquence ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jean Marc
Il y a 10 heures, Prunelle a dit :

Les Scop, pas Radio Scoop!

Il n’y a que Delta FM sous ce statut. Autant nommer un chat un chat. Une fixation visiblement d’une personne malintentionnée et frustrée  ici comme toujours . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Invité Jean Marc a dit :

Il n’y a que Delta FM sous ce statut. Autant nommer un chat un chat. Une fixation visiblement d’une personne malintentionnée et frustrée  ici comme toujours . 

Pas que. Il y a aussi la radio ardennaise RVM qui est en Scop.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pourquoi pas la mort de Radio Bonheur ?

A force de gaspiller du fric en procès pour diffuser une radio qui n'en a que le nom en s'accaparent des fréquences qui se "libèrent" (Emeraude...)

Covid-19 risque d'avoir la peau de la radio de DLB !

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Il y a 15 heures, Bzh56 a dit :

Et pourquoi pas la mort de Radio Bonheur ?

A force de gaspiller du fric en procès pour diffuser une radio qui n'en a que le nom en s'accaparent des fréquences qui se "libèrent" (Emeraude...)

Covid-19 risque d'avoir la peau de la radio de DLB !

Vous sous-estimez la culture bretonne; d'abord, le Finistere est un investissement et lorsque les preuves seront faites (même avec un bon 6 AC soit presqu'autant que France BLEU), il pourra s'attaquer à l'Ille et Vilaine et la Manche.

Quant au COVID, il devrait rester un peu d'argent pour déposer d'autres recours au Conseil d'Etat : si, si, il y a quelques temps, le confinement durci a été retoqué.

Sur le même argumentaire, il est possible de venir à bout de ces décrets flous et de l'annuler tout simplement.

DLB est bien un genie : il a compris que le CSA était un truc de pacotille et qu'on pouvait gagner un peu d'argent avec cette betise en ayant gain de cause.

N'est-ce pas un vent d'espoir pour nos prochaines radios libres ?!?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bio
Il y a 22 heures, Prunelle a dit :

Pas que. Il y a aussi la radio ardennaise RVM qui est en Scop.

Oui RVM, certaines radios pensent être le centre du monde 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Invité LA SORCIERE DE LA RADIO a dit :

Vous sous-estimez la culture bretonne

Radio Bonheur n'a rien de culture bretonne !!

Culture Bretonne = Arvorik par exemple !

Retourne jouer avec Harry Potter à te battre contre Voldemort Sorcière de mes D... !

Il y a 7 heures, Invité LA SORCIERE DE LA RADIO a dit :

DLB est bien un genie

C'est plutôt un fou qui n'a sa place que dans un EPSM (Ste Anne est le plus connu en Région Parisienne mais chez moi on parles plutôt de ST AVE !)

Modifié par Bzh56

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité LA SORCIERE DE LA RADIO
Il y a 3 heures, Bzh56 a dit :

C'est plutôt un fou qui n'a sa place que dans un EPSM (Ste Anne est le plus connu en Région Parisienne mais chez moi on parles plutôt de ST AVE !)

Vous etes mechant : je le trouve adorable DLB et tres sexy !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Redressement

Certaines radios n'arrivent déjà plus à payer leurs prestataires... Dans quelques mois, la catastrophe s'annonce pour beaucoup de radios B  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Invité Redressement a dit :

Certaines radios n'arrivent déjà plus à payer leurs prestataires... Dans quelques mois, la catastrophe s'annonce pour beaucoup de radios B  

Dixit celui qui nous annonçait des cessations de paiement il y a 1 semaine? Toujours aucune source!

Les radios ont aussi droit au PGE non?

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Prunelle a dit :

Dixit celui qui nous annonçait des cessations de paiement il y a 1 semaine? Toujours aucune source!

Les radios ont aussi droit au PGE non?

Je confirme que oui, les radios - tant associatives que commerciales - ont droit au PGE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Thierry

Le secteur de la radio va être durement touché. Les prospectives annoncent une baisse des investissements publicitaires  de 50%  sur 2020
La prise en charge de l'état ne sera pas éternelle. Pour beaucoup, ce sera 50% de licenciements
Rien ne dit que 2021 soit meilleure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prog
il y a une heure, Invité Thierry a dit :

Le secteur de la radio va être durement touché. Les prospectives annoncent une baisse des investissements publicitaires  de 50%  sur 2020
La prise en charge de l'état ne sera pas éternelle. Pour beaucoup, ce sera 50% de licenciements
Rien ne dit que 2021 soit meilleure.

Merci Thierry. Les licenciements seront obligatoires, l'état ne pourra pas financer les radios à vie. "Les radios indépendantes ont connu un recul de leurs recettes tout à fait inédit : le chiffre d’affaires publicitaire local est en baisse pour le mois de mars de plus de la moitié en moyenne (-56% contre -32% en national). En avril, les radios indépendantes anticipent une chute de 78% du CA local (contre - 75% en national)"... Certaines radios vont devoir apprendre à gérer un budget

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Zoom
Le 04/04/2020 à 19:46, Invité Scop a dit :

Pour certaines B, l'avenir s'annonce bien sombre.. Des radios comme Delta Fm, Kiss ou Totem avec une grande redaction risquent de prendre l'eau rapidement. 

Surtout que chez Delta Fm ils ont fait de très gros investissements locaux studios.

Après il suffira à Delta de prendre Rdv avec la mairie de Gravelines pour une augmentation de subventions 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gilles SENICOURT
Il y a 22 heures, Invité Zoom a dit :

Surtout que chez Delta Fm ils ont fait de très gros investissements locaux studios.

Après il suffira à Delta de prendre Rdv avec la mairie de Gravelines pour une augmentation de subventions 

Fier de nos équipes, fier de nos investissements, de notre régie et de nos partenaires. 

Notre société collective est saine. Merci de vous en inquiéter. 

La crise est commune à tous et on en sortira encore plus forts.

Merci de nous donner autant de courage à vous donner tort.

Pour ceux qui dénigrent sous couvert d'anonymats récurrents, ayez donc un peu de courage , affichez-vous publiquement. 

Vous savez où me joindre si vous en avez.

Gilles Senicourt
DELTA FM 03 28 51 88 80

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×