Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Invité Julien 74

Oui fm victime des quotas ?

Messages recommandés

Invité Julien 74

Dans un article de la lettre pro. Oui Fm se dit victime des quotas. Vous en pensez quoi ? Le rock français cela est dur à trouver ?

Un artiste français devrait être comptabilisé comme quotas. La radio va être déserté et mourir à petit feu :-(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité eric 75

euh non...

oui fm , victime de l incompétence du groupe 1981

il suffit de voir les chiffres de leurs radios , pour se rendre compte que ces gens , n ont rien a faire dans ce milieu

par pitié, mr valli , vendez tout , et ouvrez des laveries automatiques, vous devriez avoir un avenir plus prometteur

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fun Radio

Comme Fun Radio, elle est victime des quotas français.. Il faut vite que ça s’arrête ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beaucoup d'artistes français chantent en anglais...

Le SNEP veut que les radios soient soumises à des quotas, pourquoi ne fait-il pas en sorte que l'industrie qu'il represente produise du francophone dans les mêmes proportions ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est clair que les artistes rock français sont durs à trouver (ironie): suffit de sortir un peu dans les salles et on verra que les groupes de rock qui cherchent à émerger sont "trouvables" très facilement, par centaines.

Le problème ne vient pas des quotas mais de la façon de fonctionner des radios, qui ne "cherchent" pas sur le terrain, mais se contentent de se "servir" dans les catalogues (très restreints) des grandes maisons de disques. Il est là le problème: cette confiance aveugle envers les principales maisons de disques, voire les exclus signées entre les radios et elles... ce qui exclue de fait toute une frange de productions françaises de qualité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MGMT

Et oui! Vous vous rendez compte....ça impliquerait de chercher en dehors de Muzicenter!!!! Oullalalala surtout pas!!

C'est comme remettre le tirage sur le site...c'est un travail énorme!

Allez avec un peu de patience les Inrock et autres projet "rock" seront eux faire le taff sur le DAB+

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nyx

FUN victime des quotas , oui fm aussi , RMC victime des fréquences , skyrock victime des fréquences , (mouv) victime des fréquences , Europe 1 victime de la conjoncture etc ... la liste des plaintes est longue comme le bras ! demain se sera sans doute la faute aux auditeurs ...#mauvaise foi ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et comment Ouï FM faisait dans le passé pour proposer que du Rock français le samedi et dimanche matin pendant des années (tranches animées notamment par Dom Kiris à la grande époque!).

Et bien, les programmateurs s'intéressaient à la scène française et proposaient des artistes qui n'étaient pas forcément des stars...

De plus, à cette époque, les programmateurs, animateurs, producteurs et même le DG étaient des connaisseurs et des vrais musiciens investis dans la Radio Rock, et pas simplement des commerçants (commerciaux?!?).

Ouï FM La Radio Rock, le son qui avait du sens...Intensément

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, lemalin a dit :

Et comment Ouï FM faisait dans le passé pour proposer que du Rock français le samedi et dimanche matin pendant des années (tranches animées notamment par Dom Kiris à la grande époque!).

Et bien, les programmateurs s'intéressaient à la scène française et proposaient des artistes qui n'étaient pas forcément des stars...

De plus, à cette époque, les programmateurs, animateurs, producteurs et même le DG étaient des connaisseurs et des vrais musiciens investis dans la Radio Rock, et pas simplement des commerçants (commerciaux?!?).

Ouï FM La Radio Rock, le son qui avait du sens...Intensément

Tout est superbement bien résumé! Avant c'était la passion, maintenant c'est la "rentabilité" qui dirige les radios. Elles sont (comme les TV) considérées comme des "entreprises" avec leur lot de consultants, sous-traitants, études marketing... Tout ce qui donne envie de dire "beurck" aux auditeurs...

Modifié par Virgini.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OUI ET NON

Oui car les quotas ont imposé des règles qui ont une corrélation directe avec la hausse des rotations des titres et notamment des titres français. Regardez toutes les analyses Médiamétrie, Yacast, CSA, les titres francophones sur les grandes nationales musicales sont entre 10 et 12 passages / jour quand aux titres étrangers entre 7 et 8.

Pour le Rock, comme pour l'électro, la scène est plus réduite et bcp de groupes français ou francophones finissent par se plier aux paroles anglaises : un pour dépasser les quotas et aussi et surtout pour avoir une chance de percer à l'international. Placebo, David Guetta ou Shaka Ponk auraient-ils eu le même succès avec des paroles en français ?

Non car comme bien expliquer ici, la scène aussi réduite soit il ne se limite pas aux 10 artistes francophones matraquées sur les radios. Il existe des groupes plus alternatifs, moins connus mais ça demande un travail de recherche, d'écoute. Ce que les radios ne font plus, elles prennent ce que les commerciaux des majors leur disent de passer.

Les directeurs d'antenne dans les années 80 et 90 passaient leur semaine à écouter des disques, des nouveautés, des white labels. Aujourd'hui ce n'est plus le cas.

Se cacher derrière ça oui ils peuvent mais les solutions elles existent mais ce n'est pas en licenciant des employés que ça va s'améliorer. Je signe pour un OUI FM plus orienté hits et pop dans les 2 ans.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, lemalin a dit :

Et comment Ouï FM faisait dans le passé pour proposer que du Rock français le samedi et dimanche matin pendant des années

Ces tranches permettaient justement de "balancer du quota" à des heures moins stratégiques, pour pouvoir en passer moins aux heures critiques (drive time en semaine par exemple).

Et le nom de l'émission était assez parlant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Virgini.fr a dit :

C'est clair que les artistes rock français sont durs à trouver (ironie)

Le problème est que les artistes français ne produisent pas forcément des morceaux chantés en français... Ça serait trop simple !

Regardez les têtes d'affiche des festivals.

Après, évidement, il est toujours possible d'en trouver, mais le but n'est pas de passer n'importe quoi sous prétexte que ça chante en français, ni de passer toujours les mêmes trucs archi cramés !

 

Enfin, si vous voulez débattre des questions de quotas, intéressez-vous aux définitions des "nouveaux talents", "nouvelles productions", etc.

 

Modifié par Ben

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème c'est une majorité voire même une très grande majorité d'artistes et de groupes français chantent en anglais (Last Train, The Psychotic Monks, Dagoba, Shaka Ponk, Phoenix...) souvent pour se développer à l'international, même si bon nombre d'artiste et groupe de rock font encore et toujours de la résistance... Mais c'est vrai qu'une émission "100% rock français" le week-end sur Oüi ne serait pas une mauvaise idée.

Après le gros problème de Oüi FM (et ça je l'ai souvent dit), c'est que j'ai comme une impression que le Groupe 1981 laisse cette station à l'abandon (entre la rubrique "C'était quoi ce titre ?" toujours pas mis à jour et que le nom du morceau et de l'artiste/groupe ne s'affiche plus via le player depuis plusieurs semaines déjà), et je ne parle même pas de certains artistes et groupes qui n'ont pas leurs places dans la programmation (comme Julien Doré, Christine & The Queens, Ed Sheeran, John Legend...). Comme je regrette aussi la déprogrammation de certaines émissions thématiques comme "Bring The Noise", "UK Beats" ou bien "Saturday Night by Lespaule"...

Modifié par Max-Hellraiser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Ben a dit :

Ces tranches permettaient justement de "balancer du quota" à des heures moins stratégiques, pour pouvoir en passer moins aux heures critiques (drive time en semaine par exemple).

Et le nom de l'émission était assez parlant !

Sérieusement je ne trouve pas compliqué voire difficile de pouvoir trouver de nombreux artistes Rock français qui chantent en français

 

Il y a 4 heures, Max-Hellraiser a dit :

Le problème c'est une majorité voire même une très grande majorité d'artistes et de groupes français chantent en anglais (Last Train, The Psychotic Monks, Dagoba, Shaka Ponk, Phoenix...) souvent pour se développer à l'international, même si bon nombre d'artiste et groupe de rock font encore et toujours de la résistance... Mais c'est vrai qu'une émission "100% rock français" le week-end sur Oüi ne serait pas une mauvaise idée.

Après le gros problème de Oüi FM (et ça je l'ai souvent dit), c'est que j'ai comme une impression que le Groupe 1981 laisse cette station à l'abandon (entre la rubrique "C'était quoi ce titre ?" toujours pas mis à jour et que le nom du morceau et de l'artiste/groupe ne s'affiche plus via le player depuis plusieurs semaines déjà), et je ne parle même pas de certains artistes et groupes qui n'ont pas leurs places dans la programmation (comme Julien Doré, Christine & The Queens, Ed Sheeran, John Legend...). Comme je regrette aussi la déprogrammation de certaines émissions thématiques comme "Bring The Noise", "UK Beats" ou bien "Saturday Night by Lespaule"...

Comme on dit souvent c'était mieux avant...sauf que dans le cas de Ouï FM ça se vérifie, et même plus on remonte dans le temps et meilleur c'était (oui je sais je suis un vieil auditeur depuis 1988!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nono27

Et si on écoutait nous amateur de rock en france classic21 c est la radio rock en Belgique faite par des passionnés la programmation est très variée et au moins il y a de la vie 

C est facile aujourd'hui avec les applis radios

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand j'écoute La Grosse Radio, Brume ou Radio Campus, j'entends très souvent des artistes qui chantent en français.

Et cela devient encore plus vrai si on s'éloigne du rock "pur et dur".

Donc l'excuse des quotas, c'est pour les naïfs. :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, AUGUSTUS a dit :

Quand j'écoute La Grosse Radio, Brume ou Radio Campus, j'entends très souvent des artistes qui chantent en français.

Et cela devient encore plus vrai si on s'éloigne du rock "pur et dur".

Donc l'excuse des quotas, c'est pour les naïfs. :-)

Merci d'appuyer mes propos que j'exprime dans l'autre topics sur les quotas, le problème ne sont pas les titres francophones qui manquent, le problème c'est les programmateurs ...

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, CailleraKiller a dit :

Merci d'appuyer mes propos que j'exprime dans l'autre topics sur les quotas, le problème ne sont pas les titres francophones qui manquent, le problème c'est les programmateurs ...

Et pourtant, je ne suis pas pro-quotas...

Pour dévier un peu du sujet, au Québec, il y a de nombreuses radios rock, pourtant avec une politique de quotas bien plus strictes qu'en France. Et avec des paramètres encore plus fins (le système MAPL.)

Donc monsieur Valli, il nous fait un peu rire quand même.

Qu'est-ce qui empêche à Ouï FM de diffuser également un peu de rap, ou de pop-rock, et de promouvoir la nouvelle scène française, comme le faisait à l'époque Le Mouv'. Ah oui, comme le disait quelqu'un plus haut, ça oblige à sortir des Selector et autres banques de titres utilisées partout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×