Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

StanX

Irlande : Plus de DAB pour la RTÉ

Messages recommandés

Un plan d'économie drastique pour l'organisme public d'audiovisuel RTÉ aurait pour conséquence la fermeture de plusieurs stations et le retrait des émissions en DAB.

https://radiotoday.co.uk/2019/11/ireland-broadcaster-to-close-its-dab-radio-services/
Citation

Le radiodiffuseur d’Etat irlandais RTÉ va fermer tous ses services de radio numérique DAB, y compris RTÉ Gold, RTÉjr Radio et RTÉ Radio 1 Extra.

Les fermetures font partie des coupes majeures dans l’organisation, notamment la perte de 200 emplois et la fermeture de ses studios à Limerick, siège de RTÉ lyric fm.

RTÉ va fermer RTÉ 2XM, RTÉ Pulse, RTÉ Gold, RTÉjr Radio et RTÉ Radio 1 Extra, ainsi que le «réseau de diffusion audio numérique».

Le multiplex, le seul en Irlande, porte RTÉ Radio 1, RTÉ 2FM, RTÉ lyrique fm, RTÉ Raidió na Gaeltachta, RTÉ Choice, RTÉ Gold, RTÉ 2XM, RTÉ Junior, RTÉ Chill et RTÉ Pulse.

Il est indiqué que les coûts devront être réduits de 60 millions d'euros sur trois ans (2020-2023), en plus de la réduction de 23% apportée par RTÉ entre 2008 et 2018.

Selon RTÉ, les frais payés aux principaux diffuseurs devront également être réduits de 15%, en plus des réductions de plus de 30% des années précédentes. Plus de 200 personnes devront partir en 2020.

Le directeur général de RTÉ a déclaré: «Notre intention était d'informer le personnel dans son intégralité cette semaine. Cependant, compte tenu du décès tragique de notre collègue Gay Byrne, il a été décidé de remettre au plus tard la semaine prochaine. Notre première priorité est désormais de contacter immédiatement tout le personnel à propos de la stratégie, résumée ci-dessous.

«Nous devons réduire les coûts de personnel. Nous consulterons le personnel et les syndicats sur un certain nombre d'initiatives, notamment le gel des salaires, les réductions salariales échelonnées, la révision des avantages sociaux et les réformes des pratiques de travail. Le Conseil exécutif aura une réduction de salaire de 10%; le conseil d’administration de RTÉ renonce à ses frais. "

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien dommage mais c'est un bon exemple sur ce que pourrait devenir le service public.

Quand je vois que certains réclament l'arrivée de FIP et des webradios de France Musique sur tout le territoire via le DAB+, je me pose la question du financement pour Radio France de cette double diffusion FM/RNT de ses antennes.

Comme la RTE, Radio France subie chaque année une baisse de sa dotation budgétaire et il sera difficile de faire plus avec moins.

Pareil en Suisse où la baisse de la redevance va impacter le contenu des radios. Par exemple, la matinale de la 1ère ne débutera plus à 5h mais à 6h.

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a pas que la RTE qui connaît le même sort, je prends le cas par exemple de la BBC qui a beaucoup subi les coupures budgétaires imposés par le gouvernement britannique (dû notamment à l'agrandissement et à la rénovation de la Broadcasting House pour y héberger à la fois les studios radios et aussi les studios télés)...

il y a 22 minutes, Prunelle a dit :

Pareil en Suisse où la baisse de la redevance va impacter le contenu des radios. Par exemple, la matinale de la 1ère ne débutera plus à 5h mais à 6h.

En sachant d'ailleurs, que la RTS a prévu la construction d'un nouveau bâtiment (situé en plein cœur du campus de l'EPFL à Lausanne) pour y héberger à la fois les studios radios (en lieu et place des studios radios historiques de La Sallaz) et les studios télés (qui eux vont quitter Genève), qui serait normalement prévu soit en 2024 ou bien en 2025... Et dû côté de la SRF, il est question d'un déménagement d'une partie de la rédaction situé à Berne en direction de Zurich...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Max-Hellraiser a dit :

Il y a pas que la RTE qui connaît le même sort, je prends le cas par exemple de la BBC qui a beaucoup subi les coupures budgétaires imposés par le gouvernement britannique (dû notamment à l'agrandissement et à la rénovation de la Broadcasting House pour y héberger à la fois les studios radios et aussi les studios télés)...

Et pareil au Canada avec CBC et Ici Radio Canada avec la fermeture de centres régionaux, la mutualisation des programmes locaux ou même leur suppression le week-end, l'arrêt des programmes de nuit remplacés par des rediffusions... Le service public canadien a complétement été décimé pendant près de 10 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En république d Irlande( pour y être allé l’année dernière) le DAB n'était pas très développé, il y avait la ville de Cork et Dublin, tout le reste du territoire le DAB était absent, par contre il existe une diffusion des radios  avec la TNT.

Alors que L"Europe développe le Dab, l'Irlande va arrêter sa diffusion, pour moi je pense c'est le contraire qu'il faut faire, il faut  supprimer quelques fréquences de confort en fm afin de financer le DAB. Je trouve que ce plan est d'une violence inouï, 200 emplois de supprimés!

Quelle contraste avec L'Irlande du Nord ou le DAB est trés développé (39 radios à Londonderry, 59 à Belfdast)

J"espère que cela n'arrivera pas en France et que la RTÉ va revenir sur ce plan car en toute logique l'avenir c'est le dab, pas la FM.

Je ne comprend vraiment pas cette décision? 

 

Modifié par jerobel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jerobel a dit :

Je trouve que ce plan est d'une violence inouï, 200 emplois de supprimés!

La purge est sévère, c'est le moins qu'on puisse dire ! L'avenir de l'émetteur ondes longues de Clarkstown (252khz) n'est pas garanti non plus.

Sinon effectivement on peut constater depuis quelques années une tendance de fond à la restriction budgétaire dans les services publics audiovisuels. Rien qu'à Radio France, les économies demandées sont passées de 20 à 60 millions d'euros. Que l'argent puisse être géré au mieux c'est une louable intention mais gare à ne pas tomber dans l'excès de zèle et tuer le service à force d'exigences sans en accorder les moyens. Un service public de qualité et crédible est nécessaire pour faire contre-poids aux mastodontes du privé.

Modifié par StanX
  • Like 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×