Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Morgann

Voice Track : Pour ou contre ?

Messages recommandés

Invité radio gaga

quel est l'avantage du voice track faire croire que la radio et en direct alors que ce n'est qu'un programme informatique c'est le meme principe que les décro pour les journaux d'info et autre rubrique ciné et programme tv, méteo , faire de l'économie de personnel voila tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si c'est utilisé à faible dose et dans des créneaux horaires non stratégiques, je ne suis pas contre.

Toutes les structures n'ont pas les moyens d'avoir des animateurs salariés en direct de 6h à 00h.

Alors le VT la semaine entre 13h et 16h et/ou après 20h ça ne me choque pas. Idem le we à partir de 12h.

Les créneaux qui doivent, selon moi, être au minimum en direct sont:

- en semaine : du matin à la mi-journée (genre 6h/13h) et en fin d'après-midi (genre 16h/20h).

- le week-end du matin à la mi-journée (genre 6h/12h).

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Prunelle a dit :

Si c'est utilisé à faible dose et dans des créneaux horaires non stratégiques, je ne suis pas contre.

Toutes les structures n'ont pas les moyens d'avoir des animateurs salariés en direct de 6h à 00h.

Alors le VT la semaine entre 13h et 16h et/ou après 20h ça ne me choque pas. Idem le we à partir de 12h.

Les créneaux qui doivent, selon moi, être au minimum en direct sont:

- en semaine : du matin à la mi-journée (genre 6h/13h) et en fin d'après-midi (genre 16h/20h).

- le week-end du matin à la mi-journée (genre 6h/12h).

Je suis bien de ton avis, mais par contre je suis assez contre l'idée qu'un(e) même animateur(trice) anime sur différentes radio. Que l'on retrouve parfois sur la même tranche horaire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, Morgann a dit :

Je suis bien de ton avis, mais par contre je suis assez contre l'idée qu'un(e) même animateur(trice) anime sur différentes radio. Que l'on retrouve parfois sur la même tranche horaire. 

C'est le problème de tous ces studios type Maxi l'Air, VT Consult et autres. 

Certains animateurs travaillent en direct pour une station de radio où ils sont salariés et, à côté, font un peu de VT pour compléter leurs revenus. 

D'autres ont fait du VT un véritable métier en enchaînant les interventions sur plusieurs radios sans jamais mettre le pied dans un studio depuis des années.

Dans les 2 cas, travailler en VT pour une seule radio ne serait pas rentable. 

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

Sujet récurrent... (peut-être le sujet qui fait partie du top 5 des thématiques revenant de manière cyclique ici... )  qui va induire les mêmes réponses ... 

Ceci étant il ne peut y avoir de position ferme ... En effet le Vt est la solution pour les radios à faible budget (Radio A par exemple) par contre pour les radios qui font 7 chiffres annuellement de C.A là c'est une honte... 

Enfin, sur le plan humain, le Vt qui existe depuis plus de 15 ans bientôt a généré toute une génération d'animateurs - trices en work-home qui n'auront, pour certains-nes, d'entre eux-elles jamais connu le direct voir mis les pieds dans une vraie radio.. et çà c'est bien triste je trouve comme constat... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lord

Quand on voit que certaines radios comme Hot (hommage au troll) sont en vt tout le temps, je trouve ça honteux. Que la nuit soit en voice track, pas dramatique. Que les émissions stratégiques le soient, honteux.

Comment nrj a pu accepté une matinale en voice track avec Nikos par exemple ? Ou des emissions de talk comme Cauet ?

Ensuite, il est triste de constater que pour vivre, des animateurs soient obligés de voice tracker sur d'autres radios.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour avoir travaillé dans une radio qui utilisait du voice track j'aimerai dire plusieurs choses:

- La première, c'est ultra triste quand toutes les mentions auditeurs sont fake car enregistrées trois jours à l'avance et que l'info trafic est faite au hasard...

- La deuxième, c'est que quand j'ai postulé dans une radio c'était pas vraiment pour passer la moitié de mon temps à rentrer à la chaine des speak dans des cases :586a2f0ab72b4_EmojiSmiley-14:

- La troisième, c'est que si toutes les radios tournent toutes quasiment avec la même prog contrefaçon d'NRJ je vois moyennement l'intérêt...

Daniele

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nicolas
Il y a 2 heures, DJDan' a dit :

Pour avoir travaillé dans une radio qui utilisait du voice track j'aimerai dire plusieurs choses:

- La première, c'est ultra triste quand toutes les mentions auditeurs sont fake car enregistrées trois jours à l'avance et que l'info trafic est faite au hasard...

Pour avoir été directeur d'antenne d'une radio qui utilisait le Voice Track, je ne vois pas pourquoi l'info trafic serait faite au hasard. Il suffit de demander à ton VT de faire des "génériques" de type "blabla, on nous signale quelque chose sur nos routes" et un journaliste reprend derrière. Et franchement, c'est réactif, propre et ça ne pose aucun problème à mon sens. Pour ça, il faut un minimum choisir son animateur en VT (ton, bosser ensemble sur l'harmonisation des traitements, prononciation des noms de villes). Un VT est un vrai collaborateur en télétravail, c'est pas un "sous-traitant".

Je ne défends pas le VT, j'aime le direct mais je dis juste que je préfère amplement mettre des moyens dans une rédaction qui va faire beaucoup de terrain que dans X animateurs. Les tranches qui sont creuses peuvent être en VT, les autres en live. Et je préfère toujours un bon VT à un mauvais animateur en live...

L'idée est toujours de se dire "comment apporter le meilleur service à nos auditeurs avec ce budget ?". Et après, on fait des choix. Mais je comprends qu'on soit (et notamment ici) contre le VT, c'est l'ubberisation de la radio avant l'heure. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Invité Nicolas a dit :

Je ne défends pas le VT, j'aime le direct mais je dis juste que je préfère amplement mettre des moyens dans une rédaction qui va faire beaucoup de terrain que dans X animateurs. Les tranches qui sont creuses peuvent être en VT, les autres en live.

C'est ce principe que je valide aussi.

Si je dois choisir entre salarier 1 journaliste qui sera sur le terrain pour faire de l'info locale et 1 animateur qui fera du flux en direct de 12h à 16h, je préfère le journaliste.

Pour les radios qui n'ont pas la capacité à avoir X animateurs, X journalistes et X commerciaux, le fait que les heures creuses soient assurées en VT ne me choque pas.

Autant mettre le budget sur les heures stratégiques et l'information locale. Et en plus, ça peut éviter de laisser tourner l'antenne sans animateurs à certains moments de la journée.

Après, il y a des radios qui ont largement les moyens d'être en direct la majorité du temps (en tout cas au moins pour le morning et le drive) et qui préfèrent être en VT à partir de 9h jusqu'au soir pour faire des économies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-Le VT ne devrait pas avoir lieu sur des radios nationales. J'estime qu'elles ont les moyens (quoiqu'on en dise) d'embaucher des animateurs pour toute la semaine (y a qu'à virer quelques Community Managers et autres chargés de missions et stagiaires qui ne servent à rien et engouffrent de l'argent qui pourrait être utilisé pour un meilleur rendu antenne).

Ne me dites pas que NRJ, Fun, Virgin, Nostalgie etc n'ont pas les moyens avec les millions d'€uros qu'elles brassent en publicité...

Pour les radios locales -et régionales-, cela devrait rester du "dépannage" à mon sens (surtout les WE).

Après, pour revenir au national, le VT peut être utile s'il est bien fait, sur le "local" dans des situations spécifiques...

Je m'explique: Prenons le cas de Virgin Radio et de ses décrochages "régionaux" (plateformes régionales englobant plusieurs grandes villes). On peut imaginer que l'animateur de la plateforme enregistre (juste quelques minutes à l'avance) des speaks propres à chacune des grandes villes. Ces speaks étant ensuite diffusés simultanément entre 2 titres et quasiment en "direct" à quelques minutes près. Ca reste du VT, mais fait par l'animateur titulaire, qui est présent dans les studios au moment de la diffusion, et ça a une réelle utilité (pour une info trafic, évènement ou alerte météo en temps réel sur telle ou telle ville). Ca renforce encore + la proximité LOCALE plutôt que REGIONALE (effectivement dans mon cas, pour exemple, je préfère entendre à Mulhouse une info sur mon "bassin de vie", plutôt que d'avoir un point trafic de Besançon ou Colmar).

C'est un exemple -je parce de ce que je connais- , et je ne remet pas en cause ce que fait Mathieu, l'animateur régional, mais c'est bien là dessus que le VT peut être utile.

 

C'est évidemment valable pour toutes les radios nationales qui font du  décrochage "local/régional".

 

Bref, nous parlons de RADIOS et non pas entreprises. Le VT doit donc servir à faire de la radio, à apporter un service plus ciblé, à dépanner, mais en aucun cas à "faire des économies" -de personnel- !

Modifié par Virgini.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Le 27/08/2019 à 20:27, Prunelle a dit :

C'est le problème de tous ces studios type Maxi l'Air, VT Consult et autres. 

Certains animateurs travaillent en direct pour une station de radio où ils sont salariés et, à côté, font un peu de VT pour compléter leurs revenus. 

D'autres ont fait du VT un véritable métier en enchaînant les interventions sur plusieurs radios sans jamais mettre le pied dans un studio depuis des années.

Dans les 2 cas, travailler en VT pour une seule radio ne serait pas rentable. 

Voilà, enfin, c'est compris ! Je n'y croyais plus...

C'est un souci économique : il est hors de question que je fasse du flux pour aller gagner peau de balle en soit disant live qui est super mieux que chouette et patati et patata. Ce qui compte, c'est ce que je peux faire de ma vie avec ce que je gagne et je n'ai pas 20 ans, donc besoin d'un peu +

C'est tellement simpliste de jeter la pierre. Je fais bcp de voice et je suis contre ceux qui l'exploite à gogo en achetant un prix et dans toutes les tranches pour s'en mettre plein les poches mais ça existe. Les pondérés aussi : quelques tranches et beau travail d'équipe. Il y a aussi ceux qui gagnent déjà très bien leur vie sur une grande radio mais qui ont tout fait pour créer un système d'exploitation moderne des hommes en se gavant sur leur travail un maxi et qui eux même cumulent des radios à gogo par amour de l'argent de la "reconnaissance". Il y a de tout donc.

Le plus triste est finalement de lire qu'un mec salarié an radio ne gagne pas assez sa vie et cherche à arrondir ses fins de mois. Après, le gars qui en fait son métier en voice track pourra aussi vous dire que c'est dégueulasse, parce que le salarié a déjà un salaire et tous les avantages qui vont avec. Indépendant = pas ou peu de retraite, de sécu, pas de contrat, pas de congés payés, de chômage etc etc etc... Et par pitié, ne mélangez pas les indépendants qui ne font que ça avec les maxi machin et vt chose, eux se permettent de prendre encore sur le peu de départ.

Alors avant d'être un gros nigaud qui critique, regardez plutôt le monde dans lequel nous vivons. C'est notre système qui est responsable. Tout ce qui déraille est lié à notre façon de vivre, notre système économique.

Je n'ai pas honte de vouloir gagner ma vie et de faire du bon boulot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Le 27/08/2019 à 21:31, Invité Curieux1 a dit :

Pas vraiment pour. il faut respecter l auditeur mais le respect se perd !

Quand j'enregistre un insert tous les jours avec un auditeur à qui je fais gagner des cadeaux et qui est heureux, je manque donc de respect à celui ci ? Parce que l'insert est enregistré ? Alors qu'il le sait ? Commencez par respecter ceux qui savent faire correctement ce job avant de donner des leçons de morale, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Invité ENFIN ! a dit :

Quand j'enregistre un insert tous les jours avec un auditeur à qui je fais gagner des cadeaux et qui est heureux, je manque donc de respect à celui ci ? Parce que l'insert est enregistré ? Alors qu'il le sait ? Commencez par respecter ceux qui savent faire correctement ce job avant de donner des leçons de morale, non ?

 Hello !

Ah bon ? Vous parlez de respect pour l'auditeur uniquement qui se trouve en insert... !

Mais que devient le respect pour les auditeurs-trices restant qui vous écoutent tous les jours et qui sont persuadés pouvoir appeler et jouer dés qu'un jeu est lancé alors que tout est bippé par avance ? ....

Un jour ce principe d'insert "réchauffé" sera connu auprés des auditeurs-trices (tout comme comme les faux directs avec les vt) et dés lors que cet état de fait sera connu par un grand nombre la radio ne fera plus autant rêver.. et cela contribuera encore + à la défiance qu'ont un grand nombre de français envers les médias....

Cela me conforte en + dans mon état d'esprit du : "La radio"  C'était mieux avant ! 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout était mieux avant quand on sait pas s'adapter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lord
Il y a 7 heures, Invité ENFIN ! a dit :

Quand j'enregistre un insert tous les jours avec un auditeur à qui je fais gagner des cadeaux et qui est heureux, je manque donc de respect à celui ci ? Parce que l'insert est enregistré ? Alors qu'il le sait ? Commencez par respecter ceux qui savent faire correctement ce job avant de donner des leçons de morale, non ?

Tu manques de respect à celui qui t'ecoutes.

D'ailleurs quid des radios locales et nationales qui sont en direct (ou pas) mais font des inserts bidons ? Genre NRJ ou certaines de ses locales comme NRJ Lyon. Serieux, faut arreter là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Nad70 a dit :

Tout était mieux avant quand on sait pas s'adapter

Ce n'est pas une question d'adaptation...  

C'est une question du nivellement par le bas du métier ...  

Dans l'innovation tout n'est pas bon à prendre je pourrais vous citer bon nombre d'exemple mais le point commun : c'est la mise de côté de l'humain au profit de la technologie qui a dénaturer pratiques dans certains métiers ...

Allez demander aux voice-trackeurs et trackeuses, qui n'ont peut-être jamais vu de studios radio de leur vie, si ils ou elles préfèrent bosser en work-home à faire du vt "au métre" ou bien faire un vrai direct dans un vrai studio etc... ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Il y a 16 heures, Oldschoolspeaker a dit :

Ce n'est pas une question d'adaptation...  

C'est une question du nivellement par le bas du métier ...  

Dans l'innovation tout n'est pas bon à prendre je pourrais vous citer bon nombre d'exemple mais le point commun : c'est la mise de côté de l'humain au profit de la technologie qui a dénaturer pratiques dans certains métiers ...

Allez demander aux voice-trackeurs et trackeuses, qui n'ont peut-être jamais vu de studios radio de leur vie, si ils ou elles préfèrent bosser en work-home à faire du vt "au métre" ou bien faire un vrai direct dans un vrai studio etc... ? 

Et je bien je réponds : je préfère ma liberté. Etre en studio, j'ai donné et comme évoqué plus haut, pour gagner si peu, bof.

Quant aux arguments bidon du respect, je me marre. Quand je bossais en live, la majorité des jeux étaient déjà pipotés. Il y a bien des gagnants mais tout est orienté, y compris en réseau national où l'on me demandait de faire gagner un parisien pour ne pas payer les frais de transport par exemple. Et vous pensez qu'en TV c'est mieux ? LOL

Vos arguments sont faibles. On peut OUI respecter l'auditeur et faire du voice, et ça vous ennuie au plus haut point. Après comme toujours, il y a des bons et moins bons en live comme en voice, des gens biens et des gens moins biens, c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Il y a 17 heures, Invité Lord a dit :

Tu manques de respect à celui qui t'ecoutes.

D'ailleurs quid des radios locales et nationales qui sont en direct (ou pas) mais font des inserts bidons ? Genre NRJ ou certaines de ses locales comme NRJ Lyon. Serieux, faut arreter là.

Je ne suis pas d'accord, mais c'est ce qui fait l'intérêt d'un débat.

Après, je suis contre les donneurs de leçons souvent loin  du compte en + Il n'y a pas que NRJ mais quasiment tous les médias qui "orientent" leurs jeux, et depuis toujours... C'est naïf de croire le contraire. Je l'ai vu en presse écrite, radio locale, régionale, nationale, en tv et depuis toujours (et j'ai un peu de bouteille). Vous êtes hors sujet, désolé de vous faire entrer dans la matrice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Il y a 20 heures, Oldschoolspeaker a dit :

 Hello !

Ah bon ? Vous parlez de respect pour l'auditeur uniquement qui se trouve en insert... !

Mais que devient le respect pour les auditeurs-trices restant qui vous écoutent tous les jours et qui sont persuadés pouvoir appeler et jouer dés qu'un jeu est lancé alors que tout est bippé par avance ? ....

Un jour ce principe d'insert "réchauffé" sera connu auprés des auditeurs-trices (tout comme comme les faux directs avec les vt) et dés lors que cet état de fait sera connu par un grand nombre la radio ne fera plus autant rêver.. et cela contribuera encore + à la défiance qu'ont un grand nombre de français envers les médias....

Cela me conforte en + dans mon état d'esprit du : "La radio"  C'était mieux avant ! 

AMEN

(C'est juste ringard et réac de dire "c'était mieux avant")... Toutes les générations disent ça, ou en tous cas, ceux qui vieillissent mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Invité ENFIN ! a dit :

AMEN

(C'est juste ringard et réac de dire "c'était mieux avant")... Toutes les générations disent ça, ou en tous cas, ceux qui vieillissent mal.

 Ah le terme réac l'argument de celles et ceux qui n'en ont pas ! 

Pourquoi ne pourrait-on pas dire que c'était mieux avant ? Et concernant votre précédent argument qui, ne repose que  sur votre expérience personnelle et donc n'est pas une généralité, j'opposerais mes 30 ans de radios durant lesquelles j'ai eu de VRAIS-ES auditeurs - trices en direct avec AUCUN filtre, aucune sélection (sauf si on sentait au standard que l'auditeur-trice n'était pas fiable et pouvait dire n'importe quoi à l'antenne mais c'est normal ), 

Ces inserts ont eu lieu sur des réseaux régionaux privés, des radios locales commerciales ou bien sur le réseau France Bleu (vous en conviendrez cela fait beaucoup quand même ... )

Je ne me pose nullement en terme de donneur de leçons et ne montre pas du doigt celles et ceux qui font la radio d'aujourd'hui je donne simplement mon avis et ma position (vous l'avez écrit vous même ici est un lieu de débat non ? )

Si vous avez autant d'expérience et donc d'ancienneté ne venez pas faire "du jeunisme" ou jouer la carte "je vis avec mon époque" moi aussi je vis avec mon époque sinon je vivrais en hermite coupé du monde !

Si, comme moi, vous avez connu la période radiophonique 80's et 90's vous ne pouvez pas nier la liberté d'expression qui existait, le timing de speak qui n'existait pas, on pouvait parler de plein de choses (si on pensait que cela pouvait intéresser l'auditoire évidemment) pendant 30 40 50 secondes à l'antenne, on faisait découvrir des nouveautés, en prenant des risques, qui sortaient des sentiers battus, ... en un mot on faisait de la VRAIE RADIO ..

Depuis j'ai vu le marketing prendre de plus en plus de place dans les décisions artistiques à l'antenne (survie économique oblige je peux le comprendre en partie) la radio est devenue insipide (j'ai un grand nombre de potes et amis qui ont oeuvré ou qui oeuvrent encore sur des musicals nationales vous voulez que je vous transcrive leurs propos sur l'évolution du métier ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Contre

Une radio c’est vivant comme en Italie live 24/24 sur la FM DAB TNT SAT APP quel intérêt d’enregistrer le présentateur ? sinon je préfère écouter mon Spotify lol c’est ça la mort de la radio 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lucide
Il y a 7 heures, Oldschoolspeaker a dit :

 Ah le terme réac l'argument de celles et ceux qui n'en ont pas ! 

Pourquoi ne pourrait-on pas dire que c'était mieux avant ? Et concernant votre précédent argument qui, ne repose que  sur votre expérience personnelle et donc n'est pas une généralité, j'opposerais mes 30 ans de radios durant lesquelles j'ai eu de VRAIS-ES auditeurs - trices en direct avec AUCUN filtre, aucune sélection (sauf si on sentait au standard que l'auditeur-trice n'était pas fiable et pouvait dire n'importe quoi à l'antenne mais c'est normal ), 

Ces inserts ont eu lieu sur des réseaux régionaux privés, des radios locales commerciales ou bien sur le réseau France Bleu (vous en conviendrez cela fait beaucoup quand même ... )

Je ne me pose nullement en terme de donneur de leçons et ne montre pas du doigt celles et ceux qui font la radio d'aujourd'hui je donne simplement mon avis et ma position (vous l'avez écrit vous même ici est un lieu de débat non ? )

Si vous avez autant d'expérience et donc d'ancienneté ne venez pas faire "du jeunisme" ou jouer la carte "je vis avec mon époque" moi aussi je vis avec mon époque sinon je vivrais en hermite coupé du monde !

Si, comme moi, vous avez connu la période radiophonique 80's et 90's vous ne pouvez pas nier la liberté d'expression qui existait, le timing de speak qui n'existait pas, on pouvait parler de plein de choses (si on pensait que cela pouvait intéresser l'auditoire évidemment) pendant 30 40 50 secondes à l'antenne, on faisait découvrir des nouveautés, en prenant des risques, qui sortaient des sentiers battus, ... en un mot on faisait de la VRAIE RADIO ..

Depuis j'ai vu le marketing prendre de plus en plus de place dans les décisions artistiques à l'antenne (survie économique oblige je peux le comprendre en partie) la radio est devenue insipide (j'ai un grand nombre de potes et amis qui ont oeuvré ou qui oeuvrent encore sur des musicals nationales vous voulez que je vous transcrive leurs propos sur l'évolution du métier ...)

Je suis d'accord avec vous, si on a connu les belles heures de la fm, on ne peut que constater que c'était mieux avant.

Il y avait des animateurs avec du charisme qui aimaient le son qu'ils passaient, des vrais canulars en libre antenne, des vrais fous rires, des vrais moments de direct. J'ai plein de souvenirs de grands moments de radio en tête ! 

Quand j'écoute la radio et la musique aujourd'hui, je n'entends qu'une pâle copie insipide de ce qui se faisait il y a 20 ans, il n y a plus de sincérité, de spontanéité  ou  de surprise.

C'est pareil pour la télé, en ce moment ils nous font des spéciales Ardisson / Delarue / Dechavanne etc.. Des images qui ont 20 ans ou plus...

Il suffit de regarder 10 minutes pour se rendre à l'évidence, pas UNE émission actuelle n'est à la hauteur de ce qui a été fait.

A l'heure où j'écris ça, je vois à la télé "4 mariages pour une lune de miel" sur TF1, on dirait une parodie de télé réalité, c'est naze, mais pourtant c'est diffusé au 1er degré.

Tout est merdique aujourd'hui, la musique, la télé, le cinéma... Arrêtez avec votre "réac" que vous ressortez en permanence.

On n'est pas réac, mais on ne se voile pas la face pour essayer de faire jeune, en mode "je vis à mon époque" mdrrrr

QUEL artiste, présentateur radio/tv, film, album, qui sort aujourd'hui sera culte dans 20 ans ?  Aucun, on est dans le "jetable", des produits vite fait mal fait.

Quant au voice-track, c'est ce que fait la TV depuis 40 ans en fait, quelle émission de TV est encore en direct aujourd'hui ?

Le public se contrefout que ce soit en direct.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gilles & John

Je suis directement concerné par ce sujet, alors autant donner mon point de vue (si toutefois il vous intéresse).

J'ai été salarié sur une grosse radio régionale, un salaire "moyen" qui était pourtant plus élevé que celui de certains de mes collègues. Je passais 45 minutes le matin + 45 minute le soir sur la route pour me rendre à la radio. Je n'avais pas de temps pour moi et je ne profitais même pas particulièrement des opérations organisées par la radio.

Depuis que je suis indépendant, j'organise mes journées comme je le veux : si je veux bosser un peu plus tard ça ne regarde que moi. Je termine ma journée dès que j'ai fini mes prods et je ne suis pas là à tourner dans les couloirs de la radio pour remplir mon quota d'heures... je ne fais pas du calibrage d'écrans pubs, ou des comblages, ou de l'alimentation de site internet, etc... quand j'ai fini de travailler, tôt ou pas, je fais ma vie !

J'ai choisi ce métier par passion : parler dans un micro. Et c'est ce que je fais toute la journée !! Sans avoir à supporter les daubes musicales... j'en parle, je les écoute 1 fois pour savoir à quoi ça ressemble, comment le titre se termine, mais je n'ai plus à les écouter 2 fois par émission... quel PIED ! Je parle toute la journée, à plein d'endroits différents... c'est comme faire du natio, sans être surveillé par un directeur d'antenne à cran. J'ai des auditeurs à l'antenne, je m'amuse au micro, et devinez quoi ? je gagne bien mieux ma vie, sans prendre ma voiture tous les jours ! Alors oui il y a des inconvénients, on ne va pas se mentir... c'est pas tout rose d'être indépendant ! Mais à choisir entre être salarié sans reconnaissance dans une radio régionale qui sur-exploite ses animateurs, ou être indépendant et vivre de ma passion, du micro, sans réelle pression au quotidien, et avoir différents interlocuteurs dans différentes radios, toujours souriants, bienveillants, etc... le choix est vite fait !

"c'était mieux avant"... pas pour moi ! Arrêtez de pleurnicher dès qu'il est question de Voice Track... on dirait les chauffeurs de taxi qui découvrent l'arrivée d'Uber et de ses chauffeurs serviables, souriants, qui proposent des bouteilles d'eau... Un VT s'il est bien fait, est transparent pour l'auditeur, et personnellement je m'implique à 200000000% !! 

et je préfère un animateur qui produit des speaks pour plusieurs radios, à la chaîne, et bossant bien, qu'un animateur en direct qui traîne sur facebook et youtube au lieu de préparer ses speaks (vu qu'il parle tous les 1/4 d'heure, il a le temps de lire des conneries et même de traîner ici) !

Bisous à tous :) j'ai fini ma journée de prod, je vais aller faire du VTT avec mes enfants !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Max
Il y a 23 heures, Invité Gilles & John a dit :

Je suis directement concerné par ce sujet, alors autant donner mon point de vue (si toutefois il vous intéresse).

J'ai été salarié sur une grosse radio régionale, un salaire "moyen" qui était pourtant plus élevé que celui de certains de mes collègues. Je passais 45 minutes le matin + 45 minute le soir sur la route pour me rendre à la radio. Je n'avais pas de temps pour moi et je ne profitais même pas particulièrement des opérations organisées par la radio.

Depuis que je suis indépendant, j'organise mes journées comme je le veux : si je veux bosser un peu plus tard ça ne regarde que moi. Je termine ma journée dès que j'ai fini mes prods et je ne suis pas là à tourner dans les couloirs de la radio pour remplir mon quota d'heures... je ne fais pas du calibrage d'écrans pubs, ou des comblages, ou de l'alimentation de site internet, etc... quand j'ai fini de travailler, tôt ou pas, je fais ma vie !

J'ai choisi ce métier par passion : parler dans un micro. Et c'est ce que je fais toute la journée !! Sans avoir à supporter les daubes musicales... j'en parle, je les écoute 1 fois pour savoir à quoi ça ressemble, comment le titre se termine, mais je n'ai plus à les écouter 2 fois par émission... quel PIED ! Je parle toute la journée, à plein d'endroits différents... c'est comme faire du natio, sans être surveillé par un directeur d'antenne à cran. J'ai des auditeurs à l'antenne, je m'amuse au micro, et devinez quoi ? je gagne bien mieux ma vie, sans prendre ma voiture tous les jours ! Alors oui il y a des inconvénients, on ne va pas se mentir... c'est pas tout rose d'être indépendant ! Mais à choisir entre être salarié sans reconnaissance dans une radio régionale qui sur-exploite ses animateurs, ou être indépendant et vivre de ma passion, du micro, sans réelle pression au quotidien, et avoir différents interlocuteurs dans différentes radios, toujours souriants, bienveillants, etc... le choix est vite fait !

"c'était mieux avant"... pas pour moi ! Arrêtez de pleurnicher dès qu'il est question de Voice Track... on dirait les chauffeurs de taxi qui découvrent l'arrivée d'Uber et de ses chauffeurs serviables, souriants, qui proposent des bouteilles d'eau... Un VT s'il est bien fait, est transparent pour l'auditeur, et personnellement je m'implique à 200000000% !! 

et je préfère un animateur qui produit des speaks pour plusieurs radios, à la chaîne, et bossant bien, qu'un animateur en direct qui traîne sur facebook et youtube au lieu de préparer ses speaks (vu qu'il parle tous les 1/4 d'heure, il a le temps de lire des conneries et même de traîner ici) !

Bisous à tous :) j'ai fini ma journée de prod, je vais aller faire du VTT avec mes enfants !

Ok, tu as gagné en confort de vie, on est ravis pour toi, ici, ceux qui disent c'était mieux avant, déplorent la pauvreté des programmes radio, pas le fait que quelques voicetrackeurs aient maintenant le temps de faire du vtt avec leurs enfants. Hors-sujet.

Pendant que tu fais du VTT, les radios ferment où se font racheter et leurs locaux sont déserts.

Alors qu'à une époque, chaque radio était composée d'une vraie équipe d'animateurs qui se succédaient dans le studio, on a aujourd'hui des ordis qui tournent tout seuls.

Et puisque tu sembles aimer les comparaison (taxis / Uber) ce que tu défends, c'est comme un boulanger qui dirait "maintenant que j'ai mis un distributeur de baguettes au centre de mon village, je n'ai plus à payer une vendeuse, ni à supporter les petits vieux qui venaient chaque matin en boutique, à la place je peux aller à la piscine !"

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Invité Max a dit :

Ok, tu as gagné en confort de vie, on est ravis pour toi, ici, ceux qui disent c'était mieux avant, déplorent la pauvreté des programmes radio, pas le fait que quelques voicetrackeurs aient maintenant le temps de faire du vtt avec leurs enfants. Hors-sujet.

Pendant que tu fais du VTT, les radios ferment où se font racheter et leurs locaux sont déserts.

Alors qu'à une époque, chaque radio était composée d'une vraie équipe d'animateurs qui se succédaient dans le studio, on a aujourd'hui des ordis qui tournent tout seuls.

Et puisque tu sembles aimer les comparaison (taxis / Uber) ce que tu défends, c'est comme un boulanger qui dirait "maintenant que j'ai mis un distributeur de baguettes au centre de mon village, je n'ai plus à payer une vendeuse, ni à supporter les petits vieux qui venaient chaque matin en boutique, à la place je peux aller à la piscine !"

 

Hello !

Bien résumé la situation ! 

L'ironie c'est que ceux qui défendent le vt et la manière de bosser ( une forme d'uberisation) en radio aujourd'hui sont les mêmes qui ne comprennent pas la mort à petit feu des commerces de proximité, la mort de certains centre ville etc.... Ils prennent ce qui les arrange dans l'évolution de la société mais pas ce qui les dérange... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve le point de vue de Gilles & John intéressant sans y adhérer pour autant.

Les méthodes de management de certaines radios (salaires dérisoires, surcharge de travail, précarité, pressions) ont peut être poussé des animateurs à se convertir au VT y trouvant une meilleure rémunération et une meilleure qualité de vie.

Le pire c'est que ce sont ces mêmes managers qui font appel maintenant ces voice-trackeurs.  

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Le 30/08/2019 à 12:28, Oldschoolspeaker a dit :

 Ah le terme réac l'argument de celles et ceux qui n'en ont pas ! 

Pourquoi ne pourrait-on pas dire que c'était mieux avant ? Et concernant votre précédent argument qui, ne repose que  sur votre expérience personnelle et donc n'est pas une généralité, j'opposerais mes 30 ans de radios durant lesquelles j'ai eu de VRAIS-ES auditeurs - trices en direct avec AUCUN filtre, aucune sélection (sauf si on sentait au standard que l'auditeur-trice n'était pas fiable et pouvait dire n'importe quoi à l'antenne mais c'est normal ), 

Ces inserts ont eu lieu sur des réseaux régionaux privés, des radios locales commerciales ou bien sur le réseau France Bleu (vous en conviendrez cela fait beaucoup quand même ... )

Je ne me pose nullement en terme de donneur de leçons et ne montre pas du doigt celles et ceux qui font la radio d'aujourd'hui je donne simplement mon avis et ma position (vous l'avez écrit vous même ici est un lieu de débat non ? )

Si vous avez autant d'expérience et donc d'ancienneté ne venez pas faire "du jeunisme" ou jouer la carte "je vis avec mon époque" moi aussi je vis avec mon époque sinon je vivrais en hermite coupé du monde !

Si, comme moi, vous avez connu la période radiophonique 80's et 90's vous ne pouvez pas nier la liberté d'expression qui existait, le timing de speak qui n'existait pas, on pouvait parler de plein de choses (si on pensait que cela pouvait intéresser l'auditoire évidemment) pendant 30 40 50 secondes à l'antenne, on faisait découvrir des nouveautés, en prenant des risques, qui sortaient des sentiers battus, ... en un mot on faisait de la VRAIE RADIO ..

Depuis j'ai vu le marketing prendre de plus en plus de place dans les décisions artistiques à l'antenne (survie économique oblige je peux le comprendre en partie) la radio est devenue insipide (j'ai un grand nombre de potes et amis qui ont oeuvré ou qui oeuvrent encore sur des musicals nationales vous voulez que je vous transcrive leurs propos sur l'évolution du métier ...)

Donc en gros, en étant de la même génération, vous savez ce que veut dire réac (je n'ai pas d'arguments), vous savez ce que c'est d'avoir de vrais auditeurs (j'en ai eu des tas aussi mais bon), s'adapter n'est pas faire du jeunisme cher ami !

Oui on faisait ce qu'on voulait dans les années 80. Mais il se passe en radio ce qui se passe dans notre société : plus de règles, d'interdictions etc. On ne peut plus rien dire, rien faire, tout est cadré au millimètre, formaté. Finalement la daube tv et radio d'aujourd'hui est le miroir de notre société non ?

Attention, je ne dis pas que c'est bien, au contraire. Mais je dois bouffer, et je vis bien en VT et s'il n y a plus de bons animateurs, il ne fallait pas les enfermer dans un poulailler parisien soit disant école... Je pense, oui, qu'on peut faire du bon VT. Je pense être meilleur que beaucoup de pleurnichards en direct. C'est s'adapter à travailler différemment !

Je vous reproche de tout mettre dans le même panier, et tout le monde aussi. Je n'aime pas le c'était mieux avant. Je me suis adapté, mais là où je vous rejoins, je n'ai peut être plus cette belle étincelle. Je travaille et le job reste agréable quand même alors, c'est déjà pas mal vu le contexte. Après, montez votre radio et vous serez vite rattrapé par les réalités économiques, et ça, tout le monde oublie d'en parler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Invité ENFIN ! a dit :

Donc en gros, en étant de la même génération, vous savez ce que veut dire réac (je n'ai pas d'arguments), vous savez ce que c'est d'avoir de vrais auditeurs (j'en ai eu des tas aussi mais bon), s'adapter n'est pas faire du jeunisme cher ami !

Oui on faisait ce qu'on voulait dans les années 80. Mais il se passe en radio ce qui se passe dans notre société : plus de règles, d'interdictions etc. On ne peut plus rien dire, rien faire, tout est cadré au millimètre, formaté. Finalement la daube tv et radio d'aujourd'hui est le miroir de notre société non ?

Attention, je ne dis pas que c'est bien, au contraire. Mais je dois bouffer, et je vis bien en VT et s'il n y a plus de bons animateurs, il ne fallait pas les enfermer dans un poulailler parisien soit disant école... Je pense, oui, qu'on peut faire du bon VT. Je pense être meilleur que beaucoup de pleurnichards en direct. C'est s'adapter à travailler différemment !

Je vous reproche de tout mettre dans le même panier, et tout le monde aussi. Je n'aime pas le c'était mieux avant. Je me suis adapté, mais là où je vous rejoins, je n'ai peut être plus cette belle étincelle. Je travaille et le job reste agréable quand même alors, c'est déjà pas mal vu le contexte. Après, montez votre radio et vous serez vite rattrapé par les réalités économiques, et ça, tout le monde oublie d'en parler.

  Hello !

  Justement j'ai créé une radio et ce que je trouve le plus pénible c'est surtout l'administratif trop lourd car on demande la même chose à une simple radio locale de cat. A qu'à une radio bien plus importante avec des moyens évidemment plus importants...

  Je vous rejoins également sur le fait que même si la passion radio est toujours présente en moi l'environnement du milieu radiophonique et la manière d'aborder dont a été remodeler ce secteur ne me satisfait pas...

  Peut-être ai-je une vue qui n'a pas bougée depuis 35 ans et que je souhaiterais éternelle tout du moins intacte comme aux premiers jours .... quand j'ai découvert le monde de la radio début 80 !

  Bonne continuation... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !

Finalement, on se comprend + qu'on ne le pense ;o)

Bonne continuation

Le 02/09/2019 à 16:49, Oldschoolspeaker a dit :

  Hello !

  Justement j'ai créé une radio et ce que je trouve le plus pénible c'est surtout l'administratif trop lourd car on demande la même chose à une simple radio locale de cat. A qu'à une radio bien plus importante avec des moyens évidemment plus importants...

  Je vous rejoins également sur le fait que même si la passion radio est toujours présente en moi l'environnement du milieu radiophonique et la manière d'aborder dont a été remodeler ce secteur ne me satisfait pas...

  Peut-être ai-je une vue qui n'a pas bougée depuis 35 ans et que je souhaiterais éternelle tout du moins intacte comme aux premiers jours .... quand j'ai découvert le monde de la radio début 80 !

  Bonne continuation... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gilles & John
Le 31/08/2019 à 17:56, Invité Max a dit :

Ok, tu as gagné en confort de vie, on est ravis pour toi, ici, ceux qui disent c'était mieux avant, déplorent la pauvreté des programmes radio, pas le fait que quelques voicetrackeurs aient maintenant le temps de faire du vtt avec leurs enfants. Hors-sujet.

Pendant que tu fais du VTT, les radios ferment où se font racheter et leurs locaux sont déserts.

Alors qu'à une époque, chaque radio était composée d'une vraie équipe d'animateurs qui se succédaient dans le studio, on a aujourd'hui des ordis qui tournent tout seuls.

Et puisque tu sembles aimer les comparaison (taxis / Uber) ce que tu défends, c'est comme un boulanger qui dirait "maintenant que j'ai mis un distributeur de baguettes au centre de mon village, je n'ai plus à payer une vendeuse, ni à supporter les petits vieux qui venaient chaque matin en boutique, à la place je peux aller à la piscine !"

 

Ahhhh pardon je n'avais pas compris que c'était la faute des animateurs si les radios ferment !! quel idiot je fais !!
Est-ce que vous avez conscience de l'énormité de vos propos ? 
A ce que je sache, les animateurs n'ont jamais demandé à ce qu'on baisse leurs salaires tout en multipliant les tâches... certes, il y en a qui ont profité des "belles années" de la radio pour s'engraisser et pour se tourner les pouces... et puis il y a ceux qui sont arrivés après, plein de passion et de rêves, et a qui on a proposé de travailler pour pas grand chose... "après tout, c'est ta passion"... On s'est retrouvé avec des animateurs a qui on a confié la plan pub, le relais promo, la prog, la prod, les réseaux sociaux... Pardon mais la faute n'est pas à ceux qui trouvent des alternatives pour vivre de leur passion décemment, mais plutôt aux patrons qui continuent de s'engraisser sans vergogne !!!

Je l'ai dit, je n'ai peut-être pas le petit truc en plus quand le voyant "on air" s'allume et que je sais que je suis sans filet parce que je suis en direct, mais moi je prend mon pieds toute la journée en parlant dans un micro, alors que je ne compte pas le nombre d'anciens de mes collègues qui sont frustrés de faire 3h d'antenne, puis 5h de tâches diverses qui auraient pu être confiées à des personnes qualifiés et rémunérées à juste titre.
Si ça vous éclate de penser qu'un voice-trackeur est un gars qui casse le système et qui fait fermer des radios, je vous laisse dans vos idées bien arrêtées. Moi je crois que le système est cassé depuis bien longtemps et que ceux qui continuent à accepter des CDDU à 1400€ net / mois pour faire antenne + plan + comblages + réseaux sociaux ne font rien pour que ça s'arrange. Et des animateurs qui acceptent ces conditions, il y en a des dizaines qui sortent d'école chaque année ! Autant dire que ça ne changera jamais, et que les salaires ne remonteront jamais !
C'est trop facile de taper sur le voice-track en disant que c'est la cause de tous les problèmes des radios. Il suffit de lire quelques sujets de cette libre antenne pour constater que ce sont surtout les dirigeants qui prennent les mauvaises décisions, motivées par l'argent et par la facilité. 
C'est sûr que ce serait le rêve, un patron qui vous paye 2000€ net pour faire 3h d'émission + le temps de préparation... ça n'existe plus dans le monde actuel ! Tout le monde rêve d'une radio avec une grosse équipe d'animateurs, une grosse rédaction de journalistes pour faire du terrain, une grosse équipe de techniciens, de producteurs, de commerciaux... mais de moins en moins de patrons ont envie de payer tous ces gens. Les patrons ne veulent plus prendre de risques, ils ont des radios qui sont rentables et qui tournent avec 3 fois rien. Ça leur rapporte autant (voire plus) que quand ils avaient 15 salariés ! Non ils ne vont pas prendre de risques à l'antenne, pas d'innovations, pas de challenges, ils n'ont pas besoin de ça.

Bref, le débat est sans fin, et malgré ce que je viens d'écrire je sais pertinemment qu'on me répondra "ouiiiiiii mais quand mêêêêêêêêême... le voice track c'est maaaaaaal, c'est le diaaaaaaable... les animateurs n'ont plus de travaaaaaaail..." Bla. Bla. B.L.A.
Rendez-vous dans quelques mois pour un énième post sur le voice-track ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Max
Le 6/9/2019 à 15:18, Invité Gilles & John a dit :

Ahhhh pardon je n'avais pas compris que c'était la faute des animateurs si les radios ferment !! quel idiot je fais !!
Est-ce que vous avez conscience de l'énormité de vos propos ? 

"L'énormité de mes propos" dit-il... Celui qui, à la fois, déplore l'état de la radio actuelle tout en y contribuant et en en tirant bénéfices... 

Dire "c'est cool maintenant (alors que toute une profession sombre...) je peux aller faire du vélo avec mes mômes", c'est pas complètement con comme propos ça ? On se fout que tu aies gagné en confort de vie, ce n'est pas le sujet ici !

C'est comme se réjouir de payer ses fringues pas cher, alors que ça fait bosser des gamins pour une misère, à l'autre bout du monde.

 

Le 6/9/2019 à 15:18, Invité Gilles & John a dit :

C'est sûr que ce serait le rêve, un patron qui vous paye 2000€ net pour faire 3h d'émission + le temps de préparation... ça n'existe plus dans le monde actuel

Mais ça n'a jamais existé ça, c'est toi qui rêve !

Et donc, tout comme les patrons de radios sur qui qui tu rejettes la faute, tu n'es toi aussi motivé que par le fric et refuses de bosser pour moins de 2000 net pour 3 pauvres heures de direct, avec tes 4 speaks de flux par heure, sans grande originalité. Ca vaut 2000 net ça selon toi ? 

Tu vois les salaires proposés dans les autres professions ? Tu connais la pression qu'a un salarié payé 2000 net par mois ?

Les tâches confiées aux animateurs se sont multipliées, car aujourd'hui, les outils informatiques permettent de cumuler plusieurs tâches, mais la quantité de boulot n'a pas augmenté.

Je me souviens d'une époque où tu devais bien choisir ton disque pour avoir le temps d'aller aux toilettes sans risque de faire de blanc, tu devais enregistrer des cassettes pour la prog de nuit, aujourd'hui tout s'enchaîne tout seul, tu devais mixer des émissions au vinyle en direct, alors qu'aujourd'hui tu peux tout monter à l'avance.

Les conditions de l'animateur radio ne se sont pas dégradées en terme de "tâches confiées", mais par le fait que les postes se font de plus en plus rares à cause du voice-track.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Le 07/09/2019 à 21:22, Invité Max a dit :

"L'énormité de mes propos" dit-il... Celui qui, à la fois, déplore l'état de la radio actuelle tout en y contribuant et en en tirant bénéfices... 

Dire "c'est cool maintenant (alors que toute une profession sombre...) je peux aller faire du vélo avec mes mômes", c'est pas complètement con comme propos ça ? On se fout que tu aies gagné en confort de vie, ce n'est pas le sujet ici !

C'est comme se réjouir de payer ses fringues pas cher, alors que ça fait bosser des gamins pour une misère, à l'autre bout du monde.

 

Mais ça n'a jamais existé ça, c'est toi qui rêve !

Et donc, tout comme les patrons de radios sur qui qui tu rejettes la faute, tu n'es toi aussi motivé que par le fric et refuses de bosser pour moins de 2000 net pour 3 pauvres heures de direct, avec tes 4 speaks de flux par heure, sans grande originalité. Ca vaut 2000 net ça selon toi ? 

Tu vois les salaires proposés dans les autres professions ? Tu connais la pression qu'a un salarié payé 2000 net par mois ?

Les tâches confiées aux animateurs se sont multipliées, car aujourd'hui, les outils informatiques permettent de cumuler plusieurs tâches, mais la quantité de boulot n'a pas augmenté.

Je me souviens d'une époque où tu devais bien choisir ton disque pour avoir le temps d'aller aux toilettes sans risque de faire de blanc, tu devais enregistrer des cassettes pour la prog de nuit, aujourd'hui tout s'enchaîne tout seul, tu devais mixer des émissions au vinyle en direct, alors qu'aujourd'hui tu peux tout monter à l'avance.

Les conditions de l'animateur radio ne se sont pas dégradées en terme de "tâches confiées", mais par le fait que les postes se font de plus en plus rares à cause du voice-track.

 

 

Il est rigolo Max, il voit les outils informatique et la modernisation que quand ça va dans son sens. Je ne perdrai pas mon temps ce genre de personnage borné. Autant OLDSPEAKER est dans le partage, et en discutant, en réfléchissant chacun de son côté, on trouve des propos interessant. Autant là.... Bref, j'y retourne, j'ai Voice Track, arffffff !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Max
Le 09/09/2019 à 14:59, Invité ENFIN ! a dit :

Il est rigolo Max, il voit les outils informatique et la modernisation que quand ça va dans son sens. Je ne perdrai pas mon temps ce genre de personnage borné. Autant OLDSPEAKER est dans le partage, et en discutant, en réfléchissant chacun de son côté, on trouve des propos interessant. Autant là.... Bref, j'y retourne, j'ai Voice Track, arffffff !

Ha bah ça valait vachement le coup d'intervenir pour dire ça... 

"Je suis venu vous dire que je ne vais rien dire..."

C'est tellement facile de me qualifier de borné sans avancer le moindre argument, ça me conforte dans mon idée :)

Merci quand-même d'être passé ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 30/08/2019 à 13:25, Invité Contre a dit :

Une radio c’est vivant comme en Italie live 24/24 sur la FM DAB TNT SAT APP quel intérêt d’enregistrer le présentateur ? sinon je préfère écouter mon Spotify lol c’est ça la mort de la radio 

Completement d'accord : on en est arrivé à balancer des programmes informatiques en permanence.

Autant rendre les frequences et liquider si les moyens manquent ....

On se demande l'interet d'occuper un secteur où on te fait des radios mortes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio Malheur
Il y a 8 heures, RADIOPIRATE a dit :

Completement d'accord : on en est arrivé à balancer des programmes informatiques en permanence.

Autant rendre les frequences et liquider si les moyens manquent ....

On se demande l'interet d'occuper un secteur où on te fait des radios mortes.

Coccinelle est une radio vivante ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Contre ! Pour moi la VRAIE Radio ça doit être du DIRECT !! J'aime savoir que l'animateur est présent au moment même où je l'écoute, savoir que je peux communiquer avec lui pendant ses émissions, savoir qu'il y a une véritable présence tout simplement.

D'ailleurs, pour une oreille très attentive et habituée, ça s'entend si l'animateur est en voice-track… Ca fait plus préparé, moins naturel...

Et les animateurs véritablement passionnés par la radio, ne préfèrent-ils pas eux aussi être en direct à l'antenne ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Le 10/09/2019 à 20:44, Invité Max a dit :

Ha bah ça valait vachement le coup d'intervenir pour dire ça... 

"Je suis venu vous dire que je ne vais rien dire..."

C'est tellement facile de me qualifier de borné sans avancer le moindre argument, ça me conforte dans mon idée :)

Merci quand-même d'être passé ! :)

Euh, je viens d'expliquer que vous ne voyez le bon de la modernisation que quand cela vous arrange. Cela s'appelle plutôt de la mauvaise foi et face à cela, AUCUN argument n'existe.

Next

 

 

Le 14/09/2019 à 19:17, Nosta a dit :

Contre ! Pour moi la VRAIE Radio ça doit être du DIRECT !! J'aime savoir que l'animateur est présent au moment même où je l'écoute, savoir que je peux communiquer avec lui pendant ses émissions, savoir qu'il y a une véritable présence tout simplement.

D'ailleurs, pour une oreille très attentive et habituée, ça s'entend si l'animateur est en voice-track… Ca fait plus préparé, moins naturel...

Et les animateurs véritablement passionnés par la radio, ne préfèrent-ils pas eux aussi être en direct à l'antenne ?

 

Je tiens le pari, il suffit d'avoir un ton naturel... ce que n'ont pas bcp d'anims en... live....

Encore une fois, il y a des bons et des mauvais partout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14.09.2019 à 17:17, Nosta a dit :

Contre ! Pour moi la VRAIE Radio ça doit être du DIRECT !! J'aime savoir que l'animateur est présent au moment même où je l'écoute, savoir que je peux communiquer avec lui pendant ses émissions, savoir qu'il y a une véritable présence tout simplement.

D'ailleurs, pour une oreille très attentive et habituée, ça s'entend si l'animateur est en voice-track… Ca fait plus préparé, moins naturel...

Et les animateurs véritablement passionnés par la radio, ne préfèrent-ils pas eux aussi être en direct à l'antenne ?

 

Mais là de toute façon on bute aussi sur les envies des animateurs, y’en a qui aiment parler pour s’entendre à la radio ou qu’on les entende à la radio, du coup les VT ça leur change pas grand chose d’enregistrer leurs speaks à la suite, moi ma passion c’est le tout qui compose la radio y compris la réa du coup si on me dit « faut laisser l’automation faire » tu es sûr que je vais pas rester longtemps alors en plus si le travail se résume à enregistrer des voix dans un studio de prod et les voir défiler dans le studio principal alors que personne ne s’y trouve c’est clairement pas pour moi.

Les voicetracker apprécient surent ce qu’ils font du coup pour moi le choix revient vraiment au directeur des programmes s’il considère que la valeur ajoutée qu’apporte un vrai animateur dans un studio qui peut interagir avec les auditeurs vaut la différence de salaire... en tout cas à mon avis oui. Le débat est pas sûr la technologie utile ou pas: j’avais de l’automation dans ma dernière radio qui me permettait de ne même pas toucher à la console pendant 4h et juste parler rien ne m’a empêché de lancer moi même mes éléments (déjà parceque sinon on s’emmerde :586a2f0a91d44_EmojiSmiley-13:) tout comme Siri pourrait très bien animer sur toutes les radios de France gratuitement mais on est pas encore prêts.

Daniele

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ENFIN !
Il y a 15 heures, DJDan' a dit :

Mais là de toute façon on bute aussi sur les envies des animateurs, y’en a qui aiment parler pour s’entendre à la radio ou qu’on les entende à la radio, du coup les VT ça leur change pas grand chose d’enregistrer leurs speaks à la suite, moi ma passion c’est le tout qui compose la radio y compris la réa du coup si on me dit « faut laisser l’automation faire » tu es sûr que je vais pas rester longtemps alors en plus si le travail se résume à enregistrer des voix dans un studio de prod et les voir défiler dans le studio principal alors que personne ne s’y trouve c’est clairement pas pour moi.

Les voicetracker apprécient surent ce qu’ils font du coup pour moi le choix revient vraiment au directeur des programmes s’il considère que la valeur ajoutée qu’apporte un vrai animateur dans un studio qui peut interagir avec les auditeurs vaut la différence de salaire... en tout cas à mon avis oui. Le débat est pas sûr la technologie utile ou pas: j’avais de l’automation dans ma dernière radio qui me permettait de ne même pas toucher à la console pendant 4h et juste parler rien ne m’a empêché de lancer moi même mes éléments (déjà parceque sinon on s’emmerde :586a2f0a91d44_EmojiSmiley-13:) tout comme Siri pourrait très bien animer sur toutes les radios de France gratuitement mais on est pas encore prêts.

Daniele

Sur un drive ou morning je peux comprendre, des inserts, ça se fait aussi en VT. L'interaction se fait surtout sur les réseaux sociaux et bcp s'en moquent, tout dépend de la tranche d'âge visée. Rester 3h en studio pour du flux et des speaks de 20", qu'est ce que je m'ennuyais ! Tout dépend de où, pour qui et comment finalement. Et en effet des goûts de chacun. Ce qui compte à la fin c'est si l'auditeur reste ou pas. Et que dire d'un VT qui fait plus local que l'animateur salarié ? Parce que ça existe aussi. Encore une fois, il y a les uns et les autres, c'est tout. Le reste est aigreur et jalousie. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Yaka
Le 14/09/2019 à 17:17, Nosta a dit :

Contre ! Pour moi la VRAIE Radio ça doit être du DIRECT !! J'aime savoir que l'animateur est présent au moment même où je l'écoute, savoir que je peux communiquer avec lui pendant ses émissions, savoir qu'il y a une véritable présence tout simplement.

Le voice est aussi utilisé par les salariés comme moyen de se dégager du temps. Le fait d'être en voice ne veut pas dire que la personne n'est pas dans les bureaux non plus !

Rester bloqué dans le studio pendant 3 heures a pousser les boutons et parler 30s tous les quart d'heures c'est une perte de temps pour des petites structures/voir radio régionales.

Le 14/09/2019 à 17:17, Nosta a dit :

D'ailleurs, pour une oreille très attentive et habituée, ça s'entend si l'animateur est en voice-track… Ca fait plus préparé, moins naturel...

"ca fait plus préparé et moins naturel", ah ouais dans ce cas les anims chez NRJ, Virgin, FunRadio qui parlent tous dans des cages avec des speaks écrits c'est 100% voice track aussi ?

Pour en revenir au vt pur et dur, tu enregistres la veille ton émission, en quoi ça ferais moins naturel ?

Le but du voice c'est aussi d'enregistrer au meilleur moment de sa forme dans la journée ! Et bien sûr sans que l'auditeur se rende compte que c'est de l'enregistré. Bien sûr si t'es une branque à faire aucun réglage de point de mix ou faire "1....2....3" au début de chaque enregistrement...bah là oui c'est cramé. Un animateur digne de ce nom peut te faire le même speak en direct et en voice track sans que personne sache si c'est du direct ou pas.

Qui plus est avec certains softs de diffusion maintenant (cc Zetta) tu peux faire des speaks décrochés en voice par zone de diffusion. Donc faire un speak 100% local que tu ne peux pas faire en direct si tu couvres plusieurs zones, surtout si le contenu concerne un seul endroit et que les autres ne sont pas concernés.

En plus pendant que ton émission tourne toute seule, tu peux bosser sur autre chose, de la prod, des mails, répondre au standard téléphone, de la technique etc.

De mon point de vue, le vt peut te rendre bien service (enregistrer à l'avance une chronique, un insert auditeur, une info, ou simplement l'émission pour se libérer), mais on peut très bien alterner avec la présence en direct (par exemple donner une inforoute).

Le tout c'est de s'adapter avec les moyens présents, ce qu'on veut faire, et les directives d'antenne.

Ce débat pour moi est sans fin, c'est comme l'histoire du pain au chocolat et de la chocolatine. Ou celui si on dit "croix" ou "x" sur les manettes.

On aura toujours du NON en gros, police 72 en gras et Caps Lock. Et puis aussi du Oui, et du "oui mais".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/09/2019 à 17:17, Nosta a dit :

Contre ! Pour moi la VRAIE Radio ça doit être du DIRECT !! J'aime savoir que l'animateur est présent au moment même où je l'écoute, savoir que je peux communiquer avec lui pendant ses émissions, savoir qu'il y a une véritable présence tout simplement.

Je suis également opposé à ces trucs ...

La radio, c'est du direct et les radios ont des responsabilités aupres du public en matière de communication.

A force d’écouter des "prets-en boite", les auditeurs finissent par adopter ce mode d'expression bancale.

Où se trouve le lien social dans une conversation enregistrée ?

On n'est pas loin des méthodes de la pravda où les medias sont littéralement muselés.

On nous dit qu'il n'y a pas de moyens; mais rien n'oblige ces radios à truster des frequences.

Enfin, la plupart des trucs enregistrés sont diffusés à blanc et mal mixés : c'est mauvais.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17.09.2019 à 04:53, Invité ENFIN ! a dit :

Sur un drive ou morning je peux comprendre, des inserts, ça se fait aussi en VT. L'interaction se fait surtout sur les réseaux sociaux et bcp s'en moquent, tout dépend de la tranche d'âge visée. Rester 3h en studio pour du flux et des speaks de 20", qu'est ce que je m'ennuyais ! Tout dépend de où, pour qui et comment finalement. Et en effet des goûts de chacun. Ce qui compte à la fin c'est si l'auditeur reste ou pas. Et que dire d'un VT qui fait plus local que l'animateur salarié ? Parce que ça existe aussi. Encore une fois, il y a les uns et les autres, c'est tout. Le reste est aigreur et jalousie. 

Non mais l’interaction c’est pas juste prendre des auditeurs au téléphone pour des inserts bidon (même en direct), c’est aussi réagir sur les réseaux à un sujet et entendre son nom cité à l’antenne, c’est entendre une info trafic de dernière minute à n’importe quelle heure qui nous concerne...

Comme tu dis c’est les goûts de chacun, pousser des boutons ou réaliser une émission c’est déjà deux façons complètement différentes de voir le même travail (et au final le rendu est le même... ou pas). Moi le genre de radio que j’aime n’est pas en VT ou en tout cas pas en VT a 2€ le speak.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Max
Le 16/9/2019 à 12:09, Invité ENFIN ! a dit :
Le 10/9/2019 à 18:44, Invité Max a dit :

Ha bah ça valait vachement le coup d'intervenir pour dire ça... 

"Je suis venu vous dire que je ne vais rien dire..."

C'est tellement facile de me qualifier de borné sans avancer le moindre argument, ça me conforte dans mon idée :)

Merci quand-même d'être passé ! :)

Euh, je viens d'expliquer que vous ne voyez le bon de la modernisation que quand cela vous arrange. Cela s'appelle plutôt de la mauvaise foi et face à cela, AUCUN argument n'existe.

Next

Mais ?! Vous n'avez rien expliqué du tout, vous interprétez juste à votre sauce mes propos !

Je ne vois pas la modernisation QUE quand cela m'arrange, tout le monde aura bien compris, sauf vous visiblement, que je ne suis pas contre la modernisation, sauf si celle-ci appauvrit la radio et supprime des postes. Ce qui est le cas du voice-track !

Vous faîtes semblant de ne pas comprendre ?! Et c'est moi qui suis de mauvaise foi ? Vous retournez souvent les rôles comme ça pour vous sortir d'un débat ?

Donc VOUS êtes de mauvaise foi et VOUS êtes dans l'incapacité d'argumenter, ce qui encore une fois, me conforte dans mon idée ?

Merci quand-même d'être passé :) 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×