Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

Invité TATA CHRISTIANE

RFM : disparition des waves de raccrochage

Messages recommandés

Invité TATA CHRISTIANE

Depuis le déménagement d'RFM, les waves de raccrochage ont quasi-disparu de la circulation. On peut decrocher sans toutefois raccrocher sur le programme.

Je ne sais pas comment font les locales pour s'y retrouver.

C'est dommage : ces waves etaient pourtant tres réussies et contribuaient à optimiser le programme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité la blague

Des waves qui optimisent le programme? Vous êtes sérieux, vous pensez que les auditeurs aiment les bruitages star wars? Ils sont là pour le contenu, point barre, tout élément superficiel est inutile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Il y a 21 heures, Invité la blague a dit :

Des waves qui optimisent le programme? Vous êtes sérieux, vous pensez que les auditeurs aiment les bruitages star wars? Ils sont là pour le contenu, point barre, tout élément superficiel est inutile.

Les waves optimisaient le programme parce qu'elles permettaient aux locales de raccrocher correctement, ce qui maintenait la qualité du produit. Il s'agit d'un outil ....

Bientôt, on va nous dire que les "waves" ne sont pas appreciées des auditeurs et que c'etait la raison de leur suppression : absurde comme rhétorique. Il s'agit d'un outil !

C'est comme si je vous disais que je vais supprimer l'habillage parce que les auditeurs preferent le fil musical comme FIP !

Entre nous, je ne sais pas où on va : le niveau se détériore tous les ans ....

On passe d'un reseau qui etait fort bien orchestré à un réseau sans point de repère et qui ne donne pas aux locales l'opportunité de raccrocher correctement et convenablement autrement que par des mini-blancs d'une demi-seconde .

On rêve !

En passant, je m'insurge contre cette mode de "jingles chantés" avant les pubs nationales : c'est tres sympa pour les localiers de les récupérer surtout avant le lancement des flashs.

Mais evidememnt, si vous ne connaissez rien des "waves" et meconnaissez leur utilisation !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Invité TATA CHRISTIANE a dit :

Les waves optimisaient le programme parce qu'elles permettaient aux locales de raccrocher correctement, ce qui maintenait la qualité du produit. Il s'agit d'un outil ....

Bientôt, on va nous dire que les "waves" ne sont pas appreciées des auditeurs et que c'etait la raison de leur suppression : absurde comme rhétorique. Il s'agit d'un outil !

C'est comme si je vous disais que je vais supprimer l'habillage parce que les auditeurs preferent le fil musical comme FIP !

Entre nous, je ne sais pas où on va : le niveau se détériore tous les ans ....

On passe d'un reseau qui etait fort bien orchestré à un réseau sans point de repère et qui ne donne pas aux locales l'opportunité de raccrocher correctement et convenablement autrement que par des mini-blancs d'une demi-seconde .

On rêve !

En passant, je m'insurge contre cette mode de "jingles chantés" avant les pubs nationales : c'est tres sympa pour les localiers de les récupérer surtout avant le lancement des flashs.

Mais evidememnt, si vous ne connaissez rien des "waves" et meconnaissez leur utilisation !

Tu as tout a fait raison. Les waves sont un élément essentiel pour enchaîner correctement les éléments d'habillage. Je rappelle quand même le modèle classique :

1) flux national envoyé sur tout le territoire (sauf Paris)

2) admettons un écran pub qui part à 15.

3) A 20, le signal est envoyé par le satellite qui demande aux émetteurs locaux de décrocher (si possible).

4) l'émetteur local décroche mais à besoin d'une seconde, voire moins de latence pour envoyer la pub locale qui dure 3mn

5) fin de l'écran, processus inverse, raccrochage des locales vers le national. Wave de raccro loc calée sur celle du national.

Donc c'est sur que si on supprime la wave décro/raccro, on a un enchaînement tout sauf naturel avec des coupures au milieu, des reprise du flux national en plein jingle...

Je me rappelle même avoir posté sur ce forum il y a plus de deux ans sur le cas de RFM AIX MARSEILLE (déjà des problèmes a l'époque...). Autant il n'y avait pas de problème pour les décro (jingle id juste un peu mangé au début.)Autant les raccro c'était quelque chose... On avait parfois le droit à : jingle id > wave raccro > long silence... > Début disque de secours > raccro en plein sur le titre national... C'était quelque chose, j'espère que la situation s'est améliorée depuis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
il y a 24 minutes, Guiboui a dit :

2) admettons un écran pub qui part à 15.

3) A 20, le signal est envoyé par le satellite qui demande aux émetteurs locaux de décrocher (si possible).

4) l'émetteur local décroche mais à besoin d'une seconde, voire moins de latence pour envoyer la pub locale qui dure 3mn

5) fin de l'écran, processus inverse, raccrochage des locales vers le national. Wave de raccro loc calée sur celle du national.

Donc c'est sur que si on supprime la wave décro/raccro, on a un enchaînement tout sauf naturel avec des coupures au milieu, des reprise du flux national en plein jingle...

Certains meconnaissent l'utilisation des "waves" : il ne serait pas absurde de rappeler leur utilisation.

1 elles permettent de raccrocher proprement tout en respectant les gens qui oeuvrent pour les programmes locaux.

2 Elles servent aussi de comblage : on peut les "bidouiller" pour procéder à leur "extension".

Lorsqu'on a besoin de 2 secondes supplémentaires, cette "wave" de confort ou de sécurité (5 secondes) permet de passer au programme national sans heurt.

Il apparait illogique de supprimer la "wave de raccro". Autant supprimer les décrochages !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité la blague

En tant que patron de radio ayant bossé 10 ans dans un réseau, non je n'y connais pas rien.
Vous faites de la radio pour faire de la radio. Vous faites partis d'un ancien monde.

Les américains ont viré l'habillage car les sondages ne se fond plus au déclaratif.

Juste de la musique et des speaks.
C'est fou!!

Je vous laisse allez regarder star wars les vieux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BK31

La vague de racro de RFM était pas mal du coup !

Mais celle que je préfère c'est Skyrock, d'ailleurs ce matin en voiture j'ai constaté qu'à 9H53 elle est arrivée jusqu'à son Fade Out (c'est rare!), Fred avait du aller se chercher un café lol !

Si quelqu'un à la pige je suis preneur !

BK31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, ddance a dit :

Écoutant des radios Américaines et Canadiennes type z100 (whtz), y100 (whzi) ou Virgin Montréal (cjfm) c'est absolument faux ce que tu dis sur les habillages

Pareil j'écoute des radios US et l'habillage est bien présent même si sur certaines il se limite à des liners avec le nom de la radio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Invité BK31 a dit :

La vague de racro de RFM était pas mal du coup !

Mais celle que je préfère c'est Skyrock, d'ailleurs ce matin en voiture j'ai constaté qu'à 9H53 elle est arrivée jusqu'à son Fade Out (c'est rare!), Fred avait du aller se chercher un café lol !

Si quelqu'un à la pige je suis preneur !

BK31

J'ai :)

skyrock_20181102_09h53_wave_raccro.mp3

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité la blague

Je vous laisse avoir raison entre vous alors! youpi!

Ce pays tout entier vit dans les année 80... c'est déprimant.

Y'a juste à voir le nombre de projet "revival" en webradio...

Vous faites de la radio un média du siècle dernier alors qu'en se réinventant, elle peut être complémentaire au web, ce qui n'est peut-être pas le cas de la TV.

Pardon pour la digression mais votre état d'esprit est tout à fait significatif des maux qui rongent le marché radio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Invité la blague a dit :

Je vous laisse avoir raison entre vous alors! youpi!

Ce pays tout entier vit dans les année 80... c'est déprimant.

Y'a juste à voir le nombre de projet "revival" en webradio...

Vous faites de la radio un média du siècle dernier alors qu'en se réinventant, elle peut être complémentaire au web, ce qui n'est peut-être pas le cas de la TV.

Pardon pour la digression mais votre état d'esprit est tout à fait significatif des maux qui rongent le marché radio.

Doucement hein, on t'a pas agressé il me semble si ? On parle juste d'éléments d'habillage qui permettent une cohérence globale de l'antenne. Donc si on suit ton raisonnement, on fait le nivellement par le bas, on vire des éléments d'habillage, et puis c'est pas grave si telle émission ne commence pas à l'heure, on n'est pas a ça près, j'ai juste ? Et finalement enlevons aussi toute identité a la radio en supprimant les jingles, l'important c'est la musique c'est ça ? Réinventer la radio n'est pas incompatible avec un habillage propre, cohérent, et qui s'enchaine proprement. "Je vous laisse avoir raison entre vous alors!" Mais en fait tu te prends la tête tout seul, on ne veut rien t'imposer ou quoi, tu peux débattre tranquillement aussi, plan avec thèse argument exemple, c'est bien plus agréable à lire et on peut échanger sereinement. Alors dis moi, qu'est ce qui te gêne tant dans le fait que l'on veuille une certaine rigueur dans les éléments d'antenne ? Thèse argument exemple, dans cet ordre, je t'écoute.

Modifié par Guiboui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/11/2018 à 13:21, Invité la blague a dit :

Des waves qui optimisent le programme? Vous êtes sérieux, vous pensez que les auditeurs aiment les bruitages star wars? Ils sont là pour le contenu, point barre, tout élément superficiel est inutile.

Je veux bien croire que tu as bossé dans le milieu des médias : Car comme la (quasi !) totalité de tes (ex) collègues, c'est "moi je" "moi je" "moi je" ... et les autres qui ont un avis différent/contraire c'est tout de suite eux qui ont tort ! Si on a des radios aussi formatées, et se ressemblant toute les unes aux autres, on peut effectivement te remercier.  C'est vrai, pourquoi passer du temps à réfléchir à comment se démarquer de la concurrence ? Non, copier c'est bien mieux.

La réalité des waves : Les auditeurs n'y font pas gaffe, car c'est un son habituel, qu'ils entendent x fois dans une année, comme pendant un jingle. Et les passionnés de radios aiment énormément ce petit moment sonore. Bref cela dérange personne. Puis techniquement, c'est encore nécessaire d'avoir quelques secondes pour raccrocher toutes les locales, car c'est difficile de les faire raccrocher à la seconde près toutes en même temps. Comme ça, c'est transparent pour tout le monde, et cela évite des ratés.

Il y a 9 heures, Invité la blague a dit :

Je vous laisse avoir raison entre vous alors! youpi!

Ce pays tout entier vit dans les année 80... c'est déprimant.

Y'a juste à voir le nombre de projet "revival" en webradio...

Vous faites de la radio un média du siècle dernier alors qu'en se réinventant, elle peut être complémentaire au web, ce qui n'est peut-être pas le cas de la TV.

Pardon pour la digression mais votre état d'esprit est tout à fait significatif des maux qui rongent le marché radio.

En attendant, la radio des années 80 procurait des émissions de qualité, de l'émotion radiophonique, de la bonne musique, peu (ou pas) de rotations, des speaks de qualité sans être calibré à la seconde près, au dire tout le contraire d'aujourd'hui.

Le problème de la radio des années 2000/2010 : Elle n'a aucune identité ! Comment veut-tu qu'on la regrette, vu qu'elle est interchangeable à souhait ? C'est donc normal que certains préfèrerait avant, car la radio actuelle n'a rien prouvée. Si ce n'est nous détourner des radios FM, complètement larguées par l'envie générale d'entendre autre chose que les 40 bruits de fonds diffusés non stop pendant des mois ...

Le 02/11/2018 à 12:38, Guiboui a dit :

Je me rappelle même avoir posté sur ce forum il y a plus de deux ans sur le cas de RFM AIX MARSEILLE (déjà des problèmes a l'époque...). Autant il n'y avait pas de problème pour les décro (jingle id juste un peu mangé au début.)Autant les raccro c'était quelque chose... On avait parfois le droit à : jingle id > wave raccro > long silence... > Début disque de secours > raccro en plein sur le titre national... C'était quelque chose, j'espère que la situation s'est améliorée depuis.

Du Lagardère tout craché !

Le plus triste, c'est de se dire que personne en local n'est dénié régler le problème, et qu'au siège personne n'écoute régulièrement se passe réellement pendant les décrochages locaux. Mais bon, ça c'est pas nouveau malheureusement :(

Modifié par ElRom16
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, ElRom16 a dit :

Si on a des radios aussi formatées, et se ressemblant toute les unes aux autres, on peut effectivement te remercier.  C'est vrai, pourquoi passer du temps à réfléchir à comment se démarquer de la concurrence ? Non, copier c'est bien mieux.

Tu es injuste, il dit justement le contraire :

Il y a 21 heures, Invité la blague a dit :

Vous faites de la radio un média du siècle dernier alors qu'en se réinventant, elle peut être complémentaire au web, ce qui n'est peut-être pas le cas de la TV.

 

 

Il y a 12 heures, ElRom16 a dit :

La réalité des waves : Les auditeurs n'y font pas gaffe, car c'est un son habituel, qu'ils entendent x fois dans une année, comme pendant un jingle. Et les passionnés de radios aiment énormément ce petit moment sonore. Bref cela dérange personne. Puis techniquement, c'est encore nécessaire d'avoir quelques secondes pour raccrocher toutes les locales, car c'est difficile de les faire raccrocher à la seconde près toutes en même temps. Comme ça, c'est transparent pour tout le monde, et cela évite des ratés.

C'est vrai que la plupart des auditeurs n'y font pas gaffe. Mais dire qu'en 2018 il faut "quelques secondes" pour raccrocher, c'est un peu exagéré. On n'est plus dans les années 80, où l'on faisait tout à la main. Si la tête de réseau fait bien son boulot, envoie les trucs à l'heure, et que les locales sont équipées convenablement, les décros / raccros peuvent être plus précis que la seconde.

 

Après, le cas des locales délaissées ou maltraitées par leur groupe, c'est une autre histoire, qui va bien au delà des problèmes d'habillage.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Il y a 23 heures, Invité la blague a dit :

Je vous laisse avoir raison entre vous alors! youpi!

Ce pays tout entier vit dans les année 80... c'est déprimant.

Y'a juste à voir le nombre de projet "revival" en webradio...

Vous faites de la radio un média du siècle dernier alors qu'en se réinventant, elle peut être complémentaire au web, ce qui n'est peut-être pas le cas de la TV.

Pardon pour la digression mais votre état d'esprit est tout à fait significatif des maux qui rongent le marché radio.

Absolumment rien à voir avec une pseudo-nostalgie des années 80, mais le constat est que beaucoup de fondamentaux ont été perdus, sont meconnus ou partent aux oubliettes.

Meconnaitre l'utilisation des "waves" est un argument de ce délire actuel. Bientôt, on va nous supprimer les "jingles chantés" !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Il y a 1 heure, Ben a dit :

C'est vrai que la plupart des auditeurs n'y font pas gaffe. Mais dire qu'en 2018 il faut "quelques secondes" pour raccrocher, c'est un peu exagéré. On n'est plus dans les années 80, où l'on faisait tout à la main. Si la tête de réseau fait bien son boulot, envoie les trucs à l'heure, et que les locales sont équipées convenablement, les décros / raccros peuvent être plus précis que la seconde.

Il est vrai que ca peut être éxagéré et je confirme qu'une "wave" de 2 à 3 secondes est largement suffisante.

Dans le cadre du débat, elles avaient disparu (elles sont revenus !) et ne permettaient pas aux locales de raccrocher proprement.

Il y a une large différence entre une autonomie de 5 secondes, 3 secondes et ne pas en avoir du tout.

Dans le cas de certaines radios des indés, certains feraient mieux de monter des "waves de 5 secondes" : certains decrochages sont calamiteux et on doit se taper 3 à 5 secondes de titre compressé.

Mais si ce type de fonctionnement vous arrange, tant mieux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Invité TATA CHRISTIANE a dit :

Mais si ce type de fonctionnement vous arrange, tant mieux !

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.

Jamais je n'ai dit qu'il fallait faire de la m****. Je dis juste qu'avec des moyens modernes, on peut faire des choses très fines. La transmission d'un ordre de raccro prend quelques millisecondes. Le temps de réaction d'un bon système de diffusion, au pire, est de quelques dizaines de millisecondes. Si tout est bien préparé et bien utilisé, on peut raccrocher avec une précision meilleure que +/-250mS.

 

Il y a 1 heure, Invité TATA CHRISTIANE a dit :

Dans le cadre du débat, elles avaient disparu (elles sont revenus !) et ne permettaient pas aux locales de raccrocher proprement.

Ça a déjà été dit sur ce forum, déménager des radios est un exercice difficile !

Mais on oublie aussi de dire que changer un système de diffusion (même sans déménager) est aussi quelque chose de compliqué, qui généralement nécessite des ajustements après la mise à l'antenne.

Alors faire les deux à la fois... Faut avoir le gout du risque !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Le 02/11/2018 à 22:54, ddance a dit :

Écoutant des radios Américaines et Canadiennes type z100 (whtz), y100 (whzi) ou Virgin Montréal (cjfm) c'est absolument faux ce que tu dis sur les habillages

Il est vrai que certaines radios americaines ont délaissé l'habillage quand d'autres l'ont renforcé : la raison à mon avis, tient du fait que les radios au Québec sont tres peu habillées.

Comme il n'y a pas de modele du genre et plein de facons de faire, il est probable que les stations américaines aient voulu faire des economies en tentant l'antenne déshabillée.

Les anglais,aiment ecouter FIP qui n'est pourtant pas une reference, en matiere d'habillage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Il y a 1 heure, Ben a dit :

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.

Jamais je n'ai dit qu'il fallait faire de la m****. Je dis juste qu'avec des moyens modernes, on peut faire des choses très fines. La transmission d'un ordre de raccro prend quelques millisecondes. Le temps de réaction d'un bon système de diffusion, au pire, est de quelques dizaines de millisecondes. Si tout est bien préparé et bien utilisé, on peut raccrocher avec une précision meilleure que +/-250mS.

Ca revient pourtant à le dire : en l'absence de "wave de raccrochage conséquente", je ne vois pas comment on peut permettre aux locales de raccrocher proprement.

Depuis les années 80, cette thématique traverse le temps au gré des modes et des humeurs. L'exemple de NOVA et de sa locale à Lyon est interessant : il n'y a aucun point de repere sur cette radio. J'imagine que ca ne doit pas être un probleme !

En ce qui concerne votre "temps de diffusion", je trouve assez sage et prevoyant de prevoir quelques secondes au lieu de vos "millisecondes"; et d'ailleurs, les quelques secondes utilisée sont en option et ne durent qu'à peine une seconde. L'usage d'une "wave" est aussi destinée aussi à être coupée pour récupérer celle du programme diffusé (l'auditeur ne percoit pas cette subtilité) ....

Malheureusement, dans les faits, le timing laisse à desirer : on reste souvent sur du 3 à 5 secondes d’écart; et je parie que ceux qui viennent nous faire de la morale, sont les premiers à :

  • ne respecter aucun timing
  • parler sur les decros ou les raccros : quel manque de respect pour les locales !

J'ai le souvenir qu'à FUN, certains écrans duraient 3 minutes 15 secondes : du délire !

Du coup, comme ce débat semble froisser, je proposais de faire comme Virage/couleur3 : flux aléatoires sans virgules et reprise du programme tout aussi aléatoire !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Le 02/11/2018 à 17:00, Invité BK31 a dit :

La vague de racro de RFM était pas mal du coup !

Mais celle que je préfère c'est Skyrock, d'ailleurs ce matin en voiture j'ai constaté qu'à 9H53 elle est arrivée jusqu'à son Fade Out (c'est rare!), Fred avait du aller se chercher un café lol !

Lol : ils savent ce qu'ils font à Skyrock puisqu'ils ont l'habitude de décrocher dans toute la FRANCE.

Tu peux avoir des ecrans-chargés à Paris; du coup, c'est pratique d'avoir une "wave" qui dépasse les 4 secondes !

Il fut un temps où je calibrais les ecrans jusqu'à 3 minutes 05; certains balancaient même du 20 secondes supplementaires, ce qui avait le don de me rendre furax !

Voyez : une "wave" de 5 secondes n'est pas suffisante parfois ....

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BK31

Je vais rebondir sur certaines théories expliquées ici.

Je vais parler de pratique de ce que je constate, en tant qu'auditeur :)

Ici en Languedoc Roussillon, j'ai 4 exemples de zones lointaines de la station locale où :

- le programme national est capté par une parabole situé sur l'émetteur;

- la pub locale est envoyée par la station locale distante de plusieurs dizaines de kms, et dont le flux arrive et décroche avec 1 seconde de retard (temps de transport);

- celà veut dire aussi que le raccrochage est en retard de 1 seconde environs.

Les zones que j'ai identifié à l'écoute :

- RTL2 Languedoc Roussillon (Perpignan)  pour les décrochages de l'Aude (Carcassonne, Limoux et Quillan);

- Fun Radio Méditerranée (Montpellier) pour le décrochage de l'Aude (Carcassonne) (et surement Bédariaux et Clermont l'Hérault);

- Fun Radio Midi Pyrénées (Toulouse) pour le décrochage de l'Ariège (Pamiers, Foix et Tarascon);

- RFM Méditerranée (Montpellier) pour le décrochage de Perpignan (Perpignan et Prades) ... (d'ailleurs le flux web de RFM Perpignan comporte la pub locale mais ne comporte pas les flashs infos de Perpignan car ils sont réalisés depuis un petit studio installé à Perpignan, alors que le départ pub et le streaming web sont installés à Montpellier CQFD);

Donc, dans ces zones, il y a un battement d'environs 1 seconde entre le signal de décrochage et la bascule de l’émetteur du programme SAT sur le programme IP ou FH envoyé par la station locale ...

Je me souviens même d'une période (2000-2005= pendant laquelle l’émetteur de Fun Carcassonne, pendant les plages locales, basculait sur le programme SAT s'il y avait un blanc ou tout simplement un break dans un morceau ...

Donc les waves sont indispensables !

BK31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Ben a dit :

Tu es injuste, il dit justement le contraire :

Du coup, c'est quoi la radio actuelle ? Une radio sans vie et sans âme ?  Une radio 24/24 en mode automatique et voice-track sur toutes les tranches ? Cela donne envie dis-donc !

On ne peux que regretter une période où la radio fessait vraiment de la radio. D'où le fait que tout le monde regrette les radios des années 80. Cela va pas plus loin à mon sens.

Puis la radio qui complète la diversité musicale d'internet, c'est impossible : A cause des quotas. Puis presque toutes les radios ont un format Hits, donc on est très loin d'une diversité et d'un complet aux webradios. C'est dommage, car les radios pourraient justement proposer de la musiques diversifiée et audacieuse pour contrer les webradios. 

Il y a 6 heures, Ben a dit :

C'est vrai que la plupart des auditeurs n'y font pas gaffe. Mais dire qu'en 2018 il faut "quelques secondes" pour raccrocher, c'est un peu exagéré. On n'est plus dans les années 80, où l'on faisait tout à la main. Si la tête de réseau fait bien son boulot, envoie les trucs à l'heure, et que les locales sont équipées convenablement, les décros / raccros peuvent être plus précis que la seconde.

Faut quelques secondes pour raccrocher, car certaines débordent de quelques secondes, ce qui de base n'est pas normal, mais c'est le cas chez presque toutes les radios. C'est pas une situation qui arrive tous le temps, mais de temps en temps, notamment quand les pubs locales sont mal calibrés en terme de longueur. Juste une petite négligence qui dérange personne, car justement elle est prévue par toutes les radios. Je me doute bien qu'on pourrait faire sans, mais vu le temps et l'énergie à déployer ne vaut certainement pas le coup, vu que personne ne l'a fait. Après on a aussi le cas de mettre un titre de la playlist pendant quelques secondes pour faire le wave, mais c'est souvent raté, vu que c'est coupé n'importe comment dans le titre.

Il y a 7 heures, Ben a dit :

Après, le cas des locales délaissées ou maltraitées par leur groupe, c'est une autre histoire, qui va bien au delà des problèmes d'habillage.

Je comptais pas ce cas dans mon message initial, juste des locales bien équipées appartenant directement à la radio nationnale. Tu va chez Virgin Radio et RFM, tu va vite en trouver des locales délaissées et maltraitées ! Par le passé, j'ai entendu décrochages/raccrochages assez bizarres chez les locales des deux radios. J'ai jamais compris d'où venait le problème, vu qu'elles sont globalement équipées du même (vétuste) matériel.

Puis on peut aussi parler des locales franchisées où c'est souvent n'importe quoi, mais c'est encore un autre cas bien différent !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Le 02/11/2018 à 14:16, Invité la blague a dit :

En tant que patron de radio ayant bossé 10 ans dans un réseau, non je n'y connais pas rien.
Vous faites de la radio pour faire de la radio. Vous faites partis d'un ancien monde.

Les américains ont viré l'habillage car les sondages ne se fond plus au déclaratif.

Juste de la musique et des speaks.
C'est fou!!

Je vous laisse allez regarder star wars les vieux...

Je vous trouve bien insultant pour les amateurs de science-fiction !

En dehors de la musique des pubs, la radio, c'est aussi et surtout  :

  • des techniques élaborées de mixage
  • un confort d’écoute

Comme toute technique, il convient de l'entretenir au moyen d'un intensif travail.

A force de noyer le poisson, on finit par perdre les niveaux requis .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
il y a une heure, ElRom16 a dit :

Du coup, c'est quoi la radio actuelle ? Une radio sans vie et sans âme ?  Une radio 24/24 en mode automatique et voice-track sur toutes les tranches ? Cela donne envie dis-donc !

Y'a un truc sympa : tu remplaces le voice-track par de l'insert et tu montes à 15/20 secondes ...

Tu tapes dans toutes les thématiques : tu fais plus d'audience que le voice-track !

il y a une heure, ElRom16 a dit :

Faut quelques secondes pour raccrocher, car certaines débordent de quelques secondes, ce qui de base n'est pas normal, mais c'est le cas chez presque toutes les radios. C'est pas une situation qui arrive tous le temps, mais de temps en temps, notamment quand les pubs locales sont mal calibrés en terme de longueur. Juste une petite négligence qui dérange personne, car justement elle est prévue par toutes les radios. Je me doute bien qu'on pourrait faire sans, mais vu le temps et l'énergie à déployer ne vaut certainement pas le coup, vu que personne ne l'a fait. Après on a aussi le cas de mettre un titre de la playlist pendant quelques secondes pour faire le wave, mais c'est souvent raté, vu que c'est coupé n'importe comment dans le titre.

Il est surement temps d'y revenir : c'est devenu une vraie cata; pas etonnant que des locales se ramassent ! C'est inaudible ...

Il y a 2 heures, Invité BK31 a dit :

Je me souviens même d'une période (2000-2005= pendant laquelle l’émetteur de Fun Carcassonne, pendant les plages locales, basculait sur le programme SAT s'il y avait un blanc ou tout simplement un break dans un morceau ...

Donc les waves sont indispensables !

 

FUN est un cas d'ecole en matiere de gestion de reseau : la même "wave" pendant quinze ans; des trucs completement inadaptées et qui ne permettent pas beaucoup de precision ....

Quant aux virgules de decrochages, elles sont trop courtes : pourquoi seulement une seconde ?!? 

Comme vous l'ecrivez tres bien :

Il y a 2 heures, Invité BK31 a dit :

Donc, dans ces zones, il y a un battement d'environs 1 seconde entre le signal de décrochage et la bascule de l’émetteur du programme SAT sur le programme IP ou FH envoyé par la station locale ...

Donc les waves sont indispensables !

Il suffirait de nous faire des "wave" de 2 à 3 secondes qui seraient coupées au bout de deux secondes : ce serait tout benef; il n'y aurait plus de blancs en entrée et en sortie !

Merci pour votre lecture

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Il y a 2 heures, mathieu07 a dit :

D’ailleurs quelqu’un aurait la wave de RFM ?

Entre nous, ca se fabrique une "wave" et celles de RFM n'on rien d'exceptionnel : elles sont dans la lignée des "waves" d'NRJ.

L'ennui, c'est que personne n'est capable de créer quoique ce soit ....

Ca devient explosif !

J'en profite pour saluer Radio PIRATE : c'est un vrai sorcier des "waves" et il sait parfaitement les utiliser.

Il peut glisser aussi bien sur RFM que sur NRJ; et Monsieur sait utiliser les liners sur les flux nationaux : les auditeurs sont émerveillés.

C'est aussi ca la promo : aujourd'hui, on doit se taper des "liners à blanc". EsT-ce normal ?!?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur la radio Haute Savoyarde ODS radio j’ai pu entendre une coupure pub (sans animateur) d’une seule pub en plein milieu d’un morceau, et une fois la fin de la pub le morceau qui était diffusé reprend d’où il avait été coupé! C’est assez surprenant à entendre. C'était un soir le week end, donc totalement automatisé.

Et il y a quelques années j’ai entendu un jingle Radio Espace sur la Radio Plus... alors que la Radio Plus est à Annecy et Espace à Lyon... c’est dingue que ça n’a été vérifié avant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
il y a 23 minutes, Clusien74 a dit :

Sur la radio Haute Savoyarde ODS radio j’ai pu entendre une coupure pub (sans animateur) d’une seule pub en plein milieu d’un morceau, et une fois la fin de la pub le morceau qui était diffusé reprend d’où il avait été coupé! C’est assez surprenant à entendre. C'était un soir le week end, donc totalement automatisé.

Et il y a quelques années j’ai entendu un jingle Radio Espace sur la Radio Plus... alors que la Radio Plus est à Annecy et Espace à Lyon... c’est dingue que ça n’a été vérifié avant...

Pour certains, ce n'est pas un probleme : on decrorche sur le speak de l'animateur; et on te raccroche sur la pub nationale !

A tous ces gens qui nous donnent des lecons et qui nous font des remarques sur des prétendues techniques ancestrales, voilà ce qui nous pend au nez d'ici quelques années .....

Il n'est pas trop tard pour se ressaisir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est vrai qu'aujourd'hui, avec les moyens techniques position, qu'il est possible de raccrocher proprement sans avoir besoin de wave. Par exemple, il me semble qu'Hit West n'en utilise pas à la fin de ses caches écrans, il y a juste un liner et 1 seconde de blanc.

Mais si ces waves, existent encore ce n'est peut pas pour rien ?

Je préfère une wave de raccro de quelques secondes à la situation des radios espagnoles : là-bas, c'est carrément 5 secondes de blanc entre la fin du cache-écran et le retour du programme national !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Il y a 5 heures, Prunelle a dit :

Il est vrai qu'aujourd'hui, avec les moyens techniques position, qu'il est possible de raccrocher proprement sans avoir besoin de wave. Par exemple, il me semble qu'Hit West n'en utilise pas à la fin de ses caches écrans, il y a juste un liner et 1 seconde de blanc.

Ma chere Madame, vous citez un contre-exemple : lorsqu'on écoute les décrochages d'HIT West (parfois Alouette), on ne peut dire que les raccrochages soient réellement synchro.

Si tout fonctionne dans votre zone, tant mieux : sur Angers, on a régulièrement droit à quelques secondes de titre compressé.

Celà reste valable quand la radio est pilotée par un logiciel et que les flux sont autonomes.

Si Hit West utilisait des waves en debut et en fin d'ecran, elle limiterait ses blancs et gagnerait en qualité.

Il y a 5 heures, Prunelle a dit :

Mais si ces waves, existent encore ce n'est peut pas pour rien ?

Je préfère une wave de raccro de quelques secondes à la situation des radios espagnoles : là-bas, c'est carrément 5 secondes de blanc entre la fin du cache-écran et le retour du programme national !

Il ne vous echappera pas que c’est le groupe NRJ qui en utilise : celà a été fort bien pensé.

Lorsque tout celà a ete mis en place, c'etait basé sur le fait qu'une wave (flux national) coupée par une autre wave (flux local) est completement imperceptible : c'est la magie de la radio !

Surrealiste mais vrai : deux superpositions de "wave" ont pour effet de créer un ensemble harmonieux et par consequent une "wave" qui forme le tout.

Ce principe est helas meconnu et a été oublié au fil du temps : on prefere la facilité et coller à la wave de sortie ....

Y'a juste des formations qui pourraient être efficaces en :

  • realisation de waves
  • decrochage et raccrochage pour mieux gerer les ecrans

Manifestement, on doit pas les dispenser au studec.

C'est juste dommage : quand la locale est bien tenue et gérée, la locale performe en audience cumulée.

Et j'en reste une specialiste ....

nb : un bisou pour TATA CHRISTIANE et pour feter le retour des "waves" à RFM. On pourra reprendre le programme à 23H.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Il y a 6 heures, Prunelle a dit :

Je préfère une wave de raccro de quelques secondes à la situation des radios espagnoles : là-bas, c'est carrément 5 secondes de blanc entre la fin du cache-écran et le retour du programme national !

Effectivement, mais on peut militer que si la situation des radios en France continue de se dégrader, on arrivera bientôt à ce résultat !

D'ailleurs, les ecrans-pubs ne sont pas beaux à entendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus des raccros, qui pour certains ne sont pas respectés, un autre élément qui a le don de m'énerver sur les radios française : cette manie que l'on a d'utiliser des morceaux comme cache-écran. C'est quand même pas compliqué en 2018 pour une radio professionnelle, de faire un bête medley de plusieurs morceaux, et remixer tout ça pour le faire tenir en 2mn00s. Mais non certains s'obstinent toujours à prendre un titre, le charcuter totalement pour qu'il tienne vaguement 2 minutes, et placer une wave raccro à l'arrache en fin de morceau pour le retour antenne... L'exemple qui me vient à l'esprit est celui de Money for Nothing, utilisé fièrement par Nostalgie lors de leurs cache-écran locaux. Au moment du décro sur Nostalgie Grenoble 93.3, s'il n'y a pas de pub vous aurez le droit une fois sur deux à Money for Nothing en compacté 2 minutes, c'est quand même très limite pour l'artiste et pour l'auditeur de casser un tel morceau de cette manière. Couplet qui saute s'il n'est pas coupé en plein milieu, refrain raccourci, fin du morceau après une minute trente de musique, et bien sur la wave qui arrive de nulle part car il est l'heure de raccrocher... Bref c'est vraiment pas joli à entendre. Je préfère encore (comme ils font parfois) qu'ils mettent 2 medleys à la suite, car même si on a l'impression que ça traine en longueur, on a au moins un montage plutôt bien réalisé, avec les "artistes phares" de la station.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Serge Rep
Le 02/11/2018 à 17:00, Invité BK31 a dit :

La vague de racro de RFM était pas mal du coup !

Mais celle que je préfère c'est Skyrock, d'ailleurs ce matin en voiture j'ai constaté qu'à 9H53 elle est arrivée jusqu'à son Fade Out (c'est rare!), Fred avait du aller se chercher un café lol !

Si quelqu'un à la pige je suis preneur !

BK31

Yaka demander !

Skyrock_Vendredi_09h53.mp3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TATA CHRISTIANE
Le 05/11/2018 à 18:01, Guiboui a dit :

En plus des raccros, qui pour certains ne sont pas respectés, un autre élément qui a le don de m'énerver sur les radios française : cette manie que l'on a d'utiliser des morceaux comme cache-écran. C'est quand même pas compliqué en 2018 pour une radio professionnelle, de faire un bête medley de plusieurs morceaux, et remixer tout ça pour le faire tenir en 2mn00s. Mais non certains s'obstinent toujours à prendre un titre, le charcuter totalement pour qu'il tienne vaguement 2 minutes, et placer une wave raccro à l'arrache en fin de morceau pour le retour antenne... L'exemple qui me vient à l'esprit est celui de Money for Nothing, utilisé fièrement par Nostalgie lors de leurs cache-écran locaux. Au moment du décro sur Nostalgie Grenoble 93.3, s'il n'y a pas de pub vous aurez le droit une fois sur deux à Money for Nothing en compacté 2 minutes, c'est quand même très limite pour l'artiste et pour l'auditeur de casser un tel morceau de cette manière. Couplet qui saute s'il n'est pas coupé en plein milieu, refrain raccourci, fin du morceau après une minute trente de musique, et bien sur la wave qui arrive de nulle part car il est l'heure de raccrocher... Bref c'est vraiment pas joli à entendre. Je préfère encore (comme ils font parfois) qu'ils mettent 2 medleys à la suite, car même si on a l'impression que ça traine en longueur, on a au moins un montage plutôt bien réalisé, avec les "artistes phares" de la station.

On pourrait rajouter d'autres éléments :

  • l'absence totale de promotion-antenne durant ces ecrans; certaines locales le font quand d'autres negligent ces flux.

Quelques 30 secondes permettraient ainsi d’économiser des medleys qu'on entend à toutes les sauces.

Et de grace, soyez coherent : on n'envoie pas un jingle de la locale "B" sur la locale "A".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×