Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Kalito

Quel avenir pour le DAB+ en France ?

Messages recommandés

Pour résumer, La Norvège à couper la FM depuis un mois au profit du DAB+, les automobilistes peuvent écouter maintenant les radios en numérique à l'aide d'un adaptateur qui coûte environ 100€ , en revanche les Etats-Unis et le Canada ont arrêtés le DAB au profit des grandes ondes et ondes moyennes en raison des distances à couvrir. Ne pensez-vous pas quand France on risque d'avoir les mêmes soucis en matière de diffusion notamment dans le centre et dans les montagnes ? Il faudra plusieurs émetteurs DAB+ pour couvrir ces régions pour les mêmes radios ce qui va couter cher aux éditeurs de radios surtout aux catégories A ! La FM va sûrement être coupée en France d'ici 10 ans même si le CSA ne le dit pas et attribue encore des fréquences et on se demande bien pourquoi alors que l'avenir à mon avis c'est la RNT même si certains ni croient pas; C'est vrai que les jeunes 14 - 25 ans sont plus sur les mobiles et tablettes mais regardez ce qu'il s'est passé pour la TNT . Finalement beaucoup d'opérateurs étaient frileux au départ et maintenant ils sont tous présents et ne veulent plus partir . Donnez votre avis, ça intéressera beaucoup de monde !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Curieux1
il y a 15 minutes, Kalito a dit :

Pour résumer, La Norvège à couper la FM depuis un mois au profit du DAB+, les automobilistes peuvent écouter maintenant les radios en numérique à l'aide d'un adaptateur qui coûte environ 100€ , en revanche les Etats-Unis et le Canada ont arrêtés le DAB au profit des grandes ondes et ondes moyennes en raison des distances à couvrir. Ne pensez-vous pas quand France on risque d'avoir les mêmes soucis en matière de diffusion notamment dans le centre et dans les montagnes ? Il faudra plusieurs émetteurs DAB+ pour couvrir ces régions pour les mêmes radios ce qui va couter cher aux éditeurs de radios surtout aux catégories A ! La FM va sûrement être coupée en France d'ici 10 ans même si le CSA ne le dit pas et attribue encore des fréquences et on se demande bien pourquoi alors que l'avenir à mon avis c'est la RNT même si certains ni croient pas; C'est vrai que les jeunes 14 - 25 ans sont plus sur les mobiles et tablettes mais regardez ce qu'il s'est passé pour la TNT . Finalement beaucoup d'opérateurs étaient frileux au départ et maintenant ils sont tous présents et ne veulent plus partir . Donnez votre avis, ça intéressera beaucoup de monde !

 

le DAB + EN FRANCE ? doucement mais surement....

Je pense vu les déclarations du CSA que la FM ne va pas disparaître dans 10 ans ! mais dans ???? 20 ANS ,,??

Il y aura une complémentarité entre la FM et le DAB +. ça risque d être chiant !

Rendez vous en 2021 pour voir si enfin les grandes villes (200 000 habitants avec la métropole) chez nous seront couvertes par le DAB +.. c est simple que l on puisse enfin écouter les radios LIBREMENT dans sa voiture,

radios non disponibles sur la FM (soit disant saturée oui en effet avec les fréquences en double de culture inter musiques...).

Bien sur il va falloir acheter son poste DAB + ("une ruine" vu le prix, non je rigole)

Concernant le service public : c est ce qui m intéresse :

C est inadmissible qu à Paris on écoute en FM toutes les radios du groupe radio france et dans la majorité des villes de province, chez les Ploucs il nous manque la pépite de radio france : FIP avec un programme musical qui tient la route ! alors si le DAB + pouvait réparer cette injustice ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut savoir que la loi ne prévoit pas d'arrêt de la FM pour le moment. Le CSA attribue encore des fréquences FM parce qu'il doit les distribuer.

Le DAB+ commence à se développer en France : Paris, Marseille, Nice depuis 2014 ; Lille et la région ex-Nord Pas de Calais à partir du 19 juin ; Lyon, Strasbourg et l'Alsace, Nantes, Rouen bientôt. Un appel a été lancé sur Bordeaux et Toulouse, ces deux appels se clôturent aujourd'hui. Deux autres appels vont être lancés normalement d'ici l'été sur 15 zones ainsi que pour 2 multiplex nationaux.

La France a pris énormément de retard à cause des groupes privés nationaux (NRJ, RTL, Lagardère et Nextradio) qui, sous couvert de "norme obsolète", avaient surtout peur pour leurs parts de marché publicitaire alors que deux de ces groupes (RTL et NRJ) adorent le DAB+ en Allemagne ou en Norvège puisqu'ils se développent à fond dessus. Skyrock prônait le tout IP mais se développe sur le DAB+, Radio France commence à y mettre un pied dedans avec Mouv' et FIP sur Lille, Lyon et Strasbourg et Sibyle Veil, PDG de Radio France, a annoncé que le groupe public irait sur le DAB+. Ca commence à se débloquer. Tu évoquais la situation de la TNT et tu as raison. TF1, par exemple, n'y croyait pas une seconde. Et maintenant, c'est un des groupes qui possède le plus de chaînes (5 sur 27).

Quant à la couverture des zones montagneuses, il faut attendre de voir ce que le CSA a prévu. Les zones peu peuplées en France seront desservies mais dans les derniers afin que les radios puissent rentabiliser leurs investissements sur le DAB+, ce qui paraît tout à fait normal.

Sur le soutien financier des radios A, il faudrait que le FSER s'adapte et prenne en compte que certaines radios A ont/auront une double diffusion. Et il revient à l'Etat de leur donner un petit coup de pouce.

Le DAB+ est un mode de diffusion complémentaire de la FM ou de l'IP. Mais, à terme, c'est pour moi l'avenir de la radio hertzienne.

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky

Et voila c'est reparti.

Pas une semaine sans parler d une techno que la majorité des francais se fiche......

Faisons un réferendum pour savoir si les français veulent de la RNT ou non et on en saura enfin plus sur son avenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Invité Jacky a dit :

Et voila c'est reparti.

Pas une semaine sans parler d une techno que la majorité des francais se fiche......

Faisons un réferendum pour savoir si les français veulent de la RNT ou non et on en saura enfin plus sur son avenir.

Et voilà, c'est reparti. 

Pas une semaine sans qu'un seul troll anti-DAB+ vienne donner les mêmes arguments infondés et non sourcés sous de multiples identités, histoire de donner une importance à son opinion. 

Si ça ne t'intéresse pas, reste avec ta radio IP et fiche la paix aux autres ! Faire un référendum sur un tel sujet, non mais quelle idée ridicule... Tu n'en as pas marre de toujours répéter la même chose avec des pseudos différents ? 

Si tu veux parler de la radio IP, lance un sujet et arrête de troller les sujets des autres avec tes propos incohérents et sans source ! 

Modifié par LaVraieRadio
  • Like 1
  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, LaVraieRadio a dit :

Et voilà, c'est reparti. 

Pas une semaine sans qu'un seul troll anti-DAB+ vienne donner les mêmes arguments infondés et non sourcés sous de multiples identités, histoire de donner une importance à son opinion.

Ca fait plus de dix ans qu'on nous vend la nouvelle : il ne se passe rien et les radios en RNT n'ont toujours pas démarré.

A chaque fois, c'est la même rengaine : on lance des consultations dans les zones; on nous promets une multitude d'offres ET on demande aux acteurs de s'exprimer.

Hélas, il ne se passe pas grand chose : les autorisations sont reportées continuellement.

Qu'on démarre les agglos : on pourra enfin diffuser de l'edm ou de la techno et  la mixer avec de la variété française !

N'en déplaise à certains : il a toujours été milité de :

  • remplacer l'accordeon par de la techno
  • et non pas de mixer l’accordéon avec de la techno

Tout en soutenant que cette derniere proposition avait CEPENDANT du sens :

Les danses de bal et la techno font partie du registre "dancefloor".

Modifié par RADIOPIRATE
  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky

La Vraie Radio: Des pseudo differents? De quoi tu parles?

Pour info la RNT concerne tout le monde a partir du moment ou la redevance va servire a développer ce réseau. Donc si la majorité des français ne veulent pas écouter cette RNT, ils devraient payer moins chère, de redevance

Je suis d'accord avec RADIO PIRATE, tout le temps la même rengaine, on nous annonce ceci, on nous annonce cela, et pendant ce temps les gens se tourne vers le net pour avoir des radios vraiment Techno, trance, métal entre autre.

Ca fait plus de  10 ans qu'on parle de RNT et l écoute a toujours été confidentielle, contrairement a l écoute FM et IP qui sont les 2 principales sources d écoute.

Ce n'est pas en vous agitant que la RNT va prendre. Faudrait déja faire de la Vraie Radio, pas des copies de radios FM. Faut innover un peu. Prennez exemple sur la RNT étrangère ou les radios sont potables. c'est pour ca que ca prends ailleurs. Faudrait aussi arreter avec vos quotas, ca fait fuire les gens, toutes les radios devraient faire greve de quotas.

Encore une fois comparer la RNT ds des pays sans quotas avec nous, ce n'est pas comparable. Faut pas chercher plus loin, les gens partent sur le net.

10 ans avec mon poste Wifi et j écoute ce que je veux, sans attendre une norme qui ne viens pas.

Ds 10 ans on trouvera les même dire que la RNT va se lancer........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, RADIOPIRATE a dit :

Ca fait plus de dix ans qu'on nous vend la nouvelle : il ne se passe rien et les radios en RNT n'ont toujours pas démarré.

A chaque fois, c'est la même rengaine : on lance des consultations dans les zones; on nous promets une multitude d'offres ET on demande aux acteurs de s'exprimer.

Hélas, il ne se passe pas grand chose : les autorisations sont reportées continuellement.

Qu'on démarre les agglos : on pourra enfin diffuser de l'edm ou de la techno et  la mixer avec de la variété française !

N'en déplaise à certains : il a toujours été milité de :

  • remplacer l'accordeon par de la techno
  • et non pas de mixer l’accordéon avec de la techno

Tout en soutenant que cette derniere proposition avait CEPENDANT du sens :

Les danses de bal et la techno font partie du registre "dancefloor".

Les radios en RNT n'ont pas démarré ? Encore une belle preuve de ta méconnaissance du secteur radiophonique !

Paris, Marseille et Nice sont couverts en DAB+ depuis 2014. Lille démarre le 19 juin prochain. Lyon et Strasbourg vont suivre. Nantes et Rouen ont vu les autorisations d'émettre attribuées aux éditeurs. L'appel sur Bordeaux et Toulouse se clôturait hier. Sans oublier le lancement de consultations publiques préalables à des appels à candidatures sur 13 zones. On va dire que tu es un peu en retard... 

Quant à la suite de ton message, je n'y répondrai pas personnellement car, en plus de relever du troll, c'est complètement hors-sujet. 

Modifié par LaVraieRadio
  • Upvote 1
  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, la France ferait bien de s'inspirer des Etats Unis et du Canada pour émettre en grandes ondes et ondes moyennes notamment en DRM, il faut penser aussi à ceux qui habitent en zone montagneuse....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La bonne nouvelle dans tous ça c'est que 2019 sera l année de la diffusion sur pas mal de région tous les trimestres en moyenne plus les multiplexes national

tout va démarrer  kasi en même temps :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, LaVraieRadio a dit :

Quant à la suite de ton message, je n'y répondrai pas personnellement car, en plus de relever du troll, c'est complètement hors-sujet. 

Évitez d'insulter les gens !

Le troll, c'est sans doute vous : vous  ne démontrez jamais rien ....

No-comment sur la pauvreté de vos argumentations.

Pour l'instant, nous n'avons que trois pauvres zones avec une absence redoutable des institutionnels ; et Nantes & Rouen ne vont pas démarrer avant six mois : c'est le grand cafouillage !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, RADIOPIRATE a dit :

Évitez d'insulter les gens !

Le troll, c'est sans doute vous : vous  ne démontrez jamais rien ....

No-comment sur la pauvreté de vos argumentations.

Pour l'instant, nous n'avons que trois pauvres zones avec une absence redoutable des institutionnels ; et Nantes & Rouen ne vont pas démarrer avant six mois : c'est le grand cafouillage !

 

Ou t'aies-je insulté ? En quoi est-ce insultant de dire qu'une partie de ton message est hors-sujet ? Dans ce topic, nous parlons de DAB+ pas d'accordéon, techno, etc... Et dans tous les cas, je ne te permets pas de dire que je t'ai insulté alors que ce n'est pas le cas. Enfin, contrairement à toi, j'apporte des précisions aux éléments que j'apporte. 

Quant aux radios autorisées en DAB+ sur Nantes et Rouen, en quoi est-ce du cafouillage ? C'est le résultat du dernier appel à candidatures lancé en juillet 2017 dont les présélections sont sorties en décembre dernier. Et tout ceux qui suivent le dossier DAB+ savent très bien qu'un processus d'appel à candidatures dans cette norme prend un peu plus de temps qu'en FM car il y a plus d'étapes à franchir. 

Modifié par LaVraieRadio
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, LaVraieRadio a dit :

Quant aux radios autorisées en DAB+ sur Nantes et Rouen, en quoi est-ce du cafouillage ? C'est le résultat du dernier appel à candidatures lancé en juillet 2017 dont les présélections sont sorties en décembre dernier. Et tout ceux qui suivent le dossier DAB+ savent très bien qu'un processus d'appel à candidatures dans cette norme prend un peu plus de temps qu'en FM car il y a plus d'étapes à franchir. 

Ca ne démarre pas avant six mois (en théorie) ; et pour l'instant, aucune radio nationale n'a postulé.

Depuis le temps qu'on nous gave avec cette RNT, on peut comprendre que certains soient lassés d'attendre la lune.

Pourquoi faut-il toujours passer par des appels ?!?

C'est une aberration de demander des contributions à des gens qui ne sont même pas dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité KL3
En attendant en Suisse la COMCOM lance un appel à candidature pour un 4ème mux en Suisse Romande et on parle de candidatures de radios Françaises…
Pour rappel l'arrêt de la FM en Suisse est prévue entre 2020 et 2024.
 
ci-dessous l'article de www.2222.ch
 
Bientôt plus de 60 stations DAB+ en Suisse romande?

dab-swiss.ch informe que la commission fédérale de la communication a publié le 28 mai 2018 un appel pour un nouveau bouquet DAB+ romand. La limite pour les réponses est fixée au 27 juillet 2018. Ce bouquet  devrait émettre sur le canal 10C.
Après le bouquet SSR, le bouquet de Romandie Médias (essentiellement radios privées) et le bouquet de DIGRIS (couverture partielle GE/LS/VS, etc.), ce 4e bouquet pourrait apporter une diversité complémentaire, et peut-être même des chaînes françaises. . D'ici là, nous attendons l'évolution du DAB dans les tunnels (Glion se fait désirer), les nouveaux îlots DIGRIS (Yverdon, Neuchâtel, Fribourg) ainsi que la couverture des zones blanches par RMS (comme Château d'Oex).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio 7

L’avenir sera celui des projets qui n’existent que par décrets ou arrivent trop tard. Le DAB est une technologie intermédiaire entre deux normes majeures la FM et l’IP, comme l’étaient le bibop, le videodisc ou la quadriphonie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Invité Jacky a dit :

Et voila c'est reparti.

Pas une semaine sans parler d une techno que la majorité des francais se fiche......

Faisons un réferendum pour savoir si les français veulent de la RNT ou non et on en saura enfin plus sur son avenir.

C'est pas la majorité des français se fiche, c'est surtout que la majorité des français ne la connaît que de nom ou la connaît très mal et cela ne risque pas de changer si l'état, les radios et les publicitaires n'en fassent pas la promotion comme il l'avait fait à l'époque avec la TNT... Organiser un référendum ? Il faut quand même pas trop pousser mémé dans les orties !

Il y a 4 heures, Invité Jacky a dit :

Pour info la RNT concerne tout le monde a partir du moment ou la redevance va servire a développer ce réseau. Donc si la majorité des français ne veulent pas écouter cette RNT, ils devraient payer moins chère, de redevance

Sauf que le développement du DAB+ en France n'aura pas un impact sur la redevance, ça aura plutôt un impact pour certaines stations vu que la double diffusion (à la fois en FM et en DAB+) surtout les radios locales associatives... Après pour ce qui est du coût de la redevance en France, elle est quand même moindre comparé à l'Allemagne et encore plus si on la compare à la redevance Suisse (dite Billag qui sera d'ailleurs remplacé par Serafe dès janvier 2019). Donc arrêtons un peu de se plaindre ! 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky

Donc radio france va développer la RNT sans que la redevance soit utilisée? source?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est en plein dans l'actualité. Confère le CSA du 5 et 6 juin 2018 : "Le Conseil supérieur de l’audiovisuel envisage de lancer un appel aux candidatures en radio numérique terrestre dans 15 zones : Annecy, Annemasse, Avignon, Bayonne, Besançon, Chambéry, Dijon, Grenoble, La Rochelle, Orléans, Pau, Poitiers, Saint-Etienne, Toulon et Tours."

Liste des consultations publiques : http://www.csa.fr/recherche?afs%3Aquery=DAB%2B&afs%3Afilter%3Dthematique[]=72&afs%3Afilter%3Ddate[]=05%2F06%2F2018&afs%3Afilter%3Ddate[]=06%2F06%2F2018&afs%3Afilter%3Dtype=C92&search=Rechercher

Exemple de consultation publique pour Besançon : http://www.csa.fr/Radio/Consultation-publique-prealable-a-l-appel-a-candidatures-DAB-a-Besancon/Consultation-publique-prealable-a-l-appel-a-candidatures-DAB-a-Besancon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Invité Jacky a dit :

La Vraie Radio: Des pseudo differents? De quoi tu parles?

Pour info la RNT concerne tout le monde a partir du moment ou la redevance va servire a développer ce réseau. Donc si la majorité des français ne veulent pas écouter cette RNT, ils devraient payer moins chère, de redevance

Je suis d'accord avec RADIO PIRATE, tout le temps la même rengaine, on nous annonce ceci, on nous annonce cela, et pendant ce temps les gens se tourne vers le net pour avoir des radios vraiment Techno, trance, métal entre autre.

Ca fait plus de  10 ans qu'on parle de RNT et l écoute a toujours été confidentielle, contrairement a l écoute FM et IP qui sont les 2 principales sources d écoute.

Ce n'est pas en vous agitant que la RNT va prendre. Faudrait déja faire de la Vraie Radio, pas des copies de radios FM. Faut innover un peu. Prennez exemple sur la RNT étrangère ou les radios sont potables. c'est pour ca que ca prends ailleurs. Faudrait aussi arreter avec vos quotas, ca fait fuire les gens, toutes les radios devraient faire greve de quotas.

Encore une fois comparer la RNT ds des pays sans quotas avec nous, ce n'est pas comparable. Faut pas chercher plus loin, les gens partent sur le net.

10 ans avec mon poste Wifi et j écoute ce que je veux, sans attendre une norme qui ne viens pas.

Ds 10 ans on trouvera les même dire que la RNT va se lancer........

Ah... Le net, c'est l'avenir pour faire de la radio. Outre le souci de la dépendance aux FAI maintes fois évoqué dans ce genre de discussions ici même, d'autres enjeux se posent :

https://lejournal.cnrs.fr/articles/numerique-le-grand-gachis-energetique

C'est qui qui nous parlait, dans un précédent sujet, du côté peu écologique de l'utilisation du DAB+ avec le renouvellement des postes que ça engendrerait ? :mrgreen:

On ne va, bien évidemment, pas se passer d'Internet mais évitons d'en être trop dépendants... Simple question de prudence de base :ph34r:

Et hop, 30 W pour envoyer ce message ! Et combien pour le lire ? :lol: :wacko:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Invité Jacky a dit :

Pour info la RNT concerne tout le monde a partir du moment ou la redevance va servire a développer ce réseau. Donc si la majorité des français ne veulent pas écouter cette RNT, ils devraient payer moins chère, de redevance

Avant de dire cela, tu ferais mieux de te renseigner sur l'usage fait de la redevance.

Il y a 12 heures, Invité Jacky a dit :

Ce n'est pas en vous agitant que la RNT va prendre. Faudrait déja faire de la Vraie Radio, pas des copies de radios FM. Faut innover un peu. Prennez exemple sur la RNT étrangère ou les radios sont potables. c'est pour ca que ca prends ailleurs. Faudrait aussi arreter avec vos quotas, ca fait fuire les gens, toutes les radios devraient faire greve de quotas.

Avant de dire cela, tu ferais mieux de te renseigner sur la composition des multiplex à l'étranger. Tu crois qu'il n'y a qu'une seule radios "hits", une seule radio jazz, une seule radio classique, etc... par pays ? La concurrence, tu sais ce que c'est ? Ca prend ailleurs parce que le DAB+ y est implanté depuis plus longtemps. En France, ça commence à décoller que depuis 2014... Et ce retard a été accumulé à cause de qui ? A cause de quoi ? Pose toi les bonnes questions !

Et quel rapport entre le DAB+ et les quotas ? Ca n'a rien à voir... En Belgique francophone, il y a aussi des quotas et ça n'empêche pas le développement du DAB+ avec l'ouverture prochaine de nouveaux multiplex.

Il y a 12 heures, Invité Jacky a dit :

La Vraie Radio: Des pseudo differents? De quoi tu parles?

Arrête un peu de faire l'ignorant Tom, tom, fmforever, xolus, Xolus, Jacky, jacky, etc... Tu vois très bien de quoi je parle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, RADIOPIRATE a dit :

Ca ne démarre pas avant six mois (en théorie) ; et pour l'instant, aucune radio nationale n'a postulé.

Depuis le temps qu'on nous gave avec cette RNT, on peut comprendre que certains soient lassés d'attendre la lune.

Pourquoi faut-il toujours passer par des appels ?!?

C'est une aberration de demander des contributions à des gens qui ne sont même pas dessus.

Aucune radio nationale n'a postulé parce que ce ne sont que des allotissements locaux et étendus à un département ou un bout de région qui sont ouverts. Le CSA a prévu deux multiplex nationaux qui seront mis en appel avant l'été d'après les dernières infos. Et ces deux multiplex nationaux ont été fait pour qui à ton avis ? Pas pour les radios locales, rurales ou petites commerciales. Mais bien pour Radio France et les grands groupes nationaux.

Pourquoi faut-il passer par des appels ? Parce que la loi encadre l'attribution de la ressource hertzienne et qu'il y a forcement plus de candidats que de places disponibles. Donc il faut bien savoir qui est intéressé avant de mettre à disposition la ressource à une radio.

Quanr aux consultations, il est important de recueillir les avis des acteurs implantés en local. Sinon, tout serait fait depuis Paris et certains criraient au parisianisme qui ne regarde pas plus loin que le périphérique.

Modifié par LaVraieRadio
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, LaVraieRadio a dit :

Quanr aux consultations, il est important de recueillir les avis des acteurs implantés en local. Sinon, tout serait fait depuis Paris et certains criraient au parisianisme qui ne regarde pas plus loin que le périphérique.

Argument fallacieux qui consiste à faire les appels en fonction des souhaits des opérateurs locaux & nationaux !

Des conclusions s'imposent :

  • Ce n'est pas de cette manière qu'on développera l'offre de la RNT
  • Bien entendu, personne n'est favorable à ce que l'on balance d'autres radios thématiques
Il y a 8 heures, LaVraieRadio a dit :

Pourquoi faut-il passer par des appels ? Parce que la loi encadre l'attribution de la ressource hertzienne et qu'il y a forcement plus de candidats que de places disponibles. Donc il faut bien savoir qui est intéressé avant de mettre à disposition la ressource à une radio.

Curieuse réponse qui nous indique que ce serait "de la ressource hertzienne" et "qu'il n'y aurait pas assez de place pour tous les candidats" !

Monsieur Jacky sera ravi de cette réponse; entre le manque de place "pour tout le monde sur la Fm" et "la RNT", on se demande bien quelle peut être la différence entre ces deux normes et si notre bande FM n'est finalement pas suffisante ?!?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, RADIOPIRATE a dit :

Argument fallacieux qui consiste à faire les appels en fonction des souhaits des opérateurs locaux & nationaux !

Des conclusions s'imposent :

  • Ce n'est pas de cette manière qu'on développera l'offre de la RNT
  • Bien entendu, personne n'est favorable à ce que l'on balance d'autres radios thématiques

Curieuse réponse qui nous indique que ce serait "de la ressource hertzienne" et "qu'il n'y aurait pas assez de place pour tous les candidats" !

Monsieur Jacky sera ravi de cette réponse; entre le manque de place "pour tout le monde sur la Fm" et "la RNT", on se demande bien quelle peut être la différence entre ces deux normes et si notre bande FM n'est finalement pas suffisante ?!?

Sur le premier point, les appels ne sont pas faits en fonction de leurs avis puisque la ressource disponible est déjà annoncée des le début. Donc ce ne sont pas les radios qui demandent au CSA de mettre un nombre X de places disponibles. Chaque zone concernée par un appel voit un allotissement étendu ainsi qu'un allotissement local par ville mise en appel. Exemple : à Nantes, il y a un allotissement étendu qui couvre Nantes et la Vendée. Et un allotissement local à Nantes, Saint-Nazaire et La Roche sur Yon. Ce qui fait que chaque ville mise en appel peut recevoir jusqu'à 26 radios en DAB+. Sans compter les deux multiplex nationaux qui en rajouterons 26.

Quant à l'arrivée de nouveaux acteurs thématiques, il y en a. Moins que sur les premiers appels de Paris, Marseille et Nice, je suis d'accord. Mais il y en a. On peut citer Playloud à Lille, Clazz à Nantes et Rouen, Radio Pitchoun (pour les enfants) à Nantes, Lyon, La Roche sur Yon, Rouen ou encore Strasbourg, Ouest Track au Havre, etc... Il y a aussi de petits réseaux thématiques existants en FM qui se développent en DAB+ à l'instar de TSF Jazz par exemple. 

Les consultations publiques concernent surtout les radios commerciales et leur accès au marché publicitaire local. Et c'est la loi qui prévoit ces consultations. 

Sur le second point, comme en FM, la ressource en DAB+ n'est pas illimitée. Un multiplex peut contenir jusqu'à 13 radios maximum. A part faire des "places" en temps partagé sur les multiplex, comment veux-tu intégrer encore plus d'acteurs ? Et pour quelle viabilité au niveau financier ? 

Le CSA avait autorisé plein de nouveaux projets lors des premiers appels sur Paris, Marseille et Nice. Combien en reste-t-il maintenant ? Très très peu. La majorité se sont planté car finalement peu viables pour eux-mêmes. Il est plus que fort probable que le CSA a retenu la leçon de cet échec en autorisant des acteurs existants (majoritairement absents en FM dans les zones autorisées en DAB+) et quelques nouveaux acteurs avec un projet solide. 

La réussite du DAB+ passe par une offre composée de projets multiples et viables pour leurs éditeurs avec une chance de tenir sur la durée. Autoriser plein de nouveaux projets, pourquoi pas ! Mais si c'est pour arrêter d'émettre au bout de 2 ans ou ne jamais commencer la diffusion comme certains ont fait, ça ne sert à rien. Et, comme tu le disais, ce n'est pas comme ça qu'on fera du DAB+, une réussite. 

Concernant le nombre de places, le CSA n'a certainement pas mis toute la ressource disponible en appel tout de suite. Il n'est pas impossible que quelques canaux restent disponibles et soient mis en appel ultérieurement. Pour le début du DAB+, ce sera une offre comprise entre 13 et 52 radios en fonction des zones. Même nos amis suisses en ont moins ! Il faudrait plutôt se réjouir de voir une telle offre se mettre en place plutôt que voir notre bonne vieille bande FM qui est maintenant figée pour de nombreuses années encore ! 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, LaVraieRadio a dit :

Le CSA avait autorisé plein de nouveaux projets lors des premiers appels sur Paris, Marseille et Nice. Combien en reste-t-il maintenant ? Très très peu. La majorité se sont planté car finalement peu viables pour eux-mêmes. Il est plus que fort probable que le CSA a retenu la leçon de cet échec en autorisant des acteurs existants (majoritairement absents en FM dans les zones autorisées en DAB+) et quelques nouveaux acteurs avec un projet solide. 

La réussite du DAB+ passe par une offre composée de projets multiples et viables pour leurs éditeurs avec une chance de tenir sur la durée. Autoriser plein de nouveaux projets, pourquoi pas ! Mais si c'est pour arrêter d'émettre au bout de 2 ans ou ne jamais commencer la diffusion comme certains ont fait, ça ne sert à rien. Et, comme tu le disais, ce n'est pas comme ça qu'on fera du DAB+, une réussite. 

Concernant le nombre de places, le CSA n'a certainement pas mis toute la ressource disponible en appel tout de suite. Il n'est pas impossible que quelques canaux restent disponibles et soient mis en appel ultérieurement. Pour le début du DAB+, ce sera une offre comprise entre 13 et 52 radios en fonction des zones. Même nos amis suisses en ont moins ! Il faudrait plutôt se réjouir de voir une telle offre se mettre en place plutôt que voir notre bonne vieille bande FM qui est maintenant figée pour de nombreuses années encore ! 

On a bien envie de vous croire; faute de moyens d'une part pour intéresser le public, de radios thématiques conséquentes et non de coquilles vides, on voit mal comment on pourrait stimuler l'offre et l’intérêt du public.

On a déjà du mal en hertzien avec les thématiques qui sont littéralement massacrées.

Comment voulez-vous que ca marche en RNT AVEC pour l'instant des acteurs qui n'ont jamais fait leurs preuves ?

Le CSA peut toujours faire entrer des radios dans de nouvelles zones; mais si les audiences ne sont pas au rendez-vous, je doute de la viabilité de ces coups de diffusion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, RADIOPIRATE a dit :

On a bien envie de vous croire; faute de moyens d'une part pour intéresser le public, de radios thématiques conséquentes et non de coquilles vides, on voit mal comment on pourrait stimuler l'offre et l’intérêt du public.

On a déjà du mal en hertzien avec les thématiques qui sont littéralement massacrées.

Comment voulez-vous que ca marche en RNT AVEC pour l'instant des acteurs qui n'ont jamais fait leurs preuves ?

Le CSA peut toujours faire entrer des radios dans de nouvelles zones; mais si les audiences ne sont pas au rendez-vous, je doute de la viabilité de ces coups de diffusion.

Justement, la part de nouveaux acteurs a été réduite par rapport aux premiers appels pour éviter de se retrouver dans la même situation. 

Sur les thématiques, nous aurons moins de chance de voir certaines radios glisser vers un format "passe-partout" composé de hits. Personnellement, je vois mal TSF Jazz nous jouer le dernier David Guetta. 

Concernant les audiences, il ne faut pas s'attendre à un carton des le premier mois, c'est certain. Ce sera comme avec la TNT en 2005, les audiences augmenteront au fur et à mesure que les gens s'équiperont en récepteurs. Regarde les audiences des nouvelles chaînes de la TNT : Direct 8 faisait 0,2% d'audience à ses débuts (un peu plus de 3% maintenant), RMC Découverte lancée en 2012 réalise 2,4% d'audience alors qu'elle en faisait 0,3% à ses débuts. 

Il faut savoir qu'avec Lille, Lyon et Strasbourg, nous allons atteindre le seuil des 20% de population couverte qui oblige les fabricants et constructeurs automobiles à implanter le DAB+ dans les récepteurs comme cela à été le cas avec la TNT. Ca va venir avec le réseau qui va se développer et les équipements qui vont rentrer petit à petit dans les foyers. 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, LaVraieRadio a dit :

Justement, la part de nouveaux acteurs a été réduite par rapport aux premiers appels pour éviter de se retrouver dans la même situation.

Je vous remercie de ce constat : si la part des nouveaux acteurs est réduite, quelle plus-value cette RNT apporte-t'elle par rapport à la bande FM ?

il y a 39 minutes, LaVraieRadio a dit :

Sur les thématiques, nous aurons moins de chance de voir certaines radios glisser vers un format "passe-partout" composé de hits. Personnellement, je vois mal TSF Jazz nous jouer le dernier David Guetta.

Sans tomber dans la caricature, les formats thématiques sont loin d'être gagnés.

il y a 39 minutes, LaVraieRadio a dit :

Concernant les audiences, il ne faut pas s'attendre à un carton des le premier mois, c'est certain. Ce sera comme avec la TNT en 2005, les audiences augmenteront au fur et à mesure que les gens s'équiperont en récepteurs. Regarde les audiences des nouvelles chaînes de la TNT : Direct 8 faisait 0,2% d'audience à ses débuts (un peu plus de 3% maintenant), RMC Découverte lancée en 2012 réalise 2,4% d'audience alors qu'elle en faisait 0,3% à ses débuts.

En revanche, il sera difficile de convaincre le CSA si on veut placer une radio "dance" ou un format atypique "variété francaise & edm-techno".

il y a 41 minutes, LaVraieRadio a dit :

Il faut savoir qu'avec Lille, Lyon et Strasbourg, nous allons atteindre le seuil des 20% de population couverte qui oblige les fabricants et constructeurs automobiles à implanter le DAB+ dans les récepteurs comme cela à été le cas avec la TNT. Ca va venir avec le réseau qui va se développer et les équipements qui vont rentrer petit à petit dans les foyers. 

Vous oubliez une chose : Lille & Srasbourg sont deux villes frontalières où la RNT est bien développée en BELGIQUE et en Allemagne. (95 % de couverture pout ces deux payes depuis 2013)

image.png.2a0223652731b31f5fd65a4373d85911.png

Je suis impatient de voir l’évolution du dossier afin de savoir si on ne va pas brouiller les radios allemandes , suisses ou italiennes.

Quant à Lyon, on peut militer une forme de proximité avec l'Italie où plus de 41 radios emettent en RNT.

image.png.b8bbb808b46526a33b09db1a86232318.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité KL3

En France il manque depuis le départ une volonté politique pour mener à bien ce projet qui aurait dû émerger depuis longtemps.

Pour la TNT, des accords internationaux nous ont obligé à avancer dans cette conversion. Pour rappel au début des années 2000, on parlait en France d'une double diffusion analogique/TNT pendant au moins 10 ans pour laisser le temps aux gens de s'équiper. Ce à quoi la Suisse répondait, on veut bien prêter des fréquences en zone frontalière mais pour une conversion en maximum 1 an ! Résultat du bras de fer => près de Genève la TNT française est arrivée en …2010; 5 ans après son lancement à Paris ; et l'arrêt de l'analogique a eu lieu en …2011 = 1 an de transition. La Suisse Romande a elle lancé sa TNT en 2005 et arrêté l'analogique en 2007. Donc entre 2007 et 2010 on s'est retrouvé en zone frontalière genevoise avec une Suisse uniquement en TNT et une France voisine encore uniquement en analogique.

Bref, là Rien n'est imposé et c'est bien le problème en France : Quand on ne nous impose rien, eh bien, on ne fait rien ou plutôt on tergiverse; un coup on y va, un coup on n'y va plus…

En TNT seul le groupe TF1 a usé de tout son poids pour retarder le projet. France Télévision était aux avants poste et M6 et C+ partant.

Pour le DAB+, il y a eu une véritable coalition (voire entente) des grands groupes dominant le marché (RTL , Lagardère et NRJ) pour freiner le dossier RNT au maximum et aucune volonté politique pour engager Radio France dans la bataille (Radio France a lancé un moment donné un site pour promouvoir la RNT qui a été un feu de paille car on leur a tout de suite derrière demandé de faire des économies et de stopper ce type de projets). Sans Radio France et sans les radios dominantes du marché, le projet DAB+ ne pouvait que trainer des pieds en ayant que des nouveaux acteurs pour l'initier.

En Suisse, si le DAB+ est un succès c'est que le fer de lance de ce projet est la SSR qui a diffusé de manière expérimental dès le début des années 2000 puis a créer un véritable réseau équivalent de la FM dès 2008 qui a permis d'arrêter dès 2010 l'émetteur onde moyenne de Sottens (option musique) et de diriger les auditeurs onde moyenne vers le DAB+ (ce qui est une prouesse; une démarche équivalente en Suisse Alémanique a été menée avec la station MW531).
Puis une fois la SSR installée sur le DAB+, l'ensemble des acteurs privés a été invité (peut-être un peu forcé) à créer un 2ème mux (vers 2014); les nouveaux acteurs n'ayant eu accès au DAB+ que sur le 3ème mux encore en cours de développement.

En résumé, on a une stratégie bien carrée à la Suisse d'un côté et de l'autre un gros bordel à la Française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, RADIOPIRATE a dit :

En revanche, il sera difficile de convaincre le CSA si on veut placer une radio "dance" ou un format atypique "variété francaise & edm-techno".

Je ne crois pas une seconde en ce format "atypique" mais qui ne tente rien n'a rien.

Il y a 12 heures, RADIOPIRATE a dit :

Vous oubliez une chose : Lille & Srasbourg sont deux villes frontalières où la RNT est bien développée en BELGIQUE et en Allemagne. (95 % de couverture pout ces deux payes depuis 2013)

Je suis impatient de voir l’évolution du dossier afin de savoir si on ne va pas brouiller les radios allemandes , suisses ou italiennes.

Quant à Lyon, on peut militer une forme de proximité avec l'Italie où plus de 41 radios emettent en RNT.

Non, je n'ai pas oublié la proximité de Lille et Strasbourg avec respectivement la Belgique et l'Allemagne. C'est justement là que le CSA a été malin en lançant le DAB+ dans 2 villes à proxmité de pays l'utilisant déjà depuis quelques temps afin de doper l'écoute en DAB+ en France dans ces zones.

Quant au "brouillage" des radios étrangères, il y a une coordination internationale sur les fréquences que ce soit en FM ou en DAB+. La France a son lot de fréquences qui n'est pas le même que celui du côté de la frontière allemande, suisse ou belge. Et puis même si brouillage il y a, le pays brouillé interviendra auprès du pays "brouilleur" pour résoudre le problème.
Exemple : en Belgique, sont utilisés en SFN les canaux 11A et 12A en Flandre et le canal 12B en Wallonie. Du côté français, les canaux utilisés au plus près de la frontière sont le 8D à Dunkerque, le 7C, 7D et 8A à Lille et enfin le 7A à Valenciennes. Donc, pour le moment, peu de risques de brouillage entre la France et la Belgique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky
Il y a 3 heures, LaVraieRadio a dit :

Je ne crois pas une seconde en ce format "atypique" mais qui ne tente rien n'a rien.

Non, je n'ai pas oublié la proximité de Lille et Strasbourg avec respectivement la Belgique et l'Allemagne. C'est justement là que le CSA a été malin en lançant le DAB+ dans 2 villes à proxmité de pays l'utilisant déjà depuis quelques temps afin de doper l'écoute en DAB+ en France dans ces zones.

Quant au "brouillage" des radios étrangères, il y a une coordination internationale sur les fréquences que ce soit en FM ou en DAB+. La France a son lot de fréquences qui n'est pas le même que celui du côté de la frontière allemande, suisse ou belge. Et puis même si brouillage il y a, le pays brouillé interviendra auprès du pays "brouilleur" pour résoudre le problème.
Exemple : en Belgique, sont utilisés en SFN les canaux 11A et 12A en Flandre et le canal 12B en Wallonie. Du côté français, les canaux utilisés au plus près de la frontière sont le 8D à Dunkerque, le 7C, 7D et 8A à Lille et enfin le 7A à Valenciennes. Donc, pour le moment, peu de risques de brouillage entre la France et la Belgique.

Ok donc on doit se farcir les même styles de radios qu'en FM? donc elle est ou la révolution? Avec ce chantier, vous n'avez aucune chance d imposer la RNT face au choix infini de l'IP qui croit au fur et a mesure que les datas augmentent dans les forfaits.

Quand l'illimité va se généraliser, j'aurais mal pour (puce jumelle qu on pourra inserer dans l'autoradio), ce sera le début de l'Abandon de la RNT car en france on ne sais pas innover en radio, il faut aller a l'étranger ou sur les webradios pour trouver son bonheur.

Comme le dis RADIO PIRATE: pk n'y a t'il pas de radios techno entre autre? On nous laisse croire que ce n'est plus la tendance alors que dans les festivals électro on en entend.

Les français en ont assez d écouter toujours les mêmes titres justement comme Guetta, y en a plein d'autres qui ne passent pas, des remix des bootleg jamais diffusés en france sauf peut être le samedi soir. Et c'est encore l'état qui met des radios qu'on impose aux français, tout comme les quotas d'ailleurs.

Le français moyen veut écouter de la qualité, et faut pas s'étonner que les jeunent se barrent sur deezer et autres........La musique sans quotas ca n'a visiblement pas de prix. La RNT ne sauvera malheureusement pas la radio......

Pour le "ce coup ci ca va décoller, les postes vont se multiplier", j'entend ca depuis 6 ans au moins et on voit rien venir, pire, dans mon département aucune date n'est prévue pour un soit disant lancement, ce sera peut être en 2040 quand l'IP sera partout

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, LaVraieRadio a dit :

Je ne crois pas une seconde en ce format "atypique" mais qui ne tente rien n'a rien.

Vous êtes libres de ne pas y croire : c'est juste une réponse à un marché concurrentiel et difficile quand on veut gagner des parts de marché; on fait du "discontinu".

J'estime qu'en faisant celà, on peut trouver un public, un score d'audience minimal là où il aurait été réduit à peau de chagrun et c'est un premier point.

Il y a 8 heures, LaVraieRadio a dit :

Non, je n'ai pas oublié la proximité de Lille et Strasbourg avec respectivement la Belgique et l'Allemagne. C'est justement là que le CSA a été malin en lançant le DAB+ dans 2 villes à proxmité de pays l'utilisant déjà depuis quelques temps afin de doper l'écoute en DAB+ en France dans ces zones.

On espère que le csa a été malin. On le jugera aux actes : pour l'instant, il n'y a rien de fait et on ne peut en tirer les conséquences.

Rien n'interdit de militer que le CSA ne va pas brouiller les radios belges à Lille, que ça vous plaise ou non !

Il y a 8 heures, LaVraieRadio a dit :

Quant au "brouillage" des radios étrangères, il y a une coordination internationale sur les fréquences que ce soit en FM ou en DAB+. La France a son lot de fréquences qui n'est pas le même que celui du côté de la frontière allemande, suisse ou belge. Et puis même si brouillage il y a, le pays brouillé interviendra auprès du pays "brouilleur" pour résoudre le problème.

Exemple : en Belgique, sont utilisés en SFN les canaux 11A et 12A en Flandre et le canal 12B en Wallonie. Du côté français, les canaux utilisés au plus près de la frontière sont le 8D à Dunkerque, le 7C, 7D et 8A à Lille et enfin le 7A à Valenciennes. Donc, pour le moment, peu de risques de brouillage entre la France et la Belgique.

Vous me rassurez : tout va bien donc; et en Allemagne, en Suisse, en Angleterre (allotissement de Cherbourg) et en Italie, ca nous donne quoi ?

Il y a 4 heures, Invité Jacky a dit :

Comme le dis RADIO PIRATE: pk n'y a t'il pas de radios techno entre autre? On nous laisse croire que ce n'est plus la tendance alors que dans les festivals électro on en entend.

Cependant, la question de Monsieur JACKY reste bien posée : si on ne peut pas créer de "radio techno" eu egard que le csa jugerait cette radio non-viable , quel est l’intérêt de cette RNT ?

Il y a 4 heures, Invité Jacky a dit :

Les français en ont assez d écouter toujours les mêmes titres justement comme Guetta, y en a plein d'autres qui ne passent pas, des remix des bootleg jamais diffusés en france sauf peut être le samedi soir. Et c'est encore l'état qui met des radios qu'on impose aux français, tout comme les quotas d'ailleurs.

Tout à fait d'accord : il suffit de prendre l'exemple de nostalgie ou RFM; ça va faire plus de cinq ans qu'on nous bombarde le même titre de MODERN TALKING, Dr Alban, Images, Gold: à l'époque, ça ne durait pas plus de quatre semaines !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Invité Jacky a dit :

Ok donc on doit se farcir les même styles de radios qu'en FM? donc elle est ou la révolution? Avec ce chantier, vous n'avez aucune chance d imposer la RNT face au choix infini de l'IP qui croit au fur et a mesure que les datas augmentent dans les forfaits.

Quand l'illimité va se généraliser, j'aurais mal pour (puce jumelle qu on pourra inserer dans l'autoradio), ce sera le début de l'Abandon de la RNT car en france on ne sais pas innover en radio, il faut aller a l'étranger ou sur les webradios pour trouver son bonheur.

Comme le dis RADIO PIRATE: pk n'y a t'il pas de radios techno entre autre? On nous laisse croire que ce n'est plus la tendance alors que dans les festivals électro on en entend.

Les français en ont assez d écouter toujours les mêmes titres justement comme Guetta, y en a plein d'autres qui ne passent pas, des remix des bootleg jamais diffusés en france sauf peut être le samedi soir. Et c'est encore l'état qui met des radios qu'on impose aux français, tout comme les quotas d'ailleurs.

Le français moyen veut écouter de la qualité, et faut pas s'étonner que les jeunent se barrent sur deezer et autres........La musique sans quotas ca n'a visiblement pas de prix. La RNT ne sauvera malheureusement pas la radio......

Pour le "ce coup ci ca va décoller, les postes vont se multiplier", j'entend ca depuis 6 ans au moins et on voit rien venir, pire, dans mon département aucune date n'est prévue pour un soit disant lancement, ce sera peut être en 2040 quand l'IP sera partout

Alors, ou aies-je écrit qu'il fallait "se farcir les mêmes radios qu'en FM" ? Nulle part. 

Quant à la data qui augmente dans les forfaits, c'est vrai. Mais est-ce que les réseaux mobiles peuvent supporter un tel trafic de données ? Encore une fois, la réponse est non. Tu parles également de data illimitée. A ma connaissance, il n'y a qu'un seul opérateur qui propose de la 4G en illimité : Free. Et encore, c'est réservé uniquement aux abonnés Freebox. Quand on connaît aussi la qualité du réseau mobile de Free, il y a de quoi rire ! Et plus généralement, tous les français n'ont pas encore d'accès au haut-débit ou à de la 3G/4G. Ce serait donc discriminatoire et coûteux de ne se baser que sur ce mode de diffusion. 

Encore une fois, tu parles de quotas. Mais quel est le rapport avec le DAB+ ? Les quotas existent dans d'autres pays comme en Belgique et ça n'empêche pas le DAB+ de se développer avec de nouveaux multiplex qui vont ouvrir ! 

Quant aux "français qui en ont assez d'écouter les mêmes titres", explique moi pourquoi NRJ reste première radio musicale de France et troisième radio de France sur l'ensemble des radios ! Ne parle pas au nom de tout le monde puisque ton avis ne reflète pas du tout les résultats d'audience visiblement. Et le DAB+ ne sauvera peut-être pas la radio, on n'en sait rien. Mais une chose qui est sûre, c'est que le tout IP va tuer la radio. Tu nous parles de webradios mais les gens qui passent par de l'IP écoutent plus des playlists personnalisées via Deezer et autres Spotify que des radios. Car, au cas où tu ne serais pas au courant, les webradios restent dans un modèle de diffusion linéaire et ce peu importe le format de la radio. 

Enfin, si je peux te renseigner, peux-tu m'indiquer dans quel département tu te situes ? Je pourrais ainsi te donner l'année d'arriver du DAB+ dans ton département. Et tant qu'à faire, indiqués nous ton véritable département pour que ce soit plus crédible ;)

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, RADIOPIRATE a dit :

Rien n'interdit de militer que le CSA ne va pas brouiller les radios belges à Lille, que ça vous plaise ou non !

Vous me rassurez : tout va bien donc; et en Allemagne, en Suisse, en Angleterre (allotissement de Cherbourg) et en Italie, ca nous donne quoi ?

Cependant, la question de Monsieur JACKY reste bien posée : si on ne peut pas créer de "radio techno" eu egard que le csa jugerait cette radio non-viable , quel est l’intérêt de cette RNT ?

Je ne pense pas que le CSA ait pris le risque de recevoir des plaintes des autorités de régulation voisines pour brouillages...

Pour l'Angleterre, les canaux de Cherbourg ne sont pas encore connus.

Pour l'Allemagne, Strasbourg utilise les canaux 6C, 6D et 7C. Et il y a un multiplex allemand reçu sur Strasbourg sur le 8D.
Mulhouse reçoit le canal 6D de Strasbourg et utilise le canal 11D. Et il y a des multiplex suisses reçus sur les canaux 7A, 10B, 12A et 12C. Donc peu de risques de brouillages entre l'Allemagne, les émetteurs suisses reçus en Alsace et les émetteurs français.

Pour la Suisse, les émetteurs de Lyon n'iront pas jusque là-bas.

Pour l'Italie, les émetteurs de Nice ont, en plus du relief montagneux, une contrainte de diffusion vers nos voisins italiens. Donc, peu de risques de brouillage.

Tu peux créer une radio techno, metal ou mélangeant musette et handsup sur le DAB+. Le problème n'est pas là. Il y a des critères, notamment financiers en plus bien entendu de l'intérêt éditorial du projet pour le public, qui rentrent en ligne de compte lorsque tu déposes un dossier de candidature pour une fréquence. Le CSA va sélectionner les projets présentant une partie financière jugée la plus crédible. Ca ne sert à rien de sélectionner des projets qui arrêtent d'émettre au bout de 2 ans voire qui n'ont jamais émis le moindre son comme ce qui a pu se passer avec les premiers appels en DAB+. Le CSA avait autorisé plein de nouveaux projets en 2014, on a vu le résultat. Maintenant, je pense qu'ils ont compris la leçon et qu'ils ne sont pas prêts de refaire la même erreur. La réussite du DAB+ passe notamment par là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Curieux1
Le 06/06/2018 à 18:29, Invité Jacky a dit :

Donc radio france va développer la RNT sans que la redevance soit utilisée? source?

J ai une question concernant Radio France :

qui décide pour installer FIP (et Mouv) en DAB + dans les métropoles (+ 200 000 habitants) où elles sont absentes ? Est ce uniquement le CSA ou le CSA et Radio France ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky
Il y a 16 heures, LaVraieRadio a dit :

Alors, ou aies-je écrit qu'il fallait "se farcir les mêmes radios qu'en FM" ? Nulle part. 

Quant à la data qui augmente dans les forfaits, c'est vrai. Mais est-ce que les réseaux mobiles peuvent supporter un tel trafic de données ? Encore une fois, la réponse est non. Tu parles également de data illimitée. A ma connaissance, il n'y a qu'un seul opérateur qui propose de la 4G en illimité : Free. Et encore, c'est réservé uniquement aux abonnés Freebox. Quand on connaît aussi la qualité du réseau mobile de Free, il y a de quoi rire ! Et plus généralement, tous les français n'ont pas encore d'accès au haut-débit ou à de la 3G/4G. Ce serait donc discriminatoire et coûteux de ne se baser que sur ce mode de diffusion. 

Encore une fois, tu parles de quotas. Mais quel est le rapport avec le DAB+ ? Les quotas existent dans d'autres pays comme en Belgique et ça n'empêche pas le DAB+ de se développer avec de nouveaux multiplex qui vont ouvrir ! 

Quant aux "français qui en ont assez d'écouter les mêmes titres", explique moi pourquoi NRJ reste première radio musicale de France et troisième radio de France sur l'ensemble des radios ! Ne parle pas au nom de tout le monde puisque ton avis ne reflète pas du tout les résultats d'audience visiblement. Et le DAB+ ne sauvera peut-être pas la radio, on n'en sait rien. Mais une chose qui est sûre, c'est que le tout IP va tuer la radio. Tu nous parles de webradios mais les gens qui passent par de l'IP écoutent plus des playlists personnalisées via Deezer et autres Spotify que des radios. Car, au cas où tu ne serais pas au courant, les webradios restent dans un modèle de diffusion linéaire et ce peu importe le format de la radio. 

Enfin, si je peux te renseigner, peux-tu m'indiquer dans quel département tu te situes ? Je pourrais ainsi te donner l'année d'arriver du DAB+ dans ton département. Et tant qu'à faire, indiqués nous ton véritable département pour que ce soit plus crédible ;)

Les infrastructures réseau peuvent encaisser le choc: des gens stream a mort ou regardent la Tv avec Molotov ou autres sans souci. Pour les forfaits illimités, SFR propose aussi de l'illimité et pour le reste il y a 100Go ce qui fait a 1mo par minute, 100000min d écoute soit 1666h par mois d écoute, on est tranquille, personne n'atteint les limites, sauf si tu ecoute 10 webradios a la fois. Si les infrastructures étaient en carton, il n y aurait pas de 4G box fixe tout illimité comme Bouygues. encore une fois les opérateurs ont les moyens d'investir. Orange fait des bénéfices record d'années en années, donc faut arreter de dire que ca ne peut pas aller.

Pour NRJ ils sont 1er car ils ont le plus de fréquences, et médiamètrie est une boite dont l actionnaire est NRJ entre autres. Donc pourquoi se tirer une balle dans le pied? En plus ce ne sont que des estimations contrairement a l écoute Ip qui permet de connaitre l audience en temps reel. Médiamètrie c'est de l arnaque, tout le monde le sais. en plus l écoute des radios étrangères et de webradios ne sont pas pris en compte. Encore une aberration.

NRJ c'est 10 fois par jours les mêmes titres, et des pubs à n'en plus finir. Ecouter ca tous les jours ca revient a manger mac do tous les jours. le même menu tous les jours.

La RNT n'apporte rien de plus qu' en FM, si je veux écouter une radio Techno ou trance, y a que l'ip qui le permet. Si demain vous autorisez des radios de ce genre sans quotas sur la RNT alors je reverrais ma position, mais nous n'en sommes pas la.

dans le 58 rien est prévu avant bien longtemps et perso je m'en fiche car l'ip fonctionne bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Merci pour le moment

Il faut revenir aux grandes ondes et couper la FM pour les radios privées. Seul radio France pourra émettre en FM. 

Rémettre en service les brouilleurs 1000hz pour brouiller les pirates. 

Bref revenir à avant 1981. 

Vive le passé ! 

Pendant que vous y êtes !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Invité Jacky a dit :

La RNT n'apporte rien de plus qu' en FM, si je veux écouter une radio Techno ou trance, y a que l'ip qui le permet. Si demain vous autorisez des radios de ce genre sans quotas sur la RNT alors je reverrais ma position, mais nous n'en sommes pas la.

Je suis bien d'accord avec vous et peu de chances que celà change avec la RNT.

1 La FRANCE a un retard monstre.

2 Pendant que nos voisins investissaient le terrain, nos radios ont littéralement décroché et on révélé leur inaptitude à créer des formats originaux. La plupart des thématiques sont littéralement massacrées (rock-dance-techno-disco-funk-italo-metal). Les seules références de ces gens restent radio classique et Jazz !

3 Peu de chances que de nouveaux formats aboutissent; la RNT va ruiner les petits opérateurs, faute de résultat.

Il y a 8 heures, LaVraieRadio a dit :

Tu peux créer une radio techno, metal ou mélangeant musette et handsup sur le DAB+. Le problème n'est pas là. Il y a des critères, notamment financiers en plus bien entendu de l'intérêt éditorial du projet pour le public, qui rentrent en ligne de compte lorsque tu déposes un dossier de candidature pour une fréquence. Le CSA va sélectionner les projets présentant une partie financière jugée la plus crédible.

Justement parlons des critères financiers : difficile d'aborder la question quand on ne sait pas comment on sera diffusé et quel sera le résultat !

 

Il y a 9 heures, LaVraieRadio a dit :

 Ca ne sert à rien de sélectionner des projets qui arrêtent d'émettre au bout de 2 ans voire qui n'ont jamais émis le moindre son comme ce qui a pu se passer avec les premiers appels en DAB+. Le CSA avait autorisé plein de nouveaux projets en 2014, on a vu le résultat. Maintenant, je pense qu'ils ont compris la leçon et qu'ils ne sont pas prêts de refaire la même erreur. La réussite du DAB+ passe notamment par là.

Evidemment, si on autorise à la base des gens qui n'ont jamais fait leur preuve sur le hertzien, on voit mal comment tout ceci va prendre !

A croire que certains s'imagine que l'audience tombe du ciel et que la RNT va tout leur apporter ....

  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Invité Jacky a dit :

Les infrastructures réseau peuvent encaisser le choc: des gens stream a mort ou regardent la Tv avec Molotov ou autres sans souci. Pour les forfaits illimités, SFR propose aussi de l'illimité et pour le reste il y a 100Go ce qui fait a 1mo par minute, 100000min d écoute soit 1666h par mois d écoute, on est tranquille, personne n'atteint les limites, sauf si tu ecoute 10 webradios a la fois. Si les infrastructures étaient en carton, il n y aurait pas de 4G box fixe tout illimité comme Bouygues. encore une fois les opérateurs ont les moyens d'investir. Orange fait des bénéfices record d'années en années, donc faut arreter de dire que ca ne peut pas aller.

Pour NRJ ils sont 1er car ils ont le plus de fréquences, et médiamètrie est une boite dont l actionnaire est NRJ entre autres. Donc pourquoi se tirer une balle dans le pied? En plus ce ne sont que des estimations contrairement a l écoute Ip qui permet de connaitre l audience en temps reel. Médiamètrie c'est de l arnaque, tout le monde le sais. en plus l écoute des radios étrangères et de webradios ne sont pas pris en compte. Encore une aberration.

NRJ c'est 10 fois par jours les mêmes titres, et des pubs à n'en plus finir. Ecouter ca tous les jours ca revient a manger mac do tous les jours. le même menu tous les jours.

La RNT n'apporte rien de plus qu' en FM, si je veux écouter une radio Techno ou trance, y a que l'ip qui le permet. Si demain vous autorisez des radios de ce genre sans quotas sur la RNT alors je reverrais ma position, mais nous n'en sommes pas la.

dans le 58 rien est prévu avant bien longtemps et perso je m'en fiche car l'ip fonctionne bien.

Je suis en train de me demander si tu ne serais pas un proche de notre bon vieux Radio Pirate. A moins qu'il y ait énormément de fans de trance sur ce forum... Quoi qu'il en soit, je vois que tu as énormément de mal à trouver des arguments crédibles pour justifier ta position... 

Imagine une seconde : si tout le monde joue en réseau, regarde des vidéos ou une série sur Netflix, suis une émission télé via Molotov, écoute la radio en IP, etc... en même temps, tu crois sincèrement que le réseau tiendra ? La réponse est non. Et je m'en vais te donner un exemple. Je suis technicien dans une radio associative située dans une grande agglomération (Rennes, pour ne pas le citer) très loin d'être mal desservie en terme de réseau et il m'arrive de réaliser des émissions en direct et en dehors des studios. Pour cela, nous avons besoin d'une connexion ADSL/VDSL voire fibre en mode filaire au minimum pour pouvoir envoyer notre flux audio jusqu'au studio dans de bonnes conditions. Un jour, je réalisais une émission dans une salle de concert bien équipée niveau réseau (conenxion VDSL). Et bien, je n'avais que des coupures à l'antenne ! Pourquoi ? Parce que quelqu'un uploadait des photos via WeTransfer ! Un truc tout bête en soi mais qui m'a fait foirer mon direct. Et après, tu oses me dire que le réseau est suffisamment solide ? Arrête un peu... Tout le monde n'est pas équipé de la 4G et encore moins de la fibre optique. 

Quant aux forfaits, ce n'est pas parce que tu as une bête de forfait que le réseau est de qualité ! Tu peux avoir 100 000 Go de data si tu veux mais si le réseau est pourri, tu ne pourras même pas t'en servir... 

Quant aux profits records des opérateurs, je constate une fois de plus que tu es bien naïf... Tu crois vraiment que les bénéfices vont majoritairement dans les investissements réseau ? Tu me fais bien marrer ! Les mots "actionnaire" et "dividende" te disent quelque chose ? Apparemment, non. Les opérateurs ne font qu'investir le strict minimum de ce qu'ils doivent faire. Sinon, le reste, c'est "in the pocket" des actionnaires ! 

Concernant NRJ et les audiences, désolé de te contredire mais ce n'est pas NRJ qui a le plus grand parc de fréquences. Tout comme NRJ n'est pas actionnaire de Mediametrie. Si, pour toi, les audiences Mediametrie sont des estimations, tu crois que les audiences IP sont fiables ? Et bien, désolé de te contredire une fois de plus, mais la réponse est non. Les audiences des serveurs de streaming se font à la session et non à l'adresse IP. Par exemple, si j'ouvre 20 players pour écouter NRJ, ça fait 20 "auditeurs" de comptabilisés. Et non, un seul. Donc, une radio peut facilement truquer ses audiences en IP en achetant des bots pour faire ce genre de manipulation. Les audiences Mediametrie sont basées sur du déclaratif. Donc, sauf si Mediametrie appelle tous les salariés des radios sondées et leurs proches ou que les dites radios payent leurs auditeurs pour ca, je ne vois pas en quoi il n'y aurait pas un minimum de fiabilité. Pour terminer cette partie, si NRJ ne te convient pas, tu es libre de ne pas écouter et de zapper ! Cette radio plaît à un certain nombre d'auditeurs et ceux-ci sont libres d'écouter si ils le souhaitent. 

Une nouvelle fois, qu'est-ce que les quotas viennent faire dans le développement du DAB+ ? Quel rapport entre les deux ? Ça fait déjà plusieurs fois que je te pose la question. Mais à force de jouer toujours le même disque, tu oublies (volontairement ?) de répondre. 

Tu es vraiment du 58 ou bien, tu as sorti ce département par hasard ? Car, vu ton niveau d'argumentation, je commence fortement à douter de ta sincérité... 

Modifié par LaVraieRadio
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, LaVraieRadio a dit :

Je suis technicien dans une radio associative située dans une grande agglomération (Rennes, pour ne pas le citer) très loin d'être mal desservie en terme de réseau et il m'arrive de réaliser des émissions en direct et en dehors des studios. Pour cela, nous avons besoin d'une connexion ADSL en mode filaire au minimum pour pouvoir envoyer notre flux audio jusqu'au studio dans de bonnes conditions. Un jour, je réalisais une émission dans une salle de concert bien équipée niveau réseau. Et bien, je n'avais que des coupures à l'antenne ! Pourquoi ? Parce que quelqu'un uploadait des photos via WeTransfer ! Un truc tout bête en soi mais qui m'a fait foirer mon direct. Et après, tu oses me dire que le réseau est suffisamment solide ? Arrête un peu... Tout le monde n'est pas équipé de la 4G et encore moins de la fibre optique.

Ca c'est parce que vous n'envoyez pas le bon format; si vous aviez utilisé des codecs audio sécurisés , vous n'auriez pas eu ce problème !

https://www.worldcastsystems.com/fr/c7p16/audio-via-rnis/apt-ipisdn-codec

Certains s'imaginent faire de la qualité sans payer.

il y a 6 minutes, LaVraieRadio a dit :

Concernant NRJ et les audiences, désolé de te contredire mais ce n'est pas NRJ qui a le plus grand parc de fréquences. Tout comme NRJ n'est pas actionnaire de Mediametrie.

NRJ arrose bien et est en avance sur ses concurrents dans les zones rurales. (trois à quatre emetteurs par département)

il y a 8 minutes, LaVraieRadio a dit :

Je suis en train de me demander si tu ne serais pas un proche de notre bon vieux Radio Pirate. A moins qu'il y ait énormément de fans de trance sur ce forum... Quoi qu'il en soit, je vois que tu as énormément de mal à trouver des arguments crédibles pour justifier ta position...

On a compris que vous n'aimiez pas la musique qui pulse; on peut regretter en France le décrochage total des radios en la matiere.

Pourtant, si vous étiez curieux, il y a un véritable savoir-faire en la matière en Allemagne et en Angleterre : les radios jouent spontanément ce genre de musique.

image.png.fdba50bfb0005ef787d1ab5975b161ea.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, RADIOPIRATE a dit :

Je suis bien d'accord avec vous et peu de chances que celà change avec la RNT.

1 La FRANCE a un retard monstre.

2 Pendant que nos voisins investissaient le terrain, nos radios ont littéralement décroché et on révélé leur inaptitude à créer des formats originaux. La plupart des thématiques sont littéralement massacrées (rock-dance-techno-disco-funk-italo-metal). Les seules références de ces gens restent radio classique et Jazz !

3 Peu de chances que de nouveaux formats aboutissent; la RNT va ruiner les petits opérateurs, faute de résultat.

Justement parlons des critères financiers : difficile d'aborder la question quand on ne sait pas comment on sera diffusé et quel sera le résultat !

Evidemment, si on autorise à la base des gens qui n'ont jamais fait leur preuve sur le hertzien, on voit mal comment tout ceci va prendre !

A croire que certains s'imagine que l'audience tombe du ciel et que la RNT va tout leur apporter ....

Si la France est en retard sur le dossier DAB+, ce n'est pas par manque de créativité. C'est plus par manque de volonté des groupes privés nationaux ainsi que par leur frilosité de peur de perdre des parts de marché sur le gâteau publicitaire. Je reste persuadé que si nous n'avions pas autant accumulé de retard à cause de cela, le DAB+ serait déja bien développé avec l'arrivée de nouveaux acteurs. Les gouvernements successifs n'ont également fait preuve d'autorité comme cela a pu être le cas avec la TNT. NRJ et RTL se contredisent eux-mêmes : en France, ils sont contre le DAB+ mais ils sont carrément pour lorsqu'il s'agit de le déployer en Allemagne ou en Norvège alors qu'il y a également des nouveaux entrants qui arrivent.

Quand je parlais de critères financiers, il s'agit plus particulièrement de se projeter vers l'avenir. Quand une radio candidate pour une fréquence, il lui est demandé de fournir un budget prévisionnel sur 3 ans. C'est un des éléments importants d'un dossier de candidature. Si il est bâclé, trop sur-évalué ou  trop sous-évalué, ça ne passe pas. Là est la difficulté. Il faut être le plus juste possible. D'où le fait que je te parlais de viabilité.

Parmi les nouveaux entrants sur Lille, Lyon et Strasbourg, il y a des radios qui n'ont jamais fait leurs preuves en hertzien : Playloud à Lille, C'No à Valenciennes, Pi-Node à Mulhouse entre autres. C'est juste que le CSA a probablement freiné l'arrivée de nouveaux entrants pour éviter le même camouflet que lors des appels sur Paris, Marseille et Nice. Là dessus, je leur donne raison.

Modifié par LaVraieRadio
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RadioLibre73

Les nouveaux entrants de la RNT sont selectionnés de façon moins hasardeuse par le CSA.

Dans le Nord, les gens de C'No et de Playloud sont des passionnés qui ont une expérience de la gestion des médias radios traditionnels et qui ont eu envie de se lancer dans le DAB en connaissance de cause. Je présume qu'ils ont largement étudié la question. Laissons leurs un peu de temps et ne les condamnons pas d'avance. On pourrait être surpris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky
Il y a 10 heures, LaVraieRadio a dit :

Je suis en train de me demander si tu ne serais pas un proche de notre bon vieux Radio Pirate. A moins qu'il y ait énormément de fans de trance sur ce forum... Quoi qu'il en soit, je vois que tu as énormément de mal à trouver des arguments crédibles pour justifier ta position... 

Imagine une seconde : si tout le monde joue en réseau, regarde des vidéos ou une série sur Netflix, suis une émission télé via Molotov, écoute la radio en IP, etc... en même temps, tu crois sincèrement que le réseau tiendra ? La réponse est non. Et je m'en vais te donner un exemple. Je suis technicien dans une radio associative située dans une grande agglomération (Rennes, pour ne pas le citer) très loin d'être mal desservie en terme de réseau et il m'arrive de réaliser des émissions en direct et en dehors des studios. Pour cela, nous avons besoin d'une connexion ADSL/VDSL voire fibre en mode filaire au minimum pour pouvoir envoyer notre flux audio jusqu'au studio dans de bonnes conditions. Un jour, je réalisais une émission dans une salle de concert bien équipée niveau réseau (conenxion VDSL). Et bien, je n'avais que des coupures à l'antenne ! Pourquoi ? Parce que quelqu'un uploadait des photos via WeTransfer ! Un truc tout bête en soi mais qui m'a fait foirer mon direct. Et après, tu oses me dire que le réseau est suffisamment solide ? Arrête un peu... Tout le monde n'est pas équipé de la 4G et encore moins de la fibre optique. 

Quant aux forfaits, ce n'est pas parce que tu as une bête de forfait que le réseau est de qualité ! Tu peux avoir 100 000 Go de data si tu veux mais si le réseau est pourri, tu ne pourras même pas t'en servir... 

Quant aux profits records des opérateurs, je constate une fois de plus que tu es bien naïf... Tu crois vraiment que les bénéfices vont majoritairement dans les investissements réseau ? Tu me fais bien marrer ! Les mots "actionnaire" et "dividende" te disent quelque chose ? Apparemment, non. Les opérateurs ne font qu'investir le strict minimum de ce qu'ils doivent faire. Sinon, le reste, c'est "in the pocket" des actionnaires ! 

Concernant NRJ et les audiences, désolé de te contredire mais ce n'est pas NRJ qui a le plus grand parc de fréquences. Tout comme NRJ n'est pas actionnaire de Mediametrie. Si, pour toi, les audiences Mediametrie sont des estimations, tu crois que les audiences IP sont fiables ? Et bien, désolé de te contredire une fois de plus, mais la réponse est non. Les audiences des serveurs de streaming se font à la session et non à l'adresse IP. Par exemple, si j'ouvre 20 players pour écouter NRJ, ça fait 20 "auditeurs" de comptabilisés. Et non, un seul. Donc, une radio peut facilement truquer ses audiences en IP en achetant des bots pour faire ce genre de manipulation. Les audiences Mediametrie sont basées sur du déclaratif. Donc, sauf si Mediametrie appelle tous les salariés des radios sondées et leurs proches ou que les dites radios payent leurs auditeurs pour ca, je ne vois pas en quoi il n'y aurait pas un minimum de fiabilité. Pour terminer cette partie, si NRJ ne te convient pas, tu es libre de ne pas écouter et de zapper ! Cette radio plaît à un certain nombre d'auditeurs et ceux-ci sont libres d'écouter si ils le souhaitent. 

Une nouvelle fois, qu'est-ce que les quotas viennent faire dans le développement du DAB+ ? Quel rapport entre les deux ? Ça fait déjà plusieurs fois que je te pose la question. Mais à force de jouer toujours le même disque, tu oublies (volontairement ?) de répondre. 

Tu es vraiment du 58 ou bien, tu as sorti ce département par hasard ? Car, vu ton niveau d'argumentation, je commence fortement à douter de ta sincérité... 

Faut pas choisir un opérateur en carton aussi, chez orange j'ai jamais eu de souci pour écouter en IP mes radios préférées. Les antennes relais sont de plus en plus fibrées donc c'est un faux  problème, Quand les fibres a 1000mbps seront généralisées, ca en fera des écoutes a 128k simultanées. Faudrait 8000 ecoute simultanée sur une antenne pour la saturer, donc encore une fois tu ne connais pas la capacité des réseaux. La TV IP fonctionne tres bien en ADSL, Fibre,  3G, 4G et ca consomme bien plus que la radio. C'est une fausse excuse. Orange a lancé orange radio , ce n'est pas pour rien. Ils savent que c'est l'Avenir.

Pour l'histoire des audiences, suffit de voir les ip et les adresse mac pour voir que c'est pas des auditeurs différents. Encore une fois NRJ ne serait surement pas la première radio de france en musicale.

NRJ est la musicale avec le plus de fréquences si. c'est marqué sr le site mixture.

Pour médiamètrie, tout le monde peut dire ce qu'il veut, meme du faux donc ce n'est pas fiable, on a bien vu avec FUN. C'est surement bidonnés par d autres radios.

Je suis du 58 et je connais des gens du 89 et rien non plus, donc chez nous ce sera l IP point. Au moins ca fonctionne déja et ce depuis 10 ans au moins.

Comme je l'ai marqué, va trouver des morceaux de trance, techno, métal, chantés en français et on en reparle. Tu comprendras qu'on est pas libre d'apporter le format qu'on veut que ce soit en FM ou RNT, contrairement a L'IP ou tout est possible, meme passer 0% de chansons d'expression française. Aujourd hui la RNT c'est le même chantier qu'en FM, quand y aura plus de place en RNT, on se retrouvera dans le même cas, a savoir des radios qui voudront se développer et qui ne pourront pas. En IP tout le monde peut se développer avec une couverture égale partout dans le monde. Et la les sondages seraient plus fiable puisque tout le monde aurait la même couverture.

Tant que le CSA controlera la radio, on est pas sorti de l'auberge.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky
Il y a 10 heures, LaVraieRadio a dit :

Si la France est en retard sur le dossier DAB+, ce n'est pas par manque de créativité. C'est plus par manque de volonté des groupes privés nationaux ainsi que par leur frilosité de peur de perdre des parts de marché sur le gâteau publicitaire. Je reste persuadé que si nous n'avions pas autant accumulé de retard à cause de cela, le DAB+ serait déja bien développé avec l'arrivée de nouveaux acteurs. Les gouvernements successifs n'ont également fait preuve d'autorité comme cela a pu être le cas avec la TNT. NRJ et RTL se contredisent eux-mêmes : en France, ils sont contre le DAB+ mais ils sont carrément pour lorsqu'il s'agit de le déployer en Allemagne ou en Norvège alors qu'il y a également des nouveaux entrants qui arrivent.

Quand je parlais de critères financiers, il s'agit plus particulièrement de se projeter vers l'avenir. Quand une radio candidate pour une fréquence, il lui est demandé de fournir un budget prévisionnel sur 3 ans. C'est un des éléments importants d'un dossier de candidature. Si il est bâclé, trop sur-évalué ou  trop sous-évalué, ça ne passe pas. Là est la difficulté. Il faut être le plus juste possible. D'où le fait que je te parlais de viabilité.

Parmi les nouveaux entrants sur Lille, Lyon et Strasbourg, il y a des radios qui n'ont jamais fait leurs preuves en hertzien : Playloud à Lille, C'No à Valenciennes, Pi-Node à Mulhouse entre autres. C'est juste que le CSA a probablement freiné l'arrivée de nouveaux entrants pour éviter le même camouflet que lors des appels sur Paris, Marseille et Nice. Là dessus, je leur donne raison.

Rien a voir, La TNT etait obligatoire pour liberer les fréquences analogiques pour la 4G. La FM n'a pas besoin d'être liberée car ces fréquences la ne sont pas utilisées par une autre norme dans l europe et meme ailleur. La FM fonctionne, alors pouquoi y toucher? c'est idiot.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, RADIOPIRATE a dit :

Ca c'est parce que vous n'envoyez pas le bon format; si vous aviez utilisé des codecs audio sécurisés , vous n'auriez pas eu ce problème ! 

Certains s'imaginent faire de la qualité sans payer. 

Pardon mais tu crois sincèrement que tu vas m'apprendre mon boulot ? Merci mais je connais mon travail.

Pour ton info, que tu utilises une solution low-cost ou des codecs à 3000 euros piece, si ta ligne est mauvaise, elle le restera si le nécessaire n'est pas fait ! Ce n'est pas une question de hardware mais de ligne dans le problème évoqué... Les solutions que j'utilise fonctionnent très bien à 99,99% du temps. Ce qui m'est arrivé fait partie des 0,01% de fois où ça ne fonctionne pas ou mal.

De plus, cette ligne n'appartient pas à la radio mais au partenaire. Et je suis suffisamment prudent pour aller effectuer des tests de connexion avant le direct comme tout bon technicien et je t'affirme que ça fonctionnait très bien en amont. 

Nous avons assez dérivé du sujet initial : le DAB+. Par cet exemple, je voulais montrer que l'IP peut être un outil en matière de radio mais que celui-ci a ses limites et qu'il ne doit pas être utilisé comme support de diffusion unique. 

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Invité Jacky a dit :

Rien a voir, La TNT etait obligatoire pour liberer les fréquences analogiques pour la 4G. La FM n'a pas besoin d'être liberée car ces fréquences la ne sont pas utilisées par une autre norme dans l europe et meme ailleur. La FM fonctionne, alors pouquoi y toucher? c'est idiot.

Une fois de plus, tu avances quelque chose sans source et en racontant n'importe quoi... C'est le passage en HD qui a eu lieu en avril 2016 qui a permis de libérer la bande des 700 MHz pour la 4G.

Il y a 3 heures, Invité Jacky a dit :

Faut pas choisir un opérateur en carton aussi, chez orange j'ai jamais eu de souci pour écouter en IP mes radios préférées. Les antennes relais sont de plus en plus fibrées donc c'est un faux  problème, Quand les fibres a 1000mbps seront généralisées, ca en fera des écoutes a 128k simultanées. Faudrait 8000 ecoute simultanée sur une antenne pour la saturer, donc encore une fois tu ne connais pas la capacité des réseaux. La TV IP fonctionne tres bien en ADSL, Fibre,  3G, 4G et ca consomme bien plus que la radio. C'est une fausse excuse. Orange a lancé orange radio , ce n'est pas pour rien. Ils savent que c'est l'Avenir.

Pour l'histoire des audiences, suffit de voir les ip et les adresse mac pour voir que c'est pas des auditeurs différents. Encore une fois NRJ ne serait surement pas la première radio de france en musicale.

NRJ est la musicale avec le plus de fréquences si. c'est marqué sr le site mixture.

Pour médiamètrie, tout le monde peut dire ce qu'il veut, meme du faux donc ce n'est pas fiable, on a bien vu avec FUN. C'est surement bidonnés par d autres radios.

Je suis du 58 et je connais des gens du 89 et rien non plus, donc chez nous ce sera l IP point. Au moins ca fonctionne déja et ce depuis 10 ans au moins.

Comme je l'ai marqué, va trouver des morceaux de trance, techno, métal, chantés en français et on en reparle. Tu comprendras qu'on est pas libre d'apporter le format qu'on veut que ce soit en FM ou RNT, contrairement a L'IP ou tout est possible, meme passer 0% de chansons d'expression française. Aujourd hui la RNT c'est le même chantier qu'en FM, quand y aura plus de place en RNT, on se retrouvera dans le même cas, a savoir des radios qui voudront se développer et qui ne pourront pas. En IP tout le monde peut se développer avec une couverture égale partout dans le monde. Et la les sondages seraient plus fiable puisque tout le monde aurait la même couverture.

Tant que le CSA controlera la radio, on est pas sorti de l'auberge.

Encore une nouvelle fois, sur les audiences, tu racontes n'importe quoi. Quand je te parlais de bots, c'est qu'ils ont tous des IP et des adresses MAC différentes donc plus facile pour tricher. Mais si tu ouvres 20 players chez toi, ils verront 20 fois la même adresse IP ! Quant à la fibre généralisée, on n'est pas encore rendu là. Qu'elle soit déjà accessible dans toutes les grandes villes et après, on verra. En attendant, il reste une grande majorité de français sans fibre optique. Il y en a aussi un bon paquet sans 4G. Donc avant de nous parler de fibre à 1Gbit/s, que toute la France soit convenablement couverte et desservie.

"Faudrait 8000 ecoute simultanée sur une antenne pour la saturer, donc encore une fois tu ne connais pas la capacité des réseaux." : puisque tu veux généraliser la radio sur IP, tu ne crois pas qu'il pourrait y avoir plus de 8000 connexions simultanées sur une seule et même antenne ? Heureusement que tu n'habites pas Paris, Marseille, Lyon ou Lille car tu n'aurais jamais de réseau mobile dans ce cas ! Et c'est à moi que tu oses venir donner des leçons de réseau ?

Quant à la TV sur IP, désolé de te décevoir mais, même en 2018, beaucoup de Français ne peuvent pas recevoir la TV via leur box car pas assez de débit, trop loin des NRA, trop de perte, etc... Il faut compter du 2Mbits/s pour du bas-débit, près de 3Mbits/s pour de la télévision SD et près de 6Mbits/s pour de la HD. Et bien, il existe encore des endroits où des gens ont moins de 2Mbits/s. 

Sur Médiamétrie et le "Fun gate", c'est différent. C'est un animateur qui a incité les auditeurs à répondre Fun quoi qu'ils écoutent. Mais Fun a été sanctionnée et Médiamétrie obligée de revoir sa copie sur le calcul des audiences radio.

Il faut savoir être précis quand on avance quelque chose. Car il y a une grande différence entre "Pour NRJ ils sont 1er car ils ont le plus de fréquences" et "NRJ est la musicale avec le plus de fréquences". La radio ayant le plus grand parc de fréquences est France Inter.

"Je suis du 58 et je connais des gens du 89 et rien non plus, donc chez nous ce sera l IP point." : pourquoi parles-tu au nom des autres ? Tu reproches à certains de vouloir imposer le DAB+ mais toi, tu veux imposer l'IP.

Sur les formats, il est tout à fait possible d'apporter de nouveaux projets. Je ne vois pas ce qui te fait dire ça. Du metal en français, ça existe ! De la techno instrumentale, ça ne compte pas dans les quotas. Donc, une énième fois, tu parles d'un sujet que tu ne maîtrises pas. Je ne vois pas en quoi les quotas empêchent de nouveaux formats d'éclore.
Regarde Playloud, nouveau projet sélectionné en DAB+ à Lille : radio électro donc avec beaucoup de titres en anglais. Et bien, ils ont eu leur autorisation d'émettre ! Tout comme Galaxie, autre radio électro lilloise. A aucun moment, tu t'es posé la question de savoir si aucun projet de radio metal ou techno n'a été sélectionné en DAB+, c'est tout simplement parce qu'il n'y avait pas eu de propositions ?! Si ça te tient tellement à coeur, je t'encourage vivement à créer ton projet de radio à développer sur le DAB+ ! Comme ça, tu pourras être fier d'avoir ta propre radio avec son format accessible à tous.

Une nouvelle fois, le DAB+ n'est qu'un moyen de diffusion complémentaire de la FM et de l'IP. Pourquoi cette norme te gêne toi personnellement ?

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jacky

Pour les bots ça se détecte. Suffit d être calé en informatique. Après pourquoi vouloir tricher si on a rien à se reprocher? Je vois pas sérieux.

Bien sûre qu'il y a pas la fibre optique partout mais je te parle d antennes relais fibrés pas de maisons individuelles fibrées. Et il y en a de plus en plus de fibrées. Donc les capacités augmentent.

Pour NRJ tu est à côté de la plaque. je te parle de radios musicales et tu me sort inter qui est une généraliste. NRJ est la musicale avec le plus en fréquences. point.

Pour l ip, elle est déjà imposée par les grandes radios nationales. Et contrairement au dab+, y a pas besoin de changer de postes.

Ce qui me dérange c est qu'on essai de supprimer la FM. pas envie de tout changer sans arrêts comme c est le cas en Tnt. Surtout que les radios ne sont pas meilleurs en RNT.

Donc voilà la techno ça ne compte pas dans les quotas donc on est pas libre d'en proposer sur la RNT donc c est bien ce que je dis. Ça a pas plus d'intérêt que la FM . pour la country pareil. Autant conserver la FM avec les mêmes titres et développer l'IP pour un peu de changement et de liberté.

Continuez comme ça a faire de la M..de, vous allez droit dans le mur avec ou sans RNT. 

Je retourné écouter mes radios étrangères moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/06/2018 à 11:08, Invité KL3 a dit :

Pour le DAB+, il y a eu une véritable coalition (voire entente) des grands groupes dominant le marché (RTL , Lagardère et NRJ) pour freiner le dossier RNT au maximum et aucune volonté politique pour engager Radio France dans la bataille (Radio France a lancé un moment donné un site pour promouvoir la RNT qui a été un feu de paille car on leur a tout de suite derrière demandé de faire des économies et de stopper ce type de projets). Sans Radio France et sans les radios dominantes du marché, le projet DAB+ ne pouvait que trainer des pieds en ayant que des nouveaux acteurs pour l'initier.

En Suisse, si le DAB+ est un succès c'est que le fer de lance de ce projet est la SSR qui a diffusé de manière expérimental dès le début des années 2000 puis a créer un véritable réseau équivalent de la FM dès 2008

 

C'est ça.

Dans la plupart des pays où la RNT a été lancée, c'est le service public qui en est le moteur. En France, ce n'est pas le cas. Cela relève d'un manque total de logique économique sur le long terme. L'ensemble des multiplex étendus aurait été parfait pour Radio France (couverture nationale des 7 radios du groupe, avec des plaques isofréquences distinctes par région, permettant la diffusions des France Bleu).

Double diffusion FM/RNT pendant 3 ans, puis extinction progressive des petits émetteurs FM de Culture et Musique (en arrêtant 600 émetteurs, on doit pouvoir financer une partie de la diffusion RNT), tout en ajoutant des "gap fillers" RNT... Au bout de 10 ans, la RNT est déployée, Radio France ne garde en FM que les plus gros émetteurs d'Inter, et les 7 radios sont présentes partout en RNT pour moins cher que la diffusion actuelle.

Le problème, c'est que c'est un projet à long terme, qui prend plus de temps qu'un mandat de président de Radio France ou d'un ministre de la culture (le ministère de tutelle de l'audiovisuel public).

Modifié par Ben
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/06/2018 à 23:30, Invité Curieux1 a dit :

J ai une question concernant Radio France :

qui décide pour installer FIP (et Mouv) en DAB + dans les métropoles (+ 200 000 habitants) où elles sont absentes ? Est ce uniquement le CSA ou le CSA et Radio France ?

Ce n'est pas le CSA.

C'est Radio France et son ministère de tutelle. Ils peuvent exercer un droit de préemption sur les ressources hertziennes, et ne passent donc pas par les appels à candidature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Invité Jacky a dit :

Aujourd hui la RNT c'est le même chantier qu'en FM, quand y aura plus de place en RNT, on se retrouvera dans le même cas, a savoir des radios qui voudront se développer et qui ne pourront pas. En IP tout le monde peut se développer avec une couverture égale partout dans le monde.

C'est un des problèmes de l'IP : un morcellement de l'audience tel qu'il n'existe pas de modèle économique pérenne pour les webradios, à part éventuellement une playlist diffusée automatiquement par une VM dans un datacenter... et encore...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/06/2018 à 23:51, LaVraieRadio a dit :

Non, je n'ai pas oublié la proximité de Lille et Strasbourg avec respectivement la Belgique et l'Allemagne. C'est justement là que le CSA a été malin en lançant le DAB+ dans 2 villes à proxmité de pays l'utilisant déjà depuis quelques temps afin de doper l'écoute en DAB+ en France dans ces zones.

Ce sont plutôt les radios intéressées par la RNT qui ont voulu que la RNT soit lancée en priorité dans les régions frontalière, et ont bien insisté auprès du CSA pendant des années ! On voit bien le manque de place en FM dans des région comme Strasbourg, pas la peine de refaire la même erreur avec les canaux RNT.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Invité Jacky a dit :

Rien a voir, La TNT etait obligatoire pour liberer les fréquences analogiques pour la 4G

 

Il y a 2 heures, LaVraieRadio a dit :

Une fois de plus, tu avances quelque chose sans source et en racontant n'importe quoi... C'est le passage en HD qui a eu lieu en avril 2016 qui a permis de libérer la bande des 700 MHz pour la 4G.

 

Passage à la TNT -> premier "dividende numérique" avec, en gros, la libération de la bande des 800MHz. Le but premier était de permettre à l’État de vendre les concessions de ces bandes de fréquences aux enchères pour engranger des milliards (ça motive plus que de libérer la bande FM !). Comme les fréquences "basses" pénètrent mieux, les opérateurs télécoms ont foncé. Mais ce démarrage de la TNT a aussi un effet intéressant pour la radio: le passage de Canal+ en TNT permet de libérer la bande VHFIII... pour la RNT...

Passage à la HD et réorganisation des canaux : second "dividende numérique" avec la bande des 700MHz.

Personne ne voulait de la bande L (vers les 1.5GHz) initialement prévue pour le DAB. Il fallait donc que la libération de la bande III soit effective pour que la RNT démarre.

Au passage, les fréquences de Canal+ étaient coordonnées au niveau international (comme toutes les fréquences TV). Coordonner la RNT en bande III n'est donc pas une mission impossible.

 

 

 

Modifié par Ben

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×