Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Mrmaxou300

Ma radio n'attire pas

Messages recommandés

Bonjour, avant de commencer je précise déjà sur le fait que ma webradio ne fonctionne pas, je dirais qu'elle n'attire pas. J'ai besoin de votre aide, ma radio est dédié aux musiques d'été (oui c'est assez vague et restreint), en gros je m'explique, la radio regroupe tous les tubes de l'été mais aussi des titres qui amène le soleil. Le soucis, c'est que personne ne veut être à l'écoute.

Des conseils ?

Merci

www.summerradio.fr

 

Logo Summer Radio avec fond.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je viens de jeter un œil au site. Une question me vient à l'esprit : Pourquoi écouter ta radio alors que Deezer ou Spotify font très bien ce qu'elle propose ? Moi quand j'écoute une radio, c'est pour avoir du contenu, des émissions, des rubriques, des infos... Pas pour mettre en route une playlist aléatoire. Et puis là, après quelques minutes d'écoute, je ne vois pas ce qu'il y a de soleil ou de "summer".

Ensuite d'un point de vue pratique (mais qui ne joue pas sur l'audience), je trouve que le site est mal fait, on devrait garder le menu en haut avec le player même quand on descend dans les pages, c'est chiant de scroller en permanence, un coup en haut, un coup en bas.

Voila, je ne sais pas si ça t'aide mais je te donne mon avis :)

Donc pour mon conseil : développe du contenu qui fera que les gens ressentiront le besoin/l'envie de se connecter à ton flux.

Modifié par R0uLi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est difficile de se faire connaître.

Je ne sais pas comment les webradios font pour être référencées sur les sites de webradio, je crois qu'il faut te pencher sur la question, c'est par là que totu commence

Après pour sortir de l'anonymat, c'est aussi difficile surtout si on n'est pas adossé à une FM ou un autre média.

Bon courage

Modifié par balvenie
ajout

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne peux que confirmer ce qui est dit plus haut : il est difficile de se faire connaître !

L'offre web radio est aujourd'hui très importante, et la visibilité n'est pas évidente, en tout cas pour les petites antennes. Les modes d'écoute s'orientent généralement vers un contenu "choisi". Youtube, Deezer, Spotify et autres boites à musiques (légales ou pas)  se partagent le gros des auditeurs, la petite web radio du pote du pote, de l'asso du coin, doit se contenter de ce qui reste, ou... tenter de se frayer un chemin en proposant un contenu avec une vrai valeur ajoutée.

En analogie avec la FM, les grosses radios nationales détiennent le gros des auditeurs, les miettes sont généreusement laissées à une poignée d'auditeurs audacieux et souvent "marginaux" ou désireux d'écouter un programme sans pub, un style bien particulier, le pote à l'antenne...

Pour le moment, l'écoute d'une web radio est aussi limitée en mobilité, généralement à cause de la piètre qualité de réception data des appareils mobiles lors de leurs déplacements (bien que ce soit en nette amélioration). L'auditeur préfèrera souvent l'écoute confortable de podcasts ou de contenus "bufferisées" tels qu'ils sont proposés par les applis du style Spotify, Deezer ou autre (et donc moins sensibles aux pertes de réseau). Au final, l'écoute confortable d'une web radio se fait à proximité d'un ordinateur ou d'une connexion fixe : au bureau en musique de fond et à la maison... Mais est dans ce cas en concurrence directe avec les activités familiales...

Pour revenir aux contenus, il est évident que pour capter l'attention des auditeurs, il faut proposer autre chose qu'un simple flux de musique. Ca passe par le mix, l'animation, le contenu éditorial, la qualité de transmission, la couleur sonore... Autant d'éléments qui, chacun à sa manière, capte l'auditeur. C'est donc l'ensemble qu'il faut soigner.

Se faire connaitre : la puissance des réseaux sociaux n'est plus à démontrer de nos jours. Mais ça marche plus facilement en négatif qu'en positif ! Et, ce n'est pas parce qu'on a plein "d'amis fessbouk" qu'on a plein d'auditeurs ! C'est là encore une subtil alchimie de communication, pour faire en sorte d'informer l'internaute d'un contenu, et de l'amener à écouter... Etre présent sur les aggrégateurs de contenus est tout aussi important, permettant à moindre frais de se positionner sur les Boxes, les applis mobiles...

En me servant de mon expérience, le gros de l'écoute - que ce soit en FM (associative - locale - ciblée) ou web radio (associative, généraliste) - se fait sur les podcasts, à la demande, avec un public distinct pour chaque contenu. Il semble là aussi très compliqué d'amener un auditeur (régulier) d'une émission à en écouter une autre ou à l'amener à en parler autour de lui... Mais on n'est jamais à l'abris d'un cou de bol ! A noter qu'en web radio, le fait d'avoir la possibilité d'un retour direct et fiable du nombre d'auditeurs connectés est un facteur démotivant (ou pas)! La FM permet, quant à elle, de s'offrir le doux rêve que des centaines, des milliers d'auditeurs sont cachés derrière leur poste !!! Pour la très grande majorité des petites radios, personne ne saura jamais exactement combien d'auditeurs étaient à l'écoute à un instant T...

Pour terminer, je ne sais pas depuis quand tu as commencé, mais à titre de comparaison, la web radio sur laquelle je donne pas mal (trop) de temps est née en septembre 2015 : nous comptons actuellement près de 10.000H d'écoute cumulées par mois, ce qui était à l'origine du projet un rêve à 5 ou 6 ans... Ca semble beaucoup, mais en réalité c'est très peu ! Le gros de l'audience (~75%) se fait sur les retransmissions de concerts et de festivals en direct, et sur les émissions thématiques.  Le fait d'aller à la rencontre (physique) des auditeurs nous a permis de progresser plus rapidement que prévu, nous a permis de faire plein de rencontres sympas, et même de recruter ... et on ne va pas s'en plaindre !

Donc, il faut y croire : le monde appel le monde si la qualité (c'est très subjectif et c'est l'auditeur qui en décide), la régularité, l'originalité sont au rendez-vous ! Je terminerai en te souhaitant de persévérer et en tout état de cause, de te faire plaisir !!!

Modifié par zebulon91

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui la persévérance et un test sur deux ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, se faire connaitre est très difficile, par contre j'ai découvert une radio qui est hébergée sur une plateforme gratuite et a vu le jour en décembre 2017, en 2 mois cette dernière fait des 3000 heures par jour, j'ai regardé sur Shoutcast et effectivement en simultané il y avait 1600 auditeurs. Et pour Zebulon91 il y a des radios musicales qui font quand même de l'audience malgré, Deezer, spootify etc .

Capitainjoe de Sensuelle Radio.

custom-resolution (2).png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'analyse de zebulon91 est très pertinente  résulte d'une bonne expérience de webradio

Au passage je lui souhaite bonne continuation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×