Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Gaël01

Les catégories de Jazz Radio

Messages recommandés

Bonjour !

Je voudrais savoir si Jazz Radio décroche en local dans d'autres villes que Lyon (+ Vienne 100.9 qui est un repiquage de Lyon 97.3 d'après @julien74 et Villefranche-sur-Saône ) et Annecy.

Car j'ai remarqué qu'elle est autorisée en B non seulement à Lyon, Vienne et Villefranche-sur-Saône mais aussi à Clermont-Ferrand (99.4), Le Puy-en-Velay (105.1), Aix-en-Provence (96.2) et sur ses fréquences corses (Bastia 88.7, Ghisonnacia 88.7, Bocognano 88.3, Calvi 97.0 et Corte 103.6).

En C, elle n'est autorisée qu'à Marseille (92.8) et depuis quelques mois Annecy (99.0) (le CSA l'a autorisé au passage de D à C l'année dernière).

A Marseille, M Radio (93.4), radio du même groupe que Jazz Radio (Espace Group) bénéficie aussi de décrochages locaux sous le nom "M Radio Méditerranée".

En 2007 au moment de son développement dans le plan FM 2006, Jazz Radio a déposé 2 dossiers sous 2 catégories différentes, Fréquence Jazz en B (nom de la radio lyonnaise de 1996 à 2008) et Jazz FM en D. Fréquence Jazz est ensuite devenue Jazz Radio 2 puis Jazz Radio et Jazz FM, Jazz Radio.

J'ai su ensuite qu'on ne doit postuler en B que dans les CTR voisins (en l'occurence les CTR voisins de Jazz Radio, domiciliée à Lyon, sont ceux de Clermont-Ferrand et Marseille) sauf que la catégorie B concerne les "radios locales/régionales commerciales" alors que Jazz Radio est un réseau national.

Les autorisations en B appartiennent à la SARL Jazz Développement, celles en C à la SARL Jazz Région Développement et enfin celles en D à la SARL Jazz France.

  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les gens !

J'ai l'impression que TOUT part de la tête de réseau chez JAZZ RADIO, y compris les écrans pub locaux. Il y aurait ainsi un flux Marseille, un flux Annecy, et de même pour chaque ville censée avoir un décrochage.

Même être autorisée en C dans ce cas me gêne un peu, vu qu'il s'agit plus d'un réseau national avec écrans pubs régionaux. Mais aucun studio (ni animateur ou journaliste en local).

Quelles répercutions régionales sur l'emploi ? Un parallèle avec le voice-track.

Déjà que certaines C se syndiquent pour être plus régionalisées que locales (VIRGIN PROVENCE, à Marseille, qui a repris VIRGIN Toulon, VIRGIN Draguignan. Ou pour FUN en Occitannie).

Quant aux B, je peux citer aussi le cas de VITA (quand elle émettait), STAR, MISTRAL FM (avec 2 fréquences actuellement) ou KISS. Tout partant aussi des studios en tête de réseau (écrans pubs, flashes infos, chronique bons plans, certaines tranches musicales) : avec là aussi un flux dédié à la diffusion sur une fréquence donnée. STAR TOULON, KISS/Programme RGA sur 101?6 etc.

A la limite, il faudrait redéfinir les catégories de radios. Pour moi, le local devant un minimum être diffusé avec une structure de studio éponyme. Avec au moins l'embauche d'un réalisateur. Pour l'embauche de journaliste(s) ou animateur(s), je comprendrai que celà se fasse au cas par cas, suivant la zone de diffusion (urbaine, rurale, étendue etc).

Bonjour chez vous !

Bonjour les gens !

J'ai l'impression que TOUT part de la tête de réseau chez JAZZ RADIO, y compris les écrans pub locaux. Il y aurait ainsi un flux Marseille, un flux Annecy, et de même pour chaque ville censée avoir un décrochage.

Même être autorisée en C dans ce cas me gêne un peu, vu qu'il s'agit plus d'un réseau national avec écrans pubs régionaux. Mais aucun studio (ni animateur ou journaliste en local).

Quelles répercutions régionales sur l'emploi ? Un parallèle avec le voice-track.

Déjà que certaines C se syndiquent pour être plus régionalisées que locales (VIRGIN PROVENCE, à Marseille, qui a repris VIRGIN Toulon, VIRGIN Draguignan. Ou pour FUN en Occitannie).

Quant aux B, je peux citer aussi le cas de VITA (quand elle émettait), STAR, MISTRAL FM (avec 2 fréquences actuellement) ou KISS. Tout partant aussi des studios en tête de réseau (écrans pubs, flashes infos, chronique bons plans, certaines tranches musicales) : avec là aussi un flux dédié à la diffusion sur une fréquence donnée. STAR TOULON, KISS/Programme RGA sur 101?6 etc.

A la limite, il faudrait redéfinir les catégories de radios. Pour moi, le local devant un minimum être diffusé avec une structure de studio éponyme. Avec au moins l'embauche d'un réalisateur. Pour l'embauche de journaliste(s) ou animateur(s), je comprendrai que celà se fasse au cas par cas, suivant la zone de diffusion (urbaine, rurale, étendue etc).

Bonjour chez vous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, MAXXIMUM83 a dit :

Bonjour les gens !

J'ai l'impression que TOUT part de la tête de réseau chez JAZZ RADIO, y compris les écrans pub locaux. Il y aurait ainsi un flux Marseille, un flux Annecy, et de même pour chaque ville censée avoir un décrochage.

Même être autorisée en C dans ce cas me gêne un peu, vu qu'il s'agit plus d'un réseau national avec écrans pubs régionaux. Mais aucun studio (ni animateur ou journaliste en local).

Quelles répercutions régionales sur l'emploi ? Un parallèle avec le voice-track.

Déjà que certaines C se syndiquent pour être plus régionalisées que locales (VIRGIN PROVENCE, à Marseille, qui a repris VIRGIN Toulon, VIRGIN Draguignan. Ou pour FUN en Occitannie).

Quant aux B, je peux citer aussi le cas de VITA (quand elle émettait), STAR, MISTRAL FM (avec 2 fréquences actuellement) ou KISS. Tout partant aussi des studios en tête de réseau (écrans pubs, flashes infos, chronique bons plans, certaines tranches musicales) : avec là aussi un flux dédié à la diffusion sur une fréquence donnée. STAR TOULON, KISS/Programme RGA sur 101?6 etc.

A la limite, il faudrait redéfinir les catégories de radios. Pour moi, le local devant un minimum être diffusé avec une structure de studio éponyme. Avec au moins l'embauche d'un réalisateur. Pour l'embauche de journaliste(s) ou animateur(s), je comprendrai que celà se fasse au cas par cas, suivant la zone de diffusion (urbaine, rurale, étendue etc).

Bonjour chez vous !

Bonjour les gens !

J'ai l'impression que TOUT part de la tête de réseau chez JAZZ RADIO, y compris les écrans pub locaux. Il y aurait ainsi un flux Marseille, un flux Annecy, et de même pour chaque ville censée avoir un décrochage.

Même être autorisée en C dans ce cas me gêne un peu, vu qu'il s'agit plus d'un réseau national avec écrans pubs régionaux. Mais aucun studio (ni animateur ou journaliste en local).

Quelles répercutions régionales sur l'emploi ? Un parallèle avec le voice-track.

Déjà que certaines C se syndiquent pour être plus régionalisées que locales (VIRGIN PROVENCE, à Marseille, qui a repris VIRGIN Toulon, VIRGIN Draguignan. Ou pour FUN en Occitannie).

Quant aux B, je peux citer aussi le cas de VITA (quand elle émettait), STAR, MISTRAL FM (avec 2 fréquences actuellement) ou KISS. Tout partant aussi des studios en tête de réseau (écrans pubs, flashes infos, chronique bons plans, certaines tranches musicales) : avec là aussi un flux dédié à la diffusion sur une fréquence donnée. STAR TOULON, KISS/Programme RGA sur 101?6 etc.

A la limite, il faudrait redéfinir les catégories de radios. Pour moi, le local devant un minimum être diffusé avec une structure de studio éponyme. Avec au moins l'embauche d'un réalisateur. Pour l'embauche de journaliste(s) ou animateur(s), je comprendrai que celà se fasse au cas par cas, suivant la zone de diffusion (urbaine, rurale, étendue etc).

Bonjour chez vous !

Faut dire aussi que Jazz Radio est une très bonne radio qui mérite sa couverture actuelle (elle a acquis une cinquantaine de fréquences depuis 2008) de part son format original mais qui est gérée par un groupe qui aime automatiser toutes ces radios et qui n'en a je pense rien à faire de l'authenticité de la radio (animateurs en direct, émissions délocalisées, émissions thématiques). La preuve, alors qu'elle n'est pas concernée par les contraintes de quotas de chansons françaises, sa programmation est trop réduite pour une radio qui varie les styles (jazz, soul, funk, black music).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les gens !

S'il suffisait en France d'avoir un format original, ou d'être une très bonne radio, nous aurions des réseaux en couverture nationale tels que MAXXIMUM, FIP ou NOVA.

Et en plus nous avons nos quotas que le monde entier nous envie.

JAZZ est surtout une bonne radio grâce à ses animateurs + équipes. Pour le reste, tant mieux si elle a pu décrocher ... de nouvelles fréquences. Suis étonné, ici encore, de l'absence de cohérence du CSA.

A défaut de RNT en France, pour avoir un peu partout une bande FM variée (avec large choix de formats, comme de réseaux nationaux, régionaux, associatifs), il serait grand temps d'aménager aussi bien nos quotas (grosso modo suivant le format/genre musical), mais aussi actualiser nos catégories, voire les seuils anti-concentration. Sur ce dernier point, pour pérenniser certains formats ou trouver dérogation pour repreneur. Ce qui rassurerait les annonceurs.

Si celà avait déjà été fait, nous aurions toujours MAXXIMUM, RADIO SERVICE, METROPOLYS ou SUPERLOUSTIC.

Ici dans le Sud, nous avions L'ONDE LATINE (excellent mélange de musiques françaises et sons méditérannéens), ou RMC COTE D'AZUR. L'automatisme ne gênant pas alors ni les animateurs, ni la couleur locale, ni la qualité des programmes, sans oublier les audiences.

Décidement en France, les années 90 n'auront pas été bénéfiques pour notre PAF ! Toutes les stations citées ont disparu entre 1992 et 1998. Et ce n'est pas un sacrifice sur l'autel exlusif de l'audience.

A Toulon jusqu'à l'été 2007, la fréquence RTL 100,4 avait de nombreuses plages horaires ou écrans pubs de décrochage ! Pourtant c'était une fréquence E.

Mika69, même sans avoir une vraie couverture RNT, j'ai l'impression que plusieurs réseaux, dont JAZZ ne devraient pas être autorisés à avoir de nouvelles fréquences en jouant sur tous les tableaux.

Chaque radio devant respecter sa catégorie pour les fréquences autorisées, et s'y tenir. Sinon retrait.

Pour avoir une meilleure couverture de certains genres musicaux, là aussi il faut réaménager la loi actuelle (nombre de catégories, quotas adaptés suivant format, seuil anti concentration).

Comment les catégories ou actuels quotas peuvent-ils stimuler durablement le développement d'un réseau électro, d'un réseau rock, d'un réseau jazz ?

Et tant qu'à faire, avec une bonne réactualisation du cadre juridique, avoir au moins un vrai réseau national 100% chanson française. Mieux que des quotas, non ?

Qui ne s'en réjouirait pas ? En dehors du consulting + marketing des maisons de disque, chez JAZZ, ou RIRE & CHANSONS dont le groupe NRJ a tué plusieurs radios régionales pour créer son 3ème réseau.

Bonjour chez vous !

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut dire que Jazz a postulé en B autour de chez elle à Lyon et en D un peu partout en France histoire de créer un petit réseau indépendant. La couleur musicale de Jazz Radio a plu au CSA.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Invité Dommage a dit :

Une Playlist qui tourne en rond et voicr track à gogo

Depuis 2013/2014, la station a énormément perdue en qualité. Sa playlist est d'une répétitivité affolante. Et cela serait bien de renouveler l'habillage qui est devenu très lassant. Mais bon, faut pas trop en demander à Espace quand il s'agit d'investir dans ses radios ...

L'énorme problème de Jazz Radio, c'est qu'elle n'a jazz que le nom. Les vrais titres Jazz ne passent que la nuit. TSF Jazz ne s'y est pas trompé en s'auto-proclamant la "Radio 100% Jazz" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, ElRom16 a dit :

L'énorme problème de Jazz Radio, c'est qu'elle n'a jazz que le nom. Les vrais titres Jazz ne passent que la nuit. TSF Jazz ne s'y est pas trompé en s'auto-proclamant la "Radio 100% Jazz" !

Exact, sur Jazz Radio on peut entendre du Earth, Wind & Fire, du Joe Cocker, Rickie Lee Jones, Diana Ross, James Brown, Quincy Jones ... Je ne savais pas que c'était des artistes jazz !!!

Jazz Radio, oui c'est du jazz MAIS aussi du blues, de la soul, du funk ...

La seule radio jazz nationale est bien TSF Jazz (en local, il existe Swing FM à Limoges et Neptune à Brest et Quimper).

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Prunelle a dit :

Exact, sur Jazz Radio on peut entendre du Earth, Wind & Fire, du Joe Cocker, Rickie Lee Jones, Diana Ross, James Brown, Quincy Jones ... Je ne savais pas que c'était des artistes jazz !!!

Jazz Radio, oui c'est du jazz MAIS aussi du blues, de la soul, du funk ...

La seule radio jazz nationale est bien TSF Jazz (en local, il existe Swing FM à Limoges et Neptune à Brest et Quimper).

 

Alors là tu as perdu une occasion de te taire, eath wind and fire est avant tout un jazz band qui joue a également évolué vers de la funk, quincy jones est avant tout un trompettiste de jazz, etc etc, la soul , la funk est en fait une variante de jazz composée généralement par des interprètes de jazz plus "classique". Joe cocker ne va pas non plus sur la scène jazz de montreux pour faire acte de présence, etc etc..... jazz radio va au delà du jazz academique, c'est tout.... jazz and soul c'est un de leurs slogan il me semble.        

  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, bugey libre a dit :

Alors là tu as perdu une occasion de te taire, eath wind and fire est avant tout un jazz band qui joue a également évolué vers de la funk, quincy jones est avant tout un trompettiste de jazz, etc etc, la soul , la funk est en fait une variante de jazz composée généralement par des interprètes de jazz plus "classique". Joe cocker ne va pas non plus sur la scène jazz de montreux pour faire acte de présence, etc etc..... jazz radio va au delà du jazz academique, c'est tout.... jazz and soul c'est un de leurs slogan il me semble.        

Je suis d'accord, le jazz ne se limite pas aux trompettes, saxophones, pianos, clarinettes, basses et trombones. C'est avant tout un ensemble de styles musicaux !

Mais je reconnais qu'il faudrait qu'ils changent leur jingle : Jazz Radio, Jazz & Soul & Funk & Black Music & Voice-Track & Playlist répétitive & Habillage Low-Cost...

Ce que je trouve ridicule dans le groupe Espace, c'est qu'il y a Générations qui se dit "Hip-Hop Soul Radio" et un jingle dit "La seule radio qui joue du hip-hop et de la soul de qualité, c'est Générations !". Y a pas comme un léger souci ? Jazz Radio ne joue pas de la soul de qualité ?

Modifié par Gaël01
  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, bugey libre a dit :

Alors là tu as perdu une occasion de te taire, eath wind and fire est avant tout un jazz band qui joue a également évolué vers de la funk, quincy jones est avant tout un trompettiste de jazz, etc etc, la soul , la funk est en fait une variante de jazz composée généralement par des interprètes de jazz plus "classique". Joe cocker ne va pas non plus sur la scène jazz de montreux pour faire acte de présence, etc etc..... jazz radio va au delà du jazz academique, c'est tout.... jazz and soul c'est un de leurs slogan il me semble.        

Mes propos ont été mal compris et étaient ironiques. Je voulais juste signaler que le nom "Jazz Radio" était un peu trompeur car la programmation ne se limite pas au jazz pur (académique pour vous).

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tata Christiane
Le 06/01/2019 à 15:08, bugey libre a dit :

Alors là tu as perdu une occasion de te taire, eath wind and fire est avant tout un jazz band qui joue a également évolué vers de la funk, quincy jones est avant tout un trompettiste de jazz, etc etc, la soul , la funk est en fait une variante de jazz composée généralement par des interprètes de jazz plus "classique". Joe cocker ne va pas non plus sur la scène jazz de montreux pour faire acte de présence, etc etc..... jazz radio va au delà du jazz academique, c'est tout.... jazz and soul c'est un de leurs slogan il me semble.        

Ca justifierait qu'on programme des titres plus funky ?!?

Absurde comme raisonnement et reducteur vis à vis de la culture jazz qui ne peut être réduit à "une seule variante" !

Aussi con que "les plus grandes chansons" qui reduisent les artistes à une seul titre ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×