Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Invité invité

La région PACA supprimerait ses subventions aux A

Messages recommandés

Invité invité

"Cette décision unilatérale met en péril non seulement le développement, mais aussi la continuité d’un service de qualité apprécié par les millions d’auditeurs de la Région" dixit la Fédération des Radios Associatives du Sud-Est.

"Décision unilatérale". Je ne savais pas qu'une association avait son mot à à dire sur les décisions d'un exécutif territorial responsable devant des élus. Je pensais que c'était plutôt l'inverse, à savoir que les associations avaient à rendre des comptes sur les deniers publics qui leur sont versés.

"Des emplois aidés ne pourront pas être renouvelés, des jeunes en formation ne pourront pas être recrutés pour remplacer les salariés partant à la retraite, cette décision est aussi une mauvaise décision pour l’emploi régional" 

Encore une fois, si les associatives dépendent d'emplois aidés pour survivre et faire fonctionner leur antenne, ce ne sont plus des radios associatives, mais un service public parallèle qui ne dit pas son nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Invité invité a dit :

"Cette décision unilatérale met en péril non seulement le développement, mais aussi la continuité d’un service de qualité apprécié par les millions d’auditeurs de la Région" dixit la Fédération des Radios Associatives du Sud-Est.

"Décision unilatérale". Je ne savais pas qu'une association avait son mot à à dire sur les décisions d'un exécutif territorial responsable devant des élus. Je pensais que c'était plutôt l'inverse, à savoir que les associations avaient à rendre des comptes sur les deniers publics qui leur sont versés.

"Des emplois aidés ne pourront pas être renouvelés, des jeunes en formation ne pourront pas être recrutés pour remplacer les salariés partant à la retraite, cette décision est aussi une mauvaise décision pour l’emploi régional" 

Encore une fois, si les associatives dépendent d'emplois aidés pour survivre et faire fonctionner leur antenne, ce ne sont plus des radios associatives, mais un service public parallèle qui ne dit pas son nom.

Voilà le résultat quand on s'accroche uniquement aux aides publiques sans chercher d'autres ressources en parallèle.

Les radio associatives ont certes besoin d'aides publiques pour vivre (c'est d'ailleurs leur principale source de financement) mais on peut aussi avoir recours à un peu de publicité, mot imprononçable chez certains dirigeants de ces radios car vous comprenez, la publicité c'est pas bien !

Modifié par Prunelle
  • Like 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plutôt que la publicité , il y a aussi la création, production de programmes et la revente de ceux ci (mais là il y a un besoin en professionnalisme), il y a possibilité de créer du service pour les collectivités locales (mais il faut une certaine forme d'ouverture d'esprit et de diplomatie) il y a aussi la participation rémunérée à de l'événementiel (mais il faut des membres voir du personnel fiable car c'est du boulot).... 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, bugey libre a dit :

Plutôt que la publicité , il y a aussi la création, production de programmes et la revente de ceux ci (mais là il y a un besoin en professionnalisme), il y a possibilité de créer du service pour les collectivités locales (mais il faut une certaine forme d'ouverture d'esprit et de diplomatie) il y a aussi la participation rémunérée à de l'événementiel (mais il faut des membres voir du personnel fiable car c'est du boulot).... 

Oui en théorie, mais qu'en est il en pratique ?

La plupart se contentent de remplir des dossiers de demande de subvention, et forment leur personnel pour ça.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, bugey libre a dit :

Plutôt que la publicité , il y a aussi la création, production de programmes et la revente de ceux ci (mais là il y a un besoin en professionnalisme), il y a possibilité de créer du service pour les collectivités locales (mais il faut une certaine forme d'ouverture d'esprit et de diplomatie) il y a aussi la participation rémunérée à de l'événementiel (mais il faut des membres voir du personnel fiable car c'est du boulot).... 

Oui il y a ça aussi mais comme vous le dîtes si bien, cela exige du professionnalisme et un autre esprit que celui d'attendre que l'argent tombe du ciel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Prunelle a dit :

Voilà le résultat quand on s'accroche uniquement aux aides publiques sans chercher d'autres ressources en parallèle.

Les radio associatives ont certes besoin d'aides publiques pour vivre (c'est d'ailleurs leur principale source de financement) mais on peut aussi avoir recours à un peu de publicité, mot imprononçable chez certains dirigeants de ces radios car vous comprenez, la publicité c'est pas bien !

Je ne pense pas que les radios associatives vont bien le prendre mais bon, je suis plutôt d'accord, à un moment il faut bien survivre.

Quant on regarde comment survit l'ex-RTU à Lyon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aha

Commençons par réserver le fond de soutien aux vraies radios associatives en le supprimant aux associatives déguisées comme Pyrénées FM qui font de la pub a fond et un programme commercial en voice track à 100km de leur zone et qui sont en plus associées à des sociétés commerciales 

ca fera plus d’argent pour les vraies A et ça clarifiera les choses 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Curieux1
Il y a 2 heures, bugey libre a dit :

Plutôt que la publicité , il y a aussi la création, production de programmes et la revente de ceux ci (mais là il y a un besoin en professionnalisme), il y a possibilité de créer du service pour les collectivités locales (mais il faut une certaine forme d'ouverture d'esprit et de diplomatie) il y a aussi la participation rémunérée à de l'événementiel (mais il faut des membres voir du personnel fiable car c'est du boulot).... 

Ou bien organiser sa foire aux disques chaque année ! J ai lu que des radios le font et en général ça marche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Invité aha a dit :

Commençons par réserver le fond de soutien aux vraies radios associatives en le supprimant aux associatives déguisées comme Pyrénées FM qui font de la pub a fond et un programme commercial en voice track à 100km de leur zone et qui sont en plus associées à des sociétés commerciales.

Je me demande si Médiameeting n'a pas prévu de faire passer Pyrénées FM en B.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Mika69 a dit :

Je me demande si Médiameeting n'a pas prévu de faire passer Pyrénées FM en B.

On peut supposer qu'elles pourrront se passer aisément du FSER.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Expert FM

Bonjour,

Nous faisons de la radio pour etre écouté, et pas pour 3 pelés et 2 tondus de notre famille !

Un peu de coherence et positionnement en associatif serait la base ...

Des infos locales et regionales avant tout ! Une programmation COHERENTE et pas de patchwork dans tous les sens ...

Des sujets qui interessent du monde avec aussi de l'audace et de l'originalité ...

Halte aux magazines de 45 minutes sans musiques, sans queues ni tetes ... ni conducteur, ni timing ...

Plus de FSER ... faites la meme chose sur le net en web ... aurez vous l'envie benevole de le faire ?

la reponse est NON ...

Presence digitale obligatoire, appli, site internet , banderolles en exterieur, promo terrain ...

Savez vous qu'en France une tete de reseau associative ponctionne 1500 euros par mois par radio abonnée (x60)

soit près de 90 000 € / MOIS ?

Savez vous que ces memes radios abonnées touchent chacune pres de 60 000 euros / AN de FSER ?

donc 18 000 € pres du tiers repartent financer la tete de reseau ... et celle ci n'est pas commerciale ...

il ne s'agit pas d'une B deguisée en A ...

Quant je vois un proces d'intention à une A : https://www.lejdc.fr/nevers/loisirs/television-medias/2018/02/09/nevers-fm-une-radio-locale-au-financement-douteux_12733223.html

et que l"on connait le fonctionnement d'un reseau national A qui a lui touche 90 000 x 12 = 1 080 000 € par an !!!

Une A peut LEGALEMENT faire des soirées dansantes, editer un magazine ecrit local d'info, vendre des prestations d'animations micro commerciales,

louer des sonorisations, et ce legalement et en dehors des 20 % de pub pure sur le CA annuel ...

mais pour cela les annonceurs feront ils confiance a une radio a anarchique comme il en existe encore beaucoup

ecoutée par personne ? NON !!! donc soyez pro et écoutés !

En conclusion a toutes les A : formater vos antennes, faites de l'info locale à fond de qualité comme France Bleu,

des directs antenne en exterieur, une vraie programmation  differente des B et reseaux mais commerciale avant tout !

un bon site internet, une appli gratuite pour smartphone, des echanges pubs avec les evenements locaux comme France Bleu 

et les cadeaux qu'ils obtiennent (invitations concerts, menu restaurants, bons d'achats ...) et vous aurez de l'audience et toujours le FSER ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lucile
Il y a 7 heures, Invité aha a dit :

Commençons par réserver le fond de soutien aux vraies radios associatives en le supprimant aux associatives déguisées comme Pyrénées FM qui font de la pub a fond et un programme commercial en voice track à 100km de leur zone et qui sont en plus associées à des sociétés commerciales 

ca fera plus d’argent pour les vraies A et ça clarifiera les choses 

Ne serait-ce que ce weekend, Pyrénées FM aura été la seule associative à faire 2 journées complètes de direct depuis deux viles différente de sa zone, avec une équipe complète sur place, en ouvrant en permanence le micros à leurs habitants. Pendant ce temps, les autres ont diffusé des CD inaudibles et confidentiels, quand ce ne fut pas ... du blanc ! Pyrénées FM a été  la seule associative à faire vivre à ses auditeurs, directement concernés, la médaille d'Or de P Laffont. Quant aux voice-tracks, on ne trouve pas beaucoup d'associatives qui proposent tous les matins une matinale de la qualité de celle de cette radio. On l'a encore constaté à l'occasion des récentes chutes de neige et des manifs des agriculteurs. Les auditeurs ne s'y trompent pas, il suffit de regarder les mesures d'audience. Considérer qu' un "programme professionnel" est un "programme commercial", c'est être vraiment de très mauvaise foi. Ou très jaloux. Car oui, cette associative sort du lot. On devrait plutôt doubler son fond de soutient en supprimant celui des  imposteurs ! Cela qui clarifierait les choses. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Invité Lucile a dit :

Ne serait-ce que ce weekend, Pyrénées FM aura été la seule associative à faire 2 journées complètes de direct depuis deux viles différente de sa zone, avec une équipe complète sur place, en ouvrant en permanence le micros à leurs habitants. Pendant ce temps, les autres ont diffusé des CD inaudibles et confidentiels, quand ce ne fut pas ... du blanc ! Pyrénées FM a été  la seule associative à faire vivre à ses auditeurs, directement concernés, la médaille d'Or de P Laffont. Quant aux voice-tracks, on ne trouve pas beaucoup d'associatives qui proposent tous les matins une matinale de la qualité de celle de cette radio. On l'a encore constaté à l'occasion des récentes chutes de neige et des manifs des agriculteurs. Les auditeurs ne s'y trompent pas, il suffit de regarder les mesures d'audience. Considérer qu' un "programme professionnel" est un "programme commercial", c'est être vraiment de très mauvaise foi. Ou très jaloux. Car oui, cette associative sort du lot. On devrait plutôt doubler son fond de soutient en supprimant celui des  imposteurs ! Cela qui clarifierait les choses. 

Peut-être que Pyrénées FM fait du très bon boulot. Mais elle fait trop professionnelle pour une associative, elle risque de perdre son autorisation en catégorie A si elle diffuse trop de pub. Comme ce qu'il s'est passé avec Galaxie à Lille.

Et puis une associative rachetée par un groupe de radios, je ne pense pas que ce soit autorisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, Mika69 a dit :

 

Et puis une associative rachetée par un groupe de radios, je ne pense pas que ce soit autorisé.

Combien ont été rachetées, par NRJ, RTL2, Nostalgie etc dans les années 90 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité BK31

J'écoute de temps en temps Pyrénées FM, et c'est vrai que le rendu est très pro.

Alors oui il y a pas mal de pub, mais toutes proportion gardée !! Il y a bien moins de pub que sur 100% par exemple (ce qui est normal c'est une B), environs 2 à 3 fois moins de durée de pub.

Alors oui ça fait tout de même pas mal de pub pour une A, mais je pense que d'une part la non sectorisation du flux fait que l'on entend des pub pour un opticien de Limoux, un supermarché de Foix sur toute sa zone d'écoute, et d'autre part le tarif pub doit être calibré pour justement ne pas dépasser les limites réglementaires tout en remplissant les espaces.

Du moment que la station est dans les clous : quel est le souci ? à part la jalousie bien sûr ...

Par contre à titre informatif, je ne savais pas qu'une "association" pouvait appartenir à une entreprise ? Si quelqu'un pouvait du coup m'expliquer le lien juridique entre Pyrénées FM et Médiameeting  ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, balvenie a dit :

Combien ont été rachetées, par NRJ, RTL2, Nostalgie etc dans les années 90 ?

Beaucoup mais aujourd'hui, c'est interdit je crois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aha
Il y a 2 heures, Invité Lucile a dit :

Ne serait-ce que ce weekend, Pyrénées FM aura été la seule associative à faire 2 journées complètes de direct depuis deux viles différente de sa zone, avec une équipe complète sur place, en ouvrant en permanence le micros à leurs habitants. Pendant ce temps, les autres ont diffusé des CD inaudibles et confidentiels, quand ce ne fut pas ... du blanc ! Pyrénées FM a été  la seule associative à faire vivre à ses auditeurs, directement concernés, la médaille d'Or de P Laffont. Quant aux voice-tracks, on ne trouve pas beaucoup d'associatives qui proposent tous les matins une matinale de la qualité de celle de cette radio. On l'a encore constaté à l'occasion des récentes chutes de neige et des manifs des agriculteurs. Les auditeurs ne s'y trompent pas, il suffit de regarder les mesures d'audience. Considérer qu' un "programme professionnel" est un "programme commercial", c'est être vraiment de très mauvaise foi. Ou très jaloux. Car oui, cette associative sort du lot. On devrait plutôt doubler son fond de soutient en supprimant celui des  imposteurs ! Cela qui clarifierait les choses. 

Une matinale faite depuis Toulouse donc hors zone d’écoute (si on respecte la puissance d’emission ) et le reste de la journée ?

Parlons de vrais associatives : antenne d’oc par exemple radio St Afrique  ou fréquence luz elles ne font semblant depuis les locaux d’une radio commerciale à Toulouse elles 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Invité aha a dit :

Commençons par réserver le fond de soutien aux vraies radios associatives en le supprimant aux associatives déguisées comme Pyrénées FM qui font de la pub a fond et un programme commercial en voice track à 100km de leur zone et qui sont en plus associées à des sociétés commerciales 

ca fera plus d’argent pour les vraies A et ça clarifiera les choses 

Je préfère 100 fois Pyrénées FM, dont le contenu tient la route, à une de ces nombreuses associatives dans lesquelles l'amateurisme est la règle avec un son pourri et où l'on ne sait pas enchainer 2 titres sans un seul blanc. Ces mêmes associatives qui sont persuadées de savoir faire de la radio mieux que les autres, d'être très écoutées mais qui n'apparaissent étonnamment jamais dans les sondages.

On peut proposer quelque chose de différent mais avec un minimum de professionnalisme.

Modifié par Prunelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Invité Lucile a dit :

Ne serait-ce que ce weekend, Pyrénées FM aura été la seule associative à faire 2 journées complètes de direct depuis deux viles différente de sa zone, avec une équipe complète sur place, en ouvrant en permanence le micros à leurs habitants. Pendant ce temps, les autres ont diffusé des CD inaudibles et confidentiels, quand ce ne fut pas ... du blanc ! Pyrénées FM a été  la seule associative à faire vivre à ses auditeurs, directement concernés, la médaille d'Or de P Laffont. Quant aux voice-tracks, on ne trouve pas beaucoup d'associatives qui proposent tous les matins une matinale de la qualité de celle de cette radio. On l'a encore constaté à l'occasion des récentes chutes de neige et des manifs des agriculteurs. Les auditeurs ne s'y trompent pas, il suffit de regarder les mesures d'audience. Considérer qu' un "programme professionnel" est un "programme commercial", c'est être vraiment de très mauvaise foi. Ou très jaloux. Car oui, cette associative sort du lot. On devrait plutôt doubler son fond de soutient en supprimant celui des  imposteurs ! Cela qui clarifierait les choses. 

+1 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aha

On peut faire de la radio associative de qualité sans vouloir imiter les radios commerciales

on peut diffuser autre chose que des hits et les enchaîner correctement

on peut tendre  son micro à des gens qui n’ont pas accès aux médias ou l’ouvrir à des sujets différents tout en n’en faisant pas des heures ... 

on peut être pro et non commercial il suffit d’être sincère et compétent mais surtout sincère (j’insiste ) 

Ne pas avoir la pression de l’audience ni de la pub est une liberté 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si la région retire je crois ses 290 000 euros de subventions (40 radio A, sur un budget régional de 2,5 millards)... Mon intuition me dit qu'elle va plutôt les réserver à de la com sur des tv locales. Pourvu que je me trompe.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis partagé sur cette décision, d’un côté je la trouve stupide et insensé car cela est, d’une certaine façon une atteinte à la liberté d’expression car certaines A font bien leur travail de proximité et donne la parole à des gens qui d’habitude ne l’ont pas mais d’un autre côté cela pourrait permettre de faire le ménage car d’autres se contente de toucher l’argent public et occupe une fréquence pour diffuser (quand la radio n’a aucun problème de diffusion) tout et n’importe quoi un des exemples de ce genre de radio étant une radio A de Toulouse émettant sur une fréquence partagée mais dont le CSA a eu l’excellente idée d’autorisé de refiler la deuxième plage horaire au même responsable de cette radio brouillone.

Je ne citerai pas de nom mais les anciens de RadioActu voyent de quelle radio il s’agit car on en a déjà parlé pas mal ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, vieira a dit :

Si la région retire je crois ses 290 000 euros de subventions (40 radio A, sur un budget régional de 2,5 millards)... Mon intuition me dit qu'elle va plutôt les réserver à de la com sur des tv locales. Pourvu que je me trompe.

Avec les gens de droite toutes les magouilles possibles et imaginables sont possibles et ce gaspillage d’argent publique ne me surprendrait pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Expert FM
Il y a 15 heures, Invité Lucile a dit :

Ne serait-ce que ce weekend, Pyrénées FM aura été la seule associative à faire 2 journées complètes de direct depuis deux viles différente de sa zone, avec une équipe complète sur place, en ouvrant en permanence le micros à leurs habitants. Pendant ce temps, les autres ont diffusé des CD inaudibles et confidentiels, quand ce ne fut pas ... du blanc ! Pyrénées FM a été  la seule associative à faire vivre à ses auditeurs, directement concernés, la médaille d'Or de P Laffont. Quant aux voice-tracks, on ne trouve pas beaucoup d'associatives qui proposent tous les matins une matinale de la qualité de celle de cette radio. On l'a encore constaté à l'occasion des récentes chutes de neige et des manifs des agriculteurs. Les auditeurs ne s'y trompent pas, il suffit de regarder les mesures d'audience. Considérer qu' un "programme professionnel" est un "programme commercial", c'est être vraiment de très mauvaise foi. Ou très jaloux. Car oui, cette associative sort du lot. On devrait plutôt doubler son fond de soutient en supprimant celui des  imposteurs ! Cela qui clarifierait les choses. 

Bonjour,

 

Je vous rejoins Lucile sur la qualité des programmes de Pyrenees FM. Mais pour une Pyrennees FM combien de A avec un son crade, des blancs,

des sujets non maitrisés, une programmation musicale decousue dans tous les sens, un site internet digne d'un Minitel ...?

Oui pour un FSER consequent à des radios comme Pyrennées, et pour les autres qui vivent comme en 1981 ... OUT !!!

La RNT aura le merite de faire le menage dans quelques années de toutes ces frequences A ecoutées par personne ou presque

exceptées leurs dirigeants et leurs familles ... si ils veulent continuer en web radio pas de soucis avec les appli ils feront la meme audience

soit 100 à 500 auditeurs par jour ... inutile d'etre en fm ou en RNT pour si peu ...

Ce n'est pas parce que vous etes ASSOCIATIF que vous devez produire un programme inecoutable !

Totale liberté ne veut pas dire anarchie, programmes tous azimuts qui n'interessent personne a part celui qui les fait pour son nombril ...

En A on peut faire autre chose que de la copie des radios B commerciales, il suffit d'une programmation plus aerée mais positionnée

d'une presence locale massive, et de creer de l'interet local. C'est sur que promouvoir le chanteur x qui va faire 5 entrées au village du coin n'a aucun interet !

Mais etre en direct le dimanche matin depuis un grand marché par exemple avec un camion regie on a un !

On peut aussi creer une radio talk bien foutue ... mais avec des voix et pas des gaminoux qui ne connaissent pas leurs sujets !

J'ai parcouru la France entière, autant vous dire que des radios A inecoutables il y en a a foison ...

Ecoutez Option Musique de RTS Suisse, voila un programme " nostalgie " ouvert et agreable,

qui serait ideal pour certaines A et qui serait federateur d'audience a condition a coté de faire de l'info locale UTILE !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Metropolys a dit :

Je suis partagé sur cette décision, d’un côté je la trouve stupide et insensé car cela est, d’une certaine façon une atteinte à la liberté d’expression

Faut il réellement recevoir de l'argent de l'état pour s'exprimer librement.

Si oui ils m'en doivent un paquet, depuis que je m'exprime librement ici :lol:

Quant à votre opinion sur les magouilles de droite, on pourrait retourner le compliment.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Metropolys a dit :

mais d’un autre côté cela pourrait permettre de faire le ménage car d’autres se contente de toucher l’argent public et occupe une fréquence pour diffuser (quand la radio n’a aucun problème de diffusion) tout et n’importe quoi un des exemples de ce genre de radio étant une radio A de Toulouse émettant sur une fréquence partagée mais dont le CSA a eu l’excellente idée d’autorisé de refiler la deuxième plage horaire au même responsable de cette radio brouillone.

Radio Radio ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Invité Expert FM a dit :

Savez vous qu'en France une tete de reseau associative ponctionne 1500 euros par mois par radio abonnée (x60)

soit près de 90 000 € / MOIS ?

Savez vous que ces memes radios abonnées touchent chacune pres de 60 000 euros / AN de FSER ?

donc 18 000 € pres du tiers repartent financer la tete de reseau ... et celle ci n'est pas commerciale ...

il ne s'agit pas d'une B deguisée en A ...

Quant je vois un proces d'intention à une A : https://www.lejdc.fr/nevers/loisirs/television-medias/2018/02/09/nevers-fm-une-radio-locale-au-financement-douteux_12733223.html

et que l"on connait le fonctionnement d'un reseau national A qui a lui touche 90 000 x 12 = 1 080 000 € par an !!!

Une A peut LEGALEMENT faire des soirées dansantes, editer un magazine ecrit local d'info, vendre des prestations d'animations micro commerciales,

louer des sonorisations, et ce legalement et en dehors des 20 % de pub pure sur le CA annuel ...

En conclusion a toutes les A : formater vos antennes, faites de l'info locale à fond de qualité comme France Bleu,

des directs antenne en exterieur, une vraie programmation  differente des B et reseaux mais commerciale avant tout !

 

 

Je bois littéralement vos paroles : c'est exactement la problematique !

Beaucoup d'associations sont des entreprises dissimulées qui se permettent tous les droits avec un système qui ressemble fort à la franchise.

Et comme si celà ne suffisait pas, ce sont ces mêmes structures qui absorbent les fonds publics et qui s 'octroient tout le "marché des subventions".

On a vraiment une drôle de culture dans ce pays !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, balvenie a dit :

Faut il réellement recevoir de l'argent de l'état pour s'exprimer librement.

Si oui ils m'en doivent un paquet, depuis que je m'exprime librement ici :lol:

Quant à votre opinion sur les magouilles de droite, on pourrait retourner le compliment.

 

Ce que je veut dire c’est que certaines radios A donnent la parole à des gens à qui habituellement on ne donne jamais la parole, je ne suis pas encore de ceux qui considèrent la France comme une dictature. ;)

Il y a 2 heures, Mika69 a dit :

Radio Radio ?

:smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité EXPERT FM
Il y a 16 heures, Invité aha a dit :

On peut faire de la radio associative de qualité sans vouloir imiter les radios commerciales

on peut diffuser autre chose que des hits et les enchaîner correctement

on peut tendre  son micro à des gens qui n’ont pas accès aux médias ou l’ouvrir à des sujets différents tout en n’en faisant pas des heures ... 

on peut être pro et non commercial il suffit d’être sincère et compétent mais surtout sincère (j’insiste ) 

Ne pas avoir la pression de l’audience ni de la pub est une liberté 

pour cela il y a les web radios, largement suffisantes pour etre ecoutées par 5 à 1000 personnes / jour

pas besoin de bloquer une frequence fm pour si peu ...

ah les radios A qui se prennent pour FIP cela me fait doucement rire ...

Les subventions FSER vont fondre comme neige au soleil , combien de A se revendiquent " service public "

sans meme faire de l'info pertinente locale ? 

il y a en France de tres bonnes A , mais à coté combien de A qui ne valent RIEN du tout ...

son pourrave, programmation decousue ... et oui la musique est federatrice ! a l'heure de Deezer ou Spotify je peux ecouter ce que je veux

à tout instant sans entendre un pseudo animateur à la noix qui se la pete avec une soit disant pepite extraite de l'album x ou y ...

 

Juste un chiffre les A ont 25 % des frequences ... pour moins de 2 % d'audience en France ... CQFD ...

ne pas avoir la pression de l'audience ni de la pub est une liberté ?

Non sans rire !!! vous faites de la radio pour vous alors et pour 20 personnes par jour ?

dans ce cas inutile de vous verser le FSER ... prenez une cibie pour votre village ...

celui ci devrait etre reservée aux A creant des emplois qui perdurent dans le temps et realisant

sur leur zone au minimum 3 à 5 % d'audience !

les fondamentaux de la radio existent, ce n'est pas aux A de les reinventer elles en sont pour la plupart INCAPABLES !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui bien sûr, mais quelle est la relation entre liberté de parole et finances publiques.

On pourrait même craindre que puisque l'état donne de l'argent, il puisse exercer un droit de contrôle, n'est ce pas le rôle du CSA ?

Le même CSA qui attribue par le biais du FSER des sommes plus importantes sur des critères définis par on ne sait qui, mais on sait bien que l'état est toujours derrière.

La disparition du monopôle est finalement une pantomime, l'état sait très bien donner d'une main pour reprendre de l'autres.

Pour ce qui est de la qualité des programmes des radios A, chacun y voit ce qu'il veut, mais il est certain que pas mal se condamnent à des audiences confidentielles, par leur fond et leur forme, alors que bien souvent les studios bénéficient par le biais du fond de soutien, des technologies les plus récentes, consoles numériques, automates perfectionnés, traitement de son évolués, etc.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/02/2018 à 20:39, Invité aha a dit :

Une matinale faite depuis Toulouse donc hors zone d’écoute (si on respecte la puissance d’emission ) et le reste de la journée ?

Parlons de vrais associatives : antenne d’oc par exemple radio St Afrique  ou fréquence luz elles ne font semblant depuis les locaux d’une radio commerciale à Toulouse elles 

L'exemple de 3 radios qui ne vivent quasi exclusivement que de subventions et qui fermeront le jour où l'argent public ne tombera plus du ciel.

Après, il y a une véritable présence locale sur Antenne d'Oc (celle des 3 que je connais le plus) mais il reste encore du travail pour rendre l'ensemble plus professionnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vieiradepassage

Vu que le sujet de départ dérive un peu, entre 0,3 et 3,5 % de PDA, il faudrait fermer : Arte, BFMTV, Canal+, LCI, CNEWS, TMC, C8, + celles dont on ne retient même pas le nom et revenir 3 chaines maxi.

Ah Antenne d'Oc et son studio en pleine campagne au Boulvé, son âne, le berger allemand, l'automate fait maison (les automations sur ordi arrivaient à peine). Je suppose que cela a un peu évolué et la couverture a du bien s'élargir. Nostalgie, mais c'est aussi à ce moment là que j'ai arrêté d'espérer de travailler en radio pour en faire durant mon temps libre sans contraintes. Sans ses radios rien ne serait diffusé en FM. Ça tourne en rond.

"L'exemple de 3 radios qui ne vivent quasi exclusivement que de subventions et qui fermeront le jour où l'argent public ne tombera plus du ciel." Oui.

"La disparition du monopôle est finalement une pantomime, l'état sait très bien donner d'une main pour reprendre de l'autres." Oui.

En fait sa tourne en rond la aussi non ? Et au règlement de compte selon ses goûts ? En exagérant : les radios privés c'est de la M parceque c'est creux, les radios publiques c'est de la M parcequ'ils se la pètent, les radios A c'est de la M parceque ce que vous voulez et ne parlons pas des webradios pas mieux dans chacun des styles cités. Hop et une nouvelle tournée !

J'écoute des A des C, E, publiques et d'ailleurs et je déteste des A, B, C, D ,E, etc... Il y a du choix et j'en suis très heureux. Si une catégorie disparaît ce serait dommage. 

Pour revenir au sujet : ""Décision unilatérale". Je ne savais pas qu'une association avait son mot à à dire sur les décisions d'un exécutif territorial responsable devant des élus." Par décision unilatérale, j'ai l'impression que le message évoque le choix de l'appliquer à un ensemble, les radios A sur le territoire, sans autre distinction. Quant "au mot à dire", vous pouvez vous aussi dire ce que vous pensez des décisions d'un exécutif territorial constitué d'élus. Je ne connais pas le code civil par coeur mais la politesse devrait suffire. 

"Je pensais que c'était plutôt l'inverse, à savoir que les associations avaient à rendre des comptes sur les deniers publics qui leur sont versés." Quant il y a don, prêt, crédit, subvention, il y a un contrat entre les deux parties (subvention pour investissement ou fonctionnement ou machin...). Les ruptures c'est souvent comme ça. 

"les associatives dépendent d'emplois aidés pour survivre et faire fonctionner leur antenne, ce ne sont plus des radios associatives" . Je crois que les premiers contrats aidés datent de 1984 (les TUCS), mais que voyons voyons ! Tiens, ça correspond à la fin de la période radios libres mais que voyons voyons ! Nous voyons que ça tourne en rond.

C'était en mode fatigue et tentative d'humour, au plaisir de lire la suite.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Invité EXPERT FM a dit :

pour cela il y a les web radios, largement suffisantes pour etre ecoutées par 5 à 1000 personnes / jour

pas besoin de bloquer une frequence fm pour si peu ...

ah les radios A qui se prennent pour FIP cela me fait doucement rire ...

Les subventions FSER vont fondre comme neige au soleil , combien de A se revendiquent " service public "

sans meme faire de l'info pertinente locale ? 

il y a en France de tres bonnes A , mais à coté combien de A qui ne valent RIEN du tout ...

son pourrave, programmation decousue ... et oui la musique est federatrice ! a l'heure de Deezer ou Spotify je peux ecouter ce que je veux

à tout instant sans entendre un pseudo animateur à la noix qui se la pete avec une soit disant pepite extraite de l'album x ou y ...

 

Juste un chiffre les A ont 25 % des frequences ... pour moins de 2 % d'audience en France ... CQFD ...

ne pas avoir la pression de l'audience ni de la pub est une liberté ?

Non sans rire !!! vous faites de la radio pour vous alors et pour 20 personnes par jour ?

dans ce cas inutile de vous verser le FSER ... prenez une cibie pour votre village ...

celui ci devrait etre reservée aux A creant des emplois qui perdurent dans le temps et realisant

sur leur zone au minimum 3 à 5 % d'audience !

les fondamentaux de la radio existent, ce n'est pas aux A de les reinventer elles en sont pour la plupart INCAPABLES !

Certaines radios associatives françaises arrivent facilement à se démarquer dans le paysage radiophonique français, c'est notamment le cas des radios du réseau Férarock (notamment Beaub FM à Limoges, Radio Béton à Tours, Canal B à Rennes (ville où se situe d'ailleurs le siège de Férarock) ou bien Radio 666 à Caen...). Et encore en radio qui se démarque, je pourrais citer aussi CFM dans le Nord Midi Pyrénées (et qui émettra d'ailleurs bientôt à Cahors (100.5) et à Figeac (101.6)).

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 57 minutes, Max-Hellraiser a dit :

Certaines radios associatives françaises arrivent facilement à se démarquer dans le paysage radiophonique français, c'est notamment le cas des radios du réseau Férarock (notamment Beaub FM à Limoges, Radio Béton à Tours, Canal B à Rennes (ville où se situe d'ailleurs le siège de Férarock) ou bien Radio 666 à Caen...). Et encore en radio qui se démarque, je pourrais citer aussi CFM dans le Nord Midi Pyrénées (et qui émettra d'ailleurs bientôt à Cahors (100.5) et à Figeac (101.6)).

Il y a également C’Rock à Vienne (38) et Sol FM à Oullins (69) qui font également partie du réseau de la Ferarock et qui proposent de très bonne playlist et des émissions thématiques intéressantes qui sort de l’ordinaire. Hors Ferarock parlons également de Divergence FM (34), Radio Canut (69), Fréquence 7 (07) et Radio Libertaire (75) qui sont plutôt pas mal.

Modifié par Metropolys

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ABCD

@balvenie

le CSA n'accorde pas d'aide financière ; c'est une autorité de régulation. Les FSER est versé par le ministère de la culture et de la communication. La précision est importante...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beaucoup de régions et départements ne donnent déjà plus de subventions. Bisous. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Cdric a dit :

Beaucoup de régions et départements ne donnent déjà plus de subventions. Bisous. 

Ou les retarde de plus en plus

Cela va peut être inciter certains à se lever le c... et leur faire découvrir que l'argent ça se gagne. Le distribuer même si c'est une utopie, coûte toujours cher à quelqu'un.

Bon :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01: plus de subventions régionales, mais aussi plus de cote mobilière :lol:

Le problème est que ceux qui reçoivent ne veulent pas être du côté de ceux qui donnent. 

Pourtant plus on en donne, est le signe qu'on en a plus que ceux qui ne donnent pas.:586a2f0b75a29_EmojiSmiley-17:

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je ne suis pas d'accord, pour nous, association étant basé en région PACA, le 13 plus précisément, cette année notre subventions a même été triplé, donc loin d'avoir été supprimée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ardechoix
Le 13/02/2018 à 11:29, Metropolys a dit :

Il y a également C’Rock à Vienne (38) et Sol FM à Oullins (69) qui font également partie du réseau de la Ferarock et qui proposent de très bonne playlist et des émissions thématiques intéressantes qui sort de l’ordinaire. Hors Ferarock parlons également de Divergence FM (34), Radio Canut (69), Fréquence 7 (07) et Radio Libertaire (75) qui sont plutôt pas mal.

Bonjour, en réponse à votre post, en Ardeche Frequence 7 est en grande difficulté financiere ... logique et normal ...

quant on leur propose des soirées dansantes pour obtenir une rentrée d'argent hors des 20 % de pub ils refusent !

ils vivent en milieu fermé, ecoutez les debats des pseudos experts politiques ...

en gros l'extreme gauche est à l'antenne, donc difficile aussi d'obtenir des subventions d'autres " camps " politiques au pouvoir localement

quant ouvertement ceux ci s'en prennent plein la tete ...

leur slogan c'est la radio décalée ... pas etonnant que sans se remettre en question les comptes soient dans le rouge ...

la radio la + écoutée en Ardeche est France Bleu drome ardeche,qu'il est dommage d'avoir Frequence 7 a Aubenas

avec 4 frequences, incapable de faire du vrai local de proximité généraliste !

Ils vont mourir à petit feu et dans quelques années leurs frequences reviendront à un reseau ...

Dans les A l'audience ce  n'est pas important, l'argent non plus jusqu'au jour ou le banquier ferme le robinet ...

Une radio A est une entreprise a gérer avec des frais, charges, investissement et développement

beaucoup de A risquent de disparaitre dans les années qui viennent et terminer sur le web avec une application

ils feront d'ailleurs la meme audience qu'une diff sur frequence (s) fm  souvent moins de 500 auditeurs par jour .... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve vraiment très amusant de lire les propos de gens issus de Radios dites de "catégorie B" évoquant la nécessité des radio dites de catégorie "A" de faire du local, de l'info de proximité, bref tout ce qu'ils ne savent pas faire eux-mêmes avec leur format "pop" et les heures de publicité diffusées chaque jour... Franchement, je me bidonne !!! :586a2f0a3ca73_EmojiSmiley-12:

Qu'il soit nécessaire de faire le ménage dans le financement des radios locales, et en particulier des associatives, c'est un constat sur lequel on peut tous à peu près tomber d'accord.

A vous lire, je me demande ce qui au final devrait différencier une "B" d'une "A" ?! :wacko:

Une "A" repose souvent sur des emplois aidés, c'est ça ?!

Ben alors les "B", il va falloir rendre l'argent que vous avez largement perçu de l'Etat et des collectivités locales à l'époque des C.A.E. et C.U.I. qui étaient largement sur-utilisés par les employeurs. Et puis, tant qu'on y est, puisque l'on peu partir de l'idée que pour assurer de l'information locale de qualité il faut un minimum de moyens, pourquoi ne pas vous y mettre aussi un petit peu de votre côté, plutôt que de lire les dépêches AFP ou les articles en ligne des quotidiens régionaux de votre zone de couverture ?

Bref, un grand ménage serait à faire dans les différentes catégories compte tenu des abus en tous genres (exemple Sud Radio qui émet en "B" dans le S.O. et en "E" partout ailleurs)... Et pendant ce temps, les heures de publicités défilent sur les antennes, les formats se ressemblent tous, et l'écoute de musique se fait de plus en plus sur les supports numériques (Spotify, Deezer, Youtube, etc.) au détriment des radios. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Radio Pirate
Le 16/02/2018 à 15:49, Lolo54 a dit :

Je trouve vraiment très amusant de lire les propos de gens issus de Radios dites de "catégorie B" évoquant la nécessité des radio dites de catégorie "A" de faire du local, de l'info de proximité, bref tout ce qu'ils ne savent pas faire eux-mêmes avec leur format "pop" et les heures de publicité diffusées chaque jour... Franchement, je me bidonne !!! :586a2f0a3ca73_EmojiSmiley-12:

Qu'il soit nécessaire de faire le ménage dans le financement des radios locales, et en particulier des associatives, c'est un constat sur lequel on peut tous à peu près tomber d'accord.

A vous lire, je me demande ce qui au final devrait différencier une "B" d'une "A" ?! :wacko:

Une "A" repose souvent sur des emplois aidés, c'est ça ?!

Ben alors les "B", il va falloir rendre l'argent que vous avez largement perçu de l'Etat et des collectivités locales à l'époque des C.A.E. et C.U.I. qui étaient largement sur-utilisés par les employeurs. Et puis, tant qu'on y est, puisque l'on peu partir de l'idée que pour assurer de l'information locale de qualité il faut un minimum de moyens, pourquoi ne pas vous y mettre aussi un petit peu de votre côté, plutôt que de lire les dépêches AFP ou les articles en ligne des quotidiens régionaux de votre zone de couverture ?

Bref, un grand ménage serait à faire dans les différentes catégories compte tenu des abus en tous genres (exemple Sud Radio qui émet en "B" dans le S.O. et en "E" partout ailleurs)... Et pendant ce temps, les heures de publicités défilent sur les antennes, les formats se ressemblent tous, et l'écoute de musique se fait de plus en plus sur les supports numériques (Spotify, Deezer, Youtube, etc.) au détriment des radios. 

 

Cher ami,

 

Je n'ai pas fait l'apologie des radios B ! mais detenir une frequence FM mérite un minimum de respect de l'auditeur

surtout en 2018 ...

Quant on entends des A avec un son pourri, bourré de peuh, saturé, une programmation decousue dans tous les sens ...

sincerement qui cela interesse ? à part 2 tondus et 3 chevres ? aller entre 30 et 500 personnes maxi parfois ...

si on doit donner la parole à tout le monde, alors pour mon chien je veux radio yorkshire, pour ma voisine portugaise

radio portugal, pour mon ami chinois chinatown radio,  soyons serieux ... un peu ...

Je n'ai jamais demandé aux A de faire du FIP ou du Couleur 3, mais un minimum de coherence !

Nous faisons de la radio pour les auditeurs, sans etre un concours d'audience, les A si elles etaient toutes coherentes avec

une programmation large mais commerciale avec quelques decouvertes, de l'info locale bien faite seraient ecoutées. La prog est la colonne vertebrale d'une radio

ne pas comprendre cela et on va dans le mur ... le contenu et la prog musicale sont les 2 atouts d'une bonne radio ... qu'elle soit A ou B !

Toutes les A qui ne souhaite pas changer, passer en radionomy et bon vent !

Je crois que tu melanges tout ... si les B ont utilisé l'afp c'etait pour economiser sur les postes de journalistes

quant a coté elles se retrouvaient avec les franchises des reseaux nationaux vendant leurs pub à 3 euros TTC le 30 secondes et avec 5 fois moins de charges que l'independante !

au lieu de 20 euros dans l'unique but de tuer les B !

Sud radio a toujours ete en B dans sa region historique le sud ouest !

Ailleurs elle est en E, et en Ile de France aussi en B ... (sud radio +)

En revanche je te rejoins sur ta conclusion ! - 500 000 auditeurs en 6 mois aux derniers sondages, la radio s'effrite !

en region on veut des mini rtl / rmc, avec du talk, de l'interactivité sur le terrain !

les robinets a musique TOP 40 c'est fini ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/02/2018 à 18:27, balvenie a dit :

Ou les retarde de plus en plus

Cela va peut être inciter certains à se lever le c... et leur faire découvrir que l'argent ça se gagne. Le distribuer même si c'est une utopie, coûte toujours cher à quelqu'un.

Bon :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01: plus de subventions régionales, mais aussi plus de cote mobilière :lol:

Le problème est que ceux qui reçoivent ne veulent pas être du côté de ceux qui donnent. 

Pourtant plus on en donne, est le signe qu'on en a plus que ceux qui ne donnent pas.:586a2f0b75a29_EmojiSmiley-17:

 

 

 

Tu vas voir quand le FSER sera divisé par 6 ou 10 avec l'arrivée de plein de radio en DAB+... Ceux qui vivent pour la sélective se retrouveront pauvre du jour au lendemain... Les fans de "plus de contenus de merd* pour la sub'" plutôt que "plus de contenus de qualité pour une meilleure visibilité"... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/02/2018 à 21:17, vieira a dit :

Si la région retire je crois ses 290 000 euros de subventions (40 radio A, sur un budget régional de 2,5 millards)... Mon intuition me dit qu'elle va plutôt les réserver à de la com sur des tv locales. Pourvu que je me trompe.

Ou à France BLEU !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/02/2018 à 18:27, balvenie a dit :

Le problème est que ceux qui reçoivent ne veulent pas être du côté de ceux qui donnent. 

Pourtant plus on en donne, est le signe qu'on en a plus que ceux qui ne donnent pas.:586a2f0b75a29_EmojiSmiley-17:

On pourrait aussi rajouter qu'on donne 10 fois plus à des gens qui en font 100 fois moins : intérêt ?!?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/02/2018 à 20:28, Mika69 a dit :

Beaucoup mais aujourd'hui, c'est interdit je crois.

C'est interdit pour les D il me semble mais les B peuvent encore le faire il me semble entre elles exemple La Radio Plus qui a racheté Lala Radio il y a 3 ans ou Evasion qui a racheté FMC et Radio Galaxie Somme il y a 5 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×