Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Invité suspect01

FRANCE BLEU Lyon

Messages recommandés

Invité suspect01

Hello

Ou en est-on de l'ouverture de la prochaine France Bleu Lyon ?

Quelle est l'échéance ? Sur quelle fréquence FB Lyon émettrait ?

Aura-t-elle d'autres émetteurs ? Villefranche , Bourg en Bresse...

Merci pour vos réponses éclairées :586a2f07a3379_EmojiSmiley-02:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

Sur Lyon, je ne vois qu'une seule possibilité, passer France Inter sur le 103.7 (en assignation avec la fréquence de l'Arbresle, le 103.8, bien reçue au nord-ouest de Lyon) et attribuer le 101.1 pour France Bleu Lyon.

A Villefranche par contre, ça va être dur de trouver une fréquence. Si le CSA avait été intelligent, ils auraient pu réserver le 102.4 vu qu'RTL passera sur 105.2 car si ça passe comme décrit ci-dessus, le 101.1 sera gêné par Radio Calade sur 100.9.

Pour Bourg-en-Bresse, à voir avec les fréquences proposées dans le post "villes manquantes" (réponse à ton message, suspect01 ! :586a2f087a19e_EmojiSmiley-06:).

Je vois bien des fréquences préemptées à Tarare et Sainte-Foy-l'Argentière (peut-être là où habite l'ami david69-1985 ! :586a2f087a19e_EmojiSmiley-06:). Vienne je ne sais pas car le France Bleu Isère du Pilat passe très bien sur 101.8. Sinon ce sera la seule France Bleu émettant sur une seule fréquence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On rigole avec LYON : c'est juste un pretexte pour dilapider tout ce qui existe; dans les faits, ca reste improbable : tout comme Toulouse ou Saint-ETIENNE, le constat est que les dernieres ouvertures peinent à décoller !

A croire que personne ne connait cette radio nationale ....

image.thumb.png.0eaa96c217141f0c982649ea3a2523fc.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, RADIOPIRATE a dit :

On rigole avec LYON : c'est juste un pretexte pour dilapider tout ce qui existe; dans les faits, ca reste improbable : tout comme Toulouse ou Saint-ETIENNE, le constat est que les dernieres ouvertures peinent à décoller !

A croire que personne ne connait cette radio nationale ....

Ah oui, j'vois ça ! :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01: À Lyon, on a déjà Radio Scoop, Radio Espace, Tonic Radio et Lyon 1ère qui ont quasiment le même format que France Bleu. Elle va s'attendre à des scores bien bas !

À Saint-Étienne, Activ' et Radio Scoop sont très écoutées, surtout la première qui est n°1 des musicales locales (ou musicales tout court je ne sais plus). À Toulouse, ça doit être Toulouse FM qui cartonne !

Modifié par Mika69

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité invité

Considérer que toutes les grandes villes doivent avoir leur France Bleu (Toulouse, puis Lyon) et FB une couverture nationale homogène procède d'une vision jacobine et d'un total contresens quant au projet initial des radios décentralisées de Radio France. Radio France Toulouse et Radio France Lyon ont été pragmatiquement arrêtées tout simplement parce qu'elles ne répondaient pas à un besoin des auditeurs. Revenir sur cet arbitrage historique est simplement dogmatique.

Ils ont tué à  petit  feu les locales en transformant France Bleu en un réseau national homogène avec des décrochages. France Bleu est une erreur historique de Cavada juste pour donner au réseau une visibilité dans les sondages Mediametrie. Quel gâchis. Un cancer jacobin de plus dans cette France qui étouffe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité david69-1985

je ne sais même pas comment il vont faire pour couvrir amplepluis - bourg de thizy ! 

apres tarare une frequence c'est possible, monts du lyonnais aussi

mais lyon meme chaud chaud , ou a votre avis fin de bande ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Mika69 a dit :

Ah oui, j'vois ça ! :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01: À Lyon, on a déjà Radio Scoop, Radio Espace, Tonic Radio et Lyon 1ère qui ont quasiment le même format que France Bleu. Elle va s'attendre à des scores bien bas !

A la rigueur, si ils étaient intelligents à Radio FRANCE, ils pourraient prendre le creneau de nostalgie qui est bien implantée à Lyon !

Malheureusement, dans cette maison, les gens ne diffusent pas la musique qu'ils ne comprennent pas : le patrimoine français ...

Ca va nous chier "une antenne bobo" inspiré de RFM ou de RTL 2 et ça va nous faire du 2 en AC en etant optimiste.

Du Noir DESIR à toute birzingue : les lyonnais apprécieront !

Modifié par RADIOPIRATE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Invité invité a dit :

 

Ils ont tué à  petit  feu les locales en transformant France Bleu en un réseau national homogène avec des décrochages.

Les meilleurs audiences ont été connues sous l'ère de C. Chadal, là où la centralisation a été renforcée et les antennes plus uniformisées (grille et musique).

Les dirigeants qui ont suivi n'ont pas su insuffler le renouvellement nécessaire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Prunelle a dit :

Les meilleurs audiences ont été connues sous l'ère de C. Chadal, là où la centralisation a été renforcée et les antennes plus uniformisées (grille et musique).

Petite nuance : on pourrait croire que la centralisation s'est renforcée avec C Chadal; cependant, elle a beaucoup milité pour  :

  1. les antennes ne soient pas intermittentes 
  2. une certaine continuité des programmes locaux pour ne pas déstabiliser les auditeurs.

Certaines locales ne faisaient plus rien l'après-midi et se contentaient de diffuser un fil musical pas franchement concurrentiel : celà a permis un relatif développement.

image.png.c917c3be226a9d2b6a11c784e683019f.png

Modifié par RADIOPIRATE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Le Gaulois

Et pourquoi cette station cherche de nouveau à s'investir sur la localité lyonnaise alors qu'elle s'y est déjà impliquée dans les années 80-90 sous la dénomination Radio France Lyon pour ensuite cesser son activité sur cette ville ? JE NE COMPRENDS PAS....

PS: sans oublier Radio Bleue et sa locale à Lyon....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/10/2017 à 09:11, Invité Le Gaulois a dit :

Et pourquoi cette station cherche de nouveau à s'investir sur la localité lyonnaise alors qu'elle s'y est déjà impliquée dans les années 80-90 sous la dénomination Radio France Lyon pour ensuite cesser son activité sur cette ville ? JE NE COMPRENDS PAS....

Cette station cherche à "investir" sur la localité lyonnaise parce qu'elle est persuadée qu'elle est attendue des lyonnais !

Celà fait plus de 17 ans que Radio FRANCE croit que france bleu est une radio nationale; si on examine les faits, il n'y a pas la moindre réalité d'une "radio nationale".

C'est seulement une banque de programme qui a été créée pour un réseau de radios locales; au fil du temps, cette banque de programmes a cherché à s'imposer et justifier de sa légitimité.

Enfin, il ne serait pas anodin de rappeler que cette radio nationale également appelée "tête de pont" n’émet pas en continu : le soir et seulement le midi; celà ne l'empeche d'avoir un budget bien conséquent.

Si on établit les stats du budgets, cette radio nationale aurait récupéré le budget de "radio bleue" qui aurait été multiplié par dix en l'espace de quatre ans. (vous rajouterez en prime le budget des 44 locales et ca nous donne 150 millions - soit 75 pour la tête de pont et 75 pour les locales !)

Evidemment, le budget des locales ne cesse de baisser : pour expliquer le fort budget et l'inaptitude à réaliser des économies, on repete inlassablement : "c'est de leur faute" !

Faut-il croire que le simple budget de radio bleue (quelques millions) n'etait pas suffisant pour cette nouvelle radio nationale ?!?

Modifié par RADIOPIRATE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite nuance, en fouillant dans les stats, il a été trouvé que le budget des locales était de plus de 650 millions !

(le raisonnement pour radio bleue et la tête de pont tient toujours)

En annexe, Jean-Marie CAVADA révélait d’étranges disparités : dans le Cotentin, le budget de fonctionnement était en baisse.

image.png.0c8bc64cee85d2ebec61ff972571d8e6.png

La Bourgogne et l'Alsace ont vu leur budget amputés de moitié dans les années 2000.

image.png.529d73093b88b4df2cec0aa9651ea24d.png

image.png.cf6526544fba293724e1016b8801b3ba.png

Même punition pour FRANCE BLEU MAYENNE !

image.png.848999f05e80edb280bf47dd9d17f494.png

image.png.4fb63d33108387168496cf44696bfd16.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité david69-1985
sonHistoire.jpg

Radio du service public créée à Paris en 1980 par Jacqueline Baudrier, alors PDG de Radio France. Elle cible les plus de 50 ans. À ses débuts, Radio Bleue n'émet que le matin, sur les ondes moyennes. Elle obtiendra au cours des années des fréquences en FM (Paris, Cannes, Valence).

En 2000, par application du "Plan Bleu" de Jean-Marie Cavada, alors PDG de Radio France, Radio Bleue fusionne avec les radios locales de Radio France. Ce réseau de proximité s'appelle France Bleu, et sa cible est un peu plus jeune que celle de Radio Bleue. Le programme national est toujours fait depuis Paris. 

2 septembre 2002 : à Paris naît France Bleu "la city-radio de Paris", tandis que le réseau ondes moyennes de France Bleu est réattribué à France Info.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tata Christiane

Ecrire que la cible de france bleu etait plus jeune que radio bleue est une erreur au début des années 2000 !

L'objectif durant cette periode a bien été de généraliser le programme oldies de radio Bleue dans toute la France : c'etait une réponse du PDG  pour coller à RFM et Nostalgie qui justifiaient d'audiences conséquentes.

Radio France a, une fois de plus, fait la moutonne en copiant les stratégies ET LES CONTENUS du privé.

D'ailleurs, ce plan-bleu a subi l'objet de maintes critiques à NANTES, comme à Rennes : beaucoup de responsables d'antenne se sont insurgé contre ce format vieillissant et incompatible avec leur audience plus jeune.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tata Christiane
Le 16/10/2017 à 22:48, Invité suspect01 a dit :

Hello

Ou en est-on de l'ouverture de la prochaine France Bleu Lyon ?

Quelle est l'échéance ? Sur quelle fréquence FB Lyon émettrait ?

Aura-t-elle d'autres émetteurs ? Villefranche , Bourg en Bresse...

Merci pour vos réponses éclairées :586a2f07a3379_EmojiSmiley-02:

Pour l'instant, la region Rhone-Alpes est au point-mort !

Dans cette région, France Bleu réalise le moins d'audience.

Là où il faudrait deux à quatre points de plus, on ne peut guère attendre de miracles d'une éventuelle locale de Lyon : la concurrence est féroce et au regard des heures de programmes, peu de chances que ca prenne.

On l'a dit maintes fois : il suffisait de mieux repenser la couverture de Pays de SAVOIE pour en faire une regionale.

Isere pouvait s'etendre à Lyon tout comme celà a été fait avec Drome-Ardeche.

Enfin, FRANCE Bleu a un handicap : il n'y a plus la Tata d'Aix pour s'en occuper !

Qui peut encore diffuser Carlos ou Johnny dans une locale ?!?

Tout le monde se couche derriere la tete de pont. C'est devenu la vraie bureaucratie !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/10/2017 à 08:22, RADIOPIRATE a dit :

Petite nuance, en fouillant dans les stats, il a été trouvé que le budget des locales était de plus de 650 millions !

(le raisonnement pour radio bleue et la tête de pont tient toujours)

En annexe, Jean-Marie CAVADA révélait d’étranges disparités : dans le Cotentin, le budget de fonctionnement était en baisse.

image.png.0c8bc64cee85d2ebec61ff972571d8e6.png

La Bourgogne et l'Alsace ont vu leur budget amputés de moitié dans les années 2000.

image.png.529d73093b88b4df2cec0aa9651ea24d.png

image.png.cf6526544fba293724e1016b8801b3ba.png

Même punition pour FRANCE BLEU MAYENNE !

image.png.848999f05e80edb280bf47dd9d17f494.png

image.png.4fb63d33108387168496cf44696bfd16.png

Hello !

L'argument de la bonne implantation dans certaines zones citées qui serait à lui seul vecteur d'audience n'est pas tout à fait vrai car LA raison principale du leadership de certaines France Bleu dans certains département vient tout simplement du fait de la faible concurrence et surtout du manque cruel de radios privées locales sur ces mêmes départements .... Berry Sud et la Mayenne en sont la preuve... Quand je bossais pour FB je voyais des scores hallucinants notamment pour Berry Sud avec des audiences frôlant les 45 % ! d'audience... Aprés il existe des exceptions comme France Bleu Provence avec plus de 25 % d'audience en PACA... avec pas mal de radios privées en face... ou France Bleu Nord .... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tata Christiane
Il y a 17 heures, Oldschoolspeaker a dit :

L'argument de la bonne implantation dans certaines zones citées qui serait à lui seul vecteur d'audience n'est pas tout à fait vrai car LA raison principale du leadership de certaines France Bleu dans certains département vient tout simplement du fait de la faible concurrence et surtout du manque cruel de radios privées locales sur ces mêmes départements ....

Il y a beaucoup de raisons inconnues : pour ce qui est de la Mayenne, l'audience s'effrite dans le département alors que sur l'agglo, ca se maintient !

Paradoxal et incroyablement inexplicable ! 

En ajoutant un paramètre, on peut avoir un semblant d'explication : les locales d'NRJ group sont affectées par une panne depuis des mois, rendant l’écoute impossible et c'est ce qui explique le niveau très bas de Nostalgie ou Cherie cette zone. L'audience se serait reportée vers France Bleu.

On peut s'attendre à une remontée de NOSTALGIE ET Cherie sur Laval : la panne d'IP a été traitée !

Quant aux pays de Loire, cette région fait partie des zones où France BLEU est la moins écoutée : comme quoi, avoir deux départementales et une régionale (plus Armorique & Normandie)  peut être improductif surtout si la régionale divise ses audiences par deux.

Il y a 17 heures, Oldschoolspeaker a dit :

 Aprés il existe des exceptions comme France Bleu Provence avec plus de 25 % d'audience en PACA... avec pas mal de radios privées en face... ou France Bleu Nord ....

Je vous arrête : France BLEU ne fait pas 25% en paca; elle en fait 7.7 !

Une sacré distorsion vis à vis d'un modèle qui aurait réussi : dans les fait, aucune locale ne dépasse les 11 points en paca.

D'où cette question : intérêt de dépenser des millions pour arroser des agglos si c'est pour ne pas traiter les problématiques et faire encore moins d'audience en région ?!?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Invité Tata Christiane a dit :

Il y a beaucoup de raisons inconnues : pour ce qui est de la Mayenne, l'audience s'effrite dans le département alors que sur l'agglo, ca se maintient !

Paradoxal et incroyablement inexplicable ! 

En ajoutant un paramètre, on peut avoir un semblant d'explication : les locales d'NRJ group sont affectées par une panne depuis des mois, rendant l’écoute impossible et c'est ce qui explique le niveau très bas de Nostalgie ou Cherie cette zone. L'audience se serait reportée vers France Bleu.

On peut s'attendre à une remontée de NOSTALGIE ET Cherie sur Laval : la panne d'IP a été traitée !

Quant aux pays de Loire, cette région fait partie des zones où France BLEU est la moins écoutée : comme quoi, avoir deux départementales et une régionale (plus Armorique & Normandie)  peut être improductif surtout si la régionale divise ses audiences par deux.

Je vous arrête : France BLEU ne fait pas 25% en paca; elle en fait 7.7 !

Une sacré distorsion vis à vis d'un modèle qui aurait réussi : dans les fait, aucune locale ne dépasse les 11 points en paca.

D'où cette question : intérêt de dépenser des millions pour arroser des agglos si c'est pour ne pas traiter les problématiques et faire encore moins d'audience en région ?!?

 France Bleu Provence a eu fait plus de 25 % d'audience à une époque, je me suis mal expliqué dans le "temps".... J'évoquais le passé évidemment... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tata Christiane
Il y a 10 heures, Oldschoolspeaker a dit :

 France Bleu Provence a eu fait plus de 25 % d'audience à une époque, je me suis mal expliqué dans le "temps".... J'évoquais le passé évidemment...

Je connais parfaitement la PROVENCE : ce n'est pas pour rien qu'on m'appelle Tata Christiane ....

Chaque groupe de radio a ses tatas : en lisant les echos, j'ai appris qu'à NRJ, il y avait une Tata Picsou que j'embrasse. (j'adore Mickey)

Chacunes ses specialités !

Je peux vous assurer que France BLEU Provence n'est jamais monté à 25% : vous devez certainement confondre avec la Creuse ou la MAYENNE qui etaient monté à ce niveau.

Hélas, ils ont dû recruter Garcimore : les auditeurs se sont envolés ....

On se demande s'il y a encore des petites souris qui ecoutent encore la radio .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×