Aller au contenu

Bienvenue

Bienvenue sur cette nouvelle Libre-Antenne, qui réunit la Libre-Antenne historique de Radioactu et le forum Radios-fr.com. Dans le forum "Radios", vous trouverez la fusion des forums Radios de la Libre-Antenne et de radios-fr.com. Il est possible qu'il manque quelques jours de messages, nous vous prions de nous en excuser. Nous vous invitons à créer dès maintenant votre compte si ce n'est pas déjà fait, en cliquant sur "S'inscrire" ! Belle nouvelle expérience sur libreantenne.radioactu.com ! La team Radioactu

Invité Guest

la Norvège débranche sa radio FM !

Messages recommandés

Il y a 15 heures, Invité Xolus a dit :

Ecoute la majorité des français s'en fichent de cette RNT, Et dire que toutes les personnes sont TONY pierre paul jacques, on s'en cogne un  peu, et personnellement je ne suis pas Tony mais je suis d'accord avec lui. Faut accepter que des gens n'y croient pas....Et que les français s'en fichent. Sinon tout le monde aurait déja un poste.

Maintenant fautes votre RNT mais arreter de vouloir obliger le monde entier a payer cet échec.

La FM est la et le restera point.

Mon smartphone a une puce FM et ca fonctionne tres bien sans coupures.......C'est dingue ces radios qui veulent a tout prix avoir une couverture totale de la france mais avec un programme de m....

Commencez deja par faire du chiffre sur vos zones de diffusions. Et surtout arrêter de faire des radios Hits, ou autres doublons qu on retrouve sans cesses et qui saoulent les français.

Je comprends pourquoi les gens vont de plus en plus sur deezer et webradios.

Faut innover les gars, sur la RNT je vois pas grand choses d innovants, les candidats selectionnés sont nuls......Commencez deja par selectionner des radios qui sont différentes et supprimer ces fichu quotas, car c'est aussi pour ca que les gens préfèrent l'IP.

On en reparlera ds 10 ans de ta RNT, y'aura guère de changement a mon avis.

Pour les voitures certes mais les gens qui ne veulent pas écouter la RNT pourrpont désactiver et rester en FM pour écouter les grandes radios. Heureusement.

200000 postes vendu mais combien ont revendu car pas satisfait? Au final on a aucun chiffre d utilisateurs reels. alors qu'avec l IP on sait le % d écoute et il dépasse surement celui de la RNT.

Pour M6 qui dispose encore des GO d'RTL, je pense qu'ils se fichent de payer plus, ils veulent couvrir le plus possible......la FM couvre mieux surtout en indoor, c'est pas négligeable.

Le prix de la RNT, M6 préfère ne pas le supporter........Donc des économies. Pourquoi faire doublon? Ca ne sert a rien, faut laisser la RNT  qu'aux nouvelles radios.

pour la Norvège en tous cas il y a des mécontents: c'est marqué dans les articles

Les nouveaux autoradios internet vont permettre d écouter une startion partout tout le temps, même en europe, chose impossible avec la RNT qui, des qu on ira dans un pays non couvert, on repassera en FM, oui une bonne techno qui fonctionne partout dans le monde, même en afrique ou ds le pays pauvres qui ne passeront jamais en RNT. Bref avec la 5G de toute facon, y aura de lillimité et la y aura plus d excuse pour écouter en IP.

PS: une coordination internetionale lol, ben ca enpechait pas Flaix fm d émettre sur une fréquence française a Perpignan pendant pres de 10 ans alors je pense pas que ce soit impossible. Puis une coordination  internationale ca se modifie. Rien est impossible.

Sur le diagnostic du paysage radiophonique, je suis sur la même longueur d'ondes ! Notamment vis à vis de ce qui pousse les gens à écouter plus volontiers Deezer & Co.  ;) 

Pour autant, à l'heure actuelle personne ne parle d'un arrêt programmé de la FM en France. Si tous les grands groupes venaient à migrer sur la RNT, il y aurait toujours des projets qui émergeront en FM car c'est un mode d'émission assez simple à concevoir.

Et justement, c'est là que je trouve intéressant que les deux modes de diffusion puissent cohabiter. La FM pour les "locales", ou pour agrandir la couverture des réseaux régionaux, et le DAB+ pour les radios à vocation nationale. Voilà quelque chose qui forcerait à l'audace du côté des professionnels, car il faudrait se démarquer des autres pour attirer l'auditoire.

Par ailleurs, vous parlez de la 5G, c'est pour l'instant de la science fiction au même titre que la DRM. Sur le papier, et dans l'esprit de quelques uns, ça existe, mais on ne parle pas encore de l'implanter à travers tout le pays. On a déjà bien du mal à résorber les zones blanches en 3G ou 4G, alors la 5G généralisée risque d'arriver en même temps que les premiers touristes sur Mars !

Tout le monde dit que la FM passe partout, et suffit largement aux côtés de l'écoute en IP. Ça dépend d'où l'on se place.

Aujourd'hui, dès que vous êtes sur un secteur au relief accidenté, ou entre plusieurs zones fortement pourvues en fréquences FM, ça donne une bouillie franchement désagréable à écouter lorsque des fréquences proches se chevauchent. Mais bien entendu, lorsque l'on habite Paris, Lyon, Nantes, ou je ne sais quelles grandes aires urbaines, on s'en fiche un peu de ça et "des bouzeux" qui doivent se contenter de 3 ou 4 fréquences à peu près dégagées pour écouter la radio dans de bonnes conditions (souvent Radio France). Le DAB+ permettra de résoudre ces problèmes de parasites constants liés à la surcharge du spectre hertzien actuel... Soit ça passera, soit ça ne passera pas ! Et de ce que j'ai constaté en zone montagneuse avec le DAB+ Suisse et Allemand, ça risque de franchement mieux passer que la FM  :) 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

petit rappel Radio France a confirmer leur déploiement en national en DAB+ et équilibré la station de RF sur des (fréquences FM en doublon)

les privés suivront c'est un fait  

Modifié par ondemania
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, Invité Xolus a dit :

Ecoute la majorité des français s'en fichent de cette RNT, Et dire que toutes les personnes sont TONY pierre paul jacques, on s'en cogne un  peu, et personnellement je ne suis pas Tony mais je suis d'accord avec lui. Faut accepter que des gens n'y croient pas....Et que les français s'en fichent. Sinon tout le monde aurait déja un poste.

Maintenant fautes votre RNT mais arreter de vouloir obliger le monde entier a payer cet échec.

La FM est la et le restera point.

Mon smartphone a une puce FM et ca fonctionne tres bien sans coupures.......C'est dingue ces radios qui veulent a tout prix avoir une couverture totale de la france mais avec un programme de m....

Commencez deja par faire du chiffre sur vos zones de diffusions. Et surtout arrêter de faire des radios Hits, ou autres doublons qu on retrouve sans cesses et qui saoulent les français.

Je comprends pourquoi les gens vont de plus en plus sur deezer et webradios.

Faut innover les gars, sur la RNT je vois pas grand choses d innovants, les candidats selectionnés sont nuls......Commencez deja par selectionner des radios qui sont différentes et supprimer ces fichu quotas, car c'est aussi pour ca que les gens préfèrent l'IP.

On en reparlera ds 10 ans de ta RNT, y'aura guère de changement a mon avis.

Pour les voitures certes mais les gens qui ne veulent pas écouter la RNT pourrpont désactiver et rester en FM pour écouter les grandes radios. Heureusement.

200000 postes vendu mais combien ont revendu car pas satisfait? Au final on a aucun chiffre d utilisateurs reels. alors qu'avec l IP on sait le % d écoute et il dépasse surement celui de la RNT.

Pour M6 qui dispose encore des GO d'RTL, je pense qu'ils se fichent de payer plus, ils veulent couvrir le plus possible......la FM couvre mieux surtout en indoor, c'est pas négligeable.

Le prix de la RNT, M6 préfère ne pas le supporter........Donc des économies. Pourquoi faire doublon? Ca ne sert a rien, faut laisser la RNT  qu'aux nouvelles radios.

pour la Norvège en tous cas il y a des mécontents: c'est marqué dans les articles

Les nouveaux autoradios internet vont permettre d écouter une startion partout tout le temps, même en europe, chose impossible avec la RNT qui, des qu on ira dans un pays non couvert, on repassera en FM, oui une bonne techno qui fonctionne partout dans le monde, même en afrique ou ds le pays pauvres qui ne passeront jamais en RNT. Bref avec la 5G de toute facon, y aura de lillimité et la y aura plus d excuse pour écouter en IP.

PS: une coordination internetionale lol, ben ca enpechait pas Flaix fm d émettre sur une fréquence française a Perpignan pendant pres de 10 ans alors je pense pas que ce soit impossible. Puis une coordination  internationale ca se modifie. Rien est impossible.

Les Français s'en fichent parce qu'ils n'ont pas de postes... Mais réfléchis 2 petites secondes : seules 3 (et bientôt 4) agglomérations sont couvertes actuellement. Est-ce que quelqu'un habitant Clermont-Ferrand, Dijon ou Limoges va acheter un poste DAB+ si il ne capte rien pour le moment ? Non. Un habitant de Paris, Marseille, Nice ou Lille aura plus de chances de le faire...

Faire "notre" RNT. Ce n'est pas la nôtre. Pourquoi la France devrait rester orpheline par rapport à ses voisines ? Imagine les Belges venant travailler en France devant couper leur récepteur DAB+ parce qu'en France, on ne le propose pas. Pourquoi ne pas assurer une continuité de service ne serait-ce qu'au niveau de la norme de diffusion/réception ? 

Faire du chiffre sur "ma" zone de diffusion ? Je suis dans une radio associative dont le chiffre d'affaires publicitaire est égal à 0. Mais on croit au DAB+ pour notre développement avec notamment un projet de radio en plus de notre programme initial. Serait-ce interdit de vouloir proposer un projet original sur un support de diffusion hertzien ?

La FM est un bon mode diffusion, je ne dis pas le contraire. Mais elle est saturée. Aucun développement n'est possible. Tu te plains de formats "hits" trop présents. Mais sans ouvrir de nouveaux modes de diffusion, comment veux-tu permettre l'émergence de nouveaux formats par voie hertzienne ? Le DAB+ permet de pallier à cela.

Ne joues pas au jeu des chiffres. Car ceux que je te donne sont réels contrairement aux informations que tu balances et n'ayant aucune source. Il y a bien eu 200 000 postes de vendus en 2017, désolé de te décevoir.

Ensuite, qui es-tu pour parler au nom d'un groupe de radios ? M6 possède des radios absentes de grandes villes en hertzien, il serait normal qu'ils se penchent sur ce dossier. Mais toi, tu parles en leur nom. Pour qui te prends-tu ?

Et tu nous parles de 5G. Quel humour ! Déjà que beaucoup de Français n'ont pas de 4G fonctionnelle dans de bonnes conditions, parler de 5G est purement utopique. Aucun site mobile de France ne diffuse de 5G. Il n'y en aura qu'un seul qui sera activé en 2018 voire 2019 pour des tests. Alors d'ici à ce que la France soit entièrement couverte et les Français équipés en terminaux 5G... Que les opérateurs se contentent de couvrir correctement la France en 4G, après on en reparle. Quant à l'écoute en IP, soit tu es borné, soit tu en fais exprès.

Quant à la coordination internationale, il faut savoir que Flaix émettait en pirate. Ils ont été obligé de couper cette fréquence car elle était occupée illégalement. De plus, ça peut se modifier, certes. Mais qu'est-ce qui te dit que la Suisse, puisqu'il s'agissait de notre exemple, acceptera de rétrocéder ses fréquences FM à la France ? N'auraient-ils pas envie de les conserver pour les utiliser autrement ? Une fois de plus, tu parles sans rien connaître.

Dire que toutes ces personnes sont Tony et on s'en cogne un peu : non. Pourquoi ? Parce qu'en multipliant tes identités, tu essaies de donner une importance à ton avis alors que tout le monde t'a déjà grillé d'avance (mêmes arguments, même écriture...). Pourquoi n'assumes-tu pas ? Pourquoi n'essaies-tu pas d'avoir une discussion construite sans passer ton temps à troller sous de multiples identités ?

Modifié par LaVraieRadio
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité radioR

Pour la Niere fois, Les privées n'ont pas l'intention de suivre. Je bosse dans une privée d'un grand groupe et nous privilegions l'IP, car ça touche le monde entier. Pas de RNT prévu pour nous, car nous ne voyons pas l'avenir dans cette norme. Le taux d écoute en ip augmente de trimestres en trimestres, ce qui permet d'être confiant pour la suite de l'écoute en IP.

La RNT pour nous se limitera a une audience confidentielle.

Ceci dis j'espère que le CSA va selectionner d'autres candidats pour que l'offre devienne plus interessante, car actuellement, c'est pas vraiment ça.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité xolus

Perso j'étais en Suisse et dans les montagnes, la RNT c'est 0, des coupures et on comprends rien, alors qu'en FM ca grésille mais on entend quand même. En TNT déja ca pose problème dans ces zones, heureusement il y a la TV IP mais en radio, je pense qu'on pourra pas faire mieux que la FM niveau couverture.

Comme tony, pour écouter un transistor dehors, ca va être folklo........A mince plus de piles, et ce beaucoup plus souvent qu'en FM, puisqu il faut décompresser le signal, faut un processeur. Bonjour l écologie...............

C'est une érésie de tout mettre sur le numérique: que ce passera t'il en cas de catastrophe naturelles, ou toutes les radios seront sur le même pylone, et si ca tombe en rade, tout le monde est touché.

Par chez moi, y a des emetteurs sur pas mal de pylones: 2 pylones pour ma ville, mais d autres emetteurs de radios locales sur des pylones indépendants, et en 99, lors de la tempète, la FM fonctionnait avec certaines stations. Donc le tout RNT est juste un manque de sécurité pour les français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien ça qui m'embêterait avec la RNT, fini les souffles en fond quand on capte moyennement une radio. Suffit de voir avec la TNT, avec une réception pas terrible on a de la mosaïque et un son robotique. Vous imaginez la même chose en radio ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Invité xolus a dit :

Perso j'étais en Suisse et dans les montagnes, la RNT c'est 0, des coupures et on comprends rien, alors qu'en FM ca grésille mais on entend quand même. En TNT déja ca pose problème dans ces zones, heureusement il y a la TV IP mais en radio, je pense qu'on pourra pas faire mieux que la FM niveau couverture.

Comme tony, pour écouter un transistor dehors, ca va être folklo........A mince plus de piles, et ce beaucoup plus souvent qu'en FM, puisqu il faut décompresser le signal, faut un processeur. Bonjour l écologie...............

C'est une érésie de tout mettre sur le numérique: que ce passera t'il en cas de catastrophe naturelles, ou toutes les radios seront sur le même pylone, et si ca tombe en rade, tout le monde est touché.

Par chez moi, y a des emetteurs sur pas mal de pylones: 2 pylones pour ma ville, mais d autres emetteurs de radios locales sur des pylones indépendants, et en 99, lors de la tempète, la FM fonctionnait avec certaines stations. Donc le tout RNT est juste un manque de sécurité pour les français.

Tiens Xolus, xolus utilise encore un argument identique à celui de Tony, tony : les piles. Les fabricants de postes DAB+ le disent : la consommation est plus faible en DAB+. A moins que toi et tes multiples identités soyez plus forts que les fabricants de postes !

Encore une fois : il n'est pas question d'arrêter la FM pour passer au tout-numérique ! Pourquoi toujours répéter la même chose alors tu sais pertinemment que c'est faux ? Le DAB+ est un complément à la FM pas un remplaçant. Soit tu es borné, soit tu es en fais exprès...

il y a 5 minutes, Gaël01 a dit :

C'est bien ça qui m'embêterait avec la RNT, fini les souffles en fond quand on capte moyennement une radio. Suffit de voir avec la TNT, avec une réception pas terrible on a de la mosaïque et un son robotique. Vous imaginez la même chose en radio ?

En RNT, pas de son "robotique". Ca passe ou ça ne passe pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/05/2018 à 12:05, Invité KL3 a dit :

Je suis auditeur du DAB+ Suisse en Haute-Savoie (hauteurs de La Roche Sur Foron).

Je reçois parfaitement bien en FM les 3 émetteurs radios FM de la Dôle (La 1ère, Espace2 et Couleur3); l'avantage en DAB+ c'est que depuis ce même site, il n'y a qu'un seul émetteur DAB+ qui diffuse 14 programmes au lieu de 3 émetteurs = 3 radios en FM. La qualité de réception de ce multiplexe est excellente en indoor, outdoor et mobilité dans le faucigny et le Genevois

Je reçois également l'émetteur DAB+ du Salève (radios privées commerciales) réception plus difficile, il faut être fixe et déplier l'antenne au maximum mais ça marche alors qu'en FM les émetteurs Suisses du Salève ne sont pas du tout reçus chez moi => avantage au DAB+. Je trouve ce multiplexe par contre plus difficile à capter en mobilité y compris sur Annemasse alors qu'on est à vue de l'émetteur et que les FM du salève sont bien reçues.

Enfin je reçois le multiplexe 3 de Digris (nouvelles radios) qui se trouve dans le pays de Gex. Cet émetteur est mieux reçu chez moi que celui du Salève et passe mieux aussi en mobilité sur le Faucigny même si il y a des zones d'ombres.

Conclusion si je compare la FM Suisse (genevoise) et la diffusion DAB+ Suisse, il n'y a pas photo. Alors qu'en FM je ne reçois que 3 radios Suisse (les 3 radios publiques de la dôle et aucune radio privée), en fixe chez moi, je reçois les 3 émetteurs DAB+ (le multiplexe 2 du Salève étant le moins stable mais parfaitement écoutable en fixe) soit au total une quarantaine de radios.

Dans ma voiture, je privilégie l'écoute du multiplexe SSR de la dôle (14 radios publiques dont les 4 radios de la RTS + Swiss Jazz + Swiss Classique + Swiss Pop) qui est le seul parfaitement écoutable sur Le Faucigny et l'agglo Annemassienne sans coupure; l'écoute du multiplexe 3 de DIGRIS est acceptable (quelques coupures mais acceptables); Le multiplexe 2 du Salève est par contre difficilement écoutable en mobilité sur cette même zone.

 

Il y a 11 heures, Invité xolus a dit :

Perso j'étais en Suisse et dans les montagnes, la RNT c'est 0, des coupures et on comprends rien, alors qu'en FM ca grésille mais on entend quand même. En TNT déja ca pose problème dans ces zones, heureusement il y a la TV IP mais en radio, je pense qu'on pourra pas faire mieux que la FM niveau couverture.

Comme tony, pour écouter un transistor dehors, ca va être folklo........A mince plus de piles, et ce beaucoup plus souvent qu'en FM, puisqu il faut décompresser le signal, faut un processeur. Bonjour l écologie...............

C'est une érésie de tout mettre sur le numérique: que ce passera t'il en cas de catastrophe naturelles, ou toutes les radios seront sur le même pylone, et si ca tombe en rade, tout le monde est touché.

Par chez moi, y a des emetteurs sur pas mal de pylones: 2 pylones pour ma ville, mais d autres emetteurs de radios locales sur des pylones indépendants, et en 99, lors de la tempète, la FM fonctionnait avec certaines stations. Donc le tout RNT est juste un manque de sécurité pour les français.

 

Deux témoignages contradictoires... D'ailleurs, en Suisse, bien peu se plaignent (exceptés quelques cas particuliers) de la qualité d'écoute globale des multiplexes diffusés en RNT :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01:

Pour mon cas personnel, en tant qu'auditeur pouvant recevoir le DAB+ Suisse et Allemand sur le Sud des Vosges, la Haute Saône, Territoire de Belfort, Alsace, Moselle, et Meurthe & Moselle, je ne vois que du positif dans ce mode de diffusion. Il y a encore 10 ou 15 ans, lorsque la bande FM était un peu moins chargée on pouvait recevoir (avec du souffle et des parasites) les radios publiques Suisses dans ma vallée. Aujourd'hui ces fréquences sont recouvertes par des radios françaises que l'on ne capte pas bien en raison des interférences, et seul le DAB+ permet encore de les écouter avec certes quelques coupures parfois désagréables.

La bande FM est tellement saturée, qu'à partir de 15/20 km des centre-villes on perd la qualité d'écoute et l'on doit se farcir des programmes insipides agrémentés de parasites constants là où il y a 10 ou 15 ans de cela les radios en place étaient plutôt bien reçues jusqu'à 40 ou 50 km des villes. Tout le confort d'écoute qu'apportait la FM par rapport aux modes de diffusion existant jadis (son clair, stéréo, etc.) ne se limite plus qu'aux périmètres proches des émetteurs. C'est ce qui m'a amené à n'écouter la radio que par IP lors de mes déplacements quotidiens (avec il est vrai un choix bien agréable alternant entre Nova, Grrif et Classic21). Mais honnêtement c'est fastidieux de devoir lancer le binz et arrêter le bastringue à chaque voyage !

On parle d'IP qui arrive dans les voitures avec des postes connectés... Ouep ! Et on paye combien la carte SIM lorsque l'on a un poste "connecté" monté d'usine dans la voiture ? Perso, sur ma Nissan, c'est gratuit pendant 3 ans, après il faut passer à la caisse. Et en plus ce n'est clairement pas au point, car il y a sans arrêt des dysfonctionnements dont les utilisateurs se plaignent régulièrement sur les forums spécialisés. Je ne suis clairement pas prêt à payer pour ça, 3 €/mois, en plus du budget téléphonie/TV connectée que je lâche déjà chaque mois à mon opérateur, et du crédit contracté pour payer mon déplaçoir ! :ph34r:

 

Enfin pour la partie en gras dans la citation juste au dessus de mon intervention, il se trouve que j'ai un peu bossé sur la question des communications suite à la tempête... Ce que tu racontes est un tissu d’âneries !

Les réseaux GSM sont pour la plupart tombés en carafe, soit par dommages causés aux pylônes, soit par coupure de l'alimentation électrique sans système de secours (ou à durée limitée) pour assurer l'alimentation. Il a fallu 3 semaines, voire plus en secteur rural ça a été jusqu'à 5 semaines, pour retrouver un réseau GSM opérationnel sur les régions touchées par les rafales les plus fortes. Idem pour les systèmes de communication télévisuels car parmi les premiers éléments qui avaient lâché au plus fort de la tempête, on peut citer les antennes râteau sur les toits des maisons (lorsque les toits ne s'étaient tout simplement pas envolés !). AU FINAL IL NE RESTAIT QUE LES EMISSIONS HERTZIENNES EN FM et GO pour se tenir informé des événements pour un large part de la population éprouvée par ce drame.

Aussi, je ne vois pas bien ce qui ferait qu'aujourd'hui un système d'émission en DAB+ serait plus sensible à ce genre d'aléas que l'émission en analogique qui, je le répète, doit être conservé ?! Un faisceau hertzien, sur un pylône solidement constitué (notamment les gros émetteurs régionaux), c'est ce qui existe aujourd'hui de plus robuste. Ce n'est pas pour rien qu'aux USA, le gouvernement veut contraindre les fournisseurs de smartphone à activer les puces électroniques permettant la réception de la FM, notamment en vue des crises régulières qui surviennent lors de la saison cyclonique. Tu remplace FM par DAB+ (car oui, la plupart des équipements des smartphones permettant la réception FM permettent également la réception en DAB+), et tu vois l'intérêt de conserver les deux modes de diffusion  ;) 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Lolo54 a dit :

[...]

Deux témoignages contradictoires... D'ailleurs, en Suisse, bien peu se plaignent (exceptés quelques cas particuliers) de la qualité d'écoute globale des multiplexes diffusés en RNT :586a2f074cf5d_EmojiSmiley-01:

Pour mon cas personnel, en tant qu'auditeur pouvant recevoir le DAB+ Suisse et Allemand sur le Sud des Vosges, la Haute Saône, Territoire de Belfort, Alsace, Moselle, et Meurthe & Moselle, je ne vois que du positif dans ce mode de diffusion. Il y a encore 10 ou 15 ans, lorsque la bande FM était un peu moins chargée on pouvait recevoir (avec du souffle et des parasites) les radios publiques Suisses dans ma vallée. Aujourd'hui ces fréquences sont recouvertes par des radios françaises que l'on ne capte pas bien en raison des interférences, et seul le DAB+ permet encore de les écouter avec certes quelques coupures parfois désagréables.

La bande FM est tellement saturée, qu'à partir de 15/20 km des centre-villes on perd la qualité d'écoute et l'on doit se farcir des programmes insipides agrémentés de parasites constants là où il y a 10 ou 15 ans de cela les radios en place étaient plutôt bien reçues jusqu'à 40 ou 50 km des villes. Tout le confort d'écoute qu'apportait la FM par rapport aux modes de diffusion existant jadis (son clair, stéréo, etc.) ne se limite plus qu'aux périmètres proches des émetteurs. C'est ce qui m'a amené à n'écouter la radio que par IP lors de mes déplacements quotidiens (avec il est vrai un choix bien agréable alternant entre Nova, Grrif et Classic21). Mais honnêtement c'est fastidieux de devoir lancer le binz et arrêter le bastringue à chaque voyage !

On parle d'IP qui arrive dans les voitures avec des postes connectés... Ouep ! Et on paye combien la carte SIM lorsque l'on a un poste "connecté" monté d'usine dans la voiture ? Perso, sur ma Nissan, c'est gratuit pendant 3 ans, après il faut passer à la caisse. Et en plus ce n'est clairement pas au point, car il y a sans arrêt des dysfonctionnements dont les utilisateurs se plaignent régulièrement sur les forums spécialisés. Je ne suis clairement pas prêt à payer pour ça, 3 €/mois, en plus du budget téléphonie/TV connectée que je lâche déjà chaque mois à mon opérateur, et du crédit contracté pour payer mon déplaçoir ! :ph34r:

[...]

Enfin pour la partie en gras dans la citation juste au dessus de mon intervention, il se trouve que j'ai un peu bossé sur la question des communications suite à la tempête... Ce que tu racontes est un tissu d’âneries !

Les réseaux GSM sont pour la plupart tombés en carafe, soit par dommages causés aux pylônes, soit par coupure de l'alimentation électrique sans système de secours (ou à durée limitée) pour assurer l'alimentation. Il a fallu 3 semaines, voire plus en secteur rural ça a été jusqu'à 5 semaines, pour retrouver un réseau GSM opérationnel sur les régions touchées par les rafales les plus fortes. Idem pour les systèmes de communication télévisuels car parmi les premiers éléments qui avaient lâché au plus fort de la tempête, on peut citer les antennes râteau sur les toits des maisons (lorsque les toits ne s'étaient tout simplement pas envolés !). AU FINAL IL NE RESTAIT QUE LES EMISSIONS HERTZIENNES EN FM et GO pour se tenir informé des événements pour un large part de la population éprouvée par ce drame.

Aussi, je ne vois pas bien ce qui ferait qu'aujourd'hui un système d'émission en DAB+ serait plus sensible à ce genre d'aléas que l'émission en analogique qui, je le répète, doit être conservé ?! Un faisceau hertzien, sur un pylône solidement constitué (notamment les gros émetteurs régionaux), c'est ce qui existe aujourd'hui de plus robuste. Ce n'est pas pour rien qu'aux USA, le gouvernement veut contraindre les fournisseurs de smartphone à activer les puces électroniques permettant la réception de la FM, notamment en vue des crises régulières qui surviennent lors de la saison cyclonique. Tu remplace FM par DAB+ (car oui, la plupart des équipements des smartphones permettant la réception FM permettent également la réception en DAB+), et tu vois l'intérêt de conserver les deux modes de diffusion  ;) 

Il faut savoir que Xolus, xolus et tony sont 3 des nombreuses identités de Tony à moins que ce soit dans un autre sens... Il est tellement haineux qu'il raconte n'importe quoi sans prendre la peine de lire les posts au-dessus du sien sans oublier la répétition en boucle de nombreux arguments plus ou moins bidons. Et qu'il crée plusieurs pseudos (sans grande originalité) pour appuyer ses dires. Serait-il un dirigeant de radio qui a peur de l'arrivée de concurrents sur sa zone ?

Combien de fois lui a-t-on dit que les réseaux mobiles n'étaient pas faits pour que tout le monde écoute la radio en IP via la 4G... Tu abordes les aléas climatiques dans ton post mais on peut ajouter la perte d'indépendance des radios vis-à-vis des FAI/opérateurs mobiles, la collecte de données, les smartphones qui ne sont pas faits pour une utilisation aussi longue et aussi intense, la perte de la gratuité de la réception pour l'auditeur, le réseau qui ne pourrait pas supporter un tel trafic de données... 

On lui a aussi répété un nombre incalculable de fois que le DAB+ ne remplacerait pas la FM qui resterait telle quelle. Mais en tant que troll officiel anti DAB+, il persiste à dire le contraire.

Modifié par LaVraieRadio
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est hystérique ce topic ! C’est assez drôle à lire. Et comme c’est un thème qui me passionne aussi, je fonce !

Je vais essayer de faire part de notre expérience ici, en Allemagne. Parce que le DAB+ est clairement un atout pour les stations de radio. Nous avons toujours la FM et pour l’instant il n’est pas question de la débrancher. L’offre sur la FM est bien moindre que sur le DAB+. La bande est surchargée. Et les radios ont moins de rayonnement sur les émetteurs FM que sur le DAB+.

Alors c’est pour la personne qui travaille pour un grand groupe qui veut que de l’IP. Malheureusement pour elle, nous partageons des grands groupes entre nos deux pays.

RTL Group possède de grosses radio privées ici (en totalité ou en partie) : les radios « ANTENNE – Bayern, MV, Niedersachsen, Thüringen », Big Radio, 104.6 RTL etc. Toutes ces radios sont présentes sur la radio numérique. C'est bizarre!

NRJ Group, implantés dans certaines grosses villes en FM depuis les années 90, et comme ils n’ont pas Towercast ici, ils ont franchement du mal à couvrir plus que certaines grosses villes Allemande. Et pour contrer ce manque, ils couvrent la totalité du territoire Allemand en DAB+. Tiens comme par hazard!

Pour les services publics, c’est simple. Nous avons une ou deux radios (en DAB+) pour toute l’Allemagne et puis les radios de chaque Lander (équivalent des régions en France) couvrent leurs régions respectives.

Pour la couverture, je vais prendre mon expérience personnelle. J’ai passé des vacances à faire un grand tour de la Bavière, traversé le Bade-Wurtemberg, passer par l’Alsace, revenir par le sud du Bade-Wurtemberg et puis finir de nouveau au sud de la Bavière. J’avais un mini poste DAB+ de chez Sony XDR-P1DBP, antenne rétractée. Et sur mes 2000km parcouru, je n’ai pratiquement jamais perdu le signal d’une radio indépendante de Munich *EgoFM* (un mélange de Nova et de Oüi FM). Et je me suis dit que je n’aurai jamais pu avoir la chance de capter cette radio le long de ma route sans le DAB+. Pour la radio Suisse, de Neuf-Brisach, jusqu’au Lac de Constance… je pouvais écouter la radio numérique de Suisse sans problème, alors que j’étais dans une région particulièrement montagneuse (la forêt noire) et… surtout, je n’étais pas en Suisse. Alors, j’ai du mal à croire que les Suisses se plaignent de la réception. Ils balancent full-blast !

Non, la radio numérique est une chance, les grands groupes le savent déjà, les petites radios , et ceux qui veulent avoir une offre radio plus étoffée aussi.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour nouveau pays qui vont couper la FM la Slovénie le 22-01-2022

rappel :

Fin de la FM envisagé dans les pays :
 
NORVEGE en janvier 2017
- PAYS BAS en Aout 2020 ou 2023
- SUISSE de 2020 à 2024
- ANGLETERRE  en 2020 ou 2022 (repousser)
- DANEMARK en 2021
- SLOVÉNIE le  22/01/2022
Modifié par ondemania

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Loic
Il y a 8 heures, ondemania a dit :

Bonjour nouveau pays qui vont couper la FM la Slovénie le 22-01-2022

rappel :

Fin de la FM envisagé dans les pays :
 
NORVEGE en janvier 2017
- PAYS BAS en Aout 2020 ou 2023
- SUISSE de 2020 à 2024
- ANGLETERRE  en 2020 ou 2022 (repousser)
- DANEMARK en 2021
- SLOVÉNIE le  22/01/2022

6 pays sur toute l'Europe c'est peu. Même pas la moitié des membres. Donc c est que la majorité des pays veulent garder la FM. Tout est dis ça conforte mon choix. 

A noter que c'est quasiment tous les pays du Nord. Et aucun pays du Sud qui veut arrêter la FM.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Loic
Il y a 10 heures, DerFoerster85 a dit :

C’est hystérique ce topic ! C’est assez drôle à lire. Et comme c’est un thème qui me passionne aussi, je fonce !

Je vais essayer de faire part de notre expérience ici, en Allemagne. Parce que le DAB+ est clairement un atout pour les stations de radio. Nous avons toujours la FM et pour l’instant il n’est pas question de la débrancher. L’offre sur la FM est bien moindre que sur le DAB+. La bande est surchargée. Et les radios ont moins de rayonnement sur les émetteurs FM que sur le DAB+.

Alors c’est pour la personne qui travaille pour un grand groupe qui veut que de l’IP. Malheureusement pour elle, nous partageons des grands groupes entre nos deux pays.

RTL Group possède de grosses radio privées ici (en totalité ou en partie) : les radios « ANTENNE – Bayern, MV, Niedersachsen, Thüringen », Big Radio, 104.6 RTL etc. Toutes ces radios sont présentes sur la radio numérique. C'est bizarre!

NRJ Group, implantés dans certaines grosses villes en FM depuis les années 90, et comme ils n’ont pas Towercast ici, ils ont franchement du mal à couvrir plus que certaines grosses villes Allemande. Et pour contrer ce manque, ils couvrent la totalité du territoire Allemand en DAB+. Tiens comme par hazard!

Pour les services publics, c’est simple. Nous avons une ou deux radios (en DAB+) pour toute l’Allemagne et puis les radios de chaque Lander (équivalent des régions en France) couvrent leurs régions respectives.

Pour la couverture, je vais prendre mon expérience personnelle. J’ai passé des vacances à faire un grand tour de la Bavière, traversé le Bade-Wurtemberg, passer par l’Alsace, revenir par le sud du Bade-Wurtemberg et puis finir de nouveau au sud de la Bavière. J’avais un mini poste DAB+ de chez Sony XDR-P1DBP, antenne rétractée. Et sur mes 2000km parcouru, je n’ai pratiquement jamais perdu le signal d’une radio indépendante de Munich *EgoFM* (un mélange de Nova et de Oüi FM). Et je me suis dit que je n’aurai jamais pu avoir la chance de capter cette radio le long de ma route sans le DAB+. Pour la radio Suisse, de Neuf-Brisach, jusqu’au Lac de Constance… je pouvais écouter la radio numérique de Suisse sans problème, alors que j’étais dans une région particulièrement montagneuse (la forêt noire) et… surtout, je n’étais pas en Suisse. Alors, j’ai du mal à croire que les Suisses se plaignent de la réception. Ils balancent full-blast !

Non, la radio numérique est une chance, les grands groupes le savent déjà, les petites radios , et ceux qui veulent avoir une offre radio plus étoffée aussi.

Faut pas se leurrer ce sera des copies de radios existantes. les mêmes joués en bouche.

Perso j ai une radio wifi chez moi. je suis peinard. J écoute ce que je veux. Même une radio du bout du monde. A côté la RNT c est dépassé. C est arrivé trop tard. Fallait lancer ça y a 10 ans. Finis le temps où le CSA décide pour nous ce qu'on dois écouter selon ou on se trouve. Je l ai vraiment mal pris que le CSA fasse couper Flaix Fm vers Perpignan. Maintenant qu'ils se démerdent. Je ne participerait pas à leur nouveau business pour acheter des postes avec des radios nazes.

Radio Internet et je peux écouter flaix fm. Et ce n'importe où. La RNT espagnole n'est pas présente vers Perpignan donc pas de flaix fm.

Il faut vivre avec son temps.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Invité Loic a dit :

6 pays sur toute l'Europe c'est peu. Même pas la moitié des membres. Donc c est que la majorité des pays veulent garder la FM. Tout est dis ça conforte mon choix. 

A noter que c'est quasiment tous les pays du Nord. Et aucun pays du Sud qui veut arrêter la FM.

 

Il y a 10 heures, Invité Loic a dit :

Faut pas se leurrer ce sera des copies de radios existantes. les mêmes joués en bouche.

Perso j ai une radio wifi chez moi. je suis peinard. J écoute ce que je veux. Même une radio du bout du monde. A côté la RNT c est dépassé. C est arrivé trop tard. Fallait lancer ça y a 10 ans. Finis le temps où le CSA décide pour nous ce qu'on dois écouter selon ou on se trouve. Je l ai vraiment mal pris que le CSA fasse couper Flaix Fm vers Perpignan. Maintenant qu'ils se démerdent. Je ne participerait pas à leur nouveau business pour acheter des postes avec des radios nazes.

Radio Internet et je peux écouter flaix fm. Et ce n'importe où. La RNT espagnole n'est pas présente vers Perpignan donc pas de flaix fm.

Il faut vivre avec son temps.

Après Tony, tony, Xolus et xolus, voici Loïc. C'est bien, tu commences à innover au niveau des pseudos mais pas au niveau des arguments. Tu es encore grillé, une fois de plus...

Le CSA ne décide pas ce que tu dois écouter, il choisit les radios qui doivent émettre sur des zones en fonction de certains critères. Libre à toi d'écouter l'offre FM qui est disponible chez toi ! Le DAB+ va apporter un complément à l'offre FM avec des nouvelles radios. Ce n'est pas un bon signe pour les gens qui seront couverts ? 

Avant de critiquer le CSA, sais-tu pourquoi Flaix FM a été coupée à Perpignan ? Visiblement non.

Donc Tony, tony, Xolus, xolus et maintenant, Loïc, nous avons tous compris que tu ne veux pas du DAB+. Et bien, n'en dégoûtes pas les autres ! Continues à transmettre des données aux FAI/opérateurs mobiles pour que les radios que tu écoutes puissent t'envoyer de la pub ciblée, continues à t'obstiner à écouter la radio sur un support dont la fiabilité est moindre par rapport à la réception hertzienne... C'est ton choix ! Nous l'avons tous bien compris. Mais laisse aux autres qui souhaitent écouter la radio via le DAB+ la possibilité de le faire afin de pouvoir continuer à écouter la radio gratuitement, anonymement et librement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Invité Loic a dit :

Faut pas se leurrer ce sera des copies de radios existantes. les mêmes joués en bouche.

Perso j ai une radio wifi chez moi. je suis peinard. J écoute ce que je veux. Même une radio du bout du monde. A côté la RNT c est dépassé. C est arrivé trop tard. Fallait lancer ça y a 10 ans.

 

Je suis d'accord avec Loïc.

Et si j'en juge l'offre proposée prochainement dans le Nord (et ailleurs) en DAB, celle-ci n'est pas mirobolante, je ne vois même pas en quoi elle sera complémentaire de la FM.

Si encore il y avait le service public comme sur internet avec des bouquets thématiques genre FIP ou France Musique mais même pas.

J'ai également depuis peu une radio Wifi (AUNA IR-190) à la maison et c'est nickel.

Auparavant je me servais d'un vieux smartphone samsung connecté à une enceinte bluethoot.

Alors effectivement se pose la question de l'anonymat de l'écoute sur internet mais bon quels sont les risques si j'écoute en priorité la Grosse Radio, une radio rock Californienne, Radio Caroline UK ou radio suisse classique ?

Le DAB aura sa chance sur les auto-radios mais en résidentiel j'y crois moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, StanX a dit :

Je suis d'accord avec Loïc.

Et si j'en juge l'offre proposée prochainement dans le Nord (et ailleurs) en DAB, celle-ci n'est pas mirobolante, je ne vois même pas en quoi elle sera complémentaire de la FM.

Si encore il y avait le service public comme sur internet avec des bouquets thématiques genre FIP ou France Musique mais même pas.

J'ai également depuis peu une radio Wifi (AUNA IR-190) à la maison et c'est nickel.

Auparavant je me servais d'un vieux smartphone samsung connecté à une enceinte bluethoot.

Alors effectivement se pose la question de l'anonymat de l'écoute sur internet mais bon quels sont les risques si j'écoute en priorité la Grosse Radio, une radio rock Californienne, Radio Caroline UK ou radio suisse classique ?

Le DAB aura sa chance sur les auto-radios mais en résidentiel j'y crois moins.

Quand on regarde les radios qui vont émettre en DAB+ sur Lille, par exemple, l'offre s'améliore considérablement : arrivées de Nova, Oüi FM, TSF Jazz, Radio FG entre autres. Retour de FIP après sa disparition en 2000. Un nouveau projet : Playloud. Il y a quand même beaucoup de nouveautés.

Radio France, par la voix de son PDG, va se positionner sur le DAB+. L'annonce a été faite il y a quelques jours. Le CSA va lancer prochainement un appel à candidatures sur 2 multiplex nationaux. Il n'est pas impossible que Radio France demande la préemption d'une place pour chacune de ses radios pour une diffusion nationale. Ce qui permettra (enfin !) un plus large accès à toutes les radios publiques pour le plus grand nombre.

Quant à l'écoute IP, quels sont les risques ? Si, par exemple, il y a trop d'écoute sur un flux, celui-ci pourrait devenir inaccessible si l'opérateur juge qu'il y a trop d'activité sur ce flux. Le problème de l'écoute IP est la dépendance à un FAI/opérateur mobile moyennant un abonnement. L'écoute via le DAB+ reste gratuite et anonyme, ce qui est le fondement du média radio.

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tony

Perso j'ai jamais vu un opérateur couper un flux. Des gens paient un forfait mobile pour accéder à tout. Donc si il y a coupure ça fais fuir des clients. Ce n'est pas dans leur intérêt.

Et que j'écoute une radio dance ou d info. Y a rien à cacher. ça permet en plus d avoir des statistiques d'écoute fiable, pas des sondages qui sont des estimations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le moment, ça n'est jamais arrivé. Mais les opérateurs mobiles/FAI peuvent brider l'accès à certains sites comme le fait Free vis à vis de Youtube par exemple. Pourquoi ? Parce que Alphabet ne souhaite pas payer Free pour l'utilisation de la bande passante de ce dernier.
Là est un autre point négatif de la radio sur IP. Les opérateurs mobiles/FAI pourraient demander à ce que les radios payent pour utiliser de la bande passante. Et que se passerait-il si une radio refuse si un jour cela devait arriver ? Ce n'est certes pas dans leur intérêt mais rien ne leur interdit de le faire. 

Quant à la fiabilité des statistiques d'écoute de la radio par IP, laisse-moi rire ! Ca peut se truquer comme on veut ! Tu ouvres plusieurs players sur un navigateur ou plusieurs lecteurs lisant le flux : et hop, ça te fait autant d'auditeurs qu'il n'y a de players ouverts ! Tu achètes quelques bots : et hop, même résultat ! Les serveurs Icecast et Shoutcast comptent le nombre d'écoutes à la session pas à l'adresse IP...
Les bons vieux sondages Médiamétrie sont basés sur du déclaratif : tu peux donc allumer 15 postes sur NRJ, France Inter ou ta radio locale préférée, ça ne compte qu'une fois !

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceux qui prônent l'écoute IP me font bien rire.

Je vous invite à visiter la Dordogne en écoutant la radio via vos smartphones. Et bien, préparez vous à devenir dingues ! Si quasiment tous les chefs lieux de canton ont au moins la 3G, on repasse en Edge au bout de 10 kms ! 

Par exemple, il est impossible de relier les 2 villes les plus peuplées sans perdre la 3G ! 

Et certaines zones ne sont toujours pas couvertes.

Alors si on éteint la FM pour basculer sur de l'IP, comment feront ceux qui n'ont accès ni à la 3G/4G, ni au haut débit ?

 

Modifié par Prunelle
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, Prunelle a dit :

Ceux qui prônent l'écoute IP me font bien rire.

Je vous invite à visiter la Dordogne en écoutant la radio via vos smartphones. Et bien, préparez vous à devenir dingues ! Si quasiment tous les chefs lieux de canton ont au moins la 3G, on repasse en Edge au bout de 10 kms ! 

Par exemple, il est impossible de relier les 2 villes les plus peuplées sans perdre la 3G ! 

Et certaines zones ne sont toujours pas couvertes.

Alors si on éteint la FM pour basculer sur de l'IP, comment feront ceux qui n'ont accès ni à la 3G/4G, ni au haut débit ?

Ils ignorent complètement que certains n'ont ni 3G/4G ni haut-débit même en 2018 ne serait-ce que pour se connecter à Internet dans de bonnes conditions. Ces mêmes personnes (en l'occurrence, une seule sur ce forum) nous parlent même de 5G alors qu'aucun essai n'a pour le moment démarré.Alors d'ici à ce que toute la France soit couverte et que tout le monde soit équipé de mobiles 5G, on a le temps de voir venir ! Sans oublier que les infrastructures réseau ne pourront pas forcément supporter un tel trafic de données. Il suffit juste de regarder ce que donne l'état du réseau lorsque plusieurs personnes sont connectées au même endroit en même temps !

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Prunelle a dit :

Je vous invite à visiter la Dordogne en écoutant la radio via vos smartphones. Et bien, préparez vous à devenir dingues ! Si quasiment tous les chefs lieux de canton ont au moins la 3G, on repasse en Edge au bout de 10 kms ! 

Par exemple, il est impossible de relier les 2 villes les plus peuplées sans perdre la 3G ! 

Et certaines zones ne sont toujours pas couvertes.

Alors si on éteint la FM pour basculer sur de l'IP, comment feront ceux qui n'ont accès ni à la 3G/4G, ni au haut débit ?

C'est une réalité aujourd'hui dans beaucoup de départements ruraux. C'est terriblement énervant d'écouter de la musique et d'avoir des coupures brutales qui surgissent n'importe quand. Le broadcast offre plus de stabilité. Et en cas d'immense bouchon, pas de risque que les antennes de téléphonie mobile soient saturées.

Les opérateurs mobiles se sont engagés à améliorer leur couverture mais qu'est-ce que ça donnera sur le terrain ? Même si tous les "centres-bourgs" seront couverts, qu'en sera-t-il des routes entre chaque ville ou village ?

Voilà pour la mobilité. Mais en résidentiel, comme l'a dit StanX, ça risque d'être plus dur pour la RNT. Les foyers sont équipés de nombreux postes FM en tous genres (radio réveil, chaîne, poste de cuisine,...) et à mesure qu'ils renouvellent leurs équipements audio, ils achètent beaucoup d'enceintes Bluetooth (aux prix très accessibles), d'enceintes wifi multiroom (qui proposent aussi des appli de radio mais par internet uniquement) et bien-sûr d'enceintes à commande vocale pour lesquelles les GAFA, à la force de frappe inégalée, sont au taquet pour fourguer leur came au plus vite.

Et alors que la RNT commence un peu à se développer, la plupart des voitures vendues ne peuvent la recevoir. Quand on pense à la durée de vie d'une voiture sur le parc automobile français, ce  n'est pas demain la veille que 50 % des automobilistes pourront recevoir la RNT. Les autorités auraient du être plus offensives pour imposer la RNT comme ça a été le cas avec la RNT (à partir d'une certaine date il y a eu une interdiction pure et simple de vendre les téléviseurs non équipés de tuner TNT).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Hot AC a dit :

C'est une réalité aujourd'hui dans beaucoup de départements ruraux. C'est terriblement énervant d'écouter de la musique et d'avoir des coupures brutales qui surgissent n'importe quand. Le broadcast offre plus de stabilité. Et en cas d'immense bouchon, pas de risque que les antennes de téléphonie mobile soient saturées.

Les opérateurs mobiles se sont engagés à améliorer leur couverture mais qu'est-ce que ça donnera sur le terrain ? Même si tous les "centres-bourgs" seront couverts, qu'en sera-t-il des routes entre chaque ville ou village ?

Voilà pour la mobilité. Mais en résidentiel, comme l'a dit StanX, ça risque d'être plus dur pour la RNT. Les foyers sont équipés de nombreux postes FM en tous genres (radio réveil, chaîne, poste de cuisine,...) et à mesure qu'ils renouvellent leurs équipements audio, ils achètent beaucoup d'enceintes Bluetooth (aux prix très accessibles), d'enceintes wifi multiroom (qui proposent aussi des appli de radio mais par internet uniquement) et bien-sûr d'enceintes à commande vocale pour lesquelles les GAFA, à la force de frappe inégalée, sont au taquet pour fourguer leur came au plus vite.

Et alors que la RNT commence un peu à se développer, la plupart des voitures vendues ne peuvent la recevoir. Quand on pense à la durée de vie d'une voiture sur le parc automobile français, ce  n'est pas demain la veille que 50 % des automobilistes pourront recevoir la RNT. Les autorités auraient du être plus offensives pour imposer la RNT comme ça a été le cas avec la RNT (à partir d'une certaine date il y a eu une interdiction pure et simple de vendre les téléviseurs non équipés de tuner TNT).

Entièrement d'accord.

Concernant le taux d'équipement en DAB+, il existe le fameux seuil des 20% comme il y a eu pour la TNT. Dès que 20% de la population est couverte, les fabricants ont dans l'obligation d'intégrer le DAB+ dans les récepteurs. Ce seuil sera atteint avec la mise en service des émetteurs de Lille le 19 juin prochain ainsi que Strasbourg et Lyon à venir. A partir de ce moment là, le taux d'équipement devrait augmenter plus rapidement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, LaVraieRadio a dit :

Entièrement d'accord.

Concernant le taux d'équipement en DAB+, il existe le fameux seuil des 20% comme il y a eu pour la TNT. Dès que 20% de la population est couverte, les fabricants ont dans l'obligation d'intégrer le DAB+ dans les récepteurs. Ce seuil sera atteint avec la mise en service des émetteurs de Lille le 19 juin prochain ainsi que Strasbourg et Lyon à venir. A partir de ce moment là, le taux d'équipement devrait augmenter plus rapidement.

Quelle mauvaise volonté de la part des constructeurs automobiles qui savent que très bientôt ils auront l'obligation d'inclure le DAB+, le font déjà dans certains pays européens (UK, Suisse, ...) et attendent le dernier jour pour bouger. Ils ont tout intérêt à ce que les voitures sans DAB+ vendues aujourd'hui perdent en attractivité dans les années à venir - si le DAB+ devait devenir incontournable - car cela favoriserait le renouvellement des voitures.

On peut d'ailleurs se demander si tous les autoradios récents des constructeurs ne sont pas techniquement équipés pour le DAB+, ce qui serait plus simple pour la fabrication en masse. Ensuite, si le client achète l'option, la fonction serait débloquée par voie logicielle. Dans le même genre, les premiers iPhone, jusqu'au 6S je crois, et d'autres modèles comme des Samasung Galaxy S étaient équipés pour recevoir la radio FM mais le constructeur n'activait pas la fonction par bridage logiciel afin de favoriser l'écoute de musique par d'autres moyens (applis radio internet, applis de streaming, achat de musique payante) ...qui rapportent de l'argent via le store d'applications.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Hot AC a dit :

Quelle mauvaise volonté de la part des constructeurs automobiles qui savent que très bientôt ils auront l'obligation d'inclure le DAB+, le font déjà dans certains pays européens (UK, Suisse, ...) et attendent le dernier jour pour bouger. Ils ont tout intérêt à ce que les voitures sans DAB+ vendues aujourd'hui perdent en attractivité dans les années à venir - si le DAB+ devait devenir incontournable - car cela favoriserait le renouvellement des voitures.

On peut d'ailleurs se demander si tous les autoradios récents des constructeurs ne sont pas techniquement équipés pour le DAB+, ce qui serait plus simple pour la fabrication en masse. Ensuite, si le client achète l'option, la fonction serait débloquée par voie logicielle. Dans le même genre, les premiers iPhone, jusqu'au 6S je crois, et d'autres modèles comme des Samasung Galaxy S étaient équipés pour recevoir la radio FM mais le constructeur n'activait pas la fonction par bridage logiciel afin de favoriser l'écoute de musique par d'autres moyens (applis radio internet, applis de streaming, achat de musique payante) ...qui rapportent de l'argent via le store d'applications.

Il est vrai qu'un minimum d'anticipation aurait été préférable. Mais vu les incertitudes qu'il y a eu autour du dossier DAB+ ces dernières années, leur frilosité peut se comprendre. Il me semble d'ailleurs que les autoradios récents des constructeurs sont équipés et que si le conducteur souhaite l'activer, c'est faisable moyennant quelques euros.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tony
Il y a 10 heures, LaVraieRadio a dit :

Ils ignorent complètement que certains n'ont ni 3G/4G ni haut-débit même en 2018 ne serait-ce que pour se connecter à Internet dans de bonnes conditions. Ces mêmes personnes (en l'occurrence, une seule sur ce forum) nous parlent même de 5G alors qu'aucun essai n'a pour le moment démarré.Alors d'ici à ce que toute la France soit couverte et que tout le monde soit équipé de mobiles 5G, on a le temps de voir venir ! Sans oublier que les infrastructures réseau ne pourront pas forcément supporter un tel trafic de données. Il suffit juste de regarder ce que donne l'état du réseau lorsque plusieurs personnes sont connectées au même endroit en même temps !

Bien sûre que si qu'il y a des tests en 5G . Orange et Bouygues la testent actuellement. Et le lancement est prévu l'an prochain.

Pour l'état du réseau c'est normal. Il faut fibrer les antennes comme Orange. sinon c'est sûre que c'est pas possible.

En tout cas sur smartphone l écoute Ip est la plus répandue.

Les smartphones LG on tous la radio FM. Et ça fonctionne très bien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tony
Le 17/05/2018 à 23:42, LaVraieRadio a dit :

Les Français s'en fichent parce qu'ils n'ont pas de postes... Mais réfléchis 2 petites secondes : seules 3 (et bientôt 4) agglomérations sont couvertes actuellement. Est-ce que quelqu'un habitant Clermont-Ferrand, Dijon ou Limoges va acheter un poste DAB+ si il ne capte rien pour le moment ? Non. Un habitant de Paris, Marseille, Nice ou Lille aura plus de chances de le faire...

Faire "notre" RNT. Ce n'est pas la nôtre. Pourquoi la France devrait rester orpheline par rapport à ses voisines ? Imagine les Belges venant travailler en France devant couper leur récepteur DAB+ parce qu'en France, on ne le propose pas. Pourquoi ne pas assurer une continuité de service ne serait-ce qu'au niveau de la norme de diffusion/réception ? 

Faire du chiffre sur "ma" zone de diffusion ? Je suis dans une radio associative dont le chiffre d'affaires publicitaire est égal à 0. Mais on croit au DAB+ pour notre développement avec notamment un projet de radio en plus de notre programme initial. Serait-ce interdit de vouloir proposer un projet original sur un support de diffusion hertzien ?

La FM est un bon mode diffusion, je ne dis pas le contraire. Mais elle est saturée. Aucun développement n'est possible. Tu te plains de formats "hits" trop présents. Mais sans ouvrir de nouveaux modes de diffusion, comment veux-tu permettre l'émergence de nouveaux formats par voie hertzienne ? Le DAB+ permet de pallier à cela.

Ne joues pas au jeu des chiffres. Car ceux que je te donne sont réels contrairement aux informations que tu balances et n'ayant aucune source. Il y a bien eu 200 000 postes de vendus en 2017, désolé de te décevoir.

Ensuite, qui es-tu pour parler au nom d'un groupe de radios ? M6 possède des radios absentes de grandes villes en hertzien, il serait normal qu'ils se penchent sur ce dossier. Mais toi, tu parles en leur nom. Pour qui te prends-tu ?

Et tu nous parles de 5G. Quel humour ! Déjà que beaucoup de Français n'ont pas de 4G fonctionnelle dans de bonnes conditions, parler de 5G est purement utopique. Aucun site mobile de France ne diffuse de 5G. Il n'y en aura qu'un seul qui sera activé en 2018 voire 2019 pour des tests. Alors d'ici à ce que la France soit entièrement couverte et les Français équipés en terminaux 5G... Que les opérateurs se contentent de couvrir correctement la France en 4G, après on en reparle. Quant à l'écoute en IP, soit tu es borné, soit tu en fais exprès.

Quant à la coordination internationale, il faut savoir que Flaix émettait en pirate. Ils ont été obligé de couper cette fréquence car elle était occupée illégalement. De plus, ça peut se modifier, certes. Mais qu'est-ce qui te dit que la Suisse, puisqu'il s'agissait de notre exemple, acceptera de rétrocéder ses fréquences FM à la France ? N'auraient-ils pas envie de les conserver pour les utiliser autrement ? Une fois de plus, tu parles sans rien connaître.

Dire que toutes ces personnes sont Tony et on s'en cogne un peu : non. Pourquoi ? Parce qu'en multipliant tes identités, tu essaies de donner une importance à ton avis alors que tout le monde t'a déjà grillé d'avance (mêmes arguments, même écriture...). Pourquoi n'assumes-tu pas ? Pourquoi n'essaies-tu pas d'avoir une discussion construite sans passer ton temps à troller sous de multiples identités ?

Personne n'utilise la FM autrement dans le monde. Donc pourquoi garder des fréquences libres qui en plus ne concerneraient que les zones frontalières? 

Faut quand même rappeler qu'il il y a souvent plus de radios étrangères qui passent chez nous que l'inverse. En nous français on ne dis rien. Ça devrait être équitable.

Donc si ils libèrent la bande FM on aura plus de place pour émettre sans gêner qui que ce soit à l étranger.

Pour flaix fm oui peut être en tout cas radio flaixbac émet toujours sans souci et sans se soucier des français. Et c est pas plus mal car la station est variée et sans quotas.

Je pense qu'en France on aurait du numériser la FM en mettant des sous porteuses numérique sous chaque fréquences. Ça aurait été plus simple mais fallait faire ça y'a 10 ans.

Pour les postes 200 000 mais ça prouve pas que tout le monde s'en sert . je veux des chiffres d'écoute réelle. Pas des suppositions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Invité Tony a dit :

Bien sûre que si qu'il y a des tests en 5G . Orange et Bouygues la testent actuellement. Et le lancement est prévu l'an prochain.

Pour l'état du réseau c'est normal. Il faut fibrer les antennes comme Orange. sinon c'est sûre que c'est pas possible.

En tout cas sur smartphone l écoute Ip est la plus répandue.

Les smartphones LG on tous la radio FM. Et ça fonctionne très bien. 

Faux, une fois de plus... L'ARCEP a donné les autorisations en février dernier mais les tests n'ont pas encore démarré. Bouygues devait démarrer ce mois-ci et Orange le mois prochain. Et ce ne sont que des tests réservés aux opérateurs, ce n'est pas ouvert au public, aucun forfait n'étant commercialisé.

Concernant les antennes, tu reconnais toi-même qu'il n'est pas possible de déployer la 3G/4G partout puisqu'il faut "fibrer les antennes". Donc ton écoute sur IP en mobilité en prend déjà un coup. Imagine alors pour la 5G...

Il y a 12 heures, Invité Tony a dit :

Personne n'utilise la FM autrement dans le monde. Donc pourquoi garder des fréquences libres qui en plus ne concerneraient que les zones frontalières? 

Faut quand même rappeler qu'il il y a souvent plus de radios étrangères qui passent chez nous que l'inverse. En nous français on ne dis rien. Ça devrait être équitable.

Donc si ils libèrent la bande FM on aura plus de place pour émettre sans gêner qui que ce soit à l étranger.

Pour flaix fm oui peut être en tout cas radio flaixbac émet toujours sans souci et sans se soucier des français. Et c est pas plus mal car la station est variée et sans quotas.

Je pense qu'en France on aurait du numériser la FM en mettant des sous porteuses numérique sous chaque fréquences. Ça aurait été plus simple mais fallait faire ça y'a 10 ans.

Pour les postes 200 000 mais ça prouve pas que tout le monde s'en sert . je veux des chiffres d'écoute réelle. Pas des suppositions.

Qu'en sais-tu que personne n'utilise autrement la FM dans le monde ? C'est bien, tu avances des choses mais sans aucune preuve... Et pourquoi les garder ? Pour les affecter à un autre usage justement ! Ou les vendre.
Quant au fait qu'il y a souvent des radios étrangères à passer chez nous, c'est due à la fameuse coordination internationale dont je te parlais. La France s'est engagée à ne pas brouiller les frontalières sur certaines fréquences récentes. Seuls certains émetteurs régionaux de Radio France peuvent éventuellement déborder largement à l'étranger car actifs depuis très longtemps. Donc si nos voisins libèrent leur FM, la France n'aura pas nécessairement plus de place pour émettre car les fréquences potentiellement éteintes ne sont pas attribuées à la France.

Sur les quotas, c'est tout simplement qu'il n'y a peut-être pas de législation en Espagne. En France, il y en a et c'est comme ça. Après si certaines radios françaises diffusent de la daube, c'est qu'elles n'ont pas envie de chercher très loin. Il y a des radios qui font leur travail de recherche et qui ne se contentent pas de diffuser ce que les majors leur envoient.

"Numériser la FM" ? Encore une fois, tu te contredis ! Qui dit numérisation dit renouvellement des postes de radio car la norme de diffusion et la réception actuelles sont analogiques. Que tu déploies le DAB+ ou que tu numérises la FM, ça ne change rien car il faut renouveler tous les postes...

Enfin, sur le nombre de postes, ils sont vendus. Donc je ne pense pas que les gens qui les achètent s'en servent pour décorer leur salon. Quant au fait d'exiger des données, tu es très mal placé pour le faire sachant que tu n'es même pas fichu capable d'apporter des sources pour justifier tes propos lorsque l'on t'en demande.

Modifié par LaVraieRadio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Invité Tony a dit :

Personne n'utilise la FM autrement dans le monde. Donc pourquoi garder des fréquences libres qui en plus ne concerneraient que les zones frontalières? 

Faut quand même rappeler qu'il il y a souvent plus de radios étrangères qui passent chez nous que l'inverse. En nous français on ne dis rien. Ça devrait être équitable.

Donc si ils libèrent la bande FM on aura plus de place pour émettre sans gêner qui que ce soit à l étranger.

Pour flaix fm oui peut être en tout cas radio flaixbac émet toujours sans souci et sans se soucier des français. Et c est pas plus mal car la station est variée et sans quotas.

Je pense qu'en France on aurait du numériser la FM en mettant des sous porteuses numérique sous chaque fréquences. Ça aurait été plus simple mais fallait faire ça y'a 10 ans.

Pour les postes 200 000 mais ça prouve pas que tout le monde s'en sert . je veux des chiffres d'écoute réelle. Pas des suppositions.

 

Numérisé la FM (HD radio) norme américaine, est pas possible en France en raison d nombre important de radio pour faire ça il faut un ecart de 0.4 a 0.6Mhz 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/05/2018 à 13:56, Hot AC a dit :

Voilà pour la mobilité. Mais en résidentiel, comme l'a dit StanX, ça risque d'être plus dur pour la RNT. Les foyers sont équipés de nombreux postes FM en tous genres (radio réveil, chaîne, poste de cuisine,...) et à mesure qu'ils renouvellent leurs équipements audio, ils achètent beaucoup d'enceintes Bluetooth (aux prix très accessibles), d'enceintes wifi multiroom (qui proposent aussi des appli de radio mais par internet uniquement) et bien-sûr d'enceintes à commande vocale pour lesquelles les GAFA, à la force de frappe inégalée, sont au taquet pour fourguer leur came au plus vite.

Ce qui aurait pu peut-être aider la RNT à se développer plus rapidement aurait été de lui réserver une place, même provisoire, en parallèle de la TNT comme c'est le cas en Belgique, Pays-Bas, UK etc...

Ce n'est pas pour rien que les TV ou décodeurs TNT ont une touche RADIO sur leur télécommande, touche RADIO qui ne sert à rien en France.

Lorsque les conditions de propagation sont favorables il m'arrive, par curiosité, de scanner  les canaux TNT de ma TV et le nombre de radios détectées est assez important en particulier anglaises et néerlandaises. En condition normale je reçois les radios des services publics Belges francophone et néerlandophone sur les canaux de la TNT Belge.

Pourquoi en France nous n'avons pas de radios sur les canaux de la TNT comme nos voisins ?

Sinon je ne vois pas beaucoup de publicité, à part un ou deux articles dans la presse régionale en avril, sur la RNT alors que son lancement est proche dans ma région.

Pour la petite histoire, la RNT j'en entends parler depuis le début des années 90 et je me souviens même d'une chronique à ce sujet présentée par Jérôme Bonaldi sur Canal Plus lequel Bonaldi annonçait le lancement de la RNT pour 1995 !

23 ans plus tard la RNT est encore à ses balbutiements alors il faut comprendre qu'à force on devient perplexe sachant qu'entre temps l'Internet a chamboulé nos habitudes d'écoute.

C'est vrai aussi qu'il y a eu tellement de tergiversations autour de la RNT, rien qu'au niveau de la norme retenue, qu'elle ne pouvait que prendre du retard.

 

Modifié par StanX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tony
Il y a 8 heures, LaVraieRadio a dit :

Faux, une fois de plus... L'ARCEP a donné les autorisations en février dernier mais les tests n'ont pas encore démarré. Bouygues devait démarrer ce mois-ci et Orange le mois prochain. Et ce ne sont que des tests réservés aux opérateurs, ce n'est pas ouvert au public, aucun forfait n'étant commercialisé.

Concernant les antennes, tu reconnais toi-même qu'il n'est pas possible de déployer la 3G/4G partout puisqu'il faut "fibrer les antennes". Donc ton écoute sur IP en mobilité en prend déjà un coup. Imagine alors pour la 5G...

Qu'en sais-tu que personne n'utilise autrement la FM dans le monde ? C'est bien, tu avances des choses mais sans aucune preuve... Et pourquoi les garder ? Pour les affecter à un autre usage justement ! Ou les vendre.
Quant au fait qu'il y a souvent des radios étrangères à passer chez nous, c'est due à la fameuse coordination internationale dont je te parlais. La France s'est engagée à ne pas brouiller les frontalières sur certaines fréquences récentes. Seuls certains émetteurs régionaux de Radio France peuvent éventuellement déborder largement à l'étranger car actifs depuis très longtemps. Donc si nos voisins libèrent leur FM, la France n'aura pas nécessairement plus de place pour émettre car les fréquences potentiellement éteintes ne sont pas attribuées à la France.

Sur les quotas, c'est tout simplement qu'il n'y a peut-être pas de législation en Espagne. En France, il y en a et c'est comme ça. Après si certaines radios françaises diffusent de la daube, c'est qu'elles n'ont pas envie de chercher très loin. Il y a des radios qui font leur travail de recherche et qui ne se contentent pas de diffuser ce que les majors leur envoient.

"Numériser la FM" ? Encore une fois, tu te contredis ! Qui dit numérisation dit renouvellement des postes de radio car la norme de diffusion et la réception actuelles sont analogiques. Que tu déploies le DAB+ ou que tu numérises la FM, ça ne change rien car il faut renouveler tous les postes...

Enfin, sur le nombre de postes, ils sont vendus. Donc je ne pense pas que les gens qui les achètent s'en servent pour décorer leur salon. Quant au fait d'exiger des données, tu es très mal placé pour le faire sachant que tu n'es même pas fichu capable d'apporter des sources pour justifier tes propos lorsque l'on t'en demande.

Non rien a voir, les fréquences analogiques resteraient en place, et les sous porteuses des fréquences analogiques resteraient accessible a ceux qui veulent payer pour le numérique, comme ca ceux qui veulent du mumerique achetent le poste et les autres restent en FM, en plus ca ne monopoliserait pas d'autres fréquences.

y a des gens qui ont des postes FM et qui ne s'en servent pas ou plus, c'est pareil en RNT, et combien en vente sur le bon coin par des gens décu?

tiens : https://www.leboncoin.fr/image_son/1436535131.htm/?ca=12_s

Donc il faudrait savoir l écoute reelle et les gens satisfaits du service avant d investir la dedans.

Pour l histoire des 0.4, 0.6 ce serait possible si tous les doublons en FM étaient supprimés, chez moi je recois 2 ou 3 fois musique, culture, inter. faut aussi revoir tout le plan de fréquences et optimiser au mieux pour avoir plus d écart.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tony
il y a 19 minutes, StanX a dit :

Ce qui aurait pu peut-être aider la RNT à se développer plus rapidement aurait été de lui réserver une place, même provisoire, en parallèle de la TNT comme c'est le cas en Belgique, Pays-Bas, UK etc...

Ce n'est pas pour rien que les TV ou décodeur TNT ont une touche RADIO sur leur télécommande, touche RADIO qui ne sert à rien en France.

Lorsque les conditions de propagation sont favorables il m'arrive, par curiosité, de scanner  les canaux TNT de ma TV et le nombre de radios détectées est assez important en particulier anglaises et néerlandaises. En condition normale je reçois les radios de services Belges francophones et néerlandophone sur les canaux de la TNT Belge.

Pourquoi en France nous n'avons pas de radios sur les canaux de la TNT comme nos voisins ?

Sinon je ne vois pas beaucoup de publicité, à part un ou deux articles dans la presse régionale en avril, sur la RNT alors que son lancement est proche dans ma région.

Pour la petite histoire, la RNT j'en entends parler depuis le début des années 90 et je me souviens même d'une chronique à ce sujet présentée par Jérôme Bonaldi sur Canal Plus lequel Bonaldi annonçait le lancement de la RNT en 1995 !

23 ans plus tard la RNT est encore à ses balbutiements alors il faut comprendre qu'à force on devient perplexe sachant qu'entre temps l'Internet a chamboulé nos habitudes d'écoute.

C'est vrai aussi qu'il y a eu tellement de tergiversations autour de la RNT, rien qu'au niveau de norme retenue, qu'elle ne pouvait que prendre du retard.

 

Exactement, la RNT aurait pu aussi être diffusé en DVB T2 ce qui aurait permis de construire un seul réseau pour 2 choses.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tony
Il y a 9 heures, LaVraieRadio a dit :

Faux, une fois de plus... L'ARCEP a donné les autorisations en février dernier mais les tests n'ont pas encore démarré. Bouygues devait démarrer ce mois-ci et Orange le mois prochain. Et ce ne sont que des tests réservés aux opérateurs, ce n'est pas ouvert au public, aucun forfait n'étant commercialisé.

Concernant les antennes, tu reconnais toi-même qu'il n'est pas possible de déployer la 3G/4G partout puisqu'il faut "fibrer les antennes". Donc ton écoute sur IP en mobilité en prend déjà un coup. Imagine alors pour la 5G...

Qu'en sais-tu que personne n'utilise autrement la FM dans le monde ? C'est bien, tu avances des choses mais sans aucune preuve... Et pourquoi les garder ? Pour les affecter à un autre usage justement ! Ou les vendre.
Quant au fait qu'il y a souvent des radios étrangères à passer chez nous, c'est due à la fameuse coordination internationale dont je te parlais. La France s'est engagée à ne pas brouiller les frontalières sur certaines fréquences récentes. Seuls certains émetteurs régionaux de Radio France peuvent éventuellement déborder largement à l'étranger car actifs depuis très longtemps. Donc si nos voisins libèrent leur FM, la France n'aura pas nécessairement plus de place pour émettre car les fréquences potentiellement éteintes ne sont pas attribuées à la France.

Sur les quotas, c'est tout simplement qu'il n'y a peut-être pas de législation en Espagne. En France, il y en a et c'est comme ça. Après si certaines radios françaises diffusent de la daube, c'est qu'elles n'ont pas envie de chercher très loin. Il y a des radios qui font leur travail de recherche et qui ne se contentent pas de diffuser ce que les majors leur envoient.

"Numériser la FM" ? Encore une fois, tu te contredis ! Qui dit numérisation dit renouvellement des postes de radio car la norme de diffusion et la réception actuelles sont analogiques. Que tu déploies le DAB+ ou que tu numérises la FM, ça ne change rien car il faut renouveler tous les postes...

Enfin, sur le nombre de postes, ils sont vendus. Donc je ne pense pas que les gens qui les achètent s'en servent pour décorer leur salon. Quant au fait d'exiger des données, tu es très mal placé pour le faire sachant que tu n'es même pas fichu capable d'apporter des sources pour justifier tes propos lorsque l'on t'en demande.

Car la Fm est universelle et dans tous les pays du monde.....Y a que la norvège qui ne l'utilise plus, mais ils ne font rien des fréquences liberées.

Trouve moi un pays qui n'utilise pas la FM et on en reparle...........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité xolus

tiré du site: https://www.leblogauto.com/2017/12/rnt-norvege-eteint-fm-a-france.html

" Habitant en Norvège, je peux vous garantir que l’on ne peux pas parler pour l’instant de succès avec l’abandon de la FM. La radio NRK (radio d’Etat, sorte de Radio France) a par exemple perdu de nombreux auditeurs. La couverture est encore loin d’être optimale, et de nombreuses voix se montrent critiques quant au rapport coût d’insvestissement / qualité-couverture. La critique majeure est le remise en question du caractère novateur du DAB par rapport à l’Internet embarqué qui va se développer considérablement. Déjà certains préfèrent utiliser le blue tooth avec leur téléphone et écouter la radio par internet via 4G et bientôt 5G. "

Faut arrêter de dire que la RNT c'est la solution pour la radio, ce n'est pas vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, StanX a dit :

Ce qui aurait pu peut-être aider la RNT à se développer plus rapidement aurait été de lui réserver une place, même provisoire, en parallèle de la TNT comme c'est le cas en Belgique, Pays-Bas, UK etc...

Ce n'est pas pour rien que les TV ou décodeur TNT ont une touche RADIO sur leur télécommande, touche RADIO qui ne sert à rien en France.

Lorsque les conditions de propagation sont favorables il m'arrive, par curiosité, de scanner  les canaux TNT de ma TV et le nombre de radios détectées est assez important en particulier anglaises et néerlandaises. En condition normale je reçois les radios des services publics Belges francophones et néerlandophone sur les canaux de la TNT Belge.

Pourquoi en France nous n'avons pas de radios sur les canaux de la TNT comme nos voisins ?

Sinon je ne vois pas beaucoup de publicité, à part un ou deux articles dans la presse régionale en avril, sur la RNT alors que son lancement est proche dans ma région.

Pour la petite histoire, la RNT j'en entends parler depuis le début des années 90 et je me souviens même d'une chronique à ce sujet présentée par Jérôme Bonaldi sur Canal Plus lequel Bonaldi annonçait le lancement de la RNT en 1995 !

23 ans plus tard la RNT est encore à ses balbutiements alors il faut comprendre qu'à force on devient perplexe sachant qu'entre temps l'Internet a chamboulé nos habitudes d'écoute.

C'est vrai aussi qu'il y a eu tellement de tergiversations autour de la RNT, rien qu'au niveau de la norme retenue, qu'elle ne pouvait que prendre du retard.

 

C'est vrai que le guide de la radio Télérama en parlait déjà dans les années 90... Ça date ! :wacko:

À l'époque on évoquait aussi la DRM (norme numérique en AM), la radio en réception mobile par satellites, c'était le temps des premiers "Bi Bop" avec lesquels on peinait à téléphoner en plein Paris, et où beaucoup communiquaient par codes entre potes avec des "Tam Tam"... Personne n'a vraiment vu venir l'IP et toutes les possibilités offertes aujourd'hui (à par dans certaines vallées des USA :mrgreen: ).

Le choix du DAB+ fut long après les tergiversations autour de la norme DTMB qui durèrent plus que de raison.

Je comprends que beaucoup puissent être circonspects sur le déploiement, maintes fois retardé, de la couverture numérique en France. C'est lent, très lent... Et même chez ceux, dont je fais partie, qui attendent l'arrivée de cette nouvelle norme de diffusion il faut reconnaître que la prudence reste de mise vis à vis d'une couverture satisfaisante à des horizons de 5 à 10 ans.

Mais ce n'est pas parce qu'un mode de diffusion met du temps à se déployer qu'il est forcément "has been" et qu'il n'apportera rien de positif. Ne serait-ce qu'en termes de bouleversements radiophoniques et je l'espère de diversité.

On va pas se mentir, pour nombres d'acteurs dominants actuellement le PAF, l'idéal serait le statu quo, le moins pire étant pour eux de parvenir à exister dans le cadre de l'écoute via L'IP. Pour l'heure la tactique est simple : on occupe l'espace au maximum en sortant une infinité de déclinaisons thématiques. Ça tiendra le temps que ça tiendra, et en attendant ça n'implique pas de trop se remettre en question.

Admettre de se lancer dans le DAB+, ça revient à concourir directement avec un grand nombre de prétendants prêts à grignoter des parts d'audiences auxquelles ils ne peuvent prétendre aujourd'hui.

Même si ça avance très très lentement, le changement est en route  ;)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et espérons que l'arrivée du DAB+ pousse certaines radios à revoir leur copie avec la concurrence de certains formats inexistants en FM sur les zones actuellement couvertes et qui pourraient inciter des auditeurs à s'équiper et à écouter la radio en DAB+.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité tony

Ca poussera que les quotas pourris, malheureusement, contrairement a l'IP qui n'est pas soumis aux quotas.

Dans les pays ou la RNT est lancée, il n'y a pas de quotas donc on voit bien que c'est ce qui freine l écoute des radios Françaises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/05/2018 à 03:06, Invité tony a dit :

Ca poussera que les quotas pourris, malheureusement, contrairement a l'IP qui n'est pas soumis aux quotas.

Dans les pays ou la RNT est lancée, il n'y a pas de quotas donc on voit bien que c'est ce qui freine l écoute des radios Françaises.

Bien vu !  c'est le nœud du problème, cela fait plus de 25 ans que les quotas existe , au début tout le monde était d'accord( Politique + Maison de disque + Radios Groupe RTL,Groupe NRJ,Groupe lagardère ......) Avec un but verrouiller LA FM !! .

Mais cette alliance commence à ce fissuré et aussi bizarre que cela parait c'est les maisons de disques qui ont bien compris le danger avec la création de nouveau label indépendant sur internet  , bien sur ces nouveaux acteurs de la musique ne passe que très peu en France sur la bande FM puisque nous sommes protéger par le bouclier QUOTAS !

La radio numérique existe en Europe depuis le milieu des années 90 avec Astra Digital Radio ( ADR ). C'était un système utilisé par SES, pour les transmissions radio numériques sur les premiers satellites Astra , en utilisant les fréquences de sous-porteuse audio des chaînes de télévision analogiques. Il a été introduit en 1995 et par la suite (Digital Music Express) DMX c'était un bouquet de canaux musicaux spécialisés et diffusé sur toute l’Europe au milieu des années 90.  

Aujourd'hui dans les autre pays européens on assiste au retour des première radios ( pirate à l'époque )et les animateurs du début des années 80 qui ont travaillés par exemple pour la BBC, Radio Luxembourg.............. on participé (bénévolat) depuis le début des années 90 à la reconstruction , enfin de donner une vraie alternative  avec les nouveaux labels .

Quand on fait le point ,on voit bien que les radios française ont bien décrocher depuis le début des années 90  avec l'exception culturelle on a fragilisé tout le secteur ..... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/05/2018 à 23:42, LaVraieRadio a dit :

Les Français s'en fichent parce qu'ils n'ont pas de postes... Mais réfléchis 2 petites secondes : seules 3 (et bientôt 4) agglomérations sont couvertes actuellement. Est-ce que quelqu'un habitant Clermont-Ferrand, Dijon ou Limoges va acheter un poste DAB+ si il ne capte rien pour le moment ? Non. Un habitant de Paris, Marseille, Nice ou Lille aura plus de chances de le faire...

La France a un énorme retard par rapport à ses pays européens (Anglais, allemands, belges, suisses, italiens).

Les frontaliers seraient à mon avis plus interessés pour ecouter les radios en DAB+ d'ailleurs.

Le 17/05/2018 à 23:42, LaVraieRadio a dit :

Faire "notre" RNT. Ce n'est pas la nôtre. Pourquoi la France devrait rester orpheline par rapport à ses voisines ? Imagine les Belges venant travailler en France devant couper leur récepteur DAB+ parce qu'en France, on ne le propose pas. Pourquoi ne pas assurer une continuité de service ne serait-ce qu'au niveau de la norme de diffusion/réception ?

Il faut espérer que les émetteurs en FRANCE ne vont pas couper et brouiller ces émetteurs étrangers !

Il faut bien comprendre que plus la FRANCE est en retard dans ce domaine, moins elle a de légitimité sur cette RNT.

Le 22/05/2018 à 10:02, LaVraieRadio a dit :

Sur les quotas, c'est tout simplement qu'il n'y a peut-être pas de législation en Espagne. En France, il y en a et c'est comme ça. Après si certaines radios françaises diffusent de la daube, c'est qu'elles n'ont pas envie de chercher très loin. Il y a des radios qui font leur travail de recherche et qui ne se contentent pas de diffuser ce que les majors leur envoient.
 

Vivement que ca démarre qu'on puisse rigoler et balancer de bonnes basses !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/05/2018 à 03:06, Invité tony a dit :

Ca poussera que les quotas pourris, malheureusement, contrairement a l'IP qui n'est pas soumis aux quotas.

Dans les pays ou la RNT est lancée, il n'y a pas de quotas donc on voit bien que c'est ce qui freine l écoute des radios Françaises.

On rigolerait bien avec ces quotas en les coupant avec de la techno ou de l'edm : hélas, dans ce pays, les gens sont ignares et ne comprennent pas les nuances !

A croire qu'on ne sait même pas qu'une radio, c'est d'abord une partition ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×