Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

Sam

L'avenir des webradios.

Messages recommandés

perso l'avenir est délicat tant que les voitures et autres lieux publics ne passeront pas de radios du net cela ne marchera pas et en effet il y a trop de webradios qui s'essayent car tous veulent être leurs propre chef et résultat pas la moitié n'est intéressante.

ensuite une radio doit être sérieuse et désolé mais il y a vraiment des choses pathétiques que je vois chaque jours qui me font rigoler tellement c'est naze...

on va encore dire que je suis acerbe mais l'auditeurs n'est pas con et quand on se fout de lui avec des annonces accrocheuses et puis que derrière il n'y a rien ou encore des radios qui du fait que le .be est gratuit un an (merci de l'info alex) se déclarent subitement radio belge ou que des radios ouvrent et ferment constamment (même si on sait que souvent c'est indépendant de la volonté des gens) cela est ridicule.

ce qu'il y a aussi c'est que c'est un monde assez dure limite requin (j'en ais déjà fais les frais) où beaucoup se bouffent et que dés que tu passes pour un guignol, tu gardes cette image là à moins de véritablement rebondir avec quelque chose qui marche et c'est bien là souvent le soucis c'est que la plus part ne savent pas rebondir et au final s'enfoncent encore plus... et a ce sujet je dois bien te féliciter Alex car tes projets même si pas parfait (cela n'existe pas) tiennent la route et tu évites ces pièges là du "ridicule ne tue pas mais te marque".

enfin voilà je ne vais pas encore me faire des amis mais bon en même temps j'en ais plus besoin j'en ais de véritables et ça aussi est je pense super important, bien s'entourer et même si ce n'est pas toujours simple, il faut parfois écouter les autres.

c'était quoi la question lol ?

en résumé donc

- arrêter de s'y croire

- éviter le ridicule

- s'unir plutôt que de jalouser et se chier dessus

- bien s'entourer

...

Là les radios seront potables et il y aura un avenir pour ce médias mais tant qu'il y aura des clowns, on ne prendra pas la webradios au sérieux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'avenir des webradios... ca dépend de certaines... Si elles ont un projet sérieux et fiable, si elles ont beaucoup de partenaires et de soutiens financiers (dons des partenaires ou auditeurs) alors elles vivront. Si ce sont des webradios amateurs sans projet et baclées, alors elles se planteront et auront une courte durée de vie !

L'intérer de passer de la zik 24h/24 est ce qui fait le succès des webradios : sans bla-bla, ni pubs... beaucoup d'auditeurs en revent ! C'est aussi ce qui contribue au succès des webradios.

S'asscoier, beaucoup le font, surtout lorsqu'une webradio "meurt"... Exemple : Julien de Radio Psylone est maintenant sur Fréquence 3. Mais il y a déja une petite "association" entre webradios... une solidarité : quand y en a une qui est dans la merd* (arrets temporaires a cause d'un probleme de serveur par exemple), d'autres webradios expriment leur soutien à cette webradio sur des forums et/ou sur leur antenne en direct. Cette solidarité aussi est un gros plus pour les webradios par rapport à la FM.

L'arrivée d'une nouvelle webradio ne me gêne pas, tant que la qualité est la. Si c'est monté par des gamins de 13 ans pour leurs copains, alors ca n'en vaut pas la peine.

Dépasser les FM... ce serait amusant, mais le média webradio est hélas peu connu du grand public. Heureusement, des sites existent pour soutenir et promouvoir ce média (Webradios-News, la référence, et WebRadioactu). C'est aussi ce que je cherche à faire par le biais de mon site.

Pour ce qui est d'acquérir une célébrité... certains sont déja célebres dans le monde webradio, enfin... pour ceux qui connaissent bien les webradios ! lol Sérieusement, la célébrité c'est pas important. Ceux qui bossent dans les webradios font ca parce que ce sont des passionnés et des malades de radio, la célébrité n'est pas importante... :wink:

Voila j'ai fini mon exposé ! :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire court moi.

Je pense que pour que la webradio se dévellope, il serai bien déja que la technologie s'améliore. Je parle beaucoup de FAI etc...

Maintenant, regardez l'arrivée des Hot Spot (Borne internet WIFI), cela pourrai aider au dévellopement des webradios puisque celles-ci pourront être écoutées partout. Si le net pouvais être accessible partout, ça serai pas mal. Un auto-radio qui se connecterai à internet, vous imaginez le choix musical.

Maintenant, je suis certain que pour les droits d'auteurs, cela changerai et le CSA rentrerai directe en course.

Pour tout ça, je peux me tromper. Voila j'ai fais très court.

Pour la diplomatie, c'est un monde de requin comme en FM. Tu est trop gentil, on te bouffe et on te colle des étiquettes rapidement. Ce sont ces mêmes personnes qui vous font des leçons. Pour ça hélas, ça ne changera jamais je pense, un conseil, prudence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je viens de relirer ce post et je me dis que peut-être ... J-20 ... pour que tous ce que nous avons écrit ... parte en fumée ... :oops:

Alex.

Je peux pas y croire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je viens de relirer ce post et je me dis que peut-être ... J-20 ... pour que tous ce que nous avons écrit ... parte en fumée ... :oops:

Alex.

Je peux pas y croire...

Faut trouver le moyen de négocier, là ça le fait trop pas...

Une webradio ? Le délir, la musique, le défit :D

Et les autres qui disent "encore !!!" (sisi même sur liberadio on m'a redemandé de faire mon émission ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un coup de plus pour les web radios francaise, l'arrivé de la taxe SCPP en plus de la sacem, la mort promise de nombreuse web radio

Ouai... :cry:

m'en parle pas...

Y-a pas moyen de se plaindre ou de faire grève ? xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un coup de plus pour les web radios francaise, l'arrivé de la taxe SCPP en plus de la sacem, la mort promise de nombreuse web radio

fini les radio autonome ou qui fonctionnait sur quelques dons.

se mois si ya eu plusieurs webradio qui ont fermé , kifradio et j'ai en tete speak'hits je crois .

le contrat SCPP est presque impossible a respecter pour les petite structure , non ?

Allons nous voir une nouvelle mode sur les site de webradio , les decompte J-XX en premiere page ..... l'avenir n'est pas beau , mais bon il faut payer ....

juste une question ,

la sacem verse des droits pour les compositeurs et editeurs.

la scpp les droits des producteurs phonographique.

je comprends pas cette nouvelle taxe de la scpp , pourtant a la base les producteurs gagne une grosse part sur les cd et autres ......

c'est du au telechargement legal a 0.99€ que les prod on ajouté cette taxe ?

votre avis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est du au telechargement legal a 0.99€ que les prod on ajouté cette taxe ?

votre avis ?

Ils n'ont rien ajouté du tout. Il est totalement illégal d'utiliser un enregistrement (non tombé dans le domaine public) sans l'accord de ses éditeurs, point barre. Et c'est comme ça depuis toujours (c'est même rappelé sur les disques pour ceux qui savent lire). Faut se renseigner un peu avant de parler de taxe et autres âneries et de croire que c'est une surprise.

Après, le montant des droits réclamés, c'est une toute affaire, on est en droit de protester à propos des sommes demandées[1], mais certainement pas de contester leur bien-fondé.

[1] Et même, tant qu'à faire, de se poser des questions quant à l'utilité pour les diffuseurs de devoir contracter auprès de multiples sociétés de gestions de droit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il ne faut pas confondre taxe sur la vente privée et taxe sur la diffusion.

Quand tu achete un CD, il est bien noté dessus : "Diffusion ... interdite sauf autorisation"

Ici, qui dit autorisation, dit paiement des droits!

2 choses bien différentes!

SACEM différent de SCPP:

SACEM:auteur, compositeur et éditeur(=label)

SCPP: producteur

parfois producteur = éditeur mais c'est uniquement le cas des majors!

Ex: "un disque AZ-Universal"

AZ = label

Universal = producteur

Enfin, dites moi si je me trompe!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La télévision analogique disparait pour devenir numérique.

La radio FM va surement aussi évoluer avec des systèmes wifi, des recepteurs numériques qui remplaceront notre vieux poste mais je vous rassure ce n'est pas pour tout de suite !

En ce qui concerne les grands groupes et radios ca sera les mêmes (exception peut être pour fréquence3), juste le support sera différent.

Je pense qu'on pourra capter les web-radios sur téléphone portable, ou recepteur numérique avec internet : payer pour écouter.

Voilà mon analyse !

A++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un coup de plus pour les web radios francaise, l'arrivé de la taxe SCPP en plus de la sacem, la mort promise de nombreuse web radio

c'est pas entièrement vrai

si tu veux diffuser des nouveaux talents passe par du creative commons t'as rien à payer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est certain qu'en ce qui concerne la radio, la bande FM qui sature et les dossiers CSA qui promettent des fréquences dans minimum 20 ans vont amener tout le monde à se braquer sur le web...

On a vu notamment que les grands groupes ont déjà su tirer profit des webradios pour lancer des thematiques.

L'avenir de la radio, il est certain que c'est sur le web et tout ce qui tourne autour (wifi, 3G...)

Et par conséquent cela va entrainer les institutions de controle des médias (CSA...) à se tourner vers le web.

Le progrès amène ses avantages et ses inconvénients...

Nous en arrivons au même cas que la radio libre il y a plus de 25 ans, beaucoup ont été envoyées au cimetière par la suite et seule les plus tenaces (comme NRJ) se sont imposées et sont devenus de véritables machine à fric...

Napoleon a dit "Impossible n'est pas français", plus tard Jules Verne créait l'utopie en parlant d'un voyage sur la Lune...

Tout est prévisible, tout est possible, le temps nous le dira !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah et également... arretons l'hypocrisie avec la diffusion des nouveaux talents...

Les auditeurs veulent des titres qui balancent et qui cartonnent, pas des titres façon eurovision...

Ce genre de radio, comme DBC, interesse les mélomanes, mais ne touche pas un réel audimat...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trop de Webradios vont tuer les Webradios.De nos jours il est trop facile de créer une webradio et de la diffuser correctement et forcément sa ne plaît pas à la concurrence ! :?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ah et également... arretons l'hypocrisie avec la diffusion des nouveaux talents...

Moi c'est ce que je fais et ca marche tout dépend à qui tu t'adresses

je réalise une émission spécialisée dans le creative commons et l'émergence de l'auto production sur une radio classique sacem.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous.

J'aurais voulu savoir ce qu'il en été pour l'avenir des webradios, car sur shoutcast.com il y a ce message :

The future of Internet radio is in Jeopardy!

The Copyright Royalty Board in Washington, DC has more than tripled the royalty rates for web casters and if left unchanged they will *KILL* the future of Internet radio!

Yesterday(April 26th, 2007) the "Internet Radio Equality Act " House Resolution # 2060 was introduced in Congress. This bill would overturn the CRB's decision and require rates to be re-set at a lower rate.

Let your voice be heard & help push it through Congress.

J'aurais voulu savoir ce qu'il en été, et si réellement les webradios dans le monde entier sont menacées ?

Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En 1985, après les radios libres, les réseaux se sont mis à pointer leur nez.

La première fois où j'ai entendu NRJ sur Nantes (en mars 85), je me suis dit : "C'est ça les nouvelles radios de Paris ?". Pour tout dire, je n'ai jamais aimé le concept de NRJ, FUN ou Sky et je n'ose même pas appeler ça de la radio.

De plus, ces radios diffusent seulement 40 titres par jour, qui ne sont pas représentatifs de toute la création française. Pour ma part, cela fait plus de 20 ans qu'NRJ sort la même soupe.

J'espère que l'avenir des webradios ne va pas ressembler à l'arrivée de "Neurji" en 85 car ce serait une vraie catastrophe.

Tous les créateurs musicaux le reconnaissent, le système Neurji, y'en a ras le bol, car cela nuit à l'émergence de nouveaux talents.

Ceci est un avis parmi d'autres.

Conduc44.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère vraiment et je pense que c'est ce que nous souhaitons au fond de nous un peu aussi, que nous allons tous et toues évoluer.

Pour l'équipe de notre radio, c'est un de nos buts, c'est aussi une passion que l'on aime partager avec tout le monde.

Croisons les doigts, battons nous pour ce que l'on aime et l'avenir nous sera porteur de bonnes nouvelles enfin je le souhaite du fond du coeur.

8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je trouve que l'on n'aurai même pas a pyer toutes ces licence inutile, les artistes qui font cela par passion et non pour le fric de ces licence il s'en foute complètement ! Il faut juste parler d'eux et il sont content, moi j'ai 14 ans et j'essaye de faire comme je peux pour avoir la mienne, car maintenant tous ce voix par le fric et rien d'autres !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyer toutes ces licence inutile, les artistes qui font cela par passion et non pour le fric de ces licence il s'en foute complètement !

Inutile? Si tu parles bien de la SACEM par exemple, tu crois que les artistes vont faire de la musique gratuitement? Il mangent comment?

:roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai été trop général, je parlais de la SSCP. Puis façon quand tout se fera avec le wi-fi ben on ira tous sur la bande FM puis voilà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai été trop général, je parlais de la SSCP. Puis façon quand tout se fera avec le wi-fi ben on ira tous sur la bande FM puis voilà.

Même cas pour la SCPP. Si ces organismes sont là, c'est qu'il y a une raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que tu dit est totalement ridicule, il est clair que faire de la musique créer est un métier, et tout métier est rémunéré.

Par contre, ce que je trouve tout simplement ridicule, c'est qu'il existe beaucoup trop de structures qui gèrent les droits d'auteurs, et c'est là dessus qu'il faut travailler, une Webradio associative, c'est déjà lourd à gérer et à mettre en place, mais si en plus il faut parlementer avec plusieurs organisme, c'est un calvaire

D'ailleurs quand on contacte ces organismes on obtient aucune réponse!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors j'ai longtemps cru que les Webradios étaient voués à rester un truc qui n'intéresseraient pas grand monde, un épiphénomène du net, car il n'y en aurait pas beaucoup à cause des lourdes contraintes que cela engendre et de l'investissement dont il faut faire preuve. Et puis je me suis dit que sur internet, les gens écoutaient pas trop la radio. En général on télécharge plus volontiers, puis on se fait sa playlist à soi. Et au niveau des émissions parlés, généralement quand on va sur le net on écoute pas des émissions parlés.

Et puis finalement je pense maintenant au contraire que c'est l'avenir. Pourquoi? Je rejoins un peu jules_radio : parce que comme tout se numérise aujourd'hui, je pense que bientôt tout les supports pour écouter la radio (poste hi-fi, balladeurs, autoradios, portables, radio-réveils...et pleins d'autres trucs) vont se numériser (ça commence doucement) et être connecté sur le net. Et les radios hertzienne vont également se numériser. Et je suis même prêt à parier que les 99.8, 101.5, 103.7 vont à terme disparaitre!

Ce qui fait qu'il n'y aura plus de différences entres les webradios et les radios hertzienne. Ce sera le même reseau numérique. Et on pourra écouter les webradios de la même manière et sur les mêmes supports que les radios hertzienne aujourd'hui! Ce qui fait que la question de savoir de l'intérêt d'écouter une webradio quand on surfe sur le net ne se posera plus.

Bon voilà c'est mon opinion.

Nous en arrivons au même cas que la radio libre il y a plus de 25 ans, beaucoup ont été envoyées au cimetière par la suite et seule les plus tenaces (comme NRJ) se sont imposées et sont devenus de véritables machine à fric...

A mon avis c'est le fait que beaucoup ont décidés de devenir des radios commerciales qui les ont tuées. Tiens je prend un exemple, Radio G!, radio associative locale qui perdure depuis plus de 25 ans.

Je cite le trésorier le la radio:

Les difficultées ont été de deux ordres. D'abord, nous sommes notre propre ennemi: c'est à dire qu'il faut, en tant qu'association, pouvoir se survivre. C'est très facile d'être bénévole une année, mais après quid des années qui suivent. Donc il a fallu qu'on invente un fonctionnement qui nous permette de survivre à nous même. Et puis on a eu quelques crises liés au fait qu'on a pas toujours été compétent ni à la hauteur des enjeux, ça c'est indubitable. Bon ceci dit on a réussi à survivre à ça aussi. Et on a survécu à l'environnement politique. Depuis 81, il a beaucoup changé, les lois ont un petit peu changé nous conçernant, et donc à chaque fois il fallu qu'on s'ajuste un tout petit peu par rapport aux données extérieurs mais à la limite je dirait quelquepart c'est une sorte de jeu. Si ça a changé et que nous avons changé, c'est la preuve qu'on était viable, ce que n'ont peut-être pas été les autres, parce qu'elles avaient choisies des format qui étaient un peu trop concurentiel. Quand on se veut d'être un format commercial, on est en but à tout les prédateurs du secteur. Nous on a jamais été un enjeu pour qui que ce soit, même pas un enjeu politique. Donc on a survécu parce qu'on a pas représenté ni un danger ni un enjeu pour les autres.

La source ICI pour ceux que ça intéresse. (le reportage complet)

Trop de Webradios vont tuer les Webradios.De nos jours il est trop facile de créer une webradio et de la diffuser correctement et forcément sa ne plaît pas à la concurrence !

En même temps regarde le phénomène des blogs. Seuls quelques uns sortent du lots. Ceux qui s'investissent le plus. Tout le monde n'a pas les moyens de s'investir comme ça, je ne pense pas que beaucoup de Webradios risquent de faire concurence aux grandes radios.

(Remarque...les blogs font bien concurence à la presse écrite quand on y pense!)

Enfin bon c'est quand même pas si simple aujourd'hui de créer une webradio...mais avec l'ascencion des technologies, ça le deviendra.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De mon point de vu de DJ, je pense qu'une webradio est très bien dans le sens ou en plus de trouver parfois des émissions originales elles permettent de promouvoir des jeunes dj's qui ne peuvent pas accéder aux grandes radios telles que nrj, fun,...

La plupart du temps, on rencontre des équipes très sympathiques qui font vivre leur radios avec passion et je trouve cela génial.

Je terminerai en disant longue vie et excellente réussite aux webradios :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour en ce qui concerne les nouveau contrat sacem jai eu la nouvelle responsable au telephone et qui donné les tarif mais les contract ne son pas edité donc logiquement pour les particulier c'est 60 € ht ne dépasant pas les 5000 connection similutané ect .

Voila ce que peux dire pour le moment enfaint ce que je sais :) :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De dire que les nouveaux talents ne créent pas une réelle audience est signe d'une bien mauvaise analyse de la réalité de la demande sur le web. Le ublic cherche de pus en plus de la nouveauté, il suffit de voir le succés des tremplins à la tv, car même la starac son fond de commerce c'est la recherche de nouveau talent, idem pour la nouvelle star, même si on peu discuter de la méthode...

Nous avons construit un studio dans Second Life, possedont maintenant notre propre label, nous créons des interfaces interactive video et audio pour la communauté européenne, réalisons des directs réguliérement et ce en dehors de nos studios ect... Cela ne pourrait se faire sans une audience forte et réelle.

L'idée de penser que seul les titres qui "bastonnent" sont générateur d'audience sur le web c'est une idée d'auditeur pas de créateur de programmes, il ne faut pas confondre ce que l'on aime avec ce que demande les auditeurs. Les ipod sont bourrés de toutes sortes de musiques et pas seulement de celles de Britney ou de tubes acidulés pour adolescent prépubéres. L'ére d'NRJ se termine, on ne peut rester sur de vieux modéles de pensée au niveau des médias, sinon avec des discours pareils on en serait encore à l'ORTF et la télé en noir et blanc, l'avenir apartient aux faiseurs, pas aux copieurs ni aux suiveurs.

De plus il commence à y avoir pas mal d'artistes que l'on retrouve sur les médias classique qui ont été diffusés sur DBC en premier, Anais, Ben Ricour.. Alors nouveaux talents aujourd'hui talents qui bastonnent demain...

Jean Francois Réveillard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouh là, un JFR a l'affut... désolé j'ai osé remettre en cause le concept

Je ne doutes pas que DBC ai créé un merveilleux monopole de la diffusion des nouveaux talents sur internet, mais justement, c'est la seule qui le fait sérieusement et non pas pour éviter les droits d'auteurs.

Dommage qu'il n'y ai toujours pas un petit stream shoutcast ;)

A bientot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut toujours tout remettre en cause pas de problème si on part de la vérité ;-).

Tiens tu fait bien de parler du stream shoutcast, car il en existe un, en effet sur Second Life on ne peut diffuser qu'en mp3... Et de plus dans les heures qui viennent nous allons être sur le listing radio de Itunes ;-).

Maintenant que les DRM pour les webradios qui était seulement valables sur des formats comme Real ou windows sont oubliés, shoutcast n'est plus un probléme en soi. Mais c'est clair que c'est plus Second Life qui nous a poussé a ouvrir ce format, et on garde bien sûr windows et real ;-) et nous avons aussi maintenant du quicktime mais ca c'est pour la vidéo en live, toujours pour Second Life...

D'autres questions mister the chef of the webradiogeek ?

http://www.dbc-radio.net

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, je pense que les webradio vont non seulement égaler les FM mais surtout les dépasser, l'avenir est en numérique, fini les grosses antennes place au sans fil. D'ailleur certaine Webradio tel que FG Dj Radio dispose d'un nombre très important d'auditeur ce qu'il leur permet de dépasser certaine FM. Les temps changent ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part je trouve que l'avenir des webradios est très, très noir!

De 1 il n'y aura presque plus de webradios a part de grandes webradios et des webradios de radio fm.

De 2 la chance d'entrer au sein de ces webradios sera très, très mince!

De 3 le contenu sera filtrés par les droits d'auteurs et la non libérté d'expression!

Si vous voulez que l'avenir des webradios ne soit pas si noir c'est à nous de se bouger pour changer!

Merci, Milya.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

nous diffusons que des artistes libre d'un catalogue "Aimsa" sous licence donc pas de frais de sacem ni autres. c''est sur le succes n'est pas le même que des web radio diffusons des artistes sacemisés, nous sommes la depuis fin 2005, pour nous l'intérêt de faire la promo des futurs artistes de demain sur la toile/sur les radios/web radio/ etc... est un enjeu prioritaire a nos yeux.

nous avons fait ce choix.

cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonjour,

nous diffusons que des artistes libre d'un catalogue "Aimsa" sous licence donc pas de frais de sacem ni autres. c''est sur le succes n'est pas le même que des web radio diffusons des artistes sacemisés, nous sommes la depuis fin 2005, pour nous l'intérêt de faire la promo des futurs artistes de demain sur la toile/sur les radios/web radio/ etc... est un enjeu prioritaire a nos yeux.

nous avons fait ce choix.

cordialement

Ce qui serait sympa, c'est de mêler des artistes "sacemisé" avec des artistes inconnus.

Car si le succés des webradio qui ne font que passer des artistes encore inconnus n'est pas là, ça veut dire que ça sert à rien de faire leur promo non?

PS: j'espère que vous comprendrez mon raisonnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est sr que si l'on diffuse que de "l'indépendant" (artistes libres) mais qu'il n'y a que du libre et qu'en général, il y a peu d'auditeurs, car les gens n'osent pas tentés d'aller écouter une radio où il n'y a pas les mêmes chansons, ça peut être risquer.

En mêlant les deux on attire les gens avec les artistes "sacemisés" comme tu le dis si bien et on leur fait découvrir de nouveaux artistes; c'est ce que tente de faire certaines radios...

Mais la chose pourrait se faire différemment si plus de gens se disaient, tient je vais aller écouter cette webradio où il n'y a que des artistes indépendants, pour voir; d'autant que ça ne coûte rien, si c'est pourri ou que ça ne plait pas, on revient aux radios traditionnelles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'immagine et j'espére que les WebRadios ont de l'avenir, mais comme beaucoup d'entres vous, je pense qu'une WebRadio sans projet sans ambition et surtout sans moyens financier n'st pas viable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir

j'aimerais donner mon avis sur les webradio et leur avenir.

deja si la legislation ne change pas je pense que du moment que tu paye les droits tu

peux avoir une webradio, le probleme est les auditeurs, il y a de plus en plus de webradio

et l'auditoire doit etre compare a un gateau tu as des part a faire mais a un moment

les parts se font de plus en plus petites et la tu dois te poser des questions.

il faudrait voir aussi la duree de vie d'une webradio, certaines sont cree et disparaissent

fautes de motivations, de temps, d'argent aussi tout cela donne droit a un debat

existent il des chiffres qui donnent les auditeurs, les duree de vie etc sur les webradio.

philippe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, je ne suis absolument pas convaincu que le format webradio ait de l'avenir :

L'avenir est dans le podcast, dans la musique à la demande.

Un flux 24/24 nécessite trop d'investissements pour le nombre d'auditeurs qu'il rapporte.

Le manque d'innovation et de contenu (je fais généralité mais si on regarde la population du forum, je pense que c'est assez représentatif) pèse sur beaucoup de webradio qui ne sont finalement "qu'un flux en plus" sur internet.

Le seul moyen selon moi de capter des auditeurs, c'est soit d'avoir un contenu de qualité qui serve de produit d'appel.

Soit d'avoir une prog musicale réellement recherchée (un peu comme ce que peuvent faire Nova ou generation 88.2 en FM)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis d'accord avec ce que tu dis. j'ecoute souvent des podcast c'est assez pratique

il est vrai que si c'est pour creer des playlist et les faire lire par des logiciel et les diffuser

ce n'est pas trop jouissif, et cela lasseras vite l'auditoire, il faut etre creatif mais plus facile a dire qu'a faire. mais d'un autre cote certaines diffusion que j'ai ecoute sont sympa et merite que l'on s'y interesse.

je me suis detourne un peu de la bande fm a cause de cela, cela devient repetitif ou alors il ne faut prendre que

ce qui interesse.

philippe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tinpiliycfa, a raison!!

"s'unir plutôt que de jalouser et se chier dessus"

je sais pas pourquoi tu dis cela mais de mon cote pas de jalousie bien au contraire

j'admire certains ici qui ont cree une radio ou qui veulent se lancer.

philippe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Mon avis personnel est qu'il y a deux types de Webradio.

Les Webradio qui ont des auditeurs.

Les Webradio qui n'en on pas.

Les Webradio qui ont une centaine d'auditeurs (En tout) au bout d'un mois par exemple, pour moi elle on un avenir si les gérant continue de bien les gérez, de s’investir, de faire de la publicité, des animations etc...

En revanche, Les webradio qui n'ont que trop peut d'auditeur et qui ne sont quasiment la sans raison comme 24/24 mais sans aucune animation, sans mise a jours de la banque son, sans gérance et sans publicité etc... n'on aucun avenir.

C'est vraie que sur le net se faire une réputation en tant que Webradio n'est pas chose facile car il y a tellement de Webradio et surtout tellement d'autre choses a faire sur le net que d’écouté une radio...

Apres ce qu'il faut se demander c'est quel avenir on les Webradio populaire après avoir atteint les 1000Auditeurs régulier par exemple.

Ne comptant qu'une 20Aines d'auditeurs journalier je n'ai pas la réponse mais je pense qu'il faudrait le demander aux gérants de grosses Webradio.

Voila pour ce qui est de mon avis.

MeeJay

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir

je suis pas le mieux place pour parler car je ne fais pas de la webradio mais tu dis que tu

as une vingtaine d'auditeur par jour, pense tu que cela est viable, ou c'est juste pour assouvir une passion

par contre ton site a un design sympa.

philippe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir bibendum,

Même si PulSiVe n'est pas encore tout a fait viable c'est pour assouvir deux passion, la radio et l'animation, de plus ça me fait plaisir de voir que je peut faire venir des auditeurs sur ma Webradio et partager des musiques avec eux.

Je ne cherche pas a me faire des sous, ni moi ni les animateurs de cette Webradio, nous cherchons juste a partager ce que nous aimons, en l'occurrence des remix électronique, de plus autant pour moi que pour eux l'animation est une passion et ça nous fait toujours plaisir de prendre l'antenne de temps en temps peut importe le nombre d'auditeur.

C'est vraie que si nous avions une centaine d'auditeur cela nous ferait plaisir mais on se contente de ce qu'on a sans pour autant arrêter d'essayer de promouvoir PulSiVe.

Ce que je constate, c'est que maintenant, les jeunes de mon âge montent leurs projets pour faire << Je suis le chef d'une radio mon pote >> et non pas par plaisir ou pour un autre objectif.

C'est tout a fait ce qui se passe, ils ne font une Webradio que pour faire les malin et même la plupart du temps ils n'ont aucune connaissance (J'ai déjà eu affaire a un gars de 11 ans qui voulait me payer pour que je lui monte un serveur shoutcast sur son PC...)

Sinon je doit avouer même si ça n'est pas réjouissant, que les Webradio ont un avenir beaucoup moins important face au radio FM et que, a moins d'avoir une autre organisation puis d'ouvrir une Webradio, trouvé des auditeurs qui serons fidèle n'est pas chose aisé.

Par exemple un forum qui réuni une communauté de 10 000 Membres, si ce même forum ouvre une webradio et qu'il la gère bien, il y a beaucoup de chances pour que cette webradio ai un super avenir avec beaucoup d'auditeurs fidèle revenant régulièrement.

MeeJay

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Très bon topic ! Alors effectivement il va falloir faire le tri ^^Et ce , grâce aux droits à payer, du coup dès que les contrôles aurons lieu, cela fera comme la fm : seuls les radios qui ont de l'argent et les plus anciennes restent .

Je suis en webradio depuis le début : 2000 ,cette année là Fréquence 3 explose mais il était facile de trouver des passionné de monter une radio et de marcher, ma webradio avait plus d'auditeur que F3 . Mais cela n'a duré qu'un temps. Les investisseurs se sont tourné vers les grosses structures stable et les vrais webradio se compte sur deux mains ^^

Ne mélangez pas non plus radio fm qui ont mis un flux web, et webradio associative dans laquelle ne viennent que des passionné comme moi.

A l'heure de la domotique, la radio a de l'avenir ! Je suis vendeur multimédia et je suis en train de faire un devis à des personnes qui ne regarde pas la TV et n'écoutent pas la FM : Ils veulent la technologie, de la VOD de partout dans la maison, musique et films, et radios internet par thème ( classique, jazz, hits etc...)

Donc il est vrai qu'une radio généraliste, à moins de faire gagner de gros cadeaux n'a aucun avenir, mais les bonnes radio à thème avec un flux audio HD, c'est l'avenir ! EN magasin tous mes vendeur mettent leur webradio à thème favorite, et les radios généralistes n'ont aucun succès (nous sommes 30 vendeurs)

Voilà pour mon expérience, en ésperant que cela vous aide à mieux comprendre.

Ps: Le podcast a effectivement de l'avenir ;) Mon beau père en telecharge beaucoup sur son iphone.

Ps2: Les seuls radios qui marchent sont sur itunes :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors effectivement il va falloir faire le tri ^^Et ce , grâce aux droits à payer, du coup dès que les contrôles aurons lieu, cela fera comme la fm : seuls les radios qui ont de l'argent et les plus anciennes restent .

...

Donc il est vrai qu'une radio généraliste, à moins de faire gagner de gros cadeaux n'a aucun avenir, mais les bonnes radio à thème avec un flux audio HD, c'est l'avenir ! EN magasin tous mes vendeur mettent leur webradio à thème favorite, et les radios généralistes n'ont aucun succès (nous sommes 30 vendeurs)

...

Ps2: Les seuls radios qui marchent sont sur itunes :D

Je résume: seules les radios qui ont de l'argent vont rester. Mais les seules qui marchent sont sur iTunes, elles ont donc moins de trafic sur leurs sites, donc moins de ressources via les bandeaux de pub.

Dans ton magasin les "généralistes" n'ont pas de succès, mais pourquoi ? En général, à cause de la pub et des rotations élevées.

En résumé: il faut des flux HD thématiques, mais gratuits, sans pubs, et dispo (notamment sur des "hardwares" genre "postes connectés") sans passer par les sites de ces webradios. Vu sous cet angle, l'avenir est séduisant pour l'auditeur. Reste à lui trouver un modèle économique pérenne !

Je suis en webradio depuis le début : 2000 ,cette année là Fréquence 3 explose mais il était facile de trouver des passionné de monter une radio et de marcher, ma webradio avait plus d'auditeur que F3 . Mais cela n'a duré qu'un temps. Les investisseurs se sont tourné vers les grosses structures stable et les vrais webradio se compte sur deux mains ^^

En 2000, c'est surtout la bulle internet qui explose... et les investisseurs qui pleurent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×